Faits divers

Poursuivi en Cour intermédiaire pour culture de plants de cannabis, un habitant de Camp Beau Bois, Olivia, a obtenu le bénéfice du doute. Il avait été arrêté après que la police eut arraché 41 plants de cannabis dans un champ de cannes près de sa maison.

Le procès intenté à la MCB dans l'affaire de détournement de Rs 881,6 millions aux dépens de la National Pensions Fund (NPF) a repris hier en Cour intermédiaire devant les magistrats Renuka Dabee et Vijay Appadoo avec le contre-interrogatoire du représentant de la banque Clifford Allet. Appelé à s'expliquer sur les procédures qui avaient été adoptées pour émettre des office cheques à partir des Rs 25 millions du NPF, Clifford Allet a une fois de plus fait ressortir que les employés de la banque avaient suivi toutes les instructions de Robert Lesage. « Robert Lesage était un modèle pour la banque. Il a abusé de la confiance de ses subordonnés », a soutenu le représentant de la MCB.

Le procès en réclamation de l’homme d’affaires Patrick Soobhany à l’encontre de l’ancien ministre de l’Environnement Raj Dayal sera appelé à nouveau en chambre civile de la Cour intermédiaire le 2 février 2017. L’ancien ministre a demandé plus de temps pour soumettre les particulars pour sa défense dans ce procès.

M.V, une habitante de Roche-Bois, a consigné une déposition mardi au poste de police de la localité contre son ex-époux, Jean Désiré Huberto Charles. Elle l’accuse d’avoir fait irruption chez elle pour endommager ses meubles et d’autres objets de valeur.

Hier, les officiers de Mauritius Revenue Authority (MRA) et ceux de l’Anti Drug and Smuggling Unit (ADSU) ont intercepté un deuxième colis de drogue destiné à un dénommé Betty Pascal Michel. Il s’agit du même nom fictif qu’avait utilisé le Nigérian Uchenna Philips Okafor, mardi, lorsqu’il a été piégé par l’ADSU. Ce deuxième colis, selon des sources du QG de l’ADSU, contenait des bobines de fils et plus de 500 grammes d’héroïne.

Le réseau de trafic de drogue dans l’océan Indien s’étend également à Rodrigues. C’est ce qui se confirme selon un dernier développement dans l’enquête qu’a initiée l’Independent Commission Against Corruption (ICAC) suite à la saisie record de 42,2 kilos d’héroïne à Sainte-Rose, La Réunion, le 11 novembre dernier.

Deux adolescentes âgées de respectivement 15 et 17 ans et habitant Bambous ont été portées disparues. Marie Géraldine Chloé Bahary, 17 ans, habite Morcellement Xavier, Cascavelle, et Nishta Bullye, 15 ans, est domiciliée à Boundary Lane à Bambous. La dernière fois que Marie Géraldine Chloé a été vue remonte au 9 novembre. Elle portait un short kaki militaire, un T-shirt noir et une paire de baskets rose. Elle mesure 1 m 50 et a les cheveux bouclés.

Le réseau de trafic de drogue dans l’océan Indien s’étend également à Rodrigues. C’est ce qui se confirme selon un dernier développement dans l’enquête qu’a initiée l’Independent Commission Against Corruption (ICAC) suite à la saisie record de 42,2 kilos d’héroïne à Sainte-Rose, La Réunion, le 11 novembre dernier.

Adeela Rawat, la fille du Chairman Emeritus de la BAI, Dawood Rawat, a comparu au Tribunal de Curepipe hier dans le cadre des accusations provisoires retenues contre elle après l’écroulement de l’empire BAI.

Poursuivie pour blanchiment d’argent, Cindy Legallant avait demandé l’autorisation de se rendre en France. Les débats sur la motion ont eu lieu hier. L’ICAC a dit craindre qu’une fois en France, Cindy Legallant, qui a vécu plus de 20 ans là-bas, ne s’évade pour échapper à son procès. À la barre des témoins, l’accusée a pris l’engagement de respecter les conditions de la cour, soutenant que sa famille est à Maurice et qu’elle compte y retourner. La magistrate fera connaître sa décision le 6 décembre.

Uchenna Philips Okafor, un étudiant nigérian âgé de 23 ans et soupçonné d’être le commanditaire de l’importation de 61,96 g d’héroïne, a été arrêté hier après-midi à Flic-en-Flac lors d’une opération de Controlled Delivery.

Le nouveau procès intenté à l’Ougandais Robert Dzitse pour trafic de drogue a été appelé hier aux Assises. La poursuite a informé qu’un Judge’s Order a été émis pour qu’un huissier de la cour accompagne le policier qui sera chargé de transporter la drogue saisie au Forensic Science Laboratory, afin qu’elle soit réexaminée. Le rapport devrait être prêt dans trois semaines.

Les éléments de l’Anti Drug and Smuggling Unit (ADSU) ont effectué une descente à Cité Bois-Marchand, Terre-Rouge, hier après-midi, et trois individus ont été appréhendés. Cette opération d'envergure, qui aura nécessité la participation des officiers de l'unité commando de la National Coast Guard (NCG), a démarré peu avant 13 heures.

Le procès intenté à Siddick Chady, ex-Chairman de la Mauritius Ports Authority (MPA) et à Prakash Maunthrooa, ancien directeur général de la MPA pour pots-de-vin dans l’affaire Boskalis s’est poursuivi hier avec le témoignage du témoin néerlandais Antonious Theodorus Johannes Wilhelmus de Goede. Lors de cette audience, Me Jean Michel Ah Sen, représentant de la poursuite, a demandé au témoin de produire cinq copies d’e-mails en Cour, soit ceux qui ont été retirés du système informatique de Boskalis par le témoin de Goede. Les avocats de la défense ont objecté à cette demande, remettant en question l’authenticité de ces mails qui ont pu avoir été obtenus illégalement. Les débats se poursuivront le 7 décembre.

