Magazine

Nouveauté au Hilton Mauritius Resort & Spa avec l’introduction du Spa by night, qui offre tout le concept de détente, de bien-être du corps et de l’esprit, mais la nuit. Un cadeau idéal pour les mamans en cette Fête des Mères.

L'Institut français de Maurice (IFM), à Rose-Hill, a accueilli du 13 au 21 mai une exposition rendant hommage aux 2 231 Mauriciens qui se sont engagés auprès des troupes britanniques et françaises durant la Guerre 1914-18. Seconde partie d'un projet pédagogique des élèves de l'École du Centre et du Lycée Labourdonnais, cette réalisation, rendue possible avec le soutien de l'artiste Émilien Jubeau, était fort émouvante. C'est l'ambassadeur de France à Maurice, Laurent Garnier, qui avait procédé au vernissage de cette exposition en présence de l'invitée d'honneur à la cérémonie, la présidente de la République, Ameenah Gurib-Fakim.

Rasika Shekar, virtuose de la flûte indienne et interprète des plusieurs tubes à succès à Bollywood, émerveillera le public avec son répertoire composé des morceaux son fils, des ghazals et des chansons hollywoodiennes le samedi 28 mai au Mahatma Gandhi Institute, à Moka. Le public aura l'occasion de la voir jouer des lignes mélodiques d'une beauté aérienne et subtile à partir d'une flûte indienne en bambou. Sa voix riche et vibrante se posera sur les morceaux de Katti Batti et de 2 States. Rama Poonoosamy, le directeur de l'agence Immedia, a annoncé que « les virtuoses de la flûte sont rares », ajoutant que le premier concert de Rasika Shekhar s'annonce prometteur car les billets s'écoulent facilement. Ceux encore disponibles sont vendus à l'agence Immedia aux prix de Rs 600 (Silver), Rs 800 (Premium) et Rs 1 000 (Gold). Rasika Shekhar sera accompagné de six musiciens de talents maniant divers instruments. Elle interprêtera des morceaux en anglais, français et tamoul.

Il a puisé dans les 30 ans d’histoire de Cyperproduktion et dans les différentes composantes de la culture mauricienne pour un spectacle de haute facture. Le concert Samemsa, au J&J Auditorium, samedi, a été l’occasion pour Percy Yip Tong d’approfondir son plaidoyer en faveur du mauricianisme et du respect des artistes. Jane Constance, le quatuor des Otentik Street Brothers, Ras Natty Baby, Jean-Claude Gaspard, Claudio Veeraragoo et d'autres artistes se sont fait complices de ce moment où la musique mauricienne a repris ses droits, et de fort belle manière.

Riz brun, produits sans gluten, épices, farine, thé, céréales, grains secs. Toute une gamme de produits bio qu’importe la compagnie Shibani Trading et qu’elle écoule dans sa boutique Mantra Shop à Phoenix mais aussi en supermarché et autres boutiques spécialisées. Toutefois, nombre de Mauriciens sont « très intéressés par ces produits, mais ne sachant souvent pas comment les utiliser », la compagnie avait décidé d’organiser une séance de dégustation en fin de semaine derniere au Centre culturel Indira Gandhi, Phoenix, autour de pâtissiers, boulangers et restaurateurs pour donner un aperçu des différentes manières dont on peut utiliser ces produits.

Plus de lumière et de clarté pour capturer des images avec des couleurs vives et un noir et blanc frappant, voilà l'offre de Huawei à travers son nouveau téléphone mobile le P9 introduit sur le marché mauricien depuis mercredi dernier. L'objectif est d'offrir aux utilisateurs de Huawei, « la meilleure expérience de photographie sur smartphone. » C'est dans cette optique que le Huawei P9 a été crée en partenariat la marque emblématique de renommée mondiale, avec Leica Camera AG.

