Economie

Les échanges commerciaux entre Maurice et les pays membres du marché commun d’Afrique australe et orientale (COMESA) et de la Communauté de développement d’Afrique australe (SADC) se sont intensifiés pendant le premier trimestre 2016 comparé au trimestre correspondant de 2015. Ces échanges ont été plus favorables aux partenaires commerciaux de ces deux blocs économiques régionaux.

La SBM Holdings a décidé d'augmenter sa participation dans le capital d'Afreximbank, la banque d'import-export dont le siège se trouve au Caire, en Égypte. On indiquait ce matin, dans les milieux financiers locaux, que le groupe bancaire mauricien a porté sa participation de 0,22% à 1,7%, une décision qui a nécessité des investissements de l'ordre de USD 14 millions mais qui sera grandement bénéfique à la SBM. Cette dernière, fait-on comprendre dans les milieux bien informés, sera en mesure de participer à des opérations d'envergure d'Afreximbank, de bénéficier de l'apport technique de cette dernière et d'afficher une plus grande visibilité en Afrique en tant que financier.

La Banque africaine de Développement (BAD) prévoit un taux de croissance de 3,8 % de l’économie mauricienne en 2016, taux qui devrait grimper à 4 % en 2017 à la faveur d’une augmentation de la demande intérieure et extérieure. C’est ce qu’on relève dans l’édition 2016 du rapport sur les Perspectives économiques en Afrique que l’institution financière a rendu public à l’ouverture de sa 51e assemblée générale annuelle tenue à Lusaka, Zambie.

  • Consultations en cours entre, d’une part, le ministère des Services financiers et la NPFL, et, d’autre part,  les représentants attitrés des victimes de la fraude du Super Cash Back Gold
  • La vente des actions de BAI au sein de Britam (Kenya), soit Rs 2,6 milliards, concrétisée avec une annonce incessante sur la Nairobi Stock Exchange
  • Une délégation d’Omega Oak plc, attendue en début de semaine, pour un ultime tour de table avant le rachat de la clinique Apollo-Bramwell avec un Price Tag de Rs 2,1 milliards
  • Le deal entré avec des repreneurs pour le complexe Kapu Kai , soit Rs 200 M, pourrait être révoqué avec de nouveaux propriétaires en vue
  • Directives au Special Administrator de BAI Co (Mtius) Ltd and Related Entities pour passer à l’étape supérieure dans le recouvrement des fonds, dont le Media Financial Footprint de Rs 500 M

La prochaine quinzaine s’avérera cruciale dans le cadre du recouvrement des fonds en vue de régler le remboursement aux 5 371 victimes du Super Cash Back Gold avec l’échéance de la fin du mois de juin se précisant. L’objectif est de constituer une cagnotte d’un montant minimal de Rs 5,5 milliards d’ici le 15 juin en vue d’effectuer le paiement au plus tôt et mieux que les 20% annoncés pour les Zero-Coupon Debentures par la National Property Fund Ltd. À cet effet, le Special Administrator de BAI Co (Mtius) Ltd and Related Entities Yacoob Ramtoola de BDO et son équipe de collaborateurs multiplient les initiatives sur différents fronts, de la vente des actions de BAI au sein de Britam (Kenya) au recouvrement du Media Financial Footprint de l’ordre de Rs 500 millions avec notamment l’axe Media Matrix Ltd et Yukondale Ltd en passant par la vente de BA Exchange et les guichets de Western Union sans compter le complexe Kapu Kai à Grand’Baie.

« Nous évoluons actuellement dans un environnement marqué par des incertitudes, d'où la grande volatilité des marchés financiers. Il y a un besoin de guider et d'encadrer les investisseurs et de veiller à la protection de leurs capitaux. C'est ce que nous proposons avec les Swan Dynamic Notes », a déclaré Louis Rivalland, Chief Executive du groupe Swan, lors du lancement officiel du nouveau produit d'investissement hier soir à l'hôtel Henessy Park, à Ébène.

La société Elytis, du groupe Leal, s’est vue octroyer le trophée de meilleur distributeur de la marque Lenovo du côté de la Southern African Development Community (SADC). La récompense a été rémise lors d’une soirée tenue dans le courant du mois à Johannesburg.

La MCB a été désignée « Best Regional Bank in Southern Africa » par African Banker, prestigieuse publication dédiée à l’industrie bancaire. La récompense a été remise à Marc Harel de la division Corporate and Institutional Banking de la MCB lors d’une cérémonie qui s’est déroulée mercredi soir à Lusaka, en Zambie.

