Société

Après une baisse conséquente dans le nombre de voitures flashées en 2015 et une timide remontée en 2016, il semblerait, selon des statistiques compilées au ministère des Infrastructures publiques et de la police, que les excès de vitesse enregistrés par des speed cameras en 2017 ont considérablement augmenté depuis le début de l’année. Plus de 61,5% d’automobilistes de plus se sont fait épingler par les 56 speed cameras à travers l’île. Ainsi, selon les premières indications, celles de Valton, réactivées il y a plusieurs semaines, et celle, nouvellement installée à la rue de l’Intendance, à Port-Louis, sont les plus efficaces pour les caisses de l’État, puisque tout démontre que les Mauriciens en font peu de cas et que les caméras ne sont guère dissuasives pour eux.

  • Il demande au Premier ministre de publier les “proofs of funds”
  • Le leader du PMSD se dit persuadé que “si l’opposition reste unie, il y aura des élections générales avant la fin de l’année”

S’il condamne le geste de Roshi Bhadain au Parlement mardi dernier, le leader de l’opposition est d’avis qu’il a “réagi” à une provocation du Premier ministre. Un geste, selon lui, occasionné par les termes “unparliamentary” de Pravind Jugnauth envers le leader du Reform Party.

  • La ruée vers les deux centres de conversion
  • Les personnalités politiques détiennent leur nouvelle carte biométrique

La carte laminée est désormais chose du passé. Pour ne pas être hors du lot de ceux qui sont contre la nouvelle carte d’identité nationale, c’était la ruée vers le centre de conversion de Port-Louis et de Rose-Hill jusqu’à hier soir. Les officiers travaillent au-delà de 22h pour traiter chaque demande. On dénombre 995 919 cartes actives et 13,845 cartes non collectées à ce jour. L’accent sera maintenant mis sur l’utilisation de la carte pour les différents services du gouvernement. Il ressort que l’extension accordée au 30 avril par le ministère des TIC ne sera pas étendue à nouveau.

Le General Manager de la Central Water Authority (CWA), Yousouf Ismaël, serait-il en instance de départ de la direction générale de l’organisme responsable de la collecte et de la distribution d’eau potable? C’est ce que l’on affirme auprès de l’Union of Employees of Central Water Authority (UECWA). Interrogé, le principal concerné s’étonne de cette “nouvelle”, sans toutefois insister pour étendre la conversation.

Les travaux ont enfin démarré sur le tronçon fissuré depuis janvier 2015, à Ripailles-Valton, sur l’autoroute Terre Rouge-Verdun. Au coût de Rs 284 M, ils dureront dix mois et, de ce fait, cette partie de la route, interdite à la circulation en raison des fissures – provoquées, selon les experts sud-africains et singapouriens, par une porosité du sol à cet endroit –, devrait être accessible aux automobilistes à partir de janvier 2018.

La Fédération Mauricienne de jujitsu (FMJJ) a organisé le samedi 8 avril, la seconde édition du Mitsubishi National Jujitsu Championship au Dojo de Beau-Bassin. Quelque 140 combattants représentant six clubs à savoir Rose-Belle, Floreal, Curepipe, GRNW, Beau-Bassin/Rose-Hill et Bambous s'étaient inscrits pour l'événement. Les favoris étaient bien évidemment présents et ils n'ont point déçu. Ranini Cundasawmy, championne du monde de muay thaï, et Jonathan Charlot, champion d'Afrique en fighting, n'ont laissé aucune chance à leurs adversaires respectifs.

Demain, 1er mai, est censé être un jour de réjouissances pour les travailleurs, mais l’ambiance serait loin d’être à la fête au sein de la Corporation Nationale de Transport (CNT), particulièrement chez les conducteurs et les receveurs de la compagnie. En cause, selon un nouveau syndicat, c’est exactement ce jour-là que la direction de la compagnie a choisi pour imposer un barème de salaire applicable les jours de congé public qui va à l’encontre de ce que préconise leur Remuneration Order (RO).

