Xavier-Luc Duval, leader de l'opposition

Le leader de l’opposition a demandé au PM si les dotations budgétaires pour le judiciaire prévoient une assurance d’équipements technologiques pour les cours de justice. « On a vu ce qui s’est passé dans l’affaire Boskalis avec les problèmes de communications et de visioconférence. Est-ce la faute à la cour ou à Mauritius Telecom ? » a demandé Xavier-Luc Duval au PM. Ce dernier a répondu qu’il n’était en présence d’aucune requête en ce sens du judiciaire. Le chef du gouvernement a toutefois laissé entendre « que les dispositions seront prises afin que la Cour suprême soit dotée de nouvelles technologies ».