Forum

Pour soumettre un texte au Forum, cliquer le bouton "Soumettre un article" ci-dessous.
La direction se réserve le droit de ne pas publier un texte soumis sans aucune justification.

19 décembre, 2014 - 15:35

Il vous a donc fallu seulement trois jours pour endosser la veste du dictateur…  De celui qui fait fi de sa fonction, qui fait fi de ses devoirs, et joue les tout-puissants.
Comment osez-vous intervenir dans une question qui ne vous regarde pas? A quel titre le faites-vous? Vous outrepassez vos droits comme si c’était là une chose normale.

19 décembre, 2014 - 15:30

Après avoir délaissé pendant des années les grilles de la télévision locale, élections obligent, je me suis branché récemment pour au moins suivre les ‘infos’ de 19h30. Grande fut ma surprise de constater que le bulletin du 14 décembre n’inaugurait rien de prometteur quant au traitement et aux contenus des ‘nouvelles’.

19 décembre, 2014 - 15:10

With Lee Kuan Yew integrity is everything. His view is that to prosper, Singapore has to be relevant to the world. We must be exceptional. He is a firm advocate of a fair and just society.

19 décembre, 2014 - 15:00

Ravannes, triangles, tambours, djembés, pétards se sont presque tus. Le temps des élections n’est plus.

19 décembre, 2014 - 15:05

Dear Bhai Anerood,
You asked the nation to give you a chance to redress the country and the nation obliged. Many voters did not know that they were handing over their future to a man who cried when he was served breakfast after the 1982 landslide … he cried because he was not sure whether the voters could afford one.

19 décembre, 2014 - 15:20

The establishment of a solid platform for a  promised  ‘second economic Miracle’  ranks high on the economic agenda of the newly elected government. Though contested by some economists, I would claim here that  a proper revisiting of our institutions  in the light of existing capacity,  available  human resource and financial resources  and  redefining the model of  development  is the  starting point for such endeavour.

18 décembre, 2014 - 15:05

•       Prenons les 100 km de plages réduits progressivement  à 33 km. Il faudrait faire restituer au moins quelques kilomètres pour en faire au moins 50 km de plage publique. Il s’agit quand même de notre patrimoine collectif. Cela comprend bien sûr une certaine portion de plage allouée à un pandit pour en faire son restaurant. Il nous faut aussi restreindre le nombre excessif de ces agents qui accaparent nos plages publiques pour y louer des transats, au détriment des visiteurs étrangers comme des vacanciers mauriciens.

18 décembre, 2014 - 15:10

Lorsque SAJ avait prononcé son discours d'adieu, empli d'émotion, à l'Assemblée nationale en septembre 2003, rien ne laissait présager que la destinée allait le prendre à contre-pied plus d'une décennie plus tard.

18 décembre, 2014 - 15:30

Né le 12 mars 1968, le Ramgoolamisme est mort le 10 décembre 2014.
Le rejet massif du Parti Travailliste en général, et de Navin Ramgoolam en particulier, par la population est un symptôme qui dépasse celui d’un simple ras-le-bol.

18 décembre, 2014 - 15:00

Du crash du Gouvernement de Ramgoolam et de son allié le MMM, il n’y a eu que quelques rescapés. Le Parti Travailliste est décapité au Parlement suite à l’échec du candidat Navin Ramgoolam. Paul Bérenger, après avoir trahi et méconnu ses fonctions de Leader de l’Opposition lors de la précédente Législature, n’a plus de légitimité populaire pour les assumer sérieusement à nouveau.

18 décembre, 2014 - 15:20

La tension électorale d’il y a quatre ans ne s’est évaporée qu’aux dernières joutes. C’est mon constat, puisque durant quatre ans et sept mois, nous avons vécu sous tension, sous pression d’une marmite politique qui a explosé à maintes reprises. Commençons par l’éclatement du gouvernement bleu-blanc-rouge à peine une année après le scrutin de 2010…

17 décembre, 2014 - 16:30

The election results came like a gust of wind last Thursday with Mauritius' opposition coalition- Alliance Lepep led by ex-president Anerood Jugnauth winning the majority vote. While the winds of change have roused celebration for the first ever woman President of the Republic of Mauritius- Professor Ameenah Gurib-Fakim, the winds also blew away any chances of more gender parity in Parliament.

