Economie

Les revenus touristiques pour la période janvier-juillet 2014 ont augmenté de 5,7%, comparativement au montant enregistré pour la période correspondante de 2013, atteignant Rs 25,8 milliards. Selon la banque centrale, Maurice a accueilli 572 632 touristes au cours des sept premiers mois de cette année, soit une croissance de 4,3% par rapport à la performance réalisée pour la même période de l’année dernière. Le nombre de visiteurs pour le mois de juillet s’est chiffré à 81 935, constituant une progression de 5,9 % par rapport à juillet 2013. La bonne tenue des marchés européens a été en grande partie responsable de ce résultat positif. La BoM rapporte également que le nombre de visiteurs de Chine a augmenté de 37% alors que le marché indien a accusé un repli de 1,3%.

La tension est montée d’un cran sur le plan des relations industrielles dans l’industrie cannière en fin de semaine. D’une part, le président de la Commission de Conciliation et de Médiation (CCM), le Pr V.P. Torul, a passé outre une demande du Joint Negotiating Panel (JNP) syndical en maintenant les procédures de médiation dans une tentative de trouver un terrain d’entente dans le litige sur les salaires et les conditions d’emploi des laboureurs et des artisans. La riposte syndicale ne s’est pas fait attendre.

Neuf mois écoulés qui ont vu l'économie reléguée au second plan et la politique s'installant aux premières loges. Une certitude dans la conjoncture : la présentation du Budget Speech 2015 par le nouveau ministre des Finances ne sera pas pour novembre 2014 comme d'habitude car, ce mois-là, au lieu du Budget Time, ce sera Election Time. Toutefois, la revanche de l'économie en 2015 s'annonce encore plus décisive. En tout cas, c'est ce que laisse présager la Mauritius Systematic Country Diagnostic, Concept Note Final Version en date du 17 août présentée en début de semaine aux autorités par Mark Lundell, Country Director de la Banque mondiale. Si la performance économique de Maurice est décrite en des termes élogieux, notamment le quadruplement du Gross National Income Per Capita depuis 1980 pour atteindre les $ 8 570 actuellement, les défis à relever dans les différents secteurs économiques pour intégrer le club très select de la High Income League sont encore plus conséquents. Le document confidentiel de 35 pages de la Banque mondiale (BM), dont Week-End est en possession, balise les chemins à parcourir au cours des cinq prochaines années tout en identifiant les menaces potentielles susceptibles de remettre en question les objectifs déclarés.

La Financial Services Commission, l’autorité régulatrice du secteur des services financiers non bancaires, a organisé cette semaine une nouvelle session de travail en vue de sensibiliser les gestionnaires de fonds à Maurice aux développements entourant l’Alternative Investment Fund Management Directive (AIFMD).

Le comité exécutif de “Listing” de la Stock Exchange of Mauritius Ltd (SEM) a donné hier son feu vert à la cotation sur le marché officiel des actions de la SBM Holdings Ltd, une nouvelle entité qui prendra la relève de la State Bank of Mauritius Ltd (SBM) dans le cadre d'un projet de restructuration du groupe bancaire.

Bien qu’ayant augmenté en valeur, les exportations mauriciennes vers l’Afrique ont, en pourcentage des exportations totales du pays, accusé une baisse au cours du premier semestre 2014 comparativement au niveau enregistré pour la même période de 2013.

Les résultats de la compagnie Sapmer, partenaire du conglomérat mauricien IBL dans le seafood hub, jettent un véritable coup de froid sur ce secteur économique. Jusqu’ici, le seafood hub se présentait avec des prévisions de croissance robustes, dont 21,4 % cette année, alors que les Export Oriented Enterprises affichent seulement 1 %, le port franc 3,6 % et l’ICT 6,6 %.

La Confédération des travailleurs du secteur privé (CTSP) organisera une marche dans les rues de Rose-Hill le samedi 4 octobre pour réclamer l’instauration d’un salaire minimum. Cette requête de la confédération syndicale a pris une nouvelle dimension avec des lettres envoyées aux parlementaires récemment. Alors que certains partis ont dit étudier la proposition, d’autres ont exprimé des réserves.

Désormais, chaque ministère sera doté d’un “disability desk” pour prendre en compte les besoins spécifiques des handicapés. C’est ce qu’a annoncé lundi matin la ministre de la Sécurité sociale et de la Solidarité nationale lors de l’ouverture du Dis’Ability Business Forum au centre de conférences Swami Vevekananda, à Pailles.

L’économie océanique sera une pierre angulaire de la croissance économique dans la région de l’océan Indien, a soutenu lundi la ministre australienne des Affaires étrangères et présidente de l’Indian Ocean Rim Association. Julie Bishop, qui participait à un séminaire sur l’économie océanique au Henessy Park Hotel, a par la même occasion annoncé que la croissance économique sera au centre des discussions lors de la réunion de l’Indian Ocean Rim Association le 9 octobre à Perth.

La première édition du National Inclusive Business Award 2014 a été lancée vendredi dernier par le ministre du Business, des entreprises et des coopératives Jim Seetaram à l’hôtel Labourdonnais, à Port-Louis.

