Economie

Le ministre de l’Agro-industrie Satish Faugoo a lancé hier dans des champs de canne à Bon Air, Triolet et Pointe-aux-Piments la récolte mécanisée 2011, sous le Field Operation Regrouping and Irrigation Project. 1 200 hectares appartenant à 500 planteurs sont concernés cette année par ce projet.

La récente réponse parlementaire du ministre de l’Agro-industrie Satish Faugoo confirmant la fusion des six « service providing institutions » de l’industrie sucrière et le dégraissage de 400 à 500 employés fait l’objet d’une vive inquiétude. La Mauritius Sugar Industry Research Institute Workers Union a en effet fait part hier lors d’un point de presse qu’elle refuse le « social package » du ministre comme compensation aux licenciés.

Le projet Maurice Île Durable (MID) sera présenté pour la première fois cet après-midi aux bailleurs de fonds lors des consultations annuelles qui se déroulent à l’hôtel du gouvernement durant toute la journée.

La formulation de stratégies et de projets dans le secteur des coopératives à Maurice et Rodrigues pour la période 2012 à 2015 fera l’objet de discussions lors d’un atelier de travail qui se tiendra samedi à La Cannelle, Domaine les Pailles. Cet atelier organisé par le ministère de l’Industrie et des Coopératives aura pour thème “Élargir les horizons du mouvement coopératif”.

Le Joint Negotiating Panel est en concertation avec son conseil légal pour préparer un contre-affidavit en vue de contester en Cour suprême l’action judiciaire de la Mauritius Sugar Producers Association après la décision du ministre du Travail de référer les 21 points en litige devant le National Remuneration Board. Le JNP prévoit par ailleurs une grande assemblée générale pour les laboureurs et artisans de l’industrie sucrière le samedi 11 septembre à Réduit.

Le Joint Economic Council (JEC), dans une lettre adressée aujourd’hui à l’Information Communications & Technologies Authority (ICTA), réclame une enquête approfondie sur la panne d’internet hier qui a paralysé les activités économiques des entreprises. Il insiste pour que les résultats de l’enquête soient rendus public. D’autre part, le manque de communication de Mauritius Telecom hier est unanimement déploré par les opérateurs à Maurice. Certains évoquent un manque à gagner important et ont contraint aujourd’hui leurs employés à effectuer des heures supplémentaires afin de rattraper le retard accumulé après une demi-journée de perdue hier.

Le nouveau board de Rose Belle Sugar Estate avec Nundlall Basant Roi à la présidence s’est réuni une première fois à la fin de la semaine dernière.

Le coût de la vie a enregistré une hausse de l’ordre de 0,3 % durant le deuxième trimestre, passant de 127,4 points en mars à 127,8 points en juin de cette année, selon le Bureau central des statistiques (BCS).

La troisième édition de la Mauritius Business Law Review a été présentée hier à une conférence de presse au siège du Bar Council à Port-Louis.

Le tirage au sort pour l’octroi d’un lot de terrain à chacun des 54 employés d’Omnicane, qui avec l’automatisation de l’usine ont fait valoir leur droit au Early Retirement Scheme, s’est tenu la semaine dernière à La Baraque. 

Après l’introduction d’un nouveau système informatique, le Temenos T24, pour mieux répondre aux attentes de ses clients, la Mauritius Commercial Bank (MCB) a décidé de rouvrir certaines de ses branches aux clients les samedis.

Les discussions entre l’Inde et Maurice au niveau du Joint Working Group sur le Double Taxation Avoidance Agreement ont été reportées à septembre prochain. C’est ce qu’indique la presse de ce matin sur la base des indications fournies par le ministère indien des Affaires étrangères. Pour sa part, la présidente indienne Pratibha Patil est revenue sur la nécessité pour les autorités de son pays de prendre des mesures en vue d’atténuer les retombées nocives du Black Money au sein de l’économie indienne. Elle intervenait lors des manifestations marquant le 150e anniversaire du département de l’Impôt de l’Inde.

La conjoncture économique sur le plan international – notamment la crise économique qui perdure dans la zone Euro, la performance préoccupante au niveau de l'emploi et les menaces de "Downgrade" de l'économie américaine avec les premiers ratés dans la croissance en République populaire de Chine et en Inde –, fait craindre les opérateurs économiques.

