Faits divers

Un incendie a éclaté au magasin Alladee & Co Ltd, situé en plein cœur de la gare Victoria, peu après 8 h ce matin. Les flammes se sont propagées dans deux autres magasins, Ah Ling et Victoria Beauty, situés dans le même bâtiment en bois. Selon les premières indications, c’est un court-circuit qui serait à la base de cet incendie. Les flammes ont été vite maîtrisées par les pompiers de Port-Louis et de Coromandel, mais le contrôle de la fumée a nécessité au moins deux heures.

La police enquête sur les circonstances d'un panneau de vitre endommagé au premier étage du Rogers House dans les bureaux occupés par la représentation de la South African Airways. Des spécialistes en ballistique, des officiers du Scene of Crime Office et du Forensic Science Laboratory sont sur place depuis la mi-journée à des fins d'enquête. A ce stade, aucune confirmation officielle si cette brèche a été causée par une arme à feu. L'enquête se poursuit.

Les enquêteurs de la brigade anti-drogue de l’aéroport ont procédé, jeudi, à l’arrestation de deux jeunes hommes durant la matinée. Amman Illahibuccus Sonah, 20 ans, un marchand ambulant domicilié Port-Louis, avait fait le voyage pour Kuala Lampur en compagnie de son ami et complice Dharmarajen Sapanee, 25 ans, un habitant de Vallée Pitot exerçant la même profession que lui. Le but de ce voyage : faire aurait rentrer illégalement à Maurice une certaine quantité de substances thérapeutiques. À leur retour, il y a trois jours, les choses ne se sont pas passées comme ils l’avaient prévu.

L'enquête du Central CID sur le BAI Mega-Financial Scam avec le détournement et blanchiment de plus de Rs 6 milliards par Dawood Rawat, qui se targue de sa récente Légion d'Honneur de la République française, aborde un nouveau tournant. Après les membres de la famille du Chairman Emeritus, dont Adeela Rawat, et son époux, Claudio Feistritzer, Laina Rawat et Brian Burns, c'est au tour des maillons forts de l'empire BAI d'être convoquée aux Casernes centrales.

Avec la fin de la période de deuil suite au drame collectif lors d'une séance de médiation et de prière au Masta Maha Kali Shihann de Belle-Rive, l'enquête confiée au CID de l'Eastern Division sur le décès de Samoo Devi, 55 ans, Sharmila Hemraz, 44 ans, Gundaree Maunick, 54 ans et d'Oodesh Cassiram, 56 ans, atteindra sa vitesse de croisière. Deux principaux protagonistes, en l'occurrence le leader spirituel du groupe, Gurudev Maunick, âgé de 59 ans, habitant Curepipe et Guirish Hemraz, 52 ans, de Camp-Thorel, devront être interrogés Under Warning au sujet de la présence inexpliquée d'un générateur à l'intérieur de la salle de prière. Toutefois, à ce stade, le mystère ne fait que s'épaissir vu que la version initiale consignée par le guru sur la séquence des événements est contredite par le témoignage d'une rescapée de la soirée du 11 juin, Pushpam Maunick, âgée de 26 ans. Celle-ci, qui n'est nulle autre que la fille du guru, issue de son premier mariage, participait à la séance, mais avait été dirigée vers l'hôpital de Rose-Belle au lieu de Flacq, ce vendredi 12. Par la suite, elle fut transférée dans une clinique privée des Plaines-Wilhems.

Poursuivis pour le meurtre de Balmy Ramhit, un habitant de Cité Barkly, Clifford Volcy, 43 ans, et Jean-Éric Syatous ont été condamnés hier par la Cour d’assises à 30 ans de prison chacun.

La doctoresse agressée dans l’exercice de ses fonctions dans la nuit du 8 juin à l’hôpital de Montagne-Longue a été sérieusement blessée au visage et subi une opération à la mâchoire durant la semaine écoulée. Le syndicat des généralistes de l’État est très remonté contre le ministre de la Santé pour avoir affirmé publiquement qu’il n’y a jamais eu d’incident ni aucun acte de violence contre le personnel ce jour-là dans cet hôpital. Lors d’une conférence de presse avant-hier, les dirigeants de la Medical & Health Officers Association (MHOA) ont donné les détails de cet incident qu’ils qualifient de « très grave » et ont donné la réplique au ministre Anil Gayan.

Victime d’agression sexuelle à deux reprises, un garçonnet de 9 ans s’est rendu à la Child Development Unit (CDU) lundi en fin d’après-midi pour rapporter le cas. Sa première agression remonte au 1er mai, à 10 h.

  • Swadeck Taher, le Mastermind derrière les plans de Dawood Rawat et Chairman de Bramser Services, un des candidats de la montée des marches des Casernes Centrales
  • Mobilisation à Rose-Hill, demain, des employés du groupe BAI, dont ceux de Courts, face à la menace sur l’emploi en dépit des garanties ministérielles

Quatre-vingt jours après l’écroulement de l’empire Rawat, conglomérat faisant partie jadis du Top Ten du monde des affaires à Maurice, le suspense est toujours de mise. L’incertitude continue à peser sur les quelque 1 500 membres du personnel des trois plus importantes entités du groupe BAI, la clinique Apollo-Bramwell, Iframac et Courts, au sujet de leur emploi.

Le procès intenté en Cour intermédiaire à Christophe Jérôme Legrand, alias souris, Patrick Steeve Prinslet Serret, alias Polocco et Sada Curpen devait reprendre hier. Mais les copies du procès-verbal du procès ne sont toujours pas disponibles et le magistrat Vijay Appadoo, qui préside ce procès, a indiqué qu’elles seraient a priori prêtes lundi, date déjà avancée pour la reprise du procès.

