Politique

« Loin de nous décourager nous voulons déployer tous les efforts nécessaires pour donner un nouveau dynamisme au MMM », a fait comprendre le leader du MMM, Paul Bérenger au Mauricien ce matin.

Avec en toile de fonds la teneur du rapport du Directeur de l’Audit pour l’exercice financier 2013, la première session de la VIe Assemblée Nationale s’ouvrira lundi à 11 heures avec la cérémonie de prestation de serment des parlementaires.

Dans le cadre de l’installation du gouvernement de l’Alliance Lepep, les dirigeants de la Federation of Parastatal Bodies and other Unions (FPBOU) disent vouloir « enn gran kout balie » dans les corps para-étatiques du pays. Ils exigent davantage de transparence et de redevabilité à la MBC, à l’Irrigation Authority, la SICOM et la CNT, entre autres. Ils réclament aussi l’institution d’une Parastatal Bodies Service Commission.

Le Parti travailliste réunit demain pour la première fois son bureau politique depuis sa défaite aux élections générales du 10 décembre dernier.

Sir Bhinod Bacha, ancien bras droit de sir Anerood Jugnauth pendant les dix premières années du Prime Ministership de celui-ci dans les années 80 et 90, et reconverti depuis récemment en tant que Senior Adviser de Navin Ramgoolam au Prime Minister’s Office, n’aura d’autre choix en cette fin de semaine que de prendre la porte de sortie.

L’un des premiers rendez-vous du nouveau ministre de l’Environnement et de la Protection contre les Catastrophes naturelles et de la Beach Authority, Raj Dayal, a été avec le commissaire de police, Dhun Iswur Rampersad, et le commandant de la Special Mobile Force (SMF), Khemraj Servansing.

Le Premier ministre, Sir Anerood Jugnauth, et ses vingt-quatre ministres ont prêté serment sur la Constitution devant le Président de la République, Kailash Purryag, à la State House hier, marquant ainsi leur entrée officielle en fonction. La cérémonie officielle, suivie d’une réception, s’est déroulée dans une ambiance de détente et de festivités avant que ne commencent les choses sérieuses, dès aujourd’hui, lorsque les ministres prendront connaissance des dossiers qui les attendent.

Les dirigeants et partisans du PMSD, avec à leur tête Xavier-Luc Duval, sont venus se recueillir sur la tombe de Sir Gaëtan Duval au cimetière St-Jean hier, peu avant la prestation de serment des ministres à la State House à Réduit. Dans une déclaration à la presse, le leader du PMSD a expliqué qu’ils étaient venus se ressourcer auprès du tribun.

Pour chasser Navin Ramgoolam du pouvoir, le peuple a porté son choix sur L’Alliance Lepep, qui savoure une victoire qui n’est peut-être pas totalement la sienne. Les élections de 2014 ont également permis aux électeurs de lancer un message fort : il n’est pas aussi dupe et docile qu’on veut bien le croire.

Narendranath Gopee, président de la Federation of Civil Service and Other Unions (FCSOU), s’est exprimé hier après-midi sur l’arrivée du nouveau gouvernement ainsi que la nomination des nouveaux ministres. Le porte-parole de ce syndicat souhaite que la liste des ministres soit revue, avec notamment une éventuelle nomination de Toolsyraj Benydin, ancien syndicaliste. Ce point de presse s’est tenu dans les locaux de la FCSOU à Port-Louis.

Exprimant les attentes de la Confédération des travailleurs du secteur privé dans le cadre de l’installation du nouveau gouvernement MSM-PMSD-ML, Jane Ragoo, lors d’une rencontre avec la presse mardi, a affirmé que « nou lalit li res antie par rapor a bann amandman a la lwa du travay ». Elle a annoncé une intensification de la lutte syndicale sur le terrain.

Le MMM a enregistré trois démissions en l’espace d’une semaine après sa défaite aux élections générales en alliance avec le Parti travailliste. Il s’agit de Jenny Motealoo, de Dhanraj Boodhoo et de Vinay Koonjul.

  • Le ministre des Finances, Vishnu Lutchmeenaraidoo, précisera 
demain après-midi la position du GM sur la compensation salariale de Rs 400 à Rs 800
  • Le DPM Xavier-Luc Duval s’installe dans les bureaux évacués par son prédécesseur, Rashid Beebeejaun
  • Retour de Vishnu Lutchmeenaraidoo, 24 ans après, dans les locaux rénovés des Finances à l’hôtel du gouvernement
  • Première réunion du conseil des ministres présidée par sir Anerood Jugnauth après 11 ans, demain à partir de 11 heures
  • Prestation de serment des parlementaires au sein de l’hémicycle et élection du 11e Speaker de l’Assemblée nationale, Maya Hanoomanjee, lundi matin
  • Mahen Jhugroo désigné Chief Whip de la majorité et Rajesh Bhagwan reconduit en tant que Whip de l’opposition

Huit jours après la proclamation des résultats des élections générales avec la victoire de l’Alliance Lepep, le nouveau gouvernement dirigé par sir Anerood Jugnauth entre effectivement en fonctions cet après-midi. Les 24 ministres ont prêté serment cet après-midi devant le président de la République, Kailash Purryag, lors de la Swearing-in ceremony à la State House et s’apprêtent à participer, dès demain à 11 heures, à leurs premières délibérations du conseil des ministres. Dans l’immédiat, c’est davantage le volet de l’intendance qui retient l’attention même si très vite les dossiers prioritaires au niveau de chaque ministère remonteront à la surface.

