Faits divers

La juge Rita Teelock avait écouté mercredi dernier la famille Rujubali, qui conteste l’ordre de démolition de sa maison située à La Butte. Le jugement a été rendu hier après-midi. Estimant que les contestataires n’ont pas réussi à démontrer qu’ils sont les propriétaires de ces terrains, la juge a refusé de transformer l’ordre intérimaire en ordre interlocutoire. Azam Rujubali a de ce fait dix jours pour quitter sa maison.

Vishnu Ramsamy, 38 ans, arrêté par la police dans le sillage du décès de son épouse ouzbek, Camilla Ramsamy, 32 ans, clame toujours son innocence, soutenant que la victime s'est « automutilée avec un couteau ». Mais le rapport d’autopsie, rédigé par le Dr Sudesh Kumar Gungadin, chef du département médico-légal de la police, assisté par le Dr Prem Chaman, a confirmé qu'il s'agit d'un meurtre.

Après les allégations de blanchiment d’argent contre Ravi Yerrigadoo, le leader du Parti Travailliste, Navin Ramgoolam, estime que « l’Attorney General doit démissionner ». « Se enn de pli gro scandale ki zame monn tande kont enn Attorney General ».

La teneur de l’affidavit, qui devait être juré en cours de journée par Hussein Abdool Rahim, agent immobilier et Punter chez BET365, dévoile dans les moindres détails la Swiss Connection attribuée à l’Attorney General, Ravi Yerrigadoo.

L’affaire de la famille Moorar, qui conteste le demolition order de sa maison à Barkly, a été appelée ce matin devant la juge Rita Teelock. Mes Rama Valayden, Segaren Veeramundar et l’avoué Kavirak Bokhoree ont logé une motion pour ne plus représenter Atmanand Moorar par éthique professionnelle. Atmanand Moorar devra être de retour en Cour demain avec un nouvel homme de loi. Par ailleurs, des débats autour des objections préliminaires dans le cas de Jonathan Gafoor ont été fixés à vendredi.

La CID de Flacq a mis la main sur un gang de malfrats, soupçonné d'avoir emporté environ Rs 3,5 millions au Senator club, à La Source. Les faits se sont produits pendant la nuit de dimanche à lundi, après les heures de fermeture, où les clients ont été plus nombreux le week-end à dépenser dans la maison de jeux.

Les habitants de Fond-du-Sac sont sous le choc. Carmela Ramsamy, une femme d'origine russe âgée de 33 ans, et mère de quatre enfants (trois garçons et une fille âgés de 3 à 9 ans), a perdu la vie dans des circonstances encore floues.

Un accident fatal, survenu très tôt dans la matinée du lundi 11 septembre à Pomponette, a coûté la vie à Louis Jonathan Brunet, plus connu sous le nom de Yan, âgé de 21 ans. Le conducteur, lui, a été grièvement blessé et est admis à l’hôpital. Une atmosphère lourde pèse à la rue Plaine-des-Galets à Chemin-Grenier. Léonard Brunet, père de la victime, n’arrive toujours à croire que son fils s’en est allé. Il nous témoigne sa douleur…

Une charge provisoire de sodomie sera logée aujourd'hui devant le tribunal de Mahébourg contre Kamlesh Nankoo, accusé d’avoir abusé de son épouse à plusieurs reprises. Cette dernière a été examinée vendredi par un médecin légiste. Le suspect a été arrêté lundi dernier après que sa femme l’a accusé de l'avoir « vendue » pour Rs 800 à un dénommé Deepak Ramoondhur, un habitant de La Flora âgé d'une quarantaine d'années. Il aurait confié à son ami, Deepak, qu'il aurait besoin de cet argent pour payer ses dettes. Une accusation provisoire de “Human Trafficking” a été retenue contre le suspect après son arrestation, lundi dernier. 
Kamlesh Nankoo aurait agressé son épouse à coup de fourchette. Blessée à la tête, celle-ci a été admise à l'hôpital de Rose-Belle. Elle a ensuite été placée dans un centre s'occupant de femmes en détresse. L’interrogatoire de Deepak Ramoondhur se poursuivra aujourd'hui après sa comparution devant le tribunal de Mahébourg, où une charge de viol sera logée contre lui. Dans sa déposition, il a expliqué aux enquêteurs que la victime s'était présentée à lui comme étant une habitante de Quatre-Bornes et que cette dernière « était consentante » pour avoir des relations sexuelles. Il a par la suite avoué aux enquêteurs qu'il avait remis la somme de Rs 800 au suspect, « comme promis ».

