Interview

Sorti en novembre 2014 à l’occasion de la commémoration du 180e anniversaire de l’arrivée des premiers engagés indiens à Maurice, The struggle of the descendants of Indentured labourers in early mordern Mauritius (1921-1945), signé Satteeanund et Satyendra Peerthum et publié par l’Aapravasi Ghat Trust Fund, parle d’une période cruciale de l’histoire de Maurice. Celle-ci marque la fin de l’engagisme et le début de la lutte vers la décolonisation du pays, avec notamment l’émergence d’une nouvelle classe des descendants d’engagés qui ont grimpé l’échelle socio-économique. Pour Satyendra Peerthum, ce livre vient combler une lacune dans l’historiographie du pays. Il soutient également que « chaque communauté a droit à son histoire fondée sur l’imaginaire populaire ».

L’exposition internationale consacrée à Nelson Mandela, inaugurée cet après-midi à Maurice (voir plus loin), est l’occasion de revenir sur l’héritage de Madiba, alors que l’Afrique du Sud célèbre cette année le 20e anniversaire de son accession à la liberté et la démocracie. Nomvuyo N. Nokwe, Haut-commisaire de l’Afrique du Sud, nous en dit plus.

Dans une lettre ouverte intitulée « Je ne suis pas Charlie » publiée sur le site du Diocèse catholique, Georges Cheung, prêtre jésuite, responsable de la rédaction centrale de Radio Vatican de 2007 à 2012 et ancien rédacteur en chef de La Vie Catholique, signifie clairement sa désapprobation des satires ayant conduit aux événements sanglants de l’affaire Charlie Hebdo. Il fonde son opinion sur le Droit français pour clamer haut et fort que la liberté d’expression absolue, dans l’Hexagone, n’existe pas. Dans un entretien accordé au Mauricien, il renvoie dos à dos terroristes de l’islam radical et Charlie Hebdo tout en approfondissant sa réflexion sur cette valeur, entre autres républicaine, qu’est la liberté.

Notre invité de ce dimanche est Philippe Espitalier-Noël, le CEO de Rogers. Dans l’interview qu’il nous a accordée en début de semaine, notre invité répond à des questions sur le développement des centres commerciaux. Dans le deuxième volet de cette interview, Philippe Espitalier-Noël aborde la politique, le changement de gouvernement et les perspectives d’avenir de Maurice.

Il est connu pour son franc parler et surtout pour dire tout haut ce que les autres pensent tout bas. Dans un entretien que nous a accordé cette semaine Mikesh Balgobin, l'ex commissaire administratif du MTC, ne fait aucun détour et ne met pas de gants de velours pour parler de la situation de l'industrie des courses à Maurice.

« Je suis un panneau publiciaire gratuit de Maurice en Europe », lance Mario Ramsamy dans une interview accordée au Mauricien au Domaine des Alizées, à Grand-Baie, peu avant de quitter le pays la semaine dernière.

Notre invité de ce dimanche est Eshan Abdool Raman. Animateur à l'IDP, il a été conseiller au ministère de l'Education, avant de travailler comme cadre dans le secteur privé. Il est aujourd'hui Coach dans le domaine des ressources humaines. Dans l'interview que vous allez lire, Eshan Abdool Raman répond à des questions autour de l'attentat terroriste contre Charlie Hebdo et ses répercussions sur le monde musulman et l'image, pas toujours exacte, que l'on s'en fait.

La World Religion Day célébrée demain est quelque peu assombrie par les attentats meurtriers en ce début d’année en France et qui ont un lien avec la religion.

Vous l’avez vu dans Les Bronzés, Le Père Noël est une Ordure, Pinot Simple Flic, Le Dîner de Cons, Astérix ou, sous un autre registre, dans Les Choristes, Monsieur Batignole… Gérard Jugnot est un des piliers de la comédie cinématographique à la française.

