Economie

Le secrétaire indien aux Affaires étrangères, S. Jaishankar, est en visite à Maurice. Il a été reçu samedi par le Premier ministre Pravind Jugnauth. D'autres rencontres sont prévues, notamment avec la présidente de la République, Ameenah Gurib-Fakim, le ministre mentor, sir Anerood Jugnauth, et le ministre des Affaires étrangères Vishnu Lutchmeenaraidoo ainsi qu'avec d'autres leaders politiques.

Lottotech Ltd a enregistré pour l'année financière se terminant en décembre 2016 des profits après impôt de Rs 88,2 millions, soit plus que le double du montant réalisé (Rs 40,5 millions) pour le précédent exercice financier.

Les séquelles de la polémique autour de l’OPA avortée sur le groupe New Mauritius Hotels Ltd (NMH) ont connu des rebondissements au cours de la semaine écoulée. Alors que les membres du conseil d’administration de ce groupe hôtelier s’étaient préparés pour faire face à l’assemblée générale des actionnaires, la contre-offensive est venue sous la forme d’une quasi-mise en demeure contre la Financial Services Commission (FSC).

La performance des exportations continue à préoccuper les autorités aussi bien que les opérateurs économiques. Et les dernières prévisions de l’évolution de la balance commerciale ne sont guère reluisantes dans la mesure où pour l’une des rares fois cette année, le déficit commercial sera nettement plus important que les recettes d’exportation des biens et services.

« Venez voir et investissez dans notre pays. Vous ne le regretterez pas », a déclaré hier le Premier ministre de Tanzanie, Kassim Majaliwa Majaliwa, aux entrepreneurs de Maurice réunis à l'hôtel Labourdonnais, au Caudan Waterfront, lors d’un forum sur le commerce et l'investissement regroupant également des hommes d'affaires tanzaniens. Kassim Majaliwa Majaliwa a par la même occasion annoncé qu'Air Tanzanie envisage sérieusement de reprendre ses vols vers Maurice dans le cadre d'un nouvel accord de services aériens qui a vu Air Mauritius desservir, il n'y a pas longtemps, Dar es Salam.

La Mauritius Exports Association (MEXA) a élu hier Beas Cheekooree pour succéder à Yogesh Singh à la présidence de l’association lors de l’Assemblée générale organisée à l’hôtel Labourdonnais. À cette occasion, le président sortant de la MEXA a affirmé que l'année 2016 a été « exceptionnellement difficile » pour le secteur de l’exportation. Pour sa part, le ministre de l’Industrie, Ashit Gungah, a expliqué que « le gouvernement est conscient des difficultés du secteur ».

Une nette aggravation du déficit commercial a été notée en janvier 2017. Selon les données publiées par Statistics Mauritius, les échanges commerciaux ont été déficitaires de Rs 8,6 milliards pour le premier mois de l'année contre Rs 4,5 milliards pour le mois correspondant de 2016.

Le Financial Services Consultative Council (FSCC) a tenu hier sa première réunion sous la présidence du ministre des Services financiers, Sudhir Sesungkur. L’objectif de ce comité étant que « les services financiers deviennent un pilier encore plus important de notre économie nationale ».

Le leader du Ptr a demandé une commission d'enquête « full-fledged » avec un « sitting judge » de la Cour suprême concernant l'affaire Alvaro. C'était hier lors d'une conférence de presse à Port-Louis.

« J'étais victime d'un complot orchestré par Roshi Bhadain afin de me remplacer comme ministre des Finances », a déclaré hier après-midi le ministre des Affaires étrangères Vishnu Lutchmeenaraidoo, qui commentait la décision du Directeur des poursuites publiques d'entreprendre « no further action » contre lui dans l'affaire Euro Loan. Et ce, considérant qu'il n'y avait pas suffisamment de preuves pour démontrer qu'il « has made an improper use of his office to obtain the loan or that he obtained a gratification ».

MCB Focus, dont la dernière édition a été rendue publique ce matin, maintient à 3,9% son estimation de la croissance économique à Maurice pour cette année. Cette publication économique du groupe MCB prévoit également que le taux de chômage passerait de 7,4% en 2016 à 7,3% en 2017 alors que le taux d'inflation, qui était de 1% l'année dernière, grimperait à 2,5% en 2017.

Le Premier ministre estime que le pays est entré dans une nouvelle ère de croissance. « Le pays est entré dans la voie d'une croissance élevée », a-t-il affirmé dans un discours prononcé hier soir à l'occasion du dîner annuel offert par le président de la Chinese Business Chambre, Lee Meng How Onsiong.

La MTPA, en collaboration avec le ministère du Tourisme, a convié 80 tour-opérateurs chinois à venir au pays pour une semaine afin de promouvoir la destination de Maurice en Chine. Dans cette optique, un dîner de gala a été organisé à l’Aventure du Sucre, à Beau-Plan, en présence d’Anil Gayan, ministre du Tourisme.

