Faits divers

La Mauritius Tourism Promotion Authority (MTPA) aura à verser des dommages de Rs 799 033 à Padmini Rajeshri Seeburn et Rs 758 553 à Marie Wendy Rosemonde Yong Chin. Dans un procès en appel interjeté par la MTPA, le chef juge Keshoe Parsad Matadeen et le juge Asraf Caunhye ont maintenu le verdict du juge Paul Lam Shang Leen qui avait sommé à l’organisme de verser des dommages aux deux ex-employées qui contestaient la décision de la MTPA d’avoir mis fin à leur emploi d’hôtesses.

ROCHE-BOIS : Chute fatale pour un aide-chauffeur de 20 ans
Hriday Nuckcheddy, un aide-chauffeur de 20 ans, a fait une chute fatale hier à Roche-Bois durant ses heures de travail. Les policiers de Roche-Bois se sont rendus à la Transfer Station de la localité à 12h30 où ils ont trouvé cet habitant de New-Grove gisant sur l’asphalte à côté d’une benne à ordures et portant de multiples blessures. Le SAMU, mandé sur place, n’a pu que constater le décès du jeune homme. Une autopsie a été pratiquée par le Dr Monvoisin, Police Medical Officer (PMO), attribuant sa mort à une fracture du crâne. D’après Hemun Beekun, le chauffeur du camion, la victime serait tombée du véhicule en tentant de fixer la bâche. L’incinération de la victime a eu lieu à 13 h aujourd’hui au crématoire de Mare-d’Albert.

Le scandale présenté comme étant le jackpot de Tarisa Resorts, la route publique juste devant l'établissement hôtelier étant privatisée afin de garantir aux clients un accès direct à la plage de Mon-Choisy, s'invite aux Casernes centrales en cette fin de semaine. En effet, dans la matinée, le promoteur de Tarisa Resorts s'est rendu au QG du Central CID dans le cadre d'une enquête initiée pour faire la lumière sur les procédures entourant le feu vert donné pour convertir cette portion publique du territoire mauricien en accès direct, la route étant fermée sur environ 250 mètres et formellement interdite aux automobilistes. Au terme de ce rendez-vous, qui s'est terminé aux alentours de 11 h, Leckram Nundlall a quitté les casernes centrales en compagnie de son homme de loi, Me Gavin Glover.

Jean Maxwell Gopal, 20 ans, a comparu devant les Assises hier pour le viol et le meurtre de Sateewantee Jangtoo, une femme laboureur de 49 ans, dans un champ de cannes non loin de sa maison, à Quatre-Cocos, Belle-Mare, en juin 2012. L’accusé n’ayant toujours pas d’homme de loi pour le représenter, le juge a renvoyé l’affaire au 10 juin.

Naseerudin Tengur et Noordally Mohamed ont comparu devant les Assises hier pour le meurtre de Khairoonessa Tengur, la tante du premier nommé. Défendus par Me Assad Peeroo et Me Ashwin Gopee, tous les deux commis d’office, les deux accusés ont plaidé non-coupable de la charge retenue contre eux. Le juge Benjamin Marie Joseph, qui préside ce procès, l’a ajourné pour l’année prochaine, soit du 8 au 26 février 2016.

Le procès intenté à Jean Richard Vincent George pour le meurtre de son épouse handicapée Marie Brigitte Vincent George, qui était alors âgée de 52 ans, a pris fin devant les Assises hier. Dans sa plaidoirie, l’avocate de la poursuite, Me Asha Egan-Ramano, s’est attardée sur le problème de violence contre les femmes. Elle a demandé à la cour d’envoyer un signal fort à ceux qui considèrent la violence contre les femmes comme un fait normal.

Ricardo Agathe, un habitant de Ste-Croix de 38 ans travaillant à son propre compte, a été arrêté par l’Anti-Drug and Smuggling Unit (ADSU) de Port-Louis peu avant 6 h hier matin. Une fouille complète de son véhicule a mené à la découverte d’une somme de 87 000 euros, soit près de Rs 3,4 millions, cachée dans des magazines. Suspecté d’avoir obtenu cet argent illégalement, Ricardo Agathe a été placé en détention policière.

Jean-Marc Yan Teck Ng Man King, alias Ballon, a comparu devant les Assises hier dans le cadre des débats sur la motion de son avocat, Me Rex Stephen, pour sa remise en liberté sous caution.

Du nouveau dans l’enquête du Central CID sur le détournement de Rs 500 millions à la Vacoas Populaire Multi-Purpose Cooperative Society avec des emprunts massifs sans satisfaire les critères en vigueur.

Un enseignant mauricien affecté au Rodrigues College avait demandé une révision judiciaire, le 18 juillet 2013, contestant une décision du ministère de l’Éducation de mettre en pratique les recommandations du Professeur Torul pour abolir les “fringe benefits” des enseignants mauriciens exerçant à Rodrigues à partir de janvier 2013.

  • La victime retrouvée saine et sauve à Batterie-Cassée à 3 h 20 ce matin par une escouade de la CID de Port-Louis Nord
  • La piste des contacts téléphoniques privilégiée pour remonter les traces des cinq occupants d’une voiture ayant participé à l’enlèvement devant une école primaire hier matin

Le kidnapping d’une élève du Certificate of Primary Education (CPE) d’une école de la capitale a connu un dénouement positif à 3 h 20 ce matin. La petite victime a été retrouvée saine et sauve par une escouade du CID de Port-Louis, menée par l’assistant surintendant de police Hector Tuyau.

