Magazine

Prenons notre temps est l’un des titres qui a contribué à la renommée du groupe Poetic Lover. Samedi dernier, cette chanson du quatuor français aurait dû nous mettre la puce à l’oreille. Le concert, initialement annoncé pour 22h30, a laissé place à une attente interminable. Le public présent pour les vedettes françaises a dû poireauter jusqu’à 2h15 pour les voir enfin apparaître. Il fallait vraiment être fan pour patienter aussi longtemps par un temps glacial.

Il est heureux Mike Michel. Ce coiffeur émérite qui était autrefois basé à Tranquebar vient d’inaugurer vendredi son salon coiffure, Coiffure Mike, au Citadelle Mall, à la rue Desforges, à Port-Louis.

Sa musique a la capacité de toucher les âmes et ses textes reflètent son histoire, ses faiblesses et ses tristesses. Depuis 15 ans, Taïro vit du reggae. Grâce à cette musique, le chanteur français fait voyager les cœurs.

La Réserve Naturelle de Frédérica à Bel Ombre allie rencontre, découverte et sensations fortes. Caché à l’abri du regard, ce havre de tranquillité est doté d’une riche biodiversité qui renferme bien des secrets.

Mike Coiffure ne se trouve plus à Tranquebar. C’est pourtant là, au milieu des préjugés et de la réalité parfois difficile de cette banlieue de Port-Louis, que le salon a contribué à révolutionner le paysage de la coiffure à Maurice, pendant plus de 30 ans.

Dans plusieurs zones du littoral, les dégâts provoqués par l’érosion des plages sont de plus en plus visibles. À La Preneuse, c’est un pan de l’histoire qui se retrouve à l’eau.

Si les Mauriciens sont friands de rhum depuis toujours, la production de rhums de dégustation de qualité est relativement récente dans l’île. Dans ce cadre, Le Mauricien a posé son calepin à Beau-Plan où est basée une des plus vieilles usines de rhum de Maurice. De la mélasse à la transformation du célèbre rhum de New Grove, suivez les étapes et le procédé d’une usine produisant 6 millions de litres de rhum mauricien par année…

Elle mène sa vie au rythme du zumba, de l’aérobic et du stretching, entre autres. Depuis 15 ans, Marie Lourdes Dantier a fait du fitness une véritable passion. Difficile pour elle de se passer de ses « deux familles » — ses enfants et ses élèves. Même si son métier requiert beaucoup d’efforts physiques, elle ne se fatigue jamais, trouvant le courage et la persévérance dans le sourire que lui renvoient ses élèves.

Pour la première fois cette année, l’Ernest Wiehe Jazz Festival s’est conclu sur la plage par un Jam Jazz Sunset donné à la tombée du jour face au couchant et à la mer étale… La journée avait été ensoleillée, l’air était doux et ce concert a pu être savouré librement, assis devant la scène, ou plus près de l’eau, debout ou allongé sur la natte. Après avoir été confinée au Crazy Fish ou à un petit plateau réservé aux « avant-scènes », dans l’enceinte de l’hôtel, la musique a elle aussi pris ses aises, circulant entre les filaos et badamiers, et se mariant au roulis des vagues.

Depuis vendredi soir, le Mahatma Gandhi Institute accueille Tikoulou et le Souffle magique. Préparé pendant plus d’un an, ce spectacle de chant et de danse a su conquérir le public par son décor, sa magie et la performance des artistes.

Claudio Veeraragoo, c’est une voix du patrimoine. Ségatier riche en couleurs, il a fait danser son île à travers l’Europe et l’Asie, a suivi l’évolution technologique, a collaboré avec de nombreux artistes locaux et des pointures comme Shaan ou Maxime Le Forestier. En cinquante ans de carrière, l’artiste n’a pas chômé ! Son objectif de départ était de faire profiter le monde entier du séga.

Le duo de graffeurs réunionnais Kid Kreol & Boogie, le “globe painter” parisien Seth et le musicien techno maloya Jérémy Labelle seront en résidence à l'Institut français de Maurice (IFM) du 23 au 27 septembre. Tous quatre travailleront de concert pour terminer cette résidence en une belle soirée spectacle le samedi 27 à l'IFM.

Coïncidant avec la réouverture de son hôtel de Belle-Mare et l’ouverture de Lux* Lijiang, en Chine, le Groupe hôtelier LUX*Resorts a sorti une belle brochure présentant son univers.

Vendredi dernier a eu lieu le concert des Poetic Lovers, groupe français qui a connu ses heures de gloire dans les années 90.

