Economie

« The Banker », une publication du groupe Financial Times, a décerné à MCB Private Banking, le trophée de « Best Private Bank in Mauritius 2014 ». Le trophée a été remis à Antony Withers, Chief Executive de MCB Limited, et Didier Merle, Head of MCB Private Banking, lors d’une cérémonie qui s’est tenue, mercredi, au Grand Hotel Kempinski, Genève, en présence d’environ 250 banquiers de différentes régions du monde.

Le dépouillement des 1 276 bulletins de vote sur un potentiel de 1 564 artisans de l’industrie sucrière dûment enregistrés a constitué ce matin une étape cruciale dans la voie menant à une grève illimitée dans l’industrie sucrière à partir du mercredi 12 novembre. 99 % des artisans, qui ont pris part au vote, se sont exprimés massivement en faveur de la grève à la conclusion du décompte.

La Banque de Maurice a fait état hier de son inquiétude devant ce qu’elle qualifie de « baisse très conséquente » des taux d’investissement et d’épargne cela alors que l’économie nationale démontre une certaine stabilité eu égard au taux de croissance estimé entre 3,4 % et 3 6 %, à une inflation en progression annuelle (year-on-year inflation) d’environ 3 % et à un léger repli du chômage à 7,8 %.

Maurice s’est classé 28e dans le rapport Doing Business 2015 de la Banque mondiale (BM) rendu public aujourd’hui. Le classement 2015 qui couvre 189 économies a été effectué selon une nouvelle méthodologie utilisée par la BM. Si l’on tient compte des facteurs ou critères pris en compte, Maurice progresse d’une place avec un total de 74,81 points contre 74,37 points dans le rapport 2014.

GML, premier conglomérat mauricien, et Chedid Capital, un leader régional au niveau des services de courtage en assurance et réassurance, ont conclu un partenariat stratégique à parts égales (50%-50%) en vue de gagner des parts de marché dans des pays d'Afrique de l'Est et australe dans le domaine du courtage en assurance.

MCB Consulting Services a conclu un partenariat stratégique avec Temenos, un leader mondial dans le secteur des logiciels bancaires. Cet accord, indique un communiqué de la banque mauricienne, permettra à la filiale du groupe d’offrir ses services aux clients existants et futurs de Temenos dans 21 pays d’Afrique et d’Asie.

La zone de libre-échange tripartite – regroupant les pays membres du COMESA, de la SADC et de l'EAC – sera officiellement lancée à la mi-décembre prochain en Égypte. Ce lancement s'effectuera dans le cadre de la tenue du Sommet des chefs d'Etat et de gouvernement de ces trois blocs régionaux.

Pour entamer la haute saison et la période de fin d’année, la Mauritius Tourism Promotion Authority (MTPA) lance plus d’une centaine d’activités tous azimuts. Durant ces prochains mois, trois axes principaux seront privilégiés, notamment l’Asie, l’Europe et notre région. L’objectif de ces campagnes est de dépasser la barre du million de touristes fixée début 2014.

Voté à l’unanimité hier par le comité de politique monétaire (MPC) de la Banque de Maurice (BoM), le maintien du taux directeur à 4,65 % est bien accueilli dans les milieux des opérateurs économiques. « C’est une décision qui ne va pas créer de turbulences », a commenté ce matin Ahmed Parkar, président du Joint Economic Council (JEC), l’instance regroupant les différentes organisations sectorielles du privé.

Maurice a été encouragée à poursuivre sur la voie de la réforme et de la diversification économiques lors du 4th WTO Trade Policy Review of Mauritius qui s’est tenue à Genève du 22 au 24 octobre dernier. Ainsi, la présidente de l’instance responsable de la révision de la politique commerciale, l’ambassadeur Mariam Salleh, représentante de la Malaisie auprès de l’OMC, a souligné que la politique de réforme engagée par Maurice depuis 2006 a permis de mitiger considérablement les effets de la crise financière et le ralentissement économique global sur l’économie du pays. Elle a félicité Maurice pour avoir introduit une série de législations depuis la dernière révision effectuée en 2008 touchant notamment la compétition, les appels d’offres, le copyright et le dumping.

Le Mauritius Africa Business Club (MABC) envisage la création d'une compagnie d'investissement ciblant exclusivement le grand marché continental et dont l'actionnariat serait ouvert à toutes les compagnies épousant les idéaux du club et qui croient dans la mise en commun de leurs ressources pour prendre avantage des opportunités offertes par l'Afrique.

L’Association des Consommateurs de l’île Maurice (ACIM), historiquement un des plus ardents opposants au projet de métro léger, monte au créneau dans une ultime tentative de faire obstacle à la réalisation de cet ambitieux projet dans le domaine de l’infrastructure. Après la publication dans l’édition de dimanche dernier de Week-End à l’effet que les procédures pour l’adjudication de ce contrat d’une valeur de Rs 24,8 milliards ont été déjà enclenchées, le secrétaire général de l’ACIM, Jayen Chellum, a adressé deux lettres offi cielles au président de la République, Kailash Purryag, et au Premier ministre, Navin Ramgoolam, respectivement pour leur demander offi ciellement de geler ces procédures. Il soutient que de nombreuses zones d’ombre demandent à être éclaircies et souhaite voir la nouvelle Assemblée nationale débattre de ce projet après les prochaines élections avant toute nouvelle décision.

