Magazine

Âgée de tout juste 22 ans, Laurrie Ley, une habitante de Port-Louis, a été sacrée Miss Intercontinental Mauritius 2014 samedi soir à l'Indira Gandhi Centre for Indian Culture, à Phoenix. D’autres jeunes filles ont aussi reçu des prix, à l’instar d'Élodie Dindoyal (Miss Photogénie), Rashel Joseph (Miss Amitié) et Jenny Chan Yuk Han (Miss Télégénie et Miss Popularité).

Une cinquantaine de Mauriciens ont participé au tournage du film Luv Shuv, qui a bénéficié de facilités sous le Film Rebate Scheme, un programme de remboursement des dépenses relatives à la production cinématographique.

Pionnier du linge de maison pour l’hôtellerie, cet entrepreneur a pu surmonter des moments difficiles, et notamment la fin des barrières douanières, en se montrant innovant et en conquérant de nouveaux marchés.

Classique et Fusion, telles sont les deux nouvelles gammes de rhums bientôt commercialisées sur le marché local et international. Le lancement a eu lieu, jeudi, à La Distillerie de Labourdonnais à Mapou. Elle est spécialisée dans la production de rhum agricole fait à base de pur jus de canne et tient son authenticité de son jus de canne, d’un levain spécialement sélectionné et de sa méthode moderne qui préserve les saveurs.

Le Musée de Masques du Monde ouvert en juillet 2000 et logé au Domaine Les Pailles sous l’impulsion de Palmesh Cuttaree sera désormais en place au Centre Culturel Mandela de la Tour Koenig et sera dorénavant connu comme le Nelson Mandela Centre Masks and Artifacts Gallery.

La vente des voitures de luxe est en progression à Maurice. C'est ce que soutiennent les concessionnaires de ces marques de véhicules qui ne lésinent pas sur l'importation de nouveaux modèles, les uns plus sophistiqués que les autres, pour le plus grand bonheur des automobilistes férus de bling-bling. C'est dans cette optique que la F-Type de Jaguar, la Mercedes Classe C et la GLA ont fait leur entrée sur le marché récemment. De beaux mastodontes sur nos routes…

Si le Racing Club de Trianon a accueilli les deux premières éditions du Dog show organisées par Espace Maison, cette année, l'organisateur a choisi de présenter ses exposants et participants sur la vaste pelouse de la nouvelle Jardinerie de Gros Cailloux. L'événement se tient aujourd'hui même de 10h à 17h. Mais cette journée dédiée à la race canine est aussi l'occasion pour les habitants de la région et le public en général d'admirer le début de la métamorphose de cette ancienne propriété sucrière. Ce nouveau poumon vert qui abrite encore quelques vestiges du passé s'est laissé découvrir lors d'une ballade.

Originaire de la Vendée, France, Sébastien Échappé, qui travaille sous le label Seb Body Arts et s’est fait un nom dans la peinture corporelle, a plusieurs cordes à son arc.

On peut naître dans une famille ouvrière, débuter comme apprenti cueilleur de thé, continuer manœuvre avant d'apprendre un métier et finir patron de son entreprise. À condition d'avoir de la conviction, de la volonté et de ne pas hésiter à se salir les mains. C'est ce que prouve le cheminement professionnel de Mario Percheron, un des deux actionnaires de Prosec, dont voici le portrait.

Comme son nom l’indique, le nail art est de l’art sous forme de dessins, de pierreries, d’autocollants et beaucoup d’autres produits que l’on place sur les ongles. Cet art peut être pratiqué sur ongles naturels ou sur des ongles en gel ou acrylique. Connu pour son côté festif et fashion, le nail art est devenu en l’espace de quelques années la solution miracle pour avoir des ongles parfaits et tendance. Dans le cadre de l’Open Bar de Bourjois consacré au nail art, qui se tient jusqu’à demain au centre commercial de Rose-Belle, Pearl Grant, nail artist, répond à nos questions et donne quelques astuces.

Claudio Veeraragoo fêtera ses 50 ans de carrière ce samedi à 20h au J&J Auditorium, à Vacoas. L’interprète de Bhai Aboo a invité Maxime Leforestier, chanteur français qui a repris le morceau Anba laba, ainsi que plusieurs artistes mauriciens. Le DJ français Willy William sera aussi de la partie. Billets en vente sur le Rézo Otayo à Rs 300. Infos et réservations au 466-9999.

