Faits divers

Walter Wang Teh, qui répond de deux charges provisoires d’importation et de trafic de drogue, a vu sa demande de liberté conditionnelle rejetée par la magistrate Diya Bessoondoyal, siégeant à la Bail and Remand Court. Dans son Ruling, la magistrate a évoqué la possibilité que le demandeur quitte le pays puisqu’ayant des contacts à l’étranger possédant des bateaux ou qu’il soit tenté par un autre délit de par les dettes qu’il devait rembourser.

Poursuivis en Cour intermédiaire pour agression, quatre jeunes ont été reconnus coupable par la magistrate Niroshini Ramsoondar. Ils étaient également poursuivis sous la charge de « larceny while being two individuals », pour laquelle ils ont obtenu le bénéfice du doute concernant le vol d’une chaîne en or et d’un téléphone portable.

Une sexagénaire propriétaire d’une boutique rattachée à sa maison à Route Bassin, Quatre-Bornes, s’est fait agresser hier matin. Quatre voleurs ont fait irruption dans son commerce, l’ont bâillonnée avant de prendre la fuite avec leur butin. Grâce à l’intervention des voisins, la dame en est sortie indemne, mais est traumatisée. Par ailleurs, des témoins pensent pouvoir reconnaître les assaillants.

Après avoir essuyé un revers en Cour suprême, le Dr Sheshcoomar Seetohul, ex-enseignant au collège Alpha, avait fait appel devant le Privy Council et son cas a été entendu le 15 janvier dernier. Il contestait la décision de la Cour suprême de renverser un jugement de la Cour industrielle ordonnant à son ex-employeur de l’indemniser pour licenciement injustifié. Il avait été licencié car il s’était absenté de son travail alors que le directeur du Collège n’avait pas approuvé sa demande de congé. Les Law Lords feront connaître leur décision mardi prochain. Deux autres appels seront entendus ce trimestre.

  • Le contracteur Colas révèle au ministre Nando Bodha l’existence de fissures à Ripailles-Valton en février 2013 avec les recommandations, pour remédier aux problèmes, délaissées
  • Opération de « damage control » pour les trois prochains mois avec l’installation de drains, accompagné d’une période de « testing » en prélude aux travaux fiables pour la réouverture de la route
  • Le tronçon de l’autoroute M2 à hauteur de Roche-Bois sera élargi incessamment avec la construction d’une troisième voie menant vers le centre de Port-Louis pour rendre la circulation plus fluide

Avec les fissures transformées en crevasses sur l’autoroute M3 Terre-Rouge/Verdun depuis au moins une semaine, la Road Development Authority (RDA) se retrouve dans une position des plus inconfortables.

La résiliation du contrat entre Betamax et la State Trading Corporation décidée par le conseil des ministres hier n’affectera pas l’approvisionnement du pays en carburant, a soutenu le ministre du Commerce Ashit Gungah lors d’une conférence de presse donnée à la Treasury House et à laquelle participaient également le ministre des Finances Vishnu Lutchmeenaraidoo et le ministre de la Bonne gouvernance et des Services financiers Roshi Bhadain. L’Attorney General Ravi Yerrigadoo était également présent.

Une femme de 24 ans, habitant Vallée-des-Prêtres, a été dépouillée de sa chaîne en or mercredi vers 14 h 15. Cette coiffeuse se trouvait dans le salon de coiffure affilié à sa maison lorsqu’un inconnu y a fait irruption.

Le procès intenté au Rodriguais Jean Nicholas Pierre-Louis pour le meurtre de Marie Riffine Augustin a été appelé ce matin devant les Assises, présidées par le juge Bobby Madhub. Alors que la sentence était prévue pour aujourd’hui, elle a été renvoyée au 6 février car les avocats de deux parties sont toujours dans l’incertitude quant au nombre de jours que l’accusé a passé en remand. Cette information devra être donnée avant que le juge prononce la sentence.

