Sports

Le ministère de la Jeunesse et des Sports avec l'appui de la Conféjes (Conférence des ministres de la Jeunesse et des Sports de la Francophonie) a procédé la semaine dernière au Gymnase de Phoenix à l'ouverture d'un stage de trois jours consacré à la formation des formateurs en matière de conception et gestion des infrastructures sportives. Ce stage, qui réunit 24 participants, tous impliqués au plan technique et dans la gestion des infrastructures au MJS, est animé par des experts locaux dont les seniors Sports Officers Rajen Desscann et Dev Auchoybur, ainsi que les Sports Officers G. Ramluchumun et Zameer Janoo.

Fort de sa réussite depuis son introduction en 2014, les organisateurs du Ferney Trail renouvellent pour la troisième année consécutive le concept « Bouzé Mam » avec le soutien de l’équipe paramédicale de la Fortis Clinique Darné (FCD). Une démarche qui comprend un plan d’activité physique simple et efficace, étalé sur six semaines, et qui vise à préparer les employés participant au Trail, en amont de la course.

Les éliminatoires comptant pour les Jeux de la NHDC, dont les finales auront lieu le 7 août prochain au stade Anjalay, se sont achevés le week-end dernier au stade Germain Comarmond à Bambous. Trois régions notamment le Sud, l’Est et le Centre de l’île étaient en action lors de cette dernière journée des préliminaires en athlétisme, football à 7 masculin (junior et senior), cyclisme, pétanque et volley-ball. Tous les qualfiés pour les finales sont désormais connus.

Trois délégations handisportives, notamment Visually, Physically et Mentally Handicapped Persons Sports Federation, ont participé à l'IPC Athletics Grand Prix de Berlin tenu du 15 au 17 du mois courant. C'est ainsi que trois Mauriciens ont réalisé les minima B en vue des Jeux Paralypiques de Rio (7 au 18 septembre prochain) et  ramené 14 médailles , dont sept or pour la PHYSFED et un or pour la Visually Handicapped Persons Sports Federation.

Le tournoi international de Rodrigues de boxe, prévue samedi et dimanche prochains au gymnase de Malabar, s’annonce de bonne facture. Surtout avec la venue de pugilistes mauriciens, réunionnais et seychellois qui viendront ainsi défier les Rodriguais sur leur base. Par contre, l’Afrique du Sud et le Botswana n’ont pas répondu favorablement à l’appel.

Pour sa première participation aux Jeux Olympiques, Kate Foo Kune débarquera à Rio en porte-drapeau de la délégation mauricienne. C’est sans doute l’honneur le plus élevé assigné à un (e) sportif (ve) qui représente son pays dans le défilé d’ouverture du plus grand événement sportif planétaire.

La fièvre olympique gagne peu à peu le sport mauricien. À jour J-14 de l’événement, l’équipe olympique de Maurice a été officiellement présentée à la presse hier soir au cours d’un rassemblement à l’hôtel Labourdonnais Waterfront. Bien que la plupart des sportifs mauriciens peaufinent en ce moment leur préparation à l’étranger, le Comité olympique de Maurice (COM) et le ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS) ont souhaité témoigner de leur soutien aux sportifs qui participeront du 5 au 21 août à cette 31e édition des Jeux Olympiques d’été à Rio, Brésil.

La Zambie, tenante du titre, et le Malawi, ont démarré leur campagne africaine de la meilleure des façons en venant à bout du Kenya et de Madagascar dans le cadre de la première journée du groupe B, hier, au stade St François Xavier.

C’est aujourd’hui que le Baby Club M entrera dans l’arène de la COSAFA U17 Youth Championship, face à la Namibie, au stade Anjalay. Un match que les protégés de Michael Mootoosamy, entraîneur de la sélection nationale, ne veulent pas rater, d’autant qu’il s’agit de leur première sortie internationale. À quelques heures du coup d’envoi, pleins feux sur la classe biberon de la sélection nationale.

Cette course consacre en principe le cheval le plus rapide du Champ de Mars. Le kilomètre, une épreuve à couper le souffle à l’occasion avec aussi son lot d’incertitude, surtout en raison de la conformation de l’hippodrome. Le tirage au sort des lignes est également important. C’est pourquoi on accorde l’avantage à Nordic Warrior, même s’il en est à sa première tentative sur la distance à Maurice.

Le coup d’envoi de la COSAFA U17 Championship, dont le premier match était joué en début d’après-midi entre le Kenya et la Zambie, sera donné officiellement samedi, avec la cérémonie d’ouverture, au stade Anjalay. Comme c’est la tradition, les entraîneurs des différentes sélections nationales participantes se sont rassemblés pour une conférence de presse d’avant-tournoi. L’occasion, pour les uns et les autres, de parler de leurs objectifs.

C'est ce soir que sera remis la Super Cup, dernier trophée de la saison locale, et qualificative pour la Coupe de la CAF. Le Pamplemousses SC, récent vainqueur de la MFA Cup, et le Cercle de Joachim, qui a remporté en mars la Republic Cup, s'affrontent au stade Anjalay à partir de 18h pour tenter d'enlever un deuxième trophée.

Les Curepipiens de Black Shield ont remporté hier la bataille psychologique contre leurs adversaires directs, les Malherbes Harlems. Le score serré (51-49) témoigne de l'intensité de la rencontre, alors que les deux équipes sont candidates à la montée en Super League la saison prochaine.