Simon Back est de ces peintres qui savent se faire désirer en demeurant discret et en délivrant leur création avec mesure et parcimonie. Dix-huit ans après son installation ici avec son épouse mauricienne, il offre actuellement son troisième solo mauricien, sous le titre Vessel, à la galerie Imaaya, à Pointe-aux-Canonniers. À visiter jusqu'au 10 octobre.

L'écrivain algérien Kamel Daoud a été désigné hier matin comme étant le lauréat du Prix des 5 continents pour son roman Meursault, contre-enquête. Le prix de l'OIF vient aussi de cette manière honorer une maison d'édition algérienne, Barzack, qui a fait le pari de miser sur la première fiction d'un jeune auteur en son pays, sans attendre le traditionnel adoubement des maisons françaises…

Un parrain qui réinvente le cinéma indien, un forum professionnel, plus de formations, des débats et une exposition... Île Courts semble reprendre véritablement un nouveau souffle avec cette 7e édition. La programmation régionale est renforcée, les lieux de diffusion comptent désormais parmi eux la capitale, qui devient aussi le point de ralliement de festivaliers. Il n’y a plus qu’à télécharger le programme sur son téléphone pour faire son choix entre les différentes séances de projection.

Avec la publication de son premier recueil de contes « Trois petits contes pour petits et grands », sous le President’s fund for creative writing, Jannick Chellapen, employée de banque, voit son rêve d’adolescence se concrétiser. Au Mauricien, elle souligne être une passionnée d’histoires d’enfants et des écrits d’Alphonse Daudet et de Guy de Maupassant.

Depuis le début de la semaine, l'Institut français de Maurice (IFM) vit à l'heure de la culture urbaine avec la présence de trois praticiens de l'art urbain français, à savoir Kid Kreol & Boogie de La Réunion et le graffeur Seth, ou Julien Malland pour l'État civil, de Paris. Ce soir, à partir de 20 heures, ces trois artistes peindront « en live » lors d'un concert de Jérémy Labelle, musicien techno maloya qui est arrivé au pays hier.

Après avoir raflé le titre d’Indian Ocean’s Leading Airline 2014, Air Mauritius a été nominée pour la prochaine édition des World Travel Awards. Cette fois, la compagnie nationale sera dans la course pour deux titres dans la catégorie mondiale, à savoir World’s Leading Airline et World’s Leading Airport Lounge – Business Class.

La médiathèque de l’Institut Français de Maurice et trois professeurs de philosophie des établissements appliquant le programme scolaire français proposent les Mardis de la philosophie, dont le premier rendez-vous est fixé au 30 septembre à 18h.

Tikoulou et le souffle magique s’est achevé le week-end dernier par trois représentations face à une salle comble. La féérie et la liesse des danseurs sont bien sur scène, mais nos petits personnages fétiche se noient un peu dans ce foisonnement de décors et costumes absolument impressionnant, et la trame narratoire tout en ellipse et symbolisme mériterait quelque points de repère.

Créateur dans l’âme, né dans une famille de bijoutiers depuis neuf générations, il forme avec sa sœur Raksha, la gestionnaire et responsable marketing, un duo qui a fait de Ravior une référence internationale.

Il y a quelques années, il était difficile de se faire à l’idée que les instruments pouvaient être recréés sous forme de logiciels et vendus à un prix dérisoire. C’est pourtant bien le cas de nos jours. Incursion dans l’univers digital de la musique.

Rarement un personnage de fiction n’aura suscité autant de passion. Car comme il l’aurait dit lui-même, “Poirot n’est pas n’importe qui”. Pour preuve, près de quarante ans après avoir péri sous la plume de son auteur, le célèbre détective belge reprend du service.

Les œuvres de Simon Back se déclinent en des couches de peintures qui se superposent. Son travail réside dans l’harmonie des formes et des couleurs. Pour sa nouvelle exposition, intitulée Vessel, qui se tient à la galerie Imaaya, Pointe aux Canonniers, jusqu’au 10 octobre, le plasticien propose un voyage en plusieurs dimensions.

C’est principalement grâce à des œuvres réalisées par des graffeurs étrangers que cet art a trouvé sa place dans le paysage mauricien. Moins présentes que dans d’autres pays (États-Unis, Angleterre, France ou même chez nos voisins réunionnais), ces inscriptions sont représentées par de simples marques de griffures ou par des peintures élaborées sur des murs, des monuments et des objets situés sur l’espace public.