Magazine

Pour la troisième édition de la tournée rodriguaise, qui s’est tenue du 26 au 31 août à Maurice et du 23 au 26 août à La Réunion, les organisateurs affichent une satisfaction totale, à commencer par Richard Payendee, commissaire du Tourisme et de l’Environnement. « Rodrigues s’est positionnée comme une destination unique et a su développer ses stratégies pour augmenter sa visibilité dans la région ».

La semaine prochaine les couvents de Lorette célèbreront le 170éme anniversaire de leur installation à l'île Maurice. Plusieurs activités, dont un défilé du port jusqu'au couvent de Port-Louis, seront organisées pour célébrer l'événement. En marge de cet anniversaire, nous sommes allé à la rencontre de Mère Monique, ancienne Supérieure du Couvent de Port-Louis et la doyenne des sœurs de Lorettes mauriciennes, qui a passé plus de soixante-dix ans au sein de cette institution. Merci à Danielle, qui nous a donné l'occasion de réaliser ce portrait de Mère Monique.

Ce soir, le chanteur et batteur d’origine mauricienne Jason Heerah se produira aux côtés de Linzy Bacbotte au Shotz, à Flic-en-Flac. L’initiative revient au couple Linzy et Bruno Raya, de concert avec l’artiste australien. Cela fait en effet plusieurs années que Bruno Raya est en contact avec le jeune prodige qui s’est distingué l’an dernier en participant au Australian X-Factor 2014. Et le projet de faire produire Linzy Bacbotte ne date pas d’hier…

Lorsque nous avons une sortie, il est clair et net que nous aurons tendance à opter pour une belle robe du soir ornée d’une belle parure de bijoux et de quelques accessoires discrets. Mais pour  cela il faut trouver LA robe qui nous mettra en avant et qui fera  de nos courbes disgracieuses un atout de séduction. Cette semaine nous vous réservons une page dédiée à l’univers des robes du soir afin que vous trouviez chaussure à votre pied !

La vue est magnifique et l’intérieur des terres de la Vallée de Ferney a tout pour séduire le touriste aussi bien que le Mauricien en quête de dépaysement. Située en plein cœur de la chaîne de montagnes de Bambous, elle abrite une forêt native qui fait partie des derniers sanctuaires naturels de Maurice. En marge de la huitième édition de Ferney Trail, qui le samedi 5 septembre accueillera 2 300 participants, le groupe CIEL a convié les médias pour une immersion dans cette forêt qui renferme des plantes rares de même que des oiseaux endémiques. L’enjeu étant aussi de conscientiser tout un chacun sur l’importance de préserver notre écosystème.

Mahesh Sharma, ministre d'État indien de la Culture, du Tourisme et de l’Aviation civile était à Maurice la semaine dernière pour le lancement du Festival de l’Inde et l'ouverture de la conférence internationale sur le Ramayana.

Du 21 août jusqu’au 1er novembre, Maurice vivra au rythme de l’Inde avec le « Festival of India » dont le lancement officiel a eu lieu, par un spectacle à deux temps – le Ramlila et un Nrityarupa –, vendredi dernier au Centre Indira Gandhi pour la culture indienne (IGCIC), à Phoenix. Deux autres représentations de ce spectacle haut en couleur ont eu lieu samedi soir au Rabindranath Tagore Institute (RTI), à Îlot, et dimanche soir au Mahatma Gandhi Institute (MGI).

Il ne fait pas de tintamarre, mais a trouvé une place sûre au creux de nos oreilles. Sanam Puri, le roi du remix, et son orchestre, le Sanam Band, sont prêts à remettre le feu le 6 septembre au J & J Auditorium, à Phœnix, pour trois heures de pur bonheur musical.

Depuis onze ans qu’elle opère, l’école maternelle Early Childhood Centre de Roches-Brunes s’est fait un nom dans le milieu préscolaire. La directrice Sylviane Olivier indique avoir bâti la réputation de l’école en proposant une approche familiale et en misant sur une bonne entente et collaboration entre les parents et le personnel. Rencontre avec cette passionnée de créativité dans son environnement, où elle partage des instants de bonheur et de joie chaque jour avec ses élèves.

Le langage merveilleux de Tishani Doshi et son esprit joyeux créent un monde fictionnel où les bruits de la souffrance se convertissent en sons d’amour et de mariage. Elle a réussi le tour de force de capturer par une écriture poétique, lyrique et vive, les excentricités et les calamités…
 

Guillaume Apollinaire participe aux révolutions littéraires et esthétiques de son époque. Ce défenseur de l’art moderne et contemporain de Picasso est aussi l’inventeur du mot “surréalisme”.
Scope revient sur une anecdote à l’occasion du jour de naissance du poète (26 août 1880) : il fut accusé du vol de la Joconde. 


Enfant, Willem Boulanger nourrissait le rêve de vivre au Congo. S’il a pu le réaliser, il en a désormais un autre : celui de créer une réserve animalière à proximité de Kolwezi. Mais, à 83 ans, les choses ne sont guère faciles, surtout dans un pays résolument instable.

