Faits divers

Didier Anthony, humoriste de 33 ans, qui faisait partie de la troupe Komiko, arrêté dimanche dernier par la police après la découverte d'une certaine quantité de haschich, de cannabis et de drogue synthétique, a été suspendu. Il sera convoqué devant un comité disciplinaire pour s'expliquer. C'est ce qu'a annoncé ce matin Miselaine Soobraydoo, la fondatrice de ce groupe.

Le procès intenté à la MCB dans l'affaire de détournement de Rs 881,6 millions aux dépens de la National Pensions Fund (NPF) en Cour intermédiaire tire à sa fin. Après plus d'un an, le dernier témoin dans ce procès, soit le représentant de la MCB, Clifford Allet, le Fraud and Risk Manager, a été entendu hier.

Savika Bullye ne cesse de pleurer depuis que sa fille Nishta, une adolescente de 15 ans, a disparu, le 11 novembre dernier. Domiciliée à Boundary Lane, Bambous, la collégienne a été vue pour la dernière fois par son petit frère Krishna, âgé de six ans. Sa mère, Savika, lui demande de retourner sous le toit familial. « La porte est toujours grande ouverte pour toi ma fille. Ton absence est fortement ressentie. Tu nous manques beaucoup. On se fait beaucoup de souci pour toi ».

Krishna Oolun, l'ex-directeur exécutif de l'Information & Communication Technologies Authority (ICTA), avait saisi la Cour industrielle pour réclamer réparation à cette instance qui l'a limogé le 23 novembre 2015 après des démêlés avec la justice sur l'achat controversé des voitures Audi pour la compagnie. Ce procès en réclamation à l'ICTA sera appelé le 26 janvier, l'ICTA demandant que Krishna Oolun apporte davantage de détails sur ses allégations de licenciement injustifié. 

La compagnie Blue Light Investment envisage de construire quelque 750 aires de stationnement à Ébène pour remédier au problème de parking auquel fait face cet endroit.  Or, Ebène Carpark Ltd dont Laxmanbhai & Co est l'unique actionnaire – qui dit détenir un accord déjà avec Business Parks of Mauritius (BPML) – s'oppose à ce projet qui, souligne-t-il, constitue un « abus de droit » et pourrait lui porter préjudice. À cet effet, le 8 novembre dernier, Ebène Carpark Ltd a logé un affidavit en Cour Suprême demandant qu'un ordre soit émis pour empêcher BPML d'aller de l'avant avec ce projet. La municipalité de Quatre-Bornes à qui revient la responsabilité d'octroyer l'autorisation pour un tel projet est aussi mise en cause.

Neuf mois après l'affaire de Bel Air Sugar Estate, le businessman Rafiq Peermamode se retrouve de nouveau devant la justice dans une affaire d'attentat à la pudeur. Le délit aurait été commis le 7 novembre 2012 à Camp Yoloff. Le procès a été appelé une première fois jeudi devant le magistrat Azam Neerooa. La défense représentée par Me Antoine Domingue a demandé que la police lui communique certaines photos. L'audience a été ajournée au 9 décembre.

L’Anti Drug and Smuggling Unit (ADSU) a procédé à l'arrestation de deux trafiquants de cannabis présumés lors de descentes policières effectuées durant la journée d’hier.

L’appel des quatre condamnés dans l’affaire l’Amicale, à savoir Sheik Imram Sumodhee, son frère Khaleeloudeen Sumodhee, Abdool Naseeb Keeramuth et Muhammad Shafiq Nawoor, sera finalement entendu le 1er mars 2017 par les Law Lords du Conseil privé de la Reine. Le summing-up du juge Paul Lam Shang Leen, qui les avait condamnés à 45 ans de prison, le 20 novembre 2000, sera étudié avant qu’un jugement soit rendu.

Les juges Abdurafeek Hamuth et Nicholas Ohsan-Bellepeau ont suspendu une peine de prison de trois semaines infligée à un homme pour avoir escroqué une somme de Rs 150 000 à son employeur. Les juges ont confié le cas au magistrat qui a prononcé la sentence pour qu’il considère une peine moins lourde, soit des travaux communautaires à la place de la prison.

Nouveau report dans l’interrogatoire Under Warning au Central CID de l’ancien Premier ministre Navin Ramgoolam, dans le cadre de l’opération Lakaz Lerwa Lion. En principe, il avait été convoqué ce matin pour répondre à des questions des limiers du Central CID sur la provenance de ces Rs 220 millions, dont Rs 110 millions en coupures de 100 dollars américains. Mais le Leading Counsel du leader du Parti travailliste, Me Gavin Glover, Senior Counsel, a fait comprendre aux responsables du Central CID qu’il ne peut assister à deux enquêtes se déroulant simultanément.

L’enquête de l’Independent Commission Against Corruption (ICAC) sur le réseau de trafiquants de drogue dans cette partie de l’océan Indien, avec les Big Bosses opérant Intra-Muros à la prison, remet la pression sur le Casino Manager Parvin Appadoo. Ce dernier, sous le coup d’une première inculpation provisoire de Money Laundering et en liberté provisoire depuis le début de la semaine, devrait être de nouveau convoqué dans les prochains jours pour interrogatoire Under Warning en vue d’autres accusations.

