Politique

Manifeste PTr/MMM : Première mouture du document jeudi

La première version du manifeste électoral de l’alliance PTr/MMM devrait être présentée lors de la prochaine réunion du comité Sithanen, mercredi. À la fin de la semaine dernière, les quelque 60 documents élaborés par les différents sous-comités institués pour la rédaction du programme gouvernemental ont été discutés et intégrés dans un seul document qui devra faire l’objet de nouvelles discussions lors de la prochaine réunion.

Les leaders des partis composant l’Alliance Lepep se sont longuement appesantis, lors d'une conférence de presse au Sun Trust samedi, sur une des mesures phares de leur programme électoral : la pension de vieillesse à Rs 5 000. A cette occasion, Pravind Jugnauth a déclaré que l’augmentation de la pension de vieillesse serait « un acte de bonne foi envers les personnes âgées » alors que, pour Xavier-Luc Duval, « ce sera notre “stimulus package” dans la mesure où l’argent ira directement dans la main du contribuable ».

Le Premier ministre Navin Ramgoolam s’est livré à une attaque en règle contre le leader de l’Alliance Lepep, Sir Anerood Jugnauth, dans un discours à la Doha Academy, à Eau-Coulée, hier matin. « Mo le kone ki sa mizilman ki pou vinn prezidan avek Anerood Jugnauth ki finn dirr ki ena insanite dan Coran ? » a-t-il lancé devant une assistance composée de parents d’élèves du collège Doha Academy, en présence de plusieurs ministres et parlementaires du PTr et du MMM.

C’est à Saint-Pierre que Navin Ramgoolam et Paul Bérenger ont démarré samedi une tournée que les deux leaders comptent faire ensemble à travers le pays. Ils enchaîneront avec une réunion à la municipalité de Curepipe demain suivie d'une autre à Roche-Bois mercredi et d'une troisième à Bois-Chéri vendredi. A St-Pierre, les deux leaders ont présenté les trois candidats de l’Alliance de l’Unité et de la Prospérité pour les prochaines élections, à savoir Suren Dayal, Ashok Jugnauth et  Sanjiven Permal. Ils en ont profité pour faire une sortie contre Pravind Jugnauth, candidat de l’Alliance Lepep, dans la circonscription et ont demandé que celui-ci enregistre « son plus mauvais score à Maurice ».

 "Meeting Vacoas finn fer bannla tranble", déclarait sir Anerood Jugnauth, leader de l'Alliance Lepep, à Rivière du Rempart vendredi soir. "David pou fini Goliath", renchérissait Vishnu Lutchmeenaraidoo.

Navin Ramgoolam, leader du PTr, appelle à des “élections corrections pires que celles de 1995”, quand la première alliance PTr-MMM avait déjà remporté un 60/0 face au MSM. Le leader de rouges demande particulièrement aux électeurs de Quartier-Militaire/Moka de voter de manière telle que le leader du MSM, Pravind Jugnauth, réalise le pire score d’un candidat de l’alliance de l’opposition. C’était hier après-midi à St-Pierre lors du lancement officiel de la campagne électorale du PTr-MMM au N°8 en présence du leader du MMM, Paul Bérenger, et des trois candidats probables rouge-mauve de la circonscription.

La pension de vieillesse à Rs 5 000 a été largement commentée pendant la conférence de presse de l’Alliance Lepep, hier après-midi au Sun Trust Building. C’est d’emblée que le leader du PMSD, Xavier-Luc Duval (XLD), a fait ressortir que cette mesure annoncée par sir Anerood Jugnauth au meeting de Vacoas le 12 dernier n’a pas laissé l’alliance PTr-MMM indifférente.

  • La publication des Writs of Elections fixant les dates du Nomination Day et du Polling Day pas avant le lundi 3 novembre
  •  Première réunion, hier, du Campaign Committee de l’alliance PTr-MMM et le manifeste électoral prêt pour aller sous presse
  •  Trois rendez-vous de Ramgoolam et de Bérenger avec les femmes le 9 novembre, les jeunes le 15 et les membres du       troisième âge le 22
  •  Sir Anerood Jugnauth, leader de l’Alliance Lepep, à  Nouvelle-France ce mardi et à Mahébourg le lundi 3
  •  Réunion de l’Electoral Supervisory Commission cette semaine avec à l’ordre du jour le choix des 21 Returning Officers en prévision du Nomination Day

 "Meeting Vacoas finn fer bannla tranble", déclarait sir Anerood Jugnauth, leader de l'Alliance Lepep, à Rivière du Rempart vendredi soir. "David pou fini Goliath", renchérissait Vishnu Lutchmeenaraidoo.

