Faits divers

Angelo Louis Frederico Andy, poursuivi en Cour intermédiaire sous une charge de “Wounds and Blows” pour avoir agressé son cousin avec un sabre, a été trouvé coupable. Ce dernier, gravement blessé, était dans l’incapacité de travailler pendant plus de six mois.

Après l’étape préliminaire de l’inculpation provisoire d’hier dans la saisie des 135 kg d’héroïne d’une valeur marchande de Rs 2 milliards, l’heure de vérité s’est approchée à grands pas pour Navin Kistnah, un habitant Petite-Rivière âgé de 34 ans. En effet, dès cet après-midi a débuté au QG de l’ADSU, aux Casernes centrales, son interrogatoire Under Warning sous haute sécurité au sujet des tenants et aboutissants de ce réseau de drogue au-dessus de tout soupçon. Mais dès les premiers contacts avec ses proches, après sa comparution devant la magistrate Navina Parsuramen, siégeant au tribunal de Port-Louis, il a laissé entendre que ce ne sera pas une partie facile même si les premiers nommés continuent à clamer son innocence dans cette importation record d’héroïne.

Qu’a-t-il bien pu arriver à Sylvio Lamoureux, 70 ans, dont le cadavre en état de décomposition avancée a été découvert hier soir à l’Avenue Bounty, Albion ? Celui-ci vivait seul dans une bicoque se trouvant sur un terrain en friche, situé à côté d’un bungalow. Il travaillait comme gardien de la villa, dont le propriétaire réside à Plaisance, Rose-Hill.

Une sortie en famille a viré au drame pour Kishnaduth Beedassy, 55 ans, dimanche au Pont Naturel, à proximité du village Carreau d'Accacia, Grand-Port. Cet ancien Charge Nurse de l'hôpital Victoria, plus connu sous le nom de Dharam, prenait des photos de la mer sur son téléphone portable quand il a glissé d'une certaine hauteur pour se retrouver à l'eau.

Dinesh Kumar Hurloll, un habitant de Trou-d’Eau-Douce âgé d’une trentaine d’années, dont la peine de trois ans de prison pour vol et entente délictueuse a été maintenue en cour d’appel, ne pourra faire appel devant le Judicial Committee du Conseil privé de la reine. Le Judicial Committee a conclu que « the application does not raise an arguable point of law ».

La société britannique Barnwell Enterprises Ltd s’est vue ordonner par la Cour suprême de verser un montant de USD 204 720, soit environ Rs 7,2 millions, à ECP Africa Fll Investments LLC et à Spencon International Ltd. Cette somme représente la sécurité des coûts que Barnwell Enterprises Ltd devra payer pour poursuivre ses actions en justice contre les deux autres sociétés.

La police a enregistré quatre cas de chute de vendredi à dimanche, les victimes ayant toutes été admises à l’unité des soins intensifs (ICU) de différents centres de santé. Un policier de 45 ans et une fillette de deux ans et demi figurent parmi les victimes.

Depuis samedi, les multiples enquêtes sur des saisies record d’héroïne, soit les 135 kilos du 9 mars, les 20 kilos du 24 mars et les deux kilos du 25 mars, d’une valeur marchande de Rs 2,5 milliards, ont pris une nouvelle tournure. Ainsi, le Prime Suspect, Navin Kistnah, qui était en fuite en Afrique du Sud et au Mozambique depuis le 8 mars dernier, est revenu sous le contrôle des limiers de l’ADSU.

Un jeune de 21 ans a succombé à ses blessures suite à un accident de la route à Union Vale Road, Mare-d’Albert. La victime, Pravesh Jooty, était à moto et avait un mineur âgé de 14 ans pour passager lorsqu’elle a perdu le contrôle de son véhicule avant de faire un dérapage. Tous deux se sont retrouvés sur l’asphalte avec de graves blessures alors que la moto a été endommagée.

Les quatre suspects arrêtés dans le sillage du meurtre de la boutiquière Kistnamah Ramanjooloo, 79 ans, ont été interrogés durant le week-end dans les locaux de la Major Crime Investigation Team (MCIT), aux Casernes centrales. La voisine de la victime, Sharonne Jackson, 30 ans, qui a été la première à passer aux aveux, est soupçonnée d’être le cerveau derrière ce plan de vol qui a mal tourné.

