Société

La 5e édition de La Nouvelle Chronique du Barreau a été publiée ce mois-ci. Ce magazine, publié de façon épisodique, est destiné à la profession légale. La nouvelle édition aborde une nouvelle fois les défis du domaine légal, plusieurs articles étant consacrés à l'arbitrage, une pratique qui gagne de l'importance dans notre juridiction. Le magazine est en vente à Rs 200.

Hier a pris fin au Ravenala Attitude Hotel, Balaclava, un atelier de validation de deux jours de la « Troisième communication nationale de la république de Maurice » au Secrétariat de la Convention cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC). Ce troisième document périodique contient un inventaire national des émissions de gaz à effet de serre, fait une évaluation de notre vulnérabilité et décline les mesures d’atténuation ou d’adaptation prises par notre pays. Les campagnes d’éducation, de sensibilisation et de formation y sont aussi décrites.

Actuellement en congé, le Privy Council siégera de nouveau à partir du 5 octobre. Dans le calendrier bien chargé du Michaelmas Term, qui est le dernier trimestre pour cette année, figurent trois procès pour Maurice. Le 17 octobre, les Law Lords écouteront l’appel interjeté par la compagnie Tex Services Ltd contre Shibani Knitting, qui est sous administration judiciaire. Ils devront aussi trancher dans l’affaire d'une compagnie contre le Town and Country Planning Board et celle de la firme intenationale Mediterranean Shipping contre Sotramon. Outre les procès prévus pour ce trimestre, le jugement dans l'affaire de la carte identité biométrique est attendu ce mois-ci.

L’Union of Private Secondary Education Employees (UPSEE) ne lâche pas prise sur la question d’un « possible conflit d’intérêts » par rapport aux deux personnes à la tête du ministère de l’Éducation et de la PSSA, respectivement Leela Devi Dookhun et Maheshwarnath Luchoomun. Ce syndicat a logé une doléance à ce sujet auprès de Transparency Mauritius et a été entendu hier par cette organisation.

Les projets de développement touristique à Saint-Félix font partie d’un plan intégré approuvé par le gouvernement en 2003. C’est ce qu’a indiqué le ministre des Terres Showkutally Soodhun hier. Il a également ajouté que la plage publique de Saint-Félix a été étendue à 27 arpents.

Le contentieux entre le ministère de la Santé et le syndicat des généralistes de l’État, concernant le « shift system » en vigueur depuis six mois, demeure entier, même si l’affaire a été portée devant la Commission for Conciliation and Mediation de la Fonction publique. Les médecins ne décolèrent pas et la Medical and Health Officers Association tient une assemblée générale spéciale en début d’après-midi à Réduit pour débattre de la question et prendre certaines décisions « dans l’intérêt de ses membres, sans pénaliser les patients ».

Le nouvel ambassadeur de France à Maurice, Gilles Huberson, a présenté hier ses lettres de créances à la présidente de la République, Ameenah Gurib-Fakim. Il s’est entretenu avec le ministre des Affaires étrangères, Vishnu Lutchmeenaraidoo. Ce dernier a réitéré le caractère « exceptionnel » des relations qui existent entre Maurice et la France et a mis en exergue les avenues possibles pour faire avancer cette coopération. « Nous partageons une belle histoire d’amitié, qui transcende la sphère diplomatique », soutient le ministre.

La présidente de la République, Ameenah Gurib-Fakim, qui est intervenue à la conférence « Our Ocean » organisée par le secrétaire d’Etat américain John Kerry à Washington les 15 et 16 septembre derniers, a expliqué que « l’économie océanique et l’économie nationale sont inextricablement liés à Maurice ».

