La police a confirmé lundi que la chanteuse Whitney Houston, décédée samedi à Beverly Hills à l’âge de 48 ans, avait été retrouvée « sous l’eau et apparemment inconsciente » dans la baignoire de sa chambre de l’hôtel Beverly Hilton.
La police s’est cependant refusée à évoquer les causes de la mort de la diva pop, alors que les spéculations vont bon train dans la presse, à la lumière de la dépendance bien connue de la chanteuse à la drogue et à l’alcool.
Dans un communiqué, la police a précisé que Whitney Houston avait été découverte vers 15H30 (23H30 GMT) et « sortie de la baignoire par des membres de son entourage ».
« Les pompiers, accompagnés du service de sécurité de l’hôtel, se sont rendus dans sa suite. A leur arrivée, les secours ont constaté que Whitney Houston était toujours inconsciente et sans réaction », poursuit le communiqué.
« Il ont commencé la réanimation, mais n’ont pas pu la ramener à la vie », ajoute le texte. La mort de la chanteuse a été prononcée sur place vers 15H55.
Dans une conférence de presse lundi, le porte-parole de la Police de Beverly Hills, le lieutenant Rosen Hills, a précisé que « pour l’instant, l’enquête n’est pas criminelle » et que l’affaire était désormais dans les mains de l’institut médico-légal de Los Angeles.
Il a refusé de répondre aux questions sur les causes de la mort de la star, ou les médicaments trouvés dans sa chambre d’hôtel.
« Nous ne ferons aucun commentaires sur l’état de Whitney Houston, sur l’état de son cadavre ou sur l’état de sa chambre d’hôtel, sur ce que nous avons trouvé ou pas pendant notre enquête », a-t-il dit.
Il a ajouté que la police ne dirait rien de plus jusqu’à la publication des résultats des tests toxicologiques par l’institut médico-légal, qui devraient prendre plusieurs semaines.
Les médecins légaux ont précisé dans la matinée que l’autopsie du cadavre était achevée et que la famille pouvait désormais récupérer le corps.
Selon le site TMZ, la dépouille serait déjà en route vers l’aéroport de Los Angeles, pour être ramenée sans délai sur le Côte Est des Etats-Unis, où les funérailles pourraient se tenir vendredi ou samedi, selon CNN.
Interrogée par l’AFP, la porte-parole de Whitney Houston, Jill Fritzo, a affirmé qu' »aucun détail » ne serait communiqué « pour l’instant » sur les funérailles.