En fin de semaine dernière, la 4e édition de la Trade Policy Review sous l’égide de l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC), dont le siège est basé à Genève, avec la précédente remontant à 2008, aura permis d’établir et de valider un état des lieux de l’économie. La pertinence de ce grand oral international est qu’il intervient quasiment à la veille des prochaines élections générales et situe les enjeux majeurs qui attendent la prochaine équipe ministérielle investissant l’Hôtel du gouvernement. L’une des observations est qu’importe laquelle des deux alliances qui aura la faveur de l’électorat, les remèdes de cheval à être administrés pour assurer une relance de la croissance ne diffèrent pas sur le fond, même si la présentation et le dosage pourraient se différencier, dépendant de l’alchimie politique.

Le montant désinvesti par les étrangers sur le marché boursier s'élevait à environ Rs 483 millions sur la période septembre 2013-septembre 2014. C'est ce qu'indique le dernier relevé publié par la Banque de Maurice dans son bulletin pour le mois écoulé.

AfrAsia Bank se met résolument à l'ère du digital. Sa première agence bancaire dotée d'outils technologiques de pointe a été inaugurée hier en début de soirée à Ébène par le gouverneur de la Banque de Maurice, Rundheersing Bheenick. Une démarche innovatrice qui aura nécessité des investissements de l'ordre de Rs 30 millions mais qui confirme l'engagement de la banque à proposer une expérience bancaire différente à ses clients. 

Les statistiques publiées officiellement par la Banque de Maurice confirment un changement, ne serait-ce que léger, dans l’évolution des crédits bancaires au secteur privé. À la fin du mois d’août, le volume total alloué par le système bancaire alloué aux opérateurs dans les différents secteurs de l’économie était de Rs 265,2 milliards, soit un montant inférieur de Rs 2 milliards comparativement à pareille époque il y a 12 mois, soit Rs 267,2 milliards en septembre de l’année dernière.

Le 10e Forum économique des îles de l'océan Indien (FEIOI) s'ouvre demain à Moroni, aux Comores, et durera jusqu'au 25 octobre. Les milieux officiels indiquent qu'un nombre restreint de participants mauriciens, soit environ une dizaine de délégués, est noté pour la présente édition de cette manifestation économique, considérée comme la plus importante sur le plan régional.

Les données sur le commerce extérieur pour le mois d'août 2014 confirment le repli constant de nos exportations domestiques. Celles-ci sont passées de Rs 5,1 milliards en août 2013 à environ Rs 4,8 milliards pour le même mois cette année. Par contre, les réexportations ont connu une forte croissance, atteignant Rs 2,5 milliards, contre Rs 1,3 milliard en août 2013.

Les revenus bruts du secteur touristique se sont élevés à Rs 29,2 milliards pour la période janvier-août 2014, soit une progression de 9% par rapport au niveau enregistré pour les huit premiers mois de l’année dernière.

La compagnie aérienne allemande Condor a décerné le prix de “Best upgrade performance long-haut” à Harel Mallac Aviation, son représentant à Maurice. Ce prix récompense les meilleures ventes en termes de surclassements effectués dans les aéroports sur des vols long-courriers.

Le conseil d’administration du groupe hôtelier LUX* Island Resorts Ltd envisage de prendre le contrôle total des deux sociétés opérant les hôtels Tamassa dans le Sud ainsi que l’établissement du groupe se trouvant aux Maldives, aussi connu comme LUX* Island Resorts Maldives Ltd. Il annonce que ces propositions influeront positivement sur les résultats du groupe pour l’exercice financier se terminant au 30 juin 2015.

Le comité exécutif de listing de la Stock Exchange of Mauritius Ltd. (SEM) a donné son accord à Sun Resorts Ltd. pour une émission d’actions en numéraire (Rights Issue) pour un montant de Rs 1,2 milliard. Rogers & Co. Ltd. a également obtenu le feu vert boursier pour une restructuration de son capital : division du nombre d’actions déjà émises suivie d’une nouvelle émission d’actions gratuites représentant environ Rs 1 milliard.

Pour la troisième année consécutive, Rodrigues a rouvert hier la pêche aux “ourites” après deux mois de fermeture destinés à favoriser le renouvellement des ressources. À cette occasion, une cérémonie se tient à Pointe-Monier en présence d’une centaine de pêcheurs. Cette année, l’Assemblée régionale de Rodrigues (RRA) a renforcé l’engagement des communautés pour appuyer la surveillance et l’organisation des activités alternatives, grâce au financement, entre autres, de l’Union européenne à travers le programme SmartFish de la Commission de l’océan Indien (COI).

À peine désamorcée de manière préliminaire la menace de grève dans l’industrie du transport en commun qu'une autre pèse désormais sur l’industrie cannière, les laboureurs et les artisans se disant remontés contre la situation de deadlock. À partir de 13h, avec la soumission du rapport du Pr Ved Prakash Torul de la Commission de Conciliation et de Médiation (CCM) confirmant l’échec des négociations salariales entre la Mauritius Sugar Producers Association (MSPA) et le Joint Negotiating Panel (JNP) syndical, les représentants des syndicats ont enclenché les procédures prévues par la loi pour déboucher sur une grève illimitée dans l’industrie cannière à partir du 12 novembre.