Economie

Par le biais du document Mauritius — Systematic Country Diagnosis, la Banque mondiale attire non seulement le risque d'appauvrissement de la classe moyenne à Maurice, mais ce document met également en exergue des lacunes majeures dans des secteurs clés comme la fourniture d'énergie électrique, la distribution d'eau potable et l'infrastructure routière. Ce qui semble davantage préoccuper n'est autre que l'inertie notée par rapport à la mise à exécution des investissements dans le secteur de l'énergie, au point où la Banque Mondiale relève sans aucune hésitation que « limited installed capacity in the energy sector requires quick investment in electricity generation and renewal resources ».

Le gouvernement de Lalyans Lepep, dirigé par le Premier ministre, sir Anerood Jugnauth, a déjà complété le premier semestre de son mandat, qui en comportera au maximum dix. Certes, il est prématuré de parler de bilan, même si l'heure du constat de l'état de l'économie a déjà sonné. À l'amorce du second semestre de l'année ou encore du premier pour le nouvel exercice financier 2015-2016, le Joint Economic Committee et les opérateurs du secteur privé sont unanimes à reconnaître que « ce second semestre s'avère crucial pour déclencher le déclic pour une croissance économique revigorée aux nouvelles ambitions du pays ».

L’édition 2015 des « Top 100 Companies » révèle que le chiffre d’affaires total des 100 premières entreprises à Maurice a atteint Rs 364,9 milliards en 2014 contre Rs 350,2 milliards en 2013, soit une progression de 4,2 %. Celle-ci est, cependant, inférieure à celle enregistrée précédemment (+ 6 %). Pour ce qui est des profits avant-impôt, une baisse de 5,2 % à Rs 39,8 milliards a été notée alors que pour l’exercice financier 2013, une croissance de 30 % avait été réalisée.

Un projet de protocole sur le traité de non-double imposition entre l'Inde et Maurice a été signé mercredi à New Delhi par le secrétaire financier Dev Manraj et Sujata Mehta, secrétaire aux affaires étrangères indiennes. Le projet de protocole a été finalisé à l’issue de la 11e session du Joint Working Group sur le traité Inde-Maurice.

L'Association des Consommateurs de l'île Maurice (ACIM) s'est dite prête à lancer un mot d'ordre auprès de la population pour qu'elle refuse de consommer du poulet pendant un certain temps afin d'amener les producteurs à baisser le prix de ce produit, qui a été augmenté de 6% depuis le 1er juillet dernier.

La Financial Services Commission (FSC) annonce dans son bulletin de juillet l’institution d’un sous-comité de surveillance du marché boursier. Le sous-comité en question est constitué de représentants de la FSC, de la Stock Exchange of Mauritius Ltd et du Central Depository & Settlement Co Ltd System.

La MCB Investment Management (MCBIM) s'est vue décerner le titre de “Best Investment Management Company in Mauritius” par World Finance, publication de renommée internationale destinée essentiellement aux professionnels de la finance, aux investisseurs et aux décideurs politiques.

Favoriser l’intégration des technologies dans le travail des organisations non gouvernementales pour plus d’efficacité, tel est l’objectif du NGO Connection Day, une initiative de Microsoft. À cette occasion, Microsoft océan Indien et Pacifique francophone s’est associé à l’E-Inclusion Foundation, un acteur majeur de l’autonomisation économique offrant l’accès aux outils des TIC et à la formation aux groupes vulnérables à Maurice, pour un atelier de travail d’une journée sur le thème “Technology for improving Social and Economic Development”.

Rs 63,980 milliards. Telle est la somme de revenus fiscaux collectés par la Mauritius Revenue Authority (MRA) pour l’année 2014, contre Rs 61,7 milliards pour l'année précédente. C’est ce qu’a annoncé le directeur de la MRA, Sudhamo Lal, lors d’un point de presse ce matin.

La Trade Preferences Extension Act de 2015, texte de loi faisant notamment provision pour une extension sur dix ans (jusqu’à fin septembre 2025) de l'African Growth and Opportunity Act (AGOA), a reçu l'aval de Barack Obama. Le président américain a en effet apposé sa signature sur le texte de loi lors d'une cérémonie qui s'est déroulée à la Maison Blanche ce lundi vers 22 h, heure de Maurice.  

Depuis bien des années, le rhum agricole mauricien tente de se faire une place sur la carte mondiale dans un marché surtout dominé par le rhum des Antilles et d’Amérique latine. Avec la baisse conséquente du prix du sucre en Europe, l’industrie cannière mauricienne se doit de diversifier de plus en plus ses activités…

Les prévisions de croissance de l’économie nationale pour 2015 ont été corrigées à la baisse par Statistics Mauritius qui désormais table sur un taux de 3,8 % au lieu de 4,1 % comme estimé en mars dernier. Cette révision est due en grande partie à des performances en dessous des estimations initiales dans trois secteurs : le seafood, l’industrie manufacturière dont le textile, et la construction.

L’Association des Consommateurs de l’île Maurice (ACIM) a, dans une lettre adressée au ministre de l’Industrie et du Commerce Ashit Gungah, réclamé l’institution d’une « enquête urgente » sur le prix du poulet sur le marché local.

Maurice est l’Inde sont arrivés mardi à un accord sur le contentieux qui les opposait concernant le traité de non double imposition, selon un communiqué diffusé par le ministère des Finances mardi.L’accord intervient après deux jours de discussions à Delhi. 

Les emplois et les recettes du secteur des entreprises tournées vers l’exportation (dont celles de l’ancienne zone franche et les unités de production enregistrées auprès du Board of Investment) ont accusé une baisse au cours du premier trimestre 2015 comparativement à leurs niveaux du trimestre correspondant de 2014.

