Interview

Le sort du projet CT Power a donné lieu ces derniers jours à de la surenchère, celle-ci venant même de milieux aussi surprenants que celui d’associations socioculturelles et religieuses.

Augustin Adoukou, coordinateur de projets chez IndustriAll Global Union pour la région subsaharienne, était récemment à Maurice pour animer, au siège de la Confédération des travailleurs du secteur privé (CTSP), à Rose-Hill, un atelier de travail sur le travail précaire.

Mgr Justin Welby, l'archevêque de Canterbury et chef de la Communion anglicane – qui était à Maurice récemment –, soutient, dans une interview accordée au Mauricien juste avant son départ, que la religion a la capacité de faire avancer le processus de paix dans des pays déchirés par des conflits.

Laurence Breton-Moyet a quitté le pays au terme de son contrat  après avoir  passé quatre ans dans l’île. Elle est désormais en poste au siège de l’AFD à Paris où elle occupera les fonctions de directrice du développement durable. Elle sera en charge des divisions s’occupant des dossiers techniques dont l’agriculture et la biodiversité. « Je garderai un œil à la fois intéressé et bienveillant sur Maurice », confie-t-elle.

Notre invité de ce dimanche est le Dr Jean-Marie Virapoullé, deuxième adjoint au maire de la ville de St-André, La Réunion. Dans cette interview réalisée le week-end dernier, Jean-Marie Virapoullé nous partage sa vision de la politique réunionnaise, des problèmes socio-économiques de l’île-soeur et de la coopération avec Maurice. Nous tenons à remercier le Dr Niven Dyall, médecin mauricien installé à La Réunion, qui a organisé l’interview que vous allez lire.

Alain Muneean, directeur de Terre de Paix, aborde la question de violence et d’indiscipline dans les écoles. Étant dans une organisation où il est appelé à travailler avec des enfants réputés « difficiles », il jette un regard critique sur le système. Il plaide pour un encadrement approprié dès la petite enfance au lieu des interventions d’urgence. Alain Muneean met aussi l’accent sur l’importance de l’expression et de la valorisation de l’enfant.

L'archevêque de Canterbury Mgr Justin Welby, qui était en visite à Maurice cette semaine, a rencontré la presse dimanche à la suite de la messe concélébrée avec Mgr Ian Ernest en la Cathédrale St-James. Pour lui, Maurice a quelque  chose d'important à partager avec le monde, à savoir la capacité des gens de différentes communautés et de différentes origines ethniques à vivre ensemble. Quelques points saillants de son échange avec les journalistes présents.

Pour maintenir la tête hors de l'eau et s'assurer de l'avenir du tourisme à Maurice, les opérateurs du secteur devraient revoir la manière de vendre la destination. C'est l'avis de Gregory de Clerck, directeur général du Touessrok, qui a succédé à François Eynaud au poste de président de l'Association des hôteliers et restaurateurs de l'île Maurice (Ahrim) lors de la 41e assemblée générale annuelle tenue le mercredi 25 juin. Gregory de Clerck, qui a rejoint Sun Resorts en janvier de cette année, est de nature optimiste. Malgré les indicateurs économiques qui ne sont pas au mieux dans l'hôtellerie, il donne une image encourageante de la destination Maurice. Une destination qui a du potentiel, selon lui, mais qui n'est pas bien communiqué.

Krishna Magalingum Valaydon vient de publier ces jours-ci “Cri de cœur”, qu'il présente comme une contribution au débat politique dans le pays. Il fournira, à coup sûr, à tous ceux que la chose politique locale intéresse, de quoi animer les discussions, surtout par les temps qui courent. « Il ne plaira peut-être pas à tout le monde, mais il a l’ambition de susciter de justes réflexions », explique Krishna Valaydon.

L’interview que nous proposons ce dimanche sort de l’ordinaire à cause de l’interviewé et des propos qu’il tient. Il s’agit du sergent de police Jaylall Boojhawon, membre du comité de direction de la Police Federation et actuellement suspendu. Dans l’interview qu’il nous a accordée cette semaine, il raconte son histoire et son combat contre la hiérarchie de la police. Un combat qui ressemble souvent à un mauvais film policier.

Dr Radha Paratian, médecin d’origine mauricienne spécialiste des maladies respiratoires, exerce à l’île de La Réunion depuis 1985. Il a effectué cette semaine un séjour de trois jours à Maurice dans le cadre des préparatifs de la conférence de la Société de Pneumologie de l’océan Indien (SPOI) dont il est le président.

L’avocat Sanjeev Teeluckdharry, qui représente la plateforme citoyenne No to biometric identity card, mène une rude bataille pour contester l’introduction de la nouvelle carte d’identité biométrique. Pour cet ancien chargé de cours en Human Rights and Civil Liberties de l’Université, c’est le combat du citoyen contre l’État et aussi celui de la liberté contre la violation massive des droits fondamentaux. Il est d’avis que très peu de Mauriciens sont vraiment conscients des dangers que représente cette nouvelle carte avec le développement dans le domaine de la technologie biométrique à l’ère du cybercrime. « Avec la carte identité biométrique, la liberté de l’individu sera remise en question », soutient-il.

Jean-Robert Pitte est, en tant que géographe, convaincu que le terroir est un concept d’avenir, et que les produits alimentaires de qualité engendrent des paysages de qualité, le dynamisme économique et un surcroît de bien-être pour les populations. Dans l’entretien que ce membre de l’Institut de France a bien voulu nous accorder lors de sa récente visite à Maurice, il nous démontre que, bien au-delà des modes et des stars de la critique gastronomique, les enjeux des plaisirs de la table, ceux de traditions gastronomiques vivantes et assumées relèvent d’une conception de la société tout entière. Il dit en l’occurrence qu’on ne peut sous prétexte de mondialisation uniformiser les productions.

