Sports

Après Mahébourg depuis 2010, le supermarché King Savers de Goodlands a accueilli la traditionnelle Olympic Day organisée par le Comité olympique mauricien (COM) dimanche dernier. Malgré le mauvais temps, plus de 1 500 participants se sont alignés à cet événement.

Les sélections nationales de basket-ball pour les 9es Jeux des îles de l'océan Indien (JIOI), qui se tiendront dans moins de 30 jours à La Réunion, ont été annoncées mercredi. Un groupe final qui n'a pas manqué d'alimenter les polémiques, que la Fédération mauricienne de basket-ball (FMBB) minimise quelque peu.

Déjà six mois aux commandes du sport mauricien et à un mois du coup d'envoi de la 9e édition des Jeux des îles, Yogida Sawmynaden a tenu à dresser un bilan, de faire le point et d'évoquer les prochains objectifs. C'était au cours d'un point de presse tenu par le ministre de la Jeunesse et des Sports hier en fin de matinée.

Comme attendu, le ton est monté de plusieurs crans, hier en fin d'après-midi au Centre de boxe à Vacoas, au moment de l'officialisation de la sélection de boxe dans le cadre des 9es Jeux des îles.

La messe est quasiment dite à deux journées de la fin de la Barclays Mauritius Premier League. Lors de la 34e journée hier, le leader Cercle de Joachim a enregistré un court mais important succès contre l'AS Quatre Bornes (1-0) au stade Auguste-Vollaire, alors que l'ASPL 2000 a enlevé une victoire sur le même score face au Petite Rivière Noire FC au stade Germain-Comarmond, à Bambous.

Ce sera à l'hôtel Tamassa dans le sud de l'île que se déroulera le dernier rassemblement de la délégation mauricienne avant son départ pour l'île de La Réunion en vue des 9es Jeux des îles.

Mis à part l'athlétisme qui officialisera ses sélections à l'issue des championnats nationaux prévus ce week-end, les autres disciplines ont soumis leurs listes de sélections en ce début de semaine.

Le Cercle de Joachim a terminé sa campagne indianocéanique comme il l’avait commencée : sur une mauvaise note. Les Curepipiens ont en effet courbé l’échine (2-1) face aux Seychellois de La Passe FC dans le cadre de la troisième journée du groupe B de l’Union des fédérations de football de l’océan Indien (UFFOI), au stade George V à Curepipe.

La sélection féminine de volley-ball ayant participé récemment à la Coupe d'Afrique des Nations au Kenya sera la même qui sera en action aux Jeux des îles. L'entraîneur national a donc opté pour la continuité.

Damien Lauret, Anita Grapinet et Stephania Sheikmeera ne figurent définitivement pas au sein des sélections de handball officialisées hier. Le dossier concernant leur participation aux Jeux des îles a fait couler beaucoup d'encre et la présence de ces trois joueurs évoluant dans le championnat de l'île de La Réunion n'a donc pas été avalisée par le staff technique en accord avec les dirigeants de l'Association mauricienne de handball.

La boxe mauricienne sera-t-elle amputée d'un de ses meilleurs éléments, à savoir Kennedy St Pierre, lors des Jeux des îles ? La question reste posée, même si la sélection a été finalisée hier soir. Toutefois, cette sélection n'a pas encore été dévoilée jusqu'ici du fait qu'elle n'a pas obtenu l'aval du comité directeur de l'Association mauricienne de boxe (AMB) qui se réunira ce soir à Vacoas.

Les Racing Stewards n’ont pas chômé au terme de la journée classique du Barbé. Après avoir été convoqués une première fois samedi après-midi, plusieurs jockeys sont retournés à la Stipe Room ce matin pour s’expliquer sur certaines de leurs montes.

La satisfaction était de mise au niveau du staff technique mauricien à l'issue des deux confrontations tenues face aux Sri-Lankais, vendredi dernier et hier après-midi au Centre de boxe à Vacoas.

Les championnats nationaux de cyclisme, dit-on, ne sont pas l’apanage des favoris. Hier, Yoan Pirogue (PSC-Winners) a encore confirmé l’adage en remportant au nez et à la barbe des cadors, trop occupés à se surveiller. Il a bouclé les 144 km du parcours à La Vigie pour décrocher son premier maillot de champion national.

 Le peloton se donne rendez-vous ce matin à la Station Service Engen de la Vigie pour les Championnats nationaux Orange de cyclisme. Après les titres cadets et minimes décernés hier, les élites 2-3, juniors, Pass-Cyclistes et Masters en découdront pour le titre tant convoité de champion de Maurice. Ils seront nombreux à prétendre au sacre final dans une course de 144 km qui s’annonce très disputée.

La 34e journée de la Barclays Mauritius Premier League se tiendra ce mardi 30 juin à 15h. Le leader Cercle de Joachim sera en déplacement au stade Sir Gaëtan Duval pour y affronter l’AS Quatre-Bornes tandis que son dauphin l’ASPL 2000 croisera le fer avec Petite-Rivière-Noire à Bambous. Les Portlouisiens n’ont plus droit à l’erreur, eux qui accusent trois points de retard sur les protégés de Joe Tshupula.

