Magazine

L’esthétique de la trance trouve à Maurice un artiste sonore, auteur de paysages bigarrés, Jinx Jay, un des DJ les plus populaires du pays. Hans Jeetun, de son vrai nom, nous invite à une relecture un peu décalée de quelques années de la musique trance (un genre musical qui a émergé en Allemagne dans les années 90). Jinx Jay, aussi producteur, dialogue autour de son nouveau de « Psy trance », de la création sonore et évoque le métissage des sons et des styles. Une démarche naturelle et une volonté de se repérer à travers des expériences inattendues.

Après avoir ébloui le public pendant plus de deux heures à l’UNESCO à Paris le 3 décembre dernier, Jane Constance, non-voyante Mauricienne de 15 ans et Luan Pommier, malvoyante d’origine guadeloupéenne âgée de 16 ans, évolueront sur scène le dimanche 9 août à 14 heures à l’auditorium Octave Wiehe à Réduit. L’initiative revient à la Global Rainbow Foundation et l’Omnicane Foundation.

Le Casela World of Adventures pourrait bientôt accueillir un couple de pandas. Récemment revenu de Chengdu, Chine avec une délégation mauricienne, Alain Paillusseau, directeur général du pôle Loisir de Médine, menait depuis un mois des négociations avec les autorités chinoises afin de pouvoir accueillir chez nous ces mammifères endémiques du pays et si populaires. Si la Chine accepte de nous les prêter — NDLR: pour la Chine, le panda ne se loue pas, il se prête (voire hors texte) —, ces ursidés herbivores devraient s’installer chez nous pour une durée d’environ 10 ans — durée habituelle des prêts des pandas.

Shabana Azmi, le récipendiaire de plusieurs National et Filmfare Awards, sera la vedette d’un festival de films dédié au célèbre directeur de photographie Baba Azmi du 31 juillet au 2 août. Cet initiative de la Mauritius Film Development Corporation verra aussi la participation de Tanvi Azmi, l’épouse de Baba Azmi qui sera également présent et l’époux de Shabana Azmi, le célèbre écrivain Javed Akhtar. Les films, Akele Hum Akele Tum, Mr India et Roop Ki Rani Charon Ka Raja seront à l’affiche.

Chengdu. Ce mot est inconnu pour la plupart des Mauriciens. Mais pas pour longtemps. La compagnie d’aviation nationale, Air Mauritius, qui opère depuis le 6 juillet une desserte hebdomadaire vers Chengdu, espère en faire une destination prisée par les Mauriciens. Pour cause, la capitale de la province du Sichuan, située dans le sud-ouest de la Chine, regorge de sites touristiques, les unes plus intéressantes que les autres. Dans cette ville où se mêlent tradition et modernisme, chacun, petits et grands, amoureux ou célibataires, férus d’histoire et de tradition, ou “geek”, trouvera son compte. Voyage à la découverte d’une mégalopole en mouvement de 14 millions d’habitants, couronnée de succès et de charmes.

Une cinquantaine de groupes de musique qui évolueront sur cinq scènes musicales différentes, 300m2 de marché d’art et d’artisanat, des ateliers et des formations créatives, écologiques et de bien-être. Et les autres arts, allant de la peinture à la sculpture, en passant par la danse, le théâtre et la photographie. The bridge Tamarin Eco-arts Festival est un festival mauricien, alliant art et écologie dont la première édition se tiendra sur quatre sites différents à Tamarin les 2,3, et 4 octobre prochain. Organisé par le Groupe Trimetys, cet événement qui bénéficie notamment du soutien de la Mauritius Commercial Bank (MCB), sera un moment de fête, de partage, et d’interactivité, guidé par une prise de conscience écologique.

Le public réuni, mercredi, à l’Institut Français de Maurice a réservé un triomphe à Ismaël Collet (du collège Grande Montagne à Rodrigues) et Waynaël Thumadoo (du DAV College), proclamés lauréats du concours de slam sur la sécurité routière.