Les juges Nirmala Devat et Rita Teelock ont maintenu une peine de six mois de prison imposée à un automobiliste pour conduite en état d’ivresse. L’automobiliste avait fait appel, jugeant la sentence excessive. Les juges n’ont pas été du même avis, trouvant qu’elle était justifiée vue qu’il était à son deuxième délit de ce type.

La série noire des accidents mortels s’est poursuivie durant le week-end avec trois nouvelles victimes, à savoir des conducteurs de deux-roues. Ainsi, le nombre de morts recensés depuis le début de l’année passe à 131. Le dernier accident fatal est survenu hier vers 14 h 20 sur la route Palma, à Pierrefonds, Beaux-Songes. Un deux-roues a fait une sortie de route et a terminé sa course contre un arbre. Après avoir été alerté, le personnel du poste de police de Bambous s’est rendu sur place et y a trouvé le motocycliste, Serge Para, un mécanicien de 53 ans et domicilié à Carreau Laliane, et son passager, un homme de 64 ans domicilié à la même adresse. Les deux gisaient sur le sol et portaient de multiples blessures sur le corps. Ils ont immédiatement été conduits à l’hôpital Victoria, à Candos. Le conducteur de la moto devait alors être transféré à l’unité des soins intensifs tandis que le sexagénaire a été admis en salle Ward F11. Le même jour, vers 18 h 45, Serge Para a succombé à ses blessures. Une autopsie a été pratiquée aujourd’hui afin de déterminer la cause du décès. Pour l’heure, les enquêteurs ignorent encore les circonstances exactes de ce drame.

La Criminal Investigation Division (CID) de Quatre-Bornes a procédé à l’arrestation de Yogesh Oogur, un habitant de la localité âgé de 22 ans, durant la journée de samedi, dans le cadre d’une affaire qui aurait pour toile de fond un règlement de comptes. Aux petites du matin, le même jour, les panneaux de vitre d’une maison située à la route Bassin à Quatre-Bornes, ont été brisés et les deux véhicules garés devant cette demeure ont été incendiés à l’aide de cocktails molotov. La police de Quatre-Bornes devait alors être alertée, ainsi que les éléments du Scene Of Crime Office (SOCO).

Les réclamations de Rs 5,2 milliards logées par le groupe Bhunjun dans l’affaire Betamax contre l’État mauricien et en particulier la State Trading Corporation (STC) prennent une nouvelle dimension avec la décision du Directeur des Poursuites Publiques, Me Satyajit Boolell, Senior Counsel, de rayer les accusations provisoires contre les suspects, dont l’ancien Premier ministre, Navin Ramgoolam. Les recoupements d’informations indiquent qu’à la lumière de ce développement, les conseils légaux de Vikram Bhunjun, Chief Executive Officer du groupe Bhunjun, en l’occurrence Mes Clarel Benoît et Rishi Pursem, comptent saisir le panel arbitral de Singapour d’une motion en vue verser les « views of the DPP » dans cette affaire pour soutenir ces réclamations pour rupture de contrat pour le fret pétrolier à bord du Red Eagle pour le compte de la State Trading Corporation.

Un incendie a éclaté à la mi-journée, hier, au supermarché Tang Way, à Beau-Bassin. D’après nos recoupements d’informations, un générateur situé au premier étage du bâtiment serait à l’origine du sinistre.

Un nouveau drame ayant pour toile de fond la jalousie est survenu cette semaine. La victime, Alexia Katrine Ritta, âgée de 23 ans, est une habitante de Roche Bois gagnant sa vie comme femme de ménage. Elle a été sauvagement tuée lundi par son petit-ami, Curtis Anthony Kendy Waller, âgé de 25 ans, car celui-ci la soupçonnait d’entretenir une relation avec son cousin.

Nicolas Herley Joly, un récidiviste notoire de 29 ans, habitant Grand-Gaube, maçon de profession, a été arrêté jeudi par la Criminal Investigation Division (CID) de Goodlands. Il a avoué avoir attaqué samedi dernier une Australienne de 67 ans, qui marchait vers 10h45 le long de la route Paul et Virginie, à Grand-Gaube.

Trois enseignants mauriciens avaient saisi la Cour suprême pour demander l’autorisation d’avoir recours à une révision judiciaire. Ce, en vue de contester la décision du ministère de l’Éducation de mettre en pratique les recommandations du Professeur Torul de mettre un terme aux fringe benefits des enseignants mauriciens exerçant à Rodrigues. Les juges Ah Foon Chui Yew Cheong et Rita Teelock ont rejeté leur demande pour abus de procédure.

Ritesh Rughoonuth, alias Ti jockey, âgé de 26 ans, habitant rue Bacanadas, Pointe-aux-Sables, a été arrêté mercredi par la CID (Port-Louis sud). Il est suspecté d’être l’auteur de plusieurs vols survenus dans la région de Pointe-aux-Sables et qui ont été rapportés au poste de police de la localité ces derniers jours.

Un double bench de la cour d’appel, composé des juges Abdurafeek Hamuth et Aruna Devi Narain, a maintenu une peine de prison de trois ans infligée à un homme. Ce dernier avait enfreint un Protection Order émis contre lui, en cour de Pamplemousses, en agressant son épouse.