Faits divers

Les trois accusés poursuivis en Cour intermédiaire sous une charge d’entente délictueuse dans le meurtre de Denis Fine – Christophe Jérôme Legrand, Patrick Steeve Prinslet Serret, alias Polocco, et Sada Curpen – ont comparu aujourd’hui devant le magistrat Vijay Appadoo pour le début du procès sur le fond. Lors de cette séance, les dépositions de Christophe Legrand, cousin de la victime, ont été présentées en cour.

  • L’ancien secrétaire financier Ali Michael Mansoor et l’ancien Permanent Secretary au Commerce Hosseny parmi les autres fonctionnaires à être convoqués pour interrogatoire
  • Les noms de l’ex-Premier ministre, Navin Ramgoolam, de l’ancien VPM Beebeejaun et de l’ex-ministre des Finances Rama Sithanen devraient allonger la liste « des invités du Central CID »
  • La PS Nirmala Nababsing affirme avoir agi sur instruction de son ministre, l'ancien No 2 du gouvernement Rashid Beebeejaun, pour l’Expression of Interest sur le projet du contrat du pétrolier “Red Eagle”

Les premières inculpations dans l’enquête du Central CID sur le contrat-jackpot de Betamax d’un montant de Rs 10 milliards devraient être logées dans les prochaines heures. C’est ce qui ressort de la convocation formelle ce matin, pour interrogatoire “Under Warning”, du Permanent Secretary au ministère des Infrastructures publiques, Kandasamy Pather, en 2009. Tout semble indiquer qu’après une revue complète des éléments du dossier à charge compilé par le ministère de la Bonne gouvernance en collaboration avec le ministère de tutelle, soit celui du Commerce, le Central CID se concentrera dans un premier temps sur le fait d'élucider les rôles et responsabilités des hauts fonctionnaires ayant traité du dossier de Betamax en 2008 et 2009 avant de s'attaquer au volet consacré aux ministres, dont l’ancien Premier ministre Navin Ramgoolam, ayant donné des directives présumées pour faire évoluer la décision en faveur du groupe Bhunjun avec la mise en opération d’un pétrolier pour le compte de la State Trading Corporation (STC).

BRÛLURES ACCIDENTELLES : Trois personnes admises à l'unité des grands brûlés
Durant le week-end, trois personnes, dont une fillette de 2 ans et demi, ont été brûlées accidentellement et ont été admises à l'unité des grands brûlés de l'hôpital Victoria, à Candos. Le premier accident a eu lieu à 10h30 samedi à Amaury. Une habitante de la localité a déclaré à la police de Rivière-du-Rempart qu'elle aurait renversé de l'eau bouillante accidentellement sur sa fille de 2 ans et demi. Le lendemain au soir, dans la région de Cap-Malheureux, un nonagénaire a mis le feu à ses vêtements en tentant d'allumer un réchaud à gaz à l'aide d'une bougie. Son gendre, domicilié à la même adresse, lui est alors venu en aide, mais s'est également brûlé en intervenant. Aucun “foul play” n'est suspecté. Les trois victimes sont toujours aux soins intensifs.

  • Cette ex-chef de Cabinet à l’Infrastructure publique avait piloté l’exercice d’Expression of Interest (EOI) en 2008 pour le financement et l’opération d’un pétrolier (Red Eagle)
  • L’axe Bachoo/Jeetah/Bhunjun en vedette au vu de l’audition de Nirmala Devi Nababsing depuis ce matin aux Casernes centrales avec le démarrage de l’enquête sur le « Jackpot » de Rs 10 milliards
  • Au moins trois anciens ministres travaillistes – soit Anil Bachoo, Rajesh Jeetah et Mahen Gowressoo – devront être entendus « Under Caution » à partir de cette semaine 

