Politique

Le leader du Muvman Liberater, Ivan Collendavelloo, a annoncé l’organisation d’un congrès national de son parti à Rose-Hill le 12 juin prochain. Cette date coïncide avec l’anniversaire de l’arrivée au pouvoir du gouvernement MMM dirigé par sir Anerood Jugnauth en 1982.

Vishnu Lutchmeenaraidoo, qui occupe actuellement les fonctions de ministre des Finances, a été réintégré dans le MSM à la suite d’une motion présentée par le leader du parti, Pravind Jugnauth.

Le Premier ministre, Sir Aneerod Jugnauth, a terminé sa semaine de marathon de célébrations et d’inaugurations hier dans la soirée au Hua Lien Hall de Trianon où ont débuté les célébrations de la fête du Printemps 2016. Il a beaucoup insisté cette semaine sur la valeur cruciale du développement économique en 2016 et s’est voulu un support de choix à l’esprit d’entreprenariat des Mauriciens, en particulier dans l’hôtellerie, appelée à jouer un rôle majeur dans les prochaines années. Il avait commencé sa tournée dimanche dernier en parlant de l’ingratitude de l’électorat.

Paul Bérenger, leader de l’opposition et du MMM, considère que c’est une version intentionnellement expurgée du rapport nTan sur le scandale BAI qui a été rendu public, vendredi. Selon lui, le but visé est de mettre tout le blâme du scandale sur les seuls cabinets d’auditeurs concernés par les comptes du groupe et soustraire, par la même, de tout blâme les autres responsables de l’affaire BAI, dont Pravind Jugnauth et Xavier Duval qui furent, tour à tour, ministre des Finances durant la période concernée par le rapport nTan. Il met en garde les autorités contre toute réédition de l’affaire du rapport de la Commission d’enquête sur les courses hippiques et réclame, conséquemment, la publication du rapport intégral fi nal du cabinet de Forensic Auditing de même que du rapport intérimaire. Paul Bérenger exige, par ailleurs, la transparence absolue dans la réallocation de la parcelle de terre allouée initialement à Patel Engineering par l’ancien gouvernement PTr pour son projet Neotown. Il évoque, à ce propos, une lutte d’infl uence qui serait en cours et qui opposerait deux factions au sein du gouvernement en vue de la réattribution de ce prime land située dans la région portuaire à leur « poulain» respectif.

 

Le MP a rencontré la presse hier après-midi pour présenter son plan de travail pour 2016. Le président du parti, Alan Ganoo, a relevé qu’il ne compte « nullement rejoindre le MMM », contrairement à ce que laissent supposer les rumeurs. Cette année encore, le MP veut remplir son rôle de « chien de garde » tout en « répondant aux aspirations des jeunes ». Le parti souhaite également être présent dans la majeure partie des circonscriptions.

Un accord portant sur de nouveaux services aériens sera signé entre l’Australie et l’île Maurice la semaine prochaine, lors de la visite de l’Assistant Secretary de la branche africaine du département des Affaires étrangères et du Commerce de l’Australie. C’est ce qu’a annoncé Susan Coles, Haut commissaire australien à Maurice, lors de son discours à l’occasion de la célébration de la fête nationale australienne, le 26 janvier dernier, au J & J Auditorium à Phoenix.

La polémique autour de la Feasibility Study, soumise par les consultants britanniques de Posford Haskoning sur le “resettlement” des Chagossiens dans leur archipel natal en date d’avril 2002, relance tout le débat sur les grandes manœuvres politiques et diplomatiques de Londres à l’encontre des Chagossiens.

Suite à la suppression du PIO (People of Indian origin) Card Scheme par le gouvernement indien le 9 janvier 2015, tous les Mauriciens détenteurs de la PIO Card émise à cette date sont invités à faire une demande de conversion de leur carte en une OCI (Overseas citizen of India) Card. Ils ont jusqu’au 31 mars prochain pour compléter leurs démarches en ce sens.

Après le jugement en appel statuant qu’un nouveau procès doit être tenu, les 12 Somaliens poursuivis pour acte de piraterie en haute mer ont comparu devant la Cour intermédiaire ce matin. Lors de la séance, un quatrième avocat a signifié son intention de se retirer du procès. Me Ashok Radhakissoon sera remplacé par Me Kevin Luckeeram.

