Articles

Tout en assurant ne vouloir rien entreprendre qui soit susceptible de gêner la démarche de Maurice auprès de l’assemblée générale de l’ONU, Paul Bérenger, leader de l’opposition et du MMM, s’inquiète de l’escalade dans les prises de position réciproques de Maurice et de la Grande-Bretagne autour du dossier Chagos dans le contexte des renégociations à venir des accords économiques et commerciaux de l’après-Brexit. Le chef de l’opposition croit savoir qu’après le communiqué conjoint américano-britannique “très peu diplomatique”, les Britanniques avaient semblé être revenus à de meilleurs sentiments, allant jusqu’à ne pas écarter la possibilité de discussions autour de la souveraineté de l’archipel.

Notre invitée de ce dimanche est Mme Véra Baboun, la mairesse de la ville de Bethléem, en Palestine. Elle est venue à Maurice à l’invitation du vice-Premier ministre et ministre du Tourisme à qui elle a octroyé la citoyenneté d’honneur de la ville qu’elle dirige. Avant son départ, Mme Baboun a accepté de répondre à nos questions en faisant une description vibrante de son pays, la Palestine, qui est en guerre contre Israël depuis plus de cinquante ans.

Le bras de fer entre les importateurs de voitures de seconde main et les concessionnaires du neuf a pris une autre tournure cette semaine avec la réponse musclée de la DIVA aux dénonciations de la MVDA de la semaine dernière. En cause: les différentes taxes payables à l’État et aux collectivités locales. Si la MVDA soutient que  l’excise duty payée à la Mauritius Revenue Authority (MRA) n’est pas équitablement appliquée entre les voitures neuves et de seconde main dont la valeur à l’importation n’est pas acquittée dans les normes, la DIVA, elle, affirme qu’elle respecte les procédures légales établies, et serait même « pénalisée » face aux concessionnaires du neuf, notamment en ce qui concerne la taxe carbone et les taxes payées aux collectivités locales. A la demande de la MVDA, pour une application stricte des lois en vigueur et le respect des accords internationaux, dont la suppression de l’excise duty sur les véhicules ne dépassant pas 1600 cc, la DIVA, elle, réclame une politique égale pour les importateurs de voitures et plus d’avantages fiscaux pour les voitures hybrides dans le prochain budget. Il en découle une demande des importateurs de seconde main  pour une table ronde afin d’aplanir les divergences et trouver un consensus pour une coexistence viable pour les deux secteurs alors que les concessionnaires du neuf disent agir uniquement dans l’intérêt des consommateurs.

La dernière fois que Joachim Giuseppe Paumero a été aperçu remonte à 4h30, le samedi 16 juillet, près d’une boutique située à quelques mètres de l’usine sucrière de Médine. Il n’a plus donné signe de vie depuis. Ses proches ont rapporté sa disparition au poste de police de Bambous aux alentours de 11 h, le même jour, et une enquête a été ouverte. Le disparu étant injoignable sur son cellulaire depuis, les enquêteurs attendent un Judge’s Order afin de retracer ses derniers appels téléphoniques.

  • Le cargo naufragé, construit en 1998, hors de la zone de 12 milles nautiques des eaux territoriales avec un Skeleton Crew de cinq Salvors à bord en attendant une décision de la cellule de crise de demain
  • 
Le commandant de la SMF, Khemraj Servansingh : « C’est extraordinaire de voir le cargo se décaler des récifs, le fruit du travail d’équipe échelonné sur des semaines »
  • Les unités de la  Police Helicopter Squadron ont effectué 1053 rotations, complétant 153 heures et cinq minutes de vol depuis le 17 juin à hier

Les opérations de renflouage du MV Benita, cargo libérien de quelque 45000 tonnes et construit en 1998, drossé sur les récifs au large de Mahébourg le 17 juin dernier, ont été réglées comme du papier à musique. A 11 h 30, c’était la fin des préparatifs avec de l’air comprimé injecté dans les cales et compartiment du cargo jusqu’au maximum allowable. Les 12 Salvors grecs de Five Oceans Salvage Ltd, désignés pour assurer les opérations sur le cargo en détresse, avaient pris place sur le pont avec les deux remorqueurs, soit le Coral Sea Fos et l’Ionian Sea Fos, en position pour assurer la stabilité du navire, toujours retenu par cette roche basaltique ayant perforé la coque à la haute de la cale No 5 depuis 37 jours déjà. A partir de là, le travail de Refloating devait être parachevé par haute marée annoncée vers 15h ce samedi. Tout était en place pour ce premier essai et le Naval Architect et ses proches collaborateurs, qui ont élaboré ce plan dans les moindres détails, ne pouvaient maintenant que croiser les doigts.

Si la formation d’une dépression tropicale, Abela, dimanche dernier, a surpris tous les Mauriciens en cette période hivernale, la station météo de Vacoas indique que, côté température, “l’hiver 2016 est normal”. Elle ajoute cependant qu’avoir des tempêtes tropicales en hiver est un phénomène rare. Surtout que les températures de l’hiver 2016, notamment durant le mois de juillet, sont proches de la moyenne saisonnière, soit une maximale de 22°C durant la journée et une minimale de 16°C durant la nuit sur le Plateau central. Sur les côtes, la température évoluera entre 26°C durant la journée et 17°C durant la nuit. En raison des anticyclones qui traversent au sud des Mascareignes durant cette période de l’année, des épisodes de froid continu avec un temps venteux s’étalant sur plusieurs jours pourront être ressentis.

