Interview

Dans cet entretien, Pamela Bappoo-Dundoo conseillère écologique et coordinatrice du GEF-SGP, parle du Global Environment Facility – Small Grants Programme (GEF-SGP), une initiative mise en œuvre sous le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et qui fête des 20 ans d’implantation à Maurice. Ce programme a été créé en 1992, lors de la conférence de Rio sur l’environnement pour venir en aide aux pays en développement dans le domaine de la préservation de l’environnement.

Notre invité de ce dimanche est le Dr Arvind Boolell, le porte-parole temporaire du Parti travailliste. Dans cette interview réalisée vendredi apres-midi, il s’exprime sur la cuisante défaite électorale du PTr et le travail à faire pour remonter la pente. Arvind Boolell passe également en revue l’actualité politique avant d’annoncer sa candidature au poste de leader du PTr au prochain congrès du parti.

Dans l’entretien qui suit, Jeenarain Soobarag fait un premier bilan de son action depuis qu’il est le nouveau président du Mauritius Turf Club. De sa rencontre avec des hauts officiels du Premier Minister Office vendredi à la décision de la Gambling Regularity Authority de n’accorder que 35 journées de course en passant par la mise en place d’une commission pour l’intégrité au MTC, Jeenarain Soobagrah évoque à Week-End, ses difficultés, ses espoirs et sa volonté d’avoir des courses propres à Maurice.

Issu d'une communauté maronne, le Bushinengue Jean Moomou, maître de conférences en histoire à l’Université des Antilles et de Guyane, observe qu'avec la modernité et l'exode rural, il est de plus en plus difficile pour ce peuple de préserver ses cultures et ses traditions. À plus forte raison que cette société transmet le savoir oralement.

En 1983, lorsqu’il écrit Koste lepep Losean Indien, le chanteur seychellois Patrick Victor lançait un appel à l’indiaocéanisme. Plus de trente ans après, il se réjouit de la concrétisation de ce rêve. Il est fier de faire partie d’un projet qui valorise le partage entre les îles. Il estime que l’avenir de l’océan Indien et de ses peuples est prometteur.

Catherine Chouard, notre invitée de ce dimanche, est économiste de formation et a été longtemps directrice des ressources humaines (DRH) avant de se lancer dans une nouvelle voie. Depuis 2008, elle exerce un nouveau métier, très prisé dans les entreprises : le coaching individualisé des dirigeants. Invité à Maurice pour donner une conférence à l'occasion de la célébration de la journée internationale de la femme, Catherine Choard a accepté de répondre à nos questions.

À la veille de l’assemblée des délégués pour la relance du MMM, Arianne Navarre-Marie, leader adjoint du mmm et membre de l’exécutif se confie au Mauricien sur les secousses qui affectent son parti. « Ce n’est pas la première fois que nous connaissons de telles secousses. Nous en avons vu de toutes les couleurs dans le passé. Il y a eu la cassure de 1983 et la campagne électorale qui s’ensuivit. Ce fut le pire moment de notre histoire avec une très longue traversée du désert », observe-t-elle. Elle estime que certains croient que le « bato pe koule ». « Or ce n’est pas le cas », soutient-elle, estimant que le MMM se rebâtira sur ses valeurs de base pour rebondir.

Notre invité de la semaine est Lindsay Rivière, journaliste, directeur de publication et surtout observateur attentif des évolutions de la société mauricienne. Dans l’interview qu’il nous a accordée cette semaine, Lindsay Rivière livre son analyse de la situation politique locale née des élections de 2014.

Notre invité de ce dimanche est le nouveau ministre des Finances, Vishnu Lutchmeenaraidoo. Au cours de cette interview, réalisée jeudi à son bureau, il répond à nos questions et donne quelques indications sur le contenu de son budget 2015.

Les dirigeants du Conseil de direction de l'Union internationale du notariat (UINL) viennent de participer au 25e Conseil de Direction à Maurice. Cette réunion était organisée par l'Association des notaires de Maurice, présidée par Me Rajendra Dassyne, qui est aussi le secrétaire de l'UINL. Elle était présidée par Me Daniel Sédar Senghor, le président de l'UINL que nous avons rencontré avant son départ de Maurice. Il nous propose une plongée dans le monde feutré du notariat.

Enlever au DPP la responsabilité de l'Assets Recovery Unit et placer son bureau sous le contrôle administratif du ministère de la Justice n'est pas une atteinte a la liberté du DPP, affirmait Ivan Collendavelloo hier. Le ministre réagissait à la polémique suscitée par la décision du gouvernement d'enlever deux responsabilités au Directeur des Poursuites publiques, Me Satyajit Boolell.

Claude Onesta, entraîneur français de l`équipe de France, passe des vacances avec son épouse à l`île Maurice, à l`hôtel Paradis, au Morne. Il a laissé son costume d`entraîneur au vestiaire pour venir faire trempette dans nos lagons. Très chaleureux, il nous a accuelli pour un entretien exclusif quelques semaines seulement après que son équipe a été sacré championne du monde 2015 au Qatar. Lui le “Special One” français du handball, n`a jamais perdu une finale, 8 sur 8 au total. Cependant, il pense raccrocher dans deux ans pour venir profiter encore un peu plus du soleil Mauricien. En attendant, place à l’interview.

