Société

Exit Vanilla Shop. Enter Women Secret. Dès demain, la boutique de lingerie et de maillots de bains, dont le propriétaire n’est autre que Rakesh Gooljaury, disposera de son échoppe spécifiquement dédiée à la Mauritius Duty Free Paradise (MDFP). Les produits artisanaux, de Maurice et de Rodrigues – qui avaient place sur les étagères de cet emplacement – ont été déplacés dans la boutique principale de MDFP pour faire place aux produits de Rakesh Gooljaury. Un soft opening est prévu demain, avant l’ouverture officielle de la boutique Women Secret, mardi.

« Nous n’apprécions pas la manière de faire des autorités », clament une vingtaine de marchands de la foire Monneron, à quelques mètres de la gare Victoria, Port-Louis. Leur grief contre la mairie de la capitale vient de ce qu’ils doivent quitter les lieux cet après-midi même à 16 h en raison des travaux qui ont déjà commencé dans le cadre du projet Metro Express et où est prévu la construction d’une jonction entre l’autoroute M1 et la rue Deschartes.

Fort de son succès en 2016, le groupe Attitude a procédé hier au coup d’envoi de la deuxième édition de « Like a Local » au Ravenala Attitude. L’événement a réuni une soixantaine de partenaires d’agents de voyages et de tour-opérateurs. Jean-Michel Pitot, CEO du groupe Attitude, se réjouit « d’avoir pu transmettre l’ADN de la marque Attitude en live ».

La Judicial Department Court Ushers Union fête cette année ses 35 ans d’existence. Pour fêter l’événement, la communauté des huissiers se rencontre aujourd’hui au Pearl Beach Hotel pour un symposium. Cette plate-forme qui accueillera aussi la Magistrates Association et des représentants de la Law Society et le Bar Council sera l’occasion de revenir sur leurs rôles et les difficultés auxquelles ils font face dans l’exercice de leurs fonctions.

La Commission de l'océan Indien (COI) succédera vendredi aux Seychelles à la présidence du groupe de contact sur la piraterie au large des côtes somaliennes. Le groupe de contact sur la piraterie au large des côtes somaliennes (CGPCS) regroupe 68 pays et 24 organisations internationales.

Accenture Technology Mauritius, par le biais de l’Accenture Academy, pourvoit une formation universitaire gratuite aux jeunes talents, alliée à un stage en entreprise. Cette formation, mise en place grâce à la collaboration avec l’Université de Maurice (UoM) et de l'Human Resource Development Council (HRDC), offre une trentaine de bourses menant vers une maîtrise en Applied Software Technology. Les inscriptions sont ouvertes jusqu'au 8 décembre.

La Private Secondary Education Authority (PSEA) a informé avant-hier le Ramnath Jeetah Trust, promoteur de l'Ebene High School (nouveau collège payant), de la “registration” pour l'année prochaine. En fait, l'organisme de Beau-Bassin a essuyé un sérieux revers devant un Appeals Tribunal en 2016 pour entendre le promoteur, qui avait interjeté appel contre la décision de lui refuser un permis d'opération. Le rapport de ce tribunal, que la PSEA avait silencieusement rangé au fond d'un tiroir, et qui refait surface depuis la semaine dernière, contient des critiques très sévères sur les procédures administratives relatives à l'enregistrement des écoles. « We note that the application process is opaque (...) The refusal of an application on the basis of criteria which is unknown to an applicant constitutes an ureasonable exercices of the PSSAs power to refuse application».

La compagnie de transport Alouette Tours, fondée en 1993, célébrera ses 25 ans l’année prochaine. Récipiendaire à deux reprises de la meilleure compagnie de transport lors des Cooperatives Awards de 2015 et de cette année, elle veut maintenant consolider ses assises après avoir diversifié ses activités. Vageesh Ramduny, jeune entrepreneur, et qui a pris le relais de son père, ne veut pas abandonner le business familial, même s’il se voit avec plus de responsabilités. Revenu à Maurice après seulement deux ans en Australie, son désir le plus cher est de voir se développer l’entreprise grâce à ses connaissances acquises à l’étranger.

Maurice compte actuellement 6 959 porteurs du sida; dont 5 241 sont des hommes et 1 718, des femmes. Hier, vendredi 1er décembre, marquait la Journée Internationale de la lutte contre le Sida. À cette occasion, le ministère de la Santé avait organisé un atelier de travail à l'hôtel Gold Crest à Quatre-Bornes. C'est lors de cet événement que le ministre de tutelle, le Dr Anwar Husnoo a annoncé qu'une « caravane va incessamment sillonner l'île, destinée à accentuer nos efforts en matière de dépistage ». De même, un plan d'action est actuellement en phase d'élaboration et devrait contenir des mesures à prendre « pour que, d'ici 2021, 90% des Personnes Vivant avec le VIH (PVVIH) soient incluses dans le circuit de soins ».

« Ferm baz Diego ». Tel est le thème de la manifestation pacifique qui sera organisée dans les rues de Port-Louis le vendredi 8 décembre. L’organisateur, le Komite Diego, entend ainsi dire sa désapprobation de la position adoptée par Pravind Jugnauth à l’Onu en septembre dernier. Le collectif note des contradictions entre la disposition du Premier ministre à « négocier pour un bail » et le cas devant la Cour internationale de justice. Une lettre lui sera remise à cet effet après la marche.

JIOI 2019 : judo et semi-marathon à Rodrigues
C'est décidé ! Les compétitions de judo et le semi-marathon pour les prochains Jeux des Îles de l'océan Indien (JIOI) de 2019 se dérouleront à Rodrigues.

