La visite d’Etat qu’effectue à Maurice jusqu’à mardi le président de Singapour, Sellatan Rama Nathan, à la tête d’une délégation d’une quarantaine de membres, sera l’occasion pour les deux pays de placer leurs relations diplomatiques, politiques et économiques sur de nouvelles bases. Le Conseil des ministres de vendredi a établi une gamme de projets pour asseoir cette coopération bilatérale même si aux yeux des spécialistes, le projet de métro-léger, avec pour objectif d’atténuer le problème de congestion sur les principaux axes routiers, devrait représenter le véritable pont entre Maurice et Singapour.
A son arrivée au Sir Seewoosagur Ramgoolam International Airport, hier, en début d’après-midi, le président du Singapour a été reçu avec les honneurs dus à son rang. Un programme de visite étoffé a été préparé avec une séance de travail en fin de matinée avec une délégation de membres du gouvernement, menés par le Premier ministre, Navin Ramgoolam, à la Clarisse House avant un déjeuner officiel offert par le président de la République, sir Anerood Jugnauth. Le Premier ministre aura l’occasion de passer en revue les principaux projets présentés jusqu’ici par Maurice en vue de bénéficier de l’expertise et de l’assistance de Singapour.
Le projet de Light Rail System retiendra l’attention des deux parties de par l’envergure et les répercussions du projet lors de sa réalisation. Singapour a accepté de mettre à la disposition de Maurice les moyens techniques et logistiques nécessaires en vue d’exécuter ce qui semble être le chantier le plus ambitieux. Jusqu’ici, les consultations se sont poursuivies de manière régulière par vidéoconférences entre les deux parties et selon les dernières indications, des décisions majeures devront être entérinées dans un avenir pas très lointain.