Société

  • L’ancien patron de Sport Data Feed veut effectuer une visite à Maurice pour accompagner une proche gravement malade en pèlerinage au caveau du Bienheureux Père Laval
  • La demande officielle transmise aux autorités par voie épistolaire à travers son conseil légal, Me Yousuf Mohamed, Senior Counsel
  • Me Valayden, actuellement sous le coup d’une inculpation provisoire et en liberté sous caution, tente de se faire disculper par la Cour

Depuis la fin de septembre, le QG du Central CID se retrouve en présence d’une correspondance officielle émanant de Jean-Michel Lee Shim réclamant un sauf-conduit lors de son prochain passage à Maurice. L’ancien patron de SMS Pariaz et de Sport Data Feed Ltd, impliqué dans le Gambling Gate, souhaite venir à Maurice au plus vite pour accompagner une proche atteinte d’une maladie incurable, qui souhaite entreprendre un pèlerinage au caveau du Père Laval, Sainte-Croix.

Le retour de Sarkozy serait-il une bonne nouvelle pour Hollande ? À en croire les politologues, il semblerait que oui. Car il permettrait de recentrer les débats gouvernement/opposition tout en ressoudant la gauche et en offrant une nouvelle alternative à la tentation de l’extrême droite.

Depuis quelque temps, nous sommes confrontés à des problèmes impliquant certains jeunes. Les premiers à en témoigner sont les enseignants, pour qui la tâche devient de plus en plus compliquée.

L’Independent Commission Against Corruption (ICAC) a initié une enquête en vue de confirmer de graves allégations portées contre le Top Management de la Private Secondary Schools Authority (PSSA) au sujet de l’utilisation des fonds publics, soit un budget de Rs 600 M annuellement, pour le financement des facilités sportives et de laboratoire dans des collèges privés. Un volet de cette enquête porte également sur des « alleged undue payment of grants and suspected corruption ».

Le convoi constitué de neuf véhicules transportant les 85 animaux africains devrait quitter l’aéroport SSR vers 17h pour se rendre à Casela, dans l’ouest du pays. Il empruntera l’autoroute jusqu’à Phoenix avant de poursuivre sur la route menant à Beaux-Songes pour rallier le parc animalier.

Le ministère de la Santé est en train de finaliser une série de mesures pour réglementer la quantité de sel utilisé dans l’industrie de l’alimentation afin de réduire l’incidence de l’hypertension, un « tueur silencieux », et des maladies cardio-vasculaires. De nouveaux règlements concerneront également les « transfatty acids » (acides gras insaturés responsables de l’obstruction des artères) et l’étiquetage des produits alimentaires. C’est ce qu’a annoncé le ministre de la Santé Lormus Bundhoo lors de la célébration lundi de la Journée mondiale du Cœur au collège Adolphe de Plevitz, à Grand-Baie.

L’École d’Agriculture, créée en 1914, fête ces jours-ci son centenaire. Pour marquer cet événement d’envergure nationale, l’Université de Maurice (UoM) a prévu une série d’activités, dont une cérémonie commémorative qui aura lieu le 13 octobre prochain. L’École, qui devient le Collège d’Agriculture en 1925, fut l’une des trois Écoles de l’Université de Maurice lors de sa création en 1965. À partir de 1993, elle sera connue sous le nom de Faculté d’Agriculture.

D’habitude les examens de Stds I à III se tiennent avant les épreuves du CPE et, après celles-ci, ont lieu ceux des Stds IV et V. Les dates de ces examens sont normalement connues dans les écoles bien avant la fin du mois de septembre. Mais alors qu’il ne reste que huit journées ainsi qu’une demi-journée d’école avant le début des prochains examens du CPE (la veille du CPE étant consacrée à la préparation des salles d’examens), les établissements n’ont pas encore été informés du calendrier de ces autres examens dans le cycle primaire. Selon nos informations, les examens de Stds I à III se tiendraient les 7, 8 et 9 octobre et ceux de Stds IV et V auraient lieu les 28, 29 et 30 octobre.

Depuis ce matin, au Jardin de La Compagnie, la Plateforme No to Biometric Data on ID Card galvanise les citoyens et les opposants à la carte d’identité biométrique pour loger de multiples plaintes à la National Human Rights Commission (NHRC) et à la police.