Air Asia X assurera trois vols hebdomadaires entre Maurice et la Malaisie à partir du 4 octobre prochain. Cette nouvelle desserte aérienne a fait l’objet d’une cérémonie d’inauguration à Kuala Lumpur cette semaine, à laquelle ont participé le group CEO d’AirAsia X, Datuk Kamarudin Meranun, le CEO, Benyamin Ismail, et le haut-commissaire mauricien en Malaisie, Eshan Patel.

Une baisse conséquente (-21,1%) de nos exportations en mars 2016 a eu un impact plus approfondi sur la balance de notre commerce extérieur, provoquant une augmentation plus importante du déficit à Rs 6,9 milliards, par rapport à Rs 5,4 milliards en mars 2015.

Le bureau mauricien de l’Association of Chartered Certified Accountants (ACCA) a constitué, à l’issue de son assemblée générale annuelle tenue vendredi dernier à Ébène, un nouveau “Network Panel” de sept membres. La présidence et vice-présidence de l’ACCA Mauritius sont toujours assurées par Varsha Bishundat et Abdul Waham Tahir, ces derniers ayant un mandat de deux ans.

On les appelle les Millennials. Ce sont les jeunes nés entre 1980 et 2000. Représentant actuellement 30% de la population, ils constitueront, en 2020, 50% de la “global workforce”, selon une étude entreprise par Microsoft Indian Ocean and French Pacific présentée hier à l'hôtel Labourdonnais.

Animant une rencontre avec la presse lundi pour commenter la récente augmentation des salaires et autres allocations des parlementaires dans le cadre du rapport du Pay Research Bureau (PRB) 2016, le président de la Fédération des syndicats du secteur public (FSSP), Rashid Imrith, a exigé du directeur du PRB, J. Curpen Naick, de la transparence entourant cet exercice « au nom de la bonne gouvernance ».

Le groupe Swan lance cette semaine un nouveau produit d'investissement, les « Smart Dynamic Notes », ayant une maturité de cinq ans. La particularité de ce produit est que le promoteur offre une protection du capital investi et garantit, par ailleurs, un retour minimum de 15% sur l'investissement effectué à maturité, soit au bout de cinq ans.

Le manager de la compagnie anglaise Expat Explore, offrant des “guided coach tours” en Europe, Ananda Hyl, a animé hier dans les locaux d’Atom Travel, leur représentante exclusive, une présentation sur les offres de cette agence, qui donne la possibilité de visiter plusieurs pays d’Europe en quelques jours à petit budget. À ce jour, Atom Travel a déjà permis à plus d’une centaine de Mauriciens de faire cette aventure. Selon la directrice, Caroline Chen, les clients « sont rentrés très satisfaits de cette expérience ».

Une première dans les annales de la promotion des Petites et moyennes entreprises (PME) à Maurice : le French Hub, centre d'affaires situé à Grand-Baie Cœur de Ville, Grand-Baie, a accueilli récemment le premier “Pitch-A-Thon” jamais organisé à Maurice.

Le marché boursier a enregistré des placements positifs de Rs 143,7 millions le mois dernier de la part des investisseurs étrangers. C’est ce qu’indique le dernier bilan publié récemment par la Banque de Maurice.
Le relevé de la banque centrale fait voir que les étrangers ont fait des investissements positifs au cours des trois derniers mois pour porter à Rs 209,6 millions le montant total pour la période. Il faut savoir qu’en avril 2016, la valeur des titres boursiers locaux achétés par les étrangers s’élevait à Rs 565,8 millions alors que celle des titres vendus s’est chiffrée à Rs 422,1 millions. De février à avril 2016, les achats par les étrangers ont atteint Rs 1,6 milliard alors que les ventes ont été de l’ordre de Rs 1,4 milliard.
Le marché boursier a connu une longue période de désinvestissement étranger l’année dernière. En dépit de performances positives notées pour certains mois, le montant global des désinvestissements effectués sur la période avril 2015-avril 2016 tourne autour de Rs 3,4 milliards ( achats: Rs 5,5 milliards; ventes: Rs 8,9 milliards).
Par ailleurs, l’indice du marché officiel, le Semdex, a cédé 0,9% au cours de la semaine écoulée pour s’établir à 1 759,79 points. Depuis le début de l’année, le Semdex a perdu 2,8%. Pour ce qui est du Demex, l’indice du second marché, un repli de 0,3% a été noté la semaine dernière, avec pour résultat un fléchissement de 2,1% depuis début janvier 2016. Le marché officiel a enregistré des échanges totaux de Rs 102,5 millions, axés à 50% sur le groupe MCB. Les investisseurs étrangers étaient des vendeurs nets (-Rs 45 millions). La capitalisation totale du marché officiel et du Development and Enterprise Market se situait à Rs 243,8 milliards à l’issue de la semaine contre Rs 245,9 milliards après la semaine précédente.
On constate que la Compagnie des Magasins Populaires Ltée (Monoprix) a été la « weakest performer» de la semaine, essuyant un recul de 28,2% à Rs 8.80. Le groupe MCB a fléchi de 1,4% pour se retrouver à Rs 207. La SBM Holding a clôturé à Rs 0.67 (-2,9%). Mauritius Union Assurance a perdu 5,6% à Rs 58. La valeur ayant réalisé la plus forte progression a été Phoenix Beverages Ltd qui est passée à Rs 355 (+5,7%). Les compagnies de construction, Gamma Civic (-4,2% à Rs 25) et UBP (-3% à Rs 80) ont cédé le pas. Les groupes hôteliers (NMH), LUX* et SUN, ont également terminé la semaine en repli.
Pour ce qui concerne le DEM, la valeur totale des transactions a été de seulement Rs 7,9 millions, Medine et CIEL Textile assurant près de 60% du montant total des échanges.