La Banque mondiale (BM) et le gouvernement mauricien préparent actuellement la voie en vue de la conclusion d’un accord sur un nouveau Country Partnership Programme couvrant la période 2015-2020. Mark Lundell, Country Director pour Maurice à la BM, a annoncé ce matin, lors d’une conférence de presse au terme de sa mission de cinq jours dans le pays, que l’inclusion économique figurera en bonne place dans ce programme. « Maurice a fait des progrès au chapitre de la réduction de la pauvreté, mais il y a encore des défis à relever concernant la vulnérabilité de certaines couches sociales », a-t-il souligné, ajoutant que la BM souhaite à travers son prochain programme contribuer à l’amélioration de l’efficacité des investissements publics afin qu’on puisse créer l’espace budgétaire requis et dégager des ressources devant être consacrées à l’éducation, la santé et la protection sociale, entre autres.

La compagnie Eureka E. C Oxenham a récemment obtenu les médailles d’or, d’argent et de bronze lors de la compétition internationale de vins et de spiritueux, qui s’est déroulée en Chine pour la China Wine and Spirit Award. Lors de cette compétition, Eureka E. C Oxenham a obtenu deux médailles de bronze pour ses Bougainville Citronelle Rum et Bougainville Light Rum, une médaille d’argent pour son Divine Lychee Tropical Fruit Wine ainsi que trois médailles d’or pour les Bougainville Vanille Rum, Bougainville Vieux Domaine Rum et Divine Pineapple.

Maurice a attiré pour le premier semestre de cette années des investissements directs étrangers (Foreign Direct Investment) de l’ordre de Rs 7,9 milliards, indique un relevé publié hier par la Banque de Maurice (BoM). Selon cette dernière, plus de50 % de ces investissements ont été canalisés vers les secteurs de l’hôtellerie/restauration et de l’immobilier.

Une situation de “Win-Win”. C'est ainsi que le CEO de Médine, Daniel Giraud, et le président du conseil d'administration du CEB, Balraj Narroo, ont qualifié le nouveau Power Purchase Agreement signé vendredi matin entre les deux institutions au siège social du CEB, à Ebène. « A moins de Rs 3 le KW/h », le prix auquel Médine exporte son électricité au CEB est « le meilleur du marché », ont-ils tous deux soutenu.

Un atelier de travail d’une demi-journée est prévu le mercredi 17 septembre à la Cyber Tower 1 d’Ebène à l’initiative de l’Office of Public Sector Governance (OPSG) en collaboration avec le Mauritius Institute of Directors (MID) et la firme KPMG. L’atelier qui réunira environ 150 participants dont des présidents, des membres, des comptables et des secrétaires de comités d’audit, aura pour thème central l’amélioration du cadre de gouvernance du secteur public à travers les comités d’audit.

« Le groupe Phoenix Beverages Ltd est très solide financièrement et nous comptons utiliser cette force pour promouvoir davantage le développement de l’entreprise et de sa gamme de produits, tant à Maurice que dans la région », a déclaré hier après-midi Jean Claude Béga, président du conseil d’administration de PBL, lors d’une conférence de presse à l’hôtel Labourdonnais, au cours de laquelle a été passée en revue la performance de l’entreprise pour l'exercice 2013-14. PBL a terminé le dernier exercice financier avec des profits opérationnels en hausse de 23%, à Rs 356 M, mais la direction n’a pas manqué de souligner que sur les Rs 2,9 milliards de richesses créées par l’entreprise, Rs 2 milliards ont été versées dans les coffres de l’État sous forme de taxes diverses.

Le poids de la contribution des petits planteurs sous forme de primes versées au Sugar Insurance Fund Board est venu se greffer à l’incertitude quant au prix en baisse de la tonne de sucre payé par le Syndicat des Sucres.

La Mauritius Union Assurance (MUA) a obtenu le feu vert des autorités boursières pour l'émission d'environ 20,4 millions d'actions à être distribuées gratuitement aux actionnaires existants.

Mark Lundell effectue actuellement sa première visite officielle chez nous en sa capacité de directeur pour Maurice (Country Director) à la Banque mondiale. Cette mission a pour but de passer en revue l’état de la coopération entre la BM et le gouvernement mauricien et d’autres instances publiques et privées locales.

Le groupe hôtelier LUX* Resorts & Hotels s’installe sur la route du thé avec le lancement mardi du LUX* Lijiang dans la région du Shangri-La, à proximité de la vieille ville de Lijiang. Cette première implantation marque l’expansion du groupe hôtelier mauricien en Chine. Plusieurs autres hôtels de charme de la marque LUX* seront par la suite lancés le long de ce que le groupe appelle la LUX* Tea Horse Road.

Une trentaine de couples chinois ont convolé en justes noces lundi à l’île des Deux Cocos. Chants, danses, initiation au séga, présence de la Miss China 2014 et ses deux dauphines étaient au programme.

Les résultats du dernier sondage mené par la Banque de Maurice (BoM) auprès des opérateurs économiques dans le cadre de la 24e édition de l'Inflation Expectations Survey indiquent que 78% des personnes interrogées anticipent un taux d'inflation de moins de 4,5% pour cette année, alors que le reste des sondés s'attendent, eux, à un taux se situant dans la fourchette de 4,5% à 6,5%.

Le LUX* Belle-Mare a rouvert ses portes au début de cette semaine. Le concept choisi par Paul Jones est une architecture à la mauricienne, dans une ambiance épurée, baignée de lumière et avec des couleurs chatoyantes. Cet établissement cinq-étoiles affichait 60 % de taux de remplissage pour sa réouverture.