Faits divers

Le directeur de SOS Guard Ltd, Madhukar Ramnarain, considéré comme étant proche de la famille Jugnauth jusqu’à tout récemment, a passé la nuit d’hier à ce matin en cellule au Moka Detention Centre.

Le procès intenté à Jimmy Marthe (Colosso), Jimmy Jean Alexis et Désiré Azie, accusés d’entente délictueuse dans l’importation de 12 kg d’héroïne d’une valeur de Rs 180 millions, et dont l’instigateur serait Gro Derek, a été appelé hier en Cour intermédiaire. La bail motion déposée par les hommes de loi de Jimmy Marthe et Jimmy Alexis a été rejetée.

Mohamed Jameel Komul, qui purge déjà une peine de 25 ans de prison pour trafic de Subutex, a été reconnu coupable de blanchiment d’argent par la magistrate Ida Dookhy-Ramburrun. Poursuivi en Cour intermédiaire sous neuf chefs d’accusation, il avait plaidé coupable. D’avril 2009 à mai 2010, il avait déposé de grosses sommes d’argent sur le compte de son beau-frère et de son épouse. Dans sa déposition, il avait déclaré avoir fait des transactions bancaires d’une somme totale de Rs 600 000 sur le compte de son beau-frère, également un trafiquant de Subutex. La sentence sera prononcée lundi prochain.

Le procès intenté à Derek Rudolf Jean Jacques alias Gro Derek et Bruno Wesley Casimir pour importation d’héroïne a été appelé en Cour d’assises ce matin devant le juge Benjamin Marie Joseph. Gro Derek qui était toujours à la recherche d’un d’avocat, devait indiquer en Cour qu’il n’avait pas les moyens de retenir les services d’un avocat. Le juge Benjamin Marie Joseph a ainsi annoncé que ce sera l’avocat Bhanji-Soni qui assurera sa défense. Wesley Casimir quant à lui a retenu les services de Me Rex Stephen. Le ministère public sera représenté par Me Shakeel Bhoyroo.

Premchand Chaddee, âgé de 68 ans, a été frappé par la foudre hier au cours d’une partie de pêche. À l’hôpital Victoria, l’autopsie a confirmé qu’il avait rendu l’âme suite au choc engendré par la décharge électrique.

La Welfare Police Association, déboutée dans le procès qu’elle a intenté au commissaire de police, a donné avis d’appel après le jugement rendu par le magistrat Raj Seebaluck. Dans cette action la plaignante avait réclamé la somme de Rs 275 000 de dommages à Dhun Iswar Rampersad. Elle lui a reproché de s’être ingéré dans les affaires internes de l’association en procédant à des transferts et en plaçant d’autres personnes à la place de ces dernières. Elle estime que le CP avait alors commis une faute grave.

Les averses qui se sont abattues sur l’île hier après-midi auraient pu avoir de très graves conséquences pour les automobilistes.

Environ 30 mètres de fils à haute tension, d’une valeur de Rs 50 000, ont été volés de la compagnie SSS Furniture, à Riche Terre, entre 22 h 45 le 15 décembre et 03 h 30 le 16 décembre. Une plainte a été déposée au poste de police de Terre-Rouge par le directeur de la compagnie. Le voleur a laissé des traces d’effraction. L’enquête se poursuit.

La magistrate Yashumatee Gopaul, siégeant en Cour de Pamplemousses, a accordé le bénéfice du doute à une femme qui répondait d’une charge de « criminally, wilfully and fraudulently abstracted certain articles not belonging to her ».

Seewoosunkur Jhuboo, également connu sous le sobriquet de Bika, a été libéré sous caution lundi après avoir comparu au tribunal de Bambous.

Un incendie s’est déclaré dans l’un des appartements de la NHDC, à Camp-Levieux. Celui-ci s’est déclenché vers 11 h 45 aujourd’hui au troisième étage au bloc Dhalia, juste en face du poste de police de la localité.

Les juges Asraf Caunhye et Nirmala Devat ont maintenu le jugement de la Cour industrielle condamnant Beldiam Co Ltd à payer la somme de Rs 1 138 623 à son ex-employé, un ressortissant belge. E. L. A. Peeters poursuivait la compagnie pour renvoi injustifiée et, en l’absence d’un comité disciplinaire pour se pencher sur cette affaire, la Cour industrielle lui avait donné gain de cause.

Jugé coupable de « child trafficking » par la Cour intermédiaire, H. Sonah avait été condamné à un an de prison. Estimant que le magistrat n’avait pas pris en considération les preuves produites en Cour, il avait fait appel mais celui-ci a été rejeté par les juges Benjamin Marie Joseph et Asraf Caunhye.