Il est « révolté » et condamne la manière dont la police s’est occupée de son cas. Un septuagénaire, sans permis de conduire depuis 3 mois – après avoir été victime d’un vol –, déclare avoir « été mené en bateau » par la police depuis le jour où il s’est rendu aux Casernes centrales pour entamer des démarches pour l’obtention d’une copie de son permis de conduire. « On m’a dit qu’à cause de mon âge je ne pouvais pas conduire et qu’il fallait que j’aille voir un médecin pour assurer que je suis capable de conduire », s’insurge-t-il, rappelant qu’il n’a aucun problème de santé et qu’il a toujours été un « conducteur responsable ».

Quelque 4 000 jeunes seront enregistrés en vue de la formation technique dans les secteurs à forte demande de ressources humaines, notamment les TIC, l’hôtellerie et le tourisme, le « nursing » et la construction. Le programme s’adressera aux chômeurs dans le groupe d’âge de 16 à 30 ans. Une attention sera aussi accordée à ceux âgés jusqu’à 35 ans. Les formations dureront entre 3 et 12 mois. Ceux qui suivent ces cours toucheront Rs 5 000.

En cette fin de septembre, les Seychelles sont sous les feux de la rampe. Quatre touristes séjournant dans l’archipel ont trouvé la mort dans des circonstances suspectes nécessitant enquête. Dans l’immédiat, les cas qui retiennent l’attention restent le décès de deux sœurs, Anne, 37, et Robin Korkki, 42 ans, de nationalité américaine, qui étaient en vacances dans l’archipel depuis le 15 septembre. À la fin de la semaine dernière, elles ont été retrouvées inanimées dans leur chambre d’hôtel de Maia Luxury Resort, et depuis l’annonce de cette triste nouvelle, les proches des deux victimes multiplient les démarches en vue de faire la lumière sur les circonstances de ce drame. Par ailleurs, le week-end dernier, le corps d’une ressortissante allemande, âgée de 72 ans, a été repêché dans le lagon au large de Praslin alors qu’un ressortissant sud-africain logeant au Plantation Resort Club est décédé dans sa chambre sans la moindre indication sur les causes.

« C’est l’enfer chaque vendredi soir ou après chaque fin de mois », témoignent des habitants de Flic-en-Flac et de Wolmar. Pour cause : des familles en grand nombre débarquent dans cette région pour célébrer des événements, comme les premières communions, les anniversaires ou des fêtes familiales. Tout cela dans un vacarme qui dure jusqu’au petit matin.

Le leader de la distribution automobile à Maurice, ABC Motors, a inauguré hier en début de soirée, au centre Swami Vivekananda, Pailles, les célébrations pour marquer ses 31 ans d’activité. Le Premier ministre par intérim, Xavier-Luc Duval, qui a présidé cette cérémonie, y a vu « une célébration de l’esprit d’entreprise des Mauriciens ».

L'économie mauricienne va croître cette année à un rythme inférieur à celui prévu en juin dernier. Selon les dernières prévisions de Statistics Mauritius rendues publiques hier, le taux de croissance de la valeur ajoutée brute aux prix de base courants est désormais estimé à 3,7% alors que trois mois de cela on avait misé sur un taux de 3,9%. Statistics Mauritius s'attend également à ce que la croissance de l'investissement soit de 5,9% en termes réels au lieu de 6,4% comme anticipé en juin 2016.

Intervenant hier au Gold Crest Hotel, à Quatre-Bornes, le président de la Fédération des syndicats du secteur public, Rashid Imrith, s'est indigné du retard de la publication du rapport “Errors and Ommission” du Pay Research Bureau (PRB), qui devait être rendu public aujourd'hui au plus tard. Il a situé la responsabilité de ce retard au niveau du ministère de la Fonction publique et a réclamé des sanctions contre le haut fonctionnaire concerné.

Le conseil d’administration du groupe Sun Ltd a donné son aval à l’exécution d’un programme d’emprunt obligataire pour un montant de Rs 3 milliards en multiples devises. Cet emprunt, qui pourrait se faire en une ou deux tranche(s), servirait au refinancement des dettes contractées (ou autres engagements financiers) pour de récentes acquisitions et travaux de rénovation des établissements du groupe.