Jean-Yves L’Onflé organise à partir du 2 septembre une exposition de peinture qu’il a volontairement omis de titrer. Visible à La Pointe Tamarin, l’exposition consistera en 40 tableaux de petits formats, contrairement aux habitudes de l’artiste, et oscille entre divers sujets et styles.

Friends of the Opera devient Friends of the OperArts. Afin d’accueillir ce changement, les membres de cette association culturelle visent à mettre en avant leurs jeunes recrues à travers une comédie musicale. Le samedi 5 et dimanche 6 septembre, les nouvelles voix du chant lyrique reprendront les grands classiques de Disney et de diverses comédies musicales, sur la scène du Théâtre Serge Constantin. À deux semaines du spectacle, les acteurs nous accueillent au cœur d’une de leurs répétitions, où plane un air de Folie Douce.

Au sein de Los Negros, Salomé Rose et Patrick Bisnau ont décidé de remettre le sega tipik au goût du jour. Après le lancement de leur album à l’IFM les deux tatoueurs travaillent sur la mise sur pied d’une structure d’encadrement pour les ségatiers. Scope les a rencontrés tandis qu’ils complétaient une nouvelle composition.

Jérôme Rochecouste, journaliste mais aussi chanteur et musicien, a connu un parcours atypique jusqu’ici. Il a côtoyé une famille de Gipsy en France pendant ses études en 2010 et a même travaillé pour eux en tant que vendeur de fruits et de légumes. Bon guitariste, il a appris le flamenco et ses rythmes festifs à la gipsy à son retour à Maurice en 2010. Rencontré à Port Chambly à Baie du Tombeau, il nous relate son expérience.

La Tribu Sagapataal fait son grand retour sur la scène musicale. Pour leur premier concert, ses membres se sont regroupés au Backstage du Hennessy Park Hotel, sous l’œil protecteur de leur Guru, Pascal Pierre. Derrière ses platines, le pionnier de la musique électronique à Maurice alimente les nouvelles fréquences de Rama Codian au sitar, Rudolf Quirin au clavier et Shakti Ramchurn au tabla.

Exposer un mode de vie différent et plus adapté à un monde en perpétuelle évolution. Tel le but de l’événement Another Breach in the Wall qui se tiendra le samedi 29 août à la Maison Eureka de Moka. Des ONG, des artistes, des chanteurs engagés, des jeunes et des volontaires se sont donc réunis pour mettre de l’avant leur vision d’un avenir meilleur.

À 71 ans, Shakuntala Hawoldar semble avoir finalement trouvé la réponse à ses interrogations. L’écrivain et poétesse qui a habitué ses lecteurs à parcourir les allées et venues de son âme et à parler des bienfaits et des vicissitudes de l’humanité partage sa vision dans Aah ! The Light. Dans cet ouvrage, telle une personne qui savoure cet instant unique où l’on prend la peine de contempler la beauté, elle décrit les relations humaines telles qu’elles devraient être et présente la spiritualité comme la clé pour l’humanité, la lumière au bout du tunnel.

Le binôme radiophonique Jugdish-Nawaz serait-il en sursis ? La question se pose à nouveau, puisque la MBC n’a pas de directeur pour le moment. Rappelons que Jugdish a été pressenti dans le passé pour prendre la tête de la station mokassienne. À en croire ce que j’ai lu dans un journal : le chroniqueur aux chutes humoristiques ne serait pas le seul pressenti à ce poste. Les mauvaises langues disent qu’une Malaisienne pourrait éventuellement assurer le poste. Ce qui le cas échéant causerait un malaise… quant aux compétences mauriciennes existantes.

Rendez-vous les 10, 11, 12 et 13 septembre pour la quatrième édition de l’Ernest Wiehe Jazz Festival qui se tiendra cette fois uniquement à l’hôtel Tamarin. Au programme de cette rencontre musicale autour du jazz, plusieurs concerts avec la présence d’artistes mauriciens et internationaux.

C’est une heureuse nouvelle que notre compatriote Amarnath Hosany, auteur pour la jeunesse, a accueillie avec joie. Le Prix du livre insulaire lui a en effet été attribué au 17e Salon de l’Île d’Ouessant, en France, lequel se tient depuis le 22 août pour prendre fin ce 26 août, et ce pour son livre, Le Facteur.

Tout juste élue Miss Mauritius 2015, Danika Atchia représente déjà Maurice à un concours international.

Jason Heerah, australien d’origine mauricienne, a marqué les esprits et créé le buzz depuis sa participation à Australia X-Factor 2014. Le chanteur et batteur débarque pour une unique live session, avant de regagner l’Australie pour lancer son tout premier album solo. Ce séjour à Maurice sera l’occasion pour l’artiste de montrer l’entendue de son talent, aujourd’hui reconnu au-delà des frontières australiennes.