La compagne de publicité de Coca-Cola, « Taste the feeling » suscite une véritable polémique depuis que le ministère de l’Égalité du Genre a interdit la diffusion de cette publicité et cela depuis le 18 juillet dernier. La raison de cette interdiction, la publicité a été trouvée sexiste, car un des clichés montre une jeune fille qui portant une bouteille à ses lèvres. Cette interdiction fait suite à une plainte d’une consultante en matière de genre, Trisha Gukool, qui estime que la publicité de Coca-Cola est trop sexiste pour être autorisée d’autant qu’aucune marque n’est associée à la bouteille et qu’elle est sexuellement suggestive.

  • Le secteur privé dans l’attente de « clear government policy coupled with bold budgetary measures » pour envisager la relance économique à moyen terme
  • Préoccupation face à la progression irrésistible de la dette publique atteignant 65,2% du PIB à mars dernier
  • Crédits bancaires : les dix plus importants débiteurs sont endettés à hauteur de Rs 90 milliards, représentant 73,6% de la Capital Base des banques
  • Chômage : la Banque centrale, ne prévoyant pas d’amélioration substantielle à court terme, préconise le palliatif du Youth Employment Programme

Dérogeant aux pratiques établies et agissant dans l’urgence au cours de la semaine écoulée, la Banque de Maurice a brûlé les étapes pour remettre en perspective les retombées du Brexit, soit le retrait de la Grande-Bretagne de l’Union européenne, dans le contexte de la présentation, vendredi, du budget 2016-17 par le ministre des Finances, Pravind Jugnauth. Le gouverneur de la Banque de Maurice, Ramesh Basant Roi, par le truchement du Monetary Policy Committee, a voulu frapper fort en ramenant le Repo Rate à un all-time low de 4%, avec une coupe par la plus forte marge depuis plus de quatre ans. Devant la hantise de l’incertitude et l’instabilité provoquée par le vote au référendum di 23 juin en Grande-Bretagne, la Banque centrale veut préserver les chances de doper les investissements et soutenir le potentiel de croissance économique pour les années à venir. Toutefois, d’aucuns affirment que cette seule baisse du taux directeur des intérêts ne génère pas suffisamment de propulsion pour envisager au moins un rattrapage économique. D’ailleurs, la dernière édition du Monetary Policy and Financial Stability Report, publiée par la même Banque de Maurice le jour de la réunion du Monetary Policy Committee, identifie les zones d’ombre sur l’échiquier économique, que ce soit sur le plan du chômage ou de la dette publique, sans oublier l’endettement des ménages et du secteur privé, qui sont autant de facteurs agissant comme un frein ou un obstacle pour franchir la barre minimale des 4% de croissance économique.

La présentation du budget et la situation économique — dont les pertes enregistrent dans les différents secteurs économiques —, la qualité d'investissement privé et la dette publique de Maurice ont été les principaux thèmes abordés lors de la conférence de presse du Mouvement travailliste militant (MTM) tenue vendredi à l'hôtel St-Georges à Port-Louis.

L’enquête judiciaire présidée par la Senior Magistrate Navina Parsuramen pour faire la lumière sur les circonstances du drame de Grande-Rivière Sud-Est ayant coûté la vie à quatre personnes dont deux enfants s’est poursuivie jeudi avec l’audition de l’ASP Reddy Luthmoodoo, responsable de la National Coast Guard (NCG) dans l’Est et le Sud, du constable Ramchurn affecté à la Divisional Supporting Unit (DSU) de Flacq et du constable Bunowah de la NCG de Deux Frères. Le dernier nommé était aux commandes du heavy duty boat lors de l’opération de sauvetage après que le bateau s’était renversé. Par ailleurs, la charge provisoire d’homicide involontaire qui pesait depuis le 9 juin dernier sur Louis Heyward Marie, le skipper de la pirogue Love, a été rayée jeudi en Cour de District de Flacq. Cela suite à une motion déposée par son avocat, Me Chetan Baboolall.

Une récompense de plus vient s'ajouter au palmarès de l'Écossais Colin Montgomerie, alias « Monty », détenteur du John Jacobs Trophy. En effet, il s'est vu attribuer le coup de l'année de l'European Senior Tour 2015 grâce au hole-in-one sur le 17e trou du parcours du Legend de Constance Belle Mare Plage.

Deux matches sont au programme aujourd'hui, comptant pour la deuxième journée du groupe A de la COSAFA U17 Youth Championships. La Zambie, tenante du titre, a l'occasion de valider son ticket pour les quarts de finale en affrontant le Malawi. Dans l'autre match, les Malgaches et les Kényans tenteront d'accrocher un premier succès.

