Faits divers

Sans salaire depuis plusieurs mois, les employés du restaurant Le Phare avaient déclenché un mouvement de grève la semaine dernière. Après consultations avec des dirigeants syndicaux, ils ont décidé de reprendre le chemin du travail en attendant qu’une solution soit trouvée dans le conflit opposant les héritiers de leur ancien patron, feu Alain O’Reilly.

Pratibha Bholah, nommée Parliamentary Private Secretary (PPS) après avoir quitté les rangs du MSM pour rejoindre le PTr, a été victime d'un vol dans la journée d'hier.

Des mesures spéciales ont été instaurées, dans le cadre de l’enregistrement des citoyens pour obtenir les nouvelles cartes d'identité, pour permettre aux personnes ne pouvant se déplacer dans les différents centres de conversion de l’île, et ce en raison d’une maladie sévère ou d’un handicap.

Les hommes de la Criminal Investigation Division de la région nord, sous la supervision de l’assistant commissaire de police Devanand Reekoye, enquêtent depuis hier après-midi sur une nouvelle affaire de mœurs. Dans une déposition consignée au poste de police de Poudre D’Or hier après-midi, une adolescente de la région, âgée de 13 ans, allègue avoir été abusée sexuellement par cinq jeunes hommes contre une récompense en argent, cadeaux et même en bonbons. À la mi-journée, les sources policières approchées tendent à confirmer que l’arrestation des cinq suspects est imminente.

Dans le cadre du procès intenté au jockey italien Gregorio Arena, sous la charge de “cheating” alors qu’il montait Saziwayo, la Cour devait donner sa décision quant aux objections apportées par la défense. Hier, les magistrats Kesnaytee Bissoonauth et Azam Neerooa ont accédé à la motion de la défense, notamment sur l’objection à la projection du DVD de la course.

La division civile de la Cour intermédiaire a, dans un jugement qu’elle vient de rendre, émis un ordre de démolition à l’encontre d’un couple ayant entrepris illégalement des travaux sur un terrain ne leur appartenant pas. Il s’agit d’un conflit entre parents par alliance.

L’enquête, initiée par le Central CID suite aux dénonciations d’un trafic illégal de cadavres entre le Krishnanand Seva Ashram de Calebasse et le SSR Medical College, attend toujours la confirmation de l’identité de trois des neuf cadavres récupérés de cette faculté de médecine lors d’une descente sur les lieux lundi soir. À ce matin, les responsables de l’ashram de Calebasses étaient attendus aux Casernes centrales pour des explications. De son côté, la directrice du SSR Medical College, la Pr S. Shukla, a subi une longue séance d’interrogatoire hier après-midi sur ce même dossier.

Dans le cadre du procès intenté à Siddick Chady et Prakash Maunthrooa dans l’affaire Boskalis, le témoin Raymond Lagesse a dû faire face à un « contre-interrogatoire oppressif », qui lui aurait fait admettre qu’il n’avait pas été « honnête » envers l’ICAC lors de son interrogatoire à Dubaï.

Alors que le procès dans l’affaire de l’agression à l’acide du Dr Krishan Malhotra allait reprendre en Cour intermédiaire ce matin devant les magistrats Renuka Dabee et Vijay Appadoo, et ce après un renvoi de quatre mois, l’un des accusés – Neerunjun Ramdin – était absent pour maladie. Par ailleurs, le témoin que la défense allait contre-interroger ce matin le Dr Rajendra Gunessee, chirurgien plastique, également absent en Cour. Les magistrats ont par conséquent renvoyé l’affaire au 12 mai.

Le procès intenté à Siddick Chady et Prakash Maunthrooa dans l’affaire Boskalis a été appelé ce matin afin que la Cour puisse prendre connaissance de la venue des deux témoins néerlandais dans cette affaire, en l’occurrence Jan Cornelis Haak et Antonius Theodorus Johannes Wilhelmus de Goede. Me Ivan Collendavallo a fait savoir que Jan Cornelis Haak est attendu à Maurice le 15 septembre alors que l’autre témoin sera là le 22 septembre.

Le procès intenté à Bruno Westley Casimir a été appelé hier aux Assises devant le juge Benjamin Marie Joseph.

Les trois motions contestant la légalité et la constitutionnalité de la nouvelle carte d’identité biométrique ont été appelées devant le Deputy Master and Registrar, Nicolas Ohsan-Bellepeau ce matin. Celle du leader du MSM Pravind Jugnauth a été renvoyée au 15 avril prochain et celles présentées par Dr Rajah Madhewoo du Regroupement Travayer Social (RTS) et l’avocat Me Neelkhant Dulloo, au 6 mai prochain.

Jean Michel Lapuerte (42 ans), employé comme Skipper à l'hôtel Prince Maurice, est mort noyé hier après-midi au large de La Passe Canon, à Poste-de-Flacq.

L’audition de Raymond Lagesse, l’agent exclusif de Boskalis à Maurice, s’est poursuivie hier en cour intermédiaire. Lors de cette séance, il était question des trois visites rendues par l’ancien Area Manager de Boskalis, Peter Boer et Raymond Lagesse, au domicile de Siddick Chady dans le cadre des travaux de dragage dans le port.

Depuis les révélations au sujet d’un présumé trafic de cadavres impliquant une faculté de médecine dans les colonnes du Mauricien vendredi dernier, l’enquête du Central CID, sous la supervision du surintendant de police, SP Yashdev Callee, a connu des développements. Une descente policière en collaboration avec le Chief Police Medical Officer, le Dr Ashok Kumar Gungadin, a été effectuée hier en début de soirée dans les locaux du SSR Medical College à Belle-Rive. Neuf cadavres, placés dans des bacs en formol pour des besoins académiques, ont été saisis à des fins d’enquête. Cette affaire remonte à la période allant de 2001 à 2007.

