Faits divers

Le Malgache Walerice Lehilahitsara, 32 ans, interpellé le 24 février 2013 à sa descente d’avion en provenance de Madagascar avec 152 g d’héroïne, a comparu aux Assises ce matin. Le passeur malgache a plaidé coupable de la charge d’importation et de trafic de drogue. Il est défendu par Me Yahya Nazroo. Son procès a été fixé pour être entendu du 16 au 20 mars 2015.

De passage à Maurice le week-end dernier, le ministre seychellois des Affaires étrangères, Jean Paul Adam, a  affirmé que les Seychelles sont prêts à accueillir une nouvelle enquête sur le décès de Harmon Chellen. « Les policiers seychellois sont prêts à travailler avec leurs homologues mauriciens à ce sujet », précise-t-il.

Les propriétaires d’une boutique à Bain-des-Dames ont été agressés dimanche soir par trois individus qui ont emporté quelques paquets de cigarettes. Habitant la région depuis déjà 39 ans, la victime déclare que c’est la première fois qu’elle subit un tel acte depuis qu’elle gère cette boutique aux côtés de son mari. Ce dernier est actuellement admis à l’unité de soins intensifs de l’hôpital Jeetoo et n’a pas encore pu donner sa version des faits.

L’Union of Private Secondary Education Employees (UPSEE) avait saisi la Cour suprême d’une demande de révision judiciaire et logé un procès contre le ministère de l’Éducation.

  • Un habitant du Nord, âgé de 38 ans, de retour le 10 septembre après trois mois en Afrique, notamment au Mali, se présente ce matin au SSRNH avec une forte fièvre et divers symptômes suspects
  • Le ministre Bundhoo : « Nous n’avons voulu prendre aucun risque avec le cas suspect mis en quarantaine à l’hôpital de Souillac en vue de subir toute la batterie de tests anti-Ébola »
  • Les premiers résultats des tests médicaux rendus publics par le ministère de la santé à 18 h

La veille sanitaire anti-Ébola, élaborée par le ministère de la Santé en collaboration avec l’OMS, est en état d’alerte depuis ce matin avec un premier cas suspect présentant des symptômes s’apparentant au virus.

Le Ministère de la Santé et de la Qualité de la Vie tient à informer le public qu'un Mauricien qui a récemment voyagé en Europe et en Afrique de l'Ouest a été mis en isolation à l'hôpital de Souillac le mercredi 17/09/2014.

Le procès intenté à Jean Luc Murden pour l’assassinat d’Avinash Chuttoo, un handicapé, à la discothèque Zeclair à Grand-Baie le 30 septembre 2006, s’est déroulé devant le juge Benjamin Marie-Joseph aux Assises hier. L’accusé a plaidé coupable sous une charge réduite de Wounds and Blows without intention to kill. Les huit témoins de la poursuite ont été entendus hier avant que le procès soit clos. Dans sa déposition à la police, Murden avait indiqué que ce jour-là il avait agi sous l’emprise de l’alcool et n’avait pas l’intention de tuer Avinash Chuttoo qui était l’un de ses amis d’enfance. Le juge Marie Joseph a réservé son jugement.

Le procès intenté à Jiawed Ruhumatally, poursuivi pour l’assassinat de Gérald Lagesse lors du braquage de la MCB en février 2005, a été appelé hier devant le juge Prithiviraj Fekna, qui préside ce procès en Cour d’assises. Les débats sur la motion d’arrêt des procédures logée par la défense se poursuivent avec l’audition du Court Officer Peertaub.

La Cour de District de Port-Louis, présidée par la magistrate Shavina Jugnauth-Chuttur, a rejeté fin de semaine dernière la motion déposée par Jean-Claude Barbier dans le procès qui lui est intenté. Le député MMM est en effet poursuivi sous une accusation de “damaging motor vehicle” et la magistrate a considéré que l’accusé n’avait « aucun mérite » avec sa motion d’abus de procédures.

Les trois accusés poursuivis en Cour criminelle intermédiaire pour complot dans l’affaire Denis Fine – Christophe Jérôme Legrand, Patrick Steeve Prinslet Serret, alias Polocco, et Sada Curpen – ont comparu aujourd’hui devant le juge Vijay Appadoo dans le cadre de la motion logée par Me Neelkanth Dulloo contestant la teneur des déclarations de son client, Christophe Legrand, consignée à la police. La motion de “voir dire” ayant été rejetée, le procès reprendra le 22 septembre.

Les choses ne s’améliorent pas en ce qui concerne le taux de criminalité à Maurice. Selon le dernier rapport du Crime, Justice and Security de Statistics Mauritius (période 2013), huit Mauriciens sur dix se disent pessimistes quant à l’évolution du taux de criminalité dans l’île. Dans la catégorie d’infractions contre les biens, une hausse de 5% a été constatée, en comparaison avec la période précédente. Rien que ce week-end, plusieurs vols ont ainsi été rapportés à travers le pays. Hier après-midi, les policiers du poste de Trou-aux-Biches ont été informés d'un vol d’ustensiles de cuisine, de liqueurs, de vêtements, d’un lecteur DVD, d’un four à micro-ondes et d’un appareil TNT. Une habitante de Vacoas s’est fait cambrioler son appartement de Trou-aux-Biches, qui reste ordinairement sans surveillance, entre samedi et dimanche. Le butin emporté est estimé à Rs 65 000.

