Faits divers

Le syndicat des copropriétaires de la Sterling House, qui gère cet immeuble de la capitale, était poursuivi par le ministère du Travail pour n'avoir pas pris les mesures nécessaires pour assurer la sécurité dans ses locaux, en particulier envers le public. Un employé du ministère des Finances s'était en effet retrouvé avec les pieds coincés entre les portes de l'ascenseur du bâtiment alors qu'il se rendait au 12e étage. La Cour industrielle a cependant accordé le bénéfice du doute à la Sterling House, indiquant que toutes les mesures nécessaires avaient été prises et que l'accident a pu avoir été causé par une défaillance mécanique.

La Cour d’assises a entendu ce matin le procès intenté à Eddy Bunny Nagen pour l’agression mortelle de son beau-père Mardaymootoo Veeromalay, le 17 mai 2008. Initialement poursuivi sous une charge de « murder », il a ce matin plaidé coupable d’une charge réduite de « wounds and blows without intention to kill ». Dans sa déposition, l’accusé avait admis avoir tué son beau-père dans un moment de colère « pour s’être mêlé de ses affaires de son couple ». Lors de l’audience, l’avocat de la défense, Me Anil Gayan, devait objecter contre certaines procédures adoptées par la Poursuite pour mener l’interrogatoire des témoins et produire les documents. Le juge Bobby Madhub a ajourné l’audience au 28 novembre afin de permettre à la Poursuite de consulter le DPP à ce sujet.La défense était assurée par Me Anil Gayan alors que le Parquet était représenté par Me Kesri Soochit. Une dizaine de témoins ont été assignés à ce procès. Le Prinicipal Court Officer qui avait sécurisé toutes les pièces à conviction présentées lors de l’enquête préliminaire a déposé, suivi des officiers de police qui avaient pris des photos et rédigé des plans du lieu du crime. Par la suite, le main Enquiring Officer de cette affaire, le sergent Mohamed Rujub a été appelé à la barre des témoins. Il a produit et lu en cour les deux dépositions de l’accusé.

Bidwantee Subhoo, une septuagénaire habitant non loin de la route Royale à Arsenal, a succombé à ses blessures hier, suite à un grave accident de la route. La piétonne a été heurtée de plein fouet par une moto vers 19 h samedi alors qu’elle traversait la route. Transportée à l’hôpital du Nord, elle n’a pas survécu au choc et a rendu l’âme vers 12 h 50 dimanche. son décès a été attribué à des lésions crâniennes. Le motocycliste impliqué dans l’accident, un habitant de Notre Dame, est négatif au test d’alcoolémie.

Depuis hier matin, un pédophile présumé et endurci a été mis à l'ombre. Suite à la déposition de deux enfants au sujet des sévices sexuels subis le mois dernier, la police a appréhendé un dénommé Fawzi Ahakam, aussi connu sous le nom de Franzy, âgé de 27 ans et habitant Sainte-Croix. Il est détenu au poste de police de Rivière-du-Rempart.

L'escouade de la Metropolitan Division ADSU a procédé vendredi au démantèlement d'un important réseau de Stun Guns illégaux aussi connus comme des Tasers. Ce réseau opérait à la gare Victoria au vu et au su des autorités. Une quarantaine de ces armes dangereuses avec des décharges électriques et paralysantes ont été saisies lors d'une double opération policière.

Les événements de la journée d’hier ont plongé la famille Sanne dans un profond désarroi. Celle-ci, domiciliée à la rue Arsenal à Port-Louis traverse actuellement une double tragédie. Aux alentours de 10 heures, samedi matin, les deux jeunes fils de Jim Kelly Sanne et de sa compagne Anoushka, communément appelée Quincy, ont été balayés par un camion alors qu’ils traversaient la route. Le plus jeune, Nesta, âgé de huit ans, se retrouve actuellement admis à l’unité de soins intensifs à l’hôpital du nord. Son frère aîné Ziggy Adriano, âgé de neuf ans, a malheureusement été moins chanceux et a rendu l’âme peu de temps après le drame, laissant derrière lui des parents meurtris.

