Faits divers

La Cour suprême a prévu six semaines d'audiences dans un procès intenté par la société de service mobile Emtel Ltd. Cette dernière poursuit plusieurs entités, à savoir Cellplus Mobile Communications Ltd, l'Information and Communication Technologies Authority (ICTA), Mauritius Telecom Ltd (MT) et le ministère des Télécommunications, et réclame conjointement aux quatre entités une somme totale de Rs 1,1 milliard. Emtel critique l'ICTA pour avoir omis de la protéger contre la concurrence déloyale.

De nouveaux éléments d’informations sont apparus concernant le drame survenu la semaine dernière à Eau-Bouillie et au cours duquel le corps calciné de Vidhi Bumma, 28 ans, a été découvert dans un champ. Son mari, Mitthunsingh Bumma, 34 ans, avait déclaré l’avoir étranglé avant de brûler son corps. Mais l’enquête menée par le DI Vishal Cowlessur, aidé du sergent Jokhoo, de la Field Intelligence Unit, sous la supervision du SP Ramgoolam, a révélé que Vidhi Bumma a été poignardée au cœur pendant son sommeil dans la soirée de vendredi.

Le procès intenté par le DPP à la MCB dans l’affaire de détournement de fonds du National Pension Fund (NPF) s’est poursuivi mercredi en Cour intermédiaire devant les magistrats Renuka Dabee et Vijay Appadoo avec le contre-interrogatoire du Fraud and Risk Manager de la banque, Clifford Allet.

Trouvé coupable par les membres du jury d'avoir brûlé vive sa compagne Santee Okhil en 2008, Sanjay Luchmun a été condamné ce matin par la Cour d'assises à 35 ans de prison. Il avait plaidé non-coupable d'une charge de “manslaughter”. Son homme de loi, Me Rama Valayden, a signifié son intention de faire appel.

C’est vers 10 h 30 ce matin que Mitthunsingh Bumma, 34 ans, est arrivé à son domicile, à Nouvelle-Découverte, où il a étranglé à mort son épouse, Vidhi Bumma, 28 ans. Un important dispositif de la Special Support Unit (SSU) avait été déployé afin d’assister les forces régulières du poste de police de St-Pierre, pour que l’opération se déroule dans le bon ordre. La police a tenu les proches du suspect à plusieurs mètres du lieu du drame pour éviter tout dérapage. Depuis que Mitthunsingh Bumma a commis l’irréparable, plusieurs membres de sa famille sont très remontés, ne comprenant pas comment il a pu faire subir un tel calvaire à son épouse, qu’ils sont nombreux à qualifier de « douce » et de « sympathique ».

L’enquête ouverte par les autorités indiennes au sujet d’un cas de corruption de grande envergure, avec l’interpellation d’un ancien commandant de l’armée de l’air indienne, pourrait secouer le secteur Offshore de Maurice. Jusqu’ici, les limiers de l’Enforcement Directorate de l’Inde sont dans l’attente d’un échange d’informations de la part des autorités mauriciennes au sujet des entités du Global Business Sector impliquées dans l’acheminement en Inde du Bribe Money, évalué par le Times of India, à environ 30 millions d’euros, pour être distribué à des bureaucrates, politiciens et officiers de l’Indian Airforce.

Le procès intenté par le Director of Public Prosecutions (DPP) à la Mauritius Commercial Bank (MCB) dans l’affaire de détournement de fonds du National Pension Fund (NPF) devait reprendre hier en Cour intermédiaire devant les magistrats Renuka Dabee et Vijay Appadoo. Était prévu le contre-interrogatoire du Fraud and Risk Manager de la banque, Clifford Allet. Mais alors que le témoin s’apprêtait à répondre aux questions de la poursuite, l’audience a été interrompue par une panne d’électricité.

Après deux heures de délibérations hier après-midi, les membres du jury ont trouvé Sanjay Luchmun coupable d’avoir brûlé vive sa compagne de 38 ans, Santee Okhil, le 8 mars 2009. L’accusé avait plaidé coupable sous une charge de “manslaughter” et, à l’annonce du verdict hier, son homme de loi, Me Rama Valayden, a signifié son intention de faire appel. Ce dernier fera par ailleurs une plaidoirie quant à la sentence cet après-midi.

Après une sortie de route, une Nissan Sunny a percuté ce matin vers 7 h 45 un pylône électrique à hauteur de Sorèze, en direction de Moka, à l’arrière de la station-service d’Indian Oil. Bilan : trois blessés, soit la conductrice et deux enfants, âgés de 5 et 7 ans. Tous trois ont été transportés à l’hôpital par des policiers.

