Faits divers

Après son passage en Cour de Port-Louis aujourd’hui, Arnaud Boodram, accusé provisoirement de meurtre dans le cadre de l’affaire Helena Gentil, a à nouveau été conduit en cellule policière au lieu de la prison ― comme l’aurait voulu la loi, et ce, suite à une requête officielle de la police.

Sortie de crise dans l’affaire Innodis Ltd, la grève prévue pour demain étant finalement avortée. À l’issue d’une nouvelle réunion présidée par le ministre du Travail Soodesh Callichurn hier après-midi, une entente a pu être trouvée entre la direction d’Innodis Ltd et la Cold Storage Workers Union (CSWU) concernant deux points de litige.

Suite à la décision du Passport and Immigration Office d’annuler son visa d’étudiante après qu’elle a été testée positive au VIH, l’étudiante camerounaise, par le biais de son homme de loi, Me Burty François, avait déposé une motion en Cour suprême pour demander une révision judiciaire de la décision. Alors que le parquet était initialement appelé à présenter ses arguments demain, l’affaire a été écoutée ce matin. L’étudiante camerounaise remporte une première manche de cette bataille, le Senior Puisne Judge Eddy Balancy et la juge Ah Foon Chui Yew Cheong lui ayant accordé la permission de demander une judicial review. L’affaire sera entendue en septembre. En attendant, l’étudiante ne sera pas déportée.

Le procès intenté à Indraduth Mohit pour le meurtre de Dharmanand Ruttan a repris devant les Assises ce matin. L’accusé a plaidé non coupable. Ce lundi, Me Sanjeev Teeluckdharry avait formulé une motion objectant à la liste des jurés qui, selon lui, « is not a fair representation of the cross section of the Mauritian society ».

Jayraj Sookur, le beau-père de Stacey Henrisson – dont le cadavre avait été retrouvé dans un ravin à Plaine-Champagne le 12 mai 2012 –, a comparu devant les Assises ce matin. Son homme de loi, Me Avisneshwar Dayal, ayant informé la cour qu’il était prêt à aller de l’avant avec le procès, l’affaire sera entendue du 12 janvier au 5 février 2016. Entre-temps, Me Dayal a fait part de son intention de loger une motion pour la remise en liberté conditionnelle de son client lors de sa nouvelle comparution fixée pour le 19 mai.

Rajeev Beeharry, ancien Chief Executive Officer de la Mauritius Post and Cooperative Bank (MPCB), et proche de l’ancien Premier ministre Navin Ramgoolam, se trouve dans de sales draps. Une “Objection to Departure”, plus précisément une “Notice on Departure”, a été logée contre lui au Passport and Immigration Office. Cette consigne est accompagnée d’une directive formelle « to impound passport ». Cette information a été confirmée de sources officielles.

Un téléphone portable et des bijoux ont été volés entre lundi et hier matin dans l’armoire d’une quinquagénaire de Upper-Vale. Le montant du butin s’élève à Rs 310 000. Aucune trace d’effraction n’a été constatée.

Bertu Matambi était porté manquant depuis samedi après-midi. Son corps a été retrouvé dans le lagon de Vieux Grand-Port lundi à 11h45 par la NCG.

Le 13 avril dernier, la magistrate Anjalee Ramdin a jugé coupable de complot le notaire Vinay Deelchand et ses trois acolytes dans une affaire d’incendie chez les Toorabally. Hier, le notaire a interjeté appel devant la Cour suprême. Dix-neuf points ont été logés pour contester ce verdict de culpabilité.

Me Rex Stephen, qui défendait Wesley Casimir, a logé une motion ce matin pour se retirer en tant qu’avocat du présumé complice de Derek Rudolf Jean Jacques. Le procès débute le 19 mai.

L'ancien vice-premier ministre et ministre des Infrastructures publiques, ainsi qu'ex-bras droit de Navin Ramgoolam, Anil Bachoo, a été de nouveau entendu ce matin aux Casernes centrales.

