Politique

L’absence du vice-Premier ministre Xavier-Luc Duval et du ministre Roshi Bhadain a été vivement déplorée mercredi soir lors d’une rencontre des citoyens de la paroisse de St Patrick, Rose-Hill, avec les députés et maires de l’Alliance Lepep de Stanley/Rose-Hill et de Belle-Rose/Quatre-Bornes, à la Salle Dominique Migale. Au point où Ivan Collendavelloo est venu à plusieurs reprises à la rescousse de son collègue bleu.

Les premières interpellations parlementaires déposées en prévision de la prochaine séance de l’Assemblée nationale indiquent que l’ancien partenaire d’affaires de Nandanee Soornack et le plus VIP des Viré Mam, Rakesh Gooljaury, sera en vedette. D’autre part, l’Opposition prévoit une opération "bate rande" en ce qui concerne les Advisers et autres nominés politiques après l’exercice de déballage des allocations et Fringe Benefits alloués aux « plus Rs 100 000 Boys » de Navin Ramgoolam. De son côté, le Chief Whip, Mahen Jhugroo, ne compte pas lâcher prise par rapport aux avantages, dont a bénéficié l’entourage de Navin Ramgoolam, dont Me Geoffrey Cox, ces dernières années.

Rencontrant la presse hier après-midi, le leader de l’opposition, Paul Bérenger, s’est dit convaincu que ce sont les contribuables mauriciens qui seront appelés « à combler le trou financier de Rs 13,6 milliards » constaté par les ex-administrateurs spéciaux au niveau des comptes de la BAI Co. Il a dénoncé le fait que le ministre Roshi Bhadain a « fait de son mieux pour perdre du temps » dans le cadre de sa réponse à la Private Notice Question de mardi dernier, au point, dit-il encore, d'avoir été rappelé à l’ordre à plusieurs reprises par le Deputy Speaker Adrien Duval.

En marge du grand rassemblement à Kewal Nagar le 20 septembre pour célébrer les 115 ans de la naissance de sir Seewoosagur Ramgoolam, le PTr a lancé sa campagne de mobilisation sur le terrain avec une réunion politique nocturne hier à Buckingham, Rose-Hill. Les principaux intervenants ont tiré à boulets rouges sur le MSM, Arvin Boolell affirmant à l’assistance que « SAJ est un accident de parcours ». Ce rassemblement politique a été l’occasion pour Rama Valayden de faire sa toute première sortie dans la circonscription N° 19.

Après la première partie des questions parlementaires, hier, le vice-Premier ministre, Ivan Collendavelloo, a indiqué que le rapport de la Banque mondiale sur le secteur énergétique, initialement attendu pour mars dernier, a été soumis au ministère de l’Énergie et des Services publics le 15 juillet. Une copie de ce rapport a été déposée au Parlement hier.

La convention dans le cadre du Double Taxation Avoidance Agreement (DTAA) avec le gouvernement indien n’a pas encore été signée. C’est la réponse formulée par le ministre des Finances et du Développement économique, Vishnu Lutchmeenaraidoo, à une question parlementaire du député de l’opposition Reza Uteem.

En réponse à une interpellation parlementaire du Chief Whip Mahen Jhugroo, le Premier ministre, sir Anerood Jugnauth, a déposé sur la table de l’Assemblée nationale la liste des 30 Advisers ayant servi sous Navin Ramgoolam, au Prime Minister’s Office, au cours de ces deux derniers mandats dans la majorité, les salaires et autres “Fringe Benefits” accordés sous ces contrats crevant la barre des Rs 100 000, sans compter les voitures officielles mises à leur disposition.

Le Premier ministre a affirmé que la Dangerous Drug Act sera amendée pour couvrir les drogues synthétiques, qui ont pris de l'ampleur, affectant notamment de jeunes collégiens. Sir Anerood Jugnauth a donné cette réponse dans le cadre d'une interpellation du député Adil Ameer Meeah, qui voulait savoir le nombre d'arrestations effectuées depuis le début de l'année et le nombre de décès rapportés à la police en lien avec la consommation de ce type de drogues.

