Forum

Pour soumettre un texte au Forum, cliquer le bouton "Soumettre un article" ci-dessous.
La direction se réserve le droit de ne pas publier un texte soumis sans aucune justification.

22 novembre, 2014 - 09:00

All the political parties are focusing on making Mauritius a modern country by advocating a multitude of ideas such as making Mauritius a high income economy, setting up new infrastructure, building more houses for the down trodden, eradicating poverty, making Mauritius a knowledge hub among others. Actually, so many promises have been vouchsafed by political parties that people start to cast doubts on those trivial promises and come to the conclusion that they are being taken for a ride.

21 novembre, 2014 - 15:15

Pourquoi les politiciens sont-ils incapables d’appliquer ce qu’ils prêchent ? Pourquoi signent-ils des Conventions, des Déclarations, des Protocoles, le document émanant de la plateforme d’action de Beijing et les Objectifs du Millénaire pour le Développement lorsqu’ils sont incapables d’y adhérer ? Et ça va même plus loin : pourquoi les partis politiques à Maurice ne respectent pas leurs propres Constitutions?

21 novembre, 2014 - 15:00

La réplique du DPP aux propos de Paul Bérenger (après 6 jours!) soulève davantage de questions qu’elle n’en répond:
Le lecteur averti aura d’abord noté que le nom de l’ex-leader de l’opposition n’y est pas mentionné, le DPP ayant privilégié  «…certains commentaires émis…»

21 novembre, 2014 - 15:10

Cher José,
permets moi de te saluer une dernière fois, toi, l'amoureux inconditionnel du Jazz, toi qui avais su résoudre l'équation Musique savante/Musique populaire, mettant à la portée du plus humble, l'outil de son autonomie musicale et sociale.

20 novembre, 2014 - 14:39

L'importance des "humanités"
Un jour de mai 2007, j'organisais un café-philo dans un bar port-louisien, et feu James Burty David vint s'asseoir à une des tables du bar. Avant même que ne commence la séance, nous discutions à bâtons-rompus de culture et de philosophie, ainsi que du projet que j'avais de mettre sur pied l'Université Populaire de l'Île Maurice (UPIM).

20 novembre, 2014 - 14:39

 It now looks like the worst scenario is coming up for women once again- fewer seats than ever, and more pie-in-the-sky promises of all the good things coming AFTER the Elections: doesn’t it sound familiar? It certainly ought to, for we have heard the same song for the past three elections, and some of us have even danced to the tune, but that is not the point, which is: are we going to lose out once again this time?

19 novembre, 2014 - 22:48

Si la pauvreté est le principal facteur de violation des Droits de l’Enfant, son impact sur l’état psychologique de l’enfant est encore plus cruel. Imaginez la scène: une fête offerte par des donateurs, avec des cadeaux, un repas pour des invités spéciaux. Leur particularité : enfants pauvres, bann zanfan mizer. Imaginez ce vécu et ressenti de l’enfant - ceux qui ont connu la pauvreté n’ont pas à l’imaginer car ils le savent encore dans tout leur être - : il est invité parce qu’il est pauvre. Il est « fêté » parce qu’il est pauvre. Il sera nourri ce jour-là, il jouera, il sera heureux certainement. Et il rentrera chez lui, dans ces mêmes conditions de vie que lors de son réveil le matin avant d’aller à la fête : sans son droit fondamental à la sécurité alimentaire indispensable pour sa croissance ou son droit à la santé affecté d’une souffrance psychologique d’être traité en « différent » parce que pauvre.

19 novembre, 2014 - 22:34

Instead of mud slinging, which political alliance has what it takes to address the actual issues that Mauritius is facing?

18 novembre, 2014 - 15:20

Comme à la fin de chaque quinquennat, il est devenu presque traditionnel d’assister à la participation éhontée de plusieurs associations socioculturelles au débat politique. Certains chefs ou présidents de ces associations se travestissent, le temps d’une campagne électorale, en analystes politiques acerbes prétendant pouvoir tâter avec une justesse frappante le pouls de l’électorat et se posent même en garants des votes de la communauté ou le groupe social qu’ils représentent.

18 novembre, 2014 - 15:15

Après nous avoir embarqué dans toutes sortes d’histoires d’amour et de désamour, les unes plus rocambolesques que les autres, Paul semble avoir enfin laissé parler son cœur. Navin serait apparemment celui qu’il a toujours aimé secrètement. Ce dernier aurait une place douillette au centre même de son cœur : juste entre les oreillettes et les ventricules.

18 novembre, 2014 - 15:00

Aux yeux des votants, les candidats indépendants sont invariablement soumis à une comparaison aux partis. L’idée que le public se fait des candidats indépendants est que ceux-ci ne pourraient pas impacter sur le parlement et sur les événements parce qu’ils ne fonctionnent pas à l’intérieur d’une structure ou superstructure.

18 novembre, 2014 - 15:15

« Sesel inn met so pli joli rob. Lasezon kreol inn refleri. Lasezon kreol sa mem lasezon lamour », chante le poète à l’occasion de cette 29e édition du Festival Kreol des Seychelles où on a célébré, fêté la créolité, la civilisation créole qui unit des millions de personnes à travers le monde, de l’espace créolophone du sud-ouest de l’océan Indien à la Caraïbe.

