Sports

Pour une première à la Stranja Cup en Bulgarie, les boxeurs mauriciens se sont bien défendus. Engagés dans les catégories -64 kg et -69 kg respectivement, Richarno Colin et Merven Clair ont décroché la médaille de bronze.

Le Pamplemousses SC a commencé à refaire son retard sur le leader, Roche-Bois Bolton City, en venant à bout du Savanne SC hier au stade Anjalay dans le cadre de la 19e journée. Le score, 4-1, a donné les trois points aux Nordistes, privés de Brandly Ratovorinina, fatigué mais remplacé de main de maître par Fabrini Razah sur le front de l’attaque.

La première manche comptant pour les Triathlon Series disputée le dimanche 19 février à Poste Lafayette marquait le début des courses de préparation à la qualification aux championnats d'Afrique prévus le 7 mai à Hammamet en Tunisie. Cette première sortie a vu Loïc L'Entêté s'imposer chez les jeunes, alors que son frère Laurent, seul en lice en U23, a bouclé l'épreuve olympique en 2h24'56.

Richarno Colin a été éliminé hier en demi-finale de la Straja Cup, en Bulgarie, après sa défaite face au Bulgare Ayrin Ismetov dans la catégorie des moins de 64 kg. Selon le président de l'Association mauricienne de Boxe, Indiren Ramsamy, Richarno Colin a réalisé un bon combat, mais trouve dommage qu'il a perdu.

La troisième édition du National Junior Show Jumping Competition de la saison s'est tenue au Centre Équestre La Louisa, à Belle-Vue. Plusieurs cavaliers se sont distingués lors de cette journée, notamment les jeunes qui ont réalisé de nombreux sans-faute dans leurs catégories respectives. En effet, six des 13 participants dans les Open 60 cm et 80 cm ont bouclé leurs parcours avec des sans-faute.

Le Championnat d'Afrique des nations de volley-ball des moins de 23 ans a connu son dénouement mercredi à Sétif (Algérie) avec le sacre de la sélection algérienne, qui représentera le continent africain lors des Championnats du monde. Alors que ce tournoi devait initialement mettre aux prises quatre formations, elles n'étaient finalement que deux à avoir pris part à la compétition, soit l'Algérie et Maurice. La Tunisie et le Botswana ne se sont pas présentés. Les organisateurs ont décidé de faire jouer les deux sélections participantes selon la formule aller-retour.

La Mentally Handicapped Persons Sports Federation (MHPSF) a officialisé son calendrier 2017. Selon son président toutefois, nommément Jean-Marie Malépa, l'organisation des activités pour les six premiers mois de l'année, en attendant le prochain budget, demeurait un véritable casse-tête. Car la majorité du budget a déjà été épuisée à travers l'organisation des premiers Jeux de la Coopération régional de l'océan Indien des sports adaptés (CROISA) tenue au début du mois de décembre dernier. Dans ces conditions, a-t-il fait remarquer, les compétitions seront organisées conjointement avec la Special Olympics Mauritius lors de ces six premiers mois.

La saison 2017 de beach-volley a démarré en fanfare dimanche dernier avec la première manche de la National League. Les champions en titre, Gilbert Alfred et Akash Doorbraz en masculin, et Ange Ramdoss et Vanessa Chellumben en féminin, ont bien amorcé la défense de leur titre en s'octroyant la première place d'entrée de jeu. Ils seront très difficiles à battre.

Le champion du monde 2013 de kick-boxing de la catégorie des moins de 54 kg, nommément Fabrice Bauluck, a pour objectif de reconquérir en octobre son titre à Fortaleza au Brésil. Hormis sa participation à la Coupe du monde en mai, en Hongrie, le Mauricien aura une autre opportunité de bien se préparer après avoir été invité à participer à une soirée prévue pour le 12 avril, à Tunis, au cours de laquelle la Tunisie sera opposée à une sélection africaine. Fabrice Bauluck sera accompagné de l'entraîneur national, Judex Jeannot. Soulignons que l'ancien président de la Fédération mauricienne de Kick-Boxing et des Disciplines Assimilées (FMKBD) et actuel membre, Christian Calou, a été désigné pour assister au congrès de la Fédération internationale de Boxes Arabes (FIBA), prévu le 9 mars en Jordanie.

Lors de l'édition 2016 des championnats d'Afrique de natation de la Zone IV tenue en terre mauricienne, la sélection de Maurice, représentée par une trentaine de nageurs, avait décroché 38 médailles d'or. Cette année à Bulawayo, au Zimbabwe, avec 16 représentants, elle a ramené dans son escarcelle 12 métaux précieux. Les Mauriciens terminent la compétition à la 5e place avec un total de 50 médailles et aussi quelques très bonnes performances à la clé.

