Faits divers

Dheeraj Seetulsingh, président de la National Human Rights Commission (NHRC), a envoyé hier à Rama Valayden, qui dirige le groupe de légistes qui milite pour une révision de l’affaire L’Amicale, un accusé de réception. L’avocat avait écrit une lettre au président de la nouvelle commission en date du jeudi 19 juin 2014, dans laquelle il lui disait que les quatre accusés ont été faussement trouvés coupables.

Plus d’un an après son départ forcé de l’organisme, l’ancien directeur de la Tertiary Education Commission, le Dr Praveen Mohadeb, lui a servi une mise en demeure réclamant des dommages de Rs 200 M.

Vendredi 20, en fin de matinée, une “ring leader” d'un groupe d'adolescentes, âgées entre 14 et 16 ans, ont à nouveau semé la zizanie au Rehabilitation Youth Centre (RYC) de Barkly. Au début du mois, les mêmes détenues avaient fugué puis saccagé leur dortoir au Brown Sequard Hospital (BSH). Cette fois, les officiers de service sont parvenus, « avec beaucoup de difficultés, à contenir le problème au niveau un, où se trouvent d'autres dortoirs ». Mais, disent-ils, « nous avons de plus en plus peur pour notre sécurité, car des armes – dont des barres de fer et des “bâtons de mop” aiguisés – ont été découvertes sous les lits de ces jeunes filles ». De surcroît, clament ces officiers, « notre ministère de tutelle, la Sécurité sociale, ne prête pas suffisamment d'attention à nos doléances », se demandant : « Attendent-ils qu'il y ait des blessés... ou pire ? ».

La Criminal Investigation Division de Port-Louis Nord, sous la supervision du chef inspecteur Hossenbaccus, a résolu dans la matinée un important vol survenu dans l'enceinte de la MITD, à Port-Louis. Quatre gardiens de cette institution ont en effet été placés en état d'arrestation pour le vol d'articles d'une valeur de Rs 350 000, comprenant une centaine de barres de fer et des serrures, entre autres. Le délit a été commis entre les 16 et 20 juin derniers. Les hommes de la CID procédaient toujours à leur interrogatoire dans la matinée. Les suspects devront comparaître devant le tribunal pour une inculpation provisoire durant la journée. L'enquête se poursuit.

La menace de la houle australe du Sud-Ouest de l’océan Indien est toujours de mise pour au moins la journée d’aujourd’hui après les premières alertes émises par la station météorologie depuis samedi. En effet les derniers développements sont que la vigilance forte houle a été maintenue ce matin avec des risques que des houles les plus hautes, soit de l’ordre de 6 mètres, persisteront au-delà des récifs à Maurice et éventuellement à Rodrigues dans l’après-midi.

Les coups de théâtre dans l'affaire Varma ne sont pas finis. Hier soir, accompagné de ses hommes de loi Mario Jeannot, père de Florent, a fait une déposition à la police de Rose-Hill pour 

L’épisode de la houle australe du Sud-Ouest de l’océan Indien, qui avait fait d’importants dégâts dont six victimes en mai 2007 à Rodrigues et à Maurice, constitue une nouvelle menace ce week-end. Depuis hier, la station de météorologie a émis un avis de fortes houles pour Maurice et Rodrigues, alors que les autorités de l’île de La Réunion sont déjà en état d’alerte, les premières houles devant toucher les côtes de l’île sœur dès 22h hier. À Maurice, la National Coast Guard et des membres de la force régulière affectés aux postes de police des régions côtières, notamment du Sud et de l’Ouest, ont déjà approché les habitants pour les sensibiliser aux risques potentiels que représente ce phénomène et aux mesures de précautions à prendre en cas de nette détérioration au fil des heures.

Dans un communiqué diffusé à la presse ce matin, l'évêché de Port-Louis affirme que « IPRO a investi dans Lottotech au nom du diocèse en mai 2014 » et que « la firme a agi à sa discrétion, sans consulter l’évêché ». L'évêché a donné des instructions à IPRO et aux autres firmes d'investissements d'exclure désormais « toutes les entreprises concernées par les jeux de hasard, et pas seulement Lottotech ».

La Saga de la Mauritius Institute of Training and Development (MITD) est loin d'être terminée avec le président de la MITD Employees Union et ancien Assistant Manager de cette institution, Hemandar Madhow, suspendu de ses fonctions depuis le 16 mai 2013 pour avoir fait des dénonciations à la presse, déclarant une “labour dispute” au niveau de la Commission de conciliation et médiation (CCM). Après avoir rejeté le dossier du syndicaliste dans un premier temps, le Pr Ved Prakash Torul, président de la CCM, a été appelé de « reconsider the dispute in lite » sur ordre de l'Employment Relations Tribunal (ERT).

Le magistrat Azam Neeroa, dans un jugement qu’il a rendu la semaine dernière, a rayé neuf procès qui ont été instruits contre un dénommé Harish Ramful, qui aurait fait des propositions d’embauche en Angleterre à certaines personnes.

