Faits divers

Nouveauv drame dans l’enceinte de la résidence de l’ancien président de la République Cassam Uteem, à Mare-Gravier, Beau-Bassin, ce matin. Le constable Franco Ecumoire, 23 ans, qui comptait deux ans de service au sein de la force policière, s’est tiré une balle dans la tête. Cet habitant de Montagne-Blanche n’a pas survécu à ses blessures. L’autopsie pratiquée par le Chief Police Medical Officer, le Dr Sudesh Kumar Gungadin, devait confirmer la cause officielle du décès.

Louis Michael Ricardo Seetamane (43 ans), un pêcheur habitant Tourette Road, à Vieux Grand-Port, a trouvé la mort hier après-midi dans des circonstances tragiques.

Smart for Success Ltd avait logé une plainte en Cour suprême contre Platinium Leisure Ltd autour de l’utilisation de l’enseigne Xia. Smart for Success Ltd commercialise depuis 2004 la marque de vêtements Xia pour son magasin à Rivière-Noire alors que Platinum Leisure Ltd utilise cette même enseigne pour son restaurant à Bagatelle. Selon le plaignant, l’utilisation de la même enseigne pour deux commerces différents portait à confusion.

L’enquête judiciaire instituée par le Directeur des Poursuites publiques, Me Stayajit Boolell, concernant les inondations meurtrières du 30 mars, sera appelée pro-forma aujourd’hui, soit près d’un an après le tragique évènement causant la mort de onze personnes à Port-Louis, notamment au Caudan.

La motion présentée par Me Ashwina Joree, State Counsel, qui représente l’État, défendeur dans l’appel logé par un automobiliste de Rodrigues, qui a été verbalisé pour avoir conduit un véhicule alors qu’il avait un taux d’alcoolémie au-dessus de la quantité prescrite par la loi, a été rejetée par le chef juge, Keshoe Parsad Matadeen, et le juge Saheed Bhaukaurally. Dans cette motion, l’avocate a argué que l’appelant a présenté sa demande d’appel hors du délai prévu dans nos lois.

FOND-DU-SAC : Arrêté pour vol dans une maison de jeu
Un habitant de Plaine-des-Papayes, âgé de 24 ans, est en détention policière depuis le week-end suite à un vol avec violence dans une maison de jeu à Fond-du-Sac. La déclaration consignée par une des caissières indique qu’une dispute a éclaté entre l’homme et elle vers 17 h samedi alors qu’elle était en service. L’individu devait l’agresser peu après avant de faire main basse sur une somme de Rs 2 300 se trouvant dans le tiroir. Il devait ensuite prendre la fuite avant d’être arrêté par la police. D’autre part, la police enquête sur un autre vol avec violence commis dans une autre maison de jeu à D’Albert. Vers 23 h samedi, un homme encagoulé a fait irruption sur les lieux avec un sabre à la main. Il a emporté Rs 2 318 d’une caissière aussi bien que son porte-feuille contenant des cartes bancaires et une somme de Rs 230.

Des limiers de la Criminal Investigation Division (CID) de la Eastern Division, travaillant en étroite collaboration avec ceux de la Major Crime Investigation Team (MCIT), sont sur la brèche en vue d’élucider les circonstances d’une fusillade mortelle à Petit-Verger, Saint-Pierre. Yoven Vineyen Velangany, 23 ans, habitant Gentilly, Moka, a succombé samedi à des coups de feu tirés littéralement à bout portant par son assaillant, qui était accompagné d’une vingtaine de complices voyageant à bord d’une dizaine de véhicules. Trois suspects sont déjà sous les verrous alors que la police se dit confiante que l’étau se resserre sur tous ceux qui ont participé directement ou indirectement au règlement de comptes de samedi après-midi. Des enregistrements de caméras de surveillance sur un immeuble privé du coin ont été versés dans le dossier à charge en vue de permettre à la police d’identifier individuellement tous les suspects de même que les véhicules impliqués dans ces graves incidents.