Le procès intenté à l’avocat Dick Ng Sui Wa, poursuivi par l’ICAC pour avoir accepté des billets à tarif réduit pour des voyages privés alors qu’il était président du Trust Fund for Specialised Medical Care, a été ajourné au 1er juillet. Raison invoquée : Me Antoine Domingue, qui représentait Dick Ng Sui Wa, a fait part de son intention de se retirer de cette affaire. Me Dick Ng Sui Wa, sur le banc des accusés, indiquant à la cour qu’il a pris connaissance de l’intention de son avocat, a fait le nécessaire pour retenir les services de Me Gavin Glover. Ce dernier, ayant appris la nouvelle hier, n’a cependant pu être présent en cour. Les magistrats ont ainsi renvoyé le procès.

  •  La Cour d’Appel: «There is no situation of conflict of interest» en ajoutant que les magistrats de la Cour intermédiaire ont eu tort  «in finding that there is absolute prohibition»
  •  Le leader du MSM, Pravind Jugnauth, prévoit un point de presse, cet après-midi, pour confirmer son retour au sein du gouvernement et probablement en tant que ministre des Finances présentant le prochain budget

L’épilogue du « scandale du siècle », soit l’affaire MedPoint, au vu du rachat de la clinique pour un montant de Rs 144,7 millions, qui avait été révélée en janvier 2011, est intervenu en début d’après-midi avec la décision de la Cour d’Appel, constituée du chef juge, Keshoe Parsad Matadeen et du juge Asraf Caunhye, pour renverser la condamnation de Pravind Jugnauth à une peine de douze mois de prison. Après une analyse des sept Grounds of Appeal logés par les hommes de loi du leader du MSM, la Cour suprême a trouvé que les magistrats de la Cour intermédiaire, Niroshni Ramsoondar et Azam Neerooa, ont eu tort dans leur interprétation de la clause 13 (2) du Prevention of Corruption Act. De ce fait, « there is no situation of conflict of interest ». Cet acquittement de Pravind Jugnauth lui ouvre la porte du ministère des Finances pour la présentation du Budget 2016-17, annoncée pour le lundi 6 juin.

 "Je suis enchanté pour Pravind Jugnauth, tant au plan personnel qu'au plan politique, ainsi que pour sa famille. C'est aussi un développement positif pour l'équipe gouvernementale."

La Journée mondiale sans tabac, célébrée chaque année le 31 mai à travers le monde, a pour objectif de sensibiliser les populations sur les effets du tabagisme sur la santé. La Mauritius Non Communicable Diseases Survey 2015 du ministère de la Santé indique que 19,3% des Mauriciens fument. Selon l’étude, l’incidence du tabagisme diminue chez les adultes, mais reste néanmoins plus élevée parmi les jeunes. Selon les chiffres du ministère, 74,5% des étudiants à Maurice et 76,4% à Rodrigues ont fumé leur première cigarette avant l’âge de 14 ans.

La juge Rehana Mungly-Gulbul a avalisé la nomination de Yuvraj Thacoor, Senior Partner de Grant Thornton, en tant que Provisional Liquidator de la compagnie Airway Coffee Co. Ltd de Nandanee Soornack. Cette décision a été arrêtée en dépit du fait que Madam Ou Kone ki Mwa, qui est en fuite en Italie depuis le 11 décembre 2014, a interjeté appel contre la décision de mettre en liquidation la société gérant la chaîne de restaurants au Sir Seewoosagur Ramgoolam International Airport.

L’homme d’affaires, exemple-type du « Viré Mam » de la campagne de l’Alliance Lepep lors des dernières élections générales, Rakesh Gooljaury, qui avait tenté de sauver son empire de marques de luxe, subit une contre-offensive tous azimuts. Le consortium de banques commerciales, dont la MauBank et AfrAsia, auprès de qui l’empire Gooljaury est nettement pour un montant portant sur des centaines de millions de roupies, a obtenu, hier, un ordre du juge Gérard Angoh, siégeant en référé pour le contrôle des avoirs de ce groupe opérant dans l’Upper End of the Clothing Market.

Mitthunsingh Bumma devrait refaire son itinéraire aujourd’hui. Il devra notamment relater et montrer aux hommes de l’inspecteur Cowlessur où et comment il a acheté des produits pétroliers et expliquer par quels moyens il a emporté le corps de Vidhi Bumma, 28 ans, sans éveiller de soupçon. À la suite de l’interrogatoire serré qui l’attend se tiendra la reconstitution des faits.