Annick Girardin, secrétaire d'État français au Développement et à la Francophonie, était en visite officielle à Maurice hier au terme d'une tournée de quatre jours dans la région. Elle a confirmé que le président français François Hollande sera présent au sommet de la COI prévu le 26 juillet à Moroni.

La professeure Béatrice Collin est une des chevilles ouvrières du partenariat entre ESCP Europe et Talents, la branche responsable des projets éducatifs du groupe Médine SE. Au cours de l’entretien qu’elle nous a accordé lors de son dernier séjour à Maurice, elle partage son point sur le développement de l’éducation tertiaire et de la présence des projets de l’ESCP Europe à Maurice.

Selon l'environnementaliste Keshwar Beeharry-Panray, qui dirige EPCO (Environment Protection and Conservation Organisation), l'heure est grave à Maurice et dans les Petits États Insulaires en Développement (PEID) par rapport au changement climatique et ses risques qui affectent déjà les populations de ces pays. « Nous devons nous préparer à y faire face », dit-il dans cet entretien réalisé en marge de la préparation de la 3e conférence des Nations unies sur les PEID prévue en septembre prochain aux Îles Samoa.

Le rejet de la candidature du professeur Ameenah Gurib-Fakim au poste de Vice-Chancelor de l'université de Maurice continue à faire débat. Après le rapport de l'Equal Opportunities Commission, elle compte maintenant poursuivre l'université en justice. Elle nous explique pourquoi en répondant à nos questions.
Le rapport de l'Equal Opportunities Commission nous apprend que, contrairement à ce que vous croyiez, vous n'avez pas été sélectionnée pour le poste de Vice-Chancelor de l'université de Maurice pas parce que vous êtes une femme ou une musulmane, mais parce que votre personnalité ne plaît pas aux membres du comité de sélection…

Les cinéphiles ont pu voir Claude Brasseur dans La guerre des polices, La boum, Les seins de glace, Un éléphant ça trompe énormément, Le souper et bien d’autres films dont la liste est longue… Membre du jury du festival Passe-Portes, dont la sixième édition vient de se tenir à Grand-Baie, cet homme à l’œil pétillant et au verbe alerte a vécu une sorte d’épopée cinématographique. Et si on le connaît moins sur les tréteaux et dans les salles de théâtre où il joue encore régulièrement, il n’en demeure pas moins un des grands héritiers de la tradition théâtrale française, fidèle aux classiques et assez indifférent aux paillettes cannoises…

Le Dr Simmardeep Singh Gill, Chief Operating Officer de la clinique Fortis Darné, indique que la direction concentre actuellement son attention sur le centre médical de jour Fortis Darné de La Croisette à Grand-Baie, qui sera doté de lits à l’avenir pour l’hospitalisation des patients.

Begum Nageon de Lestang, cadre du ministère seychellois de l’Environnement et point focal du projet ISLANDS aux Seychelles, estime que le changement climatique provoque plus d’inondations dans son pays et que cela affecte déjà la vie de la population. Elle répond à quelques questions dans le cadre de la préparation de la troisième conférence des Nations unies sur les Petits États Insulaires en Développement (PEID) prévue aux Samoa en septembre prochain.

Le conseiller technique de la Commission de l’océan Indien (COI) en matière de développement durable, Philippe Boullé, estime que les États insulaires sont trop petits pour agir seul et qu’il leur faut donc mutualiser les moyens et penser à la régionalisation des solutions pour réduire les risques liés au changement climatique et aux catastrophes naturelles. Il répond à quelques questions dans le cadre de la préparation de la troisième conférence des Nations unies sur les Petits États Insulaires en Développement (PEID) prévue aux îles Samoa, en septembre prochain.

Rachel Constantin a fait des études en communication et en marketing en France avant de travailler dans plusieurs entreprises mauriciennes et internationales.  Membre de PILS comme volontaire depuis 1997, elle a vécu l’évolution qui a transformé la petite association de copains en une puissante ONG. Après huit ans dans ce qu’elle appelle “la face cachée de PILS”, Rachel Constantin, devenue entre-temps Mme de Sousa Neto, est entrée au comité d’administration avant d’en prendre la présidence depuis deux ans. Nous avons profité de la sortie du rapport annuel de PILS pour aller interviewer sa présidente sur la situation du SIDA à Maurice.

Serge Lemoine s’est présenté lors de sa récente conférence sur le peintre Victor Vasarely à l’IFM, comme une personne avant toute chose attachée à l’enseignement de l’art et de l’histoire de l’art. Son enthousiasme à parler des peintres et plasticiens, avec le souci de transmettre des connaissances précisément documentées et des analyses judicieusement argumentées en font un pédagogue dont on ne se lasse pas. Si bien qu’on en oublierait qu’il a aussi dirigé un des musées parisiens les plus visités, le musée d’Orsay, et conçu de grandes expositions internationales sur l’art contemporain et l’art du XIXe siècle…

À Maurice au début du mois dans le but de renouveler le partenariat entre l’Indian Council for Cultural Relations (ICCR) et le Mahatma Gandhi Institute, Satish Mehta, directeur général de l’ICCR, a eu l’occasion de passer en revue les activités de l’Indira Gandhi Cultural Centre for Indian Culture (IGCIC). « L’IGCIC est le porte-drapeau des centres culturels que nous avons à travers le monde », observe-t-il.