“Je m’appelle Camille. J’ai 6 ans et demi. Je suis en CE1. J’habite à Moreea en Polynésie française. J’aimerais correspondre avec une jeune fille comme moi.”En octobre 2010, une jeune Réunionnaise jette une bouteille à la mer Quatre ans plus tard, elle est retrouvée en Australie. 

La condamnation à trois mois de prison infligée en Cour suprême, le 17 octobre 2011, par l’ancien Senior Puisné Judge Keshoe Parsad Matadeen à Dharmanand Dhooharika, journaliste et rédacteur-en-chef de l’hebdomadaire Samedi Plus, pour Offence of scandalising the Court, a été cassée, mercredi dernier, par le Board du Conseil Privé de la reine, la plus haute instance de la justice mauricienne. Les Law Lords qui ont écouté à Londres l’appel logé par Dharmanand Dhooharika ont conclu qu’il n’avait été animé d’aucune mauvaise foi (bad faith) dans ses écrits et, surtout, qu’il n’a pas bénéficié d’un procès équitable puisqu’il n’avait même pas eu l’opportunité, lors de son procès, de donner en personne son témoignage pour sa propre défense.

De retour d’un séjour à Agaléga, un visiteur offusqué par l’ampleur des déchets entassés sur les plages de l’atoll et l’abattage des tortues de mer se dit surpris par le laxisme des autorités sur place face à ces deux problèmes néfastes à l’environnement. Il est connu de tous que les superbes plages d’Agaléga sont régulièrement polluées par des déchets des bateaux — notamment en provenance du continent asiatique — poussés par les courants. Mais les plages ne sont pas les seules victimes de pollution. Des barils de carburant sont débarrassés dans des bois ou abandonnés ça et là. Quant à l’abattage des tortues, espèces protégées, il serait plutôt courant.

Sans la présence inopinée de la fille de la boutiquière du coin, Joseph Christian Agathe, âgé de 42 ans, habitant Montagne Chérie, aurait pu succomber seul à des graves blessures à la tête suite à une agression perpétrée par un de ses amis. La victime, qui a été transportée d’urgence à l’hôpital Queen Elizabeth II de Crève-Cœur, est placée depuis hier soir sous respiration artificielle à l’Intensive Care Unit (ICU). Son cas inspirait, hier soir, de vives inquiétudes, alors qu’une évacuation sanitaire sur l’hôpital Nehru à Maurice devait être tentée dans la matinée si son état de santé le permet.

Environ un an après l’éclatement du Varmagate, avec des rebondissements à répétition, le DPP a décidé de n’intenter des poursuites judiciaires qu’à l’ancien Attorney General (AG) Yatin Varma et au jeune conducteur Florent Jeannot.

La police, en particulier des limiers de la CID de l’Eastern Division, menés par les assistants surintendants de police Monvoisin et Ramgoolam, a connu une veillée pascale mouvementée. Un jeune homme, Yoven Vellangany, âgé de 24 ans, a été tué d’un coup de balle au ventre à son domicile de Petit-Verger, Moka, vers 17 heures, suite à un règlement de comptes présumé entre gangs rivaux. Une importante opération policière dans la soirée d’hier a débouché sur deux arrestations, dont celle du notoire Philippe Harel à son domicile à Grand-Baie. D’autres arrestations sont à prévoir dans les heures qui suivent. De leur côté, des membres de la CID de Rodrigues, sous la supervision du chef inspecteur Max Raboude, Assistant Divisional Commander, enquêtent dans un cas d’agression grave. La victime, Joseph Christian Agathe âgé de 42 ans, est à l’Intensive Care Unit du Queen Elizabeth Hospital de Crève Cœur en attendant une évacuation médicale, ce matin, sur l’hôpital Nehru si son cas le permet.

Josian Kenneth Fabre, un jeune homme qui a été trouvé coupable et condamné à 32 ans de prison par la cour d’assises parce que, selon l’accusation, il avait tenté de prendre possession 285,8 grammes d’héroïne pour faire du trafic, a gagné son appel.

