Faits divers

L'enquête du Central CID sur le réseau d'escrocs venant d'Ukraine, avec l'usage de cartes bancaires trafiquées pour des retraits, a débouché sur une troisième arrestation dans la soirée d'hier.

Une bagarre entre des marins coréens et indonésiens a pris des tournures dramatiques hier soir dans le port. Li Chung IL, 25 ans, employé sur le bateau de pêche Terang Surya, a été agressé mortellement au cours des échauffourées.

La magistrate Yashumatee Gopaul, siégeant en Cour de district de Pamplemousses, a accordé le bénéfice du doute à Kumar Jagessur, accusé de coups et blessures sur la personne de sa nièce. La victime, a-t-elle relevé, avait à plusieurs reprises changé sa version des faits en Cour.

La juge Nirmala Devat, qui a présidé le procès intenté à Rodney Ah Laye pour tentative de prendre possession d’une cargaison de comprimés de Subutex, a réservé son jugement, qu’elle rendra à une date ultérieure. Ce procès a débuté hier et a pris fin ce matin avec les plaidoiries des avocats.

Auraient-ils subi des « pressions » pour quitter le sol mauricien ? C’est la question que se posent certains après le départ du territoire dimanche dernier d’un groupe d’étudiants bangladeshi, qui avaient opté pour des études tertiaires à l’Elite School of Business & Finance, à Ébène. Se plaignant de certaines conditions, ils avaient, en septembre 2013, réclamé à l’institution tertiaire un remboursement de leurs frais d’études. Leur homme de loi, Me Deepak Rutna, réclame une enquête approfondie sur le dossier.

Le Dr Sandeep Prayag, âgé de 30 ans, qui était au volant de la voiture immatriculée SR 1113, impliquée dans l’accident mortel à The Vale dimanche, a été doublement inculpé lors de sa comparution devant le tribunal de district de Mapou. Il est accusé d’homicide involontaire sur la personne du jeune motocycliste, Pourbarlen Packireepillay, âgé de 24 ans, habitant Mapou et de conduite en état d’ivresse.

Le procès intenté à Joydeep Beeharry, Udaysing Ramdonee et Gavin Vèle Govinden dans l’affaire Mauritius Duty Free Paradise s’est poursuivi hier devant les magistrats Vijay Appadoo et Panray Sewpal. Les avocats de la défense ont logé trois motions dont une réclamant une enquête concernant les affirmations du DCP Appadoo sur l’état d’une bouteille de vin produite comme pièce à conviction, qui aurait été « tampered with ».

La région de Plaine-Verte, en particulier l'angle du boulevard Magon et de la rue Diego Garcia, a vécu deux heures de tension hier en début de soirée avec un important déploiement des membres des forces de l'ordre. Deux incidents impliquant quasiment les mêmes agresseurs sont à l'origine de cette manifestation de colère de quelque 500 habitants de la localité, avec deux des  suspects – Muntazir Khodabaccus, un habitant de la rue Magon âgé de 28 ans, et Abdool Noor Ud Din, 27 ans, de la rue Saint-Pierre, à Pailles – ayant à chercher refuge sur le toit de la maison du premier nommé pour leur propre sécurité. La police a dû faire intervenir le véhicule blindé de la Special Supporting Unit (SSU) pour faire évacuer les suspects en toute sécurité peu avant 22 heures, le calme revenant ensuite dans ce faubourg de la capitale.

Le procès privé qu’a logé l’avocat Roshi Bhadain contre Nitesh Ramdharry, impliqué dans l’enquête sur l’allégation formulée par ce dernier selon laquelle c’est l’avocat qui l’avait poussé à grossir (de Rs 8 M à 40 M) la somme d’argent que doit Hemant Bangaleea au premier nommé, a été rayé ce matin.

Des limiers de la CID de Quatre-Bornes ont mis hors d’état de nuire, ce matin, un vaste réseau d’escroquerie internationale au niveau des retraits bancaires avec l’arrestation de deux Ukrainiens logeant dans un hôtel de Quatre-Bornes. Dans un premier temps, l’escouade du sergent Venkatachellum a également procédé à la saisie d’une trentaine de cartes de crédits bancaires se trouvant en possession des suspects, qui ont été remises au Central CID à la mi-journée pour la suite de cette enquête avec des ramifications sur le plan international.

La petite Léa René, âgée de cinq ans, qui avait été ensevelie sous un pan de mur écroulé le 3 janvier dans le petit village du Sud de St-Hilaire, n’a pas survécu à ses graves blessures. Elle avait été placée sous respiration artificielle à l’Intensive Care Unit de l’hôpital de Rose-Belle depuis le jour du drame et aujourd’hui à 8 h 10, elle a succombé à ses graves blessures. Une autopsie devait être pratiquée à la mi-journée en vue de déterminer la cause exacte du décès.

Vitiro Ltd, qui pourvoit des services de Digital Satellite Television (DSTV), réclamait Rs 350 000 à la compagnie SA Technologies. Cependant, le magistrat Raj Seebaluck, siégeant en Cour intermédiaire, a ordonné au défendeur de payer Rs 100 000 à Vitiro Ltd.

