Faits divers

La Journée mondiale sans tabac, célébrée chaque année le 31 mai à travers le monde, a pour objectif de sensibiliser les populations sur les effets du tabagisme sur la santé. La Mauritius Non Communicable Diseases Survey 2015 du ministère de la Santé indique que 19,3% des Mauriciens fument. Selon l’étude, l’incidence du tabagisme diminue chez les adultes, mais reste néanmoins plus élevée parmi les jeunes. Selon les chiffres du ministère, 74,5% des étudiants à Maurice et 76,4% à Rodrigues ont fumé leur première cigarette avant l’âge de 14 ans.

La juge Rehana Mungly-Gulbul a avalisé la nomination de Yuvraj Thacoor, Senior Partner de Grant Thornton, en tant que Provisional Liquidator de la compagnie Airway Coffee Co. Ltd de Nandanee Soornack. Cette décision a été arrêtée en dépit du fait que Madam Ou Kone ki Mwa, qui est en fuite en Italie depuis le 11 décembre 2014, a interjeté appel contre la décision de mettre en liquidation la société gérant la chaîne de restaurants au Sir Seewoosagur Ramgoolam International Airport.

L’homme d’affaires, exemple-type du « Viré Mam » de la campagne de l’Alliance Lepep lors des dernières élections générales, Rakesh Gooljaury, qui avait tenté de sauver son empire de marques de luxe, subit une contre-offensive tous azimuts. Le consortium de banques commerciales, dont la MauBank et AfrAsia, auprès de qui l’empire Gooljaury est nettement pour un montant portant sur des centaines de millions de roupies, a obtenu, hier, un ordre du juge Gérard Angoh, siégeant en référé pour le contrôle des avoirs de ce groupe opérant dans l’Upper End of the Clothing Market.

Mitthunsingh Bumma devrait refaire son itinéraire aujourd’hui. Il devra notamment relater et montrer aux hommes de l’inspecteur Cowlessur où et comment il a acheté des produits pétroliers et expliquer par quels moyens il a emporté le corps de Vidhi Bumma, 28 ans, sans éveiller de soupçon. À la suite de l’interrogatoire serré qui l’attend se tiendra la reconstitution des faits.

Le navigateur français, Bernard Luc Pierre, 32 ans, et basé à l’île de la Réunion, est déchiré en son for intérieur entre deux sentiments. Il doit s’estimer chanceux d’avoir croisé le cargo True Patriot, battant pavillon du Liberia, et se dirigeant vers Singapour, à peine huit heures après avoir fait naufrage à bord de son yacht, Atlantis, à quelque 155 milles nautiques à l’Est de Maurice.

  • Le chauffeur de camion avait prémédité son coup, ayant déjà placé des pneus usagés à côté d’un champ de légumes à Eau-Bouillie, Nouvelle-Découverte, pour le bûcher funèbre

Mitthunsingh Bumma, 34 ans, chauffeur de camion de son état et habitant Nouvelle-Découverte, avait cru mettre au point un plan bien établi en maquillant le meurtre de son épouse, Vidhi Bumma, 28 ans, en une disparition. Mais en début d’après-midi d’hier, il a été trahi par la fumée du bûcher funèbre à côté d’un champ de légumes dans la région d’Eau-Bouillie, Nouvelle-Découverte. Pourtant, depuis qu’il avait commis le meurtre de sa femme dans la nuit de vendredi à samedi, il s’était déplacé à au moins trois reprises dans une tentative de dissimuler les restes calcinés de la victime. Cependant, devait-il déclarer, « lasann ti ankor tro so ». Entre-temps, le propriétaire d’un des champs environnants devait passer par là avec son attention attirée par de la fumée qui émanait des lieux. La police de Saint-Pierre a immédiatement été avertie de cette découverte des plus macabres.

Une vendeuse était poursuivie en Cour intermédiaire pour le détournement allégué de Rs 605 200 – représentant 331 chemises, 4 jupes et trois robes – qui auraient été détournées d'un magasin situé au Bagatelle Mall. Elle avait plaidé non-coupable en cour, niant toute implication dans le vol de ces vêtements. Le procès avait été marqué par le témoignage de plusieurs représentants de la compagnie qui avait embauché la caissière.