  • L'ICAC pourrait être saisie dès demain de cette enquête sous la FIAMLA avec des Exhibits comportant des instructions écrites de Ravi Yerrigadoo et selon lesquelles « the money has to be cashed in person »

L'Attorney General, Ravi Yerrigadoo, qui avait échappé à des problèmes au début de 2015 au vu d’un premier affidavit portant sur la séquestration des représentants étrangers de Dufry, est rattrapé ces jours-ci par un autre affidavit encore plus accablant.  L'affaire a éclaté durant le week-end, le principal dénonciateur, Mohamad Hussein Abdool Rahim, venant de l'avant pour dénoncer, Exhibits à l'appui, un réseau de blanchiment de fonds avec le système international de paris en ligne, BET365 dont au moins un montant d'un million d'euros (Rs 40 millions) en jeu. Le nom de l'Attorney General, Ravi Yerrigadoo, est cité au premier plan de ce scandale politico-financier, avec des manuscrits de la main de ce membre du gouvernement annexés à un affidavit, qui est actuellement en voie d'élaboration par les soins de conseils légaux, dont Mes Roshi Bhadain et Ashley Hurhanghee. Le nom d'un partenaire de l'Attorney General, un homme d'affaires, engagé dans des opérations de blanchisserie au sens propre du terme, se trouve aussi dans de beaux draps car des opérations de transferts de fonds et d'ouverture de comptes à l'étranger, notamment à Genève et à Dubaï, pour un montant initial de 5 000 euros (Rs 200 000) ont déjà été réalisées. Avec l'étape de l'affidavit franchie probablement cet après-midi, le dénommé Mohamad Hussein Abdool Rahim devrait se rendre au siège de l'Independent Commission Against Corruption pour une déposition en bonne et due forme au plus tard dans la journée de demain.

  • 55% de la main-d'œuvre pour l'exécution du projet sur le corridor Curepipe/Port-Louis puisée sur le marché du travail local

Le début de la semaine marque un tournant dans la mise en œuvre du projet Metro Express entre Curepipe et Port-Louis, au coût de Rs 18,8 milliards. Le décompte pour la livraison de la première étape, entre Rose-Hill et Port-Louis, dans exactement deux ans, ainsi que l'ensemble du projet, soit le trajet entre Curepipe et Port-Louis, dans quatre ans, est lancé. Ainsi, les premiers travaux préliminaires sur le terrain, avec le déblayage des sites, ont déjà été confiés à des sous-contracteurs locaux. Mais l'un des développements majeurs demeure l'installation par Larsen & Toubro, qui a installé son QG à Richelieu. 

Data Communications Ltd a entamé une action légale en cour réclamant des dommages de Rs 75 M à l'État et à la State Investment Corporation Ltd (SIC) pour des dettes impayées par la compagnie Infinity BPO, à qui elle avait fourni notamment des équipements de communications. Data Communications Ltd estime que la garantie qu'avait donnée l'État par rapport au repaiement des dettes d'Infinity a pour conséquence qu'il soit aussi partie de ce contrat et, de ce fait, qu'il est donc « responsable ». À l'appel de l'affaire en cour, les hommes de loi avaient soulevé un point demandant au plaignant de situer les torts reprochés aux défendeurs. Le juge David Chan kan Choeng a ordonné à Data communications Ltd de revoir sa  plainte. 

