Faits divers

Plus de 10 000 mètres de senne et environ 200 équipements utilisés pour la pêche illégale ont été saisis par les Fisheries Protection Officers cette année. Le tout est évalué à Rs 10,5 millions, ce qui constitue une hausse par rapport aux saisies effectuées l’année dernière. Ce matériel a été détruit hier au centre d’enfouissement de Mare-Chicose.

L’exercice de “controlled delivery” mené par une équipe de l’ADSU après la saisie de Rs 7,2 M d’héroïne sur une Zimbabwéenne de 40 ans à l’aéroport dimanche n’a pas été apprécié par la hiérarchie aux Casernes centrales. Selon nos renseignements, certaines lacunes ont été notées au cours de l’opération, qui a vu les contacts de la mule filer entre les doigts des policiers. Les responsables de l’ADSU ont ainsi demandé des explications auprès des éléments présents sur le terrain lors d’un “debriefing” cette semaine.

Les débats sur la motion logée par l'avocat de Raj Dayal pour abus de procédures dans le procès qui lui est intenté dans le sillage de l'affaire « Bal kouler », ont repris hier avec le témoignage de l’ACP Heman Jangi. Ce dernier a relevé que Patrick Soobhany n'a jusqu'à l'heure fait l'objet d'aucune condamnation.

Les enquêteurs de la CID de Trou-aux-Biches, avec la collaboration de la MCIT, ont arrêté un premier suspect quelques heures seulement après le meurtre du gérant de Villa Lotus, Ajit Kumar Tohubul, 61 ans. C'est un appel manqué (“missed call”) qui a poussé les enquêteurs à s'intéresser à Vickram Koonjoobeeharry, 37 ans, un client de l'établissement.

B., qui parle sous le couvert de l’anonymat, était présente dimanche dernier aux petites heures du matin au stade Anjalay, Belle-Vue Harel, pour assister au concert de Jah Cure, lorsque son ami Yannick Tour a été agressé par des videurs qui assuraient la sécurité. Elle a livré son témoignage au Mauricien ce matin.

Un développement de taille aujourd’hui dans les travaux de la Commission sur la drogue, présidée par l’ancien juge de la Cour suprême, Paul Lam Shang Leen. Alors que le programme de travail de la semaine ne prévoyait pas d’audition, le commissaire et ses deux assesseurs, l’ancien ministre Sam Lauthan, et le directeur des services de santé au ministère, le Dr Ravin Dhomun, procèdent depuis le début de l’après-midi à l’audition d’Arresting Evidence venant d’un témoin de dernière heure.

Le corps maculé de sang de Ravi Ajit Tooroubhul, âgé de 62 ans et gérant de la villa Lotus, à Pointe-aux-Biches, a été retrouvé dans la chambre de la maison tôt ce matin. Comme la pièce était sens dessus dessous, la police soupçonne un vol qui aurait mal tourné hier soir. Ce matin, elle n’avait procédé à aucune arrestation.

La CID de Quatre-Bornes se demande comment des cambrioleurs ont pu emporter plus de Rs 3 millions dans la nuit de lundi dans le bureau Change Express, à la route St-Jean, malgré l’activation du système de sécurité. C’est ce mardi matin qu’un responsable de ce bureau de change, situé à côté de la State Bank, a noté qu’une grosse somme d’argent, dont des devises, a été emportée dans ce local doté de caméras de surveillance.

Sooriadev Cheetamun, un maçon d’une trentaine d’années, est poursuivi devant les Assises pour l’agression mortelle de Chandrama Bullywon, une octogénaire, en 2013. Il a comparu devant le juge Prithviraj Fekna hier. L’accusé a décidé de plaider coupable sous une charge réduite.

L’Anti Drug and Smuggling Unit (ADSU) tente de déterminer à qui étaient destinés les 480 grammes d’héroïne évalués à Rs 7,2 M, saisis à l’aéroport SSR le dimanche 8 octobre sur une Zimbabwéenne de 40 ans. L’opération de controlled delivery n’a rien donné, mais la police disposerait d’informations pouvant permettre de remonter au commanditaire de cette cargaison.

Le capitaine Patrick Hofman, le pilote d’Air Mauritius qui avait obtenu un ordre intérimaire de la Cour suprême interdisant qu’il soit déporté, a obtenu l’engagement hier devant le juge en référé Bobby Madhub, que les parties concernées procéderont par les procédures qu’il faut pour son éventuel départ.

Apaisement, dialogue et nécessité de suivre les procédures… C’étaient les leitmotivs du directeur exécutif d’Air Mauritius, Somas Appavou, lors du point de presse hier soir après une réunion du Conseil d’administration. « Nous avions adopté une attitude ferme au départ, mais maintenant nous appelons à l’apaisement et au dialogue », a-t-il affirmé, annonçant la réintégration du commandant Frédéric Gébert après la soumission d’une lettre d’excuses. Somas Appavou a indiqué que les deux jours de blocage auraient coûté Rs 120 M à la compagnie.

Paris sur les courses hippiques et jeux dans nos casinos : c’étaient les deux grands axes de l’audition de Chayan Divya Ringadoo, Chief Executive Officer (CEO) de la Gambling Regulatory Authority (GRA), qui était convoquée par la Commission d’enquête sur la drogue hier, lundi 9 octobre.