Notre invitée de cette semaine est Leela Devi Dookun, la nouvelle ministre de l’Éducation, du Tertiaire et de la Recherche. Dans l’interview qu’elle nous a accordée vendredi après-midi, la nouvelle responsable de l’Éducation fait un état des lieux de son ministère. Entre autres choses sur la situation dans le secteur de l’éducation tertiaire. Elle profite de l’occasion pour annoncer quelques projets qui s’insèrent dans la réforme qu’elle compte apporter au système d’éducation.

L'Association mauricienne d'Athlétisme a confié, depuis septembre dernier, l'organisation des 2es Championnats d'Afrique cadets (23 au 26 avril), à l'ancienne gloire qu'est Josiane Boullé. Entourée de ses membres, Josiane Boullé espère faire de ces championnats une réussite. Pour cela, elle compte sur le soutien du ministère de la Jeunesse et des Sports, aussi bien que sur celui des partenaires financiers. Elle est aussi d'avis que pour avoir des championnats réussis, il est très important que l'athlète soit mis en avant, qu'il soit valorisé. La réussite de cette compétition repose aussi sur l'implication du secteur éducatif, notamment le ministère de l'Education et les collèges de l'île. A travers l'organisation d'un concours, elle espère apporter une connaissance culturelle et sportive des pays d'Afrique.

Le fondateur de la galerie parisienne Polka et l’éditeur du magazine éponyme a bien voulu nous accorder cet entretien dans le contexte de l’exposition « Limelight, destins d’exception » que l’hôtel Sofitel accueille à Flic-en-Flac jusqu’au 28 février. Spécialiste de l’image et héritier d’une lignée de grands journalistes, Édouard Genestar partage ici sa passion et ses réflexions sur ces reporters à l’œil affûté qui parviennent à créer une œuvre qui s’inscrira dans le temps comme la marque d’une époque. Installée dans les espaces communs de l’hôtel, cette exposition est ouverte à tout public pour le plaisir de redécouvrir les grandes figures des cinquante dernières années vues par Marc Riboud, Jean-Marie Périer, Derek Hudson et Sébastien Micke.

L'île de la Réunion, Madagascar et les Seychelles gardent toujours une marge d'avance sur Maurice dans diverses spécialités à maintenant sept mois des 9es Jeux des Iles (1-8 août). Tel est le constat du président de la commission technique de l'Association mauricienne d'athlétisme (AMA). A l'orée de 2015, Joël Sévère se livre à un état des lieux quant aux potentiels médaillés d'or mauriciens et revient aussi dans l'entretien qui suit sur 2014 marquée par les 20es Jeux du Commonwealth à Glasgow. 

La Banque Nationale du Canada (BNC), sixième plus grand groupe bancaire du Canada, a pris récemment une participation à hauteur de 9,5 % dans AfrAsia Bank, soit un investissement direct de l’ordre de 15 millions de dollars américains (environ Rs 450 millions). La BNC, déclare Louis Vachon, son président et Chief Executive Officer, dans une interview accordée au Mauricien, n’écarte pas la possibilité d’accroître sa participation dans le capital de la banque mauricienne et estime qu’il y a définitivement des synergies à développer dans les segments d’activités où elles excellent.

Notre premier invité de cette nouvelle année est le Président de la République, Kailash Purryag. Dans cette interview réalisée le 31 décembre au chateau du Réduit, le Président s'exprime sur différents sujets. Tout d'abord sur l'économie et l'éducation, mais aussi sur la campagne électorale et les rumeurs selon lesquelles ils pourrait démissionner de son poste.

Agronome de formation, Daniel Bernasconi s’est orienté vers la viticulture et l’œnologie alors qu’il était encore en France, son pays natal. À Maurice depuis 18 ans, il s’est reconverti dans l’agronomie et, avec son épouse Meeta, il est propriétaire d’une ferme agricole à Bambous. Agriobio Ltd propose des légumes et des fruits bio. Ayant obtenu la certification d’Ecocert France depuis mai 2013, Agribio Ltd souhaiterait élargir sa ferme afin de répondre à une plus grande demande du marché mauricien et baisser ses prix, mais les démarches en ce sens n’ont jusqu’ici pu aboutir. Dans l'entretien qu’il nous a accordé, l’agronome déplore le manque de prévention et de contrôle concernant l’utilisation des pesticides à Maurice.