L’audition du Deputy Financial Secretary du ministère des Finances, Patrick Yip, dans le cadre du procès intenté à Pravind Jugnauth pour conflit d’intérêts dans l’affaire MedPoint, s’est poursuivie hier matin en Cour intermédiaire. Lors de cette séance, le panel d’avocats défendant les intérêts de Pravind Jugnauth a fait état d’un troisième Cabinet Paper resté en possession de l’ICAC, dans lequel le gouvernement avait approuvé le projet d’hôpital gériatrique.

Jiawed Ruhumatally, poursuivi devant la Cour d’assises pour le meurtre de Gérald Lagesse lors du braquage de la MCB en février 2005, devra rester en détention en attendant l’énoncé du Ruling du juge Pritviraj Fekna concernant la motion d’arrêt des procédures logée par la défense, prévu le 11 février. Alors que les débats sur la demande de remise en liberté conditionnelle de l’accusé étaient prévus pour aujourd’hui, Me Zahreedin Jaunbaccus a demandé le renvoi du procès, préférant attendre l’énoncé du Ruling avant de poursuivre avec cette demande.

Deux employés de Marbella Espace Maison, étaient poursuivis en Cour intermédiaire pour avoir comploté avec une tierce personne pour commettre un vol sur leur lieu de travail. Il leur était reproché d’avoir tenté de s’approprier certains articles du magasin sur un crédit imaginaire. Les deux avaient plaidé non coupable. En l’absence de preuves, le magistrat Azam Neerooa a fait ressortir que la poursuite n’avait pas réussi à établir qu’ils étaient impliqués dans cette affaire et leur a accordé le bénéfice du doute. Les deux accusés étaient défendus par Me Rama Valayden.

Depuis au moins une semaine l’axe Afrique-du-Sud – Maurice est sous étroite surveillance des autorités douanières et policières dans le cadre de la lutte anti-drogue.

Des parents d’étudiants de l’EIILM, université appartenant aux proches de l’ancien ministre de l’Éducation tertiaire Rajesh Jeetah et qui a suscité la polémique concernant la reconnaissance de ses diplômes, ont eu à se présenter en Cour hier. Des sommes allant de Rs 80 000 à Rs 200 000 leur sont réclamées. Les principaux concernés ont plaidé non coupable.

Le vice-Premier ministre et ministre du Logement et des Terres, Showkutally Soodhun, ainsi que l’ancien maire de Quatre-Bornes, Maheswarsing Khemloliva et Beejaye Soomye ont comparu devant la Cour intermédiaire ce matin afin de prendre connaissance du verdict concernant la manifestation illégale devant les locaux de Radio One en 2009. Les magistrates Niroshini Ramsoondar et Wendy Rangan ont infligé une amende de Rs 4 000 au ministre Soodhun, soit Rs 2 000 sous les deux charges portées contre lui, alors que les deux autres accusés devront s’acquitter d’une amende de Rs 2 000 chacun.

Le jugement prévu pour être rendu ce matin dans le procès de complot intenté au notaire Vinay Deelchand, ainsi qu’à Sandeep Appadoo, Mahendra Choonea et Dharmanand Sambon a été renvoyé au 25 mars prochain, a annoncé la magistrate Anjelee Ramdin siégeant en Cour criminelle intermédiaire. Pour rappel, dans ce procès, les accusés, qui ont plaidé non coupable, étaient défendus par Me Jacques Panglose et Marie-Lourdes Lam Hung, alors que Me Carole Green-Jokhoo a soutenu l’accusation.

Des enseignants, des parents et des membres de la Government Teachers’ Union (GTU) ont manifesté ce matin, devant l’école Lapeyrouse, à Eau-Coulée, contre la maîtresse d’école. Suite à une réunion avec la direction de la zone, il aurait été décidé que celle-ci sera transférée ailleurs.

