Magazine

Petits, ils sont tombés dans la cuve. 30 ans après, ils n’en sont pas ressortis. Non pas qu’ils soient de parfaits disciples de Bacchus. Loin de là ! Mais sur les traces de leur père respectif, Fabien et Cedric, diplômés d’Australie et d’Afrique du Sud respectivement, sont œnologues. Outre le vin, ils ont le nez également pour le rhum et la bière. Un métier auquel ils s’attellent avec passion afin de reprendre dans quelques années le flambeau de l’entreprise familiale. Flambeau qui a été repris par Clifford Oxenham dans les années 1950, passé ensuite à ses fils, cette semaine, lors des célébrations du 85e anniversaire d’Oxenham.

De la nouveauté dans l'opéra, des surprises, de l'audace dans cette œuvre destinée à un public cosmopolite. The Cry of the Double Bass est une œuvre musicale et théâtrale de Sebastiano Dessanay pour un orchestre et des chanteurs, basée sur le livret de Mike Carter qui met en scène des personnages et leur histoire, où les rôles prennent différentes formes. Au-delà d'une vision du monde la plus objective possible que les deux artistes tentent de retranscrire, ils aiment explorer les démarches artistiques. Ils ont fait appel au chorégraphe et plasticien Riccardo Buscarini pour diriger cet opéra contemporain dont le troisième acte sera présenté le 10 août au « Tête à Tête Festival 2017 » à Londres.

Le propre de la musique indienne comme de la danse consiste à atteindre un niveau de maîtrise des bases suffisant pour pouvoir ensuite improviser un chant, une mélodie, des pas ou des figures. Pendant trois jours cette semaine, les enseignants et certains élèves de la School of Performing Arts (SPA) du MGI ont repris le chemin de l'école pour montrer ce qu'ils savaient faire et le transmettre à des visiteurs, complètement néophytes ou en quête d'un perfectionnement. Ces journées portes ouvertes leur ont permis une initiation tout à fait concrète, qui devait leur permettre de choisir la discipline qui les attire le plus…

« L'Îsle de Rodrigues » s'écrit comme tel, avec la même faute d'orthographe que Philibert Maragon commet dans ses écrits à Mahé de Labourdonnais. Présenté sur sa tombe de 1826 comme un des premiers cultivateurs de Rodrigues, ce personnage exerce une étrange fascination sur l'auteur…

C’est à Antoine Régis Chazal de Chamarel, écuyer et capitaine d’infanterie de la Compagnie des Indes, que l’on doit le nom de Chamarel. José Rose, porte-parole de l’Association socioculturelle rastafari (ASR), décrit lui Chamarel comme étant « le village des marrons ». Situé au sud-ouest de Maurice, ce lieu dégage un charme de par son authenticité, ses terres des sept couleurs, sa cascade, les tables d’hôtes, les activités comme le Curious Corner, le tout nouveau parcours Ebony Forest.

Reconstituer la savane rodriguaise, même sur un site infesté par des espèces envahissantes, est chose possible ! La réserve François Leguat nous le prouve magnifiquement en devenant une référence internationale en la matière.

L'actrice et Miss Sri Lanka 2006 Jacqueline Fernandez ainsi que Varun Dhawan et Taapsee Pannu – à Maurice depuis lundi pour le tournage de Judwaa 2 (« Les Jumeaux »), du réalisateur David Dhawan – ont assisté hier soir au MCiné de Trianon à la projection de Mubarakan, une comédie romantique signée Anees Bazmee.

Une envie de théâtre ne saurait être réprimée, surtout quand il est possible de s’en permettre le luxe comme ce soir et demain soir, au petit théâtre de poche Sapsiway, à Roches-Brunes. À 20 heures, les proches de cette petite troupe vous accueilleront dans leur petite communauté de saltimbanques, pour vivre un moment unique : la deuxième ou la troisième représentation du Neveu, cette pièce ciselée par l’excellent Daniel Labonne.

Poste de Flacq est un petit village côtier situé dans la région de Flacq. Selon les statistiques, environ 2 000 personnes y vivent. La majorité d’entre eux gagnent leur vie grâce aux produits de la mer qu’ils vendent aux grands groupes hôteliers. Bien qu’étant isolé dans un coin de l’île, il demeure un des villages emblématiques de l’Est.

La côte ouest s'est transformée en terrain de contestations le week-end dernier. Une mobilisation citoyenne contre l'aquaculture et l'accaparement des plages et des terres. Samedi les opposants au projet d'aquaculture se sont réunis sur le terrain de football à proximité de la plage publique de Tamarin où ils ont été rejoints par les membres du collectif Say No to Petroleum Hub et à un moment par la Karavann Sov Nou Lakot qui a sillonné la côte ouest pour protester contre le projet d'hôtel à Pomponette notamment. D'autres initiatives écologiques étaient également visibles sur la page de Tamarin.

Si la notoriété flatte l’ego et le portefeuille, l’univers du show-biz apporte également son lot d’inconvénients et de déconvenues. Sollicités en permanence par les fans, ils sont prompts à être victimes de leur propre succès qui les prive d’une vie privée ou simplement de liberté. Leurs moindres faux pas sont passés à la loupe alors qu’on les critique à tout va, parfois sans fondement. Quelques artistes et personnalités en parlent.

