VOLLEY-BALL - CHAMPIONNATS NATIONAUX D1: Le Quatre Bornes VBC en rouleau compresseur

Champion en exercice, le Quatre Bornes VBC ne trouve actuellement pas d’adversaire à sa mesure dans le championnat féminin 1A de volley-ball. Pour preuve, face à l’autre formation encore invaincue dans cette compétition, à savoir l’Union Sportive Beau Bassin Rose-Hill, l’équipe de la ville des fleurs n’a pris que 59 minutes pour asseoir sa supériorité. Au gymnase Pandit-Sahadeo à Vacoas jeudi dernier, la différence était ainsi faite sur le score de 25-20, 25-10 et 25-16, et un nouveau sacre se profile ainsi à l’horizon.
L'absence d’opposition et la domination sans partage inquiète Prisca Seerungen, responsable du groupe du QBVBC. « Dans l’optique du championnat des clubs de l’océan Indien, je m’attendais à ce que mes joueuses soient poussées dans leurs derniers retranchements. Or, tel n’est pas le cas et notre unique challenge demeure de maintenir notre niveau. Certes, nous en profitons pour essayer quelques permutations ou faire tourner l’équipe, mais c’est difficile de prétendre à réellement progresser s’il n’existe pas grand-chose en face. » Tout de même, Prisca Seerungen se dit satisfaite de l’ambiance au sein de son groupe. « Nous grandissons ensemble, la communication passe bien et les joueuses bossent. Cela fait plaisir. »
Certes, l’USBBRH, après un début de compétition intéressant avec 100% de réussite en trois sorties, pouvait aspirer à sortir de nouveau le grand jeu. Toutefois, cette résistance ne s’est manifestée qu’au cours de la première manche. Par la suite, Carla Brasse, Liliana Perrine, Mélanie Samoisy, Jennifer Deschambeaux, Natacha Edmond et Caroline Adeline ont eu des difficultés à contrecarrer les assauts adverses. Comme en témoigne la nette avance de 17-7 lors du deuxième set. Face à un adversaire trop fébrile en réceptions et en défense, le QBVBC, avec dans ses rangs Alison Labour, Felicia Julie, Valentine Paul, Vanessa Chellumben, Liza Bonne et Angélique Ramdoss, creusait de nouveau l'écart dans le set suivant (8-2 puis 19-10) pour s’imposer en toute sérénité. Cette formation bouclera sa manche aller le dimanche 10 courant face au Curepipe Starlight, tandis que l’équipe des villes sœurs sera sollicitée le même jour face à Azur SC.
La compétition s’est poursuivie vendredi dernier avec un succès aisé du Curepipe Starlight aux dépens de La Tour Kœnig VBC. Les Curepipiennes se sont vite démarquées en 62 minutes pour signer un succès en trois sets (25-11, 25-15 et 25-19). Quant à la formation de La Tour Kœnig, elle bouclera sa manche aller demain face aux Tranquebar Black Rangers.
En masculin, le Quatre Bornes VBC n’a laissé aucune chance au Port Louis Red Star jeudi dernier. Comme l’atteste le score sans appel de 25-12, 25-12 et 25-14 acquis en 59 minutes. Les Quatre-Bornais livreront désormais une rencontre cruciale pour la deuxième place finale dimanche face aux Trou aux Biches Sharks, tandis que l’équipe de la capitale devrait se rebiffer face à l’US La Flora demain. Quant au Faucon Flacq Camp Ithier VBC, il a fait un nouveau pas vers le titre en disposant du Mangalkhan VBC vendredi dernier. Même si cette dernière formation a fait de la résistance lors des deux premières manches, la bande à Deepak Augnoo a fait respecter la hiérarchie en s’imposant sur le score de 25-22, 25-22 et 25-12.


Les résultats
Masculin : Quatre Bornes VBC 3 Port Louis Red Star 0 (25-12, 25-12 et 25-14)
Faucon Flacq Camp Ithier VBC 3 Mangalkhan VBC 0 (25-22, 25-22 et 25-12)
Prochaine rencontre : Port Louis Red Star/US La Flora (demain) -19 h 30)
Féminin : Quatre Bornes VBC 3 Union Sportive Beau Bassin Rose-Hill 0 (25-20, 25-10 et 25-16)
Curepipe Starlight 3 La Tour Kœnig VBC 0 (25-11, 25-15 et 25-19)
Prochaine rencontre : La Tour Kœnig VBC/Tranquebar Black Rangers (demain à 18h30)