Faits divers

Le jugement dans l’appel interjeté au Privy Council par trois condamnés dans l’affaire l’Amicale, à savoir Sheik Imram Sumodhee, son frère Khaleeloudeen Sumodhee et Abdool Naseeb Keeramuth est tombé hier après-midi. Les Law Lords ont rejeté l’appel, concluant que le fait que l’enregistrement des procès-verbaux n’avait pas été diffusé lors du procès en appel n’avait eu aucune incidence sur le jugement et que les frères Sumodhee et Abdool Naseeb Keeramuth n’ont en aucune façon été privés de leurs droits constitutionnels. De plus, ils soulignent que le summing up de l’ex-juge Paul Lam Shang Leen qui avait présidé le procès devant les Assises n’avait pas porté préjudice aux accusés.

La demande d’ordre d’éviction réclamée par ATOL contre les trois restaurants d’Airway Coffee à l’aéroport a été appelée hier devant le Chef juge Keshoe Parsad Matadeen. Les représentants légaux d’ATOL ont voulu déposer un nouvel affidavit, ce à quoi ont objecté les hommes de loi d’Airway Coffee. Ils estiment que le document contient de nouvelles informations qui ne figurent pas dans l’affidavit initial. L’affaire sera de nouveau appelée le 25 mai.

Le ressortissant indien Sibi Thomas, 39 ans, un des directeurs de Brilliant Resources Consulting Ltd, arrêtés dans le cadre de la saisie record dans le port de 135 kg d’héroïne, dissimulés dans cinq compresseurs et d’une valeur marchande de Rs 2 milliards, a été reconduit en cellule après que sa demande de remise en liberté conditionnelle ait été rejetée ce matin. Il devra revenir en cour le 12 juin.

Raj Kumarsing Manthoorah, alias Dhiraj, un habitant de Rivière-du-Poste âgé de 29 ans, est porté manquant depuis le 19 mai. Ses proches soupçonnent qu’il aurait été victime d’un règlement de compte. Depuis, plusieurs unités de la force policière, dont la CID et la Major Crime Investigation Team (MCIT), sont mobilisées pour le retrouver.

La motion de Dev Hurnam contestant la nomination de Pravind Jugnauth au poste de Premier ministre et celui de Sir Anerood Jugnauth au poste de ministre mentor a été appelée ce matin devant les juges Asraf Caunhye et David Chan Kan Cheong. L’avocat radié du barreau demande à la Cour de traiter cette affaire avec urgence car il s’agit pour lui d’une violation flagrante de la Constitution.

Le procès intenté à Jean Christophe Brian Lacloche, âgé de 25 ans, pour le meurtre de son voisin, Amichand Rughooa, 34 ans, s'est ouvert devant les Assises aujourd'hui. L'accusé a plaidé non coupable et un jury de neuf personnes a été désigné pour entendre le procès en tant que « judges of facts ». Aussitôt le panel de jurés constitué, le juge Benjamin Marie-Joseph leur a rappelé leurs rôle et responsabilités. Les jurés ne seront pas isolés. Après le discours d'ouverture, la poursuite a fait part de son intention d'appeler les “formal witnesses”, notamment les policiers ayant travaillé sur l'enquête. Jean Christophe Brian Lacloche est défendu par Me Rama Valayden, qui est assisté de Me Segaren Veeramundur. La poursuite est, elle, représentée par Me Jean Michen Ah-Sen.

Seshvee Jhurrua, six ans, et son père de 36 ans, Vishal Jhurrua, étaient à moto dimanche dans la région de Clavet, Sébastopol, lorsqu’ils ont fait un accident. La petite, dont les parents sont séparés et qui vit avec sa mère dans la localité, a succombé à ses blessures.