La magistrate Meenakshi Gayan-Jaulimsing, siégeant en cour de Rose-Hill, a trouvé coupable un certain Guillano Clovis de vol à mains armées dans une station-service. La juge devait notamment rejeter la motion de l’avocat présentée en cour, qui contestait la teneur des déclarations de son client à la police, en statuant que celles-ci étaient données volontairement.

Trouvé coupable mardi par la Cour d'assises du meurtre de son beau-fils O'Brian Larose, qui était âgé de 24 ans, Jean-Claude Kell a été condamné hier par la juge Devianee Beesoondoyal à purger une peine de dix ans d'emprisonnement. L'homme était poursuivi sous une charge réduite de “wounds and blows without intention to kill”. Le 16 novembre 2010, Jean-Claude Kell, âgé de 51 ans, a tué son beau-fils d’un coup de couteau pour avoir arraché deux plantes de piments qu’il cultivait dans son jardin. En prononçant sa sentence, la Cour a une fois de plus attiré l'attention sur la recrudescence des crimes liés à l'alcool et au « besoin de punir ».

Le procès d’un hypermarché traduit en Cour de Rose-Hill pour avoir mis en vente des crevettes sans tête dont la qualité laissait à désirer a été rayé par la Senior District Magistrate siégeant au tribunal de Rose-Hill, Padmini Mauree, l’accusation du ministère de la Santé ayant été logée hors du délai prescrit par la loi. Selon l’acte d’accusation en date du 23 octobre 2013, la charge se lit ainsi : « Selling food which is not of merchandable quality in breach of sections 16 (1) (a) (b) and 17 of the Food Act 1998 as amended by GN 24 of 2004 coupled with section 44 of the Interpretation and General Clauses Act ».

Darshan Gungaram a été appelé à la barre hier dans le cadre du procès qui lui est intenté pour le meurtre de Ricardo Dintu, le 31 décembre 2004. Il a déclaré qu’il avait entendu un bruit sur le balcon du Regent Building ce soir-là et, qu’en voyant la victime au sol, il avait tout de suite informé le manager du casino. Et d'avancer par ailleurs ne pas avoir vu qui avait tiré sur Ricardo Dintu, bien que les policiers aient insisté, selon ses dires, pour qu’il change de version pour d’abord incriminer son ancien collègue Pravin Ramadit, et ensuite dire qu’il avait tiré par accident. Ce qu’il a refusé, soutient-il.

Neuf hauts fonctionnaires, dont sept Rodriguais, poursuivis sous une charge de “public official using office for gratification”, ont comparu en Cour intermédiaire hier. Il est reproché à ces cinq femmes et quatre hommes d’avoir alloué un contrat de service de sécurité à une agence qui avait un “non responsive bids”. Leur avocat, Me Yousuf Mohamed, a logé une motion pour l’arrêt des poursuites contre les Rodriguais. La magistrate Razia Janoo-Jaunbocus a, dans un ruling rendu hier, rejeté la motion, ordonnant que les charges soient maintenues. L'affaire a été fixée du 9 au 20 mars 2015.

Malgré les différentes condamnations par les Assises de ressortissants français pour des délits d’importation de Subutex, le trafic continue de plus bel. Jeudi après-midi, un coiffeur français, âgé de 26 ans, venant de l’île de la Réunion, a été appréhendé sur la plage de Pereybère avec dans son sac une importante quantité de Subutex destinée au marché local. La valeur marchande de la drogue est estimée à Rs 1,6 million.

A la fin de la journée d’hier, les données indiquent que l’industrie sucrière s’achemine vers une grève légale et illimitée des artisans à partir de mercredi avec les laboureurs se joignant au mouvement à partir du 17. Les dernières tentatives engagées par le ministre du Travail et des Relations industrielles, Shakeel Mohamed, pour désamorcer la menace de grève dans le sucre à cette étape cruciale de la campagne électorale, ont buté sur une résistance de la part du patronat sucrier. Le constat devra être confirmé ce matin avec la politique de la chaise vide adoptée par la Mauritius Sugar Producers Association (MSPA) pour la première réunion de médiation convoquée au siège du ministère du Travail.

