Interview

Notre invité de ce premier dimanche de 2013 est l'économiste Georges Chung Tick Kan. Comme à son habitude et sans langue de bois, il nous a livré son analyse économique de l'année dernière et ses prévisions – plutôt optimistes – pour 2013.

Lindley Couronne est le président de DIS-MOI (Droits Humains - Océan Indien), une organisation non-gouvernementale nouvellement créée. Dans l’entretien qu’il nous a accordé, il nous fait une évaluation de l’état du respect des droits humains à Maurice en 2012 et nous parle des enjeux pour 2013 en la matière.

Natacha Rigobert a le beach-volley dans le sang. Porte-drapeau et capitaine de la sélection de Maurice lors des Jeux Olympiques de Londres, elle a notamment remporté la médaille d'or avec sa partenaire Élodie Li Yuk Lo aux Jeux d'Afrique de Maputo au Mozambique en 2011.

Notre dernière invitée de cette année est la syndicaliste Jane Ragoo. Elle nous explique les raisons qui ont poussé l'ensemble du monde syndical — moins une exception notable — à se mobiliser contre une proposition du ministre du Travail, Shakeel Mohamed. Elle évoque également les problèmes et les objectifs du monde syndical en cette fin d'année.

Dressant un bilan de notre société durant l’année écoulée, Ibrahim Kooduruth, sociologue et chargé de cours à l’Université de Maurice, se prononce en substance sur deux secteurs en particulier : politique et éducatif. Il est d’avis que pour enrayer la corruption en politique, il importe « de venir avec une loi interdisant de briguer un mandat plus de deux fois ».

« Je crois fermement dans le pays. Sinon, je ne serai pas là », déclare Henri Loo, CEO de Le Meritt Holdings Ltd, société immobilière qui fait son entrée à la Bourse de Maurice. La compagnie offre, jusqu’au 28 décembre, 83 200 000 actions ordinaires à Rs 10 l’unité au public.

Le sosie officiel de Mike Brant, Claude Arena, se produira en soirée de gala aujourd’hui à 20 heures au J & J Auditorium à Phœnix. Dans un entretien accordé hier à la presse, dont Le Mauricien, l’artiste confie n’avoir pas de conflit d’identité car « je tiens à garder la mienne avant tout ».

L’église Saint Sacrement de Cassis, également connue comme la « Cathédrale des Pauvres » compte depuis le 10 novembre 140 ans d’existence. C’est par une messe d’action de grâces que la paroisse marquera ce vendredi, à 18 h 30, cet anniversaire.

Le mélasma est un problème dermatologique très commun dans les pays tropicaux. Il se caractérise par l’apparition anormale de tâches brunes sur le visage.

Notre invité de cette semaine est le Baron Desai, économiste et politicien britannique d’origine indienne. Après avoir étudié et travaillé aux États-Unis, Meghnad Jagdishchandra Desai s’est installé en Grande-Bretagne où tout en enseignant l’économie à la London School of Economics, il s’est joint au Labour Party, où il a occupé plusieurs postes de responsabilité dont celui de président national.

Dans un monde aussi moderne que le nôtre, « la Bible a encore toute sa pertinence ». C’est l’avis du Dr Krijn Van der Jagt, professeur de théologie biblique et conseiller en traduction à l’Alliance biblique universelle (ABU).

Le rapport intérimaire de l’Equal Opportunities Commission (EOC) a été rendu public hier. Au total, 352 cas ont été traités au cours des six premiers mois d’opération de la Commission. Brian Glover, le président, revient sur ce parcours et évoque les défis à relever pour une société plus juste.

Le Dr Jean-Marc Michel est connu à Maurice pour l’intérêt qu’il porte au développement de l’enfant et à l’autisme. Ce bénéficiaire du Theodore Williams Scholarship in Medicine de l’université d’Oxford estime qu’« il reste encore beaucoup à faire dans le pays pour parvenir au plein développement du potentiel des enfants autistes et des compétences de leurs parents ».

Il faut que les îles créoles des Antilles, la Guadeloupe, la Martinique, Haïti, et celles de l’océan Indien, La Réunion, Rodrigues, Maurice et les Seychelles, développent leur fierté d’être créoles, affirme le ministre Seychellois du Tourisme et de la Culture, Alain St-Ange.

Notre invité est Alain Marsaud, député de la dixième circonscription des Français de l'étranger, dont fait partie Maurice. Ancien juge, ancien député, membre de l'UMP, il nous propose son analyse sociale, économique et politique de la France socialiste depuis quelques mois.

Notre invité de ce dimanche est le juge Eddy Balancy qui s'est retrouvé sous les feux de l'actualité avec deux de ses jugements cassés par la Cour Suprême locale rétablis par le Privy Council et, de manière indirecte, par la Commission des Droits de l'Homme des Nations Unies.

Les Jeux des Iles de l'océan Indien de l'année dernière, aux Seychelles, ont marqué la fin de carrière d'un grand sportif local, à savoir Eric Milazar.

Dans le cadre de l’Année de la foi qui a débuté hier et qui rallie les catholiques du monde entier, l’évêque de Port-Louis en explique l’importance.

Le Dr Paul Honess, consultant en Primate Behaviour and Welfare au groupe Bioculture, a animé cette semaine une conférence sur les avantages de la recherche préclinique.

Le Halal Friendly Tourism était la semaine dernière au cœur d’un atelier de travail animé par un de ses principaux promoteurs dans le monde, Fazal Bahardeen, qui a développé ce concept après avoir constaté que le voyageur musulman était un segment touristique négligé dans le monde. Selon Khal Torabully, directeur de Gazel Isle, ce type de tourisme a engrangé en 2011 USD 116 milliards.

À l'invitation de la Cyno Breeders Association, qui regroupe tous les éleveurs mauriciens de singes, le Dr François Lachapelle, chef du Bureau d'Expérimentation à l'INSERM (Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale) en France, a animé cette semaine un symposium.

Tout le surprend et l'émerveille : ses débuts en photographie à l'âge de 12 ans, ses études en photographie médicale, son destin de cinéaste, l'écriture de son épouse, Ananda Devi.

Nous avons rencontré Moussa Touré mardi, au lendemain de son arrivée à Maurice, et à quelques heures de la soirée inaugurale du festival Île Courts qu’il parraine.

« Nous ne pouvons nous permettre de ne rien faire », insiste Rama Sithanen, spécialiste en matière de système électoral.