Sports

Les nageurs mauriciens auront fort à faire à la piscine Michel-Debré à Saint-Denis pour contrecarrer l’armada réunionnaise, qui sera à plein régime sur ses terres. Les protégés de Philippe Pascal devront se surpasser pour remporter la médaille d’or, mais l’exploit est envisageable.

La sélection mauricienne entamera, à partir de demain soir au gymnase Nelson-Mandela à St-Pierre, sa campagne réunionnaise directement en quart de finale. Une compétition qui s’annonce difficile pour les boxeurs, dans la mesure où la sélection a beaucoup changé.

Les badistes mauriciens entrent en scène aujourd’hui dans la phase de poule du tournoi par équipes mixtes qui débute à partir de 9h au gymnase Michel-Debré a Saint-André. L’objectif étant de ramener le maximum de médailles possible et redevenir le pays phare du badminton dans la zone.

La réunion du Comité international des Jeux (Cij), tenue hier matin à l’hôtel Bellepierre à St-Denis, qui devait décider du pays hôte des 10es Jeux des îles de l’océan Indien, n’a rien donné, les membres ayant repoussé leur décision à un comité spécial qui se déroulera avant la cérémonie de clôture.

Les pongistes mauriciens entament aujourd’hui le tournoi par équipes qui se tiendra aujourd’hui dans la capitale réunionnaise de 10h à 14h30. L’occasion de sortir le grand jeu d'entrée avant d’attaquer les épreuves individuelles.

Cueilli à froid par le mouvement d’humeur des Comoriens, Philippe Hao Thyn Voon, président du Cij, ne veut pas minimiser l’incident qui s’est produit au stade Julius-Bénard hier. Une escalade sans précédent de la tension entre les deux pays, qui voit les Jeux des îles perdre dans la foulée sa saveur si particulière.

Le contre-la-montre par équipes sur 48,5 km, traditionnelle épreuve d’ouverture du calendrier cycliste, se tient aujourd’hui à l'Étang-Salé. Un gros duel entre Maurice, tenante du titre, et La Réunion, qui veut briller sur ses terres, pour que l’un ou l’autre sauvegarde l’honneur.

Les sélections mauriciennes de basket-ball entreront dans le vif du sujet aujourd’hui au complexe municipal du Port. Si les garçons affronteront un adversaire inconnu jusqu’ici, à savoir les Maldives, les filles devront se surpasser pour contrer les Mahoraises qu’elles ont côtoyées lors des précédentes éditions de la Coupe des clubs champions de l’océan Indien (CCCOI).

C’est en féminin que Maurice débutera la compétition de volley-ball ce soir (20h00) face au pays hôte des 9es Jeux des îles, La Réunion, au gymnase de Champ-Fleuri.
Il faut souligner que du fait que ce groupe B ne comporte que deux équipes, elles sont toutes deux qualifiées pour les demi-finales et joueront deux matches, aujourd’hui et demain. Il faudra avant tout s’assurer de la première place afin d’éviter les championnes en titre, les Seychelles.

Joanita Latour, celle qui évolue au poste de pointue au sein de la sélection féminine de volley-ball, a des rêves plein la tête. La défaite contre les Réunionnaises aujourd'hui n'est même pas envisageable pour elle lors de ce premier match de la poule B. Elle ne vise ni plus ni moins que la victoire et espère monter sur la plus haute marche du podium.

Les représentants mauriciens de la petite balle jaune entrent en scène ce matin dès 9h sur les courts de Champ-Fleuri. La bataille s’annonce rude pour les Mauriciens avec un blason à redorer contre les ogres malgaches et réunionnais.

David Carver et Jean-Luc Vilbrim sont les deux premiers athlètes mauriciens en action dans le semi-marathon ce matin, alors que Drack disputera la finale du triple saut dans l’après-midi

La crise entre les Comores et Mayotte a connu une escalade sans précédent hier, lors de la cérémonie d’ouverture. Le départ de la délégation comorienne de l’enceinte Julius-Bénard, qui accueillait le coup d’envoi officiel des 9e JIOI, a cueilli à froid tout le monde réuni pour ce qui devait être une belle fête. Mais les relations déjà tendues entre les deux pays en ont décidé autrement.

