Faits divers

Le procès intenté à Shahedeen Baccarally pour le meurtre de sa petite amie Devika Damry a pris fin hier devant les Assises avec l’audition du dernier témoin, le Court Officer de la Cour de district de Pamplemousses.

Dans le cadre du procès intenté à Darshan Gungaram, ancien vigile de Casino Jackpot City accusé du meurtre de Ricardo Linley Dintu dans la nuit du 30 décembre 2004, le témoin Steeve Chavry, ancien cleaner du casino, a été appelé à la barre.

La prompte intervention des officiers de police aux postes de Pope Hennessy et de Coromandel et au Vacoas Detention Centre a évité aux autorités de se retrouver avec au moins trois suicides dans des cellules policières en moins de cinq heures.

Le procès intenté à Shahedeen Baccarally pour le meurtre de sa petite amie Devika Damry s’est poursuivi devant les Assises hier. D’autres témoins ont été entendus dont le représentant du Forensic Science Laboratory, Dipsing Beeharry, qui a indiqué que l’arme du crime, un cutter retrouvé dans un champ de canne, avait la lame brisée. L’occasion, pour le juge Fekna, de souligner des lacunes dans les procédures de la part du Parquet.

Le procès intenté à Jimmy Marthe (Colosso), Jimmy Jean Alexis et Désiré Azie, accusés d’entente délictueuse dans l’importation de 12 kg d’héroïne d’une valeur de Rs 180 millions, et dont l’instigateur serait Gro Derek, a été appelé ce matin. Pour la troisième fois, l’avocat de Désiré Azie, Me Navin Ramchurn, n’était pas présent en Cour, sans donner de justification. Trouvant cette situation « inacceptable » et allant au préjudice des autres accusés, qui sont retardés dans le déroulement de leurs procès, la Cour a demandé à Désiré Azie de se trouver un autre avocat et de se présenter en Cour à nouveau le 5 novembre. Par ailleurs, les avocats des deux autres accusés débattront sur la motion de remise en liberté conditionnelle logée pour leurs clients respectifs.

Le contre-interrogatoire du caporal Matadeen se poursuit devant les Assises dans le cadre du procès intenté à Darshan Gungaram pour le meurtre de Ricardo Linley Dintu au casino Jackpot City à Vacoas, en décembre 2004. Le caporal Matadeen avait soutenu en Cour qu’il faisait une patrouille à Vacoas au moment du drame alors que dans la version de l’accusé et dans certaines versions de témoins, ces derniers affirmaient avoir vu le véhicule de police au casino cette nuit-là.

Hier matin, le corps sans vie de Mardaye Soobroyaloo, une septuagénaire domiciliée à rue Lavaud, Roche-Bois, a été retrouvé pieds et mains liés dans sa salle de bain, dans un état avancé de décomposition. Le gendre de la victime, un dénommé Vadivel C., un habitant de Vallée-Pitot âgé de 43 ans, a été placé en détention policière sous une accusation provisoire de meurtre. Il est le premier suspect dans cette affaire, étant celui ayant découvert le corps de la défunte.

Alors qu'il marchait le long de la route royale de Cassis à 10h50 hier matin, un habitant de Montagne-Longue a failli se faire voler sa chaîne.

Face à la pression venant des différents stakeholders en vue de faire la lumière sur les circonstances du scandale du détournement de fonds de l’ordre de Rs 100 millions, le management du Syndicat des Sucres a pris la décision de soumettre le dossier au Central CID en vue de diligenter une enquête.

Le procès intenté à Shahedeen Baccarally, un électricien de 32 ans, pour le meurtre de sa petite amie Devika Damry, qui était alors âgée de 18 ans, s’est ouvert aux Assises hier. Shahedeen Baccarally a plaidé coupable d’une charge de manslaughter. Selon ses dires, il s’était rendu chez elle pour lui faire peur et mais l’irréparable s’est produit quand le cutter qu’il tenait pour lui taillader le visage a entaillé son cou.

Le procès intenté à Darshan Gungaram devant les Assises pour le meurtre de Ricardo Linley Dintu a été marqué par le témoignage du caporal Sunil Matadeen, identifié comme un des deux officiers de police présents au Casino Jackpot City à Vacoas au moment du drame. Il a soutenu qu’il était en patrouille à Vacoas et que ce n’est qu’après une ronde au Regent Building qu’il avait été informé d’un incident. La séance était présidée par le juge Benjamin Marie-Joseph.

Découverte macabre à la mi-journée à Sainte-Croix. Le cadavre d’une octogénaire, Mardaye Surnum, a été retrouvé dans un état de décomposition avancé dans la salle de bains de la maison qu’elle occupait.

La magistrate Razia Jannoo-Jaunbocus, siégeant en Cour intermédiaire, a rayé la charge portée contre Winsley Sundanum, un employé d’hôtel accusé d’avoir eu en sa possession un véhicule volé. La magistrate a relevé que la voiture avait été volée par le frère de l’accusé, qui lui avait demandé de la déplacer, ayant été pris de panique en voyant un véhicule de police dans les parages.

