All

Le vendredi 15 septembre, le ministre de la Jeunesse et des Sports (MJS), Stephan Toussaint, a procédé à une remise symbolique d'équipements sportifs, d'une valeur de Rs 100 000, aux représentants des habitants d'Agaléga. Dans le cadre du développement du sport et des sportifs Agaléens, dont l'île ne compte actuellement pas plus de 300 habitants, le MJS a ainsi fait don de plusieurs équipements sportifs, tels des ballons de foot, volley et basket, mais aussi des javelots et disques l'athlétisme, des rackets et des volants pour la pratique du badminton, des boules de pétanque, des dispositifs pour le tennis de table, des outils pour la musculation, des chronomètres et des sifflets.

Pour le PMSD, il n’y a pas à sortir de là. De ses propres aveux, l’ex-Attorney General a indiqué qu’il avait signé la lettre de caution en faveur de Husein Abdool Rahim et qu’il ne faut pas l’oublier. « Dans toute cette cacophonie, les questions demeurent les mêmes : Ravi Yerrigadoo est-il impliqué dans un betting scam ? Ou a-t-il aidé un better à faire un betting scam ? » demande le secrétaire général des Bleus, Mamade Khodabaccus. Et par-dessus tout le déballage en cours, d’autres protagonistes sont entrés en jeu, note-t-il, évoquant d’autres interrogations, dont celle entourant le rôle qu’aurait joué Roshi Bhadain dans toute cette affaire. Le PMSD, qui prévoit d’autres rebondissements dans cette affaire, se demande également quelle sera la démarche du Premier ministre à son retour des États-Unis face à ce scandale. Le parti réclame ainsi « une enquête approfondie et sérieuse », pas « menti menti », comme dans le cas de Soodhun et les menaces de mort proférées à l’encontre du leader des Bleus.

Décidément, le calme qui semblait régner au sein du badminton mauricien depuis 2008 n'était qu'une illusion. En effet, une déposition a été consignée à la police, notamment à la CCID, le 15 septembre par Bashir Mungroo qui, depuis le 16 août dernier, n'est plus président de l'Association mauricienne de Badminton (AMB). Pour cause : une somme de USD 154 039, soit approximativement Rs 5.4 millions, aurait disparu des caisses de cette association entre 2011 et mi 2017.

Paul Bérenger, leader du MMM avoue que dès le départ, le dénommé Hussein Abdool Rahim ne lui inspirait pas confiance. Il estime néanmoins important de différencier l’affaire de la lettre de ‘formal clearance’ signée par l’Attorney General démissionnaire Ravi Yerrigadoo des autres affaires dans lesquelles l’escroc présumé est impliqué, dont celle de sextorsion. Sur la base de la séquence des événements, le chef de file des mauves conclut qu’il n’y a pas eu de complot, comme le prétend dorénavant le dénommé Rahim. “Il est facile de deviner pourquoi ce dénonciateur a fait volte-face”, dit-il.

Les activités sociales, culturelles et littéraires du Tagore Cultural Circle ont cheminé bras dessus bras dessous, à travers le pays, pendant 50 ans. Des donations, fêtes populaires, conférences, rencontres littéraires dans un climat convivial d'humour, de solidarité et de fraternité ça a été une aventure humaine extraordinaire. Sur la feuille de chou du programme 2017, le TTC a inscrit ses activités gérées de manière familiale. L'heure est au bilan. A quoi servent les associations d'action culturelle et sociale ?

Cette journée a été dominée par les Gujadhur, Rameshwar et Ramapatee, qui ont enlevé cinq des huit courses au programme. Vincent Allet a tiré son épingle du jeu grâce à Pierneef dans l'épreuve principale à travers un champ moyen, tandis qu'Amardeep Sewdyal a continué sa belle série grâce à Chosen Path, qui a fait chuter le favori Golden Ball dans la septième épreuve. Quant à Ioannis Poullis, qui n'avait que deux montes hier, il s'est vu offert sur un plateau un beau cadeau d'anniversaire sur Ocean Drive South.

Pour les étudiants de 2e, 3e et 4e  années de l'Ecole des beaux-arts de l'Institut Mahatma Gandhi (MGI),  ce retour sur l'année académique écoulée s'est articulée  autour de trois espaces distincts, rassemblant les différentes sections de ce département : peinture, sculpture, gravure, digital art.

