Politique

Cette semaine, vêtue (comme d’habitude) de rouge, je suis montée sur les fronts. J’ai dû troquer mes talons hauts assortis à mon tailleur Prada et enfiler des baskets pour aller à la rencontre du peuple.

C’est dans la région de Plaisance que Reza Issack (PTr) et Deven Nagalingum (MMM), deux députés sortants de Stanley/Rose-Hill, ont démarré hier soir la campagne dans la circonscription N° 19. Reza Issack a déclaré qu’il a toujours eu une préférence pour une alliance MMM/PTr et que celle-ci « fera beaucoup de bien au pays ». L’ancien PPS a avoué qu’il a eu beaucoup de difficultés, malgré sa bonne volonté, à faire avancer les projets de développement dans les villes de Rose-Hill et Beau-Bassin mais que les choses se sont décantées depuis la concrétisation de cette alliance.

L'alliance PTr-MMM, qui a organisé un congrès conjoint dans une ambiance de campagne électorale, a dit « ouvrir les bras » aux partisans du PMSD et de Guimbeau. La réunion d'hier a d'ailleurs été marquée par la présence de maire de Curepipe, Mario Bienvenue, qui a été invité à monter sur l'estrade.

Virulente sortie de Pravind Jugnauth contre Navin Ramgoolam, qu’il accuse de « patauger dans le communalisme », faisant référence à l’intervention du Premier ministre dimanche dernier à la Doha Academy. Paul Bérenger, qu’il a taxé de « traître », et Rama Sithanen, qualifié de « vanpir », n’ont pas été épargnés. C’était lors d’un comité régional élargi hier au Barthosow Hall, à Nouvelle-France, où les trois candidats de l’Alliance Lepep – Mahen Seeruttun, Sandhya Boygah et Prem Koonjoo – ont officiellement été présentés.

« Lorsqu'un père est chauffeur de taxi et qu'il travaille dur pour payer les études de ses enfants, et lorsque ces derniers ont finalement leur diplôme en poche mais n'ont pas d'emploi et restent des années au chômage ou vont vendre des légumes au marché, ou pa le revolisyon dan pei ? » C'est en tout cas ce qu'a demandé hier soir à Piton Vishnu Lutchmeenaraidoo, candidat de l'Alliance Lepep dans la circonscription No 7 (Piton/Rivière-du-Rempart). Mais l'Alliance Lepep, dit-il, a une solution à ce problème. « L'État va encourir les frais d'une nouvelle année d'études dans des filières qui sont demandées par l'économie du pays. Ce qui devrait faciliter grandement leur embauche par des entreprises », a-t-il déclaré.

e trio Bappoo-Labelle-Anquetil a animé sa première réunion nocturne hier à Cité L'Oiseau à Floréal. S'adressant aux habitants de cette localité, la députée rouge sortante de la circonscription No 16, Sheila Bappoo, s'est longuement attardée sur les projets de l'alliance PTr-MMM en vue de moderniser le pays.

Showkutally Soodhun, président du MSM – et qui a aussi été ministre du Commerce et de l'Industrie après les élections de 2010, est revenu longuement ce matin, lors d'une conférence de presse de l'Alliance Lepep, sur les projets de la State Trading Corporation (STC), qui ont coûté plusieurs milliards de roupies et qui ont fait l'objet de questions à l'Assemblée nationale. Il a brandi les rapports des enquêtes départementales qu'il a qualifiés de « very damning » en soulignant  que l'Alliance Lepep, une fois au pouvoir, « fera de nouvelles enquêtes ». Et de prévenir : « Nou pa pou kit sa koum sa. »

Le duo Bhakhsi-Ng Ping Cheung fait de la résistance à la TEC
En cette période de campagne électorale, la Tertiary Education Commission (TEC), sous la tutelle du ministre de l’Enseignement supérieur Rajesh Jeetah, qui a été une véritable mine de scandales, se signale de nouveau en faisant fi de décisions entérinées en haut lieu. Le tandem composé d’Ashok Kumar Bhakshi, directeur exécutif en sursis, et d’Éric Ng Ping Cheung, bénéficiant d’appui occulte, fait la pluie et le beau temps, avec des règlements de comptes contre des cadres qui ne se laissent nullement marcher sur les pieds.
 

