Sports

En août dernier, le karatéka champion du monde 2001, David Li Yuen Fong qui a depuis émigré en Australie, proposait aux autorités mauriciennes ses services et ce, dans le cadre de la préparation des athlètes en vue des 10èmes Jeux des Iles de l'océan Indien prévus en 2019 à Maurice. L'idée étant d'appliquer la méthode scientifique pour une meilleure analyse et amélioration des performances. Visiblement séduit par le projet, le ministère de la Jeunesse et des Sports a sollicité une étude plus approfondie avec la venue cette fois, plus précisément lors de la semaine écoulée, du « sport scientist », le Dr Sophia Nimphius. L'Américaine né à Port Rico est basée à Perth en Australie et travaille à l'Edith Cowan University (ECU), dont la section science sportive est réputée comme étant la meilleure au monde.

L'expérience des handisportifs Noemi Alphonse et Denovan Rabaye, souffrant d'un handicap physique et intellectuel respectivement, à l'Ultra Run Réunion de septembre dernier, couru entre St Denis et Ste Suzanne, s'est avérée être très enrichissante. Au delà des performances, c'est l'invitation lancée par Pascal Rivière, ancien directeur technique national de basket-ball à Maurice et organisateur de cette course, qui ravi Jean-Marie Bhugeerathee, entraîneur national de la Mentally Handicapped Persons Sports Federation et entraîneur personnel de certains handisportifs souffrant de déficience physique, dont Noemi Alphonse. Pascal Rivière a, en effet, proposé d'aider ces athlètes en vue des Jeux paralympiques qui se dérouleront en 2020 à Tokyo au Japon. Reste que, la question devra maintenant être débattue au niveau de la fédération et du Magic Parasports Club de Quatre Bornes dont sont issus certains athlètes.

C'est sous un soleil de plomb, dans un vent chaud et sec et dans une chaleur torride, que les 2 000 participants ont franchi la ligne d'arrivée du Moka Trail, hier à La Laura. Aux alentours de 10h, alors que les trailers du 15 km (Petit Both) et 6 km (Fun Jog) commençaient à rentrer, on attendait aussi avec impatience le gagnant de l'épreuve phare, le 30 km (Grand Pouce). Alors qu'on espérait voir les favoris comme Nicolas Quéland ou Jenni Smith entre autres, au tournant, c'est Nitish Jhugursing contre toute attente qui a pointé le bout de son nez dans ligne droite finale. Il a bouclé l'épreuve en trois heures, quatre minutes et trois secondes (3h 04'03). Pas loin du record détenu par Vishal Ittoo (3h 02'51).

Ils étaient nombreux à Mont Choisy le 24 septembre dernier pour le quatrième Open Water Swim (OWS) de la Fédération mauricienne de natation (FMN). Quatre distances distinctes étaient au menu, à savoir le 400m destiné aux nageurs non-licenciés, le 1km pour le grand public, les 3 km et 5 km pour les nageurs aguerris âgés de plus de 14 ans.

Après Ian Rush, le buteur légendaire venu à Maurice en décembre de l'année dernière, ce sera maintenant au tour d'autres anciennes gloires de Liverpool de faire le saut dans l'île. Selon Hans Sok Appadu, de S&D Hospitality, celui-ci qui était derrière la venue de Ian Rush, des anciens du prestigieux club anglais seront à Maurice en novembre. Cela dans le cadre de leur participation à l'Afrasia Bank Mauritius Open.

Dans notre édition à la mi-septembre, Week-End avait attiré l'attention sur une situation qui pourrait, à terme, mettre en danger toute une industrie à Maurice. A savoir l'importation des chevaux à Maurice, où un centre de quarantaine en particulier ne respectait pas les conditions imposées par l'Union Européenne pour éviter toute contamination au fameux Africain Horse Sickness (AHS). Parmi les nombreuses conditions élaborées dans le protocole avec l'UE et le ministère de l'Agro-Industrie, c'est le département vétérinaire qui a autorité d'accorder les permis d'exportation vers l'Europe, est que les chevaux doivent passer 90 jours en quarantaine avant d'être embarqués pour le vieux continent.

