Articles

Culture Events et Désiré François Productions présentent une des premiers grands concerts 2016 qui coïncide avec le lancement de « Di pain Griye » de Désiré François avec comme invites Linzy Bacbotte et Blakkayo. Pour la première fois, le groupe populaire Désiré François (Cassiya) présente son nouvel album sur scène avec un répertoire inédit. Spectacle et chorégraphie le samedi 9 avril 2016 au J&J Auditorium à Phoenix de 20H à 23H. Contact : 5724 4549 / 5808 3146

Le système de veille sanitaire sera intensifié pour éviter que le virus Zika n’arrive à Maurice. C’est ce qu’a annoncé le ministre de la Santé, Anil Gayan, lors d’une réunion de coordination et d’information avec les partenaires de son ministère, vendredi dernier. Si l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a émis un avis d’urgence de santé publique de portée mondiale, Anil Gayan se veut rassurant et indique que Maurice dispose d’un protocole bien établi pour combattre le vecteur de la maladie, l’Aedes Albopictus, le même moustique transmetteur de la dengue et du chikungunya. Des opérations de larviciding ou éradication des larves et de fogging ou élimination du moustique tigre seront multipliées ces jours-ci pour éviter le risque de propagation de ce virus virulent détecté pour la première fois en Ouganda en 1947 et qui s’est propagé en Amérique du Sud où il fait actuellement des ravages, avec des milliers de malades à ce jour, dont plusieurs morts.

Un peu plus d’un mois après son ouverture officielle, The Irish Pub, situé dans le complexe commercial de Trianon, compte déjà des “regulars”. Une clientèle qui a rapidement adopté ce lieu aux saveurs d’Irlande. Bien que, prédestiné à être un resto-pub-club, The Irish Pub a entamé un tournant qui l’inscrit dans son identité de resto/pub de standing pour les Plaines Wilhems.

Des restes de pétards rouges tapissent l’entrée de la maison des Poliah à Mont-Fertile, New Grove. Sur une table de la terrasse, des bouquets que Keren, 18 ans, a reçus tout au long de la journée de vendredi. S’il y avait des signes de réjouissance chez les Poliah ce soir-là, ce n’est qu’à partir d’hier que la jeune fille et ses parents, Ketsia et Balraz, ont véritablement commencé les célébrations. De foi adventiste, ils se sont rendus à l’église avant de se retrouver autour d’un repas avec les grands-parents de Keren.

Alexandre, 19 ans, porte des lunettes et a des cheveux longs. Guillaume, 18 ans, arbore, lui, des cheveux courts. Alexandre et Guillaume Donat sont frères et cette particularité a attiré les regards sur eux dans la minute qui a suivi la proclamation des noms des lauréats de la cuvée 2015. À Rose-Hill où nous les avons rencontrés chez eux, c’est une petite famille au complet qui entourait les deux vedettes du jour. Des proches se sont aussi déplacés pour venir féliciter les jeunes hommes. Et parmi ceux-ci, Mgr Rex Donat. L’ancien évêque de Maurice a tenu à être présent auprès de ses petits-fils.

C’est fait. Vishnu Lutchmeenaraidoo a réintégré le MSM le mardi 2 février, sa demande de retour au Sun Trust ayant, comme il fallait s’y attendre, été acceptée à l’unanimité. Considéré comme un non-event par une population blasée par les incessants retournements de veste des politiciens mauriciens, ce développement n’en est pas moins une occasion de revenir sur l’itinéraire singulier de ce politicien, bon vivant, adepte de Sai Baba, de la communauté de St-Jean de Dieu et de la méditation et qui veut se présenter comme atypique. Retour donc sur ce qui est bien le parcours du parfait caméléon.

Il manquait à l’appel, vendredi dernier. S’il était encore vivant, Purvesh Ramanah aurait, sans doute, aussi célébré le succès de Yanish Dyall et de Zybrann Dhunny, les deux lauréats du collège du Saint-Esprit. Ainsi que sa réussite. Mais comme nous l’a confié Jacques Malié, le recteur de l’établissement, l’euphorie n’était pas complète. Purvesh Ramanah n’était plus là. La mort tragique de cet ancien élève dévoué, jovial et grand passionné d’astronomie, marque encore les esprits. Ce jeune homme de 19 ans avait été retrouvé sans vie, le 19 décembre dernier, au bas du Pont Colville Deverell.