Depuis 9 h 10 ce matin, une opération de sauvetage en mer s’est déroulée à quelque 155 milles nautiques à l’est de l’île. Cette Search and Rescue Operation était placée sous la supervision de la National Coast Guard et du MRCC. Le Dornier a été dépêché pour un soutien logistique à cette opération. En effet, le capitaine du cargo True Patriot, battant pavillon du Liberia, croisant à l’est de Maurice, a informé le QG de la National Coast Guard aux Salines que des fusées de détresse avaient été tirées en pleine mer.

Quinze mois et deux semaines après la découverte du jackpot de River Walk de Rs 220 + Rs 4 millions, dont Rs 110 millions en Never-Used US Dollar Notes dans trois coffres-forts en la résidence de l’ancien Premier ministre, Navin Ramgoolam, de nouveaux rebondissements sont à prévoir dans le cadre de l’opération Netwayaz Saison II. En effet, l’Attorney General’s Office, qui a initié des procédures sous la Legal Mutual Assistance, s’attend à être en présence des premières informations de la part des autorités allemandes au sujet de la provenance de ces Rs 100 millions en coupures de $ 100 avec des numéros de série consécutifs, trouvés dans des coffres-forts dissimulés dans la penderie de Navin Ramgoolam.

Le procès intenté à Rudolph Derek Jean Jacques, alias Gro Derek, et Wesley Bruno Casimir devant les Assises pour trafic de drogue s’est poursuivi ce vendredi 20 mai avec le contre-interrogatoire du Detective Inspector Assad Rujub, qui était posté à l’ADSU de Plaine-Verte à l’époque du démantèlement d’un réseau de drogue dont le premier nommé serait le parrain.

Le procès intenté par le DPP à la MCB dans l’affaire de détournement de fonds du National Pension Fund (NPF) s’est poursuivi hier en Cour intermédiaire devant les magistrats Renuka Dabee et Vijay Appadoo avec le contre-interrogatoire du Fraud and Risk Manager de la banque, Clifford Allet. Ayant déclaré lors de l’audience de jeudi que plusieurs autres clients de la MCB avaient été victimes de fraude, il a indiqué que la banque a remboursé quelques Rs 880 M pour cela. Me Rashid Ahmine, assistant DPP, a alors confronté le témoin au fait que la MCB ne disposait pas d’un système de contrôle interne rigoureux et efficace.

Indraduth Mohit, un bijoutier de 33 ans, est poursuivi devant les Assises pour l’agression mortelle de Dharmanand Ruttan, commis le 11 mars 2007 lors d’une altercation dans l’enceinte du poste de police de Montagne-Blanche. Lors de la séance d’hier, le Sergent Dwarkha, qui était affecté au poste de police de Quartier-Militaire au moment du drame, a été appelé comme témoin.

Le procès intenté par le DPP à la MCB dans l’affaire de détournement de fonds du National Pension Fund (NPF) a repris hier en Cour intermédiaire devant les magistrats Renuka Dabee et Vijay Appadoo avec le contre-interrogatoire du Fraud and Risk Manager de la banque, Clifford Allet.

L’ancien Premier ministre Navin Ramgoolam a comparu devant la magistrate Renuka Dabee en Cour intermédiaire ce matin aux côtés des deux ex-DCP Dev Jokhoo et Ravine Sooroojebally dans le cadre des incidents survenus au bungalow de Roches-Noires dans la nuit du 2 au 3 juillet 2011. Suite à la précédente demande de Me Gavin Glover pour l’obtention de tous les documents relatifs à l’affaire, ce dernier a soutenu avoir reçu la majeure partie des documents et que seuls les relevés téléphoniques ne lui ont pas encore été communiqués. La poursuite a confirmé que Mauritius Telecom n'a pas encore fait parvenir ces relevés au bureau du DPP.

La motion logée par Prakash Boolell, pour faire appel devant le Privy Council concernant la décision de la Cour Suprême de ne pas le réintégrer au barreau, a été rejetée hier par le chef juge Keshoe Parsad Matadeen et le juge Asraf Caunhye.

Le magistrat Azam Neerooa rendra son verdict le 28 juillet 2016 dans le cadre du procès intenté à Thierry Lagesse, ex-président du conseil d’administration du Groupe Mon Loisir (GML), à Dhaneshwar Toolsee, directeur de la société d’importation de véhicules SS Motor Point, et à Ashish Kumar Seeburun, un Returning Resident de 34 ans.

