Magazine

On dit que la musique adoucit les mœurs. Ce dicton semble s’appliquer à merveille à Stephan Guillaume, dit Phenjah. De move garson, il est devenu philosophe : il voit la vie différemment et prêche l’amour à travers son premier album, qui vient de sortir.

Elle vit pour le chant. Un monde où elle évolue depuis son enfance. Elle en a fait sa raison de vivre. À 16 ans, Bhanuja Calyachetty (Bhavna) lance un premier album, intitulé Jab Hum Nanhe Haanth Barhaye. Elle cherche surtout à s’affirmer en tant que chanteuse et veut partager sa passion pour les chants religieux et les mélodies romantiques et relaxantes. Elle confie à Scope son expérience enrichissante.

Le soleil timide de l’hiver n’empêchera pas les clubbers mauriciens, réunionnais et étrangers de faire la fête pendant cinq nuits et six jours. La première édition de l’Indian Ocean Break, qui s’inspire du Spring Break, se tiendra du mercredi 30 juillet au lundi 4 août à Flic en Flac.

Après presque un an d’absence dans le milieu du deejaying, Jeannot Thomas fait son come-back. Accompagné de Tony Montanna, il présente TJ Project. Qui associe musique et animation.

Entraînante, divertissante, mais… La musique locale actuelle, vue par les chanteurs qui ont boosté cette sonorité, semble à bout de souffle. L’ancienne génération lui reproche surtout des textes qui ont du mal à accrocher, contrairement aux morceaux d’antan, qui avaient du mordant.

À la scène comme à la ville ou à la radio, ce comédien se donne. Mario Noorah se donne aux autres pour leur apporter du bonheur, dès les premières lueurs du jour. Il se donne en spectacle sur la scène des ondes. Une bonne humeur en guise de partage de chaleur humaine. Pour dissiper les angoisses des uns et des autres.

À 68 ans, Anne s’occupe seule de sa fille Sweetie, handicapée et souffrant de crises d’épilepsie. Cette mère a consacré toute sa vie à sa famille et spécialement à son enfant malade. Anne craint que sa fille ne soit livrée à elle-même le jour où elle ne sera plus de ce monde. Personne ne veut prendre Sweetie sous sa charge. Anne est rongée par la peur que sa fille ne s’en sorte pas.

Le 10 décembre 2011, Justine a vécu le pire moment de sa vie. Trois hommes l’ont traînée de force dans une maison abandonnée, à une centaine de mètres de sa demeure, pour abuser d’elle. Trois ans après, ce souvenir impérissable hante toujours sa vie, à tel point qu’elle n’a plus le goût de se mettre en couple ni d’avoir des enfants. Elle nous raconte son calvaire.

Cela aurait pu être une belle plongée dans l’histoire, une balade ponctuée par les édifices d’antan. Mais le spectacle est désolant. Il témoigne d’un profond mépris pour le patrimoine et pour le passé. Face à cette indifférence, le village de Vieux Grand Port et ses ruines tentent de faire vivre les traces du berceau de l’histoire mauricienne.

Selon la United Nation Convention on the Rights of Persons with Disabilities (UNCRPD), l’emploi des handicapés est un droit et ne relève pas de la charité. Sous la Training and Employment of Disabled Persons Act de 1996, il est stipulé que toute entreprise employant au moins trente-cinq personnes devrait compter 3% de handicapés, mais cette mesure ne serait pas respectée. De nombreux handicapés sont au chômage.

Marika est partie, la première pièce de théâtre écrite et mise en scène par Alain Gordon-Gentil, va être présentée au public pendant trois soirées de suite à partir de demain, à 20 h, au Katé T@komiko, à Belle-Rose.

C’est un personnage de la nightlife. Popo Hazareesingh, 42 ans, est un businessman de la nuit depuis 1997. Après avoir assuré la gestion de plusieurs boîtes à travers l’île, il s’est enfin posé.

Après le bar à ongles ou nail bar qui a déjà fait son apparition chez nous, de nouveaux concepts apparaissent et commencent à investir les centres commerciaux pour proposer des prestations. L’open bar est un concept de mise en beauté qui a déjà conquis l’Europe et qui remporte un succès grandissant aux États-Unis.