17 décembre, 2014 - 15:00

Un des premiers signaux qui révélera très vite les vraies intentions du nouveau Gouvernement sera la façon dont il procèdera aux nominations à des postes dans les corps para-étatiques (et aussi les ambassades).

17 décembre, 2014 - 16:00

Dear Sir Anerood Jugnauth
Congratulations on your election victory, but there is something you need to know. Many of us didn’t vote for you. We voted against Ramgoolam. If you had been allied with him, you would surely have been humiliated instead of Bérenger.

17 décembre, 2014 - 17:00

Selon les statistiques établies par le très officiel ODLS (Observatoire de la servilité) la carapate est en ‘voie d’augmentation’. Elle ne subira certainement pas le sort de notre cher Dodo, adepte et aficionado, comme vous le savez, de la non-violence. Notre carapate nationale, the one and only, ne cesse, à vrai dire, de proliférer, on en trouve désormais partout et parfois même, en ce haut lieu de l’intimité, notre cerveau.

17 décembre, 2014 - 15:30

Le sombre dessein crasseux incarné dans la haine dénigrante, arrogante et irrespectueuse de ces présomptueux Ramgoolam et Bérenger, entourés de certains hargneux roquets, habiles de reptation politique, contre LEPEP, s’est terminé par un revirement historique d’une honteuse correction de l’électorat à tous ces odieux hâbleurs et acolytes.

16 décembre, 2014 - 15:19

The constitution of the new parliamentary cabinet heralds the beginning of equally new tides for Mauritius.  For numerous members of parliament, it will be their baptism of fire.  Holding the reins of the country is no easy task.   But Mauritians have voted for a radical change, so expectations will be high. 

16 décembre, 2014 - 15:20

Réunissant la presse samedi dernier, c’est un Paul Bérenger lucide face aux raisons de la débâcle de l’Alliance PTr/MMM qui a analysé, dans notre rêve, le vote du mercredi 10 décembre, et parlé de l’avenir de son parti. Tout en confirmant la rupture de l’Alliance PTr/MMM, il a précisé que les mauves et rouges se séparaient « en gentlemen ».

16 décembre, 2014 - 15:15

Who would have thought that a former President and Prime Minister, aged 84, would flatly defeat two major party leaders, united together against him? Nobody would have bet on him at the start of the electoral campaign. He himself was frank in saying that it looked like an impossible mission.

16 décembre, 2014 - 15:13

Every time Dr Arvin Boolell’s name comes up for Labour Party’s leadership all fingers point towards his caste - the only disqualification for an otherwise clean, able and extremely likeable politician. People who deny him his rightful place in the world of Mauritian politics should ask themselves if they actually chose the caste they were born in and whether discriminating someone on the basis of his ‘high caste’ is less morally reprehensible than discriminating someone on the basis of his ‘low caste’.

16 décembre, 2014 - 15:11

Un vrai tsunami politique. Avant un tsunami, il y a souvent un avertissement étrange. La mer se retire et laisse des bancs de sable à perte de vue semblable à une marée basse. Puis tout doucement une eau calme retourne ; très rapidement l’eau commence à monter. D’un coup les côtes sont dévastées sous des immenses vagues qui engloutissent tout sur son passage. C’est ce qui s’est passé pour les élections générales. Personne n’a prévu une telle victoire de l’Alliance Lepep. Quand les urnes se sont ouvertes, un tsunami a déferlé sur la classe politique stoïque et sclérosée. Certaines conséquences seront permanentes ; d’autres plus ponctuelles et temporaires. Mais quelles sont les causes de cette déroute de l’Alliance PTR/MMM ?

16 décembre, 2014 - 15:15

The writings were on the wall. But Navin and Paul had their backs turned. They do not read History, it seems. SARM, SGD, SSR and SAJ have all been sent into “karo kann” by their electorates. This time it was the turn of another Ramgoolam who refused to listen to the voice of his supporters.

15 décembre, 2014 - 15:10

The nostalgic leads,
the connecting strands
to early idylls
have now almost gone.

15 décembre, 2014 - 15:20

Cher Paul,
J'ai longtemps vénéré ce grand homme que tu étais. Force est de reconnaître que tu as marqué l'histoire de ce pays. Je me souviens encore des quelques fois que je t'ai rencontré. A l'époque il suffisait de passer un coup de fil à la rue la Poudrière pour que tu nous reçoives.