Faits divers

Trois jours après la découverte d’une tentative de vol d’informations sur des cartes bancaires aux Seychelles, dont une majorité de cartes pour des clients du MCB Group, la police a procédé vendredi à l’arrestation de trois suspects, dont deux femmes et un homme d’Europe de l’Est. C’est ce qu’annonce la Seychelles News Agency dans une dépêche hier. La police a précisé avoir découvert des preuves relatives à cette tentative d’escroquerie dans la chambre d’hôtel des prévenus. Ils seront présentés demain devant un magistrat.

Les enquêteurs de la Criminal Investigation Division (CID) de Phoenix, de la Field Intelligence Office (FIO), du Scene of Crime Office (SOCO) ainsi que la Police Dog Section se sont rendus chez un octogénaire à Hermitage vendredi à 5 h 50, soit quelques heures après une tentative de vol commise par des individus cagoulés.

Le procès intenté à Me Dick Ng Sui Wa, poursuivi par l’ICAC pour avoir accepté des billets à tarif réduit pour des voyages privés alors qu’il était président du Trust Fund for Specialised Medical Care, a été ajourné pour le 8 septembre.

TROU-AUX-BICHES : Cambriolage, un butin de Rs 90 000 emporté
Trois ordinateurs portables et leurs accessoires, une console de jeux, deux téléphones portables et une somme de Rs 22 700 ont été dérobés chez un étudiant de 23 ans de Trou-aux-Biches mardi entre 9h30 et 15h30. Le jeune homme a porté plainte au poste de police de sa localité hier. Le montant du butin s’élève à Rs 90 000.

  • À Maurice, les quatre ressortissants chinois renvoyés en détention à la Remand Prison avec l’enquête du CCID axée sur 5 000 cartes dont les données avaient été piratées dans des ATM

Le réseau de fraudeurs, piratant des données informatiques sur des cartes bancaires, opère dans les pays de l’océan Indien. Après Maurice à la fin du moins dernier, les guichets automatiques des banques commerciales des Seychelles, dont ceux du MCB Group, ont en effet été pris d’assaut, la Banque centrale des Seychelles et la Seychelles Bankers’ Association ayant dû monter au premier plan hier pour rassurer les clients de l’archipel. À Maurice, les quatre ressortissants chinois appréhendés par la Cyber Crime Unit du Central CID fin juillet ont été placés en détention depuis mercredi au Remand Centre sous le contrôle de la Prison centrale. L’enquête initiée depuis le 24 juillet révèle qu’à ce jour, des données informatiques de quelque 5 000 cartes bancaires avaient été piratées par les Skimming Devices placés dans des ATM du MCB Group, à Port-Louis.

Alexandre Nathanael Rionold, dix-huit ans, a comparu devant la Cour d’assises hier pour l’agression mortelle d’un de ses amis, Jean David Rabaye, le 7 avril 2013. L’accusé, qui a plaidé coupable sous une charge réduite de « wounds and blows causing death without intention to kill », s’est vu infliger une peine de prison de 10 ans par le juge Benjamin Marie-Joseph. Les 113 jours passés en détention seront déduits de sa sentence.

La compagnie Medical Computer Communication Caraïbe Limited avait logé une demande en Cour suprême après qu’un employé eut annoncé sa démission pour prendre de l’emploi chez un concurrent. La compagnie, l’un des deux distributeurs d’ordinateurs de la marque HP pour Maurice, Madagascar et les Seychelles, craignait qu’il ne divulgue à son nouvel employeur (le deuxième distributeur) des informations confidentielles. La Cour a tranché en faveur de la plaignante et l’ordre d’injonction émis le 22 décembre 2014 a été étendu jusqu’au 28 novembre 2015.

La magistrate Yashumatee Gopaul, siégeant en cour de Pamplemousses, a rayé une charge de détournement de fonds portée contre une wedding coordinator de l’hôtel Maritim. Cette dernière était accusée d’avoir escroqué une somme de Rs 190 495 au préjudice de l’hôtel.

La magistrate Padminee Mauree, siégeant au tribunal de Port-Mathurin, a accédé hier à la demande logée par l’inspecteur Rajesh Moorghen pour la radiation des charges dont il faisait l'objet.

Le procès intenté à Me Dick Ng Sui Wa, poursuivi par l’ICAC pour avoir accepté des billets à tarif réduit pour des voyages privés alors qu’il était président du Trust Fund for Specialised Medical Care, reprend devant la Cour intermédiaire demain. L’avocat a plaidé non coupable des trois chefs d’accusations retenus contre lui.

Le chauffeur de taxi Premnat Muttylall, poursuivi par l'ICAC sous une charge de “bribery of public official”, a été condamné à une peine de prison de 6 mois pour avoir tenté de soudoyer un officier de police qui l'avait  interpellé dans le cadre d'une infraction au code de la route. La magistrate Renuka Dabee a toutefois suspendu la sentence pour voir si celle-ci pouvait être commuée en travaux communautaires.

Licencié après avoir passé devant un comité disciplinaire sous une accusation de vol de bagages, un ex-employé d’Air Mauritius a logé une action judiciaire contre la compagnie aérienne, lui réclamant des dommages. L’affaire avait été appelée devant le juge Bobby Madhub la semaine dernière et Air Mauritius avait soulevé un point d’objection, indiquant que l’employé était sous contrat et ne pouvait la poursuivre pour « faute ». Le juge a statué qu’à ce stade du procès il serait prématuré de déterminer à qui était la faute. Les deux parties ont été appelées à soumettre d’autres documents.