Le juge Benjamin Marie-Joseph a tranché hier. Bien qu'ayant plaidé non-coupable de trafic de drogue devant les Assises, l'homme d'affaires Walter Wang Teh a néanmoins été reconnu coupable des faits. Fréderick Philippe Fernandez Gimenez, un coiffeur français qui avait élu domicile à Madagascar, avait, lui, plaidé coupable d'importation de drogue. Leurs avocats feront leur plaidoirie avant que le juge ne prononce sa sentence le 26 septembre.

Poursuivi pour avoir assumé en neuf occasions les fonctions de directeur d’une compagnie pendant ses heures de travail de fonctionnaire, Yodhun Bissessur, Chief Government Valuer de son état, a comparu hier devant les magistrats Vijay Appadoo et Ida Dookhy-Rambarrun. Les hommes de loi de l'ICAC ont demandé un renvoi car l'un des témoins principaux, Pritheeveeraj Ramdharee, Chief Valuation Technician de profession et qui avait fourni tous les documents en cour, était absent, et ce sans donner aucune justification. Ce dernier a écopé d'une amende de Rs 200 pour son absence injustifiée.

Kevin Samputh, un des suspects arrêté dans le cadre d'un vol commis dans la nuit du 25 au 26 février 2017 à la succursale de la SBM de la rue Royale, à Port-Louis, a obtenu la liberté conditionnelle cette semaine.

Naserah Bibi Vavra, 36 ans, aussi connue comme la « Reine de Plaine-Verte », fait l'objet d'un procès en Cour intermédiaire pour blanchiment d’argent. Elle est poursuivie sous dix accusations sous les articles 3 (1) (b), 6 et 8 de la Financial Intelligence and Anti-Money Laundering Act 2002 (FIAMLA).

L’Anti Drug and Smuggling Unit (ADSU) a saisi plus de Rs 1,2 M de cocaïne en une semaine, un fait rarissime affirme-t-on du côté des Casernes centrales vu que cette drogue n’est pas couramment consommée sur le marché local. Après un premier cas à la poste centrale le mardi 5 septembre, cette fois-ci, la police a découvert Rs 633 300 de cocaïne chez un habitant de Plaine-Lauzun jeudi.

Un homme cagoulé et armé d'un récipient d'acide a fait irruption hier vers 20h chez la famille Emanboccus, propriétaire du supermarché Bilall Best Price, rue Sir Seewoosagur Ramgoolam, à Port-Louis. Une somme d'environ Rs 500 000 a été emportée par le malfrat.

Lucknarain Dookhit, plus connu comme Dinesh et comme lieutenant du caïd Peroumal Veeren, est interrogé depuis ce matin par l'ICAC par rapport à l'acquisition d'engins de chantier en provenance d'Afrique du Sud.

Suite à une demande formulée par les hommes de loi de Vikram Bhunjun, le patron de Betamax, le chef juge par intérim Eddy Balancy a rendu l’Award du tribunal de Singapour provisoirement exécutoire à Maurice.

Après avoir pris connaissance des deux affidavits logés par la famille Moorar hier matin, le ministère des Infrastructures publiques et celui des Terres et du Logement ont soumis à leur tour, au courant de la journée, deux contre-affidavits pour répondre à la famille Moorar.

Les éléments de la Customs Anti-Narcotics Section (CANS) de la Mauritius Revenue Authority (MRA) ont découvert mercredi 3 200 cartouches de cigarettes dissimulées dans des portes coulissantes au port.

Deux habitants de Vallée-Pitot, âgés de 24 et 31 ans, ont été arrêtés hier par la CID. Ils sont soupçonnés d'avoir menacé mardi soir un homme de 41 ans à son domicile, rue Edgard Laurent, Port-Louis, avant de forcer ce dernier à entrer dans une voiture.

L’Independent Commission Against Corruption a ouvert un nouveau front. Ce matin, à la lumière d’une série de dénonciations, les hommes du commissaire Navin Beekarry ont mené une perquisition chez deux familles dans la région de Surinam pour des délits de pratique illégale de prêts sur gages avec des intérêts élevés. Trois des membres des familles ont été placés en garde à vue et font actuellement l’objet d’interrogatoire Under Warning pour le délit de Money Laundering sous le Financial Intelligence and Anti-Money Laundering Act.