Faits divers

La magistrate Anjalee Ramdin-Ragoobur a prononcé hier matin un verdict d’acquittement en faveur de Yannick Bhoyroo. Dans le procès que la Cour criminelle intermédiaire lui intentait, il répondait de deux chefs d’accusation pour trafic de drogue : possession d’héroïne dans le but de la distribuer sous les articles et paragraphes 30 (1) (f) (ii), 45 (1), 47 (5) et 48 de la Dangerous Drugs Act et blanchiment d’argent sous 39 (c), 45 (1) et 45 (5) (a) de la même loi.

Depuis le verdict de la Cour suprême le 7 mai 1993 la condamnant à mort pour trafic de drogue, la passeuse indienne Zaheda Banoo Mohamed Hussain, alors âgée de 34 ans, n’avait pas cru que le vendredi 8 juillet 2011 allait être marqué d’une pierre blanche. Elle a été agréablement surprise dans la journée d’hier quand les autorités de la Prison centrale lui ont annoncé qu’elle allait être libérée et que des dispositions ont déjà été prises pour son retour dans son pays dès hier après-midi.

Marie Michelle Patricia Nadine Lionnet et Ashram Gungapersad, accusés d’avoir le 27 février 2005 tenté de prendre possession de 232,8 g d’héroïne à Pointe-aux-Piments aux fins de distribution, ont été acquittés par le juge Paul Lam Shang siégeant en Cour d’assises.

L’audience d’hier en Cour de Mapou dans l’enquête préliminaire sur le meurtre de l’Irlandaise Michaela Harte a permis à l’accusation et à la défense de compléter l’interrogatoire des enquêteurs de la police. Le dernier à avoir été convoqué à la barre, l’inspecteur Ranjitsing Jokhoo, de la MCIT, a été contre-interrogé durant toute la séance par Mes Sanjeev Teeluckdharry et Navin Bhoyrul, respectivement avocats d’Avinash Treebhowoon et Sandip Moneea (les accusés Nos 1 et 2). 

L’ancien politicien Harish Boodhoo a comparu hier devant la Cour suprême pour interjeter appel du jugement de la magistrate Priscilla Veerabadren, qui l’avait condamné le 29 décembre 2009 à payer Rs 10 000 d’amende pour refus d’obtempérer. Les juges Premila Balgobin et Saheed Bhaukaurally ont entendu les arguments de l’appelant et du Parquet. Ils ont ainsi réservé leur jugement.

La séance d’hier dans l’enquête préliminaire sur le meurtre de Michaela Harte le 10 janvier dernier dans la chambre 1025 de l’hôtel Legends a connu un développement majeur. En effet, Mohammad Rashid Bhugaloo, constable affecté à la Major Crime Investigation Team, a été appelé à la barre des témoins pour faire état des confidences du suspect Avinash Treebhowoon à son père le 13 janvier dernier alors qu’il venait de consigner ses aveux sur le meurtre de cette jeune institutrice irlandaise.

Le liquidateur de la compagnie Infinity BPO Roger Boodhna a déposé hier en Cour suprême deux affidavits contre les compagnies Barclays Leasing Co Ltd et Data Communications Ltd (DCL) concernant les « voidable transactions ». Cela en vue de récupérer de l’argent qui servira à payer les ex-employés du centre d’appel qui ont reçu seulement une partie de leurs salaires des mois de novembre 2010 à janvier 2011 et qui attendent la totalité de leurs dus.

La Senior Magistrate Sheila Bonomally, siégeant au tribunal de Mapou dans l’enquête préliminaire sur le meurtre de Michaela Harte, 27 ans, au Legends Hotel le 10 janvier dernier, a donné gain de cause au ministère Public. Dans un Ruling de 10 pages, elle soutient qu’aucune question sur les conclusions du rapport d’ADN soumis par le Forensic Science Laboratory (FSL) ne sera autorisée lors du contre-interrogatoire du chef inspecteur de police Luciano Gérard par Me Sanjeev Teeluckdharry, avocat du suspect N°1 Avinash Treebhowoon.