Des colonnes Ionic, des tabourets et tables de couleur blance, des danseurs en tuniques longues ou en tenues de légionnaires, des automates drapés dans des toges... Sur son piédestal, un César se faisant éventer avec de larges feuilles de palme par deux femmes « esclaves » ... Le décor est planté pour une soirée chic sur le thème « Rome antique » sur la pelouse de l'hôtel West In où s'est déroulé mercredi soir le défilé de bijoux et d'accessoires haut de gamme baptisée « Stone Appeal ».

Suivant l'exemple de Paris, Londres, Milan, New York, Kit Acheemootoo (agence HEAT) a lancé la première édition de la Fashion Week à Maurice. Le coup d'envoi de cet événement a été donné vendredi dernier au Hennessy Park Hotel à Ébène avec la présentation des travaux de jeunes créateurs mauriciens. Les collections de bijoux et accessoires de mode haut de gamme ont ensuite été dévoilées mercredi à l'hôtel West In à Balaclava lors de la soirée baptisée « Stone Appeal ». Cette première édition de la semaine de la mode s'est achevée hier au Hennessy Park Hotel avec de la coiffure en live après un défilé de prêt-à-porter vendredi dans cet établissement hôtelier d'Ébène. L'occasion de revenir en images sur cette semaine de la mode qui a voulu mettre en avant le « Made in Mauritius ».

Gilles Gérard, historien et anthropologue réunionnais, a présenté et dédicacé son tout dernier ouvrage mercredi dernier à l'Hôtel des Postes à Saint-Leu, île de la Réunion. Sorti de chez L'Harmattan et écrit conjointement avec la romancière Martine Grimaud, le nouveau livre a pour titre «Des esclaves sous le fouet» (sous-titré «Le procès Morette à l'île Bourbon»).

Créés et aménagés par le botaniste Jean Baptiste Christian Fusée-Aublet au milieu du 18e siècle, Les jardins du Réduit s'inscrivent parfaitement dans l'esprit du patrimoine national. Ode à cet environnement populaire, l'exposition d'œuvres contemporaines éphémères qui se tiendra dans le jardin du Château du Réduit jusqu'au 29 mai 2016 est une somme.

Pour cette première édition de l'exposition à l'initiative de la présidente de de l'île Maurice, Ameenah Gurib-Fakim, les artistes sélectionnés ont eu à trouver l'inspiration dans les jardins du Réduit sur le thème « du Bout du Monde » et d'utiliser autant que possible des matériaux naturels, les œuvres devant être éphémères, nous dit-on. Cette exposition est accompagnée d'un catalogue. Mais, pour la petite histoire, le « Bout du Monde » renvoie à cet espace au fond des jardins du Réduit où deux rivières se croisent. 

Question
J’ai beaucoup hésité avant de vous écrire, mais je l'ai fait malgré tout, car n'en pouvant plus. Je suis un jeune homme de 17 ans, couramment en Afrique du Sud pour mes études tertiaires. Récemment, je me suis senti attiré par les garçons, spécialement ceux de mon groupe d’amis. Cela m’intrigue beaucoup et je me sens perdu car je ne suis pas sûr de ma vraie identité sexuelle. Je dois avouer que j’ai déjà eu des expériences homosexuelles. Je n’ai jamais eu de copine et je me demande si c’est parce que je suis homosexuel. Tout ce que je souhaite, c’est de réussir dans mes études et d’être heureux dans ma vie. Mais il y a un doute qui plane toujours.

Le 11 mai, une trentaine d'équipes du secondaire (Form IV et Lower VI) avaient répondu présentes à l'appel du Rajiv Gandhi Science Centre (RGSC) de Bell-Village et de la Société aéronautique de Maurice(AeSM) pour la finale de la compétition d'aéromodélisme au Stade Maryse Justin, à Réduit. Un moment de fête pour ces jeunes, dont la plupart sont des élèves en physique, de faire montre de leur talent dans le cadre de la mise en pratique de cette branche de la physique. Une expérience « fun » vécue dans un esprit d'équipe.

Le jardin du château de Réduit a ouvert ses portes en grand depuis hier pour permettre au public de visiter l’exposition The edge of the world qui ponctue les allées et espaces qui s’étendent de la résidence de la Présidente de la République jusqu’au promontoire qui donne sur les gorges.