Notre invité de la semaine est Jean-Claude Barbier, député correctif du MMM qui a représenté les mauves depuis vingt ans dans la circonscription No. 1. Auteur du désormais fameux, “Bérenger fait son one man show”, il a été suspendu cette semaine par le MMM. Dans l’interview qu’il nous a accordée, vendredi après-midi, Jean-Claude Babier explique les raisons qui le poussent à quitter le MMM, après quarante ans de militantisme. Il souligne aussi que si le MMM ne se remet pas en question à tous points de vue, il est condamné à disparaître à plus ou moins brève échéance.

Des programmes les plus importants, dont le logement social, la distribution de matériel scolaire et le Training and Placement Programme de la National Empowerment Foundation, devraient connaître des réajustements en vue d’atteindre tous les bénéficiaires méritants. Ces changements, assure Pradeep Roopun, ministre de l’Intégration sociale et de l’Autonomisation économique, se feront dans la transparence, un mode qu’il se chargera d’appliquer. Il annonce également des mesures à venir pour répondre au problème des mauvais payeurs de La Valette, la création d’une Monitoring and Evaluation Unit, la mise en place d’une hotline à l’intention des bénéficiaires.

Mongane Wally Serote, professeur honoraire à l’University of South Africa, était à Maurice au début du mois à l’occasion du colloque international sur le thème « Yer rezistans zordi rezilians » organisé en marge de la célébration du 180e anniversaire de l’abolition de l’esclavage.

Myriam Cottias était l’invitée d’honneur du colloque international organisé en marge de la célébration du 180e anniversaire de l’abolition de l’esclavage le 1er février dernier. À cette occasion, elle a fait des interverventions très remarquées et a également animé une conférence en la résidence de l’ambassadeur de France. La présidente du comité national français pour la mémoire et l’histoire de l’esclavage insiste sur le fait que le terme “travailleur engagé” ne veut pas nécessairement dire travailleur d’origine indienne. Des Africains ont également été recrutés comme travailleurs engagés.

Après 23 ans d'attente, la Côte d'Ivoire a enfin soulevé la Coupe d'Afrique des nations, dimanche dernier, en s'imposant face au Ghana au terme d'une séance de tirs au but spectaculaire. À la tête des Éléphants, un homme : Hervé Renard, qui remporte sa deuxième CAN, après celle glanée avec la Zambie, en 2012.

Depuis la fin de l'année dernière, les forces armées françaises de la zone sud de l'océan Indien ont un nouveau commandant supérieur. Il s'agit du général de brigade Franck Reignier, qui vient d'effectuer une courte visite à Maurice. C'est entre deux rendez-vous qu'il a accepté de répondre à nos questions. Sans langue de bois.

Notre invité de ce dimanche est le politicien Steve Obeegadoo, ancien membre du BP du MMM. Dans cette interview réalisée vendredi après-midi, il donne son point de vue personnel sur la défaite du MMM aux dernières élections et ses perspectives d’avenir.

Le paysage audiovisuel régional et mauricien pourrait bientôt être enrichi d’une nouvelle chaîne de télévision avec l’arrivée prochaine d’Océane TV, annonce Jean-Claude de l’Estrac, secrétaire général de la Commission de l’Océan Indien (COI).

Notre invité de ce dimanche est James Michel, le président de la République des Seychelles. Au cours de cette interview, réalisée en début de semaine à Victoria, il répond à nos questions sur la situation économique, sociale et politique de l'archipel. Il plaide pour le démarrage de la coopération régionale entre les îles de cette partie de l'océan Indien avec la création d'une ligne maritime pour la desservir. En ce qui concerne la politique, James Michel affirme que l'opposition seychelloise est laminée et qu'il est sûr de remporter les prochaines élections présidentielles.

Sorti en novembre 2014 à l’occasion de la commémoration du 180e anniversaire de l’arrivée des premiers engagés indiens à Maurice, The struggle of the descendants of Indentured labourers in early mordern Mauritius (1921-1945), signé Satteeanund et Satyendra Peerthum et publié par l’Aapravasi Ghat Trust Fund, parle d’une période cruciale de l’histoire de Maurice. Celle-ci marque la fin de l’engagisme et le début de la lutte vers la décolonisation du pays, avec notamment l’émergence d’une nouvelle classe des descendants d’engagés qui ont grimpé l’échelle socio-économique. Pour Satyendra Peerthum, ce livre vient combler une lacune dans l’historiographie du pays. Il soutient également que « chaque communauté a droit à son histoire fondée sur l’imaginaire populaire ».

L’exposition internationale consacrée à Nelson Mandela, inaugurée cet après-midi à Maurice (voir plus loin), est l’occasion de revenir sur l’héritage de Madiba, alors que l’Afrique du Sud célèbre cette année le 20e anniversaire de son accession à la liberté et la démocracie. Nomvuyo N. Nokwe, Haut-commisaire de l’Afrique du Sud, nous en dit plus.

Dans une lettre ouverte intitulée « Je ne suis pas Charlie » publiée sur le site du Diocèse catholique, Georges Cheung, prêtre jésuite, responsable de la rédaction centrale de Radio Vatican de 2007 à 2012 et ancien rédacteur en chef de La Vie Catholique, signifie clairement sa désapprobation des satires ayant conduit aux événements sanglants de l’affaire Charlie Hebdo. Il fonde son opinion sur le Droit français pour clamer haut et fort que la liberté d’expression absolue, dans l’Hexagone, n’existe pas. Dans un entretien accordé au Mauricien, il renvoie dos à dos terroristes de l’islam radical et Charlie Hebdo tout en approfondissant sa réflexion sur cette valeur, entre autres républicaine, qu’est la liberté.