Politique

À Curepipe, en l’absence du PTr, les élections municipales du 14 juin se joueront entre l’Alliance Lepep et le MMM, avec le MMSD en embuscade. À la lumière des déclarations des dirigeants des différentes formations, il apparaît que le principal thème de la campagne électorale sera de « redonner à la Ville lumière son lustre d’antan ». Les dirigeants du PMSD et du MMM évoquent la détérioration de la situation de la ville, chacun accusant l’autre d’être responsable de l’état dans lequel se trouvent l’Hôtel de Ville et le Forum qui accueille chaque semaine la foire maraîchère, ainsi que de l’absence de loisirs dans la ville.

Les huit arrondissements de Port-Louis ont enregistré un total de 188 candidatures pour les 32 postes de conseillers à pourvoir. Les centres de dépôt de ces candidatures du N° 4 (GMD Atchia State College) et du N° 5 (Jean Lebrun Govt. School) se sont démarqués avec 34 et 31 inscrits respectivement.

Malgré la journée ensoleillée, rare en cette période hivernale pour Vacoas/Phœnix, la ville, qualifiée de « morte » par les candidats en lice, a connu un « Nomination Day » particulièrement calme. Si ce n’est quelques rares rallyes de partisans dans certaines artères de la ville, qui sont venus secouer la léthargie caractéristique de la région.

Comme dans les autres villes, le Nomination Day à Quatre-Bornes aura été marqué par l’indifférence générale des citadins, qui vaquaient à leurs occupations du samedi comme à l’accoutumée. À peine ont-ils levé les yeux au passage des deux principaux blocs en lice dans les artères de la Ville des Fleurs : l’Alliance Lepep et le MMM. Les 58 917 électeurs de Quatre-Bornes auront à faire leur choix parmi les 85 candidats.

L'enregistrement des candidats s'est déroulé dans une ambiance bon enfant pour les six arrondissements de Vacoas/Phoenix. La journée a démarré dès 9h30 pour les candidats des deux principaux blocs en lice, à savoir l'Alliance Lepep et le MMM. Les candidats de l'Alliance Lepep étaient à pied d'oeuvre dès le matin faisant le tour des centres. Les partisans des deux blocs ont organisé leurs rallyes, munis d'oriflammes et de banderoles dans les rues des villes Vacoas/Phoenix.

Le dépôt des candidatures dans les six arrondissements de Beau-Bassin/Rose-Hill s'est déroulé dans une ambiance calme et sobre. Au total, 70 candidatures ont été enregistrées pour les 24 sièges au Conseil municipal. Si dans le camp du MMM on donnait le sentiment d'être mieux préparé pour cet exercice administratif, en revanche, dans celui de l'Alliance Lepep une certaine confusion se faisait sentir. Renseignements pris : c'est tard, vendredi soir, que des retouches ont dû être apportées à la liste initiale des candidats qui avait été préalablement circulée à la presse.

200 candidats se sont faits enregistrer, hier après-midi, sous la bannière de six formations politiques dans les cinq arrondissements de la ville de Curepipe. Le gender quota a été respecté par l'ensemble des partis présents et aucune anomalie n'a été constatée par la Commission électorale après la fermeture des bureaux de vote  à 15h.

A la fermeture des centres de dépôts de candidatures hier dans la ville des Fleurs, 85 candidats s'étaient faits enregistrés, dont le plus grand nombre dans l'arrondissement No 5, qui comptera 26 candidats. Outre les deux gros blocs politiques, à savoir le MMM et l'Alliance Lepep, dont les candidats se retrouvent dans les cinq wards, d'autres comme le Forum Citoyens Libres ou Rezistans ek Alternativ, de même que Les Verts Fraternels, se positionnent à briguer les suffrages à Quatre-Bornes, où le dépôt de candidatures s'est déroulé dans une ambiance cordiale entre les candidats qui se sont croisés en se rendant dans les différents centres de dépôts.

C'est dans le calme absolu et dans la tranquillité que s'est déroulé l'enregistrement des candidats pour les élections municipales du 14 juin prochain. Comme annoncé, l'Alliance Lepep et le Mouvement Militant Mauricien (MMM) ont fait enregistrer leurs candidats dans tous les wards de la capitale et le Front Solidarité Mauricien (FSM) dans certains wards. Quelques petits partis ainsi que des candidats indépendants se sont également fait inscrire.

A Jour J – 20 pour les élections municipales, le Nomination Day dans les 30 arrondissements des cinq villes a accouché de 539 candidatures, dont 174 investitures féminines, pour les 120 sièges de conseiller municipal à pourvoir. Toutefois, toute comparaison avec les 347 candidatures des dernières élections municipales de décembre 2012 peut être considérée comme étant inappropriée vu que le nombre d'élus par arrondissement est passé de trois à quatre. Toujours au chapitre des chiffres, la capitale se retrouve avec un nombre record de candidatures, soit 188, dont le plus grand nombre, 34, est au Ward IV avec pour Nomination Centre la GMD Atchia SSS.

