Magazine

L’Eureka Jamz Festival, prévu les 1er et 2 août, est plus qu’un rendez-vous musical où des artistes viendront exposer leurs talents. Se tenant à Moka dans la Case Créole d’Eurêka, l’événement prône aussi la conscientisation sur l’écologie, le partage et l’harmonie, à travers des ateliers, des diffusions de films et des jam sessions. Kan Chan Sin est l’homme derrière ce festival.

Orphée aux enfers dispense pour la dernière fois, ce soir à 19 h 30, sa bonne humeur et sa sympathique effronterie, au théâtre Serge Constantin.

Le 5 août, l’océan Indien se retrouve au stade Linite des Seychelles pour son grand rendez-vous. “Les 8e Jeux demeurent plus que jamais le baromètre de la qualité et du niveau des sports pratiqués dans les sept îles qui prennent part aux compétitions.

Cette fois, c’est Marc Ravalomanana qui souhaite la bienvenue aux athlètes des six pays participant à ces 7e JIOI. Quinze disciplines olympiques et non-olympiques pour ces Jeux où la politique côtoie le sport avec indécence. La région n’apprécie pas beaucoup la démarche malgache d’avoir nommé des “ministres-coaches”. Mais il faut reconnaître que le nouveau président malgache a su porter ses athlètes au sommet.

On ne pouvait trouver meilleur slogan pour fédérer l’ensemble de la population mauricienne autour de ces 6e JIOI, que le pays accueille dans l’effervescence. En amont, plusieurs activités et des concerts ont eu lieu à travers toute l’île pour battre le rappel des troupes. La flamme des Jeux circule à travers le pays dans un grand relais et elle prend également l’avion pour Rodrigues où des compétitions sont prévues.

Dix-neuf ans après, les Jeux reviennent là où tout a commencé, à La Réunion, les Comores n’ayant pas été en mesure d’accueillir la compétition. Dans toutes les îles, on se souvient des débuts avec nostalgie tandis qu’une nouvelle génération s’installe dans le Village des Jeux.

Quand la flamme des Jeux s’éteint le 30 août aux Seychelles, Maurice n’est pas de la fête. Nos représentants ont décidé de boycotter la cérémonie de clôture pour exprimer jusqu’au bout leur insatisfaction sur la grande injustice de ces Jeux. Dès le départ, le pays avait exprimé son opposition à ce que Sangouma et Prianon participent aux Jeux.

À quelques jours du rendez-vous des îles, lorsque Marie-Lourdes Allysamba passe la flamme des Jeux à la représentante de Madagascar, Maurice souhaite les meilleures chances à la Grande Île. Du 24 août au 2 septembre, les yeux de l’océan Indien sont rivés sur Antananarivo où se tiennent la plupart des compétitions dans le cadre de ces troisièmes JIOI.

En Une de la presse dominicale de ce 1er septembre, la magnifique envolée de Désiré L’Enclume vers la gauche pour arrêter net le ballon tiré par le capitaine de l’équipe de football de La Réunion à l’heure des tirs aux buts. L’événement se passe au stade George V et c’est tout Maurice qui suit la finale Réunion/Maurice sur MBC Télé.

Samedi 25 août 1979. Il est précisément 16h27 quand l’hymne des jeux retentit pour la toute première fois. Massés dans le stade olympique de St-Paul de La Réunion, 14,000 spectateurs observent le drapeau des jeux être hissé sur le mat. “Des jeux à dimension humaine où l’on retrouvera certainement l’esprit des premiers Jeux Olympiques, tels que le Baron Pierre de Coubertin l’avait souhaité”, écrit week-end dans son édition du dimanche 26 août 1979.

“Victoire de l’Art mauricien” est le thème choisi par Denis Stellio, spécialisé en découpage sur verre, pour sa première exposition, tenue au Musée de Port-Louis jusqu’au samedi 1er août. À travers ses œuvres, au nombre de 29, l’artiste veut faire découvrir le concept de l’art tribal adapté à la culture mauricienne.

L’école de chant SingAgain, créée et gérée par Linzy Bacbotte-Raya, reprendra ces activités à partir du 8 août 2015, dans un nouvel emplacement à Quatre-Bornes. Une relance qui sera enrichie avec d’autres éléments comme l’introduction des cours de ravanne, de guitare et de danse.