L’abolition du Provisional Charge System, la formation en droits humains des officiers de police et le suivi du Police and Criminal Evidence Bill. C’est ce que demandent les membres de la Middle Temple Association (Mauritius) qui ont tenu une conférence de presse, vendredi, à Port-Louis.  Me Rashad Daureeawo, Senior Counsel et membre exécutif de l’association, se dit concerné que les choses n’évoluent pas et déplore les “trop nombreux cas de provisional charge rayés”. Il a, dans cette optique, parlé des dégâts moraux et irréparables qu’une charge provisoire peut causer à une personne. “Il est très difficile de blanchir une personne qui a été entachée”, soutient-il. Il a cité les sœurs Rawat dont les cas à la Cour de Curepipe et celle de Rose-Hill ont été récemment rayés mais qui devront tout de même vivre avec le traumatisme de cette expérience.

Si le PTr ne tient pas de meeting du 1er-Mai, le leader du parti a fait parvenir un message aux rédactions où il adresse ses vœux à tous les Mauriciens. Dans son message, Navin Ramgoolam rappelle que le 1er-Mai est “le symbole par excellence de la fête des travailleurs et du travail.” Il fait ressortir que cette fête a été célébrée pour la première fois à Maurice le 1er mai 1938 au Champ de Mars par le PTr qui a fait voter, à travers Guy Rozemont, la motion pour que cette célébration soit décrétée jour férié.

L’activiste du MSM présentée au Sun Trust en mars 2014 qui est passée du statut de présidente de l’Independent Broadcasting Authority à celui de directrice dans les conditions que l’on sait, Yooshreen Choomka, a, le vendredi 28 avril, écrit aux responsables des radios pour leur rappeler les critères de diffusion des spots politiques, celles-ci ayant agréé à une demande du MMM pour son rassemblement du 1er Mai à la rue Edward VII.

Puisqu’aucun joueur n’a trouvé la combinaison gagnante pour le tirage d’hier soir en alignant les six bons numéros, le roll over s’appliquant, le jackpot de samedi prochain passera à environ Rs 26 millions.

Me Rashad Daureeawoo (SC), président de la Middle Temple Association (Mauritius), est catégorique : « Les charges provisoires doivent être abolies ! ». Rappelant que ce système est toujours utilisé à Maurice, il a souligné hier, lors d’une conférence de presse à la Henessy Tower, qu’il « crée beaucoup de souffrances et d’injustices ». Le problème des charges provisoires ainsi que la situation au sein de la force policière ont aussi été abordés. Pour l’association, le Police and Criminal Evidence (PACE) Bill, qui sera amené à revoir ce système « abusif » de charges provisoires, doit être promulgué « au plus vite ».

Le Conseil d’administration de Metro Express Ltd a décidé d’obtenir les services de Singapore Cooperation Enterprise, qui est familier avec tous les aspects du projet de métro express, pour mener une étude approfondie sur son impact sur l’environnement.

Ancienne enseignante en Home Economics au collège Lorette de Port-Louis, Denise Ahkon fait aujourd'hui du bénévolat et aide pour la catéchèse tout en étant proche des “Mam Sans Baz”. « Ce sont les petits gestes au quotidien qui peuvent amener de la joie sur le visage d’une personne dans le besoin. Le bénévolat doit faire partie de la vie de chaque être humain. C’est un don de soi », dit-elle.

Les derniers développements dans le secteur de l’audiovisuel semblent confirmer une présence en force de « lakwizin » dans les locaux de la station de la radio et de la télévision nationales. Aux dernières nouvelles, deux représentants fidèles du Premier ministre, Pravind Jugnauth, sont placés dans des positions de force. Meckraj Buldowa, jusqu’ici président du conseil d’administration, suivra les traces de Youshreen Choomka à l’Independent Broadcasting Commission (IBA) en accédant au poste de directeur général de la MBC. D’autre part, le directeur des communications au Prime Minister’s Office, Rudy Veeramundar, et un des principaux lieutenants du chef du gouvernement siégeront désormais sur le board de la MBC.

Il y a longtemps, la plante de “brède mouroum” fleurissait dans tous les arrière-cours, tant en milieu rural qu’urbain. Les Mauriciens, riches, de la classe moyenne ou pauvres, consommaient les feuilles et les “bâtons mouroum” toutes les semaines. Puis, avec l’industrialisation et le développement immobilier, cette plante a commencé à disparaître de notre paysage, tant et si bien qu’elle est rare de nos jours, même en milieu rural. Le retour de cette plante aux mille et un bénéfices est annoncé.