Les mois et les années passent et se ressemblent à Résidence Riche Terre, à Terre Rouge. Mouches, moucherons, moustiques, odeur nauséabonde, air irrespirable… Depuis 2009, c’est le quotidien de dizaines de familles dont les cours sont inondées de matières fécales. Le système de drain dans leur localité ne fonctionne pas. Les autorités ont plusieurs fois été informées de ce problème. En vain. En août dernier, alors qu’ils avaient manifesté leurs griefs dans les colonnes de Week-End suivant le décès d’une personne des suites d’une infection pulmonaire soupçonnée d’être due à l’air pollué, Gilles l’Entêté, le directeur de la NHDC, assurait qu’outre les mesures temporaires pour réduire le flot des eaux usées dans les cours de ces familles, des travaux de reconstruction seraient effectués au plus vite pour résoudre leur problème. Six mois plus tard, la situation est la même.

La performance de la cuvée de 2015 au Higher School Certificate (HSC) est quasiment similaire à celle de 2014. Des 10 285 collégiens de Maurice et de Rodrigues (308) qui ont pris part aux épreuves, 75,31% d’entre eux ont décroché leur certificat. Le nombre de participants au HSC en 2014 était de 10 429. D’ailleurs, c’est cette année-là que le Mauritius Examinations Syndicate a enregistré le plus grand nombre de candidats. Ce n’est qu’à partir de 2011 que le nombre de participants aux épreuves des examens de fin de cycle du secondaire a franchi la barre de 10 000.

SSR NATIONAL SCHOLARSHIPS (Science Side) (2)
BOY (1)
DONAT Guillaume OlivierRoyal College Port-Louis
GIRL (1)
KHADAROO Shammah FatimahQueen Elizabeth College
STATE OF MAURITIUS SCHOLARSHIPS (16)
BOYS (Science Side) (4)
MOKOONLALL Akshay VeerRoyal College Curepipe
RAMASAWMY PerianenRoyal College Port-Louis
WONG TEN YUEN OlivierRoyal College Curepipe
GOONDRAM SunnyRoyal College Port-Louis

C’est le 13 décembre 2015 que Week-End annonçait en primeur la nouvelle à l’effet que Rakesh Gooljaury et sa compagnie Fashion Style avaient obtenu de nouveaux emprunts d’institutions financières de l’État. “BANQUES D’ÉTAT : Rakesh Gooljaury a toujours la cote”. Tel était le titre de l’information publiée dans nos colonnes. Cette banque n’est autre que la Mauritius Post and Cooperative Bank et la somme accordée est de Rs 32 millions. Elle vient s’ajouter à l’ardoise déjà considérable, une somme de Rs 495 millions, due par l’homme d’affaires auprès de la même banque. C’est peut-être cela la “good gouvernance” promise…

Nous sommes arrivés au stade des quarts de finale de la Coupe de la République, avec les 8 équipes qui en découdront ce mardi 9 février pour une place dans le dernier carré. Le match qui polarisera l’attention est celui qui mettra aux prises La Cure Sylvester à l’ASPL 2000 sur la pelouse synthétique de St-François Xavier (16h). Un derby de la capitale qui s’annonce très chaud . L’AS Rivière-du-Rempart (ASRR) en découdra avec Cercle de Joachim au stade Germain Comarmond (16h) avant que le Pamplemousses SC n’affronte les pensionnaires de D2, Black Horns, toujours à Bambous (18h30). Chamarel et le Curepipe Starlight SC se livreront également à un beau duel pour une place en demies.

De nouveaux règlements seront promulgués dans le cadre d’une remise en ordre annoncée dans le transport en commun. La principale cible concerne la concurrence déloyale des minibus marrons aux compagnies de transport en commun et autres opérateurs. Le Conseil des ministres a donné son feu vert à des regulations pour la modernisation de ce secteur, y compris l’introduction de frais pour l’obtention de la Student Identity Card pour le bus gratis.