C’est un très grand chantier qui s’est mis en place afin que Rhythm on Fire soit aussi grandiose que l’espère Anna Patten. La chorégraphe et sont équipe ont décidé de ne pas lésiner sur les moyens pour que ce ballet aux accents mauriciens reste dans les mémoires de ceux qui feront le déplacement pour le vivre. En ce moment, les décors et les costumes sont travaillés, tandis que les musiciens, les danseurs et les chanteurs s’activent en répétitions.

L’opéra-bouffe Orphée aux enfers a tenu toutes ses promesses. Du rire, du chant et un très bon jeu de scène étaient au programme lors de cette première représentation, le vendredi 24 juillet, au Théâtre Serge Constantin.

MC Vision et Emtel se lancent sur le marché Triple Play avec CanalBox. Cette offre, disponible depuis le 22 juillet, regroupe l’internet haut débit, CanalSat et le téléphone fixe. Avec ce nouveau partenariat, les compagnies sœurs du groupe Currimjee entrent en compétition directe avec myT et Mauritius Telecom. L’occasion pour Scope de revenir sur les offres internet à Maurice.

Avec onze médailles lors des précédents JIOI, les athlètes rodriguais ont encore une fois montré leur potentiel. Il ne faut pas l’oublier : aux JIOI, Maurice, c’est aussi Rodrigues. La neuvième édition des JIOI est une nouvelle occasion de découvrir le potentiel sportif de cette île qui, malgré le manque d’encadrement, continue à exceller dans plusieurs disciplines.

L’ambiance sera au rendez-vous. Et même exceptionnelle, comme nous révèlent certains “anciens” et ceux qui sont toujours en piste. Les témoignages livrés à Scope donnent un aperçu de l’esprit des Jeux. Frisson, fierté, médaille, podium, boule au ventre, larmes de joie ou de déception, amitié, esprit d’équipe, grande famille unie : autant de souvenirs et d’expériences inoubliables de celles et ceux qui ont participé aux Jeux des îles de l’Océan Indien (JIOI).

Pendant toute la semaine que durera les 9e Jeux des Îles à La Réunion, des journalistes se rendront sur place pour assurer la couverture des événements. Afin que les Mauriciens puissent suivre le déroulement des Jeux, radios et journaux proposeront des éditions spéciales. Voici la programmation…

Le Club Maurice aura la lourde responsabilité de faire honneur au quadricolore en remportant le maximum de médailles d’or en terre réunionnaise. En 2011 à Mahé (Seychelles), la délégation avait terminé sur la troisième marche du podium, avec un total de 157 médailles (38 d’or, 65 d’argent et 54 de bronze), derrière le pays hôte (57 d’or, 23 d’argent et 37 de bronze) et La Réunion (58 d’or, 61 d’argent et 60 de bronze). Un véritable fiasco qu’il ne faudra absolument pas répéter.

Ils représentent l’élite sportive de Maurice et seront plus de quatre cents à s’envoler pour l’île de La Réunion pour les 9e JIOI. Animés d’un sentiment de fierté et de patriotisme, ces athlètes de quinze disciplines affirment qu’ils s’envoleront pour ramener l’or à leur pays et faire briller les couleurs du Club Maurice.

Du 1er au 9 août, le peuple de l’océan Indien sera rassemblé à La Réunion autour des 9e Jeux des Îles, pendant dix jours de compétition intense. Quatre ans après les Jeux des Seychelles, ils seront nombreux à briguer une place sur la plus haute marche du podium et faire honneur à leurs îles respectives. Mais au-delà de la compétition, ce sont dix jours exceptionnels qui attendent les athlètes.

Shabana Azmi, grande vedette du cinéma d’art et d’essai avec la regrettée Smita Patil, est arrivée ce matin avec son époux Javed Akhtar, ainsi que Baba Azmi, célèbre directeur de photographie pour participer à un festival de films. C’est la première grande manifestation organisée par la nouvelle équipe de la Mauritius Film Development Corporation.

Rodrigues accueille ce vendredi 31 juillet et samedi 1er août la première édition de la « Webcup Junior », un concours de création de site web réservé aux collégiens. Le langage de programmation sera basé principalement sur du HTML et du CSS. Le vendredi sera dédié aux collégiens de la Form 3 et le samedi à ceux des Form IV, V et VI.

En 1998, lors de sa première participation aux JIOI, Kamil Patel faisait déjà la Une. Kamil… dans le mille titrait le “Journal des Jeux” de l’hebdomadaire week-end. Maurice se découvrait un nouveau héros. Dix-sept ans plus tard, le tennisman conserve la même prestance et offre à Maurice l’image d’un monde sportif moderne. Kamil Patel sera de nouveau en action à La Réunion et portera les couleurs du pays.