Politique

Au lieu d’éviction des occupants des maisons sur le tracé du Metro Express dans la région de Résidence Barkly, des ministres, et non des moindres, avec le Deputy Prime Minister et leader du Muvman Liberater, Ivan Collendavelloo, ont dû être évacués d’urgence, hier soir.

Le Premier ministre, Pravind Jugnauth, affirme qu’il ne prétend pas pouvoir éliminer complètement la pauvreté « relative », ajoutant que « cependant, il ne faut pas que l’écart entre les riches et les pauvres augmente, comme ça a été le cas durant les dix dernières années ». Déclaration faite hier après-midi, lors du lancement officiel de la Camp Thorel Cooperative Credit Union Ltd, à St-Julien d’Hotman.

Le site de la mairie de Curepipe semble s’être figé dans le temps. Alors que Hans Marguerite occupe le siège de premier magistrat de la ville depuis le 28 juin, pour le site de la Ville Lumière, le maire de la ville n’est autre que Sybille Lolochou. La photo et le message de cette dernière, qui elle-même avait succédé temporairement à Nathalie Gopee (PMSD), destituée de son poste en janvier dernier, figurent toujours sur la page d’accueil du site.

  • Étienne Sinatambou: “Nous avons respecté la loi et été conciliants”

Après la journée mouvementée de vendredi dernier à Barkly et à La Butte, où les pleurs, cris, l’amertume et le désespoir des déplacés du tracé Metro Express ont ému la population, le gouvernement a donné des explications pour rappeler qu’il a “à tout moment respecté la loi et a fait de son mieux pour être conciliant.” Actualité oblige, le porte-parole Étienne Sinatambou a commenté ce sujet lors d’une conférence de presse, hier. Il a aussi pointé du doigt “certains membres” de l’opposition qui, selon lui, ont fait une “tentative indigne de récupération” de cette affaire. Alors que d’autres, dit-il, se sont montrés plus responsables. Quant à la fiabilité du terrain de La Butte qui a été sujet à un glissement, récemment, le ministre Sinatambou indique à Week-End que l’Agence Japonaise de Coopération Internationale surveille les lieux de près depuis 25 ans, laissant comprendre que la question de danger ne se pose pas.

Évoquant les critiques à l’effet que le Metro Express va augmenter la dette publique, le Premier ministre, Pravind Jugnauth, a affirmé qu’il ne va « jamais hypothéquer l’avenir de nos enfants ». Il intervenait hier après-midi, à Réduit, dans le cadre de l’inauguration d’une nouvelle gare routière à côté du campus de l’Université de Maurice.

Malgré un calme apparent en surface, la marmite politique laisse trahir des signes d’ébullition en prévision de la prochaine échéance majeure, prévue pour le 20 septembre. En effet, cette date représente l’échéance pour le Premier ministre, Pravind Jugnauth, en vue de la publication du Writ of Election pour le scrutin de remplacement à Belle-Rose/Quatre-Bornes (No 18), suite à la démission de l’Assemblée nationale de Roshi Bhadain, leader du Reform Party.

La polémique enfle toujours concernant les propos qu’à tenus le vice-Premier ministre Showkutally Soodhun contre le leader de l’opposition Xavier-Luc Duval lors d’un Eid Gathering à Flacq le 18 juillet dernier. Le Mauritian Supreme Council for Islamic Affairs (MSCIA) a condamné les propos du numéro 4 du gouvernement, lors d’un point de presse à la Hennessy Tower à Port-Louis vendredi.

La décision est tombée en début d’après-midi. La magisstrate Meenakshi Bhogun, siégeant au tribunal de Curepipe, a rayé les dernières charges provisoires logées contre l’ancien Premier ministre, Navin Ramgoolam dans le cadre de l’opération Lakaz Lerwa Lion. L’inculpation provisoire dans l’affaire des Rs 220 millions, saisies dans des coffres-forts en la résidence de River Walk le 9 février 2015 lors de l’arrestation du leader du parti Travailliste, a été rejetée par la Cour. La principale raison avancée est que “the Prosecution has failed to lodge a case in a reasonable time”.

Le gouvernement a apporté une contribution de USD 100 000 pour aider le gouvernement sierra-léonais dans la crise humanitaire qui prévalait suite aux récentes inondations et aléas.

Rezistans ek Alternativ dénonce une fois de plus un taux d’inflation trop élevé, qui par effet domino, diminue le pouvoir d’achat des consommateurs. Dans sa conférence de presse, hier, à Moka, le parti éco-socialiste a tenu à tirer la sonnette d’alarme sur de nombreux points et invite ceux intéressés le 6 septembre au Batelage pour un débat. Le parti a par ailleurs affirmé avoir entendu l’appel de Jack Bizlall et reste ouvert aux éventuelles discussions.

À J-15 pour le début des travaux de la mise en place du métro express entre Curepipe et Port-Louis, dont priorité au segment Rose-Hill/Port-Louis pour septembre 2019, les premiers détails précis sur le schedule of work du main contractor de Larsen & Toubro commencent à émerger.

