Economie

Le ministère de la Santé a dépensé Rs 54,2 millions pour pallier les ruptures de stocks répétées dans les hôpitaux publics. D’où l’augmentation de 150 % en 2010 par rapport à l’année précédente dans les achats de médicaments sur le marché local.

La roupie mauricienne a rattrapé en partie cette semaine ce qu’elle avait perdu face à l’euro la semaine précédente. Elle terminait ainsi à un taux moyen de Rs 41,4229 hier, contre Rs 41,9024 le 1er juillet.

Le vice-Premier ministre et ministre des Finances Pravind Jugnauth a encouragé les petits et moyens planteurs à ne pas abandonner ou vendre leurs terres sous culture de la canne « dans votre propre intérêt et celui de l’industrie sucrière ».

Les éléments de réponses déposés cette semaine par le vice-Premier ministre et ministre des Finances Pravind Jugnauth confirment que la State Investment Corporation (SIC) a essuyé des pertes d’un montant de Rs 1,3 milliard au cours de ces deux dernières années. Cette performance est la conséquence des mauvaises opérations d’une série d’entités publiques avec des placements de la SIC.

« La connaissance et l’expérience des travailleurs étrangers ne peuvent qu’être bénéfiques pour Maurice. » C’est ce qu’a déclaré jeudi au Air Mauritius Centre à Port-Louis le ministre de l’Industrie et des Coopératives. Showkutally Soodhun a aussi parlé du rôle des coopératives dans la production alimentaire locale et des différents projets de son ministère.

Déposé cette semaine à l’Assemblée nationale, le rapport 2010 de la Financial Intelligence Unit met en relief le manque d’enthousiasme des institutions tenues légalement à soumettre des déclarations de soupçon ou Suspicious Transaction Reports (STR) à l’agence sur des cas allégués de blanchiment d’argent selon les dispositions de la Financial Intelligence and Anti-Money Laundering Act. Après une progression du nombre de STR présentés en 2009 (de 78 à 173), le niveau est tombé à 114 l’année dernière, indique la direction de la FIU qui se réjouit cependant que sur les neuf cas de blanchiment dont jugement a été rendu par une cour de justice en 2010, sept émanent des rapports disséminés par la FIU à l’Independent Commission Against Corruption.

Six entreprises mauriciennes ont bénéficié de Green Loans totalisant Rs 235 M de la MCB depuis mars dernier. Les projets financés permettront aux entreprises et au pays de réaliser d’importantes économies d’énergie tout en réduisant les émissions de CO2, a fait ressortir Philippe Forget, directeur exécutif (banking) de la MCB.

Les consultants Ecowis Nederland ont proposé quatre options pour le projet d’agrandissement de l’aéroport Sir Gaëtan Duval, à Rodrigues, qui permettront à ce dernier d’accueillir de plus gros avions et d’étendre son champ d’activités sur la région, jusqu’en Afrique du Sud.

Go Life International PCC a été introduite ce matin sur le marché officiel de la Bourse. À mi-séance, soit vers 12 h, l’action de Go Life avait gagné 40 %, s’affichant à US $ 0,14 cents par rapport à un cours nominal de US $ 0,10 cents. Go Life est la première valeur du marché boursier local sur laquelle les transactions sont cotées et réglées en dollar américain.

Assad Bhuglah, directeur de la division de politique commerciale au ministère des Affaires étrangères et du Commerce international, a été invité par l’Université d’Oxford et le Commonwealth Secretariat à participer à une session de réflexion sur les contraintes auxquelles les petits États doivent faire face lors des négociations commerciales régionales et multilatérales.

Le Groupe Mon Loisir (GML) a ravi à Air Mauritius la première place du classement de l’édition 2011 des Top 100 Companies établi par Business Magazine en affichant un chiffre d’affaires de Rs 18,3 milliards pour l’exercice financier 2009-2010, par rapport à Rs 15,1 milliards pour la compagnie d’aviation nationale. GML pointe également en tête en termes d’actifs avec un montant de Rs 58,3 milliards, précédant British American Investment (Rs 30,5 milliards à fin 2009). Dans le classement basé sur les profits, c’est la Mauritius Commercial Bank (MCB) qui se retrouve en pole position avec Rs 4,1 milliards en 2009-2010, devançant nettement Investec Bank (Mauritius) Ltd avec Rs 2,5 milliards.

Le premier vol d’Air Mauritius pour Shanghai, en Chine, a quitté le pays la nuit dernière avec à son bord plus de 200 passagers. L’avion, après une courte escale à Kuala Lumpur, doit atterrir à l’aéroport international de Shanghai (Pudong) à 16 h 20, avec à son bord une importante délégation dirigée par le président de la République sir Anerood Jugnauth et comprenant également Lady Sarojini Jugnauth, le ministre du Tourisme Nando Bodha et Didier Robert, président du Conseil Régional de la Réunion.