Le leader du MMM, Paul Bérenger, a annoncé samedi qu’il participera à marche antipiratage qu’organiseront les artistes vendredi prochain. Il a, par la même occasion, réclamé l’institution d’une police antipiratage entièrement dédiée à la protection des droits des artistes mauriciens. Il a également lancé un appel aux marchands ambulants leur demandant de faire preuve de solidarité avec les artistes en évitant de commercialiser des productions locales piratées.

Le président de la Ministry of Health Employees Union (MHEU), Amarjeet Seetohul, en collaboration avec la Fédération of Civil Service et la FCSOU, a évoqué lors d’un point de presse cette semaine la situation tendue qui prévaut à la Santé et “que le dialogue est quasi inexistant” entre les syndicats et le ministre de tutelle. Selon lui, “sir Anerood Jugnauth avait pourtant montré l’exemple en réunissant le secteur privé et le secteur public.

Les Rouges mettent les bouchées doubles pour faire du congrès anniversaire des 80 ans du PTr un succès. En marge de cet événement qui aura lieu le dimanche 21 février, le parti compte sillonner les 20 circonscriptions du pays pour rallier ses partisans. C’est le leader du PTr, lui-même, qui en a fait part à la presse, mercredi dernier, à l’issue du premier Bureau politique des Rouges. Le PTr, dit Navin Ramgoolam, veut également avertir la population “des informations troublantes” dont il a pris connaissance.

L’accord-cadre entre Maurice et la France sur la coopération régionale avec La Réunion signé le 24 janvier 2011 a été renouvelé de facto, cette semaine. Cet accord de cinq ans vise à approfondir les activités de coopération entre les administrations, les collectivités territoriales, et les institutions et organismes publics ou privés mauriciens et réunionnais. Dix secteurs sont concernés par cet accord, à savoir le tourisme, la culture, la jeunesse et le sport, le développement durable, la recherche et l’innovation, l’agro-industrie et la sécurité alimentaire, la coopération économique et commerciale, l’éducation et la formation professionnelle, les échanges universitaires et l’insertion professionnelle de jeunes adultes.

  • Ce n’est autre que le conseiller municipal orange Praveen Kumar Ramburn qui a fait la demande au nom du MSM auprès de la… municipalité
  • Le président du comité régional du No 15 et chef agent de Shawkatally Soodhun est aussi président de la NHDC depuis le 23 janvier 2015

L’information publiée en primeur par Week-End, la semaine dernière, sur la décision de la municipalité de Vacoas/Phœnix d’autoriser le MSM à tenir son meeting du 1er Mai à la place bazar de Vacoas – bien que ce parti ait fait sa demande le 4 janvier, plus d’un mois après une requête similaire du PTr formulée le 1er décembre dernier – a connu son lot de conséquences durant la semaine écoulée.

  • Le ministre de la Bonne gouvernance : « J’ai promis au Premier ministre de livrer ces six Iconic Towers, du PMO Tower et du nouveau Parlement dans trois ans »
  • Le financement de $ 820 millions (Rs 30 milliards) bénéficierait de la participation du Saudi Development Fund, avec une Equity Participation du GM de Rs 7 milliards sous forme de terrain

Après Port Louis Smart City de Rs 52 milliards de la précédente semaine, la dernière réunion du Conseil des ministres en date a avalisé le projet de Heritage City à Bagatelle, dont l’exécution est placée sous la tutelle du ministre de la Bonne gouvernance, Roshi Bhadain. Ce projet, qui devra confirmer le déménagement de la capitale politique et administrative, dont le nouveau siège de l’Assemblée nationale de Port-Louis à Bagatelle, devra être complété dans une période de trois ans.

L'accord-cadre entre Maurice et la France sur la coopération régionale avec La Réunion sera renouvelé automatiquement à partir de demain. « Cet accord sur la coopération régionale a permis de renforcer la coopération entre Maurice et la Réunion », observe le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération régionale Étienne Sinatambou. De son côté, l'ambassadeur de France Laurent Garnier considère que « cet accord-cadre est un instrument qui manifeste la volonté politique des deux États et de la collectivité territoriale française de promouvoir une coopération ambitieuse entre les deux îles ».

