Sports

C’est l’histoire d’une fille à qui l’école n’a pas réussi, mais qui a trouvé sa voie. En seulement quatre ans, Ketty Lent a connu une fulgurante progression. Cette année, elle explose en -58 kg dans la quasi-totalité des compétitions où elle a concouru, à l’exception des Mondiaux Jeunes à Bangkok (avril) qui lui ont servi de tremplin vers d’autres échéances. D’abord au sommet continental à Maurice en juillet (3 argent), puis aux Championnats du Commonwealth à Gold Coast en Australie en septembre (argent juniors et or jeunes) et enfin aux Championnats d’Afrique juniors d’Ouganda en octobre (6 or juniors et jeunes).

Auréolé d’un quatrième titre de champion du monde de kick-boxing, dont deux chez les seniors, et médaillé d’or à la Coupe du Monde en juin dernier, Fabrice Bauluck possède des sentiments mitigés. S’il avoue sa satisfaction d’avoir pu atteindre, en Hongrie le mois dernier, l’objectif visé depuis deux ans, le tireur de 30 ans se dit déçu du manque de reconnaissance des autorités concernées. « À quoi sert d’être champion du monde si rien ne suit. » Une phrase lourde de sens lâchée par le sportif de l’année 2017 du Mauricien, à la recherche d’un toit bien à lui. Toutefois, cela ne diminue en rien sa soif de victoires et son envie de demeurer au sommet.

Lancé samedi dernier au centre de tennis de Petit Camp, le Wilson Open, dernier tournoi de l’année, aborde cette semaine les quarts de finale et les demi-finales du simple hommes. On connaît déjà les quatre joueurs qui défieront samedi les quatre principales têtes de série, nommément les Malgaches Jacob Rasolondrazana (1) et Jean-Richard Randriamanantsoa (2), ainsi que Kenny Ah Chuen et Thomas Clark. Par contre, le tournoi n’est pas encore lancé en simple dames, où seules cinq joueuses sont en lice.

La 7e édition du MCB Tour Championship, marquant la dernière étape du European Senior Tour, qui a débuté aujourd’hui sur le parcours du Legend, a ceci de particulier que, cette année, la MCB et Constance Belle Mare Plage ont décidé d’un commun accord que le tournoi serve de plate-forme d’aide à l’Association des parents de déficients auditifs (APDA) pendant les trois ans à venir, avec dès aujourd’hui cinq euros perçus par chaque frais d’entrée des golfeurs alignés.

Actuellement en Zambie pour y disputer la Cosafa Cup des moins de 20 ans, le Baby Club M a mal débuté sa campagne, courbant l’échine contre l’Afrique du Sud (2-0). Ce faisant, les rouges compromettent déjà leurs chances d’accéder au prochain tour de la compétition.

Après le football la semaine dernière, cela a été au tour des dirigeants de la fédération de natation et celle de basket-ball de faire part de leurs satisfactions, appréhensions et attentes. Cela dans l’optique du programme Road to Gold institué par le ministère de la Jeunesse et des Sports et le Comité d’organisation des Jeux des îles (Coji) en vue de la 10e édition des JIOI. Cette activité s’est tenue hier en fin d’après-midi au gymnase de Phœnix en présence du ministre de la Jeunesse et des Sports, Stephan Toussaint, du directeur des Sports par intérim, Samoo Pillay Nagalingum, et du Chief Executive Officer du Coji, Jean-Pierre Sauzier.

Shehzad Soorabally, couronné en août dernier nouveau n°1 mauricien du drift à Belle Vue, sera face à son premier défi international avec le Red Bull Car Park Drift à Koweït City. Cette épreuve réunira les meilleurs pilotes de onze pays pour un final spectaculaire

La dernière édition 2017 du MBC Boxing Tour a permis à Richarno Colin d’obtenir sa revanche aux dépens de Merven Clair. Au Centre de boxe à Vacoas samedi dernier, ce duel comptant pour la catégorie -69 kg a été indécis jusqu’au bout.

Tous les pays membres ont finalement confirmé leur présence à la réunion du Conseil International des Jeux (Cij) prévue mardi prochain à partir de 9h à l’hôtel Hennessy Park à Ébène. Une réunion qui comprendra un seul item, à savoir la proposition de la partie réunionnaise pour l’amendement à l’article 7 de la Charte des Jeux. Cette partie réunionnaise sera représentée par Monique Cathala, Thierry Grimaud et Adolphe Pépin.

La Coupe des clubs de l’océan Indien de handball tenue du 25 novembre au 2 décembre au gymnase de Phœnix a vu la consécration des deux équipes réunionnaises de Château Morange chez les hommes et de la Jeunesse Sportive Bénédictine chez les dames. Dans le camp mauricien, seules les deux représentants (filles et garçons) de l’Union Beau Bassin Rose Hill ont brillé lors de cette compétition.

Les championnats nationaux de boxe thaï, disputés dimanche dernier au complexe sportif de Glen-Park, ont permis de confirmer les bonnes dispositions du jeune Warren Robertson et du retour au premier plan de William Bouton. Au cours de cette compétition organisée par la Fédération mauricienne de kick-boxing et disciplines assimilées, Sybella Leelah s’est illustrée en féminin.

