Magazine

Film fantastique de Taika Waititi
Avec Chris Hemsworth, Tom Hiddleston, Cate Blanchett
Durée : 2h10

Avant de vous parler de Streat Food, il faut que j’vous dise, s’il vous arrive de recevoir une pelure de banane (côté intérieur) en plein visage, il y a de fortes chances que vous développiez une aversion pour ce fruit. La banane, j’adore ! Mais j’ai dû faire une pause forcée après qu’une main irrespectueuse de l’environnement a décidé de se débarrasser de la pelure de sa banane en la jetant de la voiture dans laquelle elle se trouvait. Voiture qui, je le précise, roulait très vite.
Manque de bol, ce jour-là, j’attendais patiemment pour traverser la route. Et puis, d’un coup, telle une pieuvre qui étale ses tentacules, la pelure, plutôt gluante, a atterri sur mon visage. Les secondes à ce moment-là ont duré des heures. Résultat : retour forcé à la rédac’ pour enlever les traces de banane mûre, et un certain retard à mon rendez-vous avec l’équipe de Streat Food.

Film d’animation d’Alberto Rodríguez, Nacho la Casa
Avec les voix de Ramzy Bedia, Antoine Duléry, Armelle
Durée : 1h31

La situation des occupants de la NHDC de Baie du Tombeau est désolante. Les infrastructures sont laissées à l’abandon sans que les pouvoirs publics prennent des mesures. Les habitants dénoncent le manque de soutien de l’État face à leurs besoins.

Pour son sixième recueil et ses quarante ans de poésie, Michel Ducasse a traduit en kreol quelques grands auteurs qui font partie du patrimoine poétique. Enn bouke bwa tanbour laisse découvrir vingt-six textes, comme autant de lettres d’un alphabet lyrique et engagé.

Du 1er au 8 octobre s'est tenu un festival inédit à Antananarivo, Madagascar conjuguant deux manifestations : le "Labdihy", laboratoire d'écriture chorégraphique initiée en 2001 par le chorégraphe malgache Ariry de la compagnie "Rary" et le chorégraphe mauricien Jean-Renat Anamah de la compagnie DanseCité ; et le Festival de danse "Voambola, qui mêle danse contemporaine et urbaine.

En à peine une semaine après avoir été sacrée Mrs India Mauritius, Nishi Singh est devenue dans la nuit du 8 octobre la première Mauricienne à se hisser sur la première marche du podium au concours Mrs India Worldwide 2017 tenu au Royal Albert's Palace à New Jersey. Elle concourait, lors de cette deuxième édition, aux côtés de 11 autres prétendantes venant de différents pays, dont parmi la grande gagnante Sarita Pattnaik, représentant les USA. Avec ce titre, la jeune femme de 32 ans, mariée, employée de banque et model, est devenue la fierté nationale, mais aussi celle de l'association CANMA dont elle est l'ambassadrice.

Une geekette dans un univers de traders et de banquiers. Pas très banale comme situation et pourtant Goolnarr Bhugaloo est l'exception qui fait la règle. Cette spécialiste de l'informatique travaille chez Pricewaterhouse Coopers (PwC) depuis une dizaine d'années. Elle nous raconte son parcours.

Pour ceux qui ne connaissent pas Pascal Opera, c'est un chanteur qui possède un vaste répertoire, du reggae, du seggae, un peu de musique pop du séga typique accompagné d'instruments traditionnels. Jeune figure de la scène locale qui baigne dans les influences de son pays, Pascal Opera a lancé un album spectaculaire et éclaté inspiré de son pays « Back to My Roots » à l'Aventure du sucre, Beau-Plan.

« Blues Everywhere I Go » : il y a plus de 20 ans, après le jazz c'est le blues qu'elle a ajouté à son répertoire avec cet album sorti en 2015. Barbara Hendricks, née en Arkansas (Etats-Unis), diplômée en Mathématique et en Chimie, a étudié à la Juilliard School of Music de New York avec Jennie Tourel. Elle s'est produite sur toutes les plus grandes scènes d'opéra, notamment l'Opéra de Paris, le Metropolitan Opera de New York, Covent Garden à Londres et La Scala de Milan. Elle a chanté sous la direction des chefs les plus prestigieux de notre époque, comme Daniel Barenboim, Leonard Bernstein, Karl Böhm, Sir Colin Davis, Carlo Maria Giulini, Bernard Haitink, Herbert von Karajan…

Le réalisateur mozambicain, Licinio Azevedo, parrain de la 10e édition du Festival Île Courts a présenté son long-métrage The Train of Salt and Sugar le samedi 14 octobre 2017 au MCine à Trianon. Un film sur les guerres civiles opposant le FRELIMO communiste (Front de libération du Mozambique) et la RENAMO (Résistance nationale du Mozambique) au début des années 80. Une histoire d'amour aussi, celle de Rosa, une infirmière et le commandant d'une escorte militaire, sur fond de réalisme magique.

Les bahaïs célèbrent ces jours-ci le bicentenaire de la naissance Baha'U'llah, fondateur de leur religion. Une exposition à leur institut de Belle-Rose et diverses manifestations figurent au programme des célébrations locales. Nous vous proposons une brève présentation de cette religion — qui se définit comme le « couronnement de toutes les religions ayant jusqu'alors existé » — de son fondateur et de sa branche mauricienne.

