Ce sont Yannick Lincoln et Alexandre Mayer qui défendront le quadricolore national aux Championnats d’Afrique qui se tiendront du 30 mars au 3 avril au Lesotho. Les deux vététistes auront l’occasion de se mesurer aux meilleurs du continent, surtout  pour le premier, qui se prépare activement pour les Jeux Olympiques de Rio (Brésil) au mois d’août.
Ils auront la lourde responsabilité de faire honneur au quadricolore mauricien lors de ce grand rendez-vous continental. Pour Yannick Lincoln, qui travaille d’arrache-pied pour arriver aux JO dans une forme optimale, il faudra tout donner. « J’ai besoin de ce type de frottement pour progresser. J’ai encore beaucoup de lacunes, notamment sur l’aspect technique, et comme à mon habitude, je vais donner mon maximum pour tenter de tirer mon épingle du jeu », a fait ressortir le no 1 du pays. Il prendra d’ailleurs part au cross-country ainsi qu’au marathon. Alexandre Mayer ne sera, lui, engagé que dans la première compétition.
Les deux coureurs quittent le pays le 23 de ce mois  et mettront le cap sur l’Afrique du Sud pour prendre part à la troisième manche de la Stihl 2016 SA XCO Cup Series au Wolwespruit Bike Park, Erasmuskloof à Pretoria, avant de rallier le Lesotho « Après ma 11e place lors de la manche précédente, j’essaierai de faire mieux cette fois-ci. Cela nous permettra de bien nous mettre en jambes avant les Championnats d’Afrique. D’ailleurs, le SA XCO Cup Series est bénéfique pour nous car cela nous permettra de nous acclimater aux conditions locales, dans la mesure où ces Championnats d’Afrique se dérouleront à plus de 3000 m d’altitude à Afri Ski Resort », a souligné Yannick Lincoln.
À noter que ce dernier concourra dans deux épreuves, soit le cross-country marathon (XCM), étape longue de 60 km, le jeudi 31 mars, et ensuite le cross-country olympique (XCO) le samedi 2 avril dans la catégorie élite. Quant à Alexandre Mayer, qui défendra crânement ses chances chez les juniors, il sera en action le 2 avril, toujours dans l’épreuve (junior) du cross-country olympique. Fabrice Leclézio, sera également de la partie, mais fera le déplacement à ses propres frais. « Il prendra part à la compétition mais pas selon les critères de l’Union Cycliste Internationale (UCI) », a précisé Michel Mayer, de la Commission VTT.
À titre d’information, Afri-Ski est l’unique station de ski du Lesotho.
La station se trouve dans le nord du pays, à une altitude maximale de 3 222 mètres, dans les monts Maluti, un massif du Drakensberg. Elle est accessible par les cols Moteng Pass et Mahlasela Pass. Avec la station de ski de Tiffindell  en Afrique du Sud, ce sont les seules stations de sports d’hiver situées dans le sud du continent Africain. Le domaine skiable d’Afri-ski est composé de plusieurs pistes, dont une piste pour débutants, et d’un snowpark. Les remontées mécaniques sont composées de téléskis et d’un fil neige le long de la piste pour débutants; des canons  neige garantissent un enneigement minimum. Des lodges offrent une capacité d’hébergement de 325 lits pour les visiteurs. L’équipement de ski est disponible à la location. Une école de ski et de snowboard propose des cours du niveau débutant au niveau confirmé avec un parcours en slalom. En 2005, 3000 visiteurs dont 2500 skieurs se sont rendus à Afri-Ski et la fréquentation a augmenté en 2007 avec 4000 visiteurs.