Un grand nombre de mesures fiscales et financières annoncées par le ministre des Finances, Vishnu Lutchmeenaraidoo, dans son discours du Budget 2015/16 en mars dernier, entreront en vigueur à partir de demain, date d'ouverture de la nouvelle année financière. L'une ces mesures concerne le relèvement par un montant de Rs 10 000 du plafond de l'exemption à l'impôt pour différentes catégories de contribuables.

Alors que les négociations sur le traité de non double imposition entre l’Inde et Maurice entament depuis le début de cette semaine une étape délicate, le scandale financier autour des droits de retransmission de l’Indian Cricket Premier League avec au moins Rs 2,5 milliards ayant transité à Maurice monopolise l’attention. Une société incorporée dans l’offshore, la Wilton Investments Ltd, se retrouve au centre des controverses.

AfrAsia Bank a exhorté les entreprises chinoises souhaitant investir en Afrique à utiliser la plateforme financière mauricienne et l’expérience des marchés africains acquise par la banque lorsqu’elles doivent structurer leurs investissements en direction du continent. C’était lors du China-Africa Forum qui s’est tenu à la mi-juin au Westin Beijing Financial Street Hotel de Beijing.

L'ancien ministre des Affaires étrangères Arvin Boolell a, dans une déclaration au Mauricien ce matin, demandé au gouvernement d'instituer un comité pour étudier l'impact financier de la crise de la dette en Grèce sur Maurice. La Banque centrale européenne a en effet décidé hier de ne pas avancer de nouveaux prêts d’urgence aux banques grecques.  Cette décision augmente les risques de fermeture des banques et la limitation des retraits d’argent en Grèce. Les prêts d’urgence, dont bénéficie Athènes, s’élèvent actuellement à 89 milliards d’euros, que les banques grecques utilisent pour approvisionner les comptes des clients venus retirer leur argent.

Le Wage Rate Index (WRI), indice des salaires ou gages versés à la main-d’œuvre dans les grands établissements (ceux employant plus de 10 personnes), a augmenté de 6,1 points, soit 5,1 % au premier trimestre 2015 comparativement à la période correspondante de 2014.

  • Accroissement des inégalités sociales entre 2007 et 2012 avec une détérioration de l’indicateur du Gini Coefficient de 0,34 à 0,37 et de la pauvreté relative à 9,8% en 2012 contre 8,5% en 2007
  • L’urgence à court terme se définit par la nécessité de doper la croissance économique et la création d’emploi
  • Sans aucun changement dans la politique du transport, la durée du trajet Curepipe/Port-Louis doublera jusqu’à un minimum de 90 minutes dans cinq ans

Alors que l’un des derniers Working Papers du Fonds monétaire international (FMI) a rouvert la plaie de la nécessaire réforme de la pension, le rapport de la Banque mondiale, “Mauritius – Systematic Country Diagnosis”, en date du 25 juin 2015, tire la sonnette d’alarme sur les défis d’ordre économique et social en identifiant “18 high level challenges to achieving inclusive, high-income level status”. Mais l’un des aspects les plus accablants de ce diagnostic de l’économie demeure l’appauvrissement de la population, en particulier de la classe moyenne et surtout du groupe de 40% se trouvant au bas de l’échelle socio-économique. La période allant de 2007 à 2012 confirme une dégradation du niveau de vie de la classe moyenne avec une nouvelle détérioration au cours de ces dernières années vu la morosité économique qui a prévalu. Les perspectives d’un redressement de la situation ne s’annoncent nullement positives compte tenu de l’évolution négative du taux de chômage avec le cap des 50 000 chômeurs franchi à la fin de mars dernier et une progression jusqu’à hauteur de 8%  annoncée pour la fin de cette année. Toutefois, le Country Partnership Framework, qui fait actuellement l’objet de discussions entre la Banque mondiale, menée par Mark Lundell, Country Director, et Rafael Munoz Moreno, Country Representative et Senior Economist, avec le gouvernement et les Stakeholders socio-économiques, devra dégager un plan d’action pour ouvrir la voie vers “a successful inclusive high-income economy”.

Arnaud Dalais a été nommé à la présidence du conseil d'administration du groupe Alteo, succédant ainsi à Arnaud Lagesse, qui continuera à y siéger en tant que directeur. Cette nomination, approuvée hier, intervient après qu'Arnaud Dalais ait exprimé son désir de se retirer en tant que Group Chief Executive d'Alteo à partir du 30 juin. Le conseil d'administration indique dans un communiqué adressé à la Bourse de Maurice qu'il tient à dire son appréciation du travail accompli par Arnaud Dalais en tant que Chief Executive du groupe Deep River-Beau Champ Limited depuis 1991 et, subséquemment, d'Alteo Limited depuis 2012.

Un vote final portant sur l’extension, pour une période de dix ans, de l’African Growth and Opportunity Act (AGOA), incluant les dispositions du « Third Country Fabric », est intervenu hier soir à la Chambre des Représentants des États-Unis après que le Sénat eût donné son aval, la veille, au renouvellement de l’AGOA avec l’adoption de la Trade Preferences Extension Act 2015. Il ne reste plus qu’au président américain Barack Obama à apposer sa signature au bas du texte de loi en vue de son application.

Le ministre des Affaires étrangères et du Commerce international, Étienne Sinatambou, qui a participé vendredi à la cérémonie de lancement du rapport 2015 des Nations Unies sur l’Investissement dans le monde, était à Bruxelles mercredi où il a estimé que les chiffres réels des investissements directs de l’étranger à Maurice en 2014 s’élèvent à 574 millions de dollars.