Les deux leaders de l’alliance PTr/MMM seront en congrès à Bois-Chéri ce vendredi. Sur le terrain, c’est la grande mobilisation pour préparer cet événement et définir les stratégies de la campagne. Hier, les deux députés sortant de la circonscription, Pradeep Peetumber et Tassarajen Pillay Chedumbrum, ainsi que le candidat MMM Zouberr Joomye, ont animé une réunion à L’Escalier. Ce dernier s’est dit « très satisfait de la synergie » entre les activistes des deux partis.

En cas de victoire aux prochaines élections générales, l'Alliance Lepep obligera Dan Callikan à quitter la MBC et le remplacera par des « gens compétents », qui donneront également la parole à l'opposition.

« Si PM pa ti donn mwa sa liberte la, pa ti pou kapav fer otan », devait affirmer Anil Bachoo, acclamé comme « le roi de l’Est » hier dans un centre communautaire de Riche-Mare. Le candidat a invité l’assistance présente à « vot blok » et a prôné « une campagne propre et disciplinée », en compagnie de ses deux colistiers, Dhiraj Khamajeet et Viren Ramchurn.

Le coup d’envoi de la campagne électorale a été donné par l’Organisation du Peuple de Rodrigues (OPR) hier après-midi à Mont-Lubin avec la présentation de leurs deux candidats. Le député sortant Francisco François et Buisson Leopold ont été désignés pour reconquérir les deux sièges de Rodrigues lors des prochaines élections générales. L’OPR a démarré en fanfare en mobilisant ses partisans dans une chaude ambiance, le tout ponctué de sa chanson fétiche “I Love OPR”.

Manifeste PTr/MMM : Première mouture du document jeudi

La première version du manifeste électoral de l’alliance PTr/MMM devrait être présentée lors de la prochaine réunion du comité Sithanen, mercredi. À la fin de la semaine dernière, les quelque 60 documents élaborés par les différents sous-comités institués pour la rédaction du programme gouvernemental ont été discutés et intégrés dans un seul document qui devra faire l’objet de nouvelles discussions lors de la prochaine réunion.

Les leaders des partis composant l’Alliance Lepep se sont longuement appesantis, lors d'une conférence de presse au Sun Trust samedi, sur une des mesures phares de leur programme électoral : la pension de vieillesse à Rs 5 000. A cette occasion, Pravind Jugnauth a déclaré que l’augmentation de la pension de vieillesse serait « un acte de bonne foi envers les personnes âgées » alors que, pour Xavier-Luc Duval, « ce sera notre “stimulus package” dans la mesure où l’argent ira directement dans la main du contribuable ».

Le Premier ministre Navin Ramgoolam s’est livré à une attaque en règle contre le leader de l’Alliance Lepep, Sir Anerood Jugnauth, dans un discours à la Doha Academy, à Eau-Coulée, hier matin. « Mo le kone ki sa mizilman ki pou vinn prezidan avek Anerood Jugnauth ki finn dirr ki ena insanite dan Coran ? » a-t-il lancé devant une assistance composée de parents d’élèves du collège Doha Academy, en présence de plusieurs ministres et parlementaires du PTr et du MMM.

C’est à Saint-Pierre que Navin Ramgoolam et Paul Bérenger ont démarré samedi une tournée que les deux leaders comptent faire ensemble à travers le pays. Ils enchaîneront avec une réunion à la municipalité de Curepipe demain suivie d'une autre à Roche-Bois mercredi et d'une troisième à Bois-Chéri vendredi. A St-Pierre, les deux leaders ont présenté les trois candidats de l’Alliance de l’Unité et de la Prospérité pour les prochaines élections, à savoir Suren Dayal, Ashok Jugnauth et  Sanjiven Permal. Ils en ont profité pour faire une sortie contre Pravind Jugnauth, candidat de l’Alliance Lepep, dans la circonscription et ont demandé que celui-ci enregistre « son plus mauvais score à Maurice ».