  • Une inculpation provisoire de Importation of Heroin with an averment of Trafficking, in breach of Sections 30 (1) (b) (ii), 41 (3), 41 (4), 47 (2) et 47 (5a) sous la Dangerous Drugs Act retenue
  • l Les Casernes centrales gardent le mutisme complet autour du retour à Maurice de celui qui détient la clé de ce réseau hors du commun avec des ramifications remontant à des caïds en prison et des avocats en tant que courroie de transmission présumée
  • Les hommes de loi du suspect, Mes Valayden et Dulloo, s’attendent à une première Legal Visit à 13h lundi au terme des dispositions de la Dangerous Drugs Act

Navin Kistnah, Prime Suspect dans l’un des plus importants réseaux de drogue en voie de démantèlement, a été rapatrié hier en fin de journée. Bientôt une quarantaine de jours depuis qu’il avait pris la fuite en direction de l’Afrique du Sud, croyant pouvoir échapper aux conséquences de l’opération conjointe de l’Anti-Drug and Smuggling Unit (ADSU) et de la Customs Anti-Narcotics Team de la Mauritius Revenue Authority (MRA) avec la saisie record de 135 kilos d’héroïne d’une valeur marchande de Rs 2 milliards. Un mandat d’arrêt international avait même été émis contre lui aussi bien qu’une Red Notice de l’Interpol. Après cette opération du 9 mars dernier, deux autres cargaisons d’héroïne, soit d’une valeur marchande de Rs 350 millions et de Rs 50 millions respectivement, adoptant le même modus operandi, de sachets des drogue dissimulés dans des compresseurs de gaz cylindriques et venant d’Afrique du Sud dans des conteneurs, ont été découvertes. Même si, à ce stade, aucune information n’a transpiré quant aux destinataires de cette drogue, tout semble indiquer que ce même réseau, avec des ramifications remontant à des parrains de la mafia, purgeant de lourdes peines d’emprisonnement et des courroies de transmission bénéficiant de l’appui d’hommes de loi, serait à l’œuvre.

Depuis vendredi après-midi, la région de La-Tour Kœnig est en état de choc. L’un des visages incontournables de cette zone résidentielle, Kistanamah Ramanjooloo, qui devrait fêter ses 79 ans hier et qui tenait une boutique bien connue, a été victime d’une agression mortelle. L’une de ses voisines, Sharone Jackson, 30 ans, figurant parmi les premiers suspects, a été interpellée presqu’au même moment que la découverte de la dépouille de la victime dans sa boutique. Très, les aveux de cette voisine devaient mettre les limiers de la Major Crime Investigation Team et du CID de Port-Louis sur la piste des trois autres complices, dont Nasser Ali Jeewon, alias Ti-Jockey, 41 ans, marchand ambulant de son état et habitant la route Militaire à Plaine-Verte. Les quatre meurtriers présumés ont comparu devant la Bail and Remand Court, hier matin, sous une inculpation provisoire de meurtre.

Vikram Singh, un ressortissant indien âgé de 32 ans, a essuyé un revers en Cour suprême dans sa demande pour que l’objection de l’État civil à ce qu’il se marie à une Mauricienne soit enlevée. Il avait réclamé dans la foulée qu’un ordre soit émis pour que le Passport & Immigration office étende son visa jusqu’à ce qu’il y ait un dénouement dans cette affaire. Toutefois, la juge Aruna Devi Narain devait conclure, par le biais des documents présentés en cour, que le ressortissant indien « essayait par tous les moyens de se marier à une Mauricienne pour obtenir le statut de résident à Maurice ».

Il avait plaidé coupable de viol en Cour intermédiaire. Jean Laval Beauyeux, âgé d’une vingtaine d’années, a écopé d’une peine de prison de 12 ans hier pour avoir agressé sexuellement une quinquagénaire de Bambous. Le verdict a été prononcé par le magistrat Raj Seebaluck.

Trois hommes et une femme, qui se déplaçaient à bord d’une voiture volée, ont agressé en milieu de semaine quatre commerçants, emportant argent et bijoux dans des boutiques, un restaurant et un vidéoclub de Triolet, Arsenal et Terre-Rouge. La police serait en possession d’une vidéo de caméra de surveillance qui, espère-t-on, permettra peut-être d’identifier les malfrats.

Soumis à un interrogatoire serré dans les locaux de l’Anti Drug and Smuggling Unit (ADSU) jeudi et vendredi, Francis Will Townsend a refusé de collaborer en faisant comprendre aux hommes du Deputy Commissioner of Police (DCP) Choolun Bhojoo qu’il ne dirait rien sur aucun dossier. Extradé de Madagascar vers Maurice jeudi, il est pour le moment sous le coup d’une accusation provisoire de blanchiment d’argent et demeure en détention préventive.