EN 24 HEURES : Deux voitures volées dont l’une retrouvée à Belle-Mare
Deux vols de voiture ont été rapportés à la police ce week-end. Dans le premier cas, la voiture de location d’une touriste française, volée à Grand-Baie, a été retrouvée dans la journée d’hier à Belle-Mare avec d’autres occupants que dans l’autre cas, la voiture a été volée presque au nez et à la barbe du propriétaire, un habitant de Triolet.

En ce début d’année, la série noire d’accidents mortels sur la route se poursuit. Un nouveau cas impliquant un médecin au volant a été enregistré aux petites heures du matin sur l’autoroute du Nord peu avant le rond-point de The Vale. Un motocycliste de 24 ans, Poorbalen Pakireepillay, aussi connu sous le nom de Selven, opérateur à Terra Ltd et habitant le complexe NHDC de Mapou, a été tué sur le coup alors que le conducteur, le Dr Sandeep Prayag, âgé de 30 ans, de Rivière-du-Rempart, a pris la fuite après l’accident et a été admis à la clinique de Grand-Baie peu après. Trois autres accidents graves faisant quatre blessés ont été répertoriés ce week-end.

Rodney Ah Laye, un des contacts de la jeune passeuse française Farah Nachi, a plaidé coupable en cour d’Assises ce matin. Cet ancien opérateur de La Cargo Handling Corporation est poursuivi pour avoir tenté de prendre possession de la cargaison de Subutex que la Française avait transporté à Maurice en début de décembre 2011.

GRAND-BAIE: Une fillette de 10 ans reçoit une décharge électrique
Une journée de détente s’est transformée en cauchemar pour une famille de l’Est. Après une partie de baignade dans le lagon à La-Cuvette à Grand-Baie, leur fillette, s’est blessée après avoir reçu une décharge électrique. Les faits se sont produits lorsque la fillette allait prendre une douche en compagnie des adultes. Selon les indications, elle a accidentellement posé la paume de la main sur un fil électrique qui pendait d’un pylône. À la suite de cette décharge, elle a été littéralement et violemment propulsée au sol. La fillette est admise depuis à l’hôpital Jeetoo où son cas est maintenant stable. La police de Grand-Baie a initié une enquête.

L’enquête sur le cambriolage commis dans la nuit du 2 janvier dans une des suites du Trou aux Biches Resort & Spa, où séjournaient le ministre du Logement et des Terres, Abu Kasenally, ainsi que ses proches a été élucidée par la Criminal Investigation Division (CID). En effet, les limiers ont appréhendé deux suspects et ont récupéré les articles volés dont des smartphones et des tablettes. À ce stade, les enquêteurs tentent de déterminer s’il y a eu une éventuelle complicité à l’intérieur de l’hôtel pour commettre ce vol au préjudice d’un membre du gouvernement.

L’Independent Commission Against Corruption (ICAC) a pris note des propos de Me Roshi Badhain dans l’interview parue dans l’édition du dimanche 22 de Week-End. Dans l’intérêt public, l’ICAC voudrait apporter les précisions suivantes :

La saison cyclonique 2013-2014 ne fait que commencer et beaucoup de personnes, particulièrement à Maurice, sont sous l’impression que les cyclones dits de petit diamètre ne sont pas aussi dangereux que ceux classés dans les catégories grand et moyen diamètres. Or, ce serait une grave erreur à ne pas commettre. En se basant sur des études scientifiques auxquelles il a consacré presque toute sa longue carrière, le météorologue Rajoo Veerasamy, ex-cadre de la station météorologique nationale aujourd’hui à la retraite, soutient que, selon les statistiques, c’est justement ce type de cyclones qui a causé à Maurice les dégats les plus importants, surtout en termes de morts et de blessés.

Depuis jeudi, les divisions de police du Nord et du Sud se retrouvent avec deux nouveaux cas de vols perpétrés au préjudice de touristes. Le premier a été rapporté au poste de police de Grand-Baie.

Le procès intenté à Joydeep Beeharry, ancien président du conseil d’administration de la Mauritius Duty-Free Paradise (MDFP), et de deux cadres de la même entité, Udaysing Ramdonee et Gavin Vèle Govinden, s’est poursuivi devant les magistrats Vijay Appadoo et Panray Sewpal.

La cour suprême a fixé le montant de dommages qui devra être versé à un couple victime d’un accident de la route à Rs 470 809,92. C’est à la femme, une Française, qui a été sérieusement blessée au visage, que reviendra la plus grosse part, son mari, un Mauricien n’ayant obtenu que Rs 40 000.

Le procès qui est intenté à deux individus, l’un habitant Rivière-du-Rempart et l’autre Grande-Rivière-Sud-Est pour vol et attentat à la pudeur, s’est déroulé hier en cour criminelle intermédiaire. Les accusés ont plaidé non-coupables devant la magistrate Niroshni Ramsoondar.

Trois ans après le meurtre encore non élucidé de Michaela Harte, une jeune institutrice irlandaise retrouvée morte dans la chambre 1025 de l’ancien hôtel Legends, des rebondissements quasi spectaculaires sont encore possibles.