Après le jugement rendu par les Law Lords mercredi concernant l’appel de l’ancien rédacteur en chef du journal Samedi Plus, le Privy Council devra se pencher sur deux autres cas pour Maurice. Le judicial Committee du Privy Council a entendu le 27 mars dernier l’affaire de Satheeven Sabapathee, plus connu sous le nom de Dushy Sabapathee, qui pèse une condamnation de trois ans de prison pour possession de drogue alors que le procès de la compagnie Alternative Power Solutions Ltd contre le CEB pour le contrat de 660 000 ampoules économiques est passé le 2 avril.

Trouvé coupable d’évasion fiscale, l’inspecteur Seewoosungkur avait été interpellé à l’aéroport avec 297 téléphones cellulaires, des chargeurs et des bijoux en or, sans payer des droits d’importation

Ceux circulant aux abords du MCB Head Office à Port-Louis et dans les parages de la Place d’Armes ont dû être étonnés hier après-midi de voir la totalité des employés de cette institution bancaire quitter leurs locaux en quatrième vitesse. En fait, il s’agissait d’un exercice de simulation d’incendie avec la Place d’Armes comme point de rassemblement. Cet exercice s’est déroulé avec la collaboration de la force policière.

Suresh Raghoonath avait été poursuivi en cour de Rose-Hill sous deux charges d’accusation, « larceny with aggravating circumstances » et « possession of stolen property ». La magistrate Meenakshi Gayan-Jaulimsing a, dans son jugement, décidé de rayer les charges retenues contre lui.

HIER MATIN : Une femme se fait voler dans un bus
Une quadragénaire de Vallée Pitot était dans un autobus en direction de Baie-du-Tombeau quand elle s’est fait dépouiller par un autre passager. Dans une déclaration consignée à la police, elle a indiqué qu’un homme a arraché son sac alors que l’autobus avait atteint les parages des anciens Docker’s Flat. Le sac contenait de l’argent, un cellulaire et des documents personnels. Le malfrat est parvenu à prendre la fuite.

 

Le jugement dans l’appel interjeté par le journaliste Dharmanand Dooharika aux Law Lords du Privy Council est attendu cet après-midi. À l’heure où nous mettions sous presse, le jugement n’avait toujours pas été rendu, l’audience de la Cour de Londres ayant été fixée pour 14 heures, heure londonienne. Vers 18 heures aujourd’hui, les hommes de loi de Dharmanand Dooharika auront déjà pris connaissance de la décision des Law Lords.

Le Judicial Committee du Privy Council a rendu hier après-midi le jugement dans l’appel interjeté par Dharmanand Dhooharika pour contester la sentence de trois mois de prison que la Cour suprême lui avait imposée pour outrage à la Cour. Les Law Lords ont tranché en sa faveur concluant qu’il n’avait pas bénéficié d’un fair trial. La sentence de trois mois de prison a ainsi été annulée. « Mr Dhooharika was not properly convicted of the offence. The Board does not agree that he was acting in bad faith », souligne le Privy Council dans le jugement.

Dans le sillage du jugement du Judicial Committee of the Privy Council, le bureau du Directeur des Poursuites publiques a communiqué à la presse l’analyse suivante sur les attendus de ce jugement rendu public, hier après-midi.

La compagnie Gamma Civic et Railway Agro-mechanical Multipurpose Cooperative Society Ltd étaient poursuivies en Cour industrielle sous deux charges en violation à la Occupational Health and Safety Act, pour avoir failli à assurer la sécurité de ceux qui ne sont pas ses employés sur le lieu de travail. Kressoonlall Simothy, chauffeur à la Railway Agro-mechanical Multipurpose Co-Operative Society Ltd avait été électrocuté alors quand il est entré en contact avec l’un des câbles électriques laissés sans protection par Gamma Civic.

La Major Crime Investigation Team, menée conjointement par le chef inspecteur Rugbur et l’inspecteur Jokhoo sous la supervision de l’assistant commissaire de police Heman Jangi du Central CID, a procédé à une deuxième arrestation dans le meurtre de Mantee Murchoyea, commis à Petite-Rivière le 23 février dernier.