Trois sorties et trois victoires : le Rivière-du-Rempart Star Knitwear VBC et le Port Louis Red Star ont maintenu leur série victorieuse dans le championnat masculin de première division de volley-ball. Du reste, elles demeurent avec l’Association Sportive Jeunesse Chebel et le Curepipe Starlight les seules équipes encore invaincues dans cette compétition. Du côté féminin, cinq formations, à savoir, Azur SC, Curepipe Starlight, Tranquebar Black Rangers, Quatre Bornes VBC et Union Sportive Beau Bassin Rose-Hill ont fait le plein de points jusqu’ici.
Victorieux lors d’un match de prestige face au Faucon Flacq Camp Ithier VBC, le Rivière-du-Rempart Star Knitwear VBC a cette fois ajouté les Trou-aux-Biches Sharks à son tableau de chasse. On attendait un duel équilibré, mais il fut au bout du compte à sens unique. L’équipe de Rivière-du-Rempart se montrant conquérante avant son duel au sommet face au Quatre Bornes VBC samedi prochain. De son côté, le Port Louis Red Star a su repousser le challenge du Rivière-du-Poste VBC, qui s’est montré accrocheur par moments. L’équipe de la capitale livrera un match de vérité face au Faucon Flacq Camp Ithier le 13 courant.
Par contre, l’apprentissage chez l’élite demeure délicat pour les formations de Trou-aux-Biches et de Rivière-du-Poste qui n’ont toujours pas goûté au succès. Toujours est-il qu’avec l’entrée tant attendue en compétition de Gilbert Alfred lors de sa prochaine sortie le 14 juin, les Trou-aux-Biches Sharks pourront aspirer à trouver la lumière au bout du tunnel.
Reste que la rencontre la plus indécise et fertile en rebondissements a été celle mettant aux prises le Faucon Flacq Camp Ithier VBC au Quatre Bornes VBC. Le premier nommé, mené par un Andry Rakoto au sommet de son art, semblait avoir fait le plus difficile en remportant les deux premières manches. Loin de se laisser faire, les Quatre-Bornais, qui avaient vaincu leurs adversaires du jour lors de la finale de la Republic Cup, revenaient à la charge pour remettre les pendules à l’heure.
Lors du tie-break, le Quatre Bornes VBC avait pris une avance confortable (10-2) et s’acheminait alors vers un succès somme toute inespéré. Toutefois, le tenant du trophée, malgré l’absence d’Alvaro Bonne-Langue, réalisait une remontée spectaculaire face à un adversaire diminué physiquement pour forcer la décision en sa faveur.
« L’équipe a su montrer du caractère dans les moments difficiles. Nous sommes tombés dans la facilité par moments, surtout au troisième set, mais nous avons pu réaliser l’exploit au cours du tie-break. Ce succès était impératif car subir deux revers consécutifs face au Quatre Bornes VBC aurait été dur à encaisser », soulignait Dharmendra Gundowry, entraîneur de l’équipe de Camp Ithier.
Chez les dames, le Quatre Bornes VBC continue son petit bonhomme de chemin avec déjà trois victoires d’affilée. Il livrera maintenant un test intéressant face à Azur SC le 21 courant. Quant à Roches Brunes Azurra, il continue par contre à manger son pain noir et ses chances d’accéder aux play-offs s’amenuisent de sortie en sortie.