Faits divers

« Mauvais, mauvais. » Ce sont les mots utilisés par des ouvriers bangladais qui se sont rendus au ministère du Travail ce matin, pour dénoncer leur superviseur. Ils racontent qu’un des leurs est emprisonné depuis vendredi dernier suite à un accrochage avec ce dernier. En signe de protestation, les 42 autres ouvriers bangladais de l’usine, située à Saint-Pierre, ne se sont pas rendus au travail. Ce matin, ils ont essayé d’avoir une rencontre avec le ministre Shakeel Mohamed pour lui faire part du problème.

Le Dr Patrick How n'en démord pas. S'il trouve inacceptable que le mari de sa tante Dorine Ng (52 ans) — décédée le jeudi 28 août avant d'avoir pu atteindre la clinique Fortis-Darné, son corps restant plus de deux heures dans la voiture de son mari sur le parking de la clinique,— se soit vu refusé l'accès , les explications  de la Clinique Darné sont pour lui un autre motif d'insatisfaction. En effet, le CEO de Fortis Darné, le Dr Simmar Gill, avait réagi en expliquant  que « si nous avions accepté de prendre la responsabilité du corps de cette dame, cela aurait été illégal, selon les “rules and regulations” en vigueur; et qui sait, cela aurait aussi pu avoir été un cas de “foul play” ».

Les hommes de la Criminal Investigation Division de Port-Louis sud ont eu une première indication de la quantité de méthadone emportée lors d’un cambriolage dans un entrepôt de Plaine-Lauzun aux petites heures du matin samedi. Un premier inventaire réalisé en cours de matinée indique que les bandits ont emporté pour Rs 5 millions de cet opiacé de synthèse utilisé dans le traitement de la dépendance à l’héroïne. Lors d’une première vérification, il a été établi qu’environ 80 fioles de méthadone ont été dérobées. La confirmation de la quantité exacte de méthadone emportée par quatre hommes armés dans la nuit de vendredi à samedi devrait intervenir dans le courant de l’après-midi, à la fin de l’inventaire complet.

Le procès intenté à la Française Aurore Gros-Coissy (25 ans), arrêtée à l’aéroport de Plaisance en possession de 1 680 cachets de Subutex, s’ouvre aux Assises demain devant le juge Bobby Madhub. Après plusieurs renvois depuis le début de l’année, les audiences ont été fixées du 2 au 5 septembre.

Le meurtre d’une violence inouïe d’Anne-Marie Casimir, 23 ans, habitant Montagne-Goyave, Rodrigues, commis dans la soirée de samedi, suscite d’intenses émotions depuis hier matin. La victime a eu le visage fracassé à coups de pierre jusqu’à être littéralement défigurée. Le meurtrier présumé, l’ancien concubin de la victime, Jean-Alex Ravina, qui fêtait ce jour-là son anniversaire, n’avait pas digéré le fait que la mère de sa fille de huit ans avait délaissé cette dernière pour aller rejoindre son nouveau copain samedi en fin de journée.

En lieu et place d’une conférence de presse du Premier ministre annoncée par Paul Bérenger pour le mardi 26 août, c’est à un de ses communiqués du début de soirée que l’on a eu droit ce jour-là. Communiqué portant sur ce qui se voulait un exercice d’explications de la présence contestée de la compagnie Airway Coffee du tandem Nandanee Soornack- Rakesh Gooljaury à l’aéroport. Nous revenons sur le dossier publié en primeur par Week-End en janvier 2013 pour un éclairage renouvelé sur toute cette affaire, le rappel des différentes séquences étant important pour une bonne compréhension de cette affaire.

Anne-Marie Casimir, âgée de 23 ans, mère d’un enfant en bas âge, et habitant Montage-Goyaves, Rodrigues, a été agressée mortellement dans la nuit de samedi à dimanche. L’arme du crime serait une pierre récupérée par la police sur place.

Arrêté le 14 janvier de cette année dans le cadre du démantèlement d'un réseau de fraudeurs de cartes bancaires au préjudice de clients de plusieurs banques européennes, l'Ukranien Mykola Khliupta, en détention depuis sept mois, demande un “early trial”. Il a comparu jeudi devant la Bail and Remand Court et des démarches ont été enclenchées auprès du corps diplomatique dans ce sens. Dans une lettre adressée au DPP et au consulat ukrainien, son épouse évoque la « situation militaire dangereuse » en Ukraine pour expliquer sa demande d'un “early trial”. L'affaire a été appelée le 3 septembre. Mykola Khliupta est défendu par Me Raouf Gulbul.

Ils seront en liberté conditionnelle pendant trois ans, durée pendant laquelle ils devront bien se tenir. Au cas contraire, ils purgeront 30 mois de prison.

  • Un des témoins du drame : « Enn sel coup pas trouve li. Se dernier ler ki so mama ine dir ki so garson ine deza gagne crise épilepsie »
  • L'autopsie du jeune Britannique de 17 ans, mort dans la baie de Tamarin hier matin lors d'une sortie en mer pour nager avec des dauphins, confirme une asphyxie due à la noyade
  • La famille de la victime, séjournant actuellement à l'hôtel La Pirogue, a déjà enclenché les procédures en vue du rapatriement du corps dans leur pays en vue des funérailles

Un véritable drame a frappé de plein fouet une famille britannique, dans l'île depuis quelque temps en vue de passer des vacances sous le soleil. Lors d'une excursion en mer tôt hier matin, avec comme principale attraction une baignade avec des dauphins, un des membres de cette famille, un adolescent de 17 ans, a péri dans la baie de Tamarin.

