Encore un Mauricien qui brille aux auditions à l’aveugle de The Voice France. Ce Mauricien est en fait, une Mauricienne… qui n’est nulle autre qu’Yvette Dantier que l’on ne présente plus sur la scène locale. Deux coachs se sont retournés pour découvrir la chanteuse lors du dernier épisode des auditions à l’aveugle de la saison 7 diffusée sur TF1 hier soir, samedi 10 mars.

Après plusieurs auditions, notamment une à travers Skype et une présélection à Paris, Yvette Dantier s’est retrouvé hier, sur le plateau télé de The Voice France, afin de convaincre les jurys de lui permettre de participer à la saison 7 de l’émission française de télé-crochet musical la plus regardée en Europe. C’est avec une chanson de Nicole Croisille « Téléphone-moi » et simplement accompagnée de sa guitare qu’elle réussit finalement à éblouir Florent Pagny et Pascal Obispo qui se retournent et qui se battent en essayant de trouver plusieurs arguments afin de l’avoir dans leurs équipes, sous le regard amusé de la jeune fille de 24 ans.

Yvette raconte son incroyable entrée dans la grande aventure au mauricien.com. « J’ai choisi d’interpréter la chanson ‘Téléphone-moi’ de Nicole Croisille car c’est une chanson que je connais depuis que j’ai douze ans. Ce n’était pas facile car depuis que j’ai commencé à jouer de la guitare, je jouais et chantais la chanson à ma façon et avec mes accords. Mais avant de partir pour Paris, j’ai réécouté la chanson et j’ai réalisé que je ne jouais pas les vrais accords. J’ai dû apprendre les bons accords et énormément pratiquer afin de ne pas me planter à The Voice. Je suis vraiment timide et j’ai du mal à chanter devant un public. J’étais super stressée, voire terrorisée. C’était une journée physiquement et moralement dure. Je suis arrivée sur place à 8h du matin accompagnée de ma sœur, son époux et ma nièce de 3 ans, et ce n’est que vers minuit et demi que je suis monté sur le plateau pour chanter. Cependant la production est très bien structurée. Ils nous font attendre à l’intérieur au chaud. Il y a une phase de répétition avant de chanter devant le public et face au grand fauteuil rouge et nous font surtout faire une chauffe vocale avant de passer sur scène » nous confie Yvette avant de reprendre son souffle, de nous dire qu’elle parle trop et de poursuivre « J’arrive finalement derrière un énorme mur d’écrans qui s’ouvre devant moi. On a l’impression que la salle est vide tellement elle est calme, mais je découvre une salle remplie de gens vraiment très silencieux au fur à mesure que j’avance pour prendre place. J’avais super honte. Les yeux écarquillés, j’étais vraiment très impressionnée car je voyais vraiment bien toutes les personnes présentes dans la salle, et bien sûr, les célèbres fauteuils rouges des jurys, surtout celui de Zazie dont je suis vraiment une très grande fan. Le stress est monté de plusieurs crans. Je commence à chanter et je me laisse finalement emporter par la chanson. Lorsque j’entame le refrain, au fond de moi, je criais vraiment ‘téléphone-moi’ mais c’était plutôt ‘pour me sortir de là’, ou ‘pour me donner du courage pour finir’, parce que le stress était trop fort. Et Pascal Obispo a entendu mon appel et a appuyé sur le gros bouton rouge suivi de Florent Pagny quelques secondes après. Les 1min30 écoulées, je lève la tête et je suis choqué de découvrir les coachs qui s’étaient retourné. J’étais super-contente car je ne m’attendais vraiment pas. Ils se sont battus pour que j’aille dans leurs équipes, chacun avec ses arguments et c’est finalement Pascal Obispo que j’ai choisi. Je remercie Baptiste Jung, le dénicheur d’artiste, qui m’a lui, choisi en premier et qui m’a donné l’occasion d’arriver là ou je suis parce que c’est lui qui m’a contacté pour une première audition à travers Skype avec Bruno Berberes, le directeur de casting de The Voice. » 

À la veille des 50 ans de l’indépendance de Maurice, Yvette Dantier, lauréate de la deuxième édition de Ti Mambo en 2005 revient 13 ans plus tard pour nous faire honneur.  Elle poursuit bel et bien l’aventure dans l’équipe de Pascal Obispo et est qualifiée pour l’audition finale. Elle rendra l’émission de TF1 encore plus intéressante cette année pour les Mauriciens.

Petit changement cette année, l’épreuve des battles est désormais remplacée par deux nouvelles étapes, l’audition finale et les duels. Les 18 candidats retenus par chaque coach passeront une seconde audition face au jury. Il n’en restera plus que 6 par équipe, auxquelles s’ajouteront 2 talents « volés ». Suit l’épreuve des duels où les 8 talents de chaque team s’affronteront deux par deux. Les 4 restants accéderont ensuite aux primes en direct. Avec Florent Pagny, Mika, Zazie et Pascal Obispo, cette saison 7 s’annonce riche en émotions, en complicité et en rires.