Le Mouvement Travayis Militant (MTM) est appelé à devenir la troisième force du pays. C’est l’avis de Vasant Bunwaree, qui a invité les « petits partis » à se rallier derrière lui.

Le leader du MMSD a tenu un point de presse hier au Domaine des Aubineaux, à Forest-Side, au cours duquel Éric Guimbeau a salué le courage du nouveau Premier ministre, sir Anerood Jugnauth, lors des dernières élections.

Navin Ramgoolam a fait sa première sortie officielle depuis sa défaite électorale du 10 décembre dernier à l’occasion de la cérémonie organisée devant le Samadhi de SSR au Jardin de Pamplemousses pour célébrer l’anniversaire de la mort de sir Seewoosagur Ramgoolam, disparu le 15 décembre 1995.

La guerre des ministères dans le nouveau gouvernement dirigé par sir Anerood Jugnauth, comprenant le MSM, le PMSD et le ML, n’aura pas lieu, à en croire Xavier-Luc Duval.

Le nouveau Cabinet, présidé par le Premier ministre, Sir Anerood Jugnauth, prêtera serment devant le Président de la République, Kailash Purryag, à la State House, demain à 14 h. La répartition des portefeuilles ministériels entre les trois partenaires de l’Alliance Lepep s’établit comme suit : 17 au MSM, quatre au PMSD, qui avait souhaité en obtenir plus, et trois au ML. Pour l’instant, le portefeuille de Rodrigues reste avec le Premier ministre. Trois femmes, Leela Devi Dookun-Luchoomun, Aurore Perraud et Fazila Daureeawoo, siégeront au sein du conseil des ministres.

Le nouveau gouvernement du Premier ministre, sir Anerood Jugnauth, prêtera serment devant le président de la république, Kailash Purryag, mercredi à 14 heures. Trois femmes feront partie du nouveau gouvernement, soit Leela Devi Dookun (Education), Aurore Perraud (Egalité des Genres) et Fazila Dawreeawo (Sécurité sociale) avec le PMSD bénéficiant de quatre ministères et le Muvman Liberater de trois portefeuilles. La surprise demeure la promotion d’Etienne Sinatambou (MSM) au poste de ministre des Affaires étrangères, poste lorgné par Anil Gayan, le No 2 du Muvman Liberater, qui sera le ministre de la Santé publique.

Maurice a accueilli 91 234 touristes en novembre 2014, soit une croissance de 2,4 % par rapport à la performance enregistrée pour le mois correspondant de 2013. Pour la période janvier-novembre 2014, le nombre total des arrivées s’élève à 918 184, soit une progression de 4,8 % comparativement à la même période de l’année dernière.

Les élections du maire et de son adjoint pour 2015 pour la ville de Curepipe se tiendront lundi prochain. Entre-temps, la municipalité donnerait la priorité au nettoyage de la ville post-élection pour la préparer à la période festive.

Le nouveau Premier ministre, sir Anerood Jugnauth, qui s’est rendu officiellement à la State House, hier matin, s’est donné un délai supplémentaire de 72 heures pour présenter au Président de la République, Kailash Purryag, le nouveau gouvernement issu des urnes. La succession de rencontres et de consultations à haut niveau entre les dirigeants de l’Alliance Lepep depuis la fin de la semaine dernière ira crescendo jusqu’à l’échéance de jeudi matin avec la composition du nouveau gouvernement et la cérémonie de prestation de serment des ministres jeudi après-midi devant le chef de l’État. Dans le même souffle, les 69 parlementaires élus, y compris les sept députés Best Losers désignés par la Commission électorale vendredi, devront s’attendre à participer à la première séance de l’Assemblée nationale avec la prestation de serment et l’élection de « Madam The Speaker » en la personne de Maya Hanoomanjee et du Deputy-Speaker, dont le choix pourrait se faire entre Adrien Duval du PMSD et Ravi Rutnah du MSM. Très vite, le gouvernement mené par SAJ devra avoir recours à un amendement à la Constitution pour valider la nomination de plus de deux vice-Premiers ministres outre le Deputy-Prime Minister, Xavier-Luc Duval.

C’est le président du conseil de district de Flacq, Vikram Hurdoyal, un apparenté travailliste et qui voulait à tout prix se porter candidat sous la bannière de sa famille politique ou même celle de l’Alliance Lepep soit au N°9 ou au N° 10 qui a recueilli le plus grand nombre de voix sur son nom lors des dernières législatives puisqu’il n’était pas loin de recueillir 10 000 votes à Montagne Blanche/Grande Rivière Sud-Est. Avec les 9 775 votes obtenus, soit 24,72% sous la bannière de son nouveau mouvement Réveil des Jeunes, il s’est classé septième juste derrière la candidat de l’Alliance de l’Unité et de la Modernité Indranee Seebun, qui n’a obtenu que 11 549 votes et 29,2% des suffrages exprimés.

Le 9 octobre dernier, quand sir Anerood Jugnauth lançait sa campagne électorale dans son fief au N°7, le candidat qu’il était alors disait à ses activistes que “la victoire à Rivière-du-Rempart devra être totale”. Les plus fervents activistes du MSM présents ce jour-là au collège Universal étaient sans doute loin de s’imaginer que le message du leader de l’Alliance Lepep s’avérerait deux mois plus tard.