L'ASPL 2000 a réalisé une grosse performance dimanche dernier au stade George V. Les hommes de Sakoor Boodhun se sont imposés sur le score de 2 buts à 1 et se donnent le droit de continuer à rêver et de voir plus grand. C'est l'attaquant Ivoirien, Guikan Ephrem, déjà buteur à l'aller, qui a inscrit un doublé décisif dans le money time. Un succès qui en dit long sur la mentalité de gagnant du club phare de la capitale.

En marge de l'organisation des 10e Jeux des îles à Maurice, il est impératif de trouver une solution à deux questions qui minent l'organisation du sport dans l'océan Indien, soit la place qu'occupe l'île française, nommément Mayotte, et la toute dernière épine : le drapeau sous lequel les athlètes de cette même île s'identifient. Il est impératif de trouver une solution afin d'éviter la cacophonie dans laquelle le Conseil International des Jeux (CIJ) et le COJI Réunion s'étaient engouffrés dès les premières minutes des 9e JIOI, à La Réunion  en 2015.

La troisième édition du Rugby Wolrd Club 10s se tiendra les 17 et 18 juin au stade Anjalay. Cette édition 2017 sera connue comme le Beachcomber World Club 10s étant donné que Beachcomber Resorts a confirmé son soutien à l'organisation.

Le National Sports Award de 2016 se tiendra ce vendredi 3 mars dans le Nord de l'île, au Ravenala Attitude, Turtle Bay, Balaclava. Cette cérémonie de récompenses débutera à compter de 18h. Dans les catégories phares, soit le Sportsman of the Year et la Sportwoman of the Year, ils sont deux à se détacher. Le spécialiste de voltige, Lambert Leclézio, fait figure d'épouvantail en masculin, lui qui était devenu l'année dernière champion du monde seniors en France pour la première fois de sa jeune carrière. L'haltérophile Roilya Ranaivosoa tient elle aussi le bon bout en féminin. Chez les juniors masculins, le titre se jouera certainement entre le leveur de fonte Anthony Madanamoothoo et le cycliste Christopher Lagane. Le jeune leveur de fonte a été impressionnant l'année passée, avec une belle prestation aux Youth Commonwealth Championships, lui qui est monté sur la plus haute marche du podium à Penang en Malaisie le dans la catégorie des -77 kg. Il a réalisé une performance de 112 kg à l'arraché, 137 kg à l'épaulé-jeté pour un total olympique de 249 kg.

Pour fêter comme il se doit le 49e anniversaire de l'indépendance et les 25 ans de la République, l'équipe des Goldens Stars (ancienne gloire du football mauricien) était opposée vendredi à une formation nommée Friendship, également composée d'anciennes vedettes locales. Ce match symbolique était organisé en l'honneur de David Bathfield, ancienne gloire du ballon rond, ayant porté les couleurs du Dodo Club et de la sélection nationale dans le passé, soit de 1970 à 1982. En cette occasion, David Bathfield a reçu un Memorial des mains du ministre de la Jeunesse et des Sports, Stephan Toussaint.

Maurice sera représentée pour la première fois par une aussi grosse délégation à un Championnat du monde d'athlétisme de l'International Paralympics Committee (IPC). En effet, quatre athlètes sont déjà qualifiés pour l'édition 2017 prévue du 14 au 23 juillet à Londres, en Angleterre. Ceux retenus sont Anaïs Angéline et Brandy Perrine de la Physically Handicapped Persons Sports Federation (PHYSFED), Rosario Marianne de la Visually Handicapped Persons Sports Federation (VHPSF) et Denovan Rabaye de la Mentally Handicapped Persons Sports Federation (MHPSF). C'est grâce aux chronos réalisés lors des compétitions tenues sous l'égide de l'IPC, l'année dernière, que ces athlètes auront la chance de fouler le stade olympique de Londres.  

La Vital Cross Country League fait trêve ce week-end après trois manches, avant de reprendre dimanche prochain à St Félix Bel Ombre dans le sud de l'île. Comme attendu, c'est Mohammad Dookun de Curepipe Warriors qui mène chez les seniors hommes suite à deux victoires, et ce après avoir manqué la deuxième manche en raison de sa participation au cross régional de La Réunion. En revanche, Sabrina Rabot de Rose-Belle AC est elle invaincue en trois sorties chez les juniors-seniors dames, tout comme Maxime Lousteau Lalanne de Rivière Noire AC et Anastasia Mars de Rose-Hill AC chez les benjamins et Angélica Natchoo de Chemin Grenier AC chez les cadettes. À noter que ce classement prend en considération les deux meilleures manches sur les trois disputées jusqu'ici. Ce sera aussi le cas à la fin de cette ligue de cross où ce sont les meilleures performances réalisées sur quatre des cinq manches qui seront comptabilisées. Soulignons aussi que pour être champion, il est obligatoire de participer au championnat national, soit la cinquième et dernière manche, prévue le 11 mars à Candos.