La roupie s’est dépréciée le mois dernier vis-à-vis d’un panier de devises représentatives des échanges commerciaux et des revenus touristiques du pays. C’est ce qu’indique le dernier relevé concernant l’évolution du Mauritius Exchange rate Index (MERI) publié en cours de semaine par la Banque de Maurice.

Anglo-Mauritius, l’un des leaders du secteur de l’assurance à Maurice, a annoncé hier la distribution d’un montant de l’ordre de Rs 1,2 milliard à environ 25 000 de ses clients, dont les polices (avec profits) sont arrivées à maturité. Ce paiement, qui fait suite à l’évaluation faite au 31 décembre 2010, cadre avec les célébrations marquant le 60e anniversaire de la compagnie cette année. Un événement que la direction veut fêter dignement avec notamment des manifestations d’envergure nationale telle la remise d’un don de Rs 500 000 au Club Maurice dans le cadre de la préparation pour les prochains Jeux des îles de l’océan Indien.

L’Association des Hôteliers et Restaurateurs de l’Île Maurice (Ahrim) et la Small & Medium Enterprise Development Authority (SMEDA) ont signé cette semaine un protocole d’accord portant sur un partenariat qui donnera un coup de pouce aux artisans de Maurice en leur permettant d’écouler leurs produits dans les hôtels.

Le Global Board of Trade (GBOT), la bourse des produits dérivés, des devises et des matières premières opérant à Ébène, vient de lancer MarketWatch, un bulletin d’informations consacré aux activités du secteur des services financiers d’Afrique.

Un forum des affaires de haut niveau sera organisé du 19 au 21 septembre à Nairobi, Kenya. Plus de 200 entreprises est-africaines et européennes y participeront.

La branche locale du Chartered Institute of Management Accountants (CIMA) tient une journée portes ouvertes aujourd’hui au siège de la Mauritius Employers Federation (MEF) à Ébène. Objectif : permettre aux étudiants de s’informer sur des cours qui seront bientôt lancés.

Le Parlement a adopté à l’unanimité hier l’Economic and Financial measures (Miscellaneous Provisions) Bill portant sur les mesures budgétaires non fiscales et ne concernant pas la trésorerie nationale, qui par conséquent ne pouvaient figurer dans le Finance Bill. L’occasion pour le ministre des Finances Pravind Jugnauth de renouveler sa foi dans les mesures introduites dans le cadre du Budget 2011 et sa détermination « to make the dream of a second economic miracle come true ».

La Financial Services Commission n’a épargné aucun effort au cours de la période de 18 mois se terminant au 31 décembre 2010 pour consolider la réputation de Maurice en tant que centre financier où des activités de substance sont pratiquées. C’est du moins ce qu’affirme la direction de l’institution régulatrice du secteur des services financiers non bancaires dans son rapport 2010. Ce document met en lumière la vitalité du secteur des assurances à Maurice, dont les actifs ont progressé de 15 % l’année dernière pour atteindre Rs 88,5 milliards alors que le nombre total de nouveaux permis accordés à des compagnies dans le secteur du Global Business s’élevait à 3 414 en 2009-2010.

L’établissement sucrier Belle-Vue Mauricia a procédé ce matin à l’ouverture de la coupe 2011. Dans son discours de circonstance, le General Manager de la propriété sucrière, Jean Arthur Pilot-Lagesse a qualifié de légitime le Judicial Review demandé par la Mauritius Sugar Planters Association (MSPA) au sujet des 21 points référés au NRB par le ministre du Travail.

La Mauritius Revenue Authority (MRA) fête cette année les cinq ans de sa création. Responsable de la gestion et de l’administration du système fiscal à Maurice, cet organisme a réussi durant ces cinq ans à consolider, réformer et moderniser l’administration fiscale, rehausser son image et optimiser la collecte de revenus, selon un porte-parole

La possibilité pour le Congo de s’inspirer de la politique mauricienne en matière de formation professionnelle a été évoquée hier par le président de la République du Congo Denis Sassou-N’guesso. C’était lors d’une séance de travail entre la délégation congolaise et la délégation mauricienne dirigée par le Premier ministre Navin Ramgoolam.