Sports

La manche retour des play-offs, demain à 17h au gymnase de Phoenix, mettra encore une fois aux prises les basketteurs de Malherbes à leurs voisins de Highlands. Un match retour que les deux formations veulent bien négocier, histoire de ne pas se laisser surprendre. La balance penche en faveur des Curepipiens. Victorieux à l’aller (87-66), la bande à Ludovic Philippe veut maintenir son avance pour retrouver la Super League. Les 21 points d’avance sont devenus une motivation supplémentaire pour les Curepipiens.

Cinq karatékas ont défendu les couleurs de Maurice du 23 au 15 septembre en Inde lors de la 18th FSKA World Cup. Ils sont Eteesh Gobind, Akash Aumeer, Aditya Aumeer, Ahkilesh Bhunjun et Krisheeven Mooroogiah, accompagnés de leur entraîneur Rishi Bundhoo. La moisson des médailles a été bonne avec 16 récompenses dans l'escarcelle. Les combats ont eu lieu au Priyadarshini Sport Complex à Mumbai et c'est la première fois que la Shotokan Martial Arts Federation décroche l'or aux Mondiaux.

En marge du Moka Trail aujourd’hui à La Laura, un petit groupe de trailers ont souhaité témoigner de leur passion commune pour le trail. Ils prennent chaque année le départ d’une quinzaine de courses. Pour eux, « ces épreuves dépassent le cadre purement sportif, ce sont surtout des moments de franche camaraderie et de découverte. »

Bolton City, vice-champion de la D1, veut montrer qu’il a sa place dans la Barclays Mauritius Premier League. Si les dauphins du Savanne SC ont terminé la saison passée sur une note mi-figue mi raisin, ils veulent cette fois avoir un peu plus de chance et croire en leur bonne étoile.

Le Savanne SC, qui est passé de la D1 à la Barclays Mauritius Premier League, veut faire plus que de la figuration à l’échelon professionnel. Si les Dragons — surnom donné aux footballeurs savannais — veulent se maintenir chez les pros, Sydney Caëtane voit un peu plus loin.

La Conféjes (Conférence des ministres de la Jeunesse et des Sports de la Francophonie) relance à partir de cette année ses activités de formation destinées aux athlètes de moins de 20 ans de cette région de l'océan Indien. C'est ainsi qu'elle ressemble depuis samedi au stade de Réduit une vingtaine de jeunes venant des Seychelles, de Madagascar, des Comores, de Djibouti et Maurice pour un stage d'une semaine dirigé par l'entraîneur Stephan Buckland et placé sous le signe du partage des connaissances et des méthodes d'entraînements avec ses homologues des pays participants.

L’assemblée générale élective de la Fédération mauricienne de cyclisme (FMC), qui s’est tenue hier au stade George V, a vu la réélection de Lawrence Wong à la présidence de l’instance. Ce dernier, qui briguait un deuxième mandat, a été élu sans opposition. Encore qu’il ne faut plus parler d’opposition, dans la mesure où personne d’autre ne s’est manifesté pour la présidence de la FMC.

Pour la toute première fois, des sportifs mauriciens ayant participé à une édition des Jeux Olympiques ont fait entendre leur voix. De retour de Rio depuis le mois dernier, l’haltérophile Roilya Ranaivosoa, le boxeur Merven Clair et la sprinteuse Aurélie Alicindor sont montés au créneau et ont évoqué, au cours d’une rencontre avec la presse, hier, leurs tribulations et les manquements notés au cours de leur participation à la grande messe du sport mondial. Bien que conscients que leur réaction pourrait être mal perçue au plus haut niveau, ils souhaitent qu’à travers leurs propos, les sportifs qui participeront aux prochaines éditions des J.O. ne subissent pas le même traitement.

Ils étaient près de 70 coureurs sud-africains, cyclistes du dimanche ou confirmés, à avoir été à la découverte de Maurice pour le Change a Life Cycle Tour depuis vendredi dernier. Hier, les participants de cette randonnée de près de 500 km à travers l'île ont bouclé leur périple avec une soirée de gala à l'hôtel Le Paradis au Morne.

C’est au tour des jeunes de 12-14 ans et moins d’être mise à l’épreuve des deux étapes du circuit ITF-CAT de leur catégorie qui débutent samedi au centre national de Petit Camp. Après le double circuit ITF U 18 qui a permis à Amélie Boy et Zara Lennon de se distinguer le mois dernier, les plus jeunes ont de quoi s’inspirer pour tenter de se démarquer face à une nouvelle opposition étrangère.

Fort du succès rencontré par la troisième et avant-dernière étape du GKA Wave & Strapless Tour qui s’était déroulé au Morne du 5 au 15 septembre 2016, la Mauritius Tourism Promotion Authority (MTPA) en collaboration avec Laurent Le Bolloch de High Wind Ltd et les responsables de GKA Wave & Strapless Tour veulent élargir les activités nautiques dans l’île.

L’épidémie de fièvre aphteuse à Maurice oblige, les organisateurs du Moka Trail ont été contraints de délocaliser le lieu de rendez-vous du Moka Trail cette année. Exceptionnellement, au lieu de se rendre au chassé de Bar Le Duc, les participants iront à La Laura, où tous les départs et arrivées sont programmés samedi.