Le Premier ministre, Pravind Jugnauth, qui a fait l’impasse sur le récent sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de la Southern African Development Community (SADC) du week-end dernier, se prépare pour le prochain sommet des Nations unies à New York.

Evoquant les implications du projet chinois d’un nouveau port de pêche à Bain-des-Dames sur les questions relevant de la sécurité nationale, Paul Bérenger, leader du MMM, demande que les autorités rendent publics tous les détails y relatifs. « Serait-ce un projet entièrement privé ou le gouvernement chinois y sera-t-il impliqué ? », se demande le leader des mauves. Il réitère, parallèlement, sa demande pour que le Maritime Security Agreement, signé avec l’Inde dans le cadre du projet d’assistance indienne pour la construction d’une nouvelle piste d’atterrissage et d’une jetée à Agaléga soit tout aussi rendu public « en vue de faire taire les rumeurs ».

Après quelques semaines de relations tendues entre le pouvoir et la presse, le Premier ministre semble enclin à un assainissement de ses rapports avec les médias. En mode décrispation, il s’est remis à communiquer avec les journalistes sur le terrain et a rencontré les responsables des médias au PMO pour un dialogue constructif.

Jamais défaite n’aura été accueillie avec autant de joie à travers le pays. Celle de Somdath Dulthumun dimanche dernier lors des élections à la direction de la Mauritius Sanatan Dharma Temples Federation (MSDTF) où il a été complètement grillé par une équipe adverse menée par Rajenrah Ramdhean. Celui qui avait fait campagne sur le concept de « charbon blanc et charbon noir » pour soutenir le projet controversé de CT Power est, en effet, sorti bien cramé après le scrutin qui a mis fin à 15 ans de règne sans partage marqué par des propos et des gestes aussi sectaires d’incendiaires, sa seule constante étant d’être un laquais du pouvoir du moment et du Premier ministre au bon profil.

Elizier François, président du Mouvement Authentique Mauricien (MAM), a affirmé hier que le projet Metro Express « n'est ni viable ni rentable ». Selon lui, il faudra à l'avenir augmenter le coût du trajet ou abandonner le projet, « parce qu'il n'y aura pas suffisamment de passagers pendant la journée ».

« Respect », c’est le maître mot qui était au cœur de la rencontre, hier après-midi, au bâtiment du Trésor entre le Premier ministre, Pravind Jugnauth, et les responsables ou représentants des principaux médias du pays. Cette première depuis sa promotion au poste de PM, en janvier dernier, s’est tenue à l’initiative du PMO et s’est déroulée dans une atmosphère très cordiale et franche.

Le Premier ministre, Pravind Jugnauth, a affirmé, hier soir, qu’il souhaitait entretenir des relations respectueuses avec la presse. Il a fait cette déclaration à l’issue de la célébration officielle de la fête Ganesh Chaturthi dans sa circonscription à l’Espérance Trébuchet hier soir.

Intervenant lors de sa conférence de presse hebdomadaire hier au Hennessy Park Hotel, Ébène, le leader du MMM, Paul Bérenger, a demandé au gouvernement de rendre public les détails du projet de la création d’un port de pêche à Bain-des-Dames. Cela pour des raisons de sécurité nationale, a-t-il précisé. Il a aussi commenté d’autres sujets d’actualité.

Intervenant hier après-midi lors d'une conférence de presse au quartier général du Mouvement Patriotique, à Saint-Jean, Quatre-Bornes, le président de ce parti, Alan Ganoo, a fait un vibrant plaidoyer auprès du gouvernement pour « humaniser » la Land Acquisition Act, et ce dans le cadre des acquisitions obligatoires de propriétés par l’État en vue de l'installation du métro à Maurice.

La rencontre entre le ministre du Transport, Nando Bodha, et les syndicats du secteur du transport n’a débouché sur aucune solution immédiate hier. Après près de deux heures de discussions, décision a été prise de se revoir dans un mois.

C'est un Pravind Jugnauth très détendu, voire jovial, qui s’est rendu hier soir à la rencontre des journalistes présents en force à l'ambassade de Chine à l'invitation du nouvel ambassadeur Sun Gongyi, qui avait organisé sa première réception pour marquer son arrivée dans l'île et présenter le nouveau conseiller politique Gong Yufeng.

La nouvelle haute-commissaire australienne Jennifer Dee, qui est arrivée au pays au début du mois, effectue actuellement des visites de courtoisie auprès de personnalités mauriciennes. Une série de secteurs ont été identifiés en vue d'une consolidation de la coopération entre nos deux pays.

Hier en début de soirée, devant un Centre Nelson Mandela plein à craquer, Me Dev Ramano s'est désisté en faveur de Jack Bizlall dans le cadre de la désignation d'un candidat du Mouvement Premier Mai (MPM) pour la partielle dans la circonscription Belle-Rose/Quatre-Bornes (No 18). Jack Bizlall a exhorté Pravind Jugnauth à se porter candidat pour légitimer son poste de Premier ministre.