Rezistans ek Alternativ suggère aux ministres et aux députés de verser 1% de leur salaire dans le Fond National de Pension en signe de solidarité, comme l’ont fait les travailleurs du Port après avoir reçu une augmentation salariale. C’était lors d’une conférence de presse à Moka pour aborder trois thèmes : les Chagos, la drogue et la revision du Double Taxation Avoidance Treaty (DTAT).

A quinze jours de la présentation à l’Assemblée nationale du budget 2016/17, les grandes orientations, visant à relancer l’économie, sont sur le point d’être définies avec le Fine Tuning des mesures budgétaires et fiscales réservées pour l’ultime étape de tractations et d’arbitrage dans les premiers jours du mois prochain. En attendant de prendre connaissance de la formule magique pour insuffler un nouvel élan aux investissements privés et publics, qui tardent toujours à se matérialiser, même si l’Economic Mission Statement de Sir Anerood Jugnauth fêtera très bientôt son premier anniversaire, un état des lieux sur le front économique laisse voir que le pari se jouera sur le plan du secteur tertiaire.

Avec le départ de Marcello Masson, le groupe Beachcomber a procédé à la nomination de Pauline Seeyave au poste de Chief Financial Officer (CFO). Elle assumera ses nouvelles fonctions à partir du mois d’août 2016 et aura sous sa responsabilité l’ensemble du pôle finance et administration de Beachcomber. Entre-temps, Alain Rey continue à assurer la suppléance à ces fonctions.

L'Union européenne (UE), par la voix de son ambassadeur à Maurice, Marjaana Sall, a plaidé en faveur d'efforts collectifs et de mesures préventives dans le cadre de la lutte contre le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme (Anti-Money Laundering and Combating Financing Terrorism, ou AML/CFT). C'était hier en début d'après-midi lors de la cérémonie de clôture d'une semaine de formation organisée à son siège à Ébène par Afritac South à l'intention des professionnels d'une douzaine de pays d'Afrique australe.

Le Premier ministre Adjoint Xavier-Luc Duval, qui se trouve actuellement en Chine à l’occasion de la première conférence mondiale sur le Tourisme et le développement, a signé jeudi un protocole d’accord avec Tuniu.com. Cette compagnie est l’une des premières entreprises de voyages de loisirs en ligne en Chine.

Le Board of Investment (BoI) et le Mauritius Africa Fund (MAF) exhortent les opérateurs économiques mauriciens à prendre avantage du cadre de facilitation des affaires qui est mis en place en vue d'asseoir leur implantation au niveau du continent africain.

Le ministère du Business et des Coopératives a commandité un Masterplan pour les Petites et moyennes entreprises (PME) qui indiquera, selon le ministre de tutelle, Sunil Bholah, la direction dans laquelle doivent évoluer les PME. « Jamais dans le passé n’avait-on entrepris une telle démarche. Bien évidemment, certains diront que beaucoup de choses vont changer dans dix ans, mais ce Masterplan évoluera avec le temps », a-t-il déclaré à l’ouverture de la foire des PME hier au SVICC, à Pailles.

La Mauritius Export Association (MEXA) est convaincue que le secteur d’exportation peut réaliser un taux de croissance supérieur à la moyenne de 3 % enregistrée ces dernières années, à condition toutefois que des mesures soient prises pour assurer une meilleure productivité dans le secteur, diversifier la production, accroître les exportations et encourager des investissements dans des projets novateurs.