THE Vocalcom DUCHESS OF YORK CUP: Exit Here sur les traces de Night In Seattle

Le duo de l'écurie R. Gujadhur, Hard Day's Night-Belong To Me, en challenger

Après une inter-saison de plus de trois mois, le Champ de Mars sera de nouveau en ébullition samedi prochain avec le coup d'envoi de la campagne 2017. Cette année, le Mauritius Turf Club renoue avec une longue tradition en reprogrammant la Duchesse, première classique de la saison, lors de la journée d'ouverture ; dix ans après le triomphe de Made Of Money de la défunte écurie Maigrot. Les stalles de départ devraient afficher complet cette année, mais bien malin celui qui pourrait avancer le nom du successeur de Night In Seattle. Si Gilbert Rousset possède en Exit Here un très bel atout pour doubler la mise, Rameshwar Gujadhur aura lui aussi de très bons arguments à faire valoir avec les probables participations de Belong To Me et Hard Day's Night.
Comme toujours, l'adaptation joue un rôle prépondérant dans la conquête de la Duchesse, comme l'a si bien prouvé Night In Seattle lors de la précédente édition. À ce chapitre, il faut dire que les Exit Here, Hard Day's Night, Belong To Me et Psycho Syd semblent les mieux armés pour disputer la victoire, ayant tous rejoint nos côtes en août-septembre de l'année dernière.
Du lot, c'est bien évidemment sur Exit Here que tous les projecteurs seront braqués samedi prochain, l'alezan arrivant à Maurice avec un Merit Rating de 107 mais reconverti à 62. Cependant, force est de constater que ce produit de Jay Peg — six victoires en Afrique du Sud dont cinq à la suite — a soufflé le chaud et le froid lors de sa préparation. Il a certes remporté son barrier trial hier matin, mais sans la manière et d'aucuns s'accordent à dire que ce workout sur le gazon ne peut que lui avoir fait du bien. Son prochain galop mardi matin devrait nous en dire un peu plus sur sa capacité à bien figurer dans la première classique de la saison.
Avec 55 victoires au compteur l'an dernier, l'entraînement R.Gujadhur a connu une saison faste, la seule ombre au tableau étant peut-être le manque de réussite dans les épreuves classiques. Il semblerait qu'on ait décidé de prendre le taureau par les cornes cette année avec les candidatures de Belong To Me et de Hard Day's Night. De tous les partants probables samedi prochain, le duo du King Of Long Shots possède sans conteste le plus de galops poussés sous les sabots et il représente un sérieux danger pour Exit Here. Belong To Me et Hard Day's Night ont d'ailleurs tous deux remporté leur barrier trial hier et l'aisance avec laquelle le dernier nommé a bouclé son tour de piste n'est pas passé inaperçu.  
Psycho Syd en outsider valable
 La Duchesse n'a pas souvent été l'affaire d'un favori ces dernières années et Psycho Syd ne part pas battu d'avance dans ce champ. L'alezan de Ricky Maingard est un pur sprinter, n'ayant jamais été aligné au-delà des 1200m dans son pays natal. Toutefois, on peut présumer qu'il possède suffisamment de coffre cette année pour courir un 1400m. Il a laissé entrevoir une préférence pour le terrain mou en Afrique du Sud et sa maniabilité – il est aussi à l'aise au finish qu'avec le pas – en fait de lui un candidat valable pour la victoire. Avec un cavalier chevronné comme Rye Joorawon sur le dos, autant dire qu'il ne part pas battu d'avance dans ce lot.
Ramapatee Gujadhur n'a pas lésiné sur les moyens pour le recrutement cette saison et il devrait être également bien représenté dans la Duchesse avec Ready To Attack, Disco Al voire Malak El Moolook. Comptant trois victoires en carrière dont un succès dans un Groupe 3, le premier nommé semble être le plus redoutable compétiteur de la casaque bleu électrique à cette échéance. Il a du reste très bien assimilé sa préparation et se présentera sur la ligne de départ avec des ambitions légitimes samedi prochain. On pourrait penser que les 1400m sont trop court pour le stayer qu'est Disco Al, mais il ne faut oublier que Bulsara avait brillé sur cette distance en 2014. S'il y a du rythme, ce grand cadre a les moyens de s'illustrer au finish. Malak El Moolook devrait aussi avoir une belle carte à jouer, surtout qu'il a été opposé à de très bons compétiteurs dans son pays natal.
Absent de l'édition 2016, Patrick Merven devrait cette fois être de la partie avec la candidature de Fortissimo. Pour rappel, cet alezan devait effectuer ses débuts lors de la 16e journée l'année dernière, mais il avait chuté dans son box et avait du faire l'impasse sur toute la saison. Présent sur l'île depuis avril 2016, Fortissimo est bien le coursier qui a connu un plus grand temps d'adaptation, ce qui est non-négligeable dans une épreuve de cet acabit. Il n'a certes plus connu la compétition depuis février 2016, toutefois, il n'est pas moins affûté pour autant. Son très bon barrier trial réalisé hier en est la preuve et on aurait tort de le write-off complètement dans cette épreuve.
Cette édition 2017 de la Duchesse verra aussi probablement le retour en compétition de Cédric Ségeon, la cravache d'or 2014. Après avoir remporté sa bataille légale face aux autorités gouvernementales, le Français peut à nouveau chausser les étriers au Champ de Mars. C'est sous les couleurs de J.M Henry qu'il concourra cette année. Easy Lover, son éventuelle monture, a connu une riche carrière en Afrique du Sud, où il a évolué en excellente compagnie. Doté d'un bon finish, il semble être taillé pour une piste comme la nôtre, mais nos derniers recoupements d'information tendent à dire qu'il serait incertain pour ce premier rendez-vous classique. Et si Ségeon nous refaisait le coup après Silver Bluff en 2015 ? Il faudra en tout cas suivre avec une attention particulière le galop de Easy Lover mardi prochain pour être fixé sur la question.