Le procès intenté aux Assises à la Française Aurore Gros-Coissy – arrêtée à l’aéroport de Plaisance en possession de 1 680 cachets de Subutex – et à Giantee Ramchurn tire à sa fin. La poursuite a écouté son dernier témoin vendredi avant de « close its case ». Il reviendra désormais à la défense de « prove its case ».

La lettre adressée par un groupe d’élèves de la Sodnac SSS à l’Ombudsperson for Children et contenant des allégations à l’encontre de plusieurs profs et de la rectrice soulève son lot de commentaires dans plusieurs collèges d’État.

Le procès qu’intente l’Independent Commission Against Corruption (ICAC) à l’ancien ministre des Infrastructures publiques Ajay Gunness et à l’ex-directeur général de la Development Works Corporation Dhaneshwar Soobrah a été appelé en cour hier ce matin. Les magistrats Azam Neeroa et Vijay Appadoo, qui président ce procès, donneront leur décision sur la motion d’arrêt des procédures le 21 octobre.

Après avoir entendu les débats portant sur les précisions additionnelles recherchées par l’État en sa qualité de défendeur dans le procès que lui intente la Fédération de la police pour réclamer le droit de former un un syndicat, le Deputy Master and Registrar (DMR), Nicolas Ohsan-Bellepeau, a réservé son jugement. Ces débats, qui ont eu lieu cette semaine, concernent la soumission par le défendeur de particulars répétitifs.

La contestation de l'augmentation des “trade fees” par la Shop Owner's Association (SOA) en Cour suprême a connu un développement hier.

Dans le cadre du procès qui est intenté aux Assises à la Française Aurore Gros-Coissy et à Giantee Ramchurn, arrêtées à l’aéroport de Plaisance en possession de 1 680 cachets de Subutex, les débats se sont poursuivis hier avec l'audition de l'inspecteur de police Deveedeen, qui avait mis en place un exercice de Control Delivery après l'interpellation d'Aurore Gros-Coissy à l'aéroport. Ce dernier a été longuement contre-interrogé par l'avocat de l'accusée Ramchurn, Me Ashvin Kandhai, sur le déroulement de l'exercice.

La Cour de District de Port-Louis Sud, présidée par le magistrat Prithiviraj Balluck, a rejeté la motion déposée par l’inspecteur Balmick Dussoye. Celui-ci est poursuivi pour n’avoir pas procédé à l’enregistrement d’une voiture en 2005. Étant donné le temps qu’a pris le procès pour être entendu sur le fond, l’accusé a présenté une motion dans laquelle il a réclamé une DOP (“Discontinuation of Procedure”). Le magistrat, après avoir tenu compte de différents éléments, est arrivé à la conclusion que l’accusé est lui-même responsable du long retard pris dans cette affaire.

Les plaidoiries dans le cadre du procès de la Malgache Nomenjanahary Johanah Zafera, sur laquelle avaient été saisis 1,162 g d’héroïne à l’aéroport le 20 juillet 2011, ont pris fin hier après-midi. Le juge Benjamin Marie Joseph a réservé son jugement. La jeune femme avait plaidé non-coupable de la charge d’importation de drogue portée contre elle.

Les trois suspects dans le meurtre de Mantee Murchoyea, âgée de 53 ans, ont retrouvé la liberté conditionnelle jeudi après avoir fourni une caution de Rs 50 000 chacun. Katayee Mootien (Ayama), Nawshad Chukoury (Loulou) et Prakash Balgobin (Leroi) sont accusés d'avoir  découpé la quinquagénaire en 13 morceaux, qu'ils ont disposés dans six sacs en plastique avant de les jeter dans le Bassin Cahin, à Petit-Verger, Petite-Rivière, le mardi 24 février.

  • Aucune surprise à prévoir quant aux suspects concernés par les « new and compelling evidence » versées dans le dossier à charge compilé par la Special Squad du Central CID
  • Des consultations en vidéoconférence avec l’expert en ADN de l’université de Bordeaux sur les derniers détails du dossier de réouverture du procès du meurtre à l’ex-Legends de Grand-Gaube
  • Spéculations dans la presse irlandaise à l’effet que le Pr Doutremepuich aurait déclaré que « we will nail Michaela McAreavey’s killer »

Un mois après la dernière descente des lieux du Pr Doutremepuich de l’université de Bordeaux sur les lieux du meurtre de Michaela Harte, la jeune institutrice irlandaise, âgée de 27 ans, à l’hôtel ex-Legends, le suspense est toujours de mise.

Une adolescente de 14 ans a consigné une déposition à la police pour dénoncer son petit copain de 25 ans. Elle accuse ce dernier d’avoir eu des relations sexuelles avec elle à plusieurs reprises.

Trouvés coupables de vol avec agression au préjudice de la Lord-Maire Dorine Chuckowry le 19 décembre 2013, en plein cœur de la capitale, Sayyad Muhammad Ibrahim Zeinoola Abedeen (24 ans) et Muhammad Naushad Zeinoola Abedeen (35 ans) avaient été, le 28 août dernier, condamnés par la Cour intermédiaire à une peine d’emprisonnement de 12 mois.

Appelé ce matin en cour intermédiaire devant la magistrate Kesnaytee Bissoonauth, le procès du député Showkutally Soodhun, accusé d’avoir diffusé de fausses nouvelles dans l’affaire MedPoint, a été renvoyé au 11 mars 2015.