Le Centre Indira Gandhi pour la culture indienne organise son événement mensuel “Priyadarshini”, intitulé “Raag Rang : An evening of Immortal melodies”, en son siège, à Phoenix, ce soir à 19h. Les mélomanes auront l’occasion d’apprécier l’interprétation de chansons bollywoodiennes semi-classiques. Entrée libre.

La Federation of Hotels Taxi Associations (FHTA) a organisé une manifestation pacifique devant l’hôtel du gouvernement hier pour dénoncer la situation dans ce secteur. Ses membres déplorent le fait que certains hôtels refusent toujours l’aménagement d’un Taxi Operations Desk, comme préconisé par le gouvernement. Ils souhaitent que cette décision émanant du cabinet ministériel fasse force de loi. Une pétition a été envoyée au Premier ministre à ce sujet.

Du nouveau dans le secteur des études supérieures à Maurice. L’American Campus (TAC) ouvrira en effet ses portes l'an prochain à Ébène. L’annonce a été faite hier au cours d’un point de presse à l’hôtel Labourdonnais, au Caudan Waterfront, en présence de Spalding Jugganaikloo, président du TAC, de Rachelle Rutherfold, CEO, du Dr Loretta Palmer, Academic vice-président et Provost, et Lisa Newman, enseignante à la Sacred Heart University.

Vivo Energy a procédé hier au lancement officiel de sa campagne « Win a Home » au siège d'un de ses partenaires pour l'événement Koto Mauritius, à Baie-du-Tombeau. Cette campagne, menée en collaboration avec le magazine Homes Mauritius, se soldera par un tirage au sort parmi les détenteurs de la carte Smart Club de Shell ou ceux ayant acheté un magazine Homes Mauritius. Le grand gagnant remportera une maison « écologique » situé à Rivière-Noire.

Le rapport 2016/2017 du Forum économique mondial (WEF) sur la compétitivité globale place Maurice au 45e rang sur un total de 138 pays. Maurice a gagné une place au classement mondial même si dans le rapport 2015/2016 on dénombrait 140 pays. De plus, le pays conserve sa première place au niveau de l'Afrique, devant l'Afrique du Sud (47e).

Les 12 finalistes du concours Miss Eco, dont la finale se tiendra le 5 novembre au Club Med, à Albion, ont été présentées hier à l’Îlot Café, au Caudan Waterfront. Maurice participe pour la 2e fois à cette élection d’envergure, qui est une initiative de la Miss Eco International Organisation d’Égypte, datant de 2014, et placée sous la bannière “Let’s take care of our Planet, United Nations”. L’objectif de cette compétition est d’élire une Miss Eco, qui agira comme ambassadrice pour l’écotourisme à travers le monde avec, pour devise, de mettre en place des initiatives autour de l’environnement tout en incarnant la beauté et être au service de la nature.

En comparaison avec le nombre total d’enfants dans le cycle primaire, la proportion d’élèves dans les écoles primaires payantes est faible, mais leur nombre dans ce type d’établissements augmente régulièrement. Quelque 11 300 enfants ont été admis dans ces écoles en 2016, contre 8 482 en 2010, soit une hausse de 2 818 élèves en six ans.

José Rose, président de l'Association socioculturelle  Rastafari (ASR), a donné une conférence de presse pour tirer la sonnette d'alarme sur plusieurs litiges. Parmi eux, le dernier vestige des esclaves marron au Triangle de Chamarel qui, dit-il, « est en danger ». D'où son appel aux autorités pour préserver ce lieu. « Case Noyale Ltd a construit un parking sur une place qui rappelle l'histoire de Maurice. C'est un lieu symbolique de notre patrimoine culturel qu'il faut préserver. » L’association, dit-il, a déjà logé plusieurs affidavits à cet effet. « Nou ena konfians dan lazistis ek nou les zot fer zot travay. »