Articles

L’International Tamil Diaspora Association, la Tamil League et la Murugan Foundation ont organisé un spectacle de danse Bharata Natyam et de musique classique tamoule samedi après-midi au Rajiv Gandhi Science Centre. Les principaux artistes, qui ont ravi l’audience à cette occasion, sont notamment Aya Deven Rengasamy, musicien et harmoniste, accompagné de ses enfants, Murugadas au mridangam et Kaleyvani, danseuse de Bahrata Nataya. Ils ont offert une prestation de haute facture.

La conférence internationale organisée durant le week-end à l’occasion du 100e anniversaire de la fin de l’engagisme et du 70e anniversaire de l’indépendance de l’Inde a été un succès retentissant, selon le président du Gopio international, Mahen Utchanah, un des organisateurs de cette manifestation. Outre les participants mauriciens, la conférence a réuni quelque 60 délégués venus de 12 pays se trouvant sur la route de l’engagisme.

Kurt Teddy Telcide, 29 ans, habitant Saint-Malo, Baie-du-Tombeau, est décédé samedi à l'hôpital du Nord après y avoir passé dix jours. Il avait été agressé le 10 août par son épouse, Marie Jenny Telcide, 33 ans, au cours d'une dispute.

Après l’emprunt de passages entiers d’un discours de Kee Chong Li Kwong Wing, la question sur l’épouse de Ravi Rutnah, le député mauve se retrouve au centre d’une controverse après un aparté avec le Premier ministre .« Il a les yeux revolver, il a le regard qui tue, a tiré le premier, a touché et c’est foutu ». Ces paroles de la chanson de Marc Lavoine résument bien Aadil Ameer Meea, le jeune député du MMM qui, à force d’essayer de se faire remarquer, a, ces derniers mois, fini par collectionner un certain nombre de bourdes. Au lieu de se contenter du bon travail qu’il effectue en tant qu’élu mauve de la troisième circonscription, ce qui est un fait reconnu de tous et de ses mandants au premier chef, le député semble vouloir en faire un peu trop, d’où les maladresses enregistrées ces derniers mois et qui ont culminé à l’aparté désormais célèbre de la cuisine de l’hôtel Meridien.

Michèle Lesur, 55 ans, habitant Mare-Sèche, Cap-Malheureux, a été agressée le 10 juin dernier par son beau-frère, Désiré Jacques Fromet de Rosnay. Ce dernier a été arrêté lundi matin par la police de Grand-Baie après qu’il s’y était rendu pour donner sa version des faits. Il a nié toute implication dans cette affaire. Le suspect, 69 ans, a été traduit devant le tribunal de Mapou. Une charge de “assaulting causing incapacity for more than 14 days” a été retenue contre lui. La police n’a pas objecté à sa remise en liberté.

  • Au moins trois Senior Members at the Bar encore sur le radar de la commission d’enquête, soit Mes Trilochun, Stephen et Gulbul

Pour les deux prochaines semaines, aucune audition de la commission d’enquête sur la drogue n’est prévue. Pour cause, le président, l’ancien juge Lam Shang Leen, est parti en mission hier. Ce ne sera qu’à son retour vers la fin de la première semaine de septembre que le calendrier pour le round final des auditions sera arrêté. Parmi les VVIP sur la liste de la commission, l’on retrouve le Premier ministre et leader du MSM, Pravind Jugnauth, qui a signifié son intention d’aller déposer, et également au moins trois autres Senior Members at the Bar, en l’occurrence Mes Rex Stephen, Kailash Trilocbun et le Chairman de la Gambling Regulatory Authority, Raouf Gulbul.

Après avoir soumis un mémoire contenant cinq points au gouvernement jeudi dernier, le Union Joint Panel, regroupant quatre syndicats du transport, à savoir l’Association Travailleurs Transport Autobus, la United Bus Service Employees Union, la Bus Industry Traffic Union et la Bus Industry Staff Association, attend de pied ferme la rencontre avec le ministre des Infrastructures publiques, Nando Bodha, et ses officiers ce jeudi 24 août. Les discussions porteront essentiellement sur le projet Metro Express car les travailleurs du transport public craignent pour leur avenir professionnel. Les membres des syndicats souhaitent, à travers cette première prise de contact, des explications sur plusieurs points qu’ils estiment encore obscurs.

Après un repos d'un peu plus de deux mois, la Fédération mauricienne de natation (FMN) a repris ses activités hier, avec le 5e Grand Prix de la saison. Tenue à la piscine du Pavillon à Quatre-Bornes (25 m), la compétition a été marquée par la réalisation de trois records nationaux (RN). Victor Ah Young, auteur de sept RN lors championnats nationaux de natation en mai dernier à Serge Alfred, s'est à nouveau illustré dans la catégorie U12.