Deux matches en retard comptant pour le Championnat de football féminin sont au programme aujourd’hui. Chamarel SC (3e) aura pour adversaire la lanterne rouge, le Curepipe Starlight SC au stade Germain Comarmond à Bambous. La formation de l’Ouest de l’île est bien placée pour prendre les trois points de la victoire pour ainsi consolider un peu plus sa troisième place au classement. En cas de victoire, Chamarel prendrait alors cinq points d’avance sur son voisin- ennemi Petite-Rivière-Noire (4e). Mais le match qui polarisera l’attention est celui mettant aux prises l’Association Sportive Quatre-Bornes à l’AS Rivière-du-Rempart au stade Anjalay.

Battu par 5 secondes par le tout jeune Christopher Lagane (16 ans) coureur du Faucon Flacq SC-KFC lors du Championnat national du Contre-La-Montre (CLM) individuel la veille, Yannick Lincoln a remporté dimanche dernier le Grand Prix Winner’s en 2 heures, 49 minutes et 27 secondes. Une victoire rassurante pour le leader du Moka SC.

Partira, partira pas? C’est là que se situe toute la question sur la participation de deux handballeuses, Anita Grapinet et Stéphania Shiekmeera et un handballeur Damien Laurent au sein de la sélection nationale qui ira défendre les couleurs de Maurice aux 9es JIOI à La Réunion. La question est posée puisque les trois athlètes ne sont pas nés à Maurice et qu’avant décembre 2014, ils n’avaient pas la nationalité mauricienne. Or les règlements techniques des 9es Jeux, indiquent de façon claire et nette que tout joueur «qui aura acquis la nationalité de l’île dans les six mois précédant la date d’engagement nominatif, devra avoir été licencié au moins 1 an avant la date d’ouverture des Jeux […]»

Les 12 barreurs savent désormais à quoi s’attendre techniquement à La Réunion, pour les Jeux des Îles de l’océan Indien (JIOI). Ces derniers étaient en stage d’une semaine, à la  base nautique des Mascareignes, Le Port. Les Mauriciens ont été confrontés à un plan d’eau très technique, soit des vents mesurant entre 4 et 6 nœuds, pouvant passer également à plus de 9 nœuds, avec une mer quelque peu agitée qui sont à l’origine des courants de dérive. Un environnement complètement différent de Maurice que les sélectionnés, ont dû maîtriser avant le grand rendez-vous du 1er au 9 août prochain. « Comparé à celui de La Réunion, le courant dans le lagon mauricien est faible et les brises sont légères. À La Réunion, c’est bien plus compliqué », lâche un des barreurs, Axel Florine sans se décourager pour autant.

Anoop Madhow n’avait pas tort d’avoir dit haut et fort sur l’antenne d’une radio privée il y a deux semaines qu’il était encore légalement le vice-président de la Mauritius Football Association (MFA). Preuve que le représentant de PAS Mates était dans le vrai, l’actuel comité directeur de la MFA avec à sa tête Samir Sobha a réagi illico presto lorsqu’il a eu vent d’une lettre en date du 10 juin 2015, portant la signature de Vinod Persunnoo et Anoop Madhow adressée à deux banques commerciales (MPCB et SBM) et dans laquelle les ex-président et vice-président de la MFA protestent contre le fait qu’ils sont toujours considérés comme les «official signatories» du fait que le «security bond» qu’ils avaient signé depuis octobre 2013 sont toujours pris en considération.

Si en masculin, Lambert Leclezio demeure la figure de proue de la voltige mauricienne enchaînant les bonnes performances sur le plan international, force est de constater que la jeune Tessa de Froberville (16 ans) est en train de lui emboîter le pas du côté des filles.

Food & Allied Group a provisoirement pris les commandes du championnat phare de football de la Fédération mauricienne des Sports Corporatifs (FMSC) à savoir la Super Cup ayant enregistré deux victoires consécutives lors de la semaine écoulée. L’équipe de la compagnie agro-alimentaire a facilement pris la mesure de United Basalt Products sur le score de 5 buts à 1 à Le Goulet Clubhouse lundi dernier, avant d’enchaîner contre la Wastewater Management Authority (2-1) vendredi au stade Anjalay. Food & Allied prend aprovisoirement les commandes du championnat avec un point d’avance sur le tenant du titre, PADCO, mais avec un match en plus.

La Fédération mauricienne de Kick-Boxing et des Disciplines Assimilées (FMKBDA) organisera une compétition internationale le 11 juillet prochain, au complexe sportif de Beau-Bassin. C’est ce qu’a déclaré à Week-End, la présidente de cette fédération, Isabelle Jeannot. Une compétition qui verra la présence du président par intérim de la World Association of Kick-Boxing Organization (WAKO), le Turc Salim Kayici. Ce dernier dirigera une délégation forte de sept tireurs, dont deux champions du monde actuel de la WAKO Professionnelle, nommément Kenan Gunaydin (-71 kg) et Husnu Sari (-75 kg).