Droguées par un homme dont elle avait accepté une cigarette, V., une adolescente de 12 ans et sa cousine de 14 ans sont tombées dans les pommes. A son réveil, V. a réalisé avoir été victime d’une agression sexuelle. Son agresseur présumé, Dave Michel Rughoo, aussi connu sous le nom de Mervin, 22 ans, a été arrêté.

L’ancien président de la république, Kailash Purryag, est sorti de son mutisme, hier après-midi, pour répondre aux allégations de l’ancien trésorier du parti Travailliste, Law Hing Choy Kang Foong, alias Ah Fat. Celui-ci, interrogé par le Central CID, en présence de son homme de loi, Me Neelkanth Dulloo, avait déclaré que dans l’affaire du compte conjoint avec le leader du Travailliste, Navin Ramgoolam, il avait pris le relais de Kailash Purryag suite à son élection à la présidence de la république en 2012.

L’octroi de deux bourses d’études de spécialisation en médecine par le ministère de la Santé sans appel à candidatures – Le Mauricien en a fait état dans son édition de jeudi – intéresse l’Independent Commission Against Corruption (ICAC). Cet organisme a ouvert une enquête à ce sujet.

Dans le cadre d’un exercice de routine, des officiers de la Brigade pour la Protection des Mineurs, assistés de la Divisional Supporting Unit (DSU) de Flacq, ont intercepté un autobus à 8 h 30 à Flacq, hier matin, avec à son bord 25 passagers — 10 filles et 15 garçons — âgés entre 14 et 17 ans, pour un contrôle.

Un ancien directeur de compagnie a été reconnu coupable en Cour intermédiaire d’avoir fourni un chèque en bois de Rs 5 200 000 à un partenaire d’affaires. La juge Ida Dookhy-Ramburrun a statué qu’il y avait bien eu “mauvaise foi” de la part de l’accusé malgré qu’il ait fait comprendre qu’il avait fourni ce chèque en garantie.

Non satisfait du jugement de la Cour suprême à propos de la carte d’identité biométrique, le Dr Rajah Madhewoo, par l’intermédiaire de son homme de loi Me Sanjeev Teeluckdharry, avait logé une demande pour obtenir l’autorisation de faire appel devant le Privy Council.

L’échéance pour la soumission des Bids en vue de la reprise de la clinique Apollo-Bramwell, d’Iframac et de Courts, avec l’écroulement de l’empire BAI depuis le 2 avril dernier, expire aujourd’hui. Des propositions financières chiffrées examinées et retenues par les Special Administrators de BAI CO (Mtius) Ltd, Mushtaq Oosman et Yogesh Basgeet, dépendront la survie de quelque 1 500 emplois dans le défunt groupe BAI.

Le Joint Account numéro […]49074 à la Mauritius Account, présenté comme étant le compte du Parti travailliste n’a pas encore livré ses secrets. La nouvelle séance d’interrogatoire Under Caution de l’ancien trésorier du Labour Law Hing Choy Kang Foong, alias Ah Fat, au QG du Central CID hier, n’a pas permis d’en savoir plus au sujet des bénéficiaires des retraits relevés au cours de ces dernières années. Sauf qu’il a apporté un élément d’information susceptible de relancer l’intérêt autour des circonstances de la décision subite de Kailash Purryag de soumettre sa démission de la présidence de la République le vendredi 29 mai dernier. Tout au long de l’exercice d’hier, le dénommé Ah Fat a soutenu ne rien savoir des transactions bancaires de Navin Ramgoolam.

Dans le cadre du procès intenté à Yavinash Lutchmun pour le meurtre de la fille de sa concubine, la petite Drishtee Jeetoo, quatre médecins ont été entendus hier matin avant qu’il ne soit transporté à l’hôpital à la suite d’un malaise.

Vikashen Radaha, un policier de 39 ans de la Divisional Supporting Unit (DSU) de Moka, et son beau-frère Sujit Rughoo, un maçon de 33 ans, arrêtés lundi après-midi suite à un accident survenu à Providence, ont été traduits en Cour de district de Rose-Hill hier après-midi pour entente délictueuse.

Poursuivi pour incitation à la haine raciale et pour avoir saccagé des tentes lors de la fête Maha Shivaratree en 2012, l’ex-constable Mahabood Wohedally, fils de fils de Cassam Wohedally (alias Cassam Zulu), activiste du MMM, a comparu devant la Cour intermédiaire hier. En l’absence des témoins, son procès a été renvoyé au 19 octobre.

Poursuivi pour incitation à la haine raciale et pour avoir saccagé des tentes lors de la fête Maha Shivaratree en 2012, l’ex-constable Mahabood Wohedally, fils de fils de Cassam Wohedally (alias Cassam Zulu), activiste du MMM, a comparu devant la Cour intermédiaire hier. En l’absence des témoins, son procès a été renvoyé au 19 octobre.

Accusé du meurtre de Drishtee Jeetoo, 3 ans, Yavinash Lutchmun a été pris d’un malaise devant les Assises ce matin. Son homme de loi avait informé la Cour au préalable que son client ne se sentait pas bien.

Le procès intenté à Yavinash Lutchmun pour le meurtre de la fille de sa concubine, Drishtee Jeetoo, trois ans, se poursuit devant les Assises avec l’audition des témoins de la poursuite. Après le père, la mère de Drishtee Jeetoo a été appelée à la barre des témoins hier.