La clinique Fortis Darné (FCD) organise ce mardi 30 septembre sa journée annuelle de collecte de sang sur le parking devant l'établissement. Cette activité bénéficie du soutien du ministère de la Santé et de la Blood Donors Association.

Sans mettre en doute le rapport de la Cour suite à l’enquête judiciaire sur l’accident de Sorèze, le président de la Federation of Civil Service and other Unions (FCSOU) trouve « malheureux et inhumain de faire porter le chapeau à une personne décédée qui ne peut se défendre », en l’occurrence le chauffeur d’autobus. Narendranath Gopee lance un appel au DPP pour qu’un Fact Finding Committee soit mis sur pied en vue de rechercher la vérité autour des circonstances de l’accident.

Les membres du MACOSS (Mauritius Council of Social Service) se réuniront ce 30 septembre pour élire leur nouveau président. Anooradah Pooran, membre du board, déclare que sa candidature à ces élections « fait suite à une grande demande des membres du conseil ». Responsable de l’Association pour l’éducation des enfants défavorisés, Mme Pooran dit constater une lacune au niveau de la formation des responsables d’Ong, point sur lequel elle compte se focaliser si elle est élue. Parmi ses autres projets, elle souligne la nécessité d’un “help desk” permanent et d’un service gratuit pour aider les Ong.

Les Mauriciens de foi hindoue observent actuellement le Navratri en honneur de la déesse Durga. La Vacoas Clairfonds Hindu Progressive Association Shiv Mandir attire la grande foule chaque soir et les fidèles assistent avec dévotion aux prières dirigées par le pandit Sanjay Narain. Des prières spéciales seront dites ce soir pour les écoliers et les collégiens qui prennent part aux épreuves du SC et du HSC.

Dès notre naissance, le mot vieux nous accable au quotidien. Déjà dans la salle poste natale où nous nous trouvons, pour la nurse de service, nous somme plus âgés que l'autre bébé qui s'y trouve à côté, car nous avons vu le jour une heure avant ce dernier. Dès lors nous sommes tantôt trop vieux pour continuer d'être allaité, trop vieux pour aller dans le préprimaire ou encore trop vieux pour continuer dans le secondaire et le comble, trop vieux aussi pour prendre épouse.

Au cours de la semaine écoulée, l'Ecole du Nord a démarré une série d'activités s'échelonnant sur une période d'une année en vue de marquer les 40 ans de cette institution scolaire intégrée au réseau de l'Agence pour l'Enseignement Français à l'Etranger. L'une des particularités de l'Ecole du Nord est que cette institution a développé un pôle d'excellence sur le bilinguisme français-anglais et plus généralement sur l'apprentissage des langues. Ce facteur est reconnu mais les responsables ne comptent pas en rester là en terme d'innovations. Ainsi à partir de l'année prochaine, l'Ecole du Nord sera dotée d'une ferme photovoltaïque pour consolider sa réputation d'Eco-Ecole, label qui a été validé depuis ces six dernières années.

"Light", "léger", "silhouette" ou "minceur"… Il n'est pas toujours facile de s'y retrouver parmi ces adjectifs tant les produits allégés envahissent les rayons des supermarchés. Nombreux sommes-nous à nous rabattre allègrement sur ces produits, d'autant que s'ils vantent une alimentation plus "saine", "diet", "minceur", ils ont aujourd'hui pris une place importante dans le mode de vie de certains Mauriciens, principalement en raison de l'obésité et des maladies associées qui ont pris une proportion inquiétante dans notre société. Ainsi, malgré leur prix élevé, les produits dits "light" : laits, yaourts, biscuits, fromages, plats cuisinés ou boissons…, se multiplient à l'infini. Sont-ils nettement moins caloriques que les produits classiques? Permettent-ils de maigrir? Sont-ils bons ou mauvais pour la santé? Et comment les utiliser à bon escient? Réponses avec la nutritionniste Lavanya Sunassy-Pather.

