ZONE ECONOMIQUE EXCLUSIVE : Le navire indien “INS Shardul” pour la surveillance des eaux mauriciennes

Le INS Shardul évolue dans les eaux mauriciennes depuis la semaine dernière dans le cadre des patrouilles et des surveillances de la Zone économique exclusive de Maurice jusqu’au 13 juillet. C’est la deuxième fois qu’une telle mission est assignée à ce navire de la marine indienne à la demande du gouvernement mauricien. Sa dernière visite remonte à octobre 2009.
« Le déploiement du INS Shardul dans les eaux mauriciennes montre l’étroite collaboration sur les questions de sécurité et de la détermination des deux pays de continuer à combattre la pêche illégale et la piraterie à travers une coopération maritime bilatérale », souligne la haute commission indienne dans un communiqué diffusé la semaine dernière. L’objectif principal de la mission du navire est d’entreprendre une surveillance conjointe et des patrouilles anti-piraterie pour dissuader l’activité des pirates au nord de la Zone économique exclusive (ZEE) de Maurice.
La mission vise aussi à aider à contenir les activités de pêche illégale plus connues comme Passage Exercices (PASSEX). Des exercices anti-piraterie avec le personnel du Mauritius National Coast Guard (NCG) sont aussi prévus. Ceux-ci renforceront leurs compétences acquises lors des précédents exercices conjoints.
La visite du INS Shardul offre une plate-forme pour une formation spécialisée de la Special Mobile Force (SMF) et du Police Helicopter Squadron (PHS). Le déploiement du INS Shardul mettra également l’accent sur le soutien Outer Islands à Agalega, St-Brandon et Rodrigues Islands, en coordination avec l’Outer Island Development Corporation (OIDC).
Le navire de la marine indienne a effectué une visite à Agalega le 20 juin pour fournir une assistance et un soutien logistique aux habitants. Il a également mis en place un camp médical gratuit pour les Agaléens ; des médicaments ont été distribués.
Avec la menace persistante de la piraterie dans la région, le besoin immédiat d’une surveillance étendue de la ZEE mauricienne a conduit à instaurer une coopération renforcée entre Maurice et l’Inde en termes d’efforts de surveillance conjointes en mer. Répondant à la demande du gouvernement de la République de Maurice, le gouvernement de la République de l’Inde a déployé le INS Savitri en décembre 2009 et le INS Trishul en mai-juin 2010 pour procéder à la surveillance conjointe de la ZEE, des patrouilles anti-piraterie, des exercices d’entraînement dans le port et des PASSEX avec le NCG et le PHS. En octobre 2010, deux navires de guerre de la marine indienne le INS Mysore et le INS Tabar étaient dans les eaux mauriciennes. Cette visite a été suivie de celle du INS Suvarna en décembre 2010 et l’INS Sukanya en mars-avril 2011. Le INS Shardul se rendra le 2 juillet à Port-Mathurin à Rodrigues. L’équipage du navire participera à diverses fonctions liées à la charité.
Le INS Shardul de la marine indienne a été commandé le 4 janvier 2007. Ce navire est capable de transporter différents types de matériel de combat. Il est équipé de 15 chars blindés et 10 véhicules de l’armée s’élevant à une capacité de levage de 750 tonnes de charge. Il peut transporter environ 250 soldats pour une durée longue et 500 soldats pour une durée courte.
Le navire est doté des hélicoptères Chetak UH3H. Son armement principal comprend entre autres deux WM 18 A fixations lance-roquettes.
Le INS Shardul est équipé d’Electronic Warfare Suite et Kavach Systems Chaff. Le navire est basé à Karwar sur la côte ouest de l’Inde et fait partie de la flotte occidentale de la marine indienne. Il est commandé par Sanjay Sachdeva. Son équipage est composé de 19 officiers et 141 marins.