Les candidatures sont lancées pour les ateliers professionnels du prochain festival Île Courts qui se tient 6 au 10 octobre, les aspirants cinéastes intéressés devant déposer leur candidature avant le 24 août (dossiers téléchargeables sur www.porteursdimages.org). Comme l’an dernier, quatre ateliers sont programmés pour cette huitième édition, dont un en anglais, les autres étant en français. Ils s’articulent autour de trois types de compétences : l’écriture, la technique et la réalisation.

Ram Joganah fêtera le 31 juillet ses 45 ans de chanson lors d’un concert au MGI. L’occasion pour lui de revenir sur les grands moments de Latanier, groupe qu’il formait avec son frère Nitish, entre autres, et dont l’histoire reste liée au MMM. Il aborde aussi l’avenir de la chanson engagée et son passage à la MBC pour l’émission Balad dan Vilaz.

Après avoir découvert les différentes étapes de la fabrication du sucre et la riche histoire de Maurice intrinsèquement liée à la canne à sucre, au musée de l’Aventure du sucre, les visiteurs peuvent aujourd’hui expérimenter la coupe de la canne en se rendant aux champs en compagnie de Jean-Alain Carmagnole. Le défi : réussir la coupe en un mouvement, comme les professionnels.

« Chaque caillou transformé est une victoire sur les maux de la vie, » c’est dans ce sens que Jamel Colin, slam master et Stéphanie Lo-Hun, diplômée en sociologie, ont décidé de mettre en place au Caudan Waterfront des ateliers artistiques pour aider l’être humain à faire un travail sur soi. Leur mission est de prendre les problèmes de la société et au lieu de se lamenter en faire des effets libérateurs à travers l’art et la parole.

Harel Mallac Technologies (HMT) et Mauritius Computing Services (MCS), filiales du groupe Harel Mallac, ont dévoilé cette semaine de nouvelles technologies informatiques destinées aux entreprises lors du Harel Mallac Innovation Day à l’hôtel Hennessy Park, à Ébène.

Chez Jean-François Kœnig, l’architecte a fait couler plus d’encre à Maurice ces dernières années que le peintre… Mais du 31 juillet au 6 août, le Hennessy Park Hotel invite le public à découvrir le classicisme assumé de cet artiste à travers 60 tableaux qu’il a tranquillement mitonnés pendant 16 ans lors de ses pérégrinations mauriciennes ou étrangères.

Sorti en octobre 2014 aux Éditions Pamplemousses, Camp Agonie, qui raconte une histoire bouleversante en abordant des thèmes universels, est le premier roman de Christine Duvergé, ancienne championne d’athlétisme mauricienne qui découvre les études et la littérature grâce à une bourse sports-études.

La débauche d’énergie, d’exigence et de bonnes volontés qu’a représenté la préparation de la version mauricienne d’Orphée aux enfers de Jacques Offenbach ne peut qu’inciter à se rendre au théâtre Serge Constantin ce soir ou dans la semaine qui vient, si ce n’est pas déjà prévu. La première a été présentée hier dans la salle vacoassienne, et au pays où l’opérette est reine, cette œuvre constitue un cas particulier, autant pour sa conception formelle que son caractère satirique.

Nous vous avons déjà présenté Radha Jutliah. Notre sympathique professeur de yoga avait préparé, pour l’émission Ki Ti Kwi, en août 2012, un gratin de pommes de l’air. Elle cultive toujours ce légume rare dans son jardin à Paillote, mais pas seulement. Son jardin foisonne d’une centaine de plants, de fleurs, et de légumes de toutes sortes. Elle récolte en ce moment des pois d’Achery, l’ingrédient spécial de sa nouvelle recette.

