Magazine

Alan Grihault a déja travaillé sur la publication de l'ouvrage Dodo, the Bird behind the Legend. 11 ans plus tard, il fait paraître la version française Dodo, cet oiseau de légende. Un ouvrage important divisé en plusieurs chapitres (l'Histoire de l'île, les premiers récits des navigateurs, les fouilles, le dodo « porte-drapeau de la cause environnementale ».

A.R. Rahman, auteur- compositeur et interprète connu mondialement pour ses airs virtuoses et sa musique inventive et raffinée est attendu avec impatience par ses nombreux fans. Il se produira le samedi 10 décembre à 19h30 au Centre Swami Vivekananda à Pailles. L'occasion pour le public de vivre un moment intense et unique avec un l'ensemble de 40 musiciens qui, nul doute, ne manqueront pas d'assurance. Dans la ligne de chant on retrouvera Neeti Mohan, Shweta Pandit, Karthik et Haricharan, entres autres. A.R. Rahman a remporté deux oscars, notamment pour la meilleure musique de film et pour la chanson Jai Ho dans le film Slumdog Millionaire de Danny Boyle.

Depuis toujours les anciens racontent des histoires du temps passé aux jeunes générations. A l'origine, le conte n'était pas lu ni récité mais le conteur le racontait en puisant dans sa mémoire et ses souvenirs.

Entre tradition orale et littérature écrite Tizan et l'arbre à bonbons est un conte mauricien adapté par Véronique Massenot et Amarnath Hosany aux éditions l'élan vert, 2016. Ce conte pour enfants est agréablement illustré par Sébastien Chebret.

La galerie Ananta à Pointe aux Piments accueille les oeuvres de quatre artistes allant de la sculpture  au portrait. Le public peut admirer les bronzes de Lynn Smith (sculpture et portraits) et ceux de Devanand Bungshee (sculpteur). Yvonne Lisik (peintre) et Vick Shibdoyal (peintre et sculpteur)  exposent aussi leurs oeuvres .

Six premiers prix, deux deuxième prix, un troisième prix et cerise sur le gâteau : Agence de l'année 2016 pour Maurice. Circus Advertising mène très large. L'agence de Moka a, en effet, fait très fort aux Créatives 2016 - concours des meilleurs créations publicitaires de l'océan Indien, organisé par le magazine Memento. La cérémonie de remise de prix s'est tenue le vendredi 18 novembre, à la Cité des arts, Saint Denis, à l'Ile de la Réunion. Et c'est avec fierté et beaucoup d'émotion que Melissa Veerapen et Sandrini Naidu, respectivement directrice artistique et chef de projet chez Circus Advertising, ont réceptionné ces distinctions plébiscitant la créativité mauricienne.

Plongée au cœur de la marque Attitude et occasion de découvrir l'île Maurice dans son authenticité. C'est l'expérience que vivent depuis jeudi dernier, une soixantaine d'agents de voyage et tours opérateurs étrangers, issus d'Europe, d'Afrique et d'Asie. Un voyage taillé sur mesure du 1er au 5 décembre pour ces partenaires d'Attitude, auprès de qui, le groupe hôtelier souhaite promouvoir non seulement ses établissements et ses prestations Otentik, mais aussi la richesse de la destination mauricienne. L'occasion pour le groupe Attitude, soutenu par la MTPA et Air Mauritius, entre autres partenaires locaux, d'inscrire Maurice, auprès de ces représentants étrangers, comme une destination phare durant 365 jours.

Cette brûlante envie de servir, pièce satirique de Jean-Lindsay Dhookit, qui a remporté le prix Jean-Fanchette l’an dernier, sera présentée au public mauricien en mars prochain, dans une mise en scène de Gaston Valayden. Produit par l’agence Immedia, ce texte sur la couardise et la corruption du pouvoir sera joué par quatre comédiennes et comédiens d’expérience.