  •      Après une probable triple inculpation dans la State Land Saga, l’ex-Premier ministre devra être interrogé “Under Warning” dans le scandale Betamax 
et les commissions d’Airbus et de MDFP
  •      Le leader du PTr, épargné d’une nouvelle nuit en cellule, remis en liberté à la 
mi-journée avec trois cautions de Rs 50 000 et une reconnaissancede Rs 500 000
  •      Prochain retour sur les marches du CCID de l’ancien VPM Anil Bachoo, 
qui a échappé jusqu’ici aux tracasseries judiciaires dans l’enquête Betamax

Au rythme où avancent les enquêtes confiées aux différentes cellules et “Squads” du Central CID, l’ancien Premier ministre Navin Ramgoolam, qui devra récolter en fin de journée sa troisième série d’inculpations provisoires – portant le nombre de charges à huit –, n’est pas encore sorti de l’auberge.

L’ancien Chief Executive Officer (CEO) d’Iframac Ltd Brian Burns a bénéficié des cautions “à la Mammouth” pour sa remise en liberté conditionnelle hier après-midi à la Bail & Remand Court (BRC), à Port-Louis.

Dénouement dans le kidnapping d’une fillette de 11 ans devant son école primaire à Port-Louis dans la matinée d’hier avec une demande de rançon de Rs 1 million.

La brigade antidrogue a effectué plusieurs interventions dans différentes régions de l’île hier, conduisant à l’arrachage de 80 plants de cannabis.

Colère du côté des maraîchers du marché de Rose-Hill qui ont manifesté à la mi-journée contre le manque d’actions au sujet de l’application du Law & Order dans le centre-ville. Ils mettent en cause l’insécurité grandissante autour du marché, la vétusté des lieux et le problème des marchands ambulants. Ce matin, une bagarre a éclaté entre deux marchands ambulants à proximité du marché. En cause : l’occupation du territoire.

Le procès intenté à Jérôme Christophe Legrand, alias Souris, Patrick Steeve Prinslet Serret, alias Polocco, et Sada Curpen pour complot dans l’affaire Denis Fine se poursuit en Cour intermédiaire. Lors de la séance de hier matin, une connaissance de Sada Curpen et de Polocco, qui habite Sainte-Croix, a affirmé qu’il était en communication avec Sada Curpen en 2009 quand ce dernier purgeait une sentence à la prison de Beau-Bassin.

L’ancien Premier ministre Navin Ramgoolam a été de nouveau convoqué aujourd’hui par le Central CID. Cette fois, il devait être interrogé sur la State Land Saga, en particulier par rapport à ses instructions pour l’octroi de Pas Géométriques à Mon-Choisy au Pandit Sungkur pour la construction du Ritum Coffee et également une autre portion de State Land à un particulier pour des besoins résidentiels.

La bataille pour l’extradition de Nandanee Soornack d’Italie est engagée formellement. Maurice a gagné une première manche avec la décision du ministère de la Justice et le Prosecution Service d’Italie de soutenir la demande logée officiellement par les autorités mauriciennes dans le cadre de la Legal Mutual Assistance.

Le procès intenté à Jean Richard Vincent George pour le meurtre de son épouse handicapée Marie Brigitte, qui était alors âgée de 52 ans, s’est ouvert devant les Assises hier. Il a plaidé coupable d’une charge d’homicide involontaire.

Les Charge Sheets élaborées par le Central CID dans le cadre de l’opération "Daylight Robbery" pèsent de plus en plus lourd au fur et à mesure que l’étau se resserre sur le clan du Chairman Emeritus de BAI, Dawood Rawat. L’ancien Chief Executive Officer d’Iframac, Brian Burns, âgé de 44 ans, qui a passé la nuit d’hier à ce matin en cellule au Moka Detention Centre, a été inculpé de quatre charges provisoires avec sa comparution devant le tribunal de Rose-Hill en début d’après-midi.

Suite à l’incident survenu en Cour d’assises hier, quand un juré a informé la Cour que l’accusé Indraduth Mohit l’avait approché durant le week-end dans une quincaillerie à Phœnix, le juge Benjamin Marie-Joseph a ordonné la constitution d’un nouveau panel de jurés.

Le festival francophone de théâtre et de musique Passe-Portes s’est conclu hier soir au son chaleureux de la voix de Zulu à 23 h 30. Avant que l’artiste de Mahebourg ne capte toute l’attention du public, l’heure était à la reconnaissance des talents théâtraux émergeants qui a doublement couronné, à l’unanimité du jury, le comédien et metteur en scène Comorien Ahmed Soumette pour Je n’ai pas de nom, d’après le poète marseillais Christophe Tarkos. « Je suis très fier et honoré qu’on ait entendu parler des Comores à ce festival et j’espère, inch Allah, qu’on verra bientôt des compagnies mauriciennes chez nous ! », a immédiatement dit l’artiste qui a aussi fortement impressionné le public.

La cour d’Assises a fait face à une situation peu commune aujourd’hui. Il est reproché à Indraduth Mohit, accusé d’homicide involontaire, d’avoir approché un membre du jury alors qu’il se trouvait dans la même quincaillerie que lui samedi dernier à Phoenix. L’accusé avance l’avoir interpellé « pour lui dire bonjour ». Le juré estime que la présence de l’accusé à Phoenix n’était pas une coïncidence et a demandé à se retirer du procès. Face à cette situation, le Directeur des Poursuites publiques demande que l’affaire se poursuive alors que la défense réclame la constitution d’un nouveau panel de jurés. À l’heure où nous mettions sous presse, le juge n’avait toujours pas donné son « ruling ».