 "Meeting Vacoas finn fer bannla tranble", déclarait sir Anerood Jugnauth, leader de l'Alliance Lepep, à Rivière du Rempart vendredi soir. "David pou fini Goliath", renchérissait Vishnu Lutchmeenaraidoo.

Navin Ramgoolam, leader du PTr, appelle à des “élections corrections pires que celles de 1995”, quand la première alliance PTr-MMM avait déjà remporté un 60/0 face au MSM. Le leader de rouges demande particulièrement aux électeurs de Quartier-Militaire/Moka de voter de manière telle que le leader du MSM, Pravind Jugnauth, réalise le pire score d’un candidat de l’alliance de l’opposition. C’était hier après-midi à St-Pierre lors du lancement officiel de la campagne électorale du PTr-MMM au N°8 en présence du leader du MMM, Paul Bérenger, et des trois candidats probables rouge-mauve de la circonscription.

La pension de vieillesse à Rs 5 000 a été largement commentée pendant la conférence de presse de l’Alliance Lepep, hier après-midi au Sun Trust Building. C’est d’emblée que le leader du PMSD, Xavier-Luc Duval (XLD), a fait ressortir que cette mesure annoncée par sir Anerood Jugnauth au meeting de Vacoas le 12 dernier n’a pas laissé l’alliance PTr-MMM indifférente.

  • La publication des Writs of Elections fixant les dates du Nomination Day et du Polling Day pas avant le lundi 3 novembre
  •  Première réunion, hier, du Campaign Committee de l’alliance PTr-MMM et le manifeste électoral prêt pour aller sous presse
  •  Trois rendez-vous de Ramgoolam et de Bérenger avec les femmes le 9 novembre, les jeunes le 15 et les membres du       troisième âge le 22
  •  Sir Anerood Jugnauth, leader de l’Alliance Lepep, à  Nouvelle-France ce mardi et à Mahébourg le lundi 3
  •  Réunion de l’Electoral Supervisory Commission cette semaine avec à l’ordre du jour le choix des 21 Returning Officers en prévision du Nomination Day

 "Meeting Vacoas finn fer bannla tranble", déclarait sir Anerood Jugnauth, leader de l'Alliance Lepep, à Rivière du Rempart vendredi soir. "David pou fini Goliath", renchérissait Vishnu Lutchmeenaraidoo.

Rodrigues se réveille à l’idée que les prochaines élections générales anticipées sont derrière la porte. Les premières manœuvres ont été engagées par le Mouvement Rodriguais (MR) de Nicolas Von Mally et le Front Patriotique Rodriguais (FPR) de Johnson Roussety avec un double objectif de remporter les deux sièges à pourvoir dans cette circonscription pour ensuite déloger l’Organisation du Peuple de Rodrigues (OPR) de Serge Clair de la tête de l’Assemblée Régionale et de l’Executive Council. De son côté, Serge Clair préfère miser sur le bilan de douze ans d’autonomie de Rodrigues, anniversaire célébré dimanche dernier à Grande-Montagne.

Avec la confirmation plus qu’officielle que les Writs of Elections ne seront pas publiés avant le 3 novembre, les listes d’électeurs dans les 20 circonscriptions de Maurice sont actuellement en vedette du côté de la Commission électorale. Ces documents officiels avec les noms des électeurs, par Voting Ward, sont convoités par les états-majors des différents partis politiques de même que par les aspirants candidats.

Le leader du Mouvement Liberater, Ivan Collendavelloo, a déclaré que la population s'attend à « quelque chose de mieux que ce qui lui est offert par l'alliance PTr-MMM ». C'était lors d'une conférence de presse donnée hier après-midi pour présenter un nouvel adhérant à son parti, à savoir l'ancien membre du MMM Sangeet Fowdar. « Nous adhérons pleinement aux mesures annoncées dimanche dernier pour les mettre en place immédiatement après la prise du pouvoir. »