Julien Venner et Thomas Meur ont estimé un jour qu'il n'y avait pas meilleure manière de faire découvrir Maurice dans toute sa richesse, que de donner la parole à ses habitants. Adoptant une approche mi-journalistique mi-anthropologique, le beau et gros livre Mauriciens d'ici et d'ailleurs dresse un portrait sensible de 171 personnes qui partagent ici leur quotidien et leurs préoccupations.

« Lorsque Michel revint chez lui, il constata que le manteau d’Emilie et l’anorak de Thomas n’étaient pas suspendus à la patère. Leurs bottes ne se trouvaient pas à leur place habituelle, sur le tapis. Emilie avait peut-être décidé de faire des courses après la visite chez le médecin. Pourtant, il avait vérifié sa messagerie vocale, elle était vide.

« À MON RETOUR, un collègue avocat m’a convoquée dans son bureau pour me parler d’un projet d’aide à long terme sur les politiques de réforme au Vietnam. Puisqu’il était connu comme étant l’un des hommes les plus brillants du pays, je l’ai suivi sans condition, sans savoir que les Vietnamiens-Américains qui osaient voyager au Vietnam voyaient parfois leur maison vandalisée et que les Vietnamiens-Canadiens manifestaient devant le parlement contre la reprise des relations diplomatiques entre les deux pays. J’ai pris l’avion dans l’ignorance complète du caractère hautement sensible et purement politique du projet.

Le Centre for Biomedical and Biomaterials Research (CBBR), sous la férule du professeur Dhanjay Jhurry, présente ses travaux de recherche et d’innovation au salon Infotech 2016, qui se tient ce week-end au centre Swami Vivekananda, à Pailles. L’accent est mis sur la nanomédecine et la médecine régénérative, deux éléments importants dans la recherche d’un meilleur traitement à divers problèmes de santé.

La place du Caudan accueillera les 2, 3 et 4 décembre un spectacle de marionnettistes de Kunqu, venus de Chine, dans le cadre de la tenue de la 2e édition du festival Porlwi by Light. Parallèlement, la place devant le casino du Caudan sera illuminée par des lanternes venues spécialement de Chine. Le directeur du Centre culturel chinois, Song Yanqun, en a donné des détails lors d’une conférence de presse vendredi à Bell-Village.

De passage récemment à Maurice, le Mauricien Abel Hassing, qui réside au Canada, était invité pour animer un atelier sur le séga au Centre Nelson Mandela. Nous avons rencontré ce producteur multi-instrumentiste, qui a travaillé sur plusieurs projets autour du séga, dont un livre concernant une approche compositionnelle de la ravanne, un album sur le séga en 2015 et un document audio en 2009.

L’on pourrait presque croire à un début de film d’horreur. Quatre jeunes à peine mariés dans un pavillon de chasse au milieu d’une forêt. Leur lune de miel risque de prendre une drôle de tournure. Tous les scénarios sont possibles, sauf si l’histoire est écrite dans les années 1940 par Arthur Martial. Nuit de Noces est un huis clos dans lequel évoluent Corinne de Baize et Kevin Bissonauth d’un côté; Joann Permall et Edeen Bhugaloo de l’autre, dans une mise en scène de Maryse d’Espaignet. Amour ou passion ? Réponse, le mardi 6 décembre à 19h au CCEF à Curepipe.

Le concert Imagine, qui s’est tenu samedi dernier au J&J Auditorium, n’a pas fait salle comble, mais a eu le mérite de combler les cœurs d’un bel élan patriotique, devant un public arc-en-ciel. Cette balade musicale fusionnelle en dix langues, présentée par des artistes venant de différents horizons, est un rêve qui est devenu réalité pour Ajitha Murday et ses amis…

Cette année encore, la grande foule est attendue dans les rues de Port-Louis. Porlwi by Light présentera la capitale autrement, avec des animations, des installations et des événements qui mettront en lumière l’art, la culture et la créativité mauricienne. Du 2 au 4 décembre, de 19h à minuit, la capitale brillera de mille feux.