Le constable Nazeeruddeen Fokeerbux, qui avait été trouvé coupable par la Cour intermédiaire d’agression sur la personne de Chitra Haradhun et condamné à payer une amende de Rs 5 000, a été blanchi en appel, les juges Asraf Caunhye et Rehana Mungly-Gulbul estimant que le magistrat l’avait condamné en se basant sur des témoignages non fiables.

Le nouveau procès de Josian Kenneth Fabre, trouvé coupable et condamné en 2009 à 32 ans de prison par la Cour d’assises pour avoir tenté de prendre possession de 285,8 g d’héroïne en vue d’un trafic, débutera en Cour d’assises le 16 juillet. Son homme de loi, Me Rama Valayden, avait lors de la dernière séance fait une demande auprès de la Poursuite pour activer les procédures et choisir une date pour le début du nouveau procès, compte tenu du nombre d’années écoulées dans cette affaire.

Le procès intenté à Steve St-Pierre et Michael Rayapen, poursuivis pour complicité après la saisie de Rs 15 M de drogue à l’aéroport le 23 juillet 2011, a été appelé hier aux Assises devant le juge Benjamin Marie Joseph.

L’enquête judiciaire pour faire la lumière sur les inondations meurtrières du 30 mars 2013, présidée par la magistrate Ida Dookhy-Ramburrun, a pris fin hier. Le Permanent Secretary au Prime Minister’s Office (PMO) Anerood Pursonon a été le dernier témoin appelé à la barre avant de terminer les débats. Ce dernier devait soumettre des documents sur les mesures prises et les projets en préparation concernant les inondations de 2013, qui ont coûté la vie à 11 personnes.

Poursuivie en Cour intermédiaire pour avoir agi en tant qu’agent de recrutement pour faciliter l’embauche d’une certaine personne dans un collège d’Irlande alors qu’elle n’avait aucune licence du ministère de l’Éducation pour agir comme tel, la secrétaire de la Beckenham Business School Ltd a été trouvée coupable par la magistrate Niroshini Ramsoondar. L’accusée avait plaidé non-coupable.

Ill avait été condamné à trois semaines d’emprisonnement en cour de Pamplemousses pour avoir escroqué Rs 300 000 à sa compagnie en 2007, somme qu’il aurait versée « a bann voyou » parce qu’il leur devait de l’argent.

Johnson Roussety, leader du Front Patriotique Rodriguais (FPR), voulait tenir un meeting public ce samedi 21 juin à la MCB Square, Port-Mathurin, entre 10 et 18 heures. Mais dans une lettre en date du 17 juin, la Commission de l’Environnement l'a informé que sa demande était refusée.

Le procès intenté à l’octogénaire Seewooduth Goorbhin pour le meurtre de Rajesh Nathooram a été appelé hier en Cour d’assises devant le juge Pritviraj Fekna.

Poursuivis pour le meurtre du directeur du musée de Mahébourg, Sunil Nosib, poignardé au cœur en 2009, Murugan Goindanappa et son complice Nivesh Gowreedoss ont comparu devant la Cour d’assises hier. Pour la deuxième fois consécutive, leur homme de loi était absent.

Deux dépositions formelles ont été consignées à Goodlands et à Flacq hier par deux mineures rapportant des cas d’attentat à la pudeur sur leur personne. Ces deux collégiennes de 14 et 17 ans ont balancé aux enquêteurs les noms des deux suspects tout en précisant que ces délits ont été commis dans l’enceinte de leurs établissements scolaires respectifs.

Accusée de wilfully and unlawfully making use of abusive language not carrying with an imputation of fact à l’endroit d’un adolescent de 17 ans (le plaignant), une femme a été acquittée par la cour de district de Rose-Hill présidée par la magistrate Padmini Mauree. L’incident allégué aurait eu lieu le 17 octobre 2013 à Coromandel, où tous deux habitent.

Ronald Regan Raffaut avait été trouvé coupable par la Cour de Rodrigues pour coups et blessures par imprudence, conduite en état d’ivresse et conduite d’une voiture sans l’autorisation du propriétaire de celle-ci. Il avait été condamné à payer une amende de Rs 20 000 sous la première charge, une peine d’emprisonnement de six mois sous la deuxième et à payer une autre amende de Rs 2 000 pour la dernière charge.

Le verdict est tombé en début d’après-midi aujourd’hui. Deoraj Churkoo (46 ans), poursuivi pour le meurtre de Sunjeet Ramdewar, son voisin qu’il avait mortellement poignardé lors d’une dispute le 8 janvier 2010, a été condamné à 20 ans de prison.

Le procès qui est intenté par l’ICAC à Yodhun Bissessur, le Chief Government Valuer (CGV), qui devait être entendu aujourd’hui devant les magistrats Vijay Appadoo et Niroshni Ramssondar, a été renvoyé au 18 novembre pour des raisons « constitutionnelles ». Me Roshi Badhain, l’avocat de l’accusé, a en effet soulevé un point de droit relevant de la Constitution, nécessitant dès lors des débats en Cour suprême.