Le vent bat son plein en ce moment sur plusieurs régions de l’île et là il est temps de se chauffer un peu. Cette semaine, prenons le temps de parler des dernières tendances pour les hommes. Cette année, les pulls en grosses mailles,  le cashmere ou encore le manteau long rendront nos hommes sexy pour l’hiver !  À vous de jouer pour avoir la classe lorsque vous affronterez  les vents froids qui nous rendent actuellement bien frileux !

Siddick Nuckcheddy expose une trentaine de pastels dans le style qui a fait sa réputation et la cohérence de son travail, cette fois-ci sur le thème des salines, du sel et des ouvrières qui en font la fierté. « Sels au monde » joue avec les contrastes du basalte et cette blancheur bleutée souvent réfléchissante que forment les cristaux à la surface des bassins de basalte.

Patrick Norton est un marin, qui a œuvré en mer sur tout ce qui peut s'appeler bateau, du chalutier pour la pêche aux cargos de marchandise, en passant par les yachts et autres navires de plaisance qu'il a convoyés d'un port à l'autre. Le vent du large, le voyage et le sentiment de liberté qui y sont associés font l'attrait de cette vie de mouvements. Mais souvent, sur le bateau, les heures sont longues, et l'écriture est venue à cet homme comme un nouveau moyen d'évasion…

Après le roman Ella et un recueil de nouvelles, Pushmaotee Subrun publie cette fois-ci la pièce de théâtre Who is your friend ?, dont le propos offre une réflexion sur l’épanouissement personnel et la relation à autrui. Imaginez sur scène des personnages tels que Dieu, le sage, Hari l’autre sage, Nina une jeune enseignante et Mrinmay, une amie qui l’admire particulièrement...

Le conservatoire François Mitterrand et la maison Eureka recevront le pianiste hongrois Adam Gyorgy les mercredi 25 et vendredi 27 mai. Ce soliste, élégant et chaleureux, vient à nouveau à l'invitation de la Société musicale de l'île Maurice, avec un programme consacré à Chopin, Liszt, Ismael Marzuki et le musicien lui-même, également compositeur.

L’exposition d’art éphémère The edge of the World sera ouvert au public dès demain, et ce jusqu’au dimanche 29 mai, de 9 h à 17 h. Cette initiative artistique de la présidente de la République, impulsée par l’Institut d’art contemporain de l’océan Indien (ICAIO), est soutenue par la délégation de l’Union européenne à Maurice. Elle offre une occasion exceptionnelle de visiter et d’apprécier le jardin du château du Réduit en découvrant les travaux de neuf artistes mauriciens, qui se sont inspirés de cette notion de « bout du monde » évoquée par les lieux, de l’esprit du jardin avec ses espaces et de la nature qu’il met pour ainsi dire en scène.

Arrivé au pays vendredi dernier, le chanteur français Keen'V a donné un premier concert exclusif au Big Willy's, à Tamarin, samedi soir. La star, qui en est à sa 5e visite à Maurice, a passé toute la journée de lundi au Casela World of Adventures.

Fans de l’émission Danse avec les Stars, la troupe D’pendanse n’a laissé personne de marbre samedi au J&J Auditorium, Phœnix. Sur l’invitation de Coreame, dirigé par Stellio et Andrea Grenouille, la crème des danseurs professionnels que sont Maxime Dereymez, Katrina Patchett, Denitsa Ikonomova, Guillaume Foucault, Christian Millete, Emmanuelle Berne, Yann Alrick Mortreuil et Jade Geropp aura réussi à emporter le public.

En grande première, mercredi dernier, au cinéma Star de Bagatelle, a été projetée une superbe production sud-africaine, tournée pour 70 % à Maurice, et qui se retrouve déjà au top du box-office sud-africain.

Jean Paul Bluey Maunick, le leader du groupe Incognito fondé en 1979 et qui parcourt le monde pour faire découvrir les sonorités du acid jazz teinté de soul et de funk est à Maurice depuis jeudi en provenance du Bratislava pour un unique concert au Mahatma Gandhi Institute.