Les juges Saheeda Peeroo et David Chan kan Cheong ont ordonné un nouveau procès intenté à Sewduth Mooneeram pour une affaire de CD piratés. L'accusé constestait le fait que la Cour de District de Grand-Port ait refusé d'accepter sa demande de « change of plea ». Il avait en effet plaidé coupable mais s'était, selon lui, « trompé d'affaire ».

Un éboueur employé par la compagnie Atics, qui s’était fracturé un bras alors qu’il déversait une poubelle dans la benne d’un camion de ramassage d’ordures à La Tour-Kœnig, obtient la somme de Rs 17 000 comme dommages. Poursuivie en cour industrielle par la Occupational Safety and Health Inspectorate (OSHI), la compagnie a été trouvée coupable de n’avoir pas assuré la sécurité de son personnel.

Le gestionnaire électrique de l’une des plantations sucrières de Belle Vue Harel a consigné une déposition au poste de Plaines-des-Papayes jeudi à 10h45.

Neuf médecins indiens, qui ont exercé à Maurice depuis 2001, avaient entamé des poursuites contre l'État pour le non-renouvellement de leur contrat, qui était reconduit chaque année jusqu'en 2007, date à laquelle ils sont ensuite devenus employés sur une base mensuelle.

La Fédération des Syndicats du Service Civil (FSSP) a déposé mercredi un dossier sur la PSSA à l'Independant Commission against Corruption (ICAC). Son président, Rashid Imrith, a présenté plusieurs documents concernant les “grant-in-aids” accordés à certains collèges. « Y a-t-il eu corruption, favoritisme ou irrégularités ? Je laisse le soin à l'ICAC d'enquêter », dit-il.

Le Trainee Police Constable Pradhan a eu la peur de sa vie hier après-midi quand il était parti assurer la relève en tant que sentinelle devant la résidence du ministre Jim Seetaram à Henrietta, Vacoas.

L'axe Toolsee/Mirbel, exploitant de manière frauduleuse le Permanent Resident Scheme avec l'importation de grosses cylindrées, principalement de la série Porsche, a été épinglé de nouveau dans la double enquête menée par la Mauritius Revenue Authority  et le Central CID. Dhaneshwar Toolsee, aussi connu sous le nom de Trishi, directeur de SS Motor Point Ltd de Plaine-des-Papayes, a été interpellé par le Central CID alors que son complice David Désiré Nelson Mirbel, de la compagnie Beltin Express Ltd de Londres, devra être convoqué incessamment pour des compléments d'informations dans ce nouveau volet de la Porsche Saga,  avec deux voitures de luxe impliquées et le manque à gagner pour l'Etat se montant à Rs 4,7 millions.

L'état de santé de deux des ressortissants allemands, blessés dan sun accident de la route à Rivière-des-Anguillesn, hier matoin, inspire de vives inquiétudes. A ce matin, ils étaient toujours admis aux soins intensifs de l'hôpital Nehru. Le conducteur Werner Krohn (57 ans) et  son épouse Eva Gartner (56 ans), ainsi que deux adolescents, qui logeaient chez « Pépé Suites », à Flic-en-Flac, restent toujours admis à l'hôpital avec de graves blessures.

Nouveau drame ce matin impliquant des touristes après le grave accident de la route d'hier, où quatre Allemands ont été grièvement blessés. Un jeune de 17 ans, en provenance d'Angleterre, s'est en effet noyé au large de Tamarin lors d'une plongée avec des dauphins. Son cadavre a été repêché par la National Coast Guard avec l'aide de l'hélicoptère de la police avant d'être transporté au Princess Margaret Orthopedic Centre pour les procédures établies dans ce genre de cas.

Alors qu’il devait le faire le 23 juillet dernier, ce n'est que ce matin que le Mauritius Turf Club (MTC) a soumis son contre-affidavit pour répondre à celui de Bud Gujadhur. Ce dernier lui donnera la réplique le 16 septembre prochain.

Trois récidivistes notoires ont été arrêtés hier après-midi grâce au flair de trois limiers du Central Criminal Investigation Department (CCID). Cela s’est passé non loin de France Snack à Port-Louis aux alentours de 14 h 30.

Grave incendie hier après-midi dans une modeste maison à la rue Abattoir, Roche-Bois. Le sinistre a tout détruit son son passage avec les dégâts estimés à Rs 175 000. La police tente de déterminer la cause de cet incendie qui, heureusement, n’a fait aucun blessé.

Le procès du chanteur Hans Nayna, qui avait été arrêté le 24 mai dernier à l’aéroport SSR avec 408 grammes de gandia, a débuté hier en Cour intermédiaire. Le chanteur qui revenait d’une tournée à La Réunion avait déclaré à la police qu’il avait acheté du gandia car il en consommait beaucoup.

Les services de pompiers et les docteurs du SAMU, de même que la police, ont été appelés en urgence hier matin à Mon-Goût pour une fuite de gaz. Au moins neuf enfants de l’école primaire de la région ont été victimes de malaise et de nausée suite à des émanations de gaz provenant d’un atelier situé à environ 200 mètres de l’établissement scolaire.