Yousuf Mohamed, Senior Counsel, dont les services avaient été retenus par Ameenah Gurib-Fakim lors du bras fer opposant la State House à la Government House, a laissé entendre que « le gouvernement a jugé bon de régler ses comptes avec l’ancienne présidente plutôt que de tirer au clair l’affaire Sobrinho ».

« Cette démarche de Pravind Jugnauth est guidée politiquement dans une tentative de cacher la vérité. Ainsi, la population ne saura jamais ce qui se passera au niveau de l’Independent Commission against Corruption parce qu’elle est renfermée. Ek ICAC, personn pa pu truv ni kone narien ki pe passe. La population veut savoir depuis quand et à travers qui Alvaro Sobrinho a eu toutes sortes de privilèges et de facilités en ce qui concerne ses opérations dans le secteur des services financiers à Maurice. Mais il est clair qu’il n’y a pas de volonté politique pour qu’on aille dans cette direction », soutient Me Yusuf Mohamed, qui se dit « prêt à aller dire la vérité ».