DIMANCHE DERNIER: Tué à coups de sabre
Dev Bimaye Teeluckdharry, âgé de 34 ans et sans emploi, habitant le village de l’Agrément, St-Pierre, a été mortellement agressé au sabre en pleine rue, recevant un coup à l’œil droit et des blessures cérébrales dimanche dernier. Ses deux voisins, les frères Jagarnauth et Navin Kamiah, âgés respectivement de 37 et 38 ans, ont été arrêtés et placés en détention sous une charge provisoire de meurtre. La police privilégie une banale dispute portant sur “kisannla pou pay bwar” entre la victime Dev Bimaye Teeluckdharry et un des deux suspects, soit Navin Kamiah, maçon de son état, comme étant à l’origine de ce meurtre. Les deux hommes avaient passé la soirée de samedi à dimanche à consommer de l’alcool avant d’avoir cette altercation très tôt dimanche matin. La police devait saisir quatre armes tranchantes, dont un kouto sinwa, deux sabres et un couteau de cuisine, sur les lieux où le meurtre à été commis.

ACCIDENTS: Plusieurs blessés cette semaine
Les accidents de la route ont été nombreux cette semaine. Rien que ce vendredi, deux accidents graves ont eu lieu à Riche Terre et à Vallée des Prêtres. Le premier a eu lieu durant l’après-midi, non loin de l’usine Princes Tuna. Celui-ci impliquait deux voitures et un camion. Toutefois, le nombre de blessés n’a pas été communiqué et les circonstances exactes de l’incident restent encore inconnues. Par ailleurs, le même jour, soit aux alentours de 20h50, un grave accident a également eu lieu sur l’autoroute, cette fois à Caroline, Vallée des Prêtres. C’est un piéton âgé de 60 ans qui a fini à l’hôpital. D’après nos informations, cet habitant de Vallée des Prêtres traversait la rue au moment où il a été percuté par un autobus. Il était toujours admis à l’hôpital Jeetoo à l’heure où nous mettions sous presse.
La veille au soir, un délit de fuite a aussi conduit un habitant de Cassis à l’unité des soins intensifs de l’hôpital Jeetoo. Jeudi, aux alentours de 21 heures, Mohamed Abdool, 25 ans et domicilié à Plaine Verte a été percuté par une voiture à la rue St-Joseph, Cassis, alors qu’il était au volant de sa moto. Il se trouve depuis entre la vie et la mort. Toutefois, la police est parvenue à mettre la main sur le chauffeur impliqué, un habitant de Baie du Tombeau, grâce à une plaque d’immatriculation endommagée retrouvée à l’endroit où a eu lieu la collision.
TENTATIVE DE VOL : le malfaiteur repart bredouille
Une habitante de St Pierre, propriétaire d’un commerce rattaché à sa maison, a eu de la chance ce vendredi. Alors qu’elle travaillait dans sa boutique, un homme y est entré aux alentours de 15 heures. Pensant qu’il s’agissait d’un client, la quinquagénaire ne se doutait pas de ses intentions malveillantes. L’homme a tenté de lui voler sa chaîne en or, mais avec les cris de la victime, le malfaiteur a pris la fuite, paniqué. Dans sa déposition faite au poste de police de St Pierre, la boutiquière avance que le voleur avait un complice et que celui-ci l’attendait à l’extérieur à moto. Ils ont tous les deux pris la fuite, bredouilles.
Deux complices arrêtés pour une série de vols
Les officiers de police de Terre Rouge ont mis la main sur deux malfaiteurs ce vendredi. Ces deux hommes, âgés de 30 ans et de 24 ans respectivement, ont avoué être les auteurs de deux vols. Le premier est survenu le 1er décembre à la route Royale, Terre Rouge. Ils s’étaient enfuis avec la chaîne en or d’une habitante de la localité. Leur deuxième coup implique également un vol de bijou. Celui-ci avait été rapporté au poste de police de Terre Rouge le 11 décembre. Le véhicule de l’un des deux malfrats a été saisi par la police après que tous deux ont été placés en détention policière.
Une sexagénaire ligotée lors d’un vol à son domicile
Plus de peur que de mal pour V.P, une sexagénaire domiciliée aux Casernes, Curepipe. Vendredi soir, elle était seule à son domicile quand, à 21h30, une jeune femme a frappé à sa porte. En lui ouvrant, celle-ci, qui était accompagnée de deux hommes, a fait irruption dans la maison et a ligoté la victime avec l’aide de ses complices. Ils ont ensuite pris la fuite avec au total Rs 50 000 de bijoux. La victime, légèrement blessée, a consigné une déposition au poste de police de Curepipe aux petites heures du matin, le lendemain. La police enquête en vue de retrouver ses agresseurs.