L’accès des Special Administrators de BAI Co (Mtius) Ltd, Mushtaq Oosman et Yogesh Basgeet, aux dossiers et aux « deals » de Bramer Assets Management Ltd a ouvert une nouvelle piste dans la BAI Mega Financial Scam avec l’écroulement de l’empire Rawat. Depuis ce matin, une escouade du Central CID sous la supervision de l’assistant-commissaire de police Heman Jangi, consigne une déposition à charge d’un des Special Administrators sur un cas frauduleux — voire même d’escroquerie —, avec des transactions immobilières au nom de Bramer Propery Fund Ltd.

Rambhawtee Kolahal, une sexagénaire domiciliée à Sébastopol, est décédée durant la journée d’hier en succombant au choc de ses multiples blessures des suites d’un accident de la route. Vers 11 h 40, hier, elle traversait la route à Saint-Pierre lorsqu’elle a été heurtée de plein fouet par un autobus immatriculé 4716AG11. Grièvement blessée, elle a aussitôt été conduite à l’hôpital Jeetoo, à Port-Louis, mais a malheureusement rendu l’âme environ une heure plus tard. Suite au drame, un alcootest a été pratiqué sur le conducteur du véhicule l’ayant heurtée, qui s’était rendu au poste de police de la région pour relater les circonstances de ce tragique incident, et celui-ci s’est révélé négatif. Cependant, un témoin de la scène a contredit les dires du chauffeur et du receveur de l’autobus. Dans leur déclaration à la police, ils ont soutenu ne pas avoir aperçu la femme et avoir cru rouler sur une pierre et tous deux ont été mis en état d’arrestation. Une charge provisoire de complot et d’homicide involontaire pèse sur eux.

Un ex-employé de Panagora Marketing Ltd réclamait une somme de Rs 646 506, représentant trois mois de salaire en lieu de préavis et des indemnités de départ, pour renvoi injustifié. La magistrate Ratna Seetohul-Toolsee, siégeant en Cour industrielle, a toutefois jugé que le renvoi était justifié et que toutes les procédures avaient été respectées.

Le procès intenté à Indraduth Mohit pour le meurtre de Dharmanand Ruttan s’est ouvert devant les Assises ce matin. L’accusé a plaidé non coupable. Alors que la Cour s’apprêtait à constituer le panel des jurés, l’avocat de la défense, Me Sanjeev Teeluckdharry, a formulé une motion objectant à la liste des jurés qui, selon lui, « is not a fair representation of the cross section of the mauritian society ». Il devait faire ressortir que cette liste est principalement composée de fonctionnaires alors que les autres parties de la population n’ont pas été incluses. Les débats ont eu lieu sur cette motion. L’affaire sera de nouveau appelée mercredi.

Une maisonnette en béton dont le toit était recouvert de tôle a été la proie d’un violent incendie, hier après-midi, à la rue Adolphe Roland, à Grande Rivière Nord Ouest (GRNO), vis-à-vis de Tote Lepep. C’est aux alentours de 13h que les flammes se sont déclarées, . Deux camions de pompiers de la Caserne de Coromandel ont été mandés sur les lieux en vue de combattre le sinistre. La  circulation vers Pailles a été sérieusement perturbée pendant plus d’une heure. Les soldats du feu ont réussi à combattre le sinistre assez rapidement. La maisonnette était inoccupée lors de l’incendie. Aucune victime humaine n’est à déplorer. Une enquête a été initiée afin de connaître les circonstances du sinistre.

Attendu en août 2014, le rapport du comité présidé par le Dr J. Isabelle a finalement été rendu public le 25 avril dernier. Près d’un an d’attente pour les quatre victimes qui ont perdu l’usage d’un œil après avoir reçu une injection d’Avastin, le 22 mai 2014, à l’hôpital de Moka. Si le rapport conclut que “no specific cause could be identified for the occurrence of endophthalmitis in the four patients given avastin injection on 22nd May”, les findings du comité de même que ses 16 recommandations interpellent sur les nombreux manquements à l’hôpital de Moka. Des lacunes qui, clairement soulignées dans le rapport, mettent en cause la responsabilité de l’hôpital de Moka dans cette affaire.