Le litige opposant Airway Coffee à Airport Terminal Operators Ltd (ATOL) et Airport of Mauritius (AML) a été appelé hier devant le juge Nicolas Ohsan-Bellepeau. Le fils de Nandanee Soornack, Aditish Oogarah, ainsi que Dev Hurnam, qui se présente comme le « in house representative », avaient logé une demande pour intervenir dans cette affaire. Ils demandent à la Cour de ne pas accorder l’ordre d’éviction réclamé par ATOL contre les trois restaurants d’Airway Coffee à l’aéroport. Les débats ont eu lieu hier et le juge Nicholas Ohsan-Bellepeau a réservé son jugement.

Le procès intenté à Me Dick Ng Sui Wa, poursuivi par l’ICAC pour avoir accepté des billets à tarif réduit pour des voyages privés alors qu’il était président du Trust Fund for Specialised Medical Care, a repris hier devant la Cour intermédiaire. Alors que les hommes de loi des deux parties devaient faire leurs plaidoiries pour clore le procès, l'avocat de l'ICAC, Me Homanaden Ponen, a informé la Cour que la Commission n'était pas prête. L'audience a donc été renvoyée au 12 décembre.

Des employés d’un hôtel réputé de la capitale étaient poursuivis en Cour intermédiaire pour avoir détourné des boissons alcoolisées et en avoir consommé sur leur lieu de travail. Deux cuisiniers de l’hôtel ont été reconnus coupables d’avoir consommé les boissons alcoolisées qui leur ont été offertes par les deux autres accusés, un Storekeeper et un Assistant Store Attendant.

Poursuivi en Cour intermédiaire pour culture de plants de cannabis, un habitant de Camp Beau Bois, Olivia, a obtenu le bénéfice du doute. Il avait été arrêté après que la police eut arraché 41 plants de cannabis dans un champ de cannes près de sa maison.

Le procès intenté à la MCB dans l'affaire de détournement de Rs 881,6 millions aux dépens de la National Pensions Fund (NPF) a repris hier en Cour intermédiaire devant les magistrats Renuka Dabee et Vijay Appadoo avec le contre-interrogatoire du représentant de la banque Clifford Allet. Appelé à s'expliquer sur les procédures qui avaient été adoptées pour émettre des office cheques à partir des Rs 25 millions du NPF, Clifford Allet a une fois de plus fait ressortir que les employés de la banque avaient suivi toutes les instructions de Robert Lesage. « Robert Lesage était un modèle pour la banque. Il a abusé de la confiance de ses subordonnés », a soutenu le représentant de la MCB.

Le procès en réclamation de l’homme d’affaires Patrick Soobhany à l’encontre de l’ancien ministre de l’Environnement Raj Dayal sera appelé à nouveau en chambre civile de la Cour intermédiaire le 2 février 2017. L’ancien ministre a demandé plus de temps pour soumettre les particulars pour sa défense dans ce procès.

M.V, une habitante de Roche-Bois, a consigné une déposition mardi au poste de police de la localité contre son ex-époux, Jean Désiré Huberto Charles. Elle l’accuse d’avoir fait irruption chez elle pour endommager ses meubles et d’autres objets de valeur.

Hier, les officiers de Mauritius Revenue Authority (MRA) et ceux de l’Anti Drug and Smuggling Unit (ADSU) ont intercepté un deuxième colis de drogue destiné à un dénommé Betty Pascal Michel. Il s’agit du même nom fictif qu’avait utilisé le Nigérian Uchenna Philips Okafor, mardi, lorsqu’il a été piégé par l’ADSU. Ce deuxième colis, selon des sources du QG de l’ADSU, contenait des bobines de fils et plus de 500 grammes d’héroïne.

Le réseau de trafic de drogue dans l’océan Indien s’étend également à Rodrigues. C’est ce qui se confirme selon un dernier développement dans l’enquête qu’a initiée l’Independent Commission Against Corruption (ICAC) suite à la saisie record de 42,2 kilos d’héroïne à Sainte-Rose, La Réunion, le 11 novembre dernier.

Deux adolescentes âgées de respectivement 15 et 17 ans et habitant Bambous ont été portées disparues. Marie Géraldine Chloé Bahary, 17 ans, habite Morcellement Xavier, Cascavelle, et Nishta Bullye, 15 ans, est domiciliée à Boundary Lane à Bambous. La dernière fois que Marie Géraldine Chloé a été vue remonte au 9 novembre. Elle portait un short kaki militaire, un T-shirt noir et une paire de baskets rose. Elle mesure 1 m 50 et a les cheveux bouclés.

Le réseau de trafic de drogue dans l’océan Indien s’étend également à Rodrigues. C’est ce qui se confirme selon un dernier développement dans l’enquête qu’a initiée l’Independent Commission Against Corruption (ICAC) suite à la saisie record de 42,2 kilos d’héroïne à Sainte-Rose, La Réunion, le 11 novembre dernier.

Adeela Rawat, la fille du Chairman Emeritus de la BAI, Dawood Rawat, a comparu au Tribunal de Curepipe hier dans le cadre des accusations provisoires retenues contre elle après l’écroulement de l’empire BAI.

Poursuivie pour blanchiment d’argent, Cindy Legallant avait demandé l’autorisation de se rendre en France. Les débats sur la motion ont eu lieu hier. L’ICAC a dit craindre qu’une fois en France, Cindy Legallant, qui a vécu plus de 20 ans là-bas, ne s’évade pour échapper à son procès. À la barre des témoins, l’accusée a pris l’engagement de respecter les conditions de la cour, soutenant que sa famille est à Maurice et qu’elle compte y retourner. La magistrate fera connaître sa décision le 6 décembre.