  • L’enquête de l’ASP Hector Tuyau débouchera tôt ou tard sur une purge quasi-totale du personnel technique et même administratif dans les deux Fitness Centres de Plaine-Lauzun et Forest Side
  • Regroupement de quelque 500 propriétaires de véhicules sur les 1 800 recensés avec des HorsePowers trafiqués en vue de réclamer une amnistie dans ce vaste réseau de fraude
  • Fitness Centres privés : bras de fer entre le gouvernement et les opérateurs privés désignés, qui objectent à l’imposition d’un Levy sur les recettes et le nombre de centres porté de trois à cinq
  • Le ministère des Infrastructures publiques passe à l’offensive contre les minibus marron et opte pour le paiement d’un Fee contre l’octroi de la Student Identity Card

Une simple lettre anonyme, parmi des milliers d’autres, dénonçant un réseau de fraude en pratique pendant des années et au vu et au su de tous ceux concernés, débouche ces jours-ci sur une opération de vidange forcé dans les deux Fitness Centres de la National Transport Authority (NTA). Mis en présence des symptômes aggravant de ce cancer, l’assistant surintendant de police Hector Tuyau et le chef inspecteur Lewis Lazare du CID Metropolitan North n’ont fait que remuer le couteau dans la plaie, avec une première descente des lieux des plus anodines au Fitness Centre de Plaine-Lauzun, sauf que dans les filets pas n’importe qui est pris, en l’occurrence le président de l’Alliance Française, l’intouchable Grand Maître de Loge Maçonnique, Bruno Dumazel. Au fil des différentes étapes de l'enquête, l’envergure de ce scandale allait dépasser les entendements, au point où au cours de la semaine écoulée, le ministre des Infrastructures publiques, Nando Bodha, n’avait d’autre choix que de dévoiler le nombre potentiel de véhicules circulant sur les routes avec de faux horsepowers de connivence avec le personnel de la NTA varie dans la fourchette de 1 800 à 2 000. À ce stade, l’enquête du CID Metropolitan North n’a pas encore franchi la première trentaine d’arrestations ou encore la première vingtaine de voitures placées sous séquestre à des fins d’enquête, dont la dernière en date est la grosse cylindrée de ce patron de discothèque, saisie vendredi après-midi.

Un an déjà depuis que l’ancien Premier ministre, Navin Ramgoolam, a été placé sous le poids d’une douzaine d’inculpations provisoires logées par le Central CID dans le cadre de l’opération au nom de code Lakaz Lerwa Lion. Au rythme où vont les enquêtes de la police, ce n’est pas demain la veille que la boucle sera bouclée. D’ailleurs, à ce jour, l’un des principaux dossiers, en particulier celui consacré aux Rs 220 millions + Rs 4 millions, dont Rs 110 millions en never-used dollar notes, attend toujours des informations précises sur des transactions en dollars américains opérées par les différentes banques commerciales depuis 2009.

Paul Bérenger, leader de l’opposition et du MMM, accuse le gouvernement de vouloir puiser de partout dont des énormes profits du Central Electricity Board (CEB) et de la State Trading Corporation (STC) en vue du désendettement de l’État. C’est selon lui la raison pour laquelle le gouvernement refuse une baisse générale des tarifs d’électricité. Baisse qui, comme celle des tickets d’autobus, aurait notamment été d’une grande aide aux entreprises lourdement endettées. Dans cette même démarche de contenir l’endettement public et le déficit budgétaire, le gouvernement déciderait aussi selon lui à vendre des actifs. Paul Bérenger parle, ainsi, de «petits malins» qui se positionneraient en vue d’acquérir les 8% d’actions que détient le National Pensions Fund (NPF) dans New Mauritius Hotels (NMH).

Déjà en régression depuis novembre dernier,  les chiffres de janvier n’augurent pas de bons présages pour les concessionnaires de l’automobile. Les ventes de véhicules neufs continuent de chuter. À janvier, seulement 774 véhicules neufs ont été écoulés contre 985 en janvier 2015. Une baisse qui accentue les craintes des promoteurs de devoir procéder à des licenciements massifs prochainement. 

La gestion de notre diversité culturelle grandissante ancrée dans l`histoire du peuplement de l`ile est devenue une priorité. Comment répondre a cette diversité ? Quelle est notre vision de la société de demain en tenant compte des neuf religions qui existent a Maurice ?