À tout juste 41 ans, Chester Bennington, le hurleur du groupe Linkin Park, a été retrouvé mort ce jeudi 20 juillet chez lui à Los Angeles. Selon les dernières informations il aurait mis fin à sa vie. Une disparition qui a ému la planète entière qui pleure une des plus belles voix du Nu metal.

Sukhwinder Singh a pendant plus de deux heures comblé le grand public présent samedi au SVICC, à Pailles, pour son premier concert chez nous. Le public a été subjugué par sa voix suave, ses interprétations ainsi que par le professionnalisme de ses musiciens issus d’horizons différents. Le concert, mêlant ballades romantiques, rock, pop et rap, était savamment dosé.

Étoile montante de la musique traditionnelle sud-africaine, le groupe Minanzi Mbira Band est actuellement en tournée à Maurice. Scope a rencontré les membres du groupe afin de mieux les connaître et d’en savoir un peu plus sur leur style musical. Ils nous accueillent au son doux et nasillard du mbira, leur instrument fétiche.

Après une année d'absence sur les planches, le trio des 3 Moustikers revient pour un nouveau spectacle : Le Rire Sifflera 3 fois. Au programme des sketchs, des parodies de films et des chansons remaniées. Rendez-vous le 12 août et le 2 septembre au Théâtre Serge Constantin, Vacoas, pour embarquer sur le wagon du rire.

De Versailles, le pianiste Denis Lesage fait une halte chez lui à Maurice où il dévoile son âme de poète. À 59 ans, le musicien et enseignant de musique s’inspire des souvenirs de son île pour créer. Paru non-officiellement en mi-août 2016, Palmes et Lyre, son deuxième recueil de poésie, sera bientôt disponible sur le marché mauricien.

Entretien en deux volets avec Firoz Ghanty. L’artiste expose à la Galerie Agartha sise à la rue St George à Port-Louis tout le mois d’août. Il présente Khronos ou une sélection de ses œuvres sur les dix dernières années. Et dans un deuxième temps, livre une lecture des événements sociaux et politiques qui secouent le pays. Un point de rupture avant le renouvellement.

Du haut de leurs 2 mètres de haut chacun, Elizabeth Riffiod et son fils Boris Diaw ont les pieds bien sur terre. Le temps d’une rencontre hautement spéciale… sur un terrain de basket, mère et fils, deux basketteurs de renom, nous invitent dans leur petit univers, en toute intimité. Une famille ordinaire née avec un ballon de basket dans la main…

Le ministère du Tourisme et des Loisirs ainsi que la MTPA, en collaboration avec Neezam Jeetoo, président de la Tourism Promotion Association, et Maguy Gassian, consultante à La Vanille Nature Park, invitent les Mauriciens à une journée de détente le dimanche 30 juillet à La Vanille Nature Park et au Domaine de l’Étoile. L’annonce a été faite hier au siège de la MTPA, à Port-Louis.

Encore agile pour ses 85 ans, la démarche alerte et cette sérénité dans la voix, Clifford Oxenham, le président et directeur général d’E.C. Oxenham & Co. Ltd, est le dernier de la lignée des Oxenham à être à la tête du patrimoine de vins légué par son père, feu  Edward Clark Oxenham.

Loin des carnivores et prédateurs les plus dangereux enfermés dans leur enclos respectif, et dans un milieu semi-aride, les herbivores de tous genres : antilopes, zèbres, rhinocéros, dromadaires, autruches s’épanouissent en semi-liberté dans le Safari Kingdom du Casela. Contrairement à quelques années auparavant, il ne faudra pas longtemps au visiteur pour dénicher la plupart des 200 animaux qui font la réputation du lieu. À bord d’un minibus safari, nous parcourrons pendant deux heures la centaine d’hectares plantés d’arbres et de brousses, pour circuler entre les plus grands animaux d’Afrique qui ne cessent de nous émerveiller et capturer des moments de vie: les bonds de l’athlétique et très gracieuse impala, les regards de tendresse des waterbuck, la curiosité des autruches, l’indifférence des élans du cap et l’énervement d’un rhinocéros et d’un gnou.

“Je veux dire aux jeunes et aux gens en général qu’il est essentiel de rester au plus près de la nature, de s’y ressourcer, et d’y chercher inspiration”, nous confie le Dr Pravin Kumar Ramkhalawon, auteur du recueil de poèmes “Strolling Down Memory Lane”.

Sukhwinder Singh, la superstar bollywoodienne a foulé le sol mauricien pour la première fois vendredi. Il a donné la pleine mesure de son talent lors d’un unique concert hier soir au SVICC à l’initiative de Trinity Events Management. Sukhwinder Singh a visiblement le contact facile, car il a fait fi au protocole à son arrivée à l’aéroport SSR en signant de bonne grâce les autographes et se laissant photographier avec ses fans.

Dev Chooramun, plasticien mauricien, a reçu des critiques favorables pour ces tableaux lors de la 2e édition de l’International Mail-In Art Exhibition qui s’est tenue du 14 au 16 juillet à la Federation of Canadian Artist Gallery à Vancouver au Canada. Dev Chooramun a été le seul à être choisi pour exposer ses oeuvres au Canada parmi cinq autres artistes mauriciens.