Elle parle avec ses mains. Avec des gestes et un accent délicieux. C’est une comédienne. Une actrice. Une femme qui possède les émotions. Qui a appris à faire confiance aux mots afin de ressentir et de vivre intensément les sensations faites siennes. Vinaya Sungkur-Burrel ne joue pas; elle est !
Vinaya Sungkur-Burrel aura bientôt trente ans. Âge idéal pour une comédienne. Elle peut prêter ses traits à un éventail de personnages. Des figures de fiction issues d’internet. Le dramaturge est par la suite contacté par mail. Les droits obtenus, sa création reprend vie sur scène dans un cadre intimiste à Grand-Baie. Ces textes sont également utilisés dans les cours dispensés par la comédienne aux enfants, et prochainement aux adultes.
Après le Lycée La Bourdonnais jusqu’en première, elle passe le Bac en France où elle s’installe avec sa famille. Bref passage au Cours Florent – célèbre école de formation professionnelle d’acteurs – pendant un Deug Audiovisuel option Théâtre à Sorbonne Nouvelle. Dans une rue à côté de cette université parisienne, Oscar Sisto donne des cours dans un petit cinéma dédié aux films africains. Vinaya intègre la compagnie du prof argentin connu grâce à l’émission Star Academy. “Oscar prend l’acteur qui est en chacun de nous, sans imposer une façon de jouer.” Le petit comité du départ sera envahi au fur et à mesure. Contrecoup de la Star Ac’.