Faits divers

L’ancien Managing Director de la State Investment Corporation (SIC), Iqbal Mallam-Hasham, ne fait plus l’objet d’accusations provisoires en cour de Rose-Hill. La magistrate Doorgeshnee Dinya-Mooloo a abandonné les deux accusations retenues contre lui dans l’affaire Bramer House sur avis du DPP. Désormais lavé de tout soupçon, il soutient que l’ICAC « a fait fausse route dès le début ».

Recherché pendant plusieurs mois par l’Anti Drug and Smuggling Unit (ADSU), Will Townsend, l’oncle du trafiquant de drogue Curly Chowrimoothoo, a été extradé de Madagascar aux petites heures ce matin. Il est soupçonné par les Casernes centrales d’être un maillon fort pour l’acheminement des cargaisons de drogue de la Grande île jusqu’à notre territoire.

Ils ont été reconnus coupables sous une charge de “public official using his office for gratification” en Cour intermédiaire hier. Deoraj Bhirgoo et Mooneshwarsingh Busawah, deux ex-douaniers qui étaient postés au hall d'entrée de l'aéroport SSR, ont écopé d'une peine de prison de neuf mois de prison pour avoir obtenu une somme de 60 livres d'un couple pour les laisser passer sans avoir à vérifier leurs bagages. Leur sentence a toutefois été suspendue le temps qu'un rapport social soit soumis, attestant que les deux hommes sont habilités à effectuer des travaux communautaires à la place de la prison.

Une plainte a été logée la semaine dernière au CCID contre le député du MSM Sudesh Rughoobur pour détournement de fonds à hauteur de Rs 20 millions.

C'est de Milan, en Italie, que l'amie de l'ancien Premier ministre Navin Ramgoolam, Nandanee Soornack, qui avait quitté le pays brusquement à l'annonce de la défaite du Parti travailliste en décembre 2014, s'adressera aux médias mauriciens, qu'elle a invités par les soins de son avocat, Me Raj Boodhoo. Un exercice que celle-ci effectuera pour la première fois depuis qu'elle a quitté le pays, il y a maintenant un peu plus de deux ans.

La Public Service Commission (PSC) a logé sa demande de révision judiciaire pour contester le verdict rendu le 27 février par le Public Bodies Appeal Tribunal (PBAT) au sujet de l'annulation de la nomination de Koshik Reesaul comme commissaire de la National Transport Authority (NTA) lundi.

Premowtee Sooknauth était poursuivie en Cour intermédiaire sous une charge de “concealing corpse” en violation avec la section 273 du code criminel. Il lui était reproché d'avoir aidé son époux, Shyam Sooknauth, à dissimuler le cadavre de Jayraj Jeea en 2008 dans un puits d'absorption après que ce dernier l'ait tué.

Un homme de 49 ans a été reconnu coupable en Cour intermédiaire d’attentat à la pudeur, en usant la force. Il avait été inculpé pour avoir tenté de forcer sa voisine de 61 ans à avoir des relations sexuelles avec lui. Pour sa défense, l’accusé avait déclaré qu’il ne se souvenait de rien car il était sous l’influence de l’alcool.

L’ancien avocat Prakash Boolell, trouvé coupable dans une affaire d’escroquerie et radié du barreau en 2007, fait face à un nouveau procès pour escroquerie devant la Cour intermédiaire. À l’appel de l’affaire devant les magistrats Niroshini Ramsoondur et Raj Seebaluck, l’ex-avocat a voulu avoir davantage de détails au sujet de l’accusation retenue contre lui. Il veut en outre savoir ce qui était faux dans le document versé au dossier à charge. La poursuite, représentée par Me Denis Mootoo, a objecté à cette demande indiquant que l’acte d’accusation « est suffisamment explicite ». Les débats sur cette motion auront lieu le 3 mai.

