Aux Salines ce matin, le leader du PMSD, Xavier-Luc Duval a déploré ce qu’il qualifie être « une montée du communalisme » dans le pays. « Pravind Jugnauth est le digne héritier de la bombe communale, comme le disait Paul Bérenger à l’égard de Sir Anerood Jugnauth dans le passé » dit-il. Face à cette situation jugée malsaine par le leader des Bleus, XLD a annoncé que son parti enclenche désormais « une stratégie de communication auprès des sociétés socioculturelles pour demander leur soutien afin que cette décadence communale ne continue de s’étendre ». Cette responsabilité a d’ailleurs été confiée au nouvel adhérent du PMSD, Koomaren Chetty.  Le leader de l’opposition a une nouvelle fois réitéré son souhait d’avoir « un jour un Premier ministre issu du PMSD » qui saura selon lui incarner les valeurs mauriciennes.
Xavier-Luc Duval a commenté la visite du Chief Minister de l’État de l’Uttar Pradesh, Yogi Adityanath, dans le cadre des célébrations officielles du 183e anniversaire de l’arrivée des travailleurs engagés à Maurice. « Li finn vinn dan nou lakaz. Pa kestion fer li afron an publik » a laissé entendre le leader du PMSD. Toutefois, XLD a affirmé ne pas partager le mélange « de la politique et de la religion » pratiqué par cet homme politique. Il a dans la foulée déploré que les discours prononcés lors de la cérémonie protocolaire tenue à l’Apravasi Ghat World Heritage Site, soient « restés incompris », notamment celui du ressortissant indien ou quand Pravind Jugnauth s’est adressé en créole vis-à-vis des invités de la Grande Péninsule. « Il est grand temps, au nom de la modernité, que des dispositifs de traduction instantanée soient mis en place ».
Concernant son retour à l’Assemblée nationale pour ce mardi, Xavier-Luc Duval a dit souhaiter que « la partisanerie de la Speaker Maya Hanoomanjee cesse ». Le leader des Bleus a aussi donné rendez-vous à ses partisans à l’Avenue Tulipes à Quatre-Bornes demain dans la matinée pour l’enregistrement de Dhanesh Maraye pour la partielle au numéro 18.