Après un an d’attente sans compétition, le championnat national de judo s’est tenu durant le week-end au dojo de Grande Rivière Nord Ouest. Ce tournoi avait pour principal objectif d’établir une présélection en vue des prochains Jeux des îles de l’océan Indien 2019.

Les quatre joueurs de Roche-Bois Matorkei, Alexandre et Andrew Wong, Charles Mitchy et Jérémie Létendrie, sont rentrés du Botswana hier, où ils ont disputé durant le week-end le FIBA Young Lions 3x3, avec la médaille de bronze autour du cou. Le quatuor mauricien s’est arrêté en demi-finale contre le Zimbabwe.

Le simple dames, le double hommes et le double mixte : les badistes mauriciens ont réalisé une belle moisson dorée dimanche à Luzaka aux Internationaux de Zambie, tournoi de catégorie International Series. La championne d’Afrique Kate Foo Kune (83e) a fait valoir son statut de n°2 du tournoi pour renverser en finale la favorite du tableau, l’Israélienne Ksenia Polikarpova (63e), 14-21, 21-16, 21-18, avant d’accrocher le titre du double mixte en duo avec le Belge Maxime Moreels. En double hommes, le tandem Julien Paul-Aatish Lubah a cette fois été à l’honneur en vainquant des Indiens 21-17, 21-23, 21-11.

Le Pamplemousses SC a justifié son statut de champion en exercice en remportant, hier en déplacement au stade Harry-Latour, le duel qui l’opposait au Savanne SC. Les Nordistes se sont offert une promenade de santé contre les Sudistes, qui ont tout de même réussi à trouver le chemin des filets en deux occasions.

L’AfrAsia Bank Mauritius Open 2017 a consacré dimanche au Heritage Golf Club à Bel-Ombre le Sud-Africain Dylan Fritelli. Il a battu l’Indien Arjun Atwal lors des play-offs et s’offre une deuxième victoire dans l’European Tour pour se rapprocher du top 50.

Quatrième du groupe B en -53 kg avec des charges de 82 kg à l’arraché et 102 kg à l’épaulé-jeté, la Mauricienne Roilya Ranaivosoa termine au final 12e au classement général de la catégorie lors des Championnats du monde qui s’achèvent aujourd'hui à Anaheim aux États-Unis. Un rang qui résulte de l’élimination de quelques grosses pointures qui ont laissé des plumes dans la bataille pour le podium.

Zoran Kovacic place d’emblée la barre à très bonne hauteur. Dès sa prise de fonctions à Maurice, le directeur technique national (DTN) d’origine croate aspire à ce que le volley-ball mauricien retrouve ses lettres de noblesse. Avec à la clé une place parmi les quatre meilleures nations africaines d’ici à deux ans. La consécration aux prochains Jeux des îles demeure également une de ses priorités et c’est ainsi qu’il a dirigé ses premières séances d’entraînement au gymnase Pandit-Sahadeo à Vacoas le week-end dernier.

L’édition 2017 de la Coupe des clubs de l’océan Indien de handball a vu la consécration de deux équipes réunionnaises, soit Château Morange en masculin et la Jeunesse Sportive Bénédictine chez les dames. Quant aux deux équipes masculine et féminine de l’Union Beau Bassin Rose-Hill, elles ont terminé la compétition la tête haute en décrochant la médaille de bronze.

Développer des académies de rugby est l'une des priorités du Directeur technique national (DTN) Jean-Baptiste Gobelet et de la Rugby Union Mauritius (RUM).

Il a réussi vendredi ce que Gérard Réquin en trois mois n'a jamais pu faire. En effet, le président du Caretaker Committee, mis en place par le ministère de la Jeunesse et des Sports, a pu remettre sur pied la Fédération mauricienne de Judo (FMJ).

Le club de l'Association Sportive Vacoas/Phoenix (ASVP) a procédé mercredi au lancement officiel de son nouveau maillot. Le maire de la Ville Jumelée, Farhad Dowlut, a souligné que l'avenir de l'ASVP s'annonce grandiose. "Nous comptons beaucoup sur ce club de football qui représente les couleurs de la ville. Nous voulons impérativement que l'ASVP retrouve l'élite l'année prochaine. Avec le soutien de tout un chacun, le rêve deviendra réalité."

Nous avons eu droit hier après-midi à la finale 100 % réunionnaise entre Jeunesse Sportive Bénédictine (JSB) et Case Cressonnière. Ce sont les premières nommées qui ont remporté la victoire, s'imposant sur le score de 23 à 17. Les protégées de Luciano Nouniana ont été intraitables depuis le début de la compétition et en toute logique, elles se sont défaites des Noirs, qui ont battu vaillamment, mais sont tombées avec les armes à la main.

Après une année 2017 bien remplie et notamment ses cinq records nationaux (100m, 200m, 400m, 800m et 1500m) améliorés, la handisportive Noemi Alphonse a validé sa qualification pour les Jeux du Commonwealth, prévus en avril prochain (4 au 15) à Gold Coast en Australie. Celle qui souffre d'un handicap physique et qui est alignée en fauteuil de la catégorie T54, doit sa participation sur 1500m grâce à sa sixième place (performance de 3.51:44) au niveau du classement de l'International Paralympics Committee (IPC) pour les pays du Commonwealth. Au niveau mondial, elle occupe la 22ème place.