Vinesh et Vimal Hoomal, soupçonnés d’avoir agressé mortellement dimanche soir leur oncle Patreetroy Ramdial, 56 ans, qui habitait chez eux à Balisson, Rose-Belle, ont été arrêtés hier par la Criminal Investigation Division de Rose-Belle. Ashley Hoomal, un troisième suspect, est activement recherché.

Alors que l’impression était que la commission d’enquête sur la drogue, présidée par l’ancien juge de la Cour suprême Paul Lam Shang Leen, était en hibernation, l’arrestation du trafiquant Westley Bhadoodeenkhan, alias Toto, âgé de 40 ans, est venue prouver que la traque est sans relâche.

Le juge Pritviraj Feckna a émis, hier, une injonction intérimaire contre des travaux de rénovation entrepris par le groupe Beachcomber sur le site de l’hôtel Le Canonnier dans le Nord de l’île. Le juge siégeant en référé a été saisi de cette affaire par les gérants de Seapoint Boutique Hotel, le voisin de cet établissement hôtelier, en raison des préjudices et des nuisances causés à sa clientèle. Les deux parties ont été convoquées en Cour suprême mardi matin. Entre-temps, le groupe Beachcomber est interdit d’entreprendre des travaux sur le chantier de rénovation entre 17 h 10 h le lendemain matin.

Deux Mauriciens, Preetam Mungrah, âgé de 43 ans, et Joysen Jhurry, 40 ans, établis en Grande-Bretagne, étaient des maillons forts d’un important réseau de trafic de drogue entre le Brésil et la Grande-Bretagne. Une enquête initiée par la National Crime Agency de Grande-Bretagne sur une période de 18 mois a mis hors d’état de nuire ce réseau depuis décembre de l’année dernière avec l’arrestation de ces suspects et de leurs complices.

Kohalachand Chandranath, 42 ans, soupçonné d’avoir tenté d’enlever une fillette de 5 ans vendredi matin, a été arrêté grâce à l’intervention des proches de la petite. Cette dernière était à velo dans sa cour à la rue La Paix à Plaine Verte quand le quadragénaire l’a aperçue.

Le procès de l'américain Andrew Zachary Bruder, 38 ans, poursuivi en Cour intermédiaire sous des charges de coups et blessures et d'attentat à la pudeur a été appelé hier devant le magistrat Pranay Sewpal. L'homme de loi de l'accusé, Me Neelkanth Dulloo, a demandé un renvoi afin de recevoir des instructions de son client relatif à la charge d'attentat à la pudeur sur mineure qui pèse sur lui. L'Américain envisage de plaider coupable de cette accusation.

Steeve Patrick Prinslet Serret, plus connu sous le sobriquet de Polocco, fait face à un procès aux côtés de sa sœur, Marie Cynthia Christelle Françoise. Accusée de complicité dans l'agression de deux hommes en 2012, elle voulait changer de “plea”, alors qu'elle avait initialement plaidé coupable. Mais la poursuite s'y est opposée. L'accusée a aussi signifié son intention de fournir un certificat médical pour des problèmes de santé.

Reconnus coupables de possession et de trafic de drogue, le ressortissant français Fréderick Philippe Fernandez Gimenez et son complice, l'homme d'affaires mauricien Walter Wang Teh, ont été condamnés hier à 10 et 28 ans de prison par la cour d'Assises. Le juge Benjamin Marie-Joseph, qui a présidé le procès, est revenu sur l'ampleur que prend le trafic de drogue à Maurice ainsi que le besoin de « punition sévère ».

La firme Le Cerisier Ltd réclame des dommages de Rs 9 M au ministre Vishnu Lutchmeenaraidoo et à son épouse, Suzanne, qui étaient des actionnaires majoritaires de la firme. En 2006, Le Cerisier Ltd décide de démolir deux appartements à Mon-Choisy en vue d'un autre projet. Le couple Lutchmeenaraidoo devait alors prendre l'engagement de les faire partir mais ces derniers ne partent qu'après trois mois. Le Cerisier Ltd tient le ministre et son épouse responsables de ce retard et des pertes financières qu'elle a subis. Le couple Lutchmeenaraidoo, lui, évoque l'absence de contrat. Le juge David Chan Kan Choeng a mis le jugement en délibéré.

L'Anti Drug and Smuggling Unit (ADSU) détient des informations selon lesquelles Westley Bhadhoodeenkhan, dit Toto, âgé de 40 ans, a reçu une proposition du caïd Peroumal Veeren concernant un « contrat » pour éliminer l'ancien juge, Paul Lam Shang Leen, le commissaire des prisons, Vinod Appadou, et l'assistant surintendant de police Hector Tuyau. La demande a été faite, selon les Casernes centrales, à travers un “messager” du parrain de drogue qui purge une longue peine d'emprisonnement pour une affaire de drogue à l'Eastern High Security Prison de Melrose. Sauf que la police n'a pas encore établi, à ce stade, si Toto avait accepté l'offre.

Depuis huit mois, le trafiquant notoire Westley Bhadhoodeenkhan, alias Toto, recherché dans une affaire de trafic de Subutex de Rs 30 millions, avait joué au chat et à la souris avec des enquêteurs de l’ADSU. La commission d’enquête sur la drogue, présidée par l’ancien juge Paul Lam Shang Leen, effectuant un important et discret exercice d’Intelligence sur le terrain au sujet des réseaux de trafic de drogue, a refoulé le « tuyau » qu’il fallait à la direction générale de l’ADSU et est parvenue à appréhender ce suspect, qui circulait à moto sur la route de Saint-Martin vers Albion.