Une aventure intense attend les coureurs les 13, 14 et 15 octobre prochains sur la côte West de l'Île Maurice : 180 km (72km, 50 km, 45), trois jours de course et du camping au Riverland par intervalle. Les organisateurs du Grit Colin Mayer Tour,  qui étaient face à la presse jeudi dernier à l'hôtel La Pirogue, ont révélé les dernières nouvelles autour de l'événement, notamment les détails concernant les différents parcours et les coureurs à suivre entre autres.

Longtemps évoquée, l'Association mauricienne de Boxe (AMB) se prépare sérieusement à permettre à ses entraîneurs et juge-arbitres de décrocher une étoile de l'Association international de Boxe (AIBA). C'est ce qu'a déclaré le président Indiren Ramsamy qui dit souhaiter que deux juges-arbitres puissent se déplacer cette année à l'étranger pour suivre une formation poussée en vue, de décrocher cette précieuse clé. Une première session de travail a eu lieu hier au centre national de Vacoas.

Le ministre de la Jeunesse et des Sports, quitte Maurice ce mardi en direction de Moscou, pour un séjour de plus d'une semaine. Selon nos informations, Stéphan Toussaint part en Russie pour assister à une conférence sur la Jeunesse et les Étudiants, connu comme World Festival of Youth and Students qui se tiendra du 15 au 21 octobre prochain.

Depuis une quinzaine de jour les fédérations de Jui-Jitsu Brésilien, RingBall et Kyokushinkai ne sont plus considérées comme des organisations nationales par le ministère de la Jeunesse et des Sports. A ce titre elles ne peuvent plus bénéficier des fonds du ministère pour leur déplacement à l'étranger. Quelques 10 mois après l'entrée en vigueur du Sports Act 2016, le ministère a décidé d'appliquer la section 4 (2) (a) du texte de loi envers les fédérations qui n'ont pas de reconnaissance internationale, soit avec le Comité International Olympique (CIO) ou SportAccord, qui est une instance qui donne des affiliations à des disciplines, nommément de combat dans le cadre de l'organisation de son World Games.

Alors que les grandes nations sont actuellement engagées dans les derniers matchs qualificatifs pour le Mondial 2018 prévu en Russie, la sélection nationale mauricienne a elle, mis le cap sur la Guinée Equatoriale pour disputer une rencontre amicale, aujourd'hui, au stade national de Malabo.

La Rose Hill Women Centre Sports Association (RHWCSA), qui fête cette année ses 10 ans existence, a bien servi ses membres en organisant récemment un tournoi de badminton double dames qui aura attiré 54 badistes. Une compétition qui a vu l’émergence de Raffina Ganga, Shaheen Mahamdee, Noorida Rassoolkan, Parween Jivanji, Zareen Bissessur, Shalini Buljure, Soodeen Zarine, Ruby Mootoosamy, Shaista Muslun, Salmah Kurmoo, Diana Guness et Reshmee Rajiah.

Au total, 325 trailers s’étaient donné rendez-vous tôt pour le tout premier Charity Trail organisé par le Hilton Mauritius Resort & Spa. Tous avec un même but : courir pour une bonne cause et lever des fonds pour soutenir l’École familiale de l’Ouest.

Chaude ambiance au Recretional Centre de Sébastopol, qui accueillait dimanche dernier le concours Mr East 2017 et Miss Bikini. Alors que 40 culturistes venant de neuf clubs s'y étaient présentés dans les l'ensemble des diverses catégories, c'est Prakash Mudhoo (-75 kg) du Sailesh Barbel Gym qui s'est montré le plus impressionnant en enlevant le prestigieux titre. Il est accompagné sur le podium de Kendy Poleea (- 65 kg), du même club, et de Jaysen Bappoo (-70 kg) du Jaysen Power House Gym.  

Les journées se suivent et se ressemblent pour les Vacoas-Phœnix Swallows. À l’issue de la dernière journée de compétition, les Vacoassiens possèdent déjà trois points d’avance sur leurs plus proches poursuivants, les Rose-Hill Red Warriors. Les Swallows continuent d’affoler les statistiques. Lors de leurs deux dernières sorties, ils ont marqué la bagatelle de six buts et n’en ont encaissé aucun. Ajoutons à cela une série de quatre sorties victorieuses. On tient peut-être là le prochain champion.