Après une stabilisation à 127,6 points en mai dernier, l’indice des prix à la consommation (CPI) a progressé de 0,2 point le mois suivant pour s’établir à 127,8 points comparativement à 119,9 points en juin 2010.

La direction d’Airports of Mauritius Co Ltd (AML) a annoncé des profits de l’ordre de Rs 775 millions pour l’année financière se terminant au 31 décembre 2010. Ceci représente une hausse de 8,4 % par rapport à 2009, selon les chiffres rendus publics samedi.

Mauritius Commercial Bank Ltd pour le marché officiel et Associated Commercial Ltd pour celui du Development and Enterprise Market (DEM) occupent les premières places parmi les valeurs boursières en termes de taux de rendement depuis leur introduction en bourse.

A peine le commerce du ciment libéralisé, vendredi, que des appréhensions surgissent quant au fait que cette mesure censée favoriser la concurrence au profit des consommateurs ne finisse, en fait, qu'à occasionner des hausses de prix plutôt que des baisses. C'est, du moins, le sentiment qui prévaut tant au niveau des opérateurs déjà existants qu'à celui de l'Association des Consommateurs de l'île Maurice (ACIM).

Le compte à rebours a commencé. Plus que quelques heures avant que le premier vol Maurice-Shanghai ne décolle. L'Airbus A330-200, comptant 275 sièges, doit quitter Maurice à 22h40 demain, 4 juillet, avec plus de 225 passagers à son bord, en direction de Shanghai. Parmi, les professionnels du tourisme, les touristes mauriciens mais aussi réunionnais mais aussi la délégation présidentielle mauricienne ainsi qu'une délégation de la Réunion. Ce premier vol effectuant la liaison Maurice-Shanghai fera une escale à Kuala Lumpur avant d'atterrir le lendemain à l'aéroport de Pudong International à 16h20. Avec ce premier vol sur la Chine, Maurice va à la conquête de Shanghai, misant sur le concept Iles Vanilles pour attirer davantage de touristes chinois dans la zone océan Indien.

Le Bureau central des statistiques (BCS), qui a rendu publiques hier ses prévisions concernant la performance de l’économie mauricienne en 2011, a maintenu l’estimation de croissance faite en mars dernier, soit à 4,5%. En 2010, le taux de croissance économique était de 4,3%. Selon le BCS, les secteurs textile, financier, dont les banques, ainsi que celui du transport et des communications devraient enregistrer de meilleures performances cette année. En revanche, la croissance sera négative dans le secteur sucre. Par ailleurs, la part de l’investissement privé dans l’investissement total sera en recul en 2011 après un très léger regain l’année dernière.

L’Institut de la francophonie pour l’entrepreneuriat s’est affirmé au fil des années comme un pôle d’expertise en entrepreneuriat dans les économies en développement, a  affirmé hier le directeur sortant de l’IFE Gérard Lemoine à une cérémonie organisée en son honneur. Il quitte le pays le mois prochain après avoir dirigé l’institut ces huit dernières années.

L’indice du climat des affaires réalisé par la Chambre de Commerce et d’industrie, rendu public ce matin, indique une hausse de 4,2 % pour le deuxième trimestre de cette année. Cependant, affirment Mahmood Cheeroo et Renganaden Padayachy, qui présentaient l’indice à la presse ce matin, l’inquiétude reste de mise concernant le manque de visibilité quant aux politiques nationales et internationales qui risquent de casser la dynamique de croissance.

La baisse de l’investissement privé ces dernières années, surtout le repli de l’investissement direct étranger (FDI) pendant le premier trimestre 2011 comparativement au niveau du trimestre correspondant de 2010, est jugée inquiétante. Le président de la Mauritius Employers Federation (MEF), Clensy Appavoo, et celui de la Mauritius Export Association, Guillaume Hugnin, l’ont souligné hier, lors d’un Business forum organisé à l’Alliance française à Bell-Village par la Jeune Chambre Internationale (JCI) de Port-Louis.

Norbert Bigaignon, un ancien employé d'Infinity BPO licencié en 2006 et deux autres personnes manifestent depuis mercredi matin devant le parlement munis de pancartes. Ils revendiquent la démission de Roger Boodhna, le liquidateur de la compagnie placée sous administration judiciaire. 

 

Le taux de chômage à Maurice restera cette année au même niveau que celui de 2010 soit à 7,8 %. C'est ce que prévoit le Bureau central des statistiques qui a rendu officielles mercredi matin les dernières données concernant l'évolution de l'emploi et du chômage pour le premier trimestre 2011. 

La 154e Assemblée générale de la Chambre d'Agriculture s'est déroulée mercredi dans un état d'esprit positif et une foi inébranlable dans l'avenir de l'industrie de la canne. " Gageons que le pire est à présent derrière nous ", a lancé Thierry Merven, qui arrive au terme d'un mandat de trois ans à la présidence de la Chambre. Il cédera sa place à Nundlall Basant Rai, une figure connue dans la communauté agricole depuis plusieurs décennies.