Le Kenyan Albert Kangor avait du plomb dans les jambes. Mais il a réussi malgré tout à décrocher une deuxième victoire consécutive dimanche dernier lors du LUX* Marathon de Maurice couru à St Félix dans le sud de l'île. Il a bouclé sa course en 2h46’47 contre 2h32’22 réalisées l'an dernier. Chez les dames, la Mauricienne Sophie Laplane s'impose en 3h28’20 devant la vétérane sud-africaine Ange Rabie, créditée de 3h30’40, et deux Chinoises, Yingjie Sun (3h40’39) et Yun Chen (3h51’36).

Les drapeaux des différents pays seront hissés au haut du mât au cours des cérémonies protocolaires de remises de médailles lors de la 10e édition des Jeux de la CJSOI. Une échéance qui se déroulera à Madagascar du 27 juillet au 5 août. Les remises de médailles seront ainsi effectuées au son de l'hymne des Jeux, alors que le drapeau des Jeux sera hissé au moment où un sportif mahorais obtient sa médaille. Par contre, rien que le drapeau des Jeux sera présent lors des cérémonies d'ouverture et de clôture.

Trou aux Biches Sharks, Curepipe Starlight, Quatre Bornes VBC et Faucon Flacq Camp Ithier VBC : voilà le quatuor ayant émergé à l'issue de la phase qualificative du championnat masculin de première division de volley-ball. Quatre équipes qui s'élanceront maintenant pour les play-offs, avec à la clé le titre et la participation à la Coupe des clubs champions de la zone 7. Le début des hostilités est prévu le 5 août.

Les matches s'intensifient pour les quatre jeunes raquettes mauriciennes qui entament leur deuxième semaine de tournée dans la région parisienne. Après une victoire au premier tour du simple hommes, Saheel Busguth a affiché ses limites en cédant hier au 2e tour dans le tableau adulte du tournoi du Racing Club. Il s'incline 0-6, 4-6 contre Alexandre Verlaguet, un joueur de 2e série classé 15. Par contre, Thomas Clark, Christopher Fok Kow et Anthony Kwok abordent aujourd'hui le 4e tour.

Ils sont une soixantaine de moniteurs d'éducation physique des institutions primaires et secondaires à se retrouver depuis hier matin au gymnase de Phœnix.

Fort de son succès aux dépens du Quatre Bornes VBC, Azur SC a franchi un premier pas important dans sa chevauchée vers une nouvelle consécration dans le championnat féminin 1A de volley-ball. Une victoire en trois sets (25-21, 29-27 et 25-21) aux dépens de son principal challenger, samedi au gymnase Pandit-Sahadeo à Vacoas : le tenant du titre se retrouve déjà en position de force. Reste que les Tranquebar Black Rangers demeurent à l'affût. Le duel prévu entre cette formation et les Azuréennes vendredi s'annonce déjà décisif pour la suite des événements.

Christopher Fok Kow et Anthony Kwok se sont donné la réplique en finale du simple garçons 15-16 ans du tournoi de Bougival disputé en fin de semaine dernière en région parisienne. La victoire est revenue au premier nommé, qui l'emporte 0-6, 6-2, 7-5. Les deux joueurs de même que Thomas Clark et Shaheel Busguth ont attaqué samedi et dimanche les deux prochains tournois de leur tournée prévus à Montrouge et au Racing Club de France.

Le Pamplemousses SC a remporté, hier au stade Anjalay, la finale de la MFA Cup aux dépens du Petite Rivière Noire FC (2-1), double tenant du trophée, grâce à des réalisations de Branly Ratovorinina et Kevin Perticots, brisant ainsi la malédiction des finales perdues — deux en 2014, une en 2015 — et sauvant ainsi sa saison.

Dès le coup d'envoi donné par Stéphane Douce, le seul arbitre de la rencontre, les joueurs de Plaisance n'ont pas tardé à signifier leurs intentions. Dominateurs, les dix premières minutes furent nettement à leur avantage (4-0). Mais le Curepipe Blue Star, en multipliant ses efforts, est parvenu à réduire l'écart. D'ailleurs, tout au long de la rencontre, la formation de Curepipe a couru derrière le score. En voulant faire son retard, les Curepipiens se sont fait piéger par leur adversaire qui à maintes occasions, sont parvenus à les prendre en contre. La note aurait pu être salée pour le Curepipe Blue Star en première mi-temps, si leur gardien de but ne s'était montré décisif dans sa cage (13-5).

L'équipe championne de Maurice en titre, Azur SC, a enchaîné avec une deuxième victoire d'affilée, en trois sets, contre le Quatre-Bornes VBC en 3 sets, 25-21, 29-27 et 25-21 au gymnase Pandit Sahadeo, Vacoas. Les Azuréennes ont eu beaucoup de mal à faire la différence face à la bande à Prisca Seerungen, qui a eu le mérite de se battre jusqu'au bout. Toutefois, c'est l'expérience qui a fait la différence, dans un match intense ou les joueuses se sont rendues coup pour coup.

La Fédération mauricienne de Kick-Boxing et des Disciplines Assimilées (FMKBDA) a prévu d'organiser son championnat national de K1 le 30 courant, très probablement à Grand-Baie. Il n'empêche qu'une confirmation est attendue auprès de la direction de Super U de la localité, compagnie avec laquelle cette fédération a régulièrement organisé un championnat national au cours de ces dernières années. Si tout se passe bien, la compétition devrait se tenir sur la zone de stationnement de l'hypermarché du nord.