Thierry Grimaud l’avait promis lors d’un passage à Maurice. Il a parfaitement relevé le défi en présentant une cérémonie d’ouverture sur le thème La Réunion, terre de champions. Tout une symbolique, avec 12 sportifs réunionnais, ayant tous porté les couleurs françaises sur le plan mondial, pour allumer une vasque en forme de volcan, signature de l’île.

Une décision a été prise en toute urgence ce matin à propos du problème impliquant Mayotte et les Comores. Nous apprenons que c'est un sportif réunionnais qui portera le drapeau tricolore lors du défilé de la cérémonie d'ouverture prévue demain au stade de St-Paul.

La sélection féminine de football de La Réunion veut marquer les esprits. À quelques heures du coup d’envoi de “sa” campagne, le groupe dirigé par Hosman Gangate veut s’imposer comme la meilleure équipe du tournoi. Pour y arriver, le sélectionneur s’est donné les moyens à la hauteur de ses ambitions.

La compétition de football féminin lancera, cet après-midi à 17h au stade Jean-Ivoula à Saint-Denis, les 9es Jeux des îles de l’océan Indien à La Réunion. Une heure plus tard au stade Michel-Volnay à Saint-Pierre, nous aurons droit à un grand classique entre La Réunion et Maurice. Les deux grands rivaux s’affronteront pour la sixième fois depuis 1985, avec un avantage de quatre victoires pour l’équipe hôte contre deux à Maurice.

La sélection comorienne d'athlétisme s'est donné les moyens de ses ambitions à ces 9es Jeux des îles dont l'ouverture est prévue samedi au Stade international de St-Paul. Les Cœlacanthes — nom du célèbre poisson rarissime symbole de la richesse de l'île aux parfums — seront à surveiller dans les épreuves de demi-fond et fond. Si le champion en titre du 800 m, Djamchi Athoumane, sera bien présent avec l'ambition de renouveler son bail, son rival Abdoul-Had Attoumane risque de lui voler la vedette.

Les footballeurs et footballeuses réunionnais ne veulent ni plus ni moins que les titres. À l'issue d'une longue préparation, les deux sélections réunionnaises ont été annoncées par les entraîneurs respectifs, Jean-Pierre Bade et Hosnan Gangate. Et forcément, puisqu'ils jouent à domicile, on voit mal qui d'autre pourrait endosser le costume de favoris pour les titres.

Les équipes de la capitale étaient particulièrement à la fête hier soir au gymnase Pandit-Sahadeo à Vacoas dans le cadre des finales du tournoi des non-présélectionnés des Jeux des îles en volley-ball.

Après Phœnix Beverages Group dans le FMSC Shield, les deux autres tournois de football organisés par la Fédération mauricienne des sports corporatifs (FMSC) ont livré leur verdict. C'est ainsi que PAD & Co. a conservé son titre dans la Super Cup, alors que Princes Tuna a émergé dans la Premier League.

La Cure Sylvester SC a gagné le droit de rester chez l'élite la saison prochaine en disposant, pour son ultime match de play-offs, du Savanne SC sur le score de 2-0 samedi au stade George V. Un match que les Port-Louisiens ont pris à bras le corps dès l'entame.

Les deux sélections de handball étaient en regroupement dimanche dernier à Gros Cailloux. L'occasion de renforcer l'esprit d'équipe à l'approche des Jeux des îles. De ce fait, les sélectionnés de même que les encadreurs et autres dirigeants étaient en parfaite communion au cours de cette journée à travers diverses activités.

La plus grande partie de la délégation seychelloise mettra le cap sur La Réunion jeudi. Après un premier groupe composé d’athlètes et d’officiels qui a pris l’avion lundi, l’arrivée du deuxième contingent vient donc compléter la délégation.