Les Partants probable de la 1re journée
1. THE DR. FRANCE RIVALLAND CUP. (à 12h30) — 1500 M (0-20)
Course réservée aux jockeys et apprentis mauriciens.
Chap Trap, Bataan, Agincourt, Alberts Day, Bright And Blue, Pageantry, Dunraven, Captain Matthew, Fyrkat, Mighty Lion, Black Gambit, Battle Ready, Young Royal, Bright Shining
 
2. THE JMT COMMUNICATION TROPHY. (à 13h05) — 1365 M — B 36
Al Firenze, It's My Party, Ravatak, Chester's Wish, A P Strike, Fleetfox, Captain's Cronicle, Nadas, Criss Cross Man, Triad Of Fortune, Plain Of Wisdom, Jiggery Pokery, Sunset Breeze, Harryhopeithappens, Supreme Power, Sacred Jewel, Melson, Ready For Take Off, Var's Dream
 
3. THE POLAR ROYALE TROPHY. (à 13h40) — 1000 M — B 41
Answeringenesis, Mount Hillaby, Lord Al, Impressed*, Al Firenze, Don't Tell Mama, National Approval, Prince George, Laughistheanswer, Racing For Fun, Act Of Valor, Var's Dream
 
4. THE JFT CONSULTING TROPHY. (à 14h15) — 1400 M — B 46

Pierneef, Maestro's Salute, Silver Snaffles*, Apple Pie, Impressed*, Al Firenze, Burg, Cash Lord, Elusive Love, Rumbullion, Phiri E Kwatile, Aware, Racing For Fun, Kalinago, Valerin, Kimberly Al, The Real Hero
 
5. THE OMG NIGHT CLUB TROPHY. (à 14h50) — 1365 M — B 56
Streetbouncer, Awesome Adam*, Soweto Slew, Malak El Moolook*, Evergreen, Chosen Dash, Lucky Valentine, Jambamman, The Tripster, Clifton Surf, Elite Class, Fortissimo*, Beluga, King's Knight, Tabreek*
 
6. THE Vocalcom DUCHESS OF YORK CUP* (à 15h25) — Groupe 2
Handicap — 1400 M (40+)
Course réservée aux nouveaux chevaux n'ayant jamais couru à Maurice.
Netflix*, Awesome Adam*, Disco Al*, Ready To Attack*, Belong To Me*, Hard Day's Night*, Easy Lover*, Psycho Syd*, Fortissimo*, Mountain Master*, Exit Here*, Tabreek*
 
7. THE PARABOLE MAURICE TROPHY. (à 16h00) — 1400 M — B 31
Studiolo*, Ravatak, After Midnight, Tornado Man, Anafesto, My Man Alex, Burwaaz, Captain's Cronicle, Duke The Duke, Nadas, Seven League Boots, Jiggery Pokery, Emblem Royale, Mount Fuji, Brave Leader
 
8. THE INDEPENDENCE CUP. (à 16h40) — 1365 M (0-25)
Commodus, Studiolo*, Cape Horn*, Ruby Rocker, Punters King, Right To Tango, Roy's Express, Red China, Dark Force*, Skip The Red*, Jullidar, Fyrkat, Golden Ball*, Blue Jeans, Port Albert
*nouveaux chevaux


