Nicolas Von Mally, Minority Leader et leader du Mouvement Rodriguais (MR), estime que les propositions budgétaires de Serge Clair pour l’année finan- cière 2018/19 présentées ven- dredi à l’Assemblée régionale de Rodrigues constituent « une claque magistrale du gouverne- ment central ».

Intervenant lors d’un point de presse samedi, il soutient que ce présent budget « ne contient rien d’innovant » et que c’est du « copy, cut and paste ». « La première chose qui est frappante, c’est que ce budget n’a ni queue ni tête. Le budget de développement, qui était de Rs 825 millions pour l’année finan- cière 2017/18, est resté le même. Comment se fait-il que, malgré l’inflation, ce budget n’a pas été augmenté ? Est-ce un aveu que l’argent n’a pas été utilisé comme il se doit ? C’est une claque de la part du gouvernement central », déclare Nicolas Von Mally.

Le Minority Leader regrette que le chef commissaire n’ait « pas été transparent » avec les dépenses encourues de même que la performance budgétaire et économique au cours de
l’exercice écoulé. « Serge Clair n’a donné aucun chiffre pour justifier ses dépenses, aucune statistique… Et c’est un manque- ment grave vis-à-vis de la po- pulation », dit-il, se demandant en même temps si la totalité de l’enveloppe financière 2017/18 a été utilisée ou pas.

Abordant le chapitre consacré aux projets énoncés dans le budget, Nicolas Von Mally fait état de « volte-face » de la part du gouvernement régional et rappelle que celui-ci « n’a fait que s’approprier » ceux proposés par le MR. « Bann proze ki zot patileferakozMRkitidirsa, zordi zot pe vinn avek sa bann mem proze la », dit-il.
« Concernant l’aéroport, ce n’est que maintenant que le chef commissaire vient dire que le gouvernement régional ira de l’avant avec une nouvelle piste d’atterrissage. Rodrigues a pris 10 ans de retard à cause de lui. Dans le passé, il avait même dit haut et fort qu’il n’y avait pas d’urgence alors qu’aujourd’hui il vient dire que c’est une priorité. Il n’a même pas eu la décence de dire quelle option a été retenue.

A-t-il honte de venir dire que son option d’aéroport sur pilotis a été refusée par le gouvernement central ? Cette nouvelle piste aurait dû être construite depuis long- temps. Voilà comment on fait perdre du temps et de l’argent au pays », déclare le leader du MR.
En ce qu’il s’agit de la four- niture d’eau, Nicolas Von Mally dit avoir « souvent fait des suggestions valables » afin de résoudre le problème d’eau à Rodrigues. Pour lui, le dessa- lement d’eau de mer « n’est pas la solution idéale ». Il poursuit : « Le dessalement aurait dû être un dernier recours. Il fallait se focaliser sur le captage et le stockage d’eau de pluie et construire des réservoirs dans ce sens.

Serge Clair dit qu’il va faire privatiser la distribution d’eau et que c’est le secteur privé qui gérera les unités de dessalement, alors qu’il a déjà fermé la Rodrigues Water Company, une compagnie de l’Assemblée régionale qui gérait déjà le secteur de l’eau quand nous étions au pou- voir. Est-ce qu’il réactivera cette compagnie ? » s’est interrogé Nicolas Von Mally.