Interrogé hier après-midi pendant plus de deux heures dans les locaux de l’Independent Commission against Corruption (ICAC) sur le recrutement de deux Project Officers à la Mauritius Housing Company (MHC), l’ancien chairman de cet organisme, Mamade Khodabaccus, a été autorisé à partir à ce stade de l’enquête. « J’ai la conscience claire d’avoir bien fait mon travail », a-t-il déclaré à sa sortie, entouré de ses avocats, Mes Kushal Lobine et Adrien Duval.

L’homme d’affaires Rafiq Peermamode, qui s’était retrouvé devant la justice pour une affaire d’attentat à la pudeur, a été acquitté. Selon l’accusation, le délit aurait été commis le 7 novembre 2013 à Camp-Yoloff. Il avait retenu les services de Me Antoine Domingue.

Les limiers de la MCIT et de la CID de Rose-Belle étaient convaincus que le meurtrier du chanteur Jean-Philippe Jean, 37 ans, se trouvait dans le cercle d’amis de ce dernier et que le motif du crime serait une histoire d’argent.

L’enquête sur l’une des plus importantes saisies de drogue dans le port, soit les 135 kilos d’héroïne d’une valeur marchande de Rs 2 milliards du 9 mars dernier, se déroule à deux vitesses. Du côté de l’Anti-Drug and Smuggling Unit (ADSU), très peu de renseignements ont transpiré quant à l’évolution de l’enquête, sauf que les deux premiers suspects, l’homme d’affaires et « Zanfan Lakaz » du Sun Trust, Geanchand Dewdanee, et son partenaire, le ressortissant indien Sibi Thomas, sont encore en détention policière.

Un grave accident de la route s'est produit aux alentours de 11h35 ce matin quand un camion transportant des matériaux s'est renversé près de la jonction Sorèze/Montebello. Selon les premiers éléments à la disposition de la police, le chauffeur, Ravi Boutiah, âgé d'une quarantaine d'années, aurait perdu le contrôle de son véhicule, qui s'est retrouvé les quatre roues en l'air.

L’affaire de la nomination de Vijaya Sumputh à la tête du Centre cardiaque a été une nouvelle fois entendue à l’Equal Opportunities Tribunal, hier. L’Equal Opportunities Commission (EOC), plaignante dans cette affaire, a demandé du temps pour se prononcer sur la motion présentée par la défense.

Sacha Adrien Seguin, âgé d'un an et demi, s'est noyé dans la piscine de sa maison hier après-midi au Domaine du Levant, à Roches-Noires. C'est sa mère, 31 ans, qui a alerté la police de Rivière-du-Rempart peu après le drame. Selon elle, le Samu est arrivé chez elle « plus de 45 minutes » après la noyade, le médecin confirmant alors le décès. Par la suite, le corps de l'enfant a été transporté à la morgue de l'hôpital de Flacq, ou une autopsie a attribué son décès à une asphyxie due à la noyade. Ses parents ont consigné une déposition à la police de Flacq le même jour pour porter plainte contre les services du Samu. Ils devront toutefois être interrogés par la police de Rivière-du-Rempart pour faire la lumière sur les circonstances entourant le drame.

La Banque de développement de Maurice (DBM) a été condamnée à une amende de Rs 10 000 par la Cour intermédiaire. L'institution bancaire, représentée en Cour par Devanand Gungaram, le Head of Accounts Department, a été reconnue coupable d'avoir accepté le 15 juin 2009, un paiement en espèces dépassant la limite autorisée. La DBM avait accepté un paiement de Rs 600 000 d'un client, en l'occurrence Bibi Aniffa Assock, tandis que la limite autorisée par la loi sous la Financial Intelligence and Anti-Money Laundering Act (FIAMLA) est de Rs 500 000. Cette affaire fait partie d'une enquête de l'Independent Commission Against Corruption, qui avait alors logé une charge de limitation of payment in cash contre la banque. L'institution bancaire est accusée d'avoir enfreint l'article 5 (1) et 8 de la FIAMLA.