TURF NEWS
ENTRAÎNEMENT RAMESHWAR GUJADHUR: Oliver pour remplacer Mansour, Orffer en dépanneur

L'état-major de l'entraînement Rameshwar Gujadhur n'a pas tardé à trouver un remplaçant pour Donavan Mansour, et non des moindres serait-on tenté de dire. La cravache d'or 2016 n'ayant pas vu son permis de travail renouvelé par les autorités gouvernementales cette année, c'est une vieille connaissance des turfistes, en l'occurrence Damien Oliver, qui le succèdera au poste de titulaire. Un des plus jeunes membres du Hall Of Fame en Australie, le dernier passage de Damien Oliver remonte à 2014 quand il avait enregistré neuf victoires pour le compte de l'entraînement Gujadhur, où il avait effectué une pige. L'Australien ne pourra toutefois pas être des nôtres pour le coup d'envoi de la nouvelle campagne et c'est Pier Corne Orffer, un ancien de la maison, qui a été contacté pour assurer l'interim pour les trois premières journées.

ENTRAÎNEMENT AMARDEEP SEWDYAL: Matthew Palmer confirmé
Le nouvel entraîneur Amardeep Sewdyal débutera la saison avec Matthew Palmer comme jockey titulaire. En effet, Amardeep Sewdyal nous a confirmé avoir reçu le feu vert du Licensing Comittee du MTC pour engager l'Australien, qui est d'ailleurs attendu mercredi prochain si toutes ses démarches au niveau des autorités gouvernementales aboutissent. Agé d'une trentaine d'années, Matthew Palmer compte près de 500 victoires en carrière et monte principalement au Queensland. Son nom dira certainement quelque chose aux turfistes de longue date puisqu'il n'est nul autre que le fils de Gary Palmer, qui avait lui aussi exercé comme jockey au Champ de Mars.

ENTRAÎNEMENT SIMON JONES: Narredu finalement pas de la partie
Simon Jones entend bien franchir un nouveau cap cette saison. Toutefois, l'Indien Suraj Narredu, annoncé pour six semaines, a finalement décliné la proposition en raison de ses engagements. À la place, c'est vers le Britannique Andrew Elliott que l'écurie Jones compte se tourner en attendant le retour de Liam Jones, en août prochain. Ils seront ainsi huit autres cavaliers étrangers à en découdre cette saison, notamment Cédric Ségeon (J. M Henry), James Winks (Merven), Brandon Lerena (Rousset), Robert Khathi (Narang), Damien Oliver (R. Gujadhur), Ryan Wiggins (Allet), Wesley Marwing (C. Ramdin) et Steven Arnold (Gujadhur). À noter que les Australiens Ryan Wiggins et Steven Arnold sont attendus aujourd'hui.

EFFECTIFS: Bold Inspiration, Groen Gevaarte et Obligation euthanasiés
Trois compétiteurs ont été euthanasiés au centre Guy Desmarais à Floréal vendredi dernier. Il s'agit de Bold Inspiration et Groen Gevaarte du yard de Rameshwar Gujadhur ainsi qu'Obligation de l'entraînement Rousset. Le premier nommé n'a jamais pu justifier sa belle réputation sud-africaine, n'ayant enregistré qu'une seule victoire en cinq tentatives sur notre turf. Groen Gevaarte n'a, lui, été vu qu'en deux occasions au Champ de Mars, un problème au tendon ayant eu raison de la carrière de ces deux coursiers. Une seule victoire également pour Obligation, qui avait débuté sa carrière sous la férule de Gilbert Rousset puis transféré chez Jean-Michel Henry avant de revenir sur ses pas l'année dernière. Dans son cas, c'est un ennui récurrent au pied qui a justifié son euthanasie.

TRANSFERTS: Magic Jay et Elysian Park changent d'air
Un de perdu et un de retrouvé pour Jean-Michel Henry. L'entraîneur a effectivement perdu Magic Jay au profit de son confrère Shirish Narang durant la semaine, mais il peut se consoler d'avoir récupéré un autre compétiteur de l'entraînement Narang, à savoir la nouvelle unité Elysian Park. Magic Jay ne compte que deux petits accessits en dix tentatives sur notre turf et son entourage espère qu'il montrera un meilleur visage avec ce changement d'entraîneur. Elysian Park, considéré comme un miler, est un three-time winner en Afrique du Sud et il offrira une autre option à l'entraînement Henry dans la Benchmark 41.