Yannick Lincoln est devenu au Lesotho champion d’Afrique du cross-country marathon, une spécialité du VTT. Au terme des 60 km de course, il a devancé le Namibien Costa Seibat et le Lesothan Phetetso Monese.
Sur les 20 participants, le Mauricien aura été le plus rapide. Ainsi, il a mis 3h07’04 pour rallier la ligne d’arrivée, devançant le Namibien de près de cinq minutes. En effet, Costa Seibat a mis 3h12’17 pour s’emparer de l’argent. Derrière le duo de tête, on retrouve trois représentants du pays hôte. Si Ohetetso Monese prend le bronze en 3h18’10, il devance deux de ses compatriotes, Malefetsane Lesofe et Tumele Makae, qui terminent respectivement en 3h21’38 et 3h26’41.
Cependant, Yannick Lincoln ne pourra pas se reposer sur ses lauriers. Demain, le Mauricien s’alignera au cross-country olympique, épreuve qu’il affrontera lors de sa participation aux JO de Rio en août. Alexandre Mayer prendra pour sa part le départ de la course chez les juniors demain.