Le mystère perdure sur la mort de la Mauricienne Shazia Edah-Tally à Sydney, en Australie. Le corps de cette jeune femme de 19 ans, qui étudiait à la Macquarie University de Sydney, a été retrouvé hier au pied d'une falaise de plus de 30 mètres au Royal National Park alors qu'elle était partie en randonnée avec son petit copain mercredi. La police australienne, qui n'écarte pas la thèse d'un acte criminel, a appris que le couple se sont perdus de vue à un lieu connu comme le “Wedding Cake Rock”, lieu qui attire de nombreux touristes pour sa vue panoramique sur la falaise. C'est mercredi aux alentours de 17h, heure de Sydney, que l'amoureux de Shazia Edah-Tally a informé la police de sa disparition, soit trois heures après l'avoir cherchée. Le jeune homme a déclaré que sa copine et lui devaient se retrouver à un certain point sur le tracé, mais que la victime n'est jamais arrivée au lieu de rendez-vous.

À Gatineau, au Canada, hier, a débuté le procès devant jury du Mauricien Shakti Ramsurrun, 33 ans. Il est accusé d’avoir tué, le 23 mai 2012, sa femme, Anne-Katherine Powers, la mère de celle-ci, Louise Lebœuf, et son beau-père, Claude Lévesque. Il y a quelques semaines, note Le journal de Montréal, qui fait état de l’affaire, « les avocats de Shakti Ramsurrun ont tenté de faire avorter le procès… »

C’est un sentiment de révolte qui anime les proches de Kistnamah Ramanjooloo, dont le corps sans vie a été retrouvé gisant dans une mare de sang dans sa boutique, située rue Jacarandas, à Terrasson, La Tour Koenig. Sa famille comptait lui faire une surprise ce samedi, où elle devait fêter ses 79 printemps, mais ce son finalement ses funérailles qui auront lieu ce jour-là. « Je ne comprends pas ce qui s’est passé. C’est un voisin qui a crié dans la rue que ma mère était morte », explique son fils, Nanda Ramanjooloo. Ce dernier n’a pu retenir ses larmes en apercevant le cadavre. « Tou lezour mo ti abitie all join li. Ziss azordi mo pann gagn letan… » se désole-il.  Aux dernières nouvelles, hier soir, les limiers de la police ont déjà procédé à l’arrestation de la suspecte, une dénommée Sharon, qui a déjà balancé le nom de ses deux complices, activement recherchés.

L’enquête diligentée par l’Anti-Drug and Smuggling Unit (ADSU) suite à la triple saisie d’héroïne de 135 kilos, 20, kilos et deux kilos le mois dernier dans le port, pourrait connaître des rebondissements.

Les éléments de l'ADSU de Rodrigues attendaient hier matin de pied ferme l'arrivée du navire MV Mauritius Trochetia, à Port-Mathurin, suite à l’obtention d’informations selon lesquelles un passager transportait de la drogue. Toutefois, ils ne disposaient d’aucune information concernant la quantité et la nature de cette drogue. Une fois dans la rade à 7h30 hier, les officiers ont intercepté un Rodriguais, résidant Cascade Jean-Louis, qui revenait d'un séjour à Maurice, où il logeait à l'African Town, Surinam.

Une demande statutaire logée par Building & Civil Engineering Co. Ltd, réclamant Rs 27,9 M au Domaine des Alizées Ltée, représentant le paiement dû pour avoir réalisé le projet immobilier Le Domaine des Alizées Club & Spa, situé à Grand-Baie, a été rejetée par la cour suprême. Le juge Gérard Angoh, dans l'énoncé de son jugement, a conclu que Le Domaine des Alizées Ltd a pu établir qu'il y avait de nombreux désaccords entre les deux compagnies sur leurs dispositions contractuelles. La compagnie pourra de ce fait contester la somme réclamée.

Le gouvernement mauricien souligne qu’à ce jour aucune information officielle concernant la présence à Maurice de Claudine Razaimamonjy, conseillère du président malgache, ne leur a été communiquée. « On suit la situation de près », fait-on ressortir dans les milieux du gouvernement. « Nous sommes en contact avec l'ambassade de Maurice à Madagascar et celle de Madagascar à Maurice ». Sollicité par Le Mauricien, le chargé d'affaires malgache, Mija Rasamizafy, demeure injoignable.

Un accident fatal s’est produit hier soir à Maréchal, Rodrigues, impliquant une moto et une voiture du ministère de la Santé. Grièvement blessé, le motocycliste, âgé de 36 ans, a été transporté au centre médical de La Ferme où un médecin où son décès a été constaté. Une autopsie devait être pratiquée au courant de la journée. Le chauffeur, 37 ans, a été testé négatif à l’alcootest. Néanmoins, il a été placé en détention policière et sera inculpé sous une charge provisoire d’homicide involontaire.