Après la double enquête portant sur le blanchiment de fonds de Rs 224 millions et le Conspiracy dans le Cover-Up de l’affaire de Roches-Noires de juillet 2011 avec l’ex-Premier ministre, Navin Ramgoolam, en tant que principal suspect, le Central CID, sous la supervision de l’assistant commissaire de police Heman Jangi, se penche sur la Betamax Saga. Après un premier exercice préliminaire sur ce contrat avec un Jackpot de Rs 10 milliards au groupe Bhunjun, les limiers de la police enclenchent depuis ce matin une nouvelle étape dans cette enquête ciblant trois ministres, dont un susceptible de bénéficier du statut de Star Witness et les deux autres subissant leurs interrogatoires Under Caution. L’une des premières convocations est adressée à une Permanent Secretary, Nirmala Devi Nababsing, affectée en 2008 à l’Infrastructure publique, ministère qui a initié tout le processus pour l’octroi du contrat de fret pétrolier à la société Betamax Ltd., faisant partie du groupe Bhunjun. Depuis le 30 janvier dernier, suite à une Forensic Probe menée par un comité ministériel, le pétrolier de Betemax, Red Eagle, n’est plus utilisé par la State Trading Corporation (STC) pour approvisionner le pays en produits pétroliers.

  • Vive colère depuis ce matin des parents d’élèves de la Petite-Rivière Government School, dénonçant un cruel manque de sécurité au sein de l’établissement

La cité ouvrière de Petite-Rivière, plus particulièrement les parents des élèves fréquentant l’école gouvernementale de la région, est sous le choc depuis ce matin. Une écolière de Std VI âgée de 10 ans aurait été abusée sexuellement par le jardinier à temps partiel de l’école, qui n’est nul autre que son oncle. Le suspect, Rajoo Pillay Mamoodee, 50 ans, a été placé en état d’arrestation en fin de semaine dernière suite à une déposition formelle consignée par les parents de la victime au poste de police de Petite-Rivière. À la reprise des classes ce matin, la nouvelle a pris de l’ampleur avec une démonstration de colère des parents devant l’établissement Petite-Rivière Government School pour dénoncer le déficit en termes de sécurité.

Le procès intenté par la Commission anti-corruption (ICAC) à Pravind Jugnauth – en sa capacité d’ancien ministre des Finances en 2010 – pour conflit d’intérêts dans l’achat par l’État de la clinique MedPoint, tire à sa fin. Les magistrats Niroshi Ramsoondar et Nizam Neerooa entendront les plaidoiries des hommes de loi des deux parties le 2 avril prochain, soit jeudi, avant de prononcer leur jugement.

Après avoir été placée sous respiration artificielle durant six jours, Keshnee Purmasingh a finalement rendu l'âme hier soir à l’hôpital de Rose-Belle. Élève en Lower VI au collège Hindu Girls, cette jeune fille de 17 ans était tombée d’un autobus lundi dernier après que la porte de sortie de secours se soit accidentellement ouverte.

Depuis hier matin, les limiers du Central Criminal Investigation Department (CCID) se retrouvent avec une enquête des plus délicates à résoudre. Environ un mois et demi après sa mésaventure, une jeune femme de 20 ans s'est présentée, dans la matinée d'hier, en compagnie de son homme de loi, aux Casernes centrales pour rapporter un cas d'agression sexuelle, dont elle a été victime lors d'une sortie dans une boîte de nuit de Flic-en-Flac à l'occasion de la fête du Printemps.

L’inspecteur de police Rajesh Moorghen, qui avait élucidé le meurtre de Barthélemy Azie (17 ans) à Rodrigues quinze ans après, sera poursuivi pour le délit formel de Forgery.

Anwar Rahmuth, accusé provisoirement de meurtre, avait logé une motion de remise en liberté conditionnelle devant la Bail and Remand Court (BRC). Sa demande a été rejetée par la magistrate Diya Beesoondoyal, qui a conclu après avoir analysé les raisons d’objection de la police, qu’une remise en liberté comporte des risques trop élevés pour la société.

Poursuivi devant la Cour intermédiaire sous deux charges, à savoir “forgery by a public official” et “Public Official using office for Gratification”, un officier de l’état civil, Aboo Bakar Sidick Noormamode, avait été condamné à six mois de prison et Rs 20 000 d’amende.

Neerunjun Ramen, un ancien policier, avait logé une plainte en Cour suprême demandant que la  Disciplined Forces Service Commission et le Commissaire de police fournissent des documents relatifs à leur décision de le retirer de la force policière. Il était poursuivi devant la Cour intermédiaire pour une affaire d'escroquerie.