La finale de la Coupe de La République mettra aux prises le Pamplemousses SC à Grande-Rivière-Sud-Est Wanderers le dimanche 5 mars au stade George V. Si la formation de l'Est de l'île avait obtenu sa qualification en prenant la mesure de l'Association Sportive de Vacoas-Phoenix (ASVP), pensionnaire de D1 (2-1), les Nordistes ont dû patienter pour disputer leur demi-finale, étant engagés dans les éliminatoires de la Coupe de la Confédération africaine de Football (CAF). Éliminée par les Zimbabwéens de Ngezi Platinum Stars, la bande à Tony François a rebondi en s'offrant le scalp de Petite-Rivière-Noire sur le score de 2 buts à 1 grâce à des réalisations signées Kevin Perticots et Brandly Zizi Ratovonirina.

Comme indiqué dans nos précédentes éditions, les responsables de trois comités régionaux d'haltérophilie ont décidé de porter plainte contre la gestion de la Fédération mauricienne d'Haltérophilie (FMH). Les instances qui sont concernées sont le ministère de la Jeunesse et des Sports, le Mauritius Sports Council, le Registrar of Associations, le ministère de la Bonne gouvernance, ECO, l'Ombudsperson for Children, l'Ombudsperson for Sports, The Sports Arbitration Tribunal, le bureau de l'Audit, la Confédération Africaine d'Haltérophilie et la Fédération internationale. Les trois comités régionaux, qui ont pour porte-parole Nandkishore Fakun, souhaitent qu'une enquête soit entreprise à la lumière des points avancés dans leur rapport sur la gestion de la FMH. « We want our association not to change the rules of the game to suit the purpose of the President », soutiennent-ils.

Le recordman du 1500m, Mohammad Dookun, a mis le cap vendredi pour le High Performance Training Centre de l'International Association of Athletics Federations (IAAF) de Pretoria en Afrique du Sud, où il a rejoint les lanceurs et recordmen Bernard Baptiste (poids) et Nicholas Li Yun Fong (marteau). Les trois Mauriciens seront de retour le 12 mars après avoir participé à deux compétitions, notamment les Engen League Series des 4 et 11 mars. Mohammad Dookun sera lui très probablement en action aujourd'hui à Pretoria, au cas où il arrive à trouver un engagement sur 1500m. Son objectif est de réaliser les minima sur 800m (1.49) et 1500m (3.45) en vue des Jeux de la Francophonie prévus du 21 au 30 juillet prochain à Abidjan en Côte d'Ivoire.

C'est un fait avéré. Les élections pour le renouvellement de l'exécutif de la Fédération mauricienne de Natation (FMN) ne se dérouleront point dans une ambiance bon enfant, comme c'est le cas depuis les années 90, période à laquelle un certain nombre de dirigeants de la FMN avaient démissionné. Les choses n'ont jamais changé et on assiste à chacun de ces exercices à des échanges tant passionnés qu'incongrus. 2017 ne déroge pas à la règle, même s'il faut reconnaître qu'en dépit d'une situation conflictuelle au sein de la FMN, Harold Lai a pu mener son mandat de quatre ans à terme, chose qui n'était pas arrivée à cette fédération depuis deux décennies.

Vainqueur de l'Association Sportive Vacoas/Phoenix  (ASVP) dimanche dernier au gymnase de Phoenix (38-37), le Curepipe Starlight Sporting Club (CSSC) a été couronné champion de Maurice pour la première fois de leur histoire. Cependant, jusqu'à mercredi dernier, tout portait à croire que l'ASVP avait encore une chance de remporter le championnat si jamais elle parvenait à battre l'Union Sportive de Beau-Bassin/Rose-Hill (USBBRH). Mais le rêve des Vacoassiens s'est brisé lorsque l'AMH a officialisé, mercredi dernier, sa décision de décerner le titre au CSSC, qui a été meilleur que les autres lors des confrontations directes.

Décidément, les deux formations de la banlieue de la capitale ne se quittent plus. Après s'être rencontrées le samedi 18 février à l'occasion de la 18e journée de championnat dans un derby chaud bouillant, voilà que les deux équipes rivales en découdront pour la deuxième semaine de suite. Si Roche-Bois Bolton City est actuellement en position de force, pointant à la première place avec sept points d'avance sur ses plus proches poursuivants, rien ne va plus pour La Cure Sylvester, qui occupe la septième place au classement. Après que le Mervyn Édouard ait été remercié, le nouvel entraîneur Mike Kayava se doit de trouver la bonne formule pour éviter de sombrer encore un peu plus dans la crise.

C'est en Amérique du Sud, au Brésil plus précisément, que Kate Foo Kune entamera sa saison 2017. La badiste mauricienne compte s'aligner aux Internationaux de São Paulo qui se tiendront du 8 au 12 mars, puis à l'Open d'Orléans prévu fin mars en France, pour lancer sa campagne africaine et surtout la défense de son titre du simple dames aux Championnats d'Afrique qui se disputeront du 16 au 23 avril à Johannesbourg en Afrique du Sud.