Dans le sillage de la Private Notice Question (PNQ) du leader de l’opposition, le président du Mouvement patriotique (MP), Alan Ganoo, se joint à la démarche de Xavier-Luc Duval pour réclamer une commission d’enquête sur le rachat de l’hôpital Apollo-Bramwell. Il a par ailleurs exhorté les parlementaires à « sauvegarder la dignité et le décorum » de l’Assemblée nationale et a expliqué les motivations du MP d’organiser un meeting lundi à La Louise, Quatre-Bornes, pour marquer la fête du travail.

À l’occasion de la fête du travail, célébrée ce lundi 1er mai, la parole est donnée à ces femmes qui doivent souvent affronter des conditions difficiles. Pour certaines, c’est la nature même de leur travail qui implique un défi quotidien. Pour d’autres, chaque fin de mois s’avère être un casse-tête vu leur mince salaire au bout de leurs efforts. D’autres encore ont fait le choix d’un travail nocturne pour mieux concilier leurs différentes responsabilités.

Alors que l’Organisation internationale du travail (OIT) a choisi pour thème cette année « Optimiser la collecte et l’utilisation des données sur la sécurité et la santé au travail », la Confédération des travailleurs des secteurs privé et public (CTSP) a décidé d’alerter l’opinion publique sur « l’urgence pour les autorités de prendre en compte le stress, la souffrance, la santé mentale et les risques psychosociaux des travailleurs ». Il intervenait hier après-midi Place Raymond Chasle, à Rose-Hill, lors d’un débat/exposition marquant la célébration de la Journée mondiale pour la Sécurité et la santé au travail.

La Financial Services Promotion Agency (FSPA) dirige une forte délégation d’opérateurs du secteur privé dans le secteur des services financiers, composée de 20 entreprises représentées par plus de 30 professionnels, pour la promotion du secteur financier mauricien en Grande Bretagne du 2 au 5 mai prochain.

Le Premier ministre, Pravind Jugnauth, a défié hier le leader de l’opposition Xavier-Luc Duval et Roshi Bhadain de répéter en public les allégations faites contre lui dans le cadre de la PNQ.

Les membres de la National Trade Union Confederation (NTUC), menés par son président, Narendranath Gopee, ont rendu hommage jeudi à Anjalay Coopen, symbole national de la lutte des travailleurs, en déposant des gerbes aux pieds de sa statue, en face de la Cour suprême, à Port-Louis. Ce

Le Premier ministre a procédé hier au lancement du portail citoyen (www.csu.mu) lors d’une cérémonie grandiose dans la salle de conférences de la CyberTour 1 à Ébène en présence de tous les membres du cabinet. Ce portail, qui sera géré par la Citizen Support Unit (CSU) sous l’égide du PMO est, selon Pravind Jugnauth, la concrétisation d’une promesse faite dès sa première déclaration en sa capacité de nouveau PM le 23 janvier dernier.

L’arbitrage de la Cour internationale de Justice des Nations unies, sous la forme d’une Advisory Opinion, demeure la seule issue pour régler le bras de fer entre Port-Louis et Londres sur le différend des Chagos. C’est ce qui découle des dernières consignes de l’hôtel du gouvernement dans la conjoncture après le deadlock de mars dernier des consultations au niveau des officiels mauriciens et britanniques et la tentative de la Grande-Bretagne de déjouer la stratégie de Maurice avec une invitation au voyage offerte aux Chagossiens. Ainsi, la mission permanente de Maurice auprès des Nations unies à New York et les conseils légaux du gouvernement ont eu pour directives de se préparer pour le rendez-vous crucial des Nations unies de juin prochain. Entre-temps, les autorités britanniques campent sur leur position en matière de mainmise sur l’archipel des Chagos en refusant d’accéder à une demande d’accès aux Diego Garcia Flight Records pour la période allant du 1er septembre 2001 au 31 décembre 2008 sous le Freedom of Information Act. Qui plus est lors des récents débats à la Chambre des Lords portant sur le déploiement des forces britanniques à l’est du Suez, Londres a évoqué un Carrier Strike Task Force Group dans l’archipel à partir de 2021 sous le prétexte de regional and global security.