Après un renvoi de plus de quatre mois, le procès dans l’affaire de l’agression à l’acide du Dr Krishan Malhotra reprendra en Cour intermédiaire demain devant les magistrats Renuka Dabee et Vijay Appadoo. L’absence du portrait-robot du principal suspect du dossier de la Poursuite avait été débattue pendant plusieurs séances en Cour, ce qui avait débouché sur une motion d’abus de procédures logée par Me Nuvin Proag qui assure la défense des deux accusés, Neerunjun Ramdin et Kissunkumar Hazareesing. La motion a été rejetée et le document est toujours manquant. La Poursuite devra poursuivre l’audition des témoins.

Un peu moins de 24 heures après le braquage à main armée de la station-service Indian Oil à Wootun, avec la recette du jour emportée, les enquêteurs de la CID de la Central Division ont résolu l’affaire et appréhendé les braqueurs. Le coup de dimanche soir a été réalisé par un gang de voleurs mené par un jeune policier avec la complicité de son frère cadet et d’un deuxième complice.

Une escouade de Rose-Belle, comprenant les constables Kumar et Ramit ainsi que le sergent Ramjeewon – menée par l’inspecteur Pirthee –, a procédé, durant le week-end, à l'arrestation d'un imam, habitant la localité, dans le cadre d'une affaire de séquestration et de coups et blessures avec, en toile de fond, la vente d’une voiture pour la somme de Rs 90 000, dont seulement un montant de Rs 20 000 aurait été payé. L'imam, Mohamed Shamin Kodadin, a passé la nuit en cellule policière et a comparu devant le tribunal de Mahébourg.

Le procès intenté à Siddick Chady et Prakash Maunthrooa dans l’affaire Boskalis a repris ce matin en Cour intermédiaire devant la magistrate Wendy Rangan. L’avocat de la défense, Me Saïd Toorbuth, avait signifié son intention lors de la dernière audience de loger une motion de « trial by the press » pour demander à la Cour d’inviter la presse à éviter le « misreporting ». La magistrate l’avait invité à présenter une motion en bonne et due forme s’il souhaitait que la Cour considère sa requête mais Me Saïd Toorbuth a fait part ce matin de sa décision de ne pas aller de l’avant avec sa motion.

Les efforts déployés au cours de ces six dernières semaines par les hommes de la Major Crime Investigation Team du chef inspecteur Rugbur et de l’inspecteur Jokhoo, en collaboration avec des enquêteurs de la CID de la Western Division, commencent à porter leurs fruits. Une première arrestation est intervenue en fin de semaine dans l’enquête sur le meurtre du bassin Cahin, à Petit-Verger, où ont été jetés les morceaux du corps de Mantee Murchoyea, 55 ans. Le meurtre aurait été commis dans la nuit du 23 au 24 février tandis que la découverte macabre a été faite tôt le 24. Jusqu’ici, l’arme du crime n’a pas encore été retrouvée, de même que le lieu où ce dernier a été commis n'a été confirmé.

Refus d’alcotest : un motocycliste acquitté
Chandraprakash Bheemul avait été poursuivi en cour de Flacq sous deux charges, avoir refusé un test d’alcoolémie. La magistrate Jannoo-Jaunbocus a rayé les charges retenues contre lui, jugeant, en outre, qu’une des charges « does not disclose any offence known to law ».

Elle est rentrée au pays depuis jeudi à la mi-journée et s’est discrètement éclipsée en trompant la vigilance d’une horde de journalistes qui l’attendaient depuis deux heures. Depuis, Yashika Bhageerathi, 19 ans, étudiante en A-Level déportée à bord d’un avion d’Air Mauritius en provenance de Londres se terre dans un endroit connu seulement d’une poignée de personnes. Elle s’est pourtant confiée à un correspondant local de ITV News, une chaîne de télévision de la Grande-Bretagne. Elle évoque sa peur et sa solitude dans une vidéo de quelques secondes.

Nalinee Nobin, 42 ans, immolée par son époux Vivek Nobin, 47 ans, s’est ajoutée à la liste des victimes conjugales. Brûlée au 3e degré à son domicile à Bain des Dames, le 5 mars dernier, cette mère de famille luttait entre la vie et la mort à l’unité des grands brûlés de Candos. Elle se remettait lentement de ses graves brûlures, selon ses proches, mais, contre toute attente, a rendu l’âme mardi matin. Sa mère, Sita Devi Sonea, qui a accouru en entendant ses hurlements, ne comprend pas et réclame justice.

Les efforts déployés au cours de ces six dernières semaines par les limiers de la Major Crime Investigation Team (MCIT) du chef inspecteur Rugbur et de l’inspecteur Jokhoo, en collaboration avec des enquêteurs du CID de la Western Division, commencent à rapporter des dividendes. Une première arrestation est intervenue en fin de semaine dans l’enquête sur le meurtre de Bassin Cahin, Petit Verger,  avec la victime, Mantee Murchoyea, 55 ans, découpée en 13 morceaux. Le meurtre aurait été commis dans la nuit du 23 au 24 février dernier et la découverte macabre intervenant tôt le 24 au matin. Jusqu’ici, l’arme du crime n’a pas encore été retrouvée et encore moins le lieu du crime confirmé.