Rodrigues se réveille à l’idée que les prochaines élections générales anticipées sont derrière la porte. Les premières manœuvres ont été engagées par le Mouvement Rodriguais (MR) de Nicolas Von Mally et le Front Patriotique Rodriguais (FPR) de Johnson Roussety avec un double objectif de remporter les deux sièges à pourvoir dans cette circonscription pour ensuite déloger l’Organisation du Peuple de Rodrigues (OPR) de Serge Clair de la tête de l’Assemblée Régionale et de l’Executive Council. De son côté, Serge Clair préfère miser sur le bilan de douze ans d’autonomie de Rodrigues, anniversaire célébré dimanche dernier à Grande-Montagne.

Avec la confirmation plus qu’officielle que les Writs of Elections ne seront pas publiés avant le 3 novembre, les listes d’électeurs dans les 20 circonscriptions de Maurice sont actuellement en vedette du côté de la Commission électorale. Ces documents officiels avec les noms des électeurs, par Voting Ward, sont convoités par les états-majors des différents partis politiques de même que par les aspirants candidats.

Le leader du Mouvement Liberater, Ivan Collendavelloo, a déclaré que la population s'attend à « quelque chose de mieux que ce qui lui est offert par l'alliance PTr-MMM ». C'était lors d'une conférence de presse donnée hier après-midi pour présenter un nouvel adhérant à son parti, à savoir l'ancien membre du MMM Sangeet Fowdar. « Nous adhérons pleinement aux mesures annoncées dimanche dernier pour les mettre en place immédiatement après la prise du pouvoir. »

Dharam Gokhool et Allan Driver, deux vieux routiers de la scène politique locale, livrent leurs observations et commentent l’après-dimanche 12 octobre, marqué par les deux rassemblements de Quatre-Bornes et de Vacoas. Chacun soutient, dans une large mesure, que « si aucun des deux blocs n’a attiré la masse populaire escomptée, plusieurs raisons peuvent être avancées pour comprendre cet état de choses ».

L’ancien ministre des Finances Vishnu Lutchmeenaraidoo, pressenti pour être candidat de l’Alliance Lepep dans la circonscription n° 7 (Piton-Rivière du Rempart) aux prochaines élections générales aux côtés de sir Anerood Jugnauth et de Ravi Rutnah, a fait forte impression, hier soir, lors d’une réunion d’activistes au collège Universal, à Rivière du Rempart. Il a soutenu qu’à cause de son arrogance, l’alliance Ptr-MMM se prend pour être trop fort « me David pou fini Goliath, non pa parski nou dir nou for, me parski rezilta la done par lepep.

AU NO 13 : Les partisans de Pillay-Chedumbrum réagissent
Ayant eu vent qu’un groupe d’activistes du No 13 (Rivière-des-Anguilles/Souillac) est allé à la rencontre de Rama Sithanen lundi dernier, ceux proches de Pillay-Chedumbrum ont haussé le ton hier. Lors d’une réunion d’explications, ils ont voulu faire savoir au Premier ministre qu’ils étaient pleinement satisfaits de l’ancien ministre des TIC. « Nous ne sommes pas contre Rama Sithanen, mais nous préférons travailler avec des personnes qui connaissent déjà la circonscription », dit ainsi Atma, l’un d’eux. Il ajoute toutefois que les activistes sont « solidaires » avec le leader du parti et « confiants » qu’il fera le bon choix.

Après un après-midi consacré à faire du porte-à-porte, les trois candidats de l’Allians Lepep au No 1 ont animé une réunion de proximité avec un groupe d’électeurs à Bain-des-Dames avant de participer à une seconde dans une autre localité de la circonscription. L’un d’eux, Alain Wong, ancien steward d’Air Mauritius aujourd'hui devenu homme d’affaires et nageur confirmé, considère que la circonscription a été « trop longtemps délaissée par les différents députés du MMM » qui pensent, estime-t-il, « que leurs mandants resteront comme un dépôt fixe ». Et de lancer : « Ou mérite enn meyer traitman » !

