Après une série de revers, dont trois consécutifs lors de la manche retour, le Mangalkhan VBC a sorti la tête hors de l’eau dans le championnat masculin de première division de volley-ball. Capable du meilleur comme du pire, cette formation a réussi un tour de force hier soir au gymnase Pandit-Sahadeo à Vacoas en venant à bout du Curepipe Starlight en quatre sets (25-23, 25-18, 21-25 et 25-17). Du côté du championnat féminin 1A, le Quatre Bornes VBC a poursuivi son parcours sans faute en laminant La Tour Koenig VBC en trois sets 25-13, 25-4 et 25-9.
Certes, une meilleure prestation de la formation de Mangalkhan était attendue dans cette compétition, surtout avec la présence de nouvelles recrues. Au bout du compte, le succès aux dépens des Trou aux Biches Sharks lors de la manche aller n’aura été qu’un simple coup d’éclat. Il aura donc fallu cette quatrième sortie dans la manche retour pour que cette équipe retrouve des couleurs et prenne la mesure du CSSC, qui visait de son côté une place dans le Top Four.
De par ce succès, Judex Louis et ses coéquipiers Gino Sophie, Christopher Sophie, Julio Mangalon, Ramesh Lallah et Allan Philippe prennent définitivement leurs distances de la zone rouge, laissant ainsi l’Union Sportive de La Flora à son triste sort. Le Mangalkhan VBC tentera maintenant d’enchaîner vendredi prochain face au Port Louis Red Star, tandis que le Curepipe Starlight n’aura pas la partie facile le jeudi 28 courant face au Faucon Flacq Camp Ithier VBC. Cette dernière formation tentera de son côté d’effectuer un nouveau pas vers le titre ce soir en affrontant le Club Sportif de Pamplemousses.
Chez les dames, le duel des extrêmes a logiquement tourné en faveur du Quatre Bornes VBC, qui n’a fait qu’une bouchée d’une équipe de La Tour Koenig déjà résignée à la dernière place. La rencontre prévue ce soir mettra aux prises Azur SC au Curepipe Starlight. L’occasion pour les Azuréennes de se mettre en condition avant leur débat décisif face au Quatre Bornes VBC vendredi prochain.