L’ancien avocat Prakash Boolell, trouvé coupable dans une affaire d’escroquerie et radié du barreau en 2007, fait de nouveau face à un nouveau procès pour escroquerie devant la Cour intermédiaire. À l'appel du procès hier, il a logé une motion demandant la radiation des charges, arguant qu'il n'a pas eu droit à une enquête équitable. L'affaire a été renvoyée au 28 juillet. Il lui est reproché d'avoir, le 23 avril 2012, fait une fausse ébauche de document portant l'entête de la Cour suprême à un des clients, lui faisant croire que la SBM allait lui verser Rs 12,7 M. Son client lui avait alors remis la somme de Rs 130 000 pour les frais d'enregistrement de la cour.

Poursuivi pour trafic de drogue dans l’affaire de la passeuse malgache Johana Zafera, qui purge actuellement 20 ans de prison, Louis Clarel Nicholas Lajeune, un soudeur de Quatre-Bornes, a comparu devant les Assises hier. Il a une fois de plus demandé à la cour de lui accorder un temps additionnel pour retenir les services d’un avocat. Le juge Benjamin Marie-Joseph a fixé le procès pour être entendu du 6 au 10 février 2017. Le 26 juillet, lors de sa prochaine comparution, son homme de loi devra être présent en cour.

C’est le 9 juin que les membres du Bar Council écouteront les explications de l’avocat Sanjeev Teeluckdharry, qui fait l’objet d’une plainte du DPP, Me Satyajit Boolell, concernant ses propos tenus face à la presse à son encontre dans l’affaire Roches-Noires. Alors qu’il a été convoqué à la Mauritius Bar Association hier pour donner son point de vue, Me Teeluckdharry a demandé plus de temps pour préparer ses explications. Une demande agréée par les membres de l’association. La réunion d’hier était présidée par Me Jacques Tsang Man King.

L’Anti-Drug and Smuggling Unit (ADSU), menée par le Deputy Commissioner of Police Bhojoo, a mis hors d'état de nuire un important réseau de trafic de drogue, opérant à partir de Résidence Kennedy, Quatre-Bornes. Le bilan se présente comme suit : saisie de 5,6 kilos d’héroïne d’une valeur marchande de Rs 100 millions, selon des sources policières; l’arrestation d’une suspecte, âgée de 24 ans, dont son époux purge actuellement une peine de 25 ans pour trafic de drogue. Deux autres suspects, déjà identifiés par l’ADSU, sont actuellement recherchés alors que la prévenue devait comparaître devant le tribunal des Plaines-Wilhems pour le délit d’importation et de trafic de drogue.

L’Equal Opportunities Tribunal a tenu hier une nouvelle séance dans l’affaire portant sur la nomination de Vijaya Sumputh à la tête du Cardiac Centre. Les avocats de la défense ont demandé un nouveau renvoi car l’Equal Opportunities Commission n’a pas, jusqu’ici, répondu à leur liste de questions dans la “Demand of Particulars”.

Les travailleurs du port, membres de la Port-Louis Maritime Employees Association (PMLEA), ont décidé de verser 1% de leur augmentation de salaire au Fonds de solidarité nationale. C’est ce qu’a, entre autres, annoncé mardi le négociateur du syndicat, Ashok Subron, lors d’une rencontre avec la presse.

Jean-Maxwell Gopal, 20 ans, a comparu devant les Assises hier dans le cadre du procès qui lui est intenté pour le viol et le meurtre de Sateewantee Jangtoo, une femme laboureur de 49 ans, dans un champ de cannes à Quatre-Cocos, Belle-Mare, en juin 2012. Sur ce qui semblerait être un malentendu, Me Siddartha Hawoldar est venu expliquer en cour hier que ses services n'avaient pas été retenus par le jeune homme et qu'ils ne se sont jamais rencontrés. Il a ainsi pu se retirer de l'affaire. C'est Me Bernard Marie, avocat commis d'office, qui défendra donc Jean-Maxwell Gopal. Ce dernier comparaîtra à nouveau en cour le 2 juin.

Le procès intenté à Sanjay Luchmun pour le meurtre de sa concubine, Santee Okil, le 8 mars 2009, s’est poursuivi devant les Assises hier avec l'audition du fils de la victime, Sandeep Gones. Souffrant de trisomie 21, le jeune homme avait été déclaré par les médecins qui l'avaient examiné apte à témoigner. Sandeep Gones est revenu sur les événements succédant la mort de sa mère dans la nuit du 8 mars 2009. Ce témoin clé de la poursuite a maintenu sa version, qu'il avait consignée à la police en 2009, et selon laquelle il affirme avoir vu l'accusé immoler sa mère.