VOILE—COUPE DE L’OCÉAN INDIEN 2017: Le Motherland a retenti sept fois

Les barreurs mauriciens ont remporté, à l’issue d’une semaine de compétition sur les plans d’eau de Grand-Baie et Anse La Raie, la Coupe de l’océan Indien, qui réunissait Réunionnais et Seychellois. Les Mauriciens ont fait retentir le Motherland en sept occasions sur neuf possibilités.
Tatiana Mathieu, en bonne capitaine, a montré l’exemple en remportant l’or en laser 4.7. Une spécialité que la navigatrice a maîtrisée de bout en bout, devant ses coéquipières Céline Baptiste et Anaëlle Felicie. « Je suis amplement satisfaite de la prestation de l’équipe dans son ensemble », nous a déclaré Tatiana Mathieu après la cérémonie de remise des prix samedi au Grand Baie Yacht Club.
En effet, dans son sillage, on retrouve Adriano Merne (4.7), OBrayan Brasse (radial), Nina Pokhun (optimist), Fabrice Leclezio (planche à voile), Terry Lamarque (kitesurf) et Zohra Ellapen (kitesurf). « Pour être honnête, je ne m’attendais pas à une telle prestation. C’est au-delà de toutes les attentes », poursuit la barreuse.
De quoi rassurer toute la petite communauté de navigateurs qui vise désormais les premiers rôles aux JIOI 2019. « Je pense que nous l’avons tous pris comme un tremplin pour les prochains JIOI. Ce sera chez nous et nous devrons tout faire pour être au mieux à ce rendez-vous. »
Nina Pokhun, médaillée d’or en optimist, se dit également très satisfaite de sa prestation. Celle qui a commencé la voile par l’entremise de son oncle Robert Rault veut voir encore plus grand. « J’ai déjà remporté l’or l’année dernière aux Seychelles. Cette année, c’était assez facile, même si les adversaires ont tout fait pour me compliquer la tâche », déclare la jeune barreuse.
En kitesurf, Terry Lamarque et Zohra Ellapen n’ont laissé aucune chance à leurs adversaires, tout comme le véliplanchiste Fabrice Leclezio, archidominateur dans sa discipline devant le Mauricien Julien Maurel et Bertrand Lablache.
Par contre, les Seychelles ont été à l’honneur, avec un triplé en laser standard, signé Allan Julie, Rodney Govinden et Roy Govinden, et une médaille d’or en optimist garçons, remportée par Dominique Labrosse.


Florian Bétuel : « On est sur la bonne voie »
Le président de la Mauritius Yachting Association (MYA), Florian Bétuel, se dit très satisfait de la prestation des barreurs mauriciens lors de la Coupe de l’océan Indien. « Nos avons montré que nous avons effectué une belle progression, mais qu’il nous reste également de la marge. » Désormais, le président veut s’atteler à la mise sur pied d’une structure afin de pouvoir professionnaliser la pratique de la voile. « Il nous faut l’aide d’un sponsor pour que nous puissions avoir des stages de haut niveau, encadrés par des formateurs. » Mais la MYA veut aussi mettre sur pied une feuille de route pour la progression de ses licenciés. « Notre souhait est de voir les barreurs s’exporter hors de la région. C’est là qu’ils pourront s’aguerrir. »


Mike Lafleur : « Bonne préparation en amont des JIOI »
Alors que ses protégés ont raflé sept des neuf médailles en jeu, l’entraîneur national, Mike Lafleur, n’a pas tari d’éloges sur leur performance. « C’est la concrétisation d’un projet mis sur pied conjointement par la MYA et le ministère de la Jeunesse et des Sports. » L’objectif, selon le technicien, était de tâter le pouls en vue des prochains JIOI à Maurice. « La Coupe de l’océan Indien n’est qu’un tremplin pour les JIOI. Notre objectif est de faire un carton plein en 2019 », poursuit Mike Lafleur. Il reste cependant des réglages à faire. « Par exemple, en laser standard, où les Seychellois restent intouchables, même si nous étions confiants de pouvoir les contrôler. Mais nous allons redresser le cap et nous sommes sûrs d’arriver à leur tenir tête. »


Les podiums
Kitesurf
Hommes
1. Terry Lamarque (Maurice) 23 points
2. Gabriel Jean Albert (Réunion) 45 points
3. Allan Ricaud (Maurice) 48 points
Dames
1. Zohra Ellapen (Maurice) 18 points
2. Anaïs de Falbaire (Maurice) 18 points
3. Julie Paturau (Maurice) 31 points
Planche à voile
1. Fabrice Leclezio (Maurice) 12 points
2. Julien Maurel (Maurice) 18 points
3. Bertrand Lablache (Seychelles) 33 points
Laser
Optimist (filles)
1. Nina Pokhun (Maurice) 9 points
2. Jasmine Monthy (Seychelles) 24 points
3. Sawsana Fakir-Lebars (Réunion) 33 points
Optimist (garçons)
1. Dominique Labrosse (Seychelles) 9 points
2. Hervé Lafortune (Seychelles) 33 points
3. Nathan Matatiken (Seychelles) 35 points
Laser 4.7 (dames)
1. Tatiana Mathieu (Maurice) 10 points
2. Céline Baptiste (Maurice) 24 points
3. Anaëlle Felicie (Maurice) 25 points
Laser 4.7 (hommes)
1. Adriano Merne (Maurice) 18 points
2. Axel Florine (Maurice) 22 points
3. Hemsley Lim Sik Fang (24 points)
Laser radial
1. Obrayan Brasse (Maurice) 14 points
2. Michel Hosseny (Maurice) 21 points
3. Paul Maurel (Seychelles) 30 points
Laser standard
1. Allan Julie (Seychelles) 11 points
2. Rodney Govinden (Seychelles) 15 points
3. Roy Govinden (Seychelles) 29 points