Le navigateur français, Bernard Luc Pierre, 32 ans, et basé à l’île de la Réunion, est déchiré en son for intérieur entre deux sentiments. Il doit s’estimer chanceux d’avoir croisé le cargo True Patriot, battant pavillon du Liberia, et se dirigeant vers Singapour, à peine huit heures après avoir fait naufrage à bord de son yacht, Atlantis, à quelque 155 milles nautiques à l’Est de Maurice.

  • Le chauffeur de camion avait prémédité son coup, ayant déjà placé des pneus usagés à côté d’un champ de légumes à Eau-Bouillie, Nouvelle-Découverte, pour le bûcher funèbre

Mitthunsingh Bumma, 34 ans, chauffeur de camion de son état et habitant Nouvelle-Découverte, avait cru mettre au point un plan bien établi en maquillant le meurtre de son épouse, Vidhi Bumma, 28 ans, en une disparition. Mais en début d’après-midi d’hier, il a été trahi par la fumée du bûcher funèbre à côté d’un champ de légumes dans la région d’Eau-Bouillie, Nouvelle-Découverte. Pourtant, depuis qu’il avait commis le meurtre de sa femme dans la nuit de vendredi à samedi, il s’était déplacé à au moins trois reprises dans une tentative de dissimuler les restes calcinés de la victime. Cependant, devait-il déclarer, « lasann ti ankor tro so ». Entre-temps, le propriétaire d’un des champs environnants devait passer par là avec son attention attirée par de la fumée qui émanait des lieux. La police de Saint-Pierre a immédiatement été avertie de cette découverte des plus macabres.

Une vendeuse était poursuivie en Cour intermédiaire pour le détournement allégué de Rs 605 200 – représentant 331 chemises, 4 jupes et trois robes – qui auraient été détournées d'un magasin situé au Bagatelle Mall. Elle avait plaidé non-coupable en cour, niant toute implication dans le vol de ces vêtements. Le procès avait été marqué par le témoignage de plusieurs représentants de la compagnie qui avait embauché la caissière.

Depuis 9 h 10 ce matin, une opération de sauvetage en mer s’est déroulée à quelque 155 milles nautiques à l’est de l’île. Cette Search and Rescue Operation était placée sous la supervision de la National Coast Guard et du MRCC. Le Dornier a été dépêché pour un soutien logistique à cette opération. En effet, le capitaine du cargo True Patriot, battant pavillon du Liberia, croisant à l’est de Maurice, a informé le QG de la National Coast Guard aux Salines que des fusées de détresse avaient été tirées en pleine mer.

Quinze mois et deux semaines après la découverte du jackpot de River Walk de Rs 220 + Rs 4 millions, dont Rs 110 millions en Never-Used US Dollar Notes dans trois coffres-forts en la résidence de l’ancien Premier ministre, Navin Ramgoolam, de nouveaux rebondissements sont à prévoir dans le cadre de l’opération Netwayaz Saison II. En effet, l’Attorney General’s Office, qui a initié des procédures sous la Legal Mutual Assistance, s’attend à être en présence des premières informations de la part des autorités allemandes au sujet de la provenance de ces Rs 100 millions en coupures de $ 100 avec des numéros de série consécutifs, trouvés dans des coffres-forts dissimulés dans la penderie de Navin Ramgoolam.

Le procès intenté à Rudolph Derek Jean Jacques, alias Gro Derek, et Wesley Bruno Casimir devant les Assises pour trafic de drogue s’est poursuivi ce vendredi 20 mai avec le contre-interrogatoire du Detective Inspector Assad Rujub, qui était posté à l’ADSU de Plaine-Verte à l’époque du démantèlement d’un réseau de drogue dont le premier nommé serait le parrain.

Le procès intenté par le DPP à la MCB dans l’affaire de détournement de fonds du National Pension Fund (NPF) s’est poursuivi hier en Cour intermédiaire devant les magistrats Renuka Dabee et Vijay Appadoo avec le contre-interrogatoire du Fraud and Risk Manager de la banque, Clifford Allet. Ayant déclaré lors de l’audience de jeudi que plusieurs autres clients de la MCB avaient été victimes de fraude, il a indiqué que la banque a remboursé quelques Rs 880 M pour cela. Me Rashid Ahmine, assistant DPP, a alors confronté le témoin au fait que la MCB ne disposait pas d’un système de contrôle interne rigoureux et efficace.

Indraduth Mohit, un bijoutier de 33 ans, est poursuivi devant les Assises pour l’agression mortelle de Dharmanand Ruttan, commis le 11 mars 2007 lors d’une altercation dans l’enceinte du poste de police de Montagne-Blanche. Lors de la séance d’hier, le Sergent Dwarkha, qui était affecté au poste de police de Quartier-Militaire au moment du drame, a été appelé comme témoin.