À la fin du mois, Francesca (prénom modifié), 19 ans, accouchera de son troisième enfant. C’est seule et sans moyens financiers qu’elle élève ses deux petits dans une maison délabrée. Certains soirs, elle se couche le ventre vide, faute de nourriture. Le père de ses enfants, âgé de 29 ans, avec qui elle s’était installée à 13 ans, est plus un partenaire sexuel de passage les week-ends qu’un homme responsable. Le cas de cette jeune fille est loin d’être isolé. Dans la poche de pauvreté où elle vit, et même celles d’ailleurs, des fi lles à peine sortie de l’adolescence sont mamans de famille nombreuse, répétant ainsi le schéma de leurs mères. Dans ces zones touchées par la précarité, la prévention pour accroître l’utilisation du préservatif et le recours à la contraception sont inexistants. Peu informés sur leur vie sanitaire, les jeunes actifs sexuellement s’exposent, entre autres à des risques de grossesses précoces.

Des informations circulant à l'effet que les promoteurs ont obtenu récemment leur Letter of Intent relative à la construction d'un hôtel de luxe sur l'île aux Bénitiers, louée à bail à la famille Nubheebuccus, font monter aux créneaux pêcheurs et plaisanciers de l'Ouest. Un nouveau combat qu'ils enclenchent pour la 4e fois, disent-ils, afin de contrer tout développement sauvage sur cette île qui doit à tout prix être préservée. Une nouvelle lutte contre l'accaparement des plages.

À chaque rentrée universitaire, voyager dans le dernier bus express à 8h Mahébourg/Port-Louis (ligne 198) est un vrai calvaire. Pour cause : la limite des passagers autorisée est largement dépassée en raison du nombre conséquent d'étudiants qui optent pour ce bus alors qu'un bus direct pour Réduit leur est attribué à 7h45. Les vives protestations des usagers, mais aussi des chauffeurs et receveurs, sont tombées dans l'oreille de sourds, bien qu'il en va de la sécurité de tout un chacun.

Comme chaque année, le département pénitentiaire organise son expo-vente annuelle, dans le but de mettre en valeur les multiples talents des détenus. Après l’expo-vente de 2012 à la Prison Training School et celle de 2013 à Montagne-Blanche, c’est à Pointe-aux-Sables, que l’événement a eu lieu hier, entre 10 h et 13 h. 

Après St-Félix, Trou aux Biches et Mon Choisy, un nouveau projet de déviation de route dans le cadre d'un projet de développement intégré est en phase de voir le jour. La route de Tamarin sera déviée à hauteur du rond-point de Shoprite, alignée dans l'axe du pont. L'initiative revient à la société R. Jhuboo, qui a déjà obtenu l'aval du conseil des ministres en ce sens. Les promoteurs avancent que cette déviation doit assurer une meilleure sécurité routière, les habitants de la localité arguent que les usagers devront faire un long détour.

Question
Je suis une femme de 42 ans, issue d’une famille nombreuse, séparée de mon mari après 22 ans de mariage mais pas divorcée. Malgré cela, nos relations sont relativement acceptables. Récemment, un ami commun a organisé une petite fête et nous étions tous les deux invités. Au début, j’avais décidé de ne pas y aller mais l’envie de fêter m’a fait changer d’avis. Quand je suis arrivée, je l’ai vu et immédiatement j’ai ressenti un pincement au cœur. On a passé le temps ensemble en dansant et je me suis sentie vraiment contente. Après, je me suis demandé si on devait vraiment aller de l’avant avec notre divorce bien que ce soit lui qui a l’intention de faire la demande. Que dois-je faire ? Vos conseils s’il vous plaît, merci

Six dentistes ayant récemment obtenu leur diplôme de spécialisation, et qui ont fait une demande pour être enregistré comme spécialiste, n'ont pas tous convaincu le Board of Post Graduate Medical Education mardi dernier. Ce board a rendu son verdict le lendemain et n'a recommandé au Dental Council que deux candidatures pour le “Registration”. Deux dentistes assurant la formation au Mauras College of Dentistery sont parmi les quatre qui devront repasser devant le Board of Examinors.

La Cour de district de Pamplemousses, présidée par la magistrate Adilah Hamuth, a, dans un ruling rendu récemment, rejeté la version donnée par un accusé dans une motion de voir dire soumise par son avocat, selon laquelle il avait donné sa déposition sous contrainte. La magistrate a statué que sa déposition avait été consignée de plein gré.