Un vol a été rapporté au poste de police d’Abercrombie ce jeudi, par un directeur de compagnie domicilié à Curepipe. 22 rouleaux de fils électriques, équivalant à une somme de Rs 80 000, ont été emportés entre 17 h mercredi et 7 h 20 jeudi du Père-Laval College.

La Cour intermédiaire a rayé jeudi l’accusation provisoire d’entente délictueuse qui pesait contre le Chief Executive de Sports Data Feed Ltd, Vikash Ramjit, le Directeur des Poursuites Publiques n’ayant formulé aucune objection contre l’abandon des poursuites contre lui.

Poursuivis pour le meurtre de Balmy Ramhit, Clifford Volcy, 43 ans, et Jean Eric Syatous, 31 ans, ont comparu hier devant le juge Benjamin Marie-Joseph siégeant aux Assises.

Jugdish Goburdhun, qui juge dérisoires les prix qu’obtiennent les petits planteurs avec les sous-produits de la canne, a logé une plainte en Cour suprême à cet effet. L’ancien ministre de la Santé, qui est aujourd’hui un défenseur de la communauté des petits planteurs, a entré cette plainte en sa capacité personnelle et en celle de porte-parole de la Mauritius Planters Agricultural Byproducts Processing Cooperative Society (MABPS).

Après l’acquittement par la Cour intermédiaire hier des douze Somaliens accusés d’acte de piraterie en haute mer, le DPP a décidé de faire appel. Les ressortissants somaliens resteront en détention jusqu’à ce que l’appel soit entendu.

Poursuivi pour le meurtre du chauffeur de taxi Mohunsing Koolaputh le 10 novembre 2009 à Mount, Pamplemousses, Rajiv Kumar Ramphul, 24 ans, a comparu en Cour d’assises hier matin devant le juge Benjamin Marie-Joseph. Il est défendu par Mes Vikash Teeluckdharry et Poonam Devi Sookun-Teeluckdharry.

Un motocycliste de 21 ans, un dénommé Mohammad Muntazir Jaway – domicilié à Camp-Chapelon –, a été tué après avoir percuté une voiture hier vers 16 heures à la jonction des rues Brabant et Deschartes, à Port-Louis.

Bernard Maigrot a une nouvelle fois comparu ce matin aux Assises, placées sous la présidence du juge Pritviraj Fekna. Lors de cette séance, l'avocat de Bernard Maigrot, Me Ivan Collendavelloo, a fait part à la cour qu'il aura « besoin de temps additionnel » pour étudier les nouveaux documents qu'il a en sa possession, comme il l'avait déjà indiqué lors de la précédente séance. Le procès a ainsi été ajourné au 14 janvier 2015.

Le procès intenté au Rodriguais Jean Nicholas Pierre-Louis pour le meurtre de Marie Riffine Augustin a été entendu hier aux Assises, présidées par le juge Bobby Madhub. L’accusé a plaidé coupable d’une charge réduite de “wounds and blows without intentions to kill”. Six témoins ont été entendus. Le juge a fixé les débats autour de la sentence à vendredi prochain.

Poursuivi aux Assises pour le meurtre d’Avinash Chuttoo, un handicapé, à la discothèque Zeclair de Grand-Baie le 30 septembre 2006, Jean Luc Murden, aujourd'hui âgé de 30 ans, a écopé de neuf ans de prison.

Poursuivi aux Assises pour possession et trafic de drogue, Brijmohun Boholah a été condamné ce matin par le juge Benjamin Marie-Joseph à 18 ans de prison. Ce pêcheur de 43 ans, habitant Poste-de-Flacq, avait été arrêté le 10 octobre 2013 en possession de 6 146,2 g de cannabis, laquelle drogue était dissimulée dans une toile.