Le Judicial Committee a rejeté la demande de Sports Data Feed pour avoir recours au Privy Council afin de contester un jugement de la Cour suprême émis en novembre 2014 en faveur de Stevenhills. Les Lew Lords ont statué que : « The application does not raise an arguable point of law, or a point of general public importance which ought to be considered by the Judicial Committee at this time.

Le quartier d’African Town à Riambel, rebaptisé Cité des Dieux par les habitants, est appelé à connaître des changements dans un proche avenir. C’est ce qu’a annoncé hier le ministre du Logement et des Terres, Showkutally Soodhun, lors d’une visite des lieux. Le gouvernement régularisera en effet la situation d’une cinquantaine de familles qui s’y sont installées depuis longtemps. Elles bénéficieront du soutien de la National Empowerment Foundation (NEF) et de la National Housing Development Company (NHDC) pour construire leurs maisons.

Le dossier des Chagos a figuré en bonne place parmi les résolutions qui ont été adoptées par le Sommet des chefs d'Etat de la SADC, qui s'est déroulé lundi et mardi à Gaborone, au Botswana. La SADC a en effet renouvelé son appel à la Grande-Bretagne « à mettre fin à l'occupation illégale des Chagos ».

L’enquête de l’Independent Commission Against Corruption (ICAC) dans les allégations de pratiques de corruption au sein de l’Afrasia Bank se poursuit après la descente des lieux de lundi dans les locaux de cette société engagée dans le Private Banking. Agissant sur la base d’un Judge’s Order, les limiers de l’ICAC ont procédé à la saisie d’une série de dossiers et de fichiers de clients ayant une pertinence avec les tenants et aboutissant de cette affaire.

Le propriétaire du Rottweiller ayant agressé des jumeaux de cinq ans à Calodyne en 2010, Choonuksing Yasdeo, devra patienter jusqu'au 31 août pour connaître la décision de la magistrate Renuka Dabee de lui attribuer ou non des travaux communautaires. Ce dernier, reconnu coupable de coups et blessures par inattention, a écopé de trois mois de prison, qui pourront en effet être commué en travaux communautaires si son rapport est favorable. L'agression du molosse avait causé de graves blessures à la tête sur un des jumeaux, qui avait été admis en clinique pendant un mois.

« Mes experts ont pris connaissance des différents rapports et aucun problème n’est à signaler. Les employés de Filao Ltd peuvent se remettre au travail et ne courent aucun risque ». Déclaration hier du ministre de l’Environnement, Raj Dayal, après une site visit organisée relativement au problème de fuite de gaz ayant valu l’évacuation de tout le personnel à plusieurs reprises. Contacté ce matin, un employé de cette usine située à Riche-Terre indique que les ouvriers ont effectivement repris le travail ce matin, après la fermeture temporaire de l’établissement mardi.

Un motocycliste de 32 ans, domicilié à Upper Vale, a été victime d'un grave accident après être entré en collision avec un camion hier à 9 h 05 rue La Salette, à Grand-Baie. L'homme a été admis à l’hôpital du Nord, où son état de santé inspire de vives inquiétudes. Le quinquagénaire conduisant le camion a été testé négatif à l’alcootest.

Pour la seconde fois en l’espace de moins d’une semaine, les quelque 500 employés de l’usine Filao Ltd, située à Riche-Terre et opérant dans la fabrication de coffrets en cuir pour parfums et bijoux, ont été évacués d’urgence à 13 h 15 hier à cause de la forte odeur de gaz qui se répandait.

Plus de quatre ans après une manifestation en solidarité des ex-planteurs de Riche-Terre qui réclamaient une compensation du gouvernement, quatre activistes qui avaient soutenu ce mouvement, Salim Muthy, Eddy Sadien, Marie Aurela Édouard et Marie Casimir, se retrouve face à un procès pour rassemblement illégal. L’affaire démarrera en Cour correctionnelle de Port-Louis le 25 novembre. Il leur est reproché d’avoir tenu un rassemblement illégal devant le bâtiment NPF qui abritait le bureau du ministre de l’Agro-industrie d’alors, Satish Faugoo.

Louis Kennedy Thérèse, accusé du meurtre de son arrière-grand-mère de 91 ans d’un coup de sabre à la tête le 22 août 2013, comparaîtra devant les Assises le 8 septembre prochain. Lors d’une précédente séance, le représentant du Directeur des Poursuites publiques, Me Shakeel Bhoyroo, avait informé la cour que le jeune homme de 26 ans, qui suit des traitements psychiatriques depuis 2009, avait fait part de son intention de plaider coupable durant l’enquête préliminaire. L’affaire avait alors été directement logée aux Assises.

Alors que le procès au civil qu'intentait la famille de l'Irlandaise Michaela Harte McAreavey à l'hôtel (Lux) Legends sera retiré, les regards se tourneront sur la deuxième enquête de la police visant à élucider ce crime impuni survenu le 10 janvier 2010 dans la chambre 1025 de l'ex-hôtel Legends, alors que le couple McAreavey venait passer leur lune de miel à Maurice.

La demande d’extradition de l’ancienne partenaire de Navin Ramgoolam, Nandanee Soornack, logée par Maurice auprès des autorités judiciaires en Italie, revient à l’avant-plan en ce début de semaine. Une mission d’urgence menée par l’assistant commissaire de police, responsable du Central CID, Heman Jangi, sera dépêchée en Italie dans les heures qui suivent en vue de consultations à suivre par rapport au rapatriement de cette femme d’affaires, politiquement controversable, impliquée dans une série de délits criminels sous la Prevention of Corruption Act (POCA), dont le scandale des commissions de Rs 100 millions versées par Dufry sous le contrat alloué par Mauritius Duty Free Paradise Ltd.