Départ aujourd’hui des leveurs mauriciens pour les Championnats d’Afrique Jeunes et Juniors qui débutent lundi en Ouganda. Le trio composé de Dinesh Pandoo (-69 kg), Ketty Lent (-58 kg) et Alison Sunee (-75 kg) s’envole accompagné de l’entraîneur national, Ravi Bhollah, de même que du président de la fédération mauricienne, Poorun Bhollah. Après leur prestation honorable réussie dans ces deux catégories aux Championnats du Commonwealth tenus début septembre à Gold Coast en Australie, ils devraient une fois de plus se retrouver sur le podium, estime le coach national.

La sélection mauricienne de rugby à 7 participe à sa deuxième compétition sous la supervision du directeur technique national (DTN), Jean-Baptiste Gobelet. Si sa première expérience avec la sélection les 23-24 septembre à Maseru au Lesotho, n'a pas été de tout repos, il est persuadé que son équipe fera mieux cette fois.

La pongiste Caroline Ramasawmy a remporté  la semaine dernière son premier tournoi national, au Centre de tennis de table à Beau-Bassin. Elle a battu en finale du Strike City Bagatelle Open Ruqqayah Kinoo sur le score de 3-1. Wassiim Gukhool, pour sa part, a facilement pris le dessus sur Allan Arnachellum en finale masculine.

La logique a été respectée au cours de la première journée du championnat masculin de handball. Au gymnase de Phœnix dimanche, l'Association Sportive Vacoas-Phœnix et le Plaisance HBC ont repoussé efficacement le challenge de l'ASPL 2000 et des Curepipe Rangers respectivement. Les Vacoassiens faisant la différence sur le score de 44-15 (mi-temps) 19-6), et l'équipe des villes sœurs s'octroyant le succès sur le score de 30-15 (mi-temps14-9).

« Une injustice réparée. » C’est en ces termes que le Premier ministre, Pravind Jugnauth, a qualifié la concrétisation d’une pension d’État aux athlètes ayant brillé sur la scène mondiale et continentale dans le passé. L’occasion également d’annoncer quelques mesures pour permettre au sport mauricien d’aller vers de nouveaux sommets.

À 75 ans, Philippe Wai Ping sera le doyen des bénéficiaires de l’allocation offerte par le gouvernement aux anciens sportifs ayant brillé dans des compétitions d’envergure. S’il se trouve être un inconnu pour la présente génération, il n’en demeure pas moins qu’il a donné au sport mauricien ses premières lettres de noblesse en décrochant la médaille d’argent au cours des championnats d’Afrique d’haltérophilie tenus en Égypte en 1978. Il concourait alors dans la catégorie -56 kg.

Le CROS (Comité Régional Olympique et Sportifs) de La Réunion donne un coup de pression à ses menaces d'une non-participation, et ce, en se munissant de la carte du contre-la-montre. Le comité souhaite en effet que l'Article 7 de la Charte des Jeux soit amendé avant le 31 décembre.

Après les Mauriciens Ram Lollchand et Nagalingum Pillay Samoo, c'est un autre mauricien qui a été nommé secrétaire général de la Commission de la Jeunesse et des Sports de l'océan Indien (CJSOI). Le Seniors Sports Officer au ministère de la Jeunesse et des Sports, Rajen Descann, a pris les rênes du secrétariat à l'issue de la réunion ministérielle tenue lors de la semaine écoulée, à l'Hôtel Savoy à Beau Vallon, aux Seychelles. Cela en présence du ministre de la Jeunesse et des Sports, Stephan Toussaint. Cette réunion ministérielle était présidée par Jean-Anicet Andriamosarisoa, ministre malgache de la Jeunesse et des Sports.

Les archers étaient nombreux à se déplacer du côté de Baie du Tombeau dimanche dernier, pour les championnats nationaux de tir à l'arc organisés par la Fédération mauricienne de tir à l'arc (FMTA) à Le Goulet. En l'absence de Jean-Marie Babet en recurve senior, un compétiteur hors pair, le sacre n'a pas échappé à Stéphan Klein du CSSC. En forme depuis le début de la saison et très régulier lors des compétitions locales et internationales, Stéphan Klein s'est imposé avec un total de 1138 pts. Il a su faire preuve d'endurance, d'agilité et de précision en réalisant le meilleur score sur 70m et 30 m. Ce qui lui a d'ailleurs permis de terminer sur la plus haute marche du podium devant Rajesh Putlarow (1031 pts) de Padco et Sailesh Gumbheer (915 pts) du club d'Artemis.