La fillette ayant contracté le virus AH1NI, et qui est hospitalisée depuis le 17 juin à l’Hôpital Nehru, était hier après-midi toujours à l’unité des soins intensifs.

Le ministère de la Santé rassure qu’une équipe de spécialistes suit de très près son état de santé.

Par ailleurs, en cette saison hivernale, les médecins rappellent aux Mauriciens de prendre avantage du vaccin antigrippe pour se protéger contre les trois souches de virus prévalant dans le pays, nommément AH1N1, AH3N2 et Influenza B.