Selon la 34e édition de l'Inflation Expectations Survey menée par la Banque de Maurice (BoM) en février 2017, les facteurs exogènes constituaient la principale source d'inflation à Maurice pour environ 70% des opérateurs économiques interrogés.

La PTA Bank a changé d'identité et sera désormais connue comme la Trade and Development Bank (TDB). Le “rebranding” de la banque a été rendu public lors d'une soirée organisée lundi soir à l'hôtel Intercontinental en présence du ministre des Services Financier, Sudhir Sesungkur. Le PDG de la banque régionale a par la même occasion annoncé l'ouverture d'un quartier général à Maurice.

L’un des principaux défis confrontant le continent africain aujourd’hui consiste à poursuivre des politiques permettant d’accélérer et de soutenir sa croissance économique tout en s’assurant que cette croissance soit inclusive et équilibrée. C’est ce qu’a souligné la présidente de la République de Maurice, Ameenah Gurib-Fakim, lors de son intervention, hier, à la conférence organisée par l’Union africaine à l’hôtel Westin, Balaclava, et axée sur le lancement de la plateforme économique africaine (PEA).

L’enquête confiée au Central CID sur l’Alvaro Sobrinho Saga au sujet des Misleading Information soumises à la Financial Services Commission en vue de l’octroi de l’Investment Banking Licence a franchi une étape majeure.

La première édition de la Plateforme économique africaine, organisée à Maurice par la Fondation de l'Union africaine, a pris fin hier après-midi. « Maurice devrait accueillir la deuxième édition, prévue pour l'année prochaine », a annoncé le Premier ministre, Pravind Jugnauth, qui animait une conférence de presse hier après-midi aux côtés du président de la Commission de l'Union africaine, Moussa Faki Mahamat. Il a par la même occasion préconisé un Master Plan sur la connectivité aérienne en Afrique.

L’Inde a offert des garanties à Maurice en ce qui concerne l’approvisionnement en produits pétroliers. C’est ce qui découle des discussions en Inde menées en début de semaine par le vice-Premier ministre et ministre du Logement, Showkutally Soodhun. Ce dernier a également procédé à la signature d’un Memorandum of Understanding (MoU) avec les autorités indiennes, dont le corps para-étatique NBCC (India) Ltd, sous l’égide du ministère indien du Développement urbain. Maurice bénéficiera d’une enveloppe financière de 22 millions de dollars américains pour la construction de quelque 700 Duplex Homes dans les régions de Mare-Tabac et de Dagotière.

« Il nous faut bouger plus vite ensemble en termes d'intégration régionale », a déclaré le Premier ministre du Rwanda, Anastase Murekezi, lors de son intervention hier à une session plénière de la conférence sur la plateforme économique africaine.

Le président zimbabwéen, Robert Mugabe, a fait part de ses regrets en raison que « l’ensemble des pays africains n’ait pu jusqu’ici démontrer qu’il réfléchit et agit comme une seule entité ». Lors d’une intervention très écoutée à la première édition de la plateforme économique africaine, qui se tient à l’hôtel Westin, Balaclava, Robert Mugabe a demandé : « Can we ever think as one ? » avant d’ajouter : « I don’t think so. It will take us some time but we don’t lose hope. »

Après seulement huit mois d’opération, la MCB Microfinance implante une antenne à Rodrigues. Cette filiale du groupe MCB, consacrée à la microfinance, offrira les mêmes services à Rodrigues, soit des prêts sans garantie allant jusqu’à Rs 600 000 aux petits entrepreneurs et à ceux travaillant à leur propre compte.

Enterprise Mauritius (EM) vient de lancer la dernière édition de son « Export Directory 2017/2018 » qui se veut être une source viable d’informations pertinentes sur un millier d’entreprises mauriciennes exportatrices. « Cet annuaire ne facilite pas seulement l’interaction entre les membres de la communauté mauricienne des affaires, mais représente aussi une plateforme visant à améliorer les relations d’affaires au niveau international », déclare Arvind Radhakrishna, CEO d’Enterprise Mauritius, soutenant que « cet annuaire est un bon outil pour le marketing du savoir-faire et du label “Mauritius, Made with Care” ».

Pratique du copier-coller, manque de visibilité et de stratégie qui aurait dû figurer clairement dans les rapports annuels des entreprises, tels sont les quelques points évoqués lors de la 19e édition du PwC Corporate Reporting Awards tenue la semaine dernière à l’hôtel Henessy Park à Ebène. Dans son exposé, Olivier Rey, Associate Director fait remarquer que, « les grands sujets n’y sont pas traités et les questions fondamentales restent sans réponse ». De cette soirée tenue en présence des cadres des entreprises privées et parapubliques, il ressort aussi que des explications claires ne sont pas fournies par les entreprises s’agissant particulièrement de leur business model.