Magazine

Le week-end des 2 et 3 août 2014, aura lieu Le Festival de Roches-Brunes, une manifestation à caractère publique et unique en son genre, entièrement gratuite au Jardin Claude Cavalot à Roches-Brunes, à l’initiative de l’Organisation des affaires sociales du quartier.

Explication de titre : Marika est partie... est une création pour la scène de Alain Gordon-Gentil, (La Compagnie des Autres) au KaféT@Komiko du 31 juillet au 2 août prochain. Tiré du roman du même auteur Le voyage de Delcourt, la pièce traite de la difficulté qu’éprouve Delcourt Chasles à confronter une histoire amoureuse à un passé qui le dépasse.

L’île Rodrigues est désormais dotée de sa première salle de danse professionnelle. C’est le Centre culturel et des loisirs de Mont-Plaisir qui fera office d’école. La nouvelle école a été inaugurée par le Commissaire des Arts et de la Culture, samedi dernier, en présence de certains artistes locaux.  

On y vient pour aborder l’histoire, traverser les siècles, avoir accès aux richesses artistiques et archéologiques. Le tombeau du nord, le palais impérial, les grottes de Benxi, le Musée provincial, l’Institut des beaux-arts Lu Xun : le voyage dans la province de Liaoning, au nord-est de la Chine, offre une double lecture architecturale et muséographique. Aucun circuit n’a autant suscité d’échanges culturels et développé de mythes.

« Il y avait beaucoup de mots dont Maman ne connaissait pas le sens. Heureusement, nous vivions tout près d’un dictionnaire vivant. Il était plus vieux que Maman.

Cette semaine, les tilbabs, thobes, churidars, kurtas, babouches, le hijab et le champals sont à la une des magasins ! Avec la fête Eid-Ul-Fitr les vêtements les plus festifs sont à prévoir. Le Mauricien est allé à Plaine-Verte afin de voir la tendance pour préparer au mieux votre look pour la fin du Ramadan…

Plusieurs incidents enregistrés au sein, surtout, du Rehabilitation Youth Centre (RYC) (Girls), ces derniers mois, ont poussé quelques officiers à monter au créneau. Optant, bien évidemment, pour l'anonymat, afin d'éviter d'éventuelles représailles, ces officiers, hommes et femmes, des maisons de redressement pour nos jeunes expliquent qu'ils se retrouvent «peu à peu dans un étau… D'une part, il y a nos conditions de travail qui empirent, à cause de la mentalité de certains hauts-gradés qui se croient tout permis, ou d'autres techniciens, affectés au ministère qui prennent des mesures sans connaître le travail sur le terrain et d'autre part, on a ces jeunes qui sont souvent mal traités, perçus même comme des détenus…» Au final : «les débordements de ces derniers temps ne nous étonnent pas du tout ! C'était même inévitable, voire prévisible…»

Priya N. Hein vit en Allemagne mais elle y cultive assurément avec passion et enthousiasme, le souvenir de ces histoires mauriciennes que l'on a coutume de raconter aux petits le soir quand la nuit tombe. Écrits en anglais, ses contes de l'île Maurice ont été traduits par Petiot Nahaboo, une première pour ce scientifique qui ne lit guère de fictions, ce qui donne un petit livre bilingue à retourner, assorti d'une jolie petite couverture illustrée.

Gérard Cateaux a entrepris un travail d'écriture auquel il avait peu habitué ses lecteurs : les mémoires, les souvenirs d'enfance, l'anecdote personnelle qui fait chaud au cœur.

ier a eu lieu le lancement officiel du LG G3 au Dragon Electronics de Bagatelle. Le nouveau téléphone de LG propose un design plus travaillé et sophistiqué.

Dans le cadre de la conférence internationale sur la diaspora tamoule, qui se déroule jusqu’au 25 juillet au MGI, une expo a été organisée sur l’histoire des manuscrits sur feuilles de palmier. Une riche incursion qui a permis au public de connaître un pan de l’histoire, mais aussi le processus par lequel doivent passer les spécialistes pour numériser et sauver ces précieux manuscrits, témoins des découvertes, us et coutumes contemporains.

Le Port-Louis d’antan à travers des yeux d’enfant du petit Gérard. Une tranche de vie dépeinte avec beaucoup d’émotions et de tendresse par Gérard Cateaux, ancien rédacteur en chef de Week-End. Il retrace ses péripéties enfantines dans Le Retour.