Comme il fallait s’y attendre, l’écroulement de l’empire Rawat, évalué à environ Rs 35 milliards, a retenu l’attention pour la reprise des travaux de l’Assemblée nationale à la mi-journée. Toutefois, le BAI Ponzi Scheme, qui continue à hanter l’actualité et cela depuis le 2 avril, a été décortiqué en mode cool lors de la Private Notice Question du leader de l’opposition, Paul Bérenger. Force est de constater que des 35 minutes allouées par le Deputy Speaker, Adrien Duval, le ministre des Services financiers, Roshi Bhadain, s’est approprié au moins 26 minutes pour faire état des différentes étapes de la fraude au sein du groupe et cela en dépit de plusieurs rappels d’Adrien Duval, remplaçant Maya Hanoomanjee, qui participe à une conférence des Speakers à New York.

Maurice accueille à partir de demain la conférence consacrée à l’économie bleue organisée par l’Indian Ocean Rim Association (IORA) en collaboration avec le gouvernement mauricien. La conférence ministérielle sera inaugurée par le Premier ministre, sir Anerood Jugnauth, jeudi matin à l’hôtel Méridien.

Alors que les travaux parlementaires reprennent mardi, le conseil des ministres a approuvé hier trois textes de loi qui seront présentés à l'Assemblée nationale. Il s'agit du Mauritius Renewable Energy Agency Bill, du Roads (Amendment) Bill et du Pharmacy Council Bill. Le Mauritius Renewable Energy Agency Bill prévoit la création d'une agence responsable de la promotion du développement et de l'utilisation de l'énergie renouvelable. Le Roads (Amendment) Bill, lui, permettra de donner aux autorités les pouvoirs appropriés pour empêcher que l'eau, la terre et autres déchets provenant d'un terrain privé soient déversés sur la route ainsi que dans les drains. Enfin, le Pharmacy Council Bill préconise une meilleure régulation pour la profession de pharmacien et l'établissement d'un Pharmacy Council à Maurice. Le conseil permettra l'enregistrement des pharmaciens et le pré-enregistrement des apprentis pharmaciens. Il prévoit également l'enregistrement des étrangers autres que ceux résidant dans l'île comme pharmaciens étrangers ou comme pharmacien visiteur. Le conseil exercera et maintiendra la discipline dans la profession de pharmacien et encouragera le développement dans le domaine pharmaceutique.

Fonder un journal avec l'argent des capitalistes pour défendre les travailleurs, ainsi s'exprimait avec interrogations, Emmanuel Anquetil, le père fondateur du syndicalisme mauricien et un des cofondateurs du Parti travailliste. Cette réflexion pourrait a fortiori s'appliquer également à tout parti politique qui se respecte. Mais les élections du 10 décembre de l'année dernière, la 24è dans notre histoire politique, nous ramènent hélas à la dure réalité que l'argent est toujours au centre de toute joute électorale ici où ailleurs.

Le galimatias de mauvais goût qui n'a même pas quelque chose à voir avec les couleurs chatoyantes des aires de jeux des écoles maternelles a ainsi été expliqué par une mise au point adressée cette semaine à la rédaction de Week-End (voir plus loin) par le service de communication du bureau du Premier ministre adjoint et ministre du Tourisme. Et quelle explication !

C'est la rentrée parlementaire ce mardi après trois mois de vacances. À l'agenda, aucun débat sur des projets de loi, si ce n'est la présentation de trois textes en première lecture seulement, tandis qu'à l'item Parliamentary Questions, c'est le même plat réchauffé qui nous est servi, les parlementaires de la majorité ciblant l'ancien gouvernement jusqu'à enfoncer des portes ouvertes comme sur le coût de la commission d'enquête sur les courses hippiques et les travaillistes, et l'opposition s'intéressant à des sujets d'actualité comme la gestion de l'affaire BAI, la prolifération des drogues synthétiques et le sort réservé par la police à l'avoué Pazhany Tandrayen.