Ivan Collendavelloo persiste et signe dans une interview accordée au Mauricien en affirmant qu’il est capable de regrouper tous les militants autour de sa personne. Il va plus loin en affirmant qu’une alliance ML/MMM avec le MSM et le PMSD est possible. Il durcit le ton vis-à-vis de la direction du MMM, en particulier de Paul Bérenger dont il réclame « la reddition ».

S'il avait soutenu en septembre dernier que le Club Maurice pouvait revenir des prochains Jeux des îles avec 40 à 45 médailles d'or, Philippe Hao Thyn Voon revoit aujourd'hui cette éventualité à la baisse. «Je doute fort que nous pourrons atteindre cette barre de 40 médailles d'or......J'ai beaucoup d'appréhensions par rapport aux résultats des Jeux des îles», confie le président du Comité Olympique Mauricien (COM) au cours d'un entretien accordé au Mauricien. Il souligne également que le Musée Olympique sera inauguré l'année prochaine, et que le COM occupera ses nouveaux locaux à Trianon au cours des prochains mois.

Dans l’entretien qui suit, le maire sortant de la ville de Quatre-Bornes, Danen Beemadoo, fait un tour d’horizon des réalisations de la mairie en 2014 sous son mandat. Il se félicite d’avoir réussi à promouvoir un développement durable dans la Ville des Fleurs dans l’intérêt des habitants.

Notre invitée de ce dimanche est Françoise Labelle, politicienne et membre du Bureau politique du MMM. Dans l’interview qu’elle nous a accordée hier matin, elle revient sur l’alliance PTr/MMM, la défaite électorale, les remous au sein du MMM et ses perspectives d’avenir. Elle affirme que le parti saura tirer les enseignements de la défaite et se reconstruire.

Cédric Ravet a le sport dans le sang. Véritable source d’inspiration pour les non-valides, l’handisportif s’est confié à coeur ouvert dans les colonnes de Week-End sur son parcours semé d’embûches, qui l’a fait grandir en tant qu’homme. Nous avons en outre eu la chance de le rencontrer le jour de son 28e anniversaire, soit le vendredi 5 de ce mois.

Moins d’une semaine après la défaite de l’Alliance PTr/MMM aux élections générales du 10 décembre dernier, le leader adjoint du MMM, Alan Ganoo, dans une interview accordée au Mauricien, reconnaît que « nous devons présenter nos excuses à notre électorat pour n’avoir pas écouté sa voix ». « Nous n’avons pas mesuré suffisamment l’impopularité de Navin Ramgoolam », dit-il. Selon lui, il incombe à Paul Bérenger et à la direction du MMM de venir avec une proposition afin de redonner confiance à son parti, à ses cadres et ses militants. Alan Ganoo se demande si en attendant le renouvellement des instances du MMM, il ne faudrait pas présenter un plan de reconstruction avec des propositions concrètes sur la direction que doit prendre le parti et pour faire son autocritique. Il considère que la fin de l’alliance PTr/MMM permettra aussi bien au MMM qu’au PTr de se reconstruire.

 
L'invité de ce dimanche est Ivan Collendavelloo, président du Mouvement Liberater, élu en tête de liste à Rose-Hill et numéro 4 du futur gouvernement. Dans l'interview réalisée hier après-midi, Ivan Collendavelloo revient sur les circonstances qui l'ont poussé à démissionner du MMM pour créer le Mouvement Liberater et poser sa candidature contre Paul Bérenger. Il répond aussi à des questions sur la campagne électorale et son désir de prendre le contrôle du MMM.

À la veille des élections générales, Nando Bodha, membre du Campaign Committee de l’Alliance Lepep, constate un ardent désir de changement dans le pays. Il considère que son alliance a le vent en poupe et que la logique mathématique ne s’appliquera pas lors du scrutin de demain.