Le procès intenté au passeur français Pierre Martin Viator et à ses deux complices mauriciens, Gino Makinzie Appasamy, 37 ans, et Jeremy Andrew Michel Agathe, 18 ans, pour trafic de drogue, s’est poursuivi devant les Assises hier. Après son arrestation, Pierre Viator avait indiqué à la police qu’il n’était pas au courant de la quantité de comprimés de Subutex qu’il transportait et qu’il n’était pas impliqué dans le trafic de drogue.

Suite à son implication dans le réseau Gro Derek, la Cour avait ordonné le gel des comptes de l’Imam Beeharry. En septembre dernier, le magistrat Vijay Appadoo l’avait condamné à cinq ans de prison et une amende de Rs 400 000. I

Condamné à 38 ans de prison pour trafic de drogue entre Madagascar et Maurice, Prithviraj Deepchund a fait appel, trouvant sa sentence « excessive and manifestly harsh ». L’affaire a été appelée hier pour une première fois devant le Chef juge Keshoe Parsad Matadeen et a été renvoyée à une date ultérieure.

Durant les dernières 48 heures, les forces de l’ordre ont procédé à plusieurs arrestations à travers l’île pour possession de diverses drogues. Depuis dimanche, pas moins de six personnes ont été arrêtées, tandis qu’à Rodrigues, les membres de l’Anti Drug and Smuggling Unit (ADSU) ont procédé à l’arrachage de quatre plants de cannabis à Cascade Jean Louis.

Le procès du passeur français Pierre Martin Viator et de ses deux complices présumés mauriciens Gino Makinzie Appasamy, 37 ans, et Geremy Andrew Michel Agathe, 18 ans, tous poursuivis pour trafic de drogue, s’est ouvert devant les Assises ce matin. Les deux premiers accusés ont plaidé coupables alors que le dernier a plaidé non coupable.

Le suspense dans l’enquête du Central CID dans l’affaire du cambriolage au bungalow de l’ancien Premier ministre, Navin Ramgoolam, à Roches-Noires dans la nuit du 2 au 3 juillet 2011 pourrait être relancé de plus belle dans les prochains jours. Des informations recueillies de sources autorisées aux Casernes centrales évoquent la possibilité que l’agresseur de Navin Ramgoolam en présence de Nandanee Soornack soit entendu dans les jours à venir. Avec cet éventuel développement, les hommes de l’assistant-commissaire de police Heman Jangi n’auront plus à s’appuyer sur des Circumstancial Evidences pour établir avec des preuves irréfutables sur ce qui s’est passé dans la chambre à l’étage du bungalow. Une des conséquences serait que l’homme d’affaires Rakesh Gooljaury, qui avait permis un premier Breakthrough dans cette affaire, pourrait se retrouver en position délicate et être dépossédé de la carte maîtresse de Star Witness contre Navin Ramgoolam.

Un véritable drame humain s’est joué tard dans la soirée de vendredi dans le village de Bambous, plus précisément à Cité La Ferme, avec les maisonnettes de trois familles modestes réduites en cendres à la suite d’un terrible incendie. Fort heureusement aucun blessé n’est à déplorer parmi les douze personnes, dont trois enfants en bas âge, vivant dans ces trois vielles maisons construites avec de l’amiante. Toutefois les flammes ont littéralement tout détruit sur leur passage, que ce soit au niveau des appareils électroménagers, des denrées alimentaires ou encore des ameublements. À la mi-journée hier, des dispositions avaient déjà été prises, notamment par le biais du ministre de l’Intégration sociale Pradeep Roopun, pour héberger ces trois familles dans le centre social de cette région de l’ouest en attendant de trouver des solutions définitives pour leur relogement en ce début de semaine.

Après une semaine de grosses averses, le temps s’améliorera à partir de ce matin. C’est ce que prévoit la station météo de Vacoas, indiquant que le temps sera ensoleillé dimanche et lundi sur toute l’île. Des averses intermittentes traverseront cependant l’île durant toute la semaine, plus particulièrement mardi et mercredi en raison d’un vent modéré et légèrement instable couvrant notre région.