Showkutally Soodhun, président du MSM et candidat dans la circonscription No 15 de la Caverne/Phoenix, a appelé ses partisans à « donn enn coup de main pou barre dictature, barre coup d’État », lors d’une réunion à Petit-Camp hier soir. Accompagné par ses deux collistiers, Eddy Boissezon et Tulsiraj Benydin, il a demandé à l’assistance, en évoquant les 14 ans de Navin Ramgoolam passés comme Premier ministre, « kot pena enn dimoun capav dir so lavi inn ameliore ? ».

Plus de 15 jours après que la Cour intermédiaire ait rayé les charges de complot portées contre le consultant de DCDM, Afsar Ebrahim, qui était poursuivi dans l’affaire du businessman indien Vikram Chopra, le DPP fait appel contre cette décision.

Un quinquagénaire de Khoyraty, pêcheur de profession, a consigné une déposition au poste de police de Terre-Rouge mercredi pour signaler le vol de bijoux qu’il gardait dans son armoire depuis deux mois. Le montant des objets volés est estimé à Rs 90 000. Aucune trace d’effraction n’a été notée

Le procès intenté à Darshan Gungaram pour le meurtre de Ricardo Linley Dintu s’est poursuivi hier aux Assises devant le juge Benjamin Marie Joseph, avec les témoignages d’Alexandre Makoond, un ancien client du Casino Jackpot City, et de l’ex-WPC Dabee, qui a lu la déposition de l’accusé enregistrée le 31 décembre 2004. Darshan Gungaram a déclaré que deux policiers se trouvaient au casino au moment des faits et qu’un client de l'établissement aurait ramassé le revolver se trouvant à côté de la victime avant de le mettre dans la poche de son pantalon et s’en aller.

Le magistrat Patrick Kam Sing, siégeant en Cour industrielle, à trouvé coupable Krishnanund Venkatasami, un directeur d'une usine de Flacq, d'avoir “willfully and unlawfully failed to comply with the requirements of a written notice issued by the Permanent Secretatry  of ministry of Labour”.

Condamné à trois mois de prison par la Cour de Pamplemousses pour possession d’objets volés, Maheshwarnath Nobin avait fait appel de cette sentence, arguant qu’elle était « excessive ». Les juges Shaheed Baukaurally et David Chan Kan Cheong, siégeant en Cour suprême, ont conclu que la magistrate qui avait écouté l’affaire n’avait pas pris en considération plusieurs “mitigating factors” dans le procès et qu’une amende était acceptable. Ils ont ainsi converti la peine d’emprisonnement de trois mois en une amende de Rs 50 000.

La demande de l'ancien directeur d'Infinity BPO, Gérald Bouillaud, pour une extension du délai afin de faire appel du jugement de la Cour commerciale – qui l'a condamné à rembourser Rs 8 M – a été rejetée mercredi par le Chef Juge Keshoe Parsad Matadeen et le juge Shaheeg Buakaurally.

Le procès intenté à Darshan Gungaram, accusé d’avoir tué par balle Ricardo Linley Dintu dans la nuit du 30 décembre 2004 au Casino Jackpot City, à Vacoas, s’est poursuivi avec les témoignages de l’ACP Mohammed Ally Oozeer, le chef inspecteur responsable du poste de police de Vacoas au moment des faits et celui d’un ancien client du casino, Alexandre Makoond, qui avait vu le corps de la victime gisant sur le sol avec un revolver à ses côtés.

Le bench de la Cour suprême, composé des juges Shaheed Bhaukaurally et David Chan Kan Cheong, a réclamé un rapport social sur un handicapé mental afin de pouvoir substituer en liberté surveillée sa condamnation de 12 mois de prison, infligée par la Cour de première instance. La magistrate avait suspendu la peine d’emprisonnement pour des travaux communautaires mais, vu l’incapacité mentale de l’accusé – qui est sous traitement à l’hôpital psychiatrique de Brown Sequard –, de nombreuses  institutions ont refusé d’en prendre la responsabilité.

Une menace de licenciement pèse sur une dizaine d’employés de Sukpak Ltd, située à Riche-Terre. À la veille des fêtes de fin d’année, ces employés de cette compagnie, qui fait partie du groupe Vegolic, risquent en effet de se retrouver sur le pavé. Raison invoquée par l’entreprise : une baisse des estimations dans la production/exportation pour 2015. Le syndicat d’employés, lui, réclame le gel de ce projet de limogeage.

La magistrate Shavina Jugnauth-Chuttur a validé ce matin la radiation des charges provisoires qui avaient été logées contre Mes Rama Valayden et Zakir Mohamed. L’ancien Attorney General était accusé d’entente délictueuse dans le cadre de l’affaire de la bataille légale que livre Sport Data Feed, la firme de pronostics sur les matchs de football étranger, à SMS Pariaz. On se souviendra que l’avocat avait été interpellé par les enquêteurs l’année dernière.