Ils s’accordent une brève pause tandis que deux artisans indiens réhabilitent en ce moment les instruments de leurs élèves à Moka. Mayaven Murden et Rajesh Marday enseignent la musique carnatique. Ce sont deux musiciens doués qui ont permis au mridangam et à la vînâ de mieux intégrer le paysage mauricien.

Une nouvelle ferme vient d’ouvrir ses portes au parc La Vanille. Un lieu qui viendra combler les tout-petits en quête de divertissements pendant les vacances scolaires. Maguy Gassian, consultante, traduit avec fierté « l’aubaine que cela représente » pour les enfants voulant découvrir les attraits d’une ferme d'animaux, dont des paons, poules, cabris, sangliers et cochons dindes. Il y a même un « coin câlins » avec les animaux, les petits pouvant même se faire prendre en photo avec leur animal préféré. Des prix promotionnels sont en vigueur jusqu’au 16 août.

Le Centre Culturel Chinois à Bell-Village accueille en ce moment une exposition de la China Federation of Literary and Art Circles. Le thème est Today’s China From The Perspective of Chinese Women. L’exposition durera jusqu’à demain, 24 juillet.

Il ne prétend pas vouloir réinventer la roue. Il veut juste insuffler une allure plus colorée et plus dynamique à cette sonorité tant reprise et adaptée après Kaya, Berger Agathe, Ras Mayul, Ras Natty Baby et les autres. Ras Nininn ne souhaite pas être une pâle copie de ces aînés qu’il respecte tant. “Kaya nous a laissé le seggae non pas pour qu’on le reprenne tel qu’il est mais pour qu’on le développe, l’améliore, le diversifie”, dit-il. Sur scène depuis son récent come-back, Ras Nininn apporte une nouvelle fraîcheur à la musique qu’il distille aux côtés de ses musiciens de Cool Créole.

Retour sur une légende des temps modernes. Le Terminator reprend les traits d’Arnold Schwarzenegger pour ce cinquième épisode de la saga commencée en 1984 dans le film de James Cameron. Le Governator revêt ainsi son célèbre blouson en cuir pour une nouvelle virée dopée d’effets spéciaux et de muscles. En attendant la sortie du film, prévue le 29 juillet dans le circuit MCine, nous vous proposons un voyage dans le temps.

Pour cette sixième édition, les Komiko seront bien entourés. Elie Semoun sera le parrain du festival, et présentera son spectacle À Partager. Les habitués que sont Les 3 Moustikers et le Seychellois Joseph Sinon feront à nouveau partie de l’aventure, alors que d’autres, comme le Réunionnais Thierry Jardinot et ses compères de scène, de même que les Rodriguais Ezechiel Collet et Rebecca Perrine, évolueront pour la première fois au Kafet@.

Après leur concert à l’UNESCO le 3 décembre dernier, Jane Constance, non-voyante mauricienne de 15 ans, et Luan Pommier, malvoyante guadeloupéenne de 16 ans, réaliseront bientôt un autre rêve : le 9 août prochain, à l’auditorium Octave Wiehe, elles iront en effet à la rencontre de leurs fans mauriciens. Ces deux jeunes talents ont su surmonter leur handicap pour devenir des étoiles montantes du monde de la musique. L’événement se concrétisera grâce à la Global Rainbow Foundation, Ong ayant pour but l’autonomisation des personnes handicapées, mais aussi l’Omnicane Foundation, le principal sponsor.

C’est ce soir à 18 h au Backstage Hennessy Park Hotel, à Ébène, que se tiendra la première audition du casting Talents by MOUV. Les sélectionnés sont Shanny Ramsamy, Michael Bienvenu, Cynthia Félix, Vanessa Bax, Sylvia Beauda, Valentin Desvaux, Audrey Oudin-Lemasson, Alexandre Beeroo, Bruce Edward et Macha Pierrus. Par ailleurs, Bruno Berberes, le directeur artistique de The Voice, assistera à un de ces castings organisés par Mouv Production, le 17 septembre au Hennessy Park.