VOLLEY-BALL - CHAMPIONNAT FÉMININ 1A : Quatre Bornes VBC, le plus dur a été accompli

Il ne fait quasiment plus de doute que le Quatre Bornes VBC décrochera un deuxième titre consécutif dans le championnat féminin 1A de volley-ball. Face à son principal challenger qu’est Azur SC, hier soir au gymnase Pandit-Sahadeo à Vacoas, l’équipe de la ville des fleurs n’avait besoin que d’un set pour ôter tout doute quant au dénouement de cette compétition. Mission accomplie d’entrée, même si les Azuréennes ont tenté par la suite un baroud d’honneur. D’où l’indécision lors des 3e et 4e sets, avec finalement une victoire du Quatre Bornes VBC sur le score de 25-15, 22-25, 26-24 et 34-32 réalisé en 121 minutes.
Après avoir remporté le Charity Shield et la Coupe de la République, le Quatre Bornes VBC maintient sa marche triomphale. « Le travail des joueuses et leur assiduité aux séances d’entraînement ont porté leurs fruits », se réjouit Prisca Seerungen. À la tête de cette formation depuis la saison dernière, elle reconnaît toutefois que ses joueuses demeurent encore perfectibles. « Elles ont certes grandi, mais elles ne s’imposent pas suffisamment. Face à la pression adverse par exemple, elles ont peur de commettre des fautes. Aujourd’hui, nous avons réussi un super premier set, avec quasiment pas de fautes. Toutefois, je ne voulais pas gagner 3-0, car cela leur aurait donné la grosse tête. C’est pourquoi j’ai fait tourner l’équipe qui demeure encore en construction. »
Selon toute logique, le Quatre Bornes VBC devrait franchir les derniers obstacles constitués par l'Union Sportive Beau Bassin Rose-Hill (12 octobre), les Tranquebar Black Rangers (20 octobre) et le Curepipe Starlight (28 octobre) avec une facilité évidente. D’autant que la préparation en vue du championnat des clubs champions de la zone 7 est déjà entamée. Reste que le financement en vue du déplacement aux Seychelles en décembre tourne autour de Rs 900 000. D’où l’appel de Prisca Seerungen. « Nous nous attendons à un support financier du ministère de la Jeunesse et des Sports, de la fédération locale et de nos commanditaires que sont Sogal, La Prudence Life Insurance, Airports of Mauritius et Go Sport. Sans cela, nous nous retrouverons en grosse difficulté. »
Pour en revenir à ce duel au sommet, Azur SC était condamné à faire la différence en trois manches. Toutefois, la bande à Guito Lepoigneur devait passer à côté du sujet au cours de la manche initiale. Rapidement menées (5-11), Lucy Latour, Alexei Elmire, Stéphanie Duval, Stéphanie Dauguet, Priscilla Kelly, Géraldine Élysée et la libero Rachel Christine ne pourront jamais remonter le courant. Le Quatre Bornes VBC, avec dans ses rangs Alison Labour, Vanessa Chellumben, Felicia Julie, Mélodie Mootoosamy, Valentine Paul, Angélique Ramdoss et la libero Stacy Armoogum, en profitait pour creuser davantage l’écart (20-12) pour s’imposer de dix points et mettre fin à tout suspense. Reste qu’Azur SC voulait tomber les armes à la main. D’où une remarquable réaction lors de la deuxième manche (12-1) et un mano à mano vers la fin des autres sets.
À ce petit jeu, le Quatre Bornes VBC, au sein duquel Liza Bonne, Crystelle Parsooramen et Rachel Étiennette avaient été sollicitées, se montrera le plus réaliste. C’est ainsi qu’Azur SC, qui n’avait pratiquement pas de banc, ne pourra concrétiser une balle de set lors de la troisième manche et trois au cours de la quatrième. Les Quatre-Bornaises feront finalement la différence sur la cinquième balle de match. Ce championnat avait finalement livré un duel d’une certaine intensité.


Résultat
Quatre Bornes VBC 3 Azur SC 1 (25-15, 22-25, 26-24 et 34-32)
Prochaine rencontre : La Tour Kœnig VBC/Tranquebar Black Rangers (jeudi à 18h30)