La présélection féminine de volley-ball, qui prépare la Coupe d’Afrique des Nations -20 ans, sera renforcée à partir de lundi prochain de par la présence de sept joueuses venant de Rodrigues. En vue de cette compétition prévue au Kenya du 25 août au 3 septembre, le directeur technique national, Zoran Kovacic, avait dirigé une opération de détection d’une dizaine de jours à Rodrigues et avait ainsi identifié ces sept joueuses.

« Ce fut un programme assez ardu dans lequel j’avais également inclus les éléments masculins de -20 ans et les cinq présélectionnés des prochains Jeux des îles. Après des débuts en demi-teinte, j’ai pu apprécier la régularité et une progression constante », affirme le Croate. Ce dernier a donc fixé son choix sur Judith Pierre-Louis, Anne-Jelissa Perrine, Anaëlle Édouard, Dorina Nanette, Erika Cupidon, Manuella Cupidon et Adriana Spéville. De ces joueuses, Dorina Nanette, Anne-Jelissa Perrine et Manuella Cupidon avaient disputé la Coupe d’Afrique -17 ans tenue à Madagascar il y a deux ans.

Du côté des Mauriciennes, Alexei Elmire, Romane Deschambeaux, Serena Chavry, Anastasia Louis, Angeli Govinden et Kacy Karuppanan ont de nouveau été sollicitées, après l’expérience vécue dans la Grande île. Martine Bistoquet, qui sera de nouveau responsable du groupe, a fait cette fois appel à Magalie Larétif, Julia Vieillesse et Adriana Coutet. Pour rappel, lors de la CAN -17 ans, la sélection mauricienne s’était inclinée face à l’Égypte et Madagascar. Cette fois, l’Égypte tentera de conserver son bien, mais la sélection kenyane, qui évoluera devant son public du Safaricom Indoor Arena à Kasarani, s’annonce redoutable.

« Nous nous attendons à un support massif du public afin de mener notre sélection à la victoire », a d’ailleurs confié Waithaka Kioni, président de la fédération locale. Du côté mauricien, l’expérience méritera d’être vécue, d’autant que ces jeunes éléments constituent la relève de cette discipline. Il est à noter par ailleurs que la CAN -21 ans pour les éléments masculins se déroulera au Nigeria.