Pointe-aux-Sables : Le corps en état de décomposition d’un homme repêché du lagon
Le corps en état de décomposition d’un homme a été découvert par un pêcheur, vendredi matin, aux alentours de la tour Martello, dans les eaux du lagon de Pointe-aux-Sables. Avertis, les officiers de police du poste de La Tour Koenig se sont rendus sur place et ont vite identifié la victime car celle-ci avait sur elle sa carte d’identité. Il s’agit de Daniel Sylvestre, un maçon et père de famille âgé de 33 ans. Il s’avère qu’il n’avait pas donné signe de vie depuis mercredi après-midi, après être parti voter. Vu qu’il n’était pas rentré de la soirée, sa mère s’est donc rendue au poste de police de la localité dès le lendemain matin afin de signaler sa disparition mais les policiers présents lui auraient demandé d’attendre 12 heures, comme l’indiquent les procédures. Malheureusement pour la famille Sylvestre, le jeune homme a été retrouvé sans vie. Il laisse derrière lui un fils et une fille, âgés de 6 ans et de 3 ans respectivement. La police enquête afin de faire la lumière sur cette affaire.

 

Le couple Cooppen, originaire de l’île Maurice, est pris au centre d’une controverse en Grande-Bretagne. Soondressen Cooppen, 51 ans, et son épouse Maleenee, 42 ans, sont accusés d’avoir délaissé les pensionnaires d’une de leurs trois maisons de retraite dans le froid hivernal. Le journal britannique Daily Mail rapporte, dans son édition de vendredi, que le couple vit aisément et avait même célébré les 18 ans de leur fille aînée en grande pompe au Domaine de Bel-Ombre à l’île Maurice.

Aucun joueur n'a trouvé la combinaison gagnante pour le tirage d'hier soir. Le roll over s’appliquant, le jackpot de samedi prochain passera à environ Rs 12 millions.

Un trentenaire habitant Solitude, Désiré Arnaud Quirin, a perdu la vie ce mercredi après-midi suite à une collision avec la voiture de Pooroshatum Seebchurn, 28 ans, à la rue Forbach, Fond-du-Sac.

Une étudiante avait initié des actions légales contre la compagnie Air Mauritius, lui réclamant des dommages de Rs 1 million pour s’être vu refuser l’accès à un vol qu’elle avait réservé et payé, a vu sa plainte rejetée. Le juge Iqbal Maghooa a conclu que la plainte ne démontrait en aucune façon que la compagnie avait commis une faute lourde selon les dispositions de la Law of Tort.

Le nouveau ministre des Administrations régionales sera confronté à un dossier brûlant en cette période de fête de fin d’année et post-électorale, où le Front commun des commerçants de l’île Maurice (FCCM) ne manquera pas de rappeler aux politiciens leurs promesses faites aux commerçants durant la campagne.

Le procès intenté à l'ancienne enseigne Pick N Pay par Mont Choisy Ltd, réclamant des dommages de Rs 200 M pour rupture de contrat, a franchi une étape importante. Une question préliminaire avait été soulevée lors de l'ouverture du procès pour savoir si le contrat entre les deux parties comportait une clause stipulant qu'en cas de litige, elles devront avoir recours à l'arbitrage.

L’un des derniers jugements attendus devant la Cour d’assises pour cette année 2014 est celui de la présumée passeuse malgache Nomenjanahary Johanah Zafera, arrêtée à l’aéroport SSR le 20 juillet 2011 avec 11,62 g d’héroïne dans ses bagages.

Si l’exercice de vote s’est déroulé dans le calme dans la matinée, l’ambiance devait commencer à se détériorer au cours de la journée dans les environs de l’école Jean Lebrun, un peu timidement il est vrai, mais surtout dans le quartier où se trouve l’école Idrice Goomany.

Alors que le judiciaire à Maurice a cessé ses activités jusqu’à vendredi à cause des élections générales, le Judicial Committee du Privy Council à Londres entend aujourd’hui l’appel interjeté par la Compagnie Sucrière de St-Antoine contre l’État. En décembre 2012, elle a obtenu l’autorisation de la Cour suprême pour contester la réquisition par l’État de deux terrains et de deux barachois.

Suite à la demande logée par Prakash Boolell, avocat radié en mars 2007 pour une condamnation pour escroquerie, afin de réintégrer au barreau, le bureau du Directeur des Poursuites publiques (DPP) a informé la Cour que deux plaintes ont été enregistrées contre lui en 2010 et 2012 et qu’il était dans l’attente des conclusions avant de faire connaître sa décision. L’affaire entendue par le Full Bench de la Cour suprême composé des juges Asraf Caunhye, Iqbal Maghooa et Ah-Fook Chui Yew Cheong, a été renvoyée au 21 janvier 2015.