Avec la réouverture de l’enquête confiée au Central CID sur instruction du commissaire de police Dhun Iswur Rampersad à la requête des parents de Laura Martinière, 17 ans, habitant Eau-Coulée, décédée le 4 mai dernier, une escouade de limiers du Central CID sous la supervision du surintendant Heman Jangi, a convoqué ce matin l’ex-petit ami de la jeune fille, qui a été inculpé de meurtre.

Avec l’arrivée à Port-Louis samedi matin du Ruang Lap No 8, bateau de pêche enregistré en Thaïlande et arraisonné depuis mardi soir lors d’une opération de surveillance conjointe menée par le INS Shardul, unité de la marine indienne et des éléments de la National Coast Guard à 365 milles nautiques au nord-est de Maurice, les autorités mauriciennes ont initié une enquête de longue haleine. L’un des premiers éléments de l’enquête, le relevé de stock de carburant (55 000 litres) à bord du bateau de pêche, indique qu’il ne s’était pas retrouvé dans la zone économique exclusive de Maurice par pur hasard mais que les membres d’équipage étaient engagés dans le pillage des stocks de poisson sur les bancs mauriciens.

Avinash Treebhowoon, Room Attendant du Legends Hotel et suspect No 1 dans le meurtre, le 10 janvier, de Michaela Harte, 27 ans, venue en lune de miel, entame le service à 7h15, le lundi 10 janvier. Sa journée de travail démarre avec un briefing animé par un dénommé Vishnu et se voit assigner la responsabilité de procéder au nettoyage des chambres 1023, 1025, 1028, 1030, 4001, 1126 et 1127.

Les sept premiers jours d'audience dans l'enquête préliminaire sur le meurtre de Michaela Harte, une jeune Irlandaise, descendue au Legends Hotel pour sa lune de miel, ont été marqués par de nombreuses joutes entre les avocats de la défense et de la poursuite, Mes Sanjeev Teeluckdharry et Mehdy Choony respectivement. A ce jour, deux témoins ont pu déposer, le Dr Mahachandra Sunassee, premier médecin appelé d'urgence sur les lieux du crime, et le chef-inspecteur Luciano Gérard de la Major Crime Investigation Team (MCIT), responsable de l'interrogatoire du suspect No 1, Avinash Treebhowoon.

Le navire thaïlandais FV Ruang Lap N° 8, bateau de pêche thaïlandais arraisonné dans les eaux territoriales mauriciennes alors qu'il s'adonnait à la pêche illégale, est arrivé à Port-Louis dans la journée d'hier, escorté par le navire Indien l'INS Shardul, ainsi que le CGS Guardian. Les membres de la presse ont pu suivre une partie de l'opération d'escorte du FV Ruang Lap N° 8 à bord du CGS Observer, parti à la rencontre du cortège à une distance de six milles nautiques de Port-Louis, hier matin.

La vigilance exercée par des officiels de la Mauritius Revenue Authority (MRA) au Sir Seewoosagur Ramgoolam International Airport a mis hors d'état de nuire un réseau de trafic de Subutex à Maurice. Sur la base des informations communiquées à l'escouade de l'Anti-Drug and Smuggling Unit (ADSU) de l'aéroport, des comprimés de Subutex d'une valeur marchande de Rs 3 millions ont été saisis sur un des passagers faisant partie d'un groupe de 80 ressortissants français venus passer des vacances dans un établissement hôtelier de la péninsule de Le-Morne.

Les policiers de Quatre-Bornes, menés par l'inspecteur Moorghen et le constable L'Enteté, accompagnés des Government Pharmacists Naeck et Jawahir, ont sévi, vendredi, contre la pharmacie Idéale, sise à route S-Jean, Quatre-Bornes. Ce raid a été décidé sur la base de certains renseignements troublants à l'effet que ladite pharmacie n'était pas en règle avec la loi. Sur place, les enquêteurs ont constaté que le Dangerous Drug Register n'était pas à jour et ont trouvé un surplus de 45 comprimés psychotropes Xanor en stock. Et d'autres irrégularités.