Le week-end des 2 et 3 août 2014, aura lieu Le Festival de Roches-Brunes, une manifestation à caractère publique et unique en son genre, entièrement gratuite au Jardin Claude Cavalot à Roches-Brunes, à l’initiative de l’Organisation des affaires sociales du quartier.

Explication de titre : Marika est partie... est une création pour la scène de Alain Gordon-Gentil, (La Compagnie des Autres) au KaféT@Komiko du 31 juillet au 2 août prochain. Tiré du roman du même auteur Le voyage de Delcourt, la pièce traite de la difficulté qu’éprouve Delcourt Chasles à confronter une histoire amoureuse à un passé qui le dépasse.

L’île Rodrigues est désormais dotée de sa première salle de danse professionnelle. C’est le Centre culturel et des loisirs de Mont-Plaisir qui fera office d’école. La nouvelle école a été inaugurée par le Commissaire des Arts et de la Culture, samedi dernier, en présence de certains artistes locaux.  

On y vient pour aborder l’histoire, traverser les siècles, avoir accès aux richesses artistiques et archéologiques. Le tombeau du nord, le palais impérial, les grottes de Benxi, le Musée provincial, l’Institut des beaux-arts Lu Xun : le voyage dans la province de Liaoning, au nord-est de la Chine, offre une double lecture architecturale et muséographique. Aucun circuit n’a autant suscité d’échanges culturels et développé de mythes.

« Il y avait beaucoup de mots dont Maman ne connaissait pas le sens. Heureusement, nous vivions tout près d’un dictionnaire vivant. Il était plus vieux que Maman.

Cette semaine, les tilbabs, thobes, churidars, kurtas, babouches, le hijab et le champals sont à la une des magasins ! Avec la fête Eid-Ul-Fitr les vêtements les plus festifs sont à prévoir. Le Mauricien est allé à Plaine-Verte afin de voir la tendance pour préparer au mieux votre look pour la fin du Ramadan…

Plusieurs incidents enregistrés au sein, surtout, du Rehabilitation Youth Centre (RYC) (Girls), ces derniers mois, ont poussé quelques officiers à monter au créneau. Optant, bien évidemment, pour l'anonymat, afin d'éviter d'éventuelles représailles, ces officiers, hommes et femmes, des maisons de redressement pour nos jeunes expliquent qu'ils se retrouvent «peu à peu dans un étau… D'une part, il y a nos conditions de travail qui empirent, à cause de la mentalité de certains hauts-gradés qui se croient tout permis, ou d'autres techniciens, affectés au ministère qui prennent des mesures sans connaître le travail sur le terrain et d'autre part, on a ces jeunes qui sont souvent mal traités, perçus même comme des détenus…» Au final : «les débordements de ces derniers temps ne nous étonnent pas du tout ! C'était même inévitable, voire prévisible…»

Priya N. Hein vit en Allemagne mais elle y cultive assurément avec passion et enthousiasme, le souvenir de ces histoires mauriciennes que l'on a coutume de raconter aux petits le soir quand la nuit tombe. Écrits en anglais, ses contes de l'île Maurice ont été traduits par Petiot Nahaboo, une première pour ce scientifique qui ne lit guère de fictions, ce qui donne un petit livre bilingue à retourner, assorti d'une jolie petite couverture illustrée.

Gérard Cateaux a entrepris un travail d'écriture auquel il avait peu habitué ses lecteurs : les mémoires, les souvenirs d'enfance, l'anecdote personnelle qui fait chaud au cœur.

ier a eu lieu le lancement officiel du LG G3 au Dragon Electronics de Bagatelle. Le nouveau téléphone de LG propose un design plus travaillé et sophistiqué.

Dans le cadre de la conférence internationale sur la diaspora tamoule, qui se déroule jusqu’au 25 juillet au MGI, une expo a été organisée sur l’histoire des manuscrits sur feuilles de palmier. Une riche incursion qui a permis au public de connaître un pan de l’histoire, mais aussi le processus par lequel doivent passer les spécialistes pour numériser et sauver ces précieux manuscrits, témoins des découvertes, us et coutumes contemporains.