  • Me Satyajit Boolell, DPP : “Ce serait dans l’intérêt de la justice si le Chairman Emeritus de BAI pouvait rentrer à Maurice le plus rapidement possible”
  • Le premier Assignment du Special Administrator Yogesh Basgeet : un inventaire complet de tous les Assets et placements de Dawood Rawat et de BAI à l’étranger
  • L’approbation par la FSC du plan d’action Oosman/Basgeet attendue demain à la présentation de ce cahier des charges de tous les investissements de BAI Co (Mtius) Ltd
  • Casse-tête légal avec une requête devant le juge siégeant en référé pour renverser les Restraining et Disclosure Orders contre les comptes bancaires et propriétés immobilières de l’empire Rawat
  • Métro léger : le pôle économique d’Ebène saboté pour favoriser la transformation du morose
  • Phoenix-Les-Halles comme la principale station de relais du LRT avorté

Les responsables d’au moins trois instituts d’enseignement supérieur sont actuellement dans le collimateur du Passport and Immigration Office. Ils sont soupçonnés d’être au cœur d’un réseau de Human Trafficking en vue d’alimenter le marché du travail en main-d’œuvre étrangère avec une commission de quelque Rs 150 000 perçue sur la tête de chaque faux étudiant débarquant avec succès au Sir Seewoosagur Ramgoolam International Airport. A ce stade, des ordres d’expulsion contre des étudiants entrés illégalement ont été signés par le responsable de la Home Affairs Division du Prime Minister’s Office. Le plus grave est que dans les dossiers de ces ressortissants du Bangladesh soumis au Passport and Immigration Office ont été versés de faux Bank Accounts soi-disants en provenance du Bangladesh.

À la page 43 de son manifeste électoral plébiscité aux dernières élections générales, l’Alliance Lepep, aujourd’hui au pouvoir, a promis de créer un tribunal terrier (Land Tribunal) avec à la tête un juge en fonction dans le but spécifi que de traiter plus rapidement des cas d’expropriation de terres identifi és par la défunte Commission Justice et Vérité. Les familles auxquelles la promesse a redonné donné quelque espoir de récupérer, ne serait-ce qu’en partie leurs biens spoliés, s’impatientent et demandent que les nouveaux dirigeants du pays fassent diligence.

Du nouveau dans la région de La Gaulette avec l’ouverture officielle, hier matin, d’un poste de police à l’architecture moderne et doté de toutes les facilités nécessaires. Dans son discours de circonstance, le commissaire de police Mario Nobin a fait ressortir que cette construction était impérative, compte tenu du développement sans précédent qu’a connu la région et du nombre d’habitants qui a presque quadruplé au fil des années.

Au fil des semaines, la brigade anti-drogue a multiplié ses interventions à travers l’île, comme l’a recommandé l’adjoint au Commissaire de Police, Choolun Bhojoo, responsable de cette section de la police. Cette semaine encore, leurs efforts ont porté des fruits car de très importantes saisies ont eu lieu dans la région de Plaine Champagne, jeudi et vendredi, et à Alexandra Falls, mardi, lors d’opérations de balayage. D’autre part, cinq personnes ont aussi été arrêtées dans le cadre du trafic de drogue après que des perquisitions ont eu lieu à leur domicile.

Lors de la dernière audience dans le nouveau procès intenté à l’ex-Chief Manager de la Mauritius Commercial Bank Robert Lesage, le juge Caunhye avait déclaré son intérêt dans cette affaire, étant lui-même un client de cette banque. Si la MCB par l’intermédiaire de ses hommes de loi, Mes Maxime Sauzier et Eric Ribot SC, avait déclaré qu’elle n’avait aucun stand à ce sujet,  Robert Lesage avait quant à lui fait part de son objection.

Poursuivie devant la Cour de District de Port-Louis pour avoir installé une tour de télécommunication ainsi que son générateur à la rue Labourdonnais sans avoir obtenu de permis, Emtel Ltd avait été jugée coupable et condamnée à une amende de Rs 3 000. L’endroit devait aussi être rétabli à son état initial dans un délai d’un an.