Alexandre Rionold, un jeune de 18 ans, devait comparaître aux Assises hier dans le cadre du meurtre de Jean-David Rabaye, âgé de 20 ans au moment des faits. Un officier du poste de police de Vacoas avait informé l’accusé qu’il devait se rendre aux Assises à la date convenue mais ce dernier n’est jamais venu.

Walter Wang Teh, un homme d’affaires, et un ressortissant français, Fréderick Philipe Fernandez Gimenez, ont comparu hier devant les Assises, présidée par le juge Benjamin Marie-Joseph. Il leur est reproché d’avoir importé de la drogue. Le ressortissant français avait été arrêté à l’aéroport SSR en provenance de Madagascar avec des produits illicites d’une valeur de Rs 4,251 M.

Le procès intenté par le DPP à la MCB, dans l’affaire de détournement de fonds du National Pension Fund (NPF), a été appelé aujourd’hui en Cour intermédiaire devant les magistrats Renuka Dabee et Vijay Appadoo.

Poursuivi pour l’assassinat de sa mère Rashida Noorah (65 ans), l’ex-constable Ziaoudeen Noorah a comparu devant les Assises pour la première fois. Il a fait part de son intention de retenir les services d’un homme de loi. Ziaoudeen Noorah, 33 ans, aurait tué sa mère par immolation en octobre 2011. Il n’aurait plus supporté que sa mère soit à la base de plusieurs conflits, dont sa séparation avec son épouse.

L'exercice d'identification devant permettre au Star Witness, le vigile ayant déclaré lors d'un affidavit avoir été témoin des brutalités policières infligées au défunt Iqbal Toofany, n'a pu avoir lieu hier après-midi aux Casernes centrales.

Un accident de la route a eu lieu à 19 h 25 hier, dans le sud de l’île. Un habitant de Plaine Magnien âgé de 25 ans, était à moto lorsqu’il a percuté une voiture roulant en sens inverse, à hauteur de Beau-Vallon.

Poursuivi pour l’homicide de son fils Chitradev Beekoo, Goorparsad Beekoo a comparu aux Assises ce matin. La poursuite, représentée par Me Roshan Santokee, a accédé à sa demande pour une réduction de charge. Il a plaidé coupable sous une charge réduite de “wounds and blows without intention to kill”. Goorparsad Beekoo avait mortellement agressé son fils le 15 mai 2011 lors d’un mariage. Le procès débutera le 15 mai.

Le procès intenté à Bernard Maigrot pour homicide sur la personne de Vanessa Lagesse, retrouvée morte dans la baignoire de son bungalow de Grand-Baie le 10 mars 2001, a été appelé hier aux Assises. Me Gavin Glover, qui assure désormais la défense de Bernard Maigrot, a indiqué que la défense est en présence du rapport des experts français concernant les nouveaux documents qui leur avaient été communiqués.

Tombée d'un bus scolaire en marche lundi après-midi, Keshvee Purmasingh, une étudiante du collège Hindu Girls âgé de 17 ans, était toujours sous respiration artificielle ce matin. Ses proches, inconsolables, n'osent se prononcer sur l'évolution de l'état de santé de l'adolescente.

Naseerudin Tengur, qui purge une peine de prison de 40 ans pour le meurtre de Marie Lourdes Collet, a comparu aux Assises hier pour le procès qui lui est intenté pour le meurtre de sa tante Khairoonessa Tengur, perpétré le 22 décembre 2008.

Amritraj Baotoo, qui a plaidé coupable sous une charge réduite de wounds and blows causing death without intention to kill, prendra connaissance du verdict du juge Benjamin Marie Joseph le 5 mai. Il lui est reproché d’avoir causé la mort de Prakash Lochun lors d’une bagarre à cause d’une histoire de pétarades.

L’enquête judiciaire pour faire la lumière sur les circonstances entourant la mort d’Iqbal Toofany, décédé alors qu’il était sous surveillance policière, se poursuit au tribunal de Bambous malgré qu’une charge provisoire ait été logée contre les cinq policiers suspectés de l’avoir battu à mort. Une nouvelle séance est prévue pour le 8 avril au cours de laquelle le médecin légiste, le Dr Gungadin, devra présenter le rapport d’autopsie.