Economie

Le Festival International Kreol 2014 a été lancé, ce jeudi 18 décembre 2014 au Clos St Louis au Domaine les Pailles, par le Premier Ministre adjoint en présence du ministre des Arts et de la Culture, Dan Baboo et du ministre du Tourisme et des Communications extérieures. À cet effet, Xavier-Luc Duval a fait ressortir l’importance du Festival International Kreol par rapport au secteur touristique, « si le tourisme va bien, tout va bien »

L’Association des Consommateurs de l’île Maurice (ACIM) par l’entremise de son secrétaire général, Jayen Chellum a parlé de la nécessité de revoir au plus vite les dossiers urgents sur des produits de base tels que l’ail, l’oignon, le riz basmati, le « pain moule » et les produits pétroliers. « Il faut rendre la standardisation des prix obligatoires », a-t-il déclaré.

La présentation décalée du budget 2015, prévue pour le mois de mars de l’année prochaine en raison des élections générales du 10 décembre ne devrait pas faire de grande différence pour les contribuables sujets au Pay As You Earn (PAYE) ou encore pour la Mauritius Revenue Authority. Cette dernière ne prévoit aucun changement dans son calendrier de travail pour le début de l’année que ce soit en termes de la soumission de Return of Employees par les employeurs ou encore de Deadline pour les Income Tax Returns des contribuables. En cas de d’amendement à la formule d’impôts que pourrait annoncer le ministre des Finances et du Développement économique, Vishnu Lutchmeenaraidoo, dans ce prochain budget, la MRA soutient que l’intégration dans le PAYE devra se faire en douceur.

Une des premières nominations, qui devraient être entérinées par le nouveau gouvernement de l’Alliance Lepep en urgence, porterait sur le choix d’un nouveau patron au Central Electricity Board (CEB) tombant sous la tutelle du vice-Premier ministre et ministre des Services publics, Ivan Collendavelloo.

À peine installé à son bureau à la Victoria House, le ministre du Travail et des Relations industrielles, Soodesh Callichurn, est appelé à trancher un litige qui s’avère être un os dur, soit la question de la grève dans l’industrie sucrière.

Le directeur du Joint Economic Council (JEC), Raj Makoond, a, à l’issue de la première réunion entre le secteur privé et le ministre des Finances, Vishnu Lutchmeenaraidoo, et le Secrétaire financier, Dev Manraj, hier après-midi, insisté sur l’importance d’un partenariat entre le secteur privé et le gouvernement « afin de relancer la croissance, l’investissement et assurer la compétitivité du pays ».

Le ministre des Finances, Vishnu Lutchmeenaraidoo, a fait ressortir clairement hier après-midi que la décision d’octroyer une compensation salariale de Rs 600 à tous les travailleurs du pays, y compris à ceux du secteur privé, vise à ramener la paix sociale dans le pays.

Les petits États à revenus moyens d’Afrique subsaharienne doivent appliquer des réformes profondes pour stimuler leur croissance économique afin de pouvoir accéder au statut de pays à revenus moyens. Telle est la conclusion à laquelle sont arrivés les participants à un récent séminaire tenu à Maurice sous l’égide du Département Afrique du Fonds Monétaire International (FMI) et de l’Africa Training Institute (ATI). De hauts officiels de Maurice et de six autres pays d’Afrique à revenus moyens (Botswana, Cap Vert, Lesotho, Namibie, Seychelles et Swaziland) y ont participé.

Stéphane Ulcoq a été désigné par le conseil d’administration de United Basalt Products Ltd (UBP) pour succéder à Jean-Michel Giraud au poste de Chief Executive Officer (CEO).

À peine le nouveau gouvernement mené par le Premier ministre, sir Anerood Jugnauth, installé, le secteur privé est appelé à se mettre à contribution. Ainsi, le ministre des Finances et du Développement économique, Vishnu Lutchmeenaraidoo, a transmis un premier message à peine voilé aux membres du Joint Economic Council (JEC) au sujet de la compensation salariale, qui doit être payée à compter du 1er janvier prochain.

« IBL fait preuve de résilience et continue à faire des profits », annonce le Chief Executive Officer (CEO) du groupe, Nicolas Maigrot, dans l’édition de décembre 2014 d’IBL News, en se référant aux activités pour le premier trimestre (juillet-septembre) de l’exercice financier 2014-2015. Le magazine d’IBL met l’accent, entre autres, sur la bonne performance du Chantier naval de l’océan Indien en 2013-2014, année au cours de laquelle l’entreprise a franchi pour la première fois le cap du milliard de roupies de chiffre d’affaires.

Engagisme ou esclavage, le système mis en place dans le Pacifique entre 1863 et 1901 a vu le déplacement de 55 000 South Sea Islanders vers l’Australie.

