Comme on pouvait s’y attendre pour le Prime Minister’s Question Time (PMQT) du jour, dont une des questions était liée aux missions de la Speaker à l’étranger, l’hémicycle s’est enflammé dès avant même que le Premier ministre, sir Anerood Jugnauth, n’a lu sa réponse. Le député de la majorité, Ravi Rutnah devait soulever un ‘point of order’soutenant que cette question ne pouvait être posée. Ce à quoi, le leader de l’Opposition devait tout de suite rétorquer qu’il commettait là un « contempt of the chair » vu que « le ‘chair’ a accepté ». La réponse de SAJ, signifiant qu’il ne pourrait répondre à une telle question, vu « the separation of powers betwen the executive and the legislature », devait attiser l’exaspération de l’Opposition.
À peine le Premier ministre avait-il commencé à lire sa réponse, mentionnant la séparation des pouvoirs entre « the executive and the legislature » que l’Opposition l’interrompait à travers des commentaires. Le député mauve Ameer Meea, à qui revenait la question, devait faire remarquer que la Speaker « a voyagé onze fois des fonds publics en un an ». Il sera interrompu par Adrien Duval qui remplaçait celle qui était au centre de la question parlementaire. Le Premier ministre fait ressortir que « the legislature and the executive are different chapters of our Constitution ». Selon lui, « il existe un principe constitutionnel très connu qui veut que la fonction du Speaker soit une fonction indépendante. L’exécutif ne peut interférer dans les décisions du Speaker dans l’exercice de ses fonctions. Mon intervention irait à l’encontre de ce principe », dit-il. SAJ devait citer en exemple la Chambre des Communes, selon les lois de laquelle, les questions ayant trait au Speaker doivent être adressées au Speaker lui-même. Il a aussi cité en exemple le Lok Sabha.
À la réponse du Premier ministre, le leader de l’opposition criera : « Cover-up ! ». De son côté, Ameer Meea poursuit avec une question supplémentaire, demandant au PM s’il est au courant que cette question n’est pas hors contexte car : « on a voté pour la Speaker dans ce Parlement et cela a trait aux fonds publics. Vous êtes en train de tolérer la Speaker ». Le député du MSM Mahen Jhugroo de riposter : « Zot pa onte ? Zot pa voyaze zot ? ». Le député Meea revient à la charge avec sa question soulignant que l’essence de sa question, c’est que les voyages de la Speaker sont financés par les deniers publics. « Le PM, sait-il que la Speaker a voyagé onze fois, et cinq fois elle a emmené son époux ? ». SAJ de s’adresser au Deputy Speaker : « Il aurait dû adresser la question à la Speaker ». Le whip de l’Opposition, déjà bien stimulé par l’atmosphère, s’emporte à son tour lorsqu’il entend le député Jhugroo prononcer son prénom. « I’m asking Honourable Jhugroo not to mention ‘Rajesh’ anymore. You will have problem with me ! ».