LA GAULETTE : Un homme dans le coma après avoir été giflé
Un habitant de La Gaulette, soupçonné d’avoir agressé vendredi soir son voisin, Jacques Désiré Philogène, un éboueur de 59 ans, est activement recherché par la CID de la localité. Admise à la High Dependancy Unit Ward de l’hôpital Victoria, à Candos, la victime est dans le coma. Dans une déposition consignée au poste de police de la localité, Angélika Philogène, la fille de la victime, raconte que le suspect aurait giflé son père, qui a eu un coup à la tête en tombant. Elle a ensuite transporté son père à l’hôpital « car il souffrait atrocement ». Selon nos informations, une dispute a éclaté entre les deux hommes lorsque le suspect lui aurait demandé de lui rembourser Rs 600.

Un homme de 49 ans a été reconnu coupable en Cour intermédiaire d’attentat à la pudeur, en usant la force. Il avait été inculpé pour avoir tenté de forcer sa voisine de 61 ans à avoir des relations sexuelles avec lui. Pour sa défense, l’accusé avait déclaré qu’il ne se souvenait de rien car il était sous l’influence de l’alcool.

LA GAULETTE : Un homme dans le coma après avoir été giflé
Un habitant de La Gaulette, soupçonné d’avoir agressé vendredi soir son voisin, Jacques Désiré Philogène, un éboueur de 59 ans, est activement recherché par la CID de la localité. Admise à la High Dependancy Unit Ward de l’hôpital Victoria, à Candos, la victime est dans le coma. Dans une déposition consignée au poste de police de la localité, Angélika Philogène, la fille de la victime, raconte que le suspect aurait giflé son père, qui a eu un coup à la tête en tombant. Elle a ensuite transporté son père à l’hôpital « car il souffrait atrocement ». Selon nos informations, une dispute a éclaté entre les deux hommes lorsque le suspect lui aurait demandé de lui rembourser Rs 600.

Le procès intenté au député Jean-Claude Barbier et à son complice, Selvanaden Mootoosamy, pour l'agression de deux activistes rouges à Cité Vallijee en 2013, se poursuivra devant la Cour de District de Port-Louis le 5 juin. Cette agression aurait eu lieu dans la soirée du 29 avril 2013 alors que les deux activistes rouges couvraient des affiches du MMM avec celles du PTr.

Yousouf Salarun, un maçon de 47 ans, était poursuivi en Cour intermédiaire sous une accusation d'agression avec préméditation. Il lui était reproché d'avoir aspergé de l'acide sur un certain Nadeem Beegoo le 2 août 2007 rue Dupère, à Quatre-Bornes. La magistrate Darshini Gayan, qui a présidé ce procès, a rendu un verdict de culpabilité en raison des aveux de l'accusé, consignés dans ses dépositions à la police, et des preuves à charges présentées.

Jean Marie David Fortuno, 25 ans, a connu une fin atroce quand il s’est retrouvé coincé entre son camion et celui de son ami Nitesh Appayadoo (22 ans) hier après-midi sur la route Royale à Cluny. L’ironie est que la victime, habitant Trou-d’Eau-Douce, avait sollicité l’aide de ce dernier car son véhicule avait eu un problème de power steering. Les deux jeunes travaillaient comme chauffeur pour le compte d’une compagnie de ramassage d’ordures. David Fortuno devait se rendre à Mare-Chicose hier pour déverser une benne à ordures quand il a sollicité l’aide de son ami sur la route.

Patrick Jhurry, un habitant de Petite-Rivière âgé de 36 ans, et qui travaillait dans une quincaillerie de la localité, s'est donné la mort samedi en se pendant dans sa salle de bain avec du fils électrique après avoir étranglé son épouse, Estrellia Rioux, 23 ans. Leur petite fille de trois ans, qui se trouvait dans la maison pendant l'agression mortelle, était partie se cacher dans une chambre.