Les pétarades pour acclamer les deux lauréats du collège quatrebornais se sont tues. Comme chaque année, en début d’après-midi, après la proclamation des résultats du Higher School Certificate, Jacques Malié, recteur du collège du Saint-Esprit, reçoit des parents d’élèves heureux ou inquiets. Mais vendredi dernier, c’était la dernière fois qu’il vivait les émotions que suscitent ces fameux résultats. Après 15 ans à ce poste et encore plus dans la vie administrative de l’établissement, Jacques Malié part en retraite et cédera son siège ce vendredi.

Avec le lancement en ce début d’année du SBM Maharaja Fund, la State Bank of Mauritius se dote d’instruments financiers visant à assurer un meilleur rendement sur les placements tout en privilégiant l’Inde en tant que plate-forme. C’est ce qu’a indiqué le Chairman de la SBM Holdings Ltd, Kee Cheong Li Kwong Wing à cette occasion. Intervenant lors de la cérémonie officielle, il a mis l’accent sur l’importance de la mise en opération d’un tel fonds dans la conjoncture. Il a évoqué l’environnement favorable aux investissements prôné par le gouvernement, marqué par des réformes majeures visant à dynamiser le cycle d’investissements. Il a aussi fait état de l’approche adoptée par le gouvernement indien et la Reserve Bank of India (RBI) depuis 2013, notamment avec des mesures correctives pour renforcer la compétitivité, améliorant du même coup  les indicateurs de stabilité macroéconomique du pays.

Le verdict des assises est tombé vendredi après-midi 5 février dans le procès intenté à Jayraj Sookur pour le meurtre de sa belle-fille Stacey Henrisson, âgée de 17 ans au moment des faits. Il a été reconnu coupable par une majorité de sept contre deux après deux heures trente de délibérations par le jury après le summing-up du juge Benjamin Joseph qui a présidé ce procès et rappelé aux jurés leur devoir, leur responsabilité et les éléments qu’ils doivent prendre en compte pour se faire leur opinion.

Ashik Gungah, ministre de l’Industrie, du Commerce et de la Protection des Consommateurs, se réjouit que le nouveau mode de calcul conçu pour déterminer les prix de vente des carburants à la pompe a permis une double baisse des prix de l’essence et du diesel. Pour le ministre, sans ce nouveau mode de calcul, les coûts au détail de l’essence et du diesel n’auraient jamais pu baisser pour un montant  de Rs 7.10 et de Rs 6.00 le litre, respectivement, en seulement deux mois et demi. Dans la foulée, il lance un appel pressant aux industriels et autres opérateurs économiques pour que cette baisse “substantielle” des prix se répercute sur les prix de vente de leurs produits et services au profit de la population en général.

« L’essentiel n’est pas d’avoir vaincu, mais de s’être bien battu », disait Pierre de Coubertin (réformateur des JO et du CIO) et sans doute le président du Comité Olympique et Sportif des Iles Comores (COSIC) a fait sien ce dicton dans sa quête pour obtenir l’organisation des 10es Jeux des Iles de 2019. Selon les informations de Week-End, il se confirme, en effet, que la réunion du Conseil International des Jeux (CIJ) qui se tiendra à Maurice les 17 et 18 octobre ne sera pas de tout repos. Les Comores ayant fait de ce dossier, une affaire d’État a trouvé en Ibrahim Ben Ali son bras armé qui viendra réclamer que les 10es JIOI retournent aux Comores.

Doit-on effectivement croire que la situation n’est plus au beau fixe à la Mauritius Broadcasting Corporation (MBC) de Roshi Badhain? Tout laisse croire que oui puisque selon les bruits de couloirs, la tension au sein de la station nationale de Moka est plus que palpable. A tel point que certains employés sont en train de tout mettre en œuvre pour quitter le navire avant qu’il ne sombre. C’est le moins que l’on puisse dire des deux journalistes sportifs, pour ne pas dire hippique, qui ont décidé avec l’aide de certains de leurs amis au sein du Mauritius Turf Club de lancer un magazine sportif, qui selon nos informations, sortirait au début du mois de mars, dans l’espoir que la saison commence au mois de mai.