Mercredi 16 juillet, stade Germain Comarmond, Bambous. Banderoles bleues, jaunes et vertes en main, quelque 500 écoliers de St-Benoît RCA, St-Jacques RCA et Case Noyale RCA participent à une journée sportive placée sous le thème : We Are One. Corde à sauter, handball, marelle, po diber…

Les QR codes deviennent de plus en plus populaires à Maurice. Ces drôles de dessins en carré, disposés généralement sur des surfaces comme des affiches ou des brochures, sont utilisés pour obtenir des informations sur des produits disponibles. Rajeshen Pauvaday de Blue Flame Design and Consulting Ltd innove dans ce domaine au niveau local, en créant des QR Codes ornés de designs de tous types.

Avez-vous déjà plaqué vos dix doigts sur le scanner ? Avec vos empreintes stockées  probablement chez les flics ou à Ébène, ce sera plus pratique de mettre la main sur vous s’il vous prenait des envies de vous la jouer à la Dexter et que vous ayez oublié de porter des gants pour commettre votre forfait de détraqué.

Crazy Couple fait le buzz sur Facebook, avec les histoires filmées d’un jeune couple mauricien (Kevin et Stéphanie) vivant des situations drôles. En à peine trois mois, cette nouvelle page, créée par la paire Shalvesh Nundlaul et Yakshinee Chineah, a recueilli des milliers de likes.

Son ami de Quartier Militaire aurait trinqué avec lui, un verre de rhum à la main, en improvisant une chansonnette pour le saluer. Maurice lui doit une fière chandelle. Il y a 25 ans, c’est grâce à ses efforts qu’a débuté l’improbable chantier aboutissant à l’enregistrement du premier CD de Ti-Frer, le seul qui existait avant que le Blue Penny Museum ne lance Ti-Frer Nou gran frer, l’année dernière.

L’adaptation scénique du roman Le voyage de Delcourt ressuscite une histoire passionnelle entre un propriétaire terrien de Pamplemousses et une réfugiée juive dans les années de guerre.

Rivière des Galets, quartier du village de Chemin Grenier, dans le sud du pays, est surtout connu pour sa plage faite de galets. Depuis quelques années, ses quelque 300 habitants vivent dans la peur après que leurs maisons ont été inondées : en 2007, avec le passage du tsunami; en 2010, avec un raz-de-marée; le mois dernier, avec de fortes houles. Le traumatisme est réel.

Cela fait bientôt deux semaines que le conflit israélo-palestinien a connu sa tournure la plus grave depuis la seconde Intifada. Malgré les innombrables demandes de l’ONU pour un cessez-le-feu, et les manifestations tenues à travers le monde, ce conflit continue de défrayer l’actualité. Chaque jour, le nombre de victimes innocentes augmente, suite aux attaques et aux bombardements.

Une rencontre spirituelle et révolutionnaire dans un esprit de fraternité et de partage. L’hommage que rend la communauté rasta à Hailé Sélassié 1er prend une dimension encore plus grande à travers cette session de Nyabinghi, prévue dans la soirée du 26 juillet à Chamarel. De la musique, de la prière et des chants pour cette rencontre ouverte à l’ensemble de la communauté mauricienne.

Pour démontrer leur attachement à leur cité respective, six jeunes filles aux parcours divers ont accepté de faire preuve d’originalité. Sans se prendre la tête, sans se départir de leur sourire et de leur fraîcheur, elles ont posé devant notre objectif dans les rues de leur quartier, tout en nous parlant d’elles et de leur environnement. Elles ont accepté de jouer la carte glamour, balayant les habituels préjugés envers les cités. En couleur et avec simplicité…

L’enseigne « Nabeel » est ancrée dans les habitudes alimentaires de nombre de Mauriciens depuis désormais plus de trois décennies. L’aventure qui a commencé comme une modeste entreprise familiale, soutenue par les efforts conjugués du couple composé de Yasi-Ine Ladoo et de son épouse, a porté ses fruits… Une des spécialités de la pâtisserie Nabeel est, bien entendu, son fameux “naan” (variation de pain, mais parfois plus consistant, car fourré au fromage ou au poulet) dont les Mauriciens de toutes communautés confondues raffolent, et qui fait les délices, surtout durant les dîners du Ramadan. Incursion dans les cuisines de Nabeel…

Le plus ancien membre du staff de la Mauritius Wildlife Foundation (MWF), Gabriel d'Argent, a été un collaborateur précieux au cours de ces 30 dernières années. Pour le remercier, l'organisation a fêté dignement ses 90 ans. Et, cerise sur le gâteau, le titre de Research Associate lui a été décerné par le président de la Missouri Botanical Garden, le Dr Peter Wyse-Jackson.