Kingmambo’s Legacy a offert une première victoire de groupe à Chandradutt Daby en tant qu’entraîneur, alors qu’en tant que jockey il avait eu l’occasion de remporter cette même épreuve en selle sur Mustang Manny. L’alezan a ajouté la manière à son succès. Il a joué la carte from pillar to post. C’est-à-dire made every post a winning one, avec à la clé le meilleur temps de la saison sur 2100m. Et ses adversaires n’y ont vu que du feu. Le plus proche s’est retrouvé à plus de 3L. Du coup, Dinesh Sooful réalisait son triplé de la journée.
Il n’était pas faut de dire que Kingmambo’s Legacy n’avait pas été bien piloté par Ioannis Poullis à sa dernière sortie. Le Chypriote n’avait tiré profit du bon départ de son cheval pour prendre la foulée de Vettel et il avait trop tardé avant de le lancer. On se souvient que ce n’est qu’à 600m de l’arrivée qu’il avait tenté quelque chose. Cette fois, les données ont quelque peu changé avec le départ lent de Vettel. Toutefois, le challenge de Dawn Raid n’était pas prévu. Ces deux chevaux se sont démarqués du reste du peloton qui était emmené par un Vettel bien amorphe. Il n’a rien pu faire pour se rapprocher de la tête de la course.
Il est vrai de dire que l’allure était rapide. Moins de 7″ pour les premiers 100m et les 600m qui ont suivi ont été couverts en 35″32, ce qui est un temps bien rapide. Il faut ici souligner que ce n’est qu’après 400m de course que Kingmambo’s Legacy a pu prendre les devants, non sans avoir gêné Dawn Raid, qui a dû être retenu sur environs trois foulées. Le rythme a baissé entre les 1400m et le Tombeau Malartic sans pour autant que les Solar Star et autre Bouclette Top ne puissent se rapprocher. En fait, on trouve que ce dernier aurait pu le faire car il s’est montré ardent et a été retenu par son cavalier.
Disco Al était bien distancé. Il est vrai qu’on préfère qu’il ne soit pas bousculé au début d’un parcours. Cependant, comme les conditions de la course n’ont pas été celles auxquelles son jockey s’attendait, il aurait mieux fait d’essayer de combler une partie de son retard quand le cheval de tête avait réduit l’allure. On a eu droit à une nouvelle accélération du meneur au début de la descente. Dawn Raid est resté dans son sillage à environ deux longueurs. À 600m de l’arrivée, Kingmambo’s Legacy est reparti de plus belle. Dawn Raid a suivi son démarrage sans accuser le coup et a même donné l’impression de pouvoir revenir aux 1500m. Mais il avait été écrit que Kingmambo’s Legacy ne serait pas rejoint. Il a sorti un nouveau coup de reins dans les derniers 100m pour l’emporter haut la main.
La quatrième place est revenue à Easy Lover, qui était déjà battu au départ vu qu’il avait accusé plusieurs longueurs de retard à l’ouverture des stalles. Solar Star a déçu. On s’attendait à mieux de sa part. Mais comme on est en fin de saison et qu’il a beaucoup donné ces derniers temps, on ne peut pas trop le condamner. Il en est de même pour Disco Al, qui n’a devancé que ses trois compagnons de box. Bulsara, lui, n’a pu passer la transition 1500-2100m. Il a été pris à la gorge par le rythme imposé et n’a jamais faire sentir sa présence. Bouclette Top demeure une énigme qu’il n’est pas facile d’élucider. Vettel n’a plus sa place pour rester en compétition.
 
LES AUTRES COURSES