  • Fin de la grève de la faim, samedi, avec la décision du Premier ministre, Pravind Jugnauth, de solliciter un financement de l’Inde pour régler intégralement la note du Super Cash Back Gold
  • Welkin Hospital (ex-Apollo Bramwell) se débarrasse par voie d’appel d’offres des Harley Davidson et Jeep Grand Cherokee de l’ère Rawat

Après 13 jours, les grévistes de la faim du Super Cash Back Gold, de l’ancien groupe BAI, ont mis un terme à leur action au Jardin de la Compagnie. Cette décision a été prise suite à une nouvelle rencontre entre les représentants des grévistes de la faim et le Premier ministre et ministre des Finances, Pravind Jugnauth. Ce dernier leur a signifié son intention de solliciter une assistance financière de l’Inde en vue de rembourser intégralement les Policy Holders du Super Cash Back Gold, de l’ex-BAI. En attendant le départ de Pravind Jugnauth pour New Delhi d’ici la fin de la semaine, aucun détail n’a transpiré au sujet du “Scheme of the last resort” élaboré par le gouvernement, sauf que Pravind Jugnauth a pris l’engagement de les consulter à son retour de la grande péninsule et qu’il lui « faudra un mois pour tout mettre au point » en cas d’un dénouement positif de ses consultations au plus haut niveau en Inde. En parallèle, les spécialistes de Kroll Associates, approchés par les autorités pour un “Foreign Asset Tracing” des avoirs du clan Dawood Ajum Rawat, devront soumettre dans les jours à venir un “programme of work” pour le recouvrement des milliards détournés du groupe BAI et placés dans l’immobilier et les comptes offshore à l’étranger.

Le procès intenté à Rudolph Derek Jean Jacques alias Gro Derek et cinq autres individus suspectés de blanchiment d’argent a été appelé ce matin en Cour intermédiaire devant la magistrate Renuka Dabee. Les cinq accusés ont plaidé non-coupables des accusations portées contre eux. Le procès a été ajourné au 13 juin.

L’enquête de l’Anti-Drug and Smuggling Unit (ADSU) sur les saisies record de mars dernier, soit les 135 kilos du 9 et les 20,3 kilos du 24, d’une valeur marchande de Rs 2,5 milliards, abordera dans les jours à venir un nouveau tournant. En effet, avec la conclusion du premier chapitre consacré aux mécanismes d’importation de l’héroïne dans des compresseurs d’Afrique du Sud, Navind Kistnah, aussi connu sous le nom de Kun, âgé de 34 ans, habitant Petite-Rivière, confirme ses prétentions de Star Witness-In-Waiting. Dès le début de cette semaine, ses conseils légaux, Mes Rama Valayden et Neelkant Dulloo, comptent déposer à l’Office of the Director of Public Prosecutions une demande d’immunité contre des procédures pénales sous la Dangerous Drugs Act en faveur du Customs Broker et directeur de Kun Management INT Ltd.

Les passagers à bord du vol d’Air Mauritius venant de Guangzhou du 10 mai n’oublieront pas de sitôt la dernière demi-heure du trajet avant l’atterrissage au Sir Seewoosagur Ramgoolam International Airport.

Le jugement dans l’appel interjeté au Privy Council par trois condamnés dans l’affaire l’Amicale, à savoir Sheik Imram Sumodhee, son frère Khaleeloudeen Sumodhee et Abdool Naseeb Keeramuth, est attendu lundi après-midi. L’audience de la Cour de Londres ayant été fixée pour 11 heures, heure de Grande-Bretagne, c’est vers 15 heures lundi que les hommes de loi mauriciens prendront connaissance de la décision des Law Lords. L’appel avait été entendu le 7 mars dernier. Selon les hommes de loi, c’est le summing-up du juge Paul Lam Shang Leen qui aurait influencé le jury à rendre un verdict de culpabilité.

Steeve Savrimootoo, 35 ans, cofondateur du foyer Namasté, a été reconnu coupable hier par la magistrate Razia Jannoo-Jaunboccus sous une charge de « causing a child to be sexually abused by him ». Il avait été dénoncé par un ancien pensionnaire du foyer, qui avait 10 ans au moment des faits, en 2009. Il devra retourner à nouveau en cour le 25 mai pour la plaidoirie de la défense avant la sentence.

Raj Dayal a comparu hier devant la magistrate Meenakshi Gayan-Jaulimsing, siégeant en Cour intermédiaire. L'ex-ministre de l'Environnement a plaidé non coupable des charges de “bribery by public official” logées contre lui. Le bureau du DPP, représenté par Me Medhaven Armoogum, a informé la cour que le dossier a déjà été communiqué à la défense.