Après avoir souvent “donné une chance” aux chauffeurs de vans et de taxis ‘marrons’ pris en flagrant délit de non-respect des lois, le régulateur décide de sévir. Un avertissement est même lancé à ceux qui préfèrent ces types de transport et une amende de Rs 500 est même préconisée. Sauf que les usagers ne sont pas contents et demandent au GM de régulariser ces «marrons» car sans eux il est impossible de se rendre au travail et d’arriver à l’heure.

Le cadavre de la Sud-Africaine Lara Rijs, 32 ans, Operations Manager au Geneva Management Group à Port-Louis, a été découvert mardi dans son appartement à Pereybère. Les enquêteurs de la Criminal Investigation Division de Grand-Baie et la Major Crime Investigation Team (MCIT), sur place le même jour, ont interrogé le vigile Sahib Meerhossen, 55 ans. Des traces de sang ont été retrouvés sur ses vêtements et ses chaussures et ont été envoyés pour des tests ADN. Poussant leurs recherches un peu plus loin, les enquêteurs ont inspecté la chambre de la victime et les alentours de l’appartement.

Un premier rassemblement est prévu ce matin à 10h30 au siège du Comité Olympique Mauricien (COM), à Trianon, entre les présélectionnés mauriciens (volley-ball et beach-volley) pour d'emblée consolider les liens et créer l'esprit d'équipe. Les joueurs devront bien se préparer afin d'être au maximum de leurs capacités dans deux ans pour le grand rendez-vous indianocéanique sur nos terres.

Finaliste malheureux du tournoi de football de Super Cup de la Fédération mauricienne des Sports Corporatifs (FMSC), remporté par la Wastewater Management Authority (WMA), la formation de PADCO peut se réjouir après la victoire de trois buts à deux dans le tournoi de Beach Soccer face à cette même formation de WMA. Pour l'équipe d'Alain Haon Thyn Voon, la vengeance est un plat qui se mange froid, mais qui est digéré sur le sable chaud.

À l’initiative du secrétaire du Conseil des Religions, Eddy Cheong See, un programme d’échanges interreligieux a eu lieu entre les anciens étudiants du cours Peace and Interfaith Studies de l’UoM et ceux ayant préparé un Diplôme universitaire en Religions et République à l’Université de la Réunion, du 4 au 7 août derniers. La délégation mauricienne qui comprenait cinq anciens étudiants, trois actuels étudiants et deux accompagnateurs, a été accueillie à l’île sœur par le centre bahaï de Saint André.

  • Raj Appadu : « La demande d’extension se justifie, car une nouvelle hausse de nos coûts d’opération n’est pas souhaitable »

« Les locataires d’espaces commerciaux ont eu un préavis de 12 ans avant qu’un loyer plus ou moins proche du prix du marché ne leur soit réclamé », explique Raj Makoond, CEO de Business Mauritius dans un communiqué rendu public, jeudi. Il réagissait à la nouvelle demande d’extension du moratoire pour trois ans additionnels que réclame le Front commun des Commerçants de l’île Maurice.

Notre invitée de ce dimanche est Mme Geneviève de Souza, ancienne responsable de la Fondation Joseph Lagesse. Dans l’interview qu’elle nous a accordée jeudi dernier, elle situe l’action des ONG dans la lutte contre la grande misère à Maurice. En mettant l’accent sur les conséquences négatives des changements apportés par le gouvernement a la loi du CSR.

Allégations de Peroumal Veeren? Financement de la compagne électorale du MSM en 2014? Raouf Gulbul? Roubina Jaddoo? Mahen Gowressoo? Sanjeev Teeluckdharee? Délocalisation des habitants de La-Butte? Élections partielles au No 1 8? Affaire Lara Rijs?… Autant de questions qui intéressent la population, mais auxquelles le Premier ministre ne répond plus directement à la presse. Du moins, depuis quelque temps, Pravind Jugnauth a choisi la voix du silence, alors que les journalistes qui tentent de lui arracher une déclaration sont bousculés et brutalisés par son service de sécurité, récemment plus renforcé, et trop zélé. Il préfère faire de longs discours d’autosatisfaction et adresse ses flèches acerbes contre ses adversaires… et la presse sur un ton et dans un verbe qu’on ne lui connaissait pas jusqu’ici.

A la grande surprise des employés d’Airport Terminal Operations Limited (ATOL), les bids des deux gros projets concernant l’ancienne aérogare désaffectée de l’aéroport Sir Seewoosagur Ramgoolam, c’est-à-dire le réaménagement de cette aérogare et le choix du consultant pour le Project Management sont soudainement passés du Tender Committee d’ATOL à celui d’Airports of Mauritius (AML). Ce transfert inattendu et surprenant soulève une forte suspicion d’un possible trafic d’influence à l’horizon.

