Faits divers

La Cour suprême a rejeté la demande pour une révision judiciaire au sujet des nominations au conseil d'administration du centre Nelson Mandela. Le chef juge Keshoe Parsad Matadeen et la juge Gaytree Jugessur-Manna ont en effet fait ressortir que les nominations au sein du centre Nelson Mandela avaient déjà eu lieu.

Le procès intenté à Indraduth Mohit pour le meurtre de Dharmanand Ruttan a débuté sur le fond devant les Assises hier matin. Les premiers témoins, dont des policiers impliqués dans l’enquête policière et des districts clerks du tribunal de Moka, ont été appelés à la barre. Le certificat de décès, les documents de l’enquête préliminaire et les pièces à conviction ont été présentés en cour.

Vu l’ampleur de l’enquête menée par le Central CID sur le détournement de Rs 500 millions à la Vacoas Popular Multi-Purpose Cooperative Society, aucun des suspects arrêtés dans le cadre de cette affaire n’a obtenu de remise en liberté conditionnelle.

L’enquête judiciaire instituée par le bureau du Directeur des poursuites publiques pour faire la lumière sur le meurtre de Jacques Jocelyn Veerasamy, poignardé en décembre 2013 à son domicile de Forest-Side par une fillette de 10 ans, a franchi une nouvelle étape hier. Après une semaine d’auditions, la magistrate Kadampanavasini Sockalingum-Juwaheer, siégeant au tribunal de Curepipe, a en effet soumis ses conclusions hier.

Depuis ce matin, une caissière de la Tourism Authority (TA) est interrogée “under warning” au Central CID dans le cadre d’une enquête initiée sur le détournement de Rs 345 000 au préjudice de cette institution, en décembre dernier.

Deux ressortissants étrangers ont été placés en état d’arrestation en fin d’après-midi hier, alors qu’ils s’étaient présentés à l’aéroport Sir Seewoosagur Ramgoolam à Plaisance pour quitter le pays. Compte tenu des soupçons de fraude électronique sur des guichets automatiques pesant sur eux, ces deux suspects, de nationalité moldave, ont été interceptés avant d’être embarqués au Central CID ce matin pour le début de leur interrogatoire.

L’ancien ministre Michael Sik Yuen, en compagnie de son homme de loi Me Sanjay Bhuckory, était présent au Central CID dans la matinée.

La semaine dernière, deux fillettes de 10 ans habitant l’Ouest avaient affirmé avoir subi des sévices sexuels – l’une en avril et l’autre en mai – après avoir été kidnappées par des hommes circulant à bord d’un 4x4 noir.

Jayraj Sookur, le beau-père de Stacey Henrisson, dont le cadavre avait été retrouvé dans un ravin à Plaine-Champagne le 12 mai 2012, a comparu devant les Assises hier. Son homme de loi Me Avisneshwar Dayal a logé une motion pour sa remise en liberté conditionnelle. Les débats ont été fixés pour le 22 juillet. Le procès lui-même sera entendu du 12 janvier au 5 février 2016.

Le procès intenté à Indraduth Mohit pour le meurtre de Dharmanand Ruttan s’est poursuivi devant les Assises hier. Le juge Benjamin Marie-Joseph n’a pas accédé à la motion de la défense demandant à la Poursuite de divulguer les « unused materials » dont des Diary Book Entries des postes de police de Moka et de Montagne-Blanche.

  • Mushtaq Oosman, Special Administrator : « Des intérêts ont certes été exprimés pour la reprise de ces entités mais tout dépendra des offres confirmées »
  • À 24 heures de la date limite, trois prétendants, dont un étranger, pour Apollo Bramwell ; au moins deux pour Courts, dont l’ancien patron David Isaacs ; et suspense de mise pour Iframac
  • La suspension de la cotation de GlobalCapital plc de Dawood Rawat par la Malta Financial Services Authority de nouveau étendue au 1er juin à la demande des Special Administrators
  • Négociations en cours avec les autorités au Kenya en vue de réaliser les avoirs du groupe BAI au sein de Britam, évaluée à Rs 450 millions
  • Démission de Sulliman Moolan en tant que Chairman de Bramer Asset Management Ltd et de Seemadree Rajanah, CEO de Bramer Executive Services Ltd

Presque 50 jours après l’écroulement de l’empire Rawat, surévalué à Rs 31 milliards, l’heure de vérité sonnera pour trois porte-drapeaux, en l’occurrence la clinique Apollo-Bramwell, l’enseigne de franchises prestigieuses Iframac et le rendez-vous incontournable du Hire Purchase, Courts.

L’Independent Commission against Corruption (ICAC), qui a pris la relève du Central CID dans l’enquête sur le Ponzi Scheme avec un préjudice de Rs 400 millions de White Dot International, a débouché sur l’arrestation et l’inculpation d’Arun Mossudee, le cerveau initial.

  • Sewram et Soodarsun Ettoo acculés sur des prêts de plus de Rs 100 millions pour le compte de Passion Drive Co Ltd, compagnie importatrice de voitures de luxe, dont la marque Maserati
  • Deux autres membres de cette même famille, Usha et Anirao Ettoo, placés en état d’arrestation par le Central CID

Depuis hier après-midi, le nombre de suspects appréhendés dans l'enquête du Central CID sur le détournement de Rs 500 millions à la Vacoas Popular Multi-Purpose Cooperative Society se porte à six avec l'arrestation de deux nouveaux membres de la famille Ettoo.