Lors de sa conférence de presse hier, Rezistans ek Alternativ (R&A) a commenté différents sujets de l'actualité, soit la construction de nouveaux hôtels, le Nine-Year Schooling et l'émergence de nouveaux groupes d'opposition.

Compte tenu de la baisse conséquente des prix des produits pétroliers sur le marché mondial, le MMM, par la voix de son leader, Paul Bérenger, a réclamé hier une baisse des prix des carburants — essence et diesel — vendus à la pompe, de même qu'une baisse généralisée des tarifs d'électricité. Paul Bérenger doute par ailleurs du partenariat envisagé avec AirAsia pour Air Mauritius. Il veut savoir qui a fait un tel choix de partenaire pour la compagnie nationale d'aviation.

Le porte-parole du MMM pour les questions économiques, Reza Uteem, a lors d’une conférence de presse tenue hier, qualifié les objectifs fixés par le Premier ministre dans sa Economic Mission Statement de samedi dernier « d’irréalistes et d’irréalisables ».

Le Premier ministre, Sir Anerood Jugnauth, se rendra en Inde en octobre prochain pour participer à la troisième édition du Sommet Inde-Afrique qui se tiendra du 26 au 30 de ce mois à New Delhi. C’est ce qu’a confirmé le ministre indien de la Culture, du Tourisme et de l’Aviation Civile, Mahesh Sharma, lors d’un entretien à la presse samedi dernier avant de rentrer en Inde.

Le président de la République du Ghana, John Dramani Mahama, a quitté le pays hier aux termes d'une visite de quatre jours dominée par la signature de plusieurs accords de coopération, dont celui portant sur la création d'une technopole à Tema.

Ayant récemment animé un séminaire à Rodrigues à l’intention des fonctionnaires, le président de la Government Service Employees Association (GSEA), Radhakrishna Sadien, souligne la nécessité d’une fonction publique débarrassée de toute opacité concernant les recrutements. La PSC déléguant son pouvoir à l’administration de Rodrigues, il y a, selon le syndicaliste, « une perception que certains sont laissés sur la touche avec ce système ». L’idéal, pour lui, « c’est qu’il y ait un service civil efficace et indépendant ». Mais pour cela, « il faut une branche de la PSC à Rodrigues pour les recrutements et promotions ».

Alors que le président de la République du Ghana, John Dramani Mahama, poursuit sa visite à Maurice qui prend fin demain, l’accord sur la création du Technology Park à Accra sera signé cet après-midi. Le protocole d’accord sera paraphé par le ministre ghanéen de la Communication, Edward Omane Boamah et le ministre des Finances Vishnu Lutchmeenaraidoo.

La création du TEMA Technology Park à Accra, au Ghana, fera l’objet d’un protocole d’accord, lequel sera signé demain entre les gouvernements mauricien et ghanéen en présence du président du Ghana, actuellement en visite officielle chez nous.

L’importance de l’approfondissement du partenariat stratégique entre le Ghana et Maurice a été soulignée avec force hier lors des différents discours prononcés par le président du Ghana, John Dramani Mahama, et le Premier ministre sir Anerood Jugnauth aussi bien après la session de travail qu’ils ont eue au bâtiment du trésor que durant le banquet offert par le chef du gouvernement au Centre de conférence international Swami Vivekananda.

Libreville, au Gabon, accueille depuis hier le 14e Forum de l’AGOA qui comprend une réunion ministérielle Afrique/États-Unis. Cette réunion intervient après l’adoption par le congrès américain de l’extension de l’AGOA pour les dix prochaines années. Maurice y est représentée par le ministre des Affaires étrangères, Étienne Sinatambou.