Tout l'auditorium Octave Wiéhé de l'Université de Maurice (UoM) était plongé dans une atmosphère quasi mystique dans la soirée de samedi dernier avec la généreuse prestation de la troupe Sufiana Qawwali, venue du Pakistan à l'initiative de l'Urdu Institute en collaboration avec le ministère des Arts et de la Culture dans le cadre des célébrations de la fête Eid-ul-Fitr.

Les autorités procéderont demain après-midi au lancement de la deuxième zone wi-fi gratuite à l’Escalier dans le cadre du Intelligent Mauritius Partnership Program (IMPP) du ministère des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC). L’inauguration intervient un mois après le lancement de la première zone sous ce même programme, à la gare routière Victoria, à Port-Louis.

Qui d'Aisha Allee (Blast Communications), Ravi Jetshan (Ravior), Christian Regnard (Associated Textiles), Vincent d'Unienville (D&A et Keystone) ou Lawrence Wong (La Trobe) sera élu “Entrepreneur de l'année” dans le cadre de la 12e édition de l'AfrAsia Tecoma Award 2014 ? Réponse le vendredi 17 octobre prochain, lors de la soirée de l'AfrAsia Tecoma Award au Viva Business Park, St-Pierre.

Vivo Energy Mauritius, la société qui distribue et commercialise les carburants et lubrifiants de la marque Shell à Maurice, annonce le démarrage dans ses stations-service Shell d’une campagne promotionnelle donnant droit à des voyages de rêve pour des destinations au choix des gagnants.

Le 9 octobre prochain, la Mauritius Post émettra une nouvelle série de timbres, dite "omnibus". Il s'agit d'une série émise dans les îles de l'océan Indien et qui a comme sujet commun "La Tortue Verte". Les autres pays émetteurs sont la Réunion, Mayotte, Madagascar, les Seychelles, les Comores, et le TAAF (Territoire australe et Antarctique français). Deux séries seraient en vue pour 2015. Chaque année à Maurice, la poste émet une quinzaine de variétés de timbres. Qu'ils représentent une commémoration, une visite officielle, un monument ou encore la faune et la flore, ceux-ci font la joie des philatélistes et petits collectionneurs. Mais comment parler des timbres sans parler de sa fabrication, son histoire? Comment les fabrique-t-on, qui propose et décide? Pourquoi les collectionne-t-on? Et avec le courrier électronique, le timbre est-il en déclin? Nos interlocuteurs, dont un spécialiste, nous disent tout sur ce sujet rarement abordé...

Ce 13 septembre marque la Journée mondiale des Premiers secours. Dans ce contexte, la Croix-Rouge de Maurice se mobilise en organisant une série d'activités, dont la signature d'une entente avec le site masanté.mu en vue de mieux promouvoir les gestes qui sauvent et encourager le public à se former aux premiers secours. “Héros des Premiers secours dans les situations d'urgence comme dans la vie courante.” Tel est le thème sur lequel se focalise la campagne de la Journée mondiale cette année.

« Partir c’est grandir » vous dira Anil Gopal qui vit actuellement au Canada à Toronto. Voyages, le recueil qu’il a publié aux éditions de l’Harmattan cette année, représente une nouvelle étape dans la création littéraire de cet auteur, puisqu’il s’agit de son premier recueil de poésies en français, après des publications en créole telles que Poezi larkansyel, Poezi lamour ou encore Enn lesyel, de soley. S’il explore ici le thème du voyage, de manière plus ou moins directe, il est certain qu’il se promène aussi de mots en mots, musardant au cœur des sonorités comme un enfant émerveillé.

« Grand-père vient de perdre un nouveau kilo. Et il en a perdu dix ou douze comme ça depuis le début de sa maladie, ce qui fait qu’il est maintenant un peu comme un os, barrant, dans la longueur, le matelas où nos mères l’ont couché. Un os à moelle, bon à être bientôt catapulté dans la terre des morts, mais qui est le seul à se représenter la grotte telle qu’elle est vraiment, avec ses biefs, ses cascades d’eau chaude et ses fontaines qui ne souillent pas.

Les invités présentés à la soirée Jaguar hier, à son showroom à Pailles, ont eu l’occasion de découvrir la nouvelle F Type coupé de Jaguar. Ce modèle présenté à Genève en juin et à Paris en mars est doté d’une nouvelle technologie dérivée de la technologie aéronautique.

Ce soir au Palladium, à Trianon, aura lieu le concert des Poetic Lovers, groupe célèbre des années 90’, notamment grâce à leur tube Prenons notre temps. Arrivé hier, le groupe a tenu un point de presse à l’hôtel Intercontinental, à Balaclava.