Le leader du Mouvement Liberater, Ivan Collendavelloo, qui sera candidat dans la circonscription N° 19 aux prochaines élections législatives, a prévu un 60-0 pour l’Alliance Lepep. C’était hier, au congrès nocturne à Sawmill Lane à Phœnix, l’occasion pour les candidats de l’Alliance Lepep de s’adresser à l’électorat de la circonscription N° 15. Showkutally Soodhun, du MSM, devait annoncer une série de mesures une fois la nouvelle équipe au pouvoir, dont la révision du permis à points.

Le leader de l’Alliance Lepep, sir Anerood Jugnauth, a donné des indications sur le financement de l’augmentation de la pension de vieillesse à Rs 5 000, qui serait appliquée à son arrivée éventuelle au pouvoir, sans avoir à augmenter les taxes. Il a, entre autres, promis l’élimination des gaspillages notamment au sein de la fonction publique et des corps para-étatiques comme le démontre le rapport de l’Audit tous les ans, et d’éliminer « les nombreux postes de conseillers de ministres qui existent au sein du gouvernement sortant ». C’était hier, lors d’un congrès nocturne à Sawmill Lane, à Phœnix.

La publication du writ of elections ne sera pas avant la visite de la ministre indienne des Affaires étrangères, Sushma Swaraj, qui sera l’invitée d’honneur pour la commémoration de l’arrivée à Maurice des premiers travailleurs engagés indiens, le 2 novembre, a indiqué hier le Premier ministre. Navin Ramgoolam a annoncé que la liste des candidats de l’Alliance de l’Unité et de la Modernité, le nom sous lequel elle sera désormais connue, a été finalisée pour douze circonscriptions lors de sa rencontre avec Paul Bérenger mardi.

Les dernières spéculations au sujet de la date du scrutin ont été alimentées suite aux indications fournies par le Premier ministre Navin Ramgoolam lors du point de presse d’hier. Il ne faudra pas s’attendre à la publication des Writs of Elections avant le 3 novembre, fin de la visite officielle effectuée par la ministre des Affaires étrangères de l’Inde, Sushma Swaraj, à partir du 1er novembre.

Je me sens vidé, heureux, léger. Mon ti-tour dans cette campagne qui est tout, sauf verdoyante, m’a aidé à voir qu’il y a finalement pire que moi dans ma catégorie. Les élections approchent, à grands ou petits pas… Ça ne compte pas car je peux délaisser mes feuilletons de l’après-midi pour apprécier mieux que ça en live.

Intervenant hier au quartier général du PMSD, à Belle-Rose, lors d’une rencontre avec Xavier-Luc Duval, Ismet Abdoolah, secrétaire de l’Association des commerçants de Beau-Bassin/Rose-Hill et membre de la délégation du Front Commun des Commerçants (FCC), a affirmé que le leader du PMSD a été « le ministre des Finances le plus business friendly » que Maurice ait connu. Le FCC avait sollicité cette rencontre avec Xavier-Luc Duval pour lui faire part du « calvaire » que les commerçants de Maurice traversent et pour savoir ce que le PMSD leur proposait comme solution.

Le comité de l'alliance PTr/MMM responsable de la rédaction du programme électoral, coprésidé par Jayen Cuttaree et Rama Sithanen, a consacré toute la journée d'aujourd'hui à la finalisation du programme électoral en vue des prochaines élections générales. Une salle a été réservée à cet effet à l'Henessy Park Hotel pour une durée de dix heures, soit entre 10h et 20h.

PTR-MMM : Ramgoolam et Bérenger rencontrent la presse cet après-midi

Les deux leaders de l'alliance PTr-MMM, Navin Ramgoolam et Paul Bérenger, rencontreront la presse cet après-midi à l'hôtel Labourdonnais. Ils feront à cette occasion le point sur les meetings de dimanche et le développement de la campagne électorale. Tous deux ont par ailleurs tenu une réunion de travail qualifiée de « très positive » hier après-midi à la Clarisse House.