Dix semaines après la première saisie record d’héroïne d’une valeur marchande globale de Rs 2,5 milliards en mars dernier, l’Anti-Drug and Smuggling Unit (ADSU), sous la supervision du Deputy Commissionner of Police Choolun Bhojoo, envisage de passer à la vitesse supérieure.

La police a monté une opération d'envergure dans le nord jeudi. Cela a abouti au démantèlement d'une bande de voleurs.

La police a lancé une chasse à l’homme pour retrouver Eshan R., un quadragénaire habitant Mont-Roches, soupçonné d’avoir enlevé un enfant de quatre ans hier à Pointe-aux-Piments. La victime se trouvait hier dans une école préprimaire dans la localité quand le suspect s’y est rendu pour la récupérer, alléguant être son oncle. Il a avancé que son nom était Irshaan.

L’ancien président de la République Kailash Purryag a porté plainte ce matin à la Cybercrime Unit du Central CID après la diffusion de fausses nouvelles hier sur des réseaux sociaux.

Le Fact Finding Committee présidé par Lutchmyparsad Aujayeb, Acting Assistant Solicitor General au State Law Office, sur les conditions de renouvellement du contrat de Vijaya Sumputh en tant qu’Executive Director du Trust Fund for Specialised Medical Care, aborde une phase cruciale.

Il avait été condamné à purger 18 mois de prison en Cour intermédiaire pour possession d’héroïne, trouvée à son domicile, et il avait décidé de faire appel de la sentence. Dans un jugement rendu hier, Rudolf Derek Jean Jacques alias Gro Derek a été débouté, les juges David Chan Kan Cheong et Iqbal Maghooa ayant maintenu la peine de prison, en statuant que la magistrate de la Cour intermédiaire était arrivée aux bonnes conclusions en trouvant que Gro Derek était en possession de cette drogue à des fins de distribution.

Sada Curpen, qui est poursuivi sous deux charges de blanchiment d'argent, devait comparaître en Cour intermédiaire ce matin. Il a toutefois brillé par son absence. De ce fait, la cour a émis un mandat d'arrêt contre lui. Son avocat, Me Assad Peeroo, a expliqué que son client a dû se rendre en cour de Pamplemousses aujourd'hui, où il fait face à un procès pour avoir enfreint des conditions attachées à sa remise en liberté. Son procès sera appelé à nouveau en Cour intermédiaire le 3 novembre.

La plainte constitutionnelle logée par des membres de Rezistans ek Alternativ pour contester la passation de pouvoir entre sir Anerood Jugnauth et Pravind Jugnauth au poste de Premier ministre a été appelée devant le Master and Registrar de la Cour suprême hier. L'État, qui devait apporter des “amended particulars” à sa défense, a déclaré par le biais de son avocat qu'il n'était pas prêt. L'affaire sera de nouveau appelée le 20 juin. Rezistans ek Alternativ sera appelé à donner sa position.

À l’issue de l’audition d’Oomar Karrimbaccus, le 8 mai dernier, Paul Lam Shang Leen avait pris la décision de convoquer son fils, Umayr. Cela parce que le numéro de téléphone trouvé en communication avec l’ex-détenu Gérard Prosper est enregistré au nom du fils du premier nommé. Hier, Umayr Karrimbaccus s’est présenté devant la Commission Lam Shang Leen mais a nié être en contact avec l’ex-détenu…

Après les récentes décisions politiques concernant ceux n'ayant pas encore pris possession de la nouvelle carte d'identité, Me Neelkanth Dulloo, qui a logé une plainte contre l’État pour contester la mise en application de la nouvelle carte d’identité, a apporté des amendements à sa plainte pour être en ligne avec ces nouveaux développements. Son action civile a été appelée devant le Master and Registrar hier. L'avocat évoque une démarche « anticonstitutionnelle » de l’État et une violation des articles 1, 3, 9, 10 et 16 de la Constitution. L’État devra faire connaître sa position le 20 juin.