Mieux informer les jeunes sur les métiers de l’hôtellerie et de la restauration. C’est dans cette optique que l’Association des hôteliers et restaurateurs de l’île Maurice (AHRIM) a lancé son service d’orientation, baptisé OPERA (Orientation Programme for Education and Recruitment). Des sessions d’information seront organisées dans cinq centres commerciaux à travers l’île la semaine prochaine.

Les élus de la municipalité de Quatre-Bornes ont voté hier à l’unanimité, lors de la réunion du conseil, une motion du conseiller Guy Troylukho proposant la construction d’une tour de parking automatisé sur un terrain appartenant à la mairie à la rue Sir William Newton. Les conseillers ont eu droit à une présentation vidéo du projet par le conseiller Nagen Mootoosamy.

La direction du Sofitel Imperial, dans un communiqué émis hier, soutient qu’elle a appris qu’il y a eu un vote massif de ses employés « par les médias », alors même que l’exercice se déroulait dans l’enceinte de l’hôtel. Toutefois, il nous revient que le ministère du Travail aurait déjà pris les dispositions pour envoyer une lettre officielle à la direction du Sofitel Imperial, même si la loi ne l’y oblige pas.

En cette période de fin d’année, où les Mauriciens affluent dans la capitale, la Market Traders Association (MTA) a tenu à tirer la sonnette d’alarme sur la situation au marché central. Dans une lettre envoyée au commissaire de police, Mario Nobin, elle dénonce ainsi le « laxisme » des policiers du poste de police du marché.

Ce vendredi et ce week-end marquent les derniers jours d’opération pour les marchands opérant à la foire Monneron, à Port-Louis, ceux-ci devant quitter les lieux à 16 heures dimanche pour faire place aux travaux du Metro Express. Le ministère des Infrastructures publiques a prévu la construction d’une jonction entre l’autoroute M1 et la rue Deschartes dans le cadre du projet de Metro Express. Ainsi, les marchands seront temporairement relogés au site Lakaz Case, non loin de leur ancien site d’opération.

Le nouvel Airbus A350-900 a effectué son premier vol humanitaire de Toulouse vers la Grande île et Maurice samedi. La fondation Airbus et la fondation Air Mauritius ont convoyé 3,5 tonnes d’équipement médical pour Maurice et Madagascar. Composé de tables d’examen, de fauteuils roulants, de matelas et de lits médicaux, le chargement aidera les Ong mauriciennes à fournir de meilleurs services de santé à la population locale. Par ailleurs, une partie des équipements sera transportée vers Madagascar.

Il réitère son souhait, souvent émis ces dernières années : « Maurice peut donner une leçon au monde, en ce qu’il s’agit de l’objectif donné de l’OnuSida de vaincre le sida d’ici 2030, dans le monde ». Nicolas Ritter, premier Mauricien a avoir admis publiquement vivre avec le sida, et directeur de PILS (Prévention, information et lutte contre le sida) n’en démord pas en ce 1er décembre, qui marque la Journée internationale de la lutte contre le sida : « Certes, c’est une lutte exténuante et de tous les instants. Mais on peut la gagner ! »

Rajendrah Ramdhean, le président de la Mauritius Sanatan Dharma Temples Federation, a déclaré que l’épopée du Ramayana est fortement enracinée dans nos traditions et possède plusieurs messages pour l’établissement d’une société meilleure. C’était dimanche dernier au centre culturel India Gandhi à Phoenix lors de la finale de la Ramayan Chanting Competition organisée par la MSDTF et qui a vu la consécration de Notre Dame Kali Mata Ramayan Mandali (overall winner).

Le regard vis-à-vis des personnes vivant avec le VIH/Sida a évolué ces trente dernières années, mais la stigmatisation et les préjugés demeurent. En famille, dans le voisinage, au travail, l’intolérance se manifeste toujours, malgré les informations qui sont passées et qui auraient dû vaincre l’ignorance.

Il y a trente ans cette année, Maurice enregistrait son premier cas de VIH/SIDA. L’annonce avait fait l’effet d’un coup de tonnerre alors que la stigmatisation était à son apogée, que la médecine était impuissante et que les actions de prévention tardaient à venir. Surnommée Mme. X. ou encore Mme. M. L. la patiente de 60 ans avait été confrontée à une profonde intolérance avant sa mort, en novembre. Elle avait aussi contribué à mettre Maurice en face de ses responsabilités.

Sur la base d'un rapport soumis par un comité d'enquête interne, le board du Medical Council (MC) a suspendu hier soir un médecin du privé – spécialisé dans les maladies respiratoires – de ses fonctions. On lui reproche des « manquements très graves » au Code of Practice. Ce médecin, qui exerce dans la région des hautes Plaines-Wilhems, n'en est pas à ses premiers écarts des règlements régissant la profession et pour lesquels il a eu des avertissements, se souviennent d'anciens membres du MC. 

Suite à une rencontre de haut niveau hier entre les représentants du Fire Fighters Cadre de la Government Services Employees Association (GSEA) et ceux des autorités gouvernementales, les représentants syndicaux des pompiers ont décidé de suspendre leur dernier mot d'ordre pour leur troisième manifestation de rue. Ils réclament une amélioration et une « humanisation » des conditions de travail en général de ce département. Radhakrishna Sadien animait un point de presse au siège de la GSEA de Port-Louis.

Le « strike ballot » organisé depuis mardi à l’hôtel Sofitel Imperial, Flic-en-Flac, a tourné à l’avantage de l’Hotel and Restaurants Employees Union (HREU). Sur les 198 employés ayant participé à cet exercice, 195 ont voté en faveur de la grève. Selon les procédures, le syndicat a 45 jours, à compter de la date du rapport de la Commission de conciliation et de médiation, déclarant le “deadlock”, pour organiser la grève. Celui-ci ayant été émis le 9 novembre, le syndicat doit donc déclencher la grève avant le 24 du mois prochain.