Deux hommes poursuivis devant la cour de Rose-Hill sous un chef d’accusation de « maltraitance envers un enfant » ont été reconnus coupable. Les deux hommes avaient emmené de force un garçonnet de sept ans dans une grotte et l’ont brûlé sur une partie du visage et du cou avec un briquet alors qu’ils voulaient lui faire peur. Ils avaient plaidé non-coupables en cour.

Les officiers de police du poste de Flic-en-Flac ont arrêté un jeune homme de 19 ans domicilié à La Caverne, Vacoas, hier, pour avoir séquestré sa petite amie, une adolescente de 18 ans, dans un appartement à Flic-en-Flac, la veille.

Des limiers du Central CID ont effectué à la mi-journée une descente des lieux dans les locaux du groupe BAI dans le cadre de l'enquête sur la BAI Mega-Financial Scam. Ils sont retournés en début d'après-midi avec au moins 25 boîtes de documents par rapport à la gestion financière des différentes compagnies faisant partie de l'empire Rawat. Les informations compilées à partir de l'examen de ces dossiers devront relancer l'enquête du Central CID sur les détournements de fonds allégués et attribués au groupe BAI sur de nouvelles bases dans les prochains jours.

L’ex-Chief Executive Officer (CEO) du Conseil de District de Rivière-Noire, Soondren Karupudayan, réclamait des dommages de Rs 500 000 à la compagnie Emirates pour avoir annulé sa réservation sans aucune justification alors qu’il devait assister à une conférence de la Commonwealth Local Government Forum Mission (CLGFM) du 15 au 17 décembre 2010, à Malé, aux Maldives, accusant la compagnie d’aviation de manque de professionnalisme.

L’enquête du Central CID menée par la Land Fraud Squad au sujet de la dilapidation alléguée des terres de l’État sous l’ancien gouvernement a débouché hier sur l’interrogatoire du pandit Sungkur à propos du terrain que celui-ci a obtenu à Trou-aux-Biches pour la construction de son restaurant.

L’avoué Jean-Christophe Ohsan-Bellepeau avait saisi la Cour suprême pour contester la décision de l’Assessment Review Commitee (ARC) statuant qu’il était sujet à la TVA après la vente de sa voiture achetée avant qu’elle ne soit sujette à cette taxe. Les juges Asraf Caunhye et Gérard Angoh ont rejeté l’appel de l’avoué, indiquant que le régime fiscal à Maurice autorisait la double imposition de la TVA et que la cour était tenue d’appliquer cette loi malgré son caractère injuste et arbitraire.

  • Cette personnalité, très respectable et respectée, avait remis Rs 100 M pour l’acquisition du 12e étage de la Bramer House et de six appartements à Ébène, et ce sans aucun contrat en contre-partie
  • Ottoman Capital Ltd : Shazaili Azaree, du groupe BAI, entendue au Central CID à la satisfaction des enquêteurs de l’ACP Jangi
  • Les Rs 700 millions de “professionnal fees” encourues par le groupe BAI sous “scrutiny” par la MRA
  • Bank Vaults de la MCB : lettre de Me Glover à l’Assets Recovery Office pour confirmer que les coffres ne contiennent que les bijoux des défunts parents de Navin Ramgoolam
  • D’éventuelles transactions de Navin Ramgoolam réglées à l’aide des American Express Black Cards (sans limite) dans le collimateur des consultants de nTan Corporate Advisory Pte
  • Apollo-Bramwell et GRNW Boat Yard : le couperet du licenciement se fait sentir, avec également des réductions salariales de 5 à 40%
  • Courts et Iframac : encore 24 heures pour découvrir la liste des repreneurs potentiels des opérations commerciales du groupe BAI

Le volet de la vente des propriétés immobilières, constituant en grande partie des Assets de Bramer Property Fund Ltd avec les fonds des quelque 5 000 souscripteurs, continue à monopoliser l’attention après l’épisode du Super Deal d’Iqbal Mallam-Hasham.

  • Après quatre heures de consultations hier après-midi, le gouvernement donne la garantie de décaisser les fonds pour les salaires, local leaves et boni impayés ainsi qu'un préavis d'un mois
  • Les employés de cette filiale de Bracom consignent une déposition au Central CID aujourd'hui portant sur des déplacements des “assets” et des objets de valeur de cette compagnie

L'inquiétude des employés de la GRNW Boat Yard Ltd du groupe BAI, au sujet des retards dans le paiement de salaires et local leaves, a laissé place à un soulagement hier après-midi.

Le couperet est tombé hier soir pour 100 employés d’Apollo Bramwell, qui ont reçu leur notification de licenciement dans le sillage de l’écroulement de l’empire de Dawood Rawat.

Un ordinateur portable, un iPhone, un sac, un appareil photo, des vêtements, une combinaison de plongée, du parfum, des biens personnels et une somme de Rs 700.

Un autobus individuel se dirigeant vers Flacq a fait une incroyable sortie de route aux alentours de 10h40 aujourd'hui sur la route principale de D'Epinay et a terminé sa course contre un arbre avec une trentaine de passagers à bord.