Par le biais de ses branches DHL Global Forwarding et DHL Express, DHL Maurice a signé avec SOS Children’s Village de Maurice un partenariat, qui selon les signataires, dépasse le cadre d’un simple accord financier. Avec le programme Go Teach, outre une aide financière substantielle, les employés de DHL Global Forwarding s’engagent personnellement envers les enfants des deux villages que compte cet organisme.

Les entreprises tournées vers l’exportation dont les unités manufacturières faisant partie, autrefois, de la zone franche, ont enregistré pour la période janvier-septembre 2014 des recettes de Rs 35,6 milliards, soit une hausse de Rs 569 millions par rapport au niveau atteint (Rs 35,04 milliards) pour les trois premiers trimestres de 2013. La bonne tenue des entreprises textiles et de production de pierres précieuses et semi-précieuses a permis de compenser le repli du secteur agroalimentaire, en particulier celui du seafood.

New Mauritius Hôtels (NMH) a enregistré pour l’exercice financier se terminant au 30 septembre 2014, des profits après-impôt de l’ordre de Rs 502 M par rapport à Rs 412 M en 2012/2013. Par ailleurs, la direction de LUX* Resorts annonce dans le rapport annuel du groupe pour l’année financière 2013/2014 une focalisation accrue de son modèle d’entreprise sur la gestion d’hôtels. Une filiale, Lux Hospitality Ltd, a été créée à cet effet et les actionnaires de LUX Resorts auront éventuellement la possibilité d’avoir une participation directe dans Lux Hospitality Ltd.

Après la pénurie de carburant le matin du 10 décembre, jour des dernières élections générales, Rodrigues vit cette fin d’année dans l’angoisse par rapport à l’approvisionnement en marchandises de première nécessité et stratégiques pour les activités économiques dans l’île.

Réagissant à l’appel du nouveau Premier ministre Sir Anerood Jugnauth et du ministre des Finances Vishnu Lutchmeenaraidoo pour le paiement des huit jours de grève, les membres de la MSPA, qui disent avoir tout autant à cœur l’apaisement national post-élections générales, se disent prêts à collaborer avec le nouveau gouvernement.

L’importance de l’éthique et de la bonne gouvernance dans le secteur du global business à Maurice a été soulignée récemment lors d’un atelier de formation organisé le Mauritius Institute of Directors (MIoD). Les animateurs ont aussi mis l’accent sur la nécessité pour les directeurs des sociétés offshore d’avoir des compétences pointues dans les domaines financier et juridique.

À une semaine des fêtes de fin d’année, 28 employés de la compagnie Blackrock Ltd se retrouvent sur le pavé. La compagnie qui fournit des services de hangar à bateaux aux hôtels a informé le ministère du Travail et des Relations industrielles de son intention de procéder au licenciement de ses employés, car la compagnie fermera bientôt ses portes.

L’Agence Française de Développement (AFD) a accordé une enveloppe de 2,4 millions d’euros (environ Rs 95 millions) à l’Union des Chambres de Commerce des îles de l’océan Indien (UCCIOI) pour le financement de son programme de développement des échanges commerciaux dans l’océan Indien.

Avec son installation à l’hôtel du gouvernement, après la cérémonie de prestation de serment, la nouvelle équipe ministérielle, dirigée par sir Anerood Jugnauth, devra se pencher sur deux dossiers urgents dans le cadre des relations avec l’Inde. Il n’est un secret pour personne que depuis des mois déjà, la pression ne fait que s’accentuer sur Maurice pour ouvrir la voie à une révision du traité de non-double imposition, l’épine dorsale du secteur offshore à Maurice. L’autre dossier où la décision du nouveau gouvernement est attendue concerne le projet de métro léger entre Curepipe et Port-Louis avec en suspens un contrat de Rs 24 milliards pour l’exécution des travaux un Project Management Contract de l’ordre de Rs 6 milliards, portant le coût total du projet à quelque Rs 30 milliards.

Le ministre désigné des Finances, Vishnu Lutchmeenaraidoo a annoncé, ce midi, que toutes les pensions augmenteront à partir de lundi prochain comme promis par l’Alliance Lepep lors de la campagne électorale (voir tableau plus loin).

La dette intérieure du gouvernement central s’élevait à près de Rs 163 milliards à fin novembre 2014, indique le dernier relevé publié par la Banque de Maurice (BoM).

Compte tenu du premier coup de semonce de l’Alliance Lepep administré à l’industrie sucrière, avec le Premier ministre Sir Anerood Jugnauth réclamant de payer les journées de grève, l’association patronale se réunit d’urgence cet après-midi pour traiter cette demande. Ainsi, des développements quant à la position de la Mauritius Sugar Producers Association sur cette démarche du nouveau gouvernement en place devraient intervenir après le comité exécutif fixé à 17 heures.