Le duo composé du Mauricien Yannick Lincoln et du Français Neïlo Perrin-Ganier a remporté, dimanche, au terme des trois étapes, le Southern Tropical Challenge version 2017, devant les Réunionnais de la CCSL Mathieu Desserprit et Julien Chane Foc, et Charles Ducray-Wynand Baard.
Les vainqueurs de l’épreuve, corsée cette année par le retour de Karl Platt et Thomas Diestch — qui ont abandonné — ont terminé le prologue et les trois étapes en un total de 6h55’18, le seul chrono sous la barre des sept heures. À titre comparatif, le tandem Desserprit-Chane Foc a mis 7h29’18 pour les trois étapes, alors que Ducray-Baard a passé la ligne d’arrivée dimanche au C Beach Club après 7h52’58.
Il faut savoir que les vainqueurs ont enlevé le prologue jeudi après-midi au domaine du Domino, au Morne, avant de céder le maillot jaune à la Team Bulls de Karl Platt et Thomas Diestch le lendemain, à l’issue de la première étape. Sauf qu’ils ont réussi, samedi, au terme de la deuxième épreuve, à reprendre leur bien, avant d’en rajouter une dernière couche dimanche, au moment de rallier l’arrivée à Bel Ombre. Derrière eux, les autres adversaires n’ont eu qu’à se raccrocher à l’espoir d’un podium.
Chez les masters de plus de 40 ans, le duo Lawrence Wong-Dominique Lebon a remporté, presque de justesse, le maillot de vainqueur de la catégorie devant Mark Olivier-Sébastien Lincoln. En effet, seulement 30 secondes séparent les deux paires, la Epic Sports Racing Team de Wong et Lebon signant 8h22’07 contre 8h22’37 aux Invalids.
Par contre, victoire plus que facile et prévisible pour la Team Garmin de Yolandi du Toit et Ben Melt Swanepoel, qui s’impose en 8h01’27, devant Fabien Wexler-Céline Augueux (Team Backtoreunionisland) et Katia MichelhOlivier Heutte. Autre victoire aisée : celle des Moka Rangers-Rotwild d’Aurélie Halbwachs-Nadine Reider, devant Tic et Tac de Géraldine HarelhPauline Toulet.