Huit mois après le crime sanglant et crapuleux dont a été victime en Australie la petite Yazmina Acar alias "Mimi" (2 ans) et d'origine mauricienne, la cour Suprême de ce pays a été implacable. L'auteur de l'infanticide, Ramazan Kerem Acar, un Australien d'origine turcque, âgé de 24 ans, a été condamné vendredi à la prison à perpétuité. A l'issue du procès, la mère de Yazmina, Rachelle d'Argent, a eu ceci à dire: "Maman t'avait dit qu'il y aurait une justice pour toi", tout en rendant hommage à celle qu'elle a décrit plusieures fois comme étant "my beautiful angel". Cette affaire a fait les gros titres des principaux titres de presse en Australie hier, dont The Age.

Le FV Ruang Lap N°8, bateau de pêche enregistré en Thaïlande, qui a été arraisonné lors d’une opération conjointe de surveillance maritime entre Maurice et l’Inde, pourrait faire l’objet d’une saisie conservatoire dès le début de la semaine prochaine. Cette décision est envisagée par les autorités en raison des graves délits reprochés au capitaine de ce bateau de pêche, qui a enfreint pas moins de sept contraventions sous la loi maritime en vigueur à Maurice. Le seul délit de pêche illégal est passible d’une amende d’au moins un million de dollars américains (Rs 40 millions).

L’enquête préliminaire sur le meurtre de Denis Fine, un Mauricien établi en France tué par balle alors qu’il était en vacances à Maurice, s’est poursuivie hier devant la Cour de district de Pamplemousses. La poursuite commencera son re-exam dans l’après-midi sous la présidence de la magistrate Maryse Kala-Panglose.

Le Fishing Vessel Ruang Lap No 8, unité de pêche hauturière enregistrée en Thaïlande, avec ses 28 membres d’équipage, escortée par l’unité de la marine indienne INS Shardul et des bateaux de la National Coast Guard (NCG), est attendu à Port-Louis en début de soirée demain. C’est ce qu’a confirmé ce matin le quartier général de la NCG aux Salines, assurant un monitoring constant de cette opération d’arraisonnement depuis mardi soir. Le Dornier a aussi été déployé à cet effet.

Fekaar Sheik Madar, 21 ans, est passé aux aveux. Hier après-midi, il a avoué aux enquêteurs avoir poussé violemment la petite Pallavi Achemootoo contre un sofa, ce qui aurait entraîné la mort de la fille de deux ans et demi. La mère de la victime nie quant à elle en bloc toutes les accusations contre elle. Fekaar Sheik Madar est retourné sur les lieux du drame à la mi-journée sous forte escorte policière.

Nouveau développement de taille dans l’affaire de noyade d’une fillette de 18 mois, Selena Samoisy, retrouvée morte dans la journée de mardi dans une rivière à Bois-Marchand. Les parents de la petite victime, Joseph Antonio Samoisy, aussi connu sous le nom de Tico, 42 ans, pêcheur de son état, et Marie Samoisy, 37 ans, ont été appréhendés par la police après enquête confiée à l’assistant surintendant de police Parouty.

L’audience d’hier de l’enquête préliminaire sur le meurtre de Michaela Harte a été consacrée à l’interrogatoire du Chef inspecteur Luciano Gérard, un des enquêteurs dans cette affaire. L’officier de la MCIT a donné lecture des dépositions qu’il a consignées de l’accusé N°1 Avinash Treebhowoon, dans lesquelles ce dernier a avoué sa participation au crime.

Dans l’affaire opposant Sony Music International à la MASA (Mauritius Society of Authors), le Directeur Général de cet organisme public, Gérard Louise, a été, dans le courant de la journée d’aujourd’hui, interpellé par les limiers de la CID (South) et était sous le coup d’une inculpation, a appris Le Mauricien.

Portée disparue depuis lundi en début d’après-midi, le corps de Selena Samoisy, un an et demi, a été repêché hier à la mi-journée dans une rivière à proximité de Bois-Marchand. Suzette et Joseph Antonio Samoisy, les parents, crient au désespoir. Les funérailles de la petite ont eu lieu aujourd’hui.