VOLLEY-BALL—CHAMPIONNAT MASCULIN D1—CAMP ITHIER VBC: Le titre lui tend les bras

Les dés sont quasiment jetés dans le championnat masculin D1 de volley-ball. À la faveur d’un succès en trois sets (25-23, 26-24 et 25-23) aux dépens de son principal challenger qu’est le Quatre Bornes VBC, le Faucon Flacq Camp Ithier VBC s’est virtuellement mis hors d’atteinte pour la reconquête du titre. Il faudra désormais un exceptionnel concours de circonstances pour contrarier les plans des Flacquois, qui n’ont pas connu le moindre revers en neuf sorties.
Face à un bloc de Camp Ithier qui lui avait fait la leçon un mois plus tôt, le Quatre Bornes VBC était sans doute avide de revanche. De plus, une nouvelle défaite était synonyme d’adieu au titre. De ce fait, la bande à Veekash Maghun tentait de prendre le taureau par les cornes dès le début de l’engagement en menant 7-5, puis 15-12. La réaction de son adversaire ne devait pas se faire attendre, et c’est ainsi qu’Ashwin Ramkalawon et ses camarades alignaient quatre points d’affilée pour se retrouver aux commandes. Ils prenaient leurs distances à 19-17, mais étaient de nouveau accrochés à 19-19, puis à 22-22 et 23-23. Le Faucon Flacq Camp Ithier VBC alignait tout de même les deux derniers points cruciaux.
Cette victoire dans le money time devait se vérifier dans les deux autres sets. Même si le Quatre Bornes VBC, avec dans ses rangs Evans Sauteur, Yannick Bouti, Cédric Appollon, Jonathan Joseph, Yannick Paul, Olivier Choyen et le libero Fabrice Pierre-Louis, était sur la voie de remettre les pendules à l’heure en menant 17-13, l’équipe de l’Est remontait le courant pour égaliser à 20-20. Continuant sur cette lancée, Ashwin Ramkalawon, Allan Esther, Fabrice Hermann, Alvaro Bonne-Langue, Jason Raddoo, Steward Joseph et le libero Bernard Thomas obtenaient ensuite deux balles de set à 24-22. Deux balles sauvées, mais le Quatre Bornes VBC s’inclinait finalement sur un dernier point qui a prêté à controverse. Dans ce contexte, on peut se demander pourquoi un match avec un tel enjeu ne s’est pas déroulé avec la présence de juges de ligne.
Quoi qu’il en soit, l’équipe dirigée par Deepak Augnoo avait fait le plus difficile et pouvait conclure, même si le camp adverse s’est battu jusqu’au bout. Il faut maintenant gérer cet acquis afin d’éliminer tout doute quant à un sacre définitif qui ne devrait plus tarder. De son côté, les Trou aux Biches Sharks demeurent toujours en course pour l’obtention d’une deuxième place sur le podium. Face à une équipe du Mangalkhan VBC en perdition, Gilbert Alfred et ses camarades n’ont pris qu’une heure pour s’imposer sur le score de 25-14, 25-8 et 25-18. Succès également aisé pour le Curepipe Starlight, qui offre un visage plus reluisant au cours de la manche retour. La bande à Daniel Lam Hing a évolué quelques crans au-dessus de l’US La Flora pour faire la différence sur le score de 25-15, 25-16 et 25-15. Le Club Sportif de Pamplemousses n’a pas été en reste en disposant, hier soir, du Port Louis Red Star en trois sets (25-20, 25-16 et 25-17).
Le championnat se poursuit jeudi avec la rencontre Curepipe Starlight/Trou aux Biches Sharks à 19h30.



Les résultats
Faucon Flacq Camp Ithier VBC 3 Quatre Bornes VBC 0 (25-23, 26-24 et 25-23) — 87’
Curepipe Starlight 3 US La Flora 0 (25-16, 25-15 et 25-16) — 60’
Trou aux Biches Sharks 3 Mangalkhan VBC 0 (25-14, 25-8 et 25-18) — 56’
Club Sportif de Pamplemousses 3 Port Louis Red Star 0 (25-20, 25-16 et 25-17) — 67’