Pour qui tombera le couperet dans le cadre des play-downs de volley-ball masculin ? Alors que cette compétition s'achèvera vendredi au gymnase Pandit-Sahadeo à Vacoas, deux formations sont toujours en mauvaise posture pour se retrouver en division inférieure la saison prochaine. Il s'agit du Mangalkhan VBC et du Ernest Florent VBC, qui n'ont connu que des défaites au cours de leurs quatre sorties enregistrées jusqu'ici.

Jean-Richard Randriamanantsoa devra repasser. Il a encore une fois plié devant Jacob Rasolondrazana samedi à Petit Camp lors du tournoi Vital dans leur troisième finale du simple hommes de l'année. Le tenant du titre l'emporte 6-3, 6-4 et poursuit donc sa belle série en alignant son cinquième trophée de l'année. En féminin, Sarah Introcaso succède à Maelyn Chan Tam au palmarès.   

L’équipe de Malherbes Harlems a remporté, hier au gymnase de Phœnix, la manche aller des play-offs de la D1 de basket  contre les Highlands Young Cadets. Un score de 87-66 qui permet aux joueurs de Ludovic Philippe de voir le verre à moitié rempli à une semaine du match retour, à Phœnix toujours.

Vainqueur de la Coupe du Monde de kick-boxing en Hongrie en trois occasions (2012, 2013 et 2015), Fabrice Bauluck s'est cette fois adjugé la palme lors de cette compétition tenue à Anapa en Russie de vendredi dernier à hier soir. En finale de la catégorie -54 kg au cours d'une soirée de gala, il a repoussé le challenge de l'Ukrainien Shandar Ivanenko à l'unanimité des juges. De leur côté, James Agathe et Jessica Jocelyn se sont retrouvés sur la deuxième marche du podium, tandis que Brian Jameer a décroché la médaille de bronze.

Le ministère de la Jeunesse et des Sports bénéficiera du soutien du secrétariat du Commonwealth dans le cadre d'un séminaire sur le sport de masse prévu demain (14h-15h30) dans la salle de conférence de ce même ministère à Port-Louis. À cette occasion, le Head of Sport for Development and Peace, Oliver Dudfield, rencontrera les responsables de fédérations sportives pour parler des stratégies à employer afin d'inciter plus de personnes à s'intégrer à une discipline sportive, à pratiquer une activité physique et, ainsi, aider au développement durable du pays.

La Fédération mauricienne de Kick-Boxing et des Disciplines Assimilées (FMKBDA) aura, demain, trois boxeurs en finale de la Coupe du Monde de la World Association of Kick-Boxing Organization.

Nous sommes maintenant arrivés à l'échéance finale où Malherbes B Harlems et Highlands Young Cadets en découdront aujourd'hui au gymnase de Phoenix à 17h pour le ticket qui leur permettra d'être promus en Super League. Pour l'heure, il nous est encore difficile de distinguer un favori pour la victoire pour cette finale aller. Les deux équipes se tiennent de très près et se trouvent dans de très bonnes dispositions.

Le comité directeur de l'Association mauricienne de Boxe (AMB) s'est récemment réuni à Vacoas pour parler de l'après Jeux olympiques de Rio (Brésil). Et le moins que l'on puisse dire, c'est que cette fédération est déterminée à faire encore mieux lors des prochains Jeux de Tokyo (Japon), prévus en 2020. Selon son président, Indiren Ramsamy, la machine sera remise en branle après le retour de vacances du directeur technique national, le Cubain Roberto Ibanez Chavez.

La médaillée d'or au semi-marathon des derniers Jeux des Iles de l'océan Indien de 2015 à La Réunion, la Rodriguaise Antoinette Milazar, a participé dimanche dernier, au Sanlam Cape Town Marathon en Afrique du Sud. Une compétition qui avait réuni un peu plus de 8 000 marathoniens d'Afrique sub-saharienne et au cours de laquelle Antoinette Milazar a terminé à la 157e place au général. On constate aussi qu'elle a fini troisième chez les plus de 40 ans avec un chrono de 2h55.54 réalisé pour la toute première fois de sa carrière.

Après les prouesses mauriciennes à la Coupe de l'océan Indien aux Seychelles (28 août-3 septembre), l'entraîneur national de voile, Mike Lafleur, veut pousser la barque encore plus loin. En effet, il veut garder son équipe dans le même dynamisme en vue des championnats d'Afrique de la voile, qui se tiendront du 4 au 11 décembre prochain au Mozambique. Cependant, la participation mauricienne à cette compétition est en suspens, en attendant de bénéficier de l'aide des sponsors pour pouvoir acquérir le financement nécessaire en vue de cette compétition.

On entame désormais le dernier virage dans la course au titre du championnat national de handball. Le Curepipe Starlight, pour l'heure, est bien installé aux avant-postes avec un total de 23 points après les matches de la manche aller. Les Curepipiens sont invaincus en huit rencontres avec sept victoires et un nul enregistré face à la championne de Maurice en titre, l'Union Sportive de Beau-Bassin/Rose-Hill (USBBRH).

C'est désormais une habitude pour le Malgache Jacob Rasolondrazana de remporter aisément ses finales. Encore une fois, il a été tout simplement impressionnant de facilité, s'imposant en deux sets, 6-3 et 6-4, contre son compatriote Jean-Richard Randriamanantsoa. Une vraie promenade de santé.