  • Le SIFB sommé de revoir son mandat pour inclure l’Economic Insurance avec des provisions de
  • Rs 2  milliards au titre de Special Assistance/Premium Waiver
  • Le JNP de l’industrie sucrière appelle à la mobilisation des employés face aux manœuvres du patronat qui veut leur faire porter le fardeau de la baisse du prix et de la «restriktirasyon de so laparey akimiliasyon larises»
  • Le FMI dresse un constat mi-figue mi-raisin en parlant de « robust economy » avec en toile de fond  un ralentissement dans le  tourisme et le Global Business Sector

Le spectre de 2014 hante l’industrie sucrière. Non seulement avec la dégringolade du prix de la tonne de sucre aux planteurs sous la barre des Rs 13 000 pour la présente récolte, mais également pour celle de l’année prochaine, vu les conditions qui prévalent sur le marché international. Face au Package de mesures préconisées par le patronat avec accent sur le concept que There is no other alternative (TINA) plutôt que d’avoir recours à des réductions drastiques des coûts, le Joint Negotiating Panel (JNP), réunissant les syndicats de ce secteur économique, sort déjà ses griffes et brandit la menace d’actions de débrayage comme ce fut le cas en novembre 2014 à la fin du mandat de Navin Ramgoolam en tant que Premier ministre. Dans la conjoncture, l’avertissement d’Ashok Subron, négociateur du Joint Negotiating Panel, est des plus directs : « Rapel ki tou gourvernman ki mars ek tablisman ek vir kont travayer lindistri sikriyer perdi bann eleksyon!! Ti Jugnauth pe mank zis sa la ! »

La cinquième édition de la Coupe de l'océan Indien (COI) s'est achevée hier au Grand Bay Yacht Club par une domination quasi mauricienne. Avec 45 représentants, Maurice a logiquement dominé les débats en décrochant sept médailles d'or, cinq d'argent et quatre de bronze. Les Seychelles, représentées par 25 barreurs, ont remporté deux médailles d'or, trois d'argent et quatre de bronze, alors que La Réunion avec sa délégation de 13 athlètes a enlevé seulement deux médailles, à savoir l'argent et le bronze.

Le Joint Negotiating Panel, regroupant les syndicats de l’industrie sucrière, est très remonté contre les propositions de l’industrie sucrière portant préjudice aux droits acquis des employés. Après avoir pris connaissance des intentions de la Chambre d’Agriculture et du Syndicats des Sucres, les syndicalistes de l’industrie sucrière lancent un appel à la mobilisation en vue d’une action de débrayage dans ce secteur économique comme ce fut le cas en novembre 2014, soit à la fin de la campagne pour les dernières élections législatives. L’un des points de discorde est la politique en ce qui concerne l’embauche des travailleurs saisonniers. Ashok Subron, négociateur du Joint Negotiating Panel, dénonce la situation illégale dans laquelle se trouvent les compagnies sucrières.

Le tournoi de golf interîles de l'océan Indien s'est tenu au Legend Golf Course (Par 72) de Belle-Mare le vendredi 11 et samedi 12 août. Cette compétition, qui se déroule en Match play en double, a lieu tous les deux ans. Le public a cette année vu la participation de golfeurs mauriciens, réunionnais, malgaches et seychellois. Après avoir pris la première place chez les messieurs et la deuxième chez les dames il y a deux ans, l'équipe de Maurice a cette fois réalisé le doublé.

S’il n’a pas tenu sa conférence de presse hebdomadaire, du fait qu’il était absent du pays en milieu de semaine, le leader du PMSD, dans un déclaration à Week-End, évoque l’inquiétude qui gagne l’industrie sucrière face à la baisse conséquente du prix du sucre. Selon lui, avec un manque à gagner qu’il estime à environ Rs 2,000  par tonne de sucre, même si le planteurs et autres ti-planteurs de canne s’appuient sur l’argent de la bagasse et de la mélasse, le prix obtenu sera en-dessous du seuil de rentabilité de quelque Rs 16,000. “Il est urgent que le gouvernement considère des mesures, surtout financières, à prendre et voit comment augmenter la productivité de la canne à Maurice”, dit le leader de l’opposition. La situation est inquiétante car si sur le court terme, des aides peuvent être apportées rapidement, sur les moyen et long termes, ce n’est qu’une hausse de la productivité qui permettra la pérennité de l’industrie du sucre qui concerne environ 16,000 planteurs, dit-il.

Le gouvernement a mis en garde tous ceux dans le camp de l’opposition qui inciteraient quiconque à manifester contre le Metro Express, en leur rappelant que l’Etat ira de l’avant avec le projet. Etienne Sinatambou, qui animait la conférence de presse hebdomadaire du parti Lepep, hier, a réitéré la décision du gouvernement de mettre en oeuvre le projet de transport de masse. « Nous avons signé un contrat. Et le gouvernement aura à remettre le site au contracteur », a-t-il expliqué en commentant la réticence de certaines familles, principalement de La-Butte, à quitter leurs maisons malgré la compensation et la proposition de relogement du gouvernement.

Une semaine après avoir organisé les Championnats nationaux poussins et benjamins, l'Association mauricienne d'Athlétisme (AMA) tiendra cette fois le championnat national des moins de 16 ans.