Le 4e dialogue politique entre l'UE et Maurice, qui s'est ouvert lundi, a abordé le volet régional aujourd'hui avec une session de travail entre la délégation de l'Union européenne (UE), dirigée par l'ambassadrice Marjaana Sall, chef de la délégation européenne à Maurice, et la Commission de l'océan Indien. À l'ouverture de la réunion ce matin, le secrétaire général de la COI, Jean-Claude de l'Estrac, a souligné la « special relationship » qui prévaut entre l'UE et la COI. « La préservation des intérêts européens dans l'océan Indien passe aussi par une COI forte et respectée » a-t-il fait comprendre. Marjaana Sall a, de son côté, évoqué les 30 ans de coopération, décrite comme « exemplaire », entre l'UE et la COI. La délégation européenne devait rencontrer le Premier ministre en fin de matinée avant de visiter le chantier naval de l'océan Indien dans l'après-midi.

L’Union européenne a confirmé que, dans le cadre du 11e Fonds européen de développement qui couvre la période 2014-2020, un soutien bilatéral conséquent sera accordé à l’éducation tertiaire, à la recherche et à l’innovation. C’est ce qui ressort hier du communiqué conjoint publié à l’issue du quatrième dialogue politique UE-Maurice à l’hôtel Maritim.

La Commission éducation du MMM s’est exprimée hier sur différents manquements de la rentrée 2016. Parmi, citons l’indisponibilité des manuels tant au primaire qu’au secondaire, l’allocation de collèges pour la filière préprofessionnelle en retard, de même que la distribution du matériel aux enfants défavorisés, ainsi que le flou qui persiste sur les nouvelles matières dans le cadre du projet de réforme. Pour Steve Obeegadoo, président de la Commission, ce « cafouillage » n’est pas de bon augure pour la Nine-Year Continuous Basic Education.

La MauBank engloutit des milliards de roupies provenant de l’argent des contribuables, a déploré Paul Bérenger samedi lors d’une conférence de presse du MMM. Le leader de l’opposition a accusé le ministre des Finances de fausser les règles du jeu économique. « Nous sommes dans une économie de marché. Il faut qu’il y ait une concurrence loyale entre les différentes banques », a-t-il soutenu.

Intervenant ce matin au Maritim Hotel, Balaclava, à l’ouverture du 4e « dialogue politique » entre la République de Maurice et l’Union européenne (UE), le ministre des Affaires étrangères, de l’Intégration régionale et du Commerce international, Étienne Sinatambou, a évoqué les défis que Maurice aura à relever dans le cadre des relations avec l’Union Européenne. Le Chef de la délégation de l’UE à Maurice, l’ambassadeur Marjaana Sall, a pour sa part exprimé la volonté de son organisation d’aider Maurice à accéder au statut de pays à revenus élevés (high income country).

Le fanatisme politique et la partisanerie ne semblent plus avoir de limites. La dernière preuve en date est la décision du Conseil municipal de Vacoas/Phoenix d'accorder l'autorisation au MSM de tenir son meeting du 1er-Mai à la Place Bazar Vacoas et ce, bien que ce pari ait formulé sa demande un bon mois après que le PTr eut fait une même requête pour cet emplacement. Certains, au PTr, n'écartent pas la possibilité de contester cette décision de la mairie de Vacoas/Phoenix en Cour.

Dans la dernière newsletter de son département, le Directeur des poursuites publiques (DPP), Me. Satyajit Boolell, descend en flamme la pratique - selon lui probablement unique à la République de Maurice - qui consiste à arrêter et à enfermer les gens sous une accusation provisoire. Le DPP dit souhaiter une "solution significative" pour remplacer cette pratique afin, entre autres, " d'enlever le tache criminelle sur le détenu qui attend encore de passer devant la justice".

En abordant sa première conférence de presse avec des données pessimistes sur l'économie de Maurice qui, selon lui, ne décollera pas en 2016, le leader du MMM Paul Bérenger fait preuve d'anti-patriotisme. C'est ce qu'a déploré le secrétaire général du Muvman Liberater, Eddy Boissézon, hier, lors d'une conférence de presse qu'il animait en l'absence du leader Ivan Collendavello, indisposé, et d'Anil Gayan, à l'étranger. Selon Eddy Boissézon, "alors que la population s'attend à ce que le leader de l'Opposition ait un message d'espoir, il voit lui tout en gris."