18 novembre, 2014 - 15:25

Nous, citoyens de la République de Maurice, déplorons la montée en puissance des associations dites socio-culturelles et autres groupes religieux dans la sphère de la vie publique, un phénomène qui malheureusement atteint ces jours-ci son paroxysme, cela dans le cadre de la campagne menant aux élections du 10 décembre prochain.

18 novembre, 2014 - 18:25

 
The moment is significant. Rightly, the focus is on the creation of jobs. The prospect of a lost generation hovers dangerously above our common future. There is the need for unity in the face of brewing storms. However, unity and neoliberal policies do not bode well. The youth faces unemployment and insecurity, unaffordable housing prices and dwindling social mobility. Ed Miliband’s words convey the despair: “Young people who fear that they are going to have a worse life than their parents.”  Attention grabbing figures are thrown at us to quell our doubts. The sloganeering is out of place.

18 novembre, 2014 - 15:05

Respect - Simply
“Respect” is a word like “empathy”, “love”, and “compassion”, that we assume everyone has a common understanding of. It is true that there is a consensus about it being a positive feeling for oneself, another person or institution, which accompanies specific actions and conduct. But respect means different things to different people. While respect for institutions can more easily be defined because it is set in a legitimate framework of authority, respect for oneself or other human beings has become shiftier because it means different things to different people.

17 novembre, 2014 - 15:00

C’est avec beaucoup de peine que j’ai appris le décès de mon ami et mentor, Jean Cyril Dalais. Je voudrais lui rendre un hommage pour l’excellent travail qu’il a fait en faveur des enfants tant à Maurice qu’à l’étranger. Voilà un fils du sol dont nous pouvons être fiers.

17 novembre, 2014 - 15:05

La raison d’Etat est à bien des mesures la croix des dirigeants politiques ; cette notion polymorphe que nous regardons avec réprobation comme la raison qui justifie tous les excès, toutes les dérives et toutes les souffrances de la nation.

15 novembre, 2014 - 06:00

Afin d’offrir au plus grand nombre la possibilité d’avoir un titre ronflant, Vanité se propose, dans un proche avenir, de lancer un nouveau concept store, les magasins Vains. En effet Vains mettra à votre disposition toute une gamme de titres, les uns plus éloquents que les autres. Ainsi vous rêvez d’être ‘ministre’ ? Vous rêvez d’être ‘écrivain’ ? Vous rêvez d’être ‘directeur’ ? Vains vous offrira ce titre à un prix battant toute concurrence. Vous serez un ‘ministre’ ou un ‘directeur’ pendant vingt-quatre heures et même plus si vous acceptez de souscrire un abonnement mensuel ( voir notre ‘package’ – Bien dans son titre, Bien dans sa peau )

15 novembre, 2014 - 06:30

Les jeunes, s’ils sont compétents et responsables, constituent la force motrice d’une nation pour leur apport au progrès économique.
Parmi eux se trouveront aussi ceux qui auront à cœur de s’occuper des personnes âgées qui seront de plus en plus nombreuses.

14 novembre, 2014 - 15:59

S’il y a une version qui dominera les élections nationales prévues le mercredi 10 décembre, ce sera la proposition Ptr/MMM, qui est de changer le système politique pour en faire un régime présidentiel. Une proposition qui, rappelons-le, inclut une correction de la structure de la représentation par le biais d’une réforme électorale. De l’importance même de ces deux énoncés, plus on se rapprochera du 10 décembre 2014, de même on se rapprochera de deux postulats pour les votants. A savoir, être conscients de se trouver dans une séquence historique et au postulat de faire face à la suprématie d’une disposition fondamentale. Les deux sont intimement liés.

14 novembre, 2014 - 15:53

Yes, by writing this article I do believe that I might make some people change their opinion about our educational system. Call me disillusioned but at least I’m trying. So what’s so wrong, you’re thinking. Instead of directly answering this ambiguous question let’s take some time to ponder about what are the first objectives of getting an education. What we expect from the young men and young women leaving school is that they feel fulfilled, that they have a precise idea of what studies they want to pursue. We want them to be cultivated, open-minded, to have a critical mind, to have vision. But is that what our so-called education gives us? I’m afraid not.

13 novembre, 2014 - 20:39

We turn our heads this week to the comings and goings of ‘Macarena’, ‘Popol’, ‘Lysol’, ‘Miss Micro’, ‘Lampoule’, ‘Bhawji’, ‘Bechwa’ and the likes of ‘Ti Cretin’, ‘Rambo’ and of course the many other characters that make up the political sphere in Mauritius.

13 novembre, 2014 - 20:54

La campagne électorale a enfin démarré. Les candidats seront connus d’ici le 24 novembre. Tout va bien : les grandes alliances traitent leurs adversaires de tous les noms et nous promettent monts et merveilles. Bref, rien de nouveau à l’horizon.

13 novembre, 2014 - 20:37

La presse écrite et parlée a largement fait état ces jours-ci d’un projet de traitement de déchets solides qui se présente comme pouvant produire 36 MW d’électricité à partir de 600 tonnes de déchets par jour. D’après les rapports de presse, le ministre sortant, Hervé Aimée, serait monté au créneau pour défendre ce projet. Voici 10 questions à l’Honorable Hervé Aimée au sujet de ce projet de gazéification.