Le parrain ou commissaire d’exposition de Moris dime est un spécialiste du street art, commissaire d’exposition et formateur qui œuvre concrètement à démocratiser la culture, notamment auprès des étudiants à travers Artistik rezo, ou encore à accompagner des carrières artistiques au sein de l’école ICART. Nicolas Laugero-Lasserre a a monté une collection de street art si imposante qu’elle constitue maintenant un musée à l’école 42, fondée par Xavier Niel. Il intervient sur Moris dime à titre bénévole et accompagnera les artistes au fur et à mesure des propositions esthétiques et des moyens qui leur seront affectés. Il donnait une conférence publique sur le street art le 18 novembre dernier qui a eu le mérite de nous rappeler les créations des grandes figures de l’art urbain.

« Notre souhait, notre vocation est d’agir comme des révélateurs de fiertés contagieuses », explique Axel Ruhomaully pour présenter le projet Moris Dime qui entend célébrer le patrimoine et les savoirs mauriciens à travers l’expression artistique. Ni historiens d’art, ni experts en patrimoine, ce photographe d’origine mauricienne et son acolyte Franck Depaifve ne se posent pas en spécialistes et s’interdisent d’émettre un jugement sur par exemple la situation du patrimoine et de la création artistique ici. En revanche, ils ont quelques idées séduisantes pour parler de Maurice, de savoir et de création…

Yukio Mishima est né en 1925 à Tokyo. Il a écrit aussi bien des romans populaires qui paraissent dans la presse à grand tirage que des œuvres littéraires raffinées, et a joué et mis en scène un film qui préfigure sa propre mort.
En novembre 1970, il s’est donné la mort de façon spectaculaire au terme d’une tentative politique désespérée qui a frappé l’imagination du monde entier. Mishima fut un grand admirateur de la tradition japonaise et des vertus des samouraïs. Dans ses œuvres, il a souvent dénoncé les excès du modernisme, et donné une description pessimiste de l’humanité.

Auteur et romancier, David Olivier n’est jamais à court d’idées pour explorer sa passion de l’écriture. À 33 ans, le jeune homme vient de concrétiser un de ses nombreux rêves : celui de chanter et d’interpréter uniquement ses propres textes. Après un premier single en 2014, il propose Souviens-toi, un album de sept titres. Sur des mélodies douces et sentimentales, composées à son image, David Olivier donne une nouvelle vie à des mots inspirés de son vécu pour aider d’autres à trouver le réconfort.

Elle méritait bien son heure de gloire, cette pétillante femme de Rivière Noire, qui a vogué à contre-courant dans des eaux tumultueuses jusqu’à ce port plus clément où elle respire aujourd’hui. Engagée pour la cause des femmes et des enfants, éducatrice et travailleuse sociale, cette mère célibataire de Cité EDC brave le défaitisme avec un toupet certain. Après Sister Act, Koze Fam, le Festival Kreol des Seychelles et en attendant Porlwi by Light, Jasmine Toulouse présente Leve Fam dan zil, l’album qui la consacre.

À Rivière des Anguilles, il y a un vieux bâtiment commercial vétuste, en bois et en tôle, qui abrite plusieurs ateliers. Situé au cœur du village, ce vestige d’un autre temps est appelé à disparaître. Ses locataires, commerçants et artisans, occupent chacun un petit local depuis quatre décennies, voire plus. Des générations ont franchi le seuil de leur enseigne respective.

De la neige en plein été ! La magie du royaume des glaces débarque à Maurice sur les scènes du J&J Auditorium, le 15 janvier. La Reine des Neiges – La suite des Aventures, d’après le conte d’Andersen, est revisitée et réadaptée sous forme de comédie musicale par les artistes de Broadway Live. Alors que la troupe est en tournée à travers la France, Scope a sollicité Nathan Guichet, son metteur en scène, qui nous invite à découvrir les coulisses de ce spectacle.