Le veinard, qui a décroché la cagnotte du Loto à Rs 87 millions, fait son entrée dans le Hall of Fame du jeu de hasard. C’est la première fois qu’un gagnant enlève une si importante somme, car jusqu’à hier, le plus gros montant payé à un seul détenteur d’un ticket avec les six bons numéros était de Rs 55 millions.

Contrairement à l’an passé, où il y avait abondance, la récolte de letchis cette année, prévue dans quelques semaines, s’annonce catastrophique, selon des planteurs s'occupant de grands vergers dans le nord et l’est du pays. Le changement climatique expliquerait, selon eux, la faible floraison, soit moins de 10% cette année. Au vu de cette situation, le prix de ce fruit, dont raffolent les Mauriciens en fin d’année, devrait osciller entre Rs 5 et Rs 10 l’unité. De quoi donner le vertige. « À voir la floraison morose cette année, ça ne vaut pas la peine de surveiller les plantations », estime d'ailleurs Rajen Hemoo, qui cultive environ 80 plants à Caboche-Congomah depuis des années sur une superficie de deux arpents.

L’appel à participation lancée par Immedia a reçu, en une semaine, un intérêt encourageant pour les organisateurs. Plus de soixante groupes/chanteurs se sont inscrits pour Anou partaz nou lamizik qui se tiendra au Caudan Waterfront le samedi 21 octobre. De ce nombre, une liste finale de 58 participants a été établie. L’événement réunira également divers acteurs du monde musical, allant des écoles et conservatoires, ainsi que des auteurs liés à la musique.

Plusieurs artistes confirmés et des étoiles montantes de Bollywood ont été invités cette année dans le cadre des célébrations de Divali. Nakash Aziz, Amit Mishra, Antara Mitra et Shalmali Kholgade étaient attendus sur l’aire de stationnement à Flacq pour un Divali Nite organisé par le conseil de district de Flacq. Cet événement conçu par Anupam Jain de Rajasthan Works a eu vu la participation des troupes locales.

“Mo’nn touzour mazine kan mo grandi koman pou ete.” C’est ainsi que Linzy Bacbotte-Raya résume ses 30 ans de carrière. Un anniversaire qu’elle fêtera avec le public le 4 novembre prochain, sur scène au J&J auditorium.
Elle se confie à Week-End.

La Hindu House a donné le coup d’envoi des activités marquant le Divali dimanche dernier. Cette cérémonie a été rehaussée par la présence de Vivek et Suresh Oberoi, deux acteurs indiens venus participer à la première édition de la Mauritius Cinema Week. Outre les discours du Premier ministre, Pravind Jugnauth. Le spectacle était axé sur la philosophie de Divali et de la victoire du bien sur le mal. Les valeurs de partage, d’unité et de solidarité ont été mises en exergue par les artistes.

Pahlad Ramsurrun, célèbre figure littéraire de Maurice, a reçu le vingtième Hindi Ratna Samman devant un grand concours d’éminents intellectuels indiens mardi de la semaine dernière à New Delhi. Le prix Hindi Ratna est accordé à l’anniversaire de naissance de Rajrishi Poorushotamdass Tendon et à la mémoire de Pandit Bhimsen Vidyalankar.

Rani Mukherji et Emmanuelle Béart ont été récompensées pour leur Outstanding contribution to cinema lors d’une cérémonie de récompense samedi dernier au Trianon Convention Centre. Les deux vedettes ont reçu leur prix des mains du Premier ministre, Pravind Jugnauth. Cela, dans le cadre de l’organisation de la première édition de la Mauritius Cinema Week placée sous le thème “East Meet West”. Cette cérémonie, que certains ont trouvé trop simple, a vu la participation des grosses pointures du cinéma, dont Sanjay Khan l’interprète de Chandi Sona, premier film tourné à Maurice, Romesh Sharma, réalisateur de Hum, SS Rajamouli, le metteur en scène de Baahubali, Rakeysh Omprakash Mehra, auteur du super-succès Rang De Basanti,Justin Chadwick, Anna Asante, Donna Molavi, Guy Hibbert.

Le groupe de musiciens du « Indian Ocean Symphonic Orkestra » qui devait accompagner la pianiste Lucie Hoareau et la soprano Véronique Zuël  pour le concert  Mozart, de l’aube au crépuscule, ce 15 octobre 2017 n`a pu se déplacer sur le vol Run Air (Cie privée) pour cause de panne technique. 14 des trente musiciens sont restés bloqués à La Réunion.

Plusieurs artistes confirmés et des étoiles montantes de Bollywood ont été invités cette année dans le cadre des célébrations de Divali. Nakash Aziz, Amit Mishra, Antara Mitra et Shalmali Kholgade étaient attendus sur l’aire de stationnement à Flacq pour un Divali Nite organisé par le conseil de district de Flacq. Cet événement conçu par Anupam Jain de Rajasthan Works a eu vu la participation des troupes locales.

Un peuple, une culture, le déracinement, l’exil, le désir de retour : 2019 sera marquée par Unrooted, le premier long métrage consacré à l’exil des Chagossiens, un film en gestation. Un projet purement mauricien, avec témoignages, acteurs, etc., au budget estimé à Rs 350 millions et au financement international pour un tournage à Maurice, Londres et Washington en 2018.
 

Le réalisateur anglais du film éponyme “Mandela : Long Walk To Freedom”, Justin Chadwick est tombé amoureux. De l’île, des Mauriciens, de la culture… En visite chez nous depuis une semaine dans le cadre de la Mauritius Cinema Week 2017, le réalisateur de 48 ans nous a accordé quelques minutes, pour parler de cinéma et d’histoires.