On avait fini par croire, après les propos qu’il a récemment tenus à Rodrigues à l’effet que « minorité vinn mazorité », que le Premier ministre avait changé d’avis sur la réforme électorale. Non, « we are committed on proportional representation in Mauritius and we will have a dose of PR in the National Assembly », a assuré sir Anerood Jugnauth mardi dernier, alors qu’il répondait à la Private Notice Question du leader de l’opposition sur la réforme électorale en général mais aussi sur les changements envisagés à Rodrigues dans la perspective des élections à l’Assemblée régionale prévues pour février 2017 et la position du gouvernement dans le cas entré par Resistans ek Alternativ.

Les remous au MP ont plané sur la conférence de presse d’hier du Mouvement Républicain même si les dirigeants ont surtout mis l’emphase sur le budget à venir et les autres faits de l’actualité du pays.

Le Pamplemousses SC s'est refait une santé en remportant la MFA Cup dimanche dernier contre sa bête noire, Petite-Rivière-Noire (2-1), et en étant également sacré dans la Super Cup mercredi face à Cercle de Joachim (3-2). Ce précieux succès permet aux Nordistes d'entrevoir la Coupe de la CAF la saison prochaine. Vice-champions de Maurice, les coéquipiers de Colin Bell ont été revigorés depuis la prise de fonction par Tony François il y a deux mois et demi.

Si les seniors ont été très décevants lors de la Barclays Mauritius Premier League en terminant à la dernière place (relégué), les juniors ont quant à eux été exceptionnels dans le championnat junior de football, étant sacrés champions de Maurice.

Le National Youth & Junior Weightlifting Championships s'est tenu samedi dernier au Centre national, à Vacoas. Deux haltérophiles se sont distingués lors de cette journée, à savoir Dorian Madanamoothoo et Ketty Lent. Ces deux talentueux leveurs de fonte ont été impressionnants, pulvérisant chacun six records nationaux dans la catégorie Youth et Espoir.

Le Conseil des ministres de la Commission de la Jeunesse et des Sports de l'océan Indien (CJSOI) a finalement tranché. Les drapeaux nationaux seront hissés à l'heure de la cérémonie de remise des médailles lors des 10es Jeux prévus à partir de ce samedi et ce, jusqu'au 5 août, à Antananarivo à Madagascar. La décision a été avalisée lundi dernier, toujours dans la Grande Ile, à l'issue de la réunion ministérielle. Cela après l'échec des discussions lors de la réunion des experts de Mayotte tenue à la fin du mois de mai dernier.

En refusant de signer le protocole de la SADC sur le genre et le développement, accord qui engage tous les pays membres à lutter contre le mariage des mineurs de moins de 18 ans, Maurice fait fi de ce combat qui vise à protéger les enfants contre le mariage forcé.

La troisième édition du tournoi inter-îles se déroulera samedi et dimanche prochain, au gymnase Malabar, sans la présence des Sud-africains et des Botswanais. C'est ce qu'a déclaré à Week-End le président du comité régional, Jean-Rex Henriette.

J-7 avant la 10e édition de la Commission de la Jeunesse et des Sports de l'Océan indien (CJSOI) qui se déroulera du 30 juillet au 5 août prochain à Madagascar. Le Club Maurice s'était rassemblé mercredi dernier à la Revenela Attitude, à Balaclava, où Jordan Christophe a été présenté comme le porte-drapeau de la sélection mauricienne alors qu'Ivan Flora et la Rodriguaise Claudia Bernard porteront le brassard de capitaine.

La nouvelle politique mauricienne pour la prise en charge des personnes souffrant de dépendance aux drogues et pour la réduction des risques suscite des interrogations et des inquiétudes au niveau international. Cela, alors que Maurice a donné le bon exemple pendant 10 ans, jusqu’à l’arrivée du nouveau ministre de la Santé. La semaine dernière, Ruth Dreifuss, présidente de la Global Commission on Drug Policy, en a parlé à Anil Gayan. Mais il a campé sur sa position alors que le modèle établi depuis son arrivée ne correspond à aucun autre qui soit connu. L’experte internationale, qui est une ancienne ministre de la Santé et ex-présidente de la Confédération suisse, craint que le nouveau programme ne fonctionne pas. Elle évoque aussi la possibilité d’une résurgence du VIH et de l’hépatite C qui toucherait toute la population. Durant cette visite, elle a parlé de la nécessité de revoir la politique des drogues à la société civile, de même qu’à la Présidente de la République et au Premier ministre. La Global Commission on Drug Policy réunit d’anciens présidents et leaders politiques, culturels et économiques.

Les escrimeurs étaient de sortie hier à l'occasion de la Mauritius Fencing Championship, qui s'est tenue au Judo Hall de Beau-Bassin (à partir de 14h). Nombreux sont ceux à s'être distingués lors de cette compétition, qui a réuni pas moins de 25 participants.

L'équipe olympique de Maurice a été officiellement présentée à la presse vendredi soir au cours d'un rassemblement à l'hôtel Le Labourdonnais. Des 12 sportifs qui défendront les couleurs nationales, seuls l'athlète Aurélie Alcindor et le nageur Bradley Vincent étaient présents pour l'occasion, les autres étant à l'étranger pour peaufiner leurs préparations.