Jusqu’à fort tard, hier, la Commission électorale était à pied d’œuvre en vue du Nomination Day pour les élections municipales dans les 30 arrondissements des cinq villes. Le commissaire électoral, Irfan Rahman, se déclare satisfait des préparatifs déjà engagés pour le scrutin du dimanche 14 juin prochain. Le défi du jour porte sur la nouvelle disposition de la Local Government Act au sujet du Gender Neutral dans les candidatures.

La création prochaine d’une alliance des compagnies aériennes de l’indianocéanie, l’installation de centres à Madagascar et aux Seychelles dédiés à la sécurité maritime, ou encore la création à Madagascar d’une unité de coordination des projets de sécurité alimentaire figurent parmi les principales décisions prises par le 30e Conseil de la Commission de l’océan Indien (COI).

JRosnay Rose et Louis Dario Charles, condamnés à trois ans de prison pour vol et complicité de vol respectivement en cour de première instance, avaient interjeté appel.

La République tchèque veut développer des relations d’affaires avec Maurice dans le cadre de sa politique de renforcement de sa coopération avec l’Afrique. Une mission de prospection dirigée par le ministre des Affaires étrangères Lubomir Zaoralek effectuera une visite chez nous du 28 au 30 mai.

À la veille du Nomination Day en vue des élections municipales du 14 juin, les deux principales forces politiques, l’Alliance Lepep et le MMM, affichent la confiance. De son côté, Rezistans ek Alternativ, qui se présente comme la troisième force, sera également de la partie dans les cinq villes.

La liste des candidats de Rezistans ek Alternativ, qui brigueront les suffrages en vue des municipales du 14 juin, a été finalisée mercredi soir au cours d’une réunion spéciale.

L’Alliance Lepep a tenu un grand rassemblement à Mont-Roches, hier soir, pour lancer sa campagne pour les municipales à Beau-Bassin/Rose-Hill et présenter ses 24 candidats. Étaient présents, Pravind Jugnauth Xavier-Luc Duval, respectivement leaders du MSM et du PMSD, la députée sortante du N° 19 et ministre de la Sécurité sociale Fazila Daureeawoo, et le ministre de la Jeunesse et des Sports, Yogida Sawmynaden, entre autres.

 - BEAU-BASSIN/ ROSE-HILL WARD 1 -  -  - 
 - NOM  - AGE - ADDRESSE - PROFESSION/ PARCOURS POLITIQUE
1 - CALCATEEA Iqbal - 54 - Hugnin Road Stanley Rose-Hill - Marketing Manager (Décoration Intérieur)
2 - CHRISTIAN Marie Noëlle Sindy - 38 - Avenue des Palmiers Block C1 Cité Trèfles Rose-Hill - Educatrice dans une école spécialisée Travailleur social Conseillère Sortante 

Le Mouvement Patriotique (MP), qui a été lancé dimanche dernier à l’auditorium Octave Wiehe, réunira son premier comité national samedi prochain à la municipalité de Quatre-Bornes. « Ce sera l’occasion pour nous de choisir des représentants dans chacune des 20 circonscriptions du pays. Une place spéciale sera réservée aux jeunes, qui sont nombreux à manifester leur intérêt pour notre parti », a déclaré Alan Ganoo, dirigeant de cette nouvelle formation politique, lors d’une conférence de presse hier.

Le Parti travailliste (Ptr) refuse de participer aux élections municipales prévues pour le 14 juin prochain, a annoncé mercredi après -midi  le leader du Parti travailliste, Navin Ramgoolam à l’issue de la réunion du bureau politique  de son parti au Square Guy Rozemont.

Le leader du PTr, Navin Ramgoolam, et l’ancien porte-parole de ce parti, Arvin Boolell, ont eu une nouvelle réunion ce matin dans la perspective de la réunion du Bureau politique (BP) rouge prévue au square Guy Rozemont cet après-midi. Les deux dirigeants devraient être présents à la réunion de cet après-midi durant laquelle la participation éventuelle du PTr aux prochaines élections municipales sera décidée.

Commentant la décision de Me Antoine Domingue de reprendre ses fonctions au sein du conseil d'administration de la FSC, le ministre de l'Énergie et des Utilités publiques Ivan Collendavelloo s'est réjoui que « l'intérêt supérieur du pays » a primé.

Lors d’une rencontre avec la presse fin de semaine dernière, les désormais anciens membres de la branche MMM de Résidence Kennedy ont confirmé leur adhésion au MSM. Parmi les raisons évoquées : un manque de progrès consternant depuis les 25 à 30 dernières années. « Il est maintenant temps d’offrir un meilleur avenir à nos enfants. »

Arvin Boolell, qui a démissionné comme porte-parole du PTr mardi dernier, est attendu au square Guy Rozemont demain pour la réunion du Bureau politique (BP). Il s’est entretenu ce matin avec le leader du PTr, Navin Ramgoolam. Un nouveau contact entre les deux dirigeants du PTr était prévu dans le courant de la journée. Les deux hommes ont passé en revue la situation au sein de leur parti, dont il a été question d’un plan de restructuration et dont la mise en œuvre avait commencé.