En mission officielle à New York pour l’assemblée générale des Nations unies, le Premier ministre, Pravind Jugnuath est tenu informé des développements de la Yerrigadoo saga. Il serait en présence d’updates réguliers de cette enquête avec le principal dénonciateur, Mohamad Husein Abdool Rahim accusant Roshi Bhadain d’être derrière un complot contre l’ancien Attorney General, Ravi Yerrigadoo et, par extension, contre le gouvernement. Par ailleurs, pour sa première interventioin en tant que PM à la tribune des Nations unies, Pravind Jugnuath a proposé aux États-Unis un bail à long terme pour la base militaire de Diego-Garcia dans le cadre de l’exercice de la souveraineté de Maurice sur l’archipel des Chagos.

Quel est le point commun entre la Jummah Mosque, la pagode Kwan Tee, Grand Bassin, le Sockalingum Meenatchee Amman Tirukovil, l’église St-François d’Assises ? Certes, ce sont des sites religieux. Mais au-delà, ce sont aussi des sites touristiques. Des lieux que les touristes aiment à connaître pour découvrir et apprendre de la diversité culturelle coexistante qui fait la beauté et la particularité de la destination mauricienne. Il y a là un créneau à développer : le tourisme religieux. C’est ce que suggère la Commission du tourisme du Diocèse de Port-Louis qui — en marge de la journée mondiale du tourisme qui sera célébrée le 27 septembre sous le thème «Voyager pour rencontrer dans le respect» — a initié quelques membres de la presse, lors d’une sortie en début de semaine, à un parcours spirituel atypique. Week-End y a participé.

La compagnie Emtel lance la Platinum 4G, qui allie qualité et rapidité. L’opérateur de téléphonie mobile a proposé une « expérience unique » hier, vendredi 22 septembre, lors d’une chasse aux trésors à travers divers endroits du pays, notamment à Bagatelle, Moka et Crève-Cœur avec la Platinum 4G. Le but de ce parcours était de prouver la force du produit dans différentes zones de Maurice.

Banker Shoes, une entreprise de fabrication de chaussures sise à Sainte-Croix, tente tant bien que mal de persévérer dans le domaine. D'une production à 100% locale il y a une décennie, celle-ci a chuté à environ 40% ces temps-ci.

Du 20 au 23 septembre, le public pourra découvrir les talents des étudiants de Fine Arts, Digital Arts et Visual Communication de l’UoM au MGI, à Moka. Cette expo annuelle leur permet d’acquérir de l’expérience en apprenant à monter une expo. Une cinquantaine d’œuvres sont exposées, dont certaines sont même en vente cette année. Le vernissage a eu lieu hier après-midi au MGI.

Dans le cadre des 45 ans des liens diplomatiques et culturels entre la Chine et Maurice, une exposition de peintures et d’œuvres calligraphiques chinoises s’est tenue mardi après-midi à la Chinese Cultural House à Baie-du-Tombeau.

Ce samedi 23 à 19h30 et ce dimanche 24, à 16h, le public pourra découvrir les talents de la chorale Amboarampeo, qui présentera un riche répertoire au Conservatoire François Mitterrand. Formée en 1959 à la suite des grandes inondations qui avaient dévasté la capitale malgache, l’Amboarampeo s’est spécialisée dans l’interprétation d’œuvres classiques comme le Messie, de Haendel, le Magnificat, de J.S. Bach, et le Requiem de Mozart. Loin de se cantonner à ce style de musique, la chorale propose aussi des chants du monde, notamment folkloriques et spirituels. Une troisième prestation avec des American Spirituals et des cantiques malgaches sera offerte au public mauricien à la cathédrale Saint James le mercredi 27 septembre à 19h. L’entrée aux concerts est gratuite avec un plateau à la porte.

« RIDES

Fracture de la peau.
Elles parlent parfois du passage du temps.
Elles parlent parfois des fractures du cœur.

«Valencia range son sein qu’elle a encore ferme. L’enfant, gavé du lait de sa mère, a cessé de pleurer. Valencia me regarde, l’air interrogatif, étonnée que je sois encore là, se demandant ce que je peux lui vouloir. Comment pourrait-elle comprendre que son dénuement permet à ma solitude de prendre sa propre mesure ? C’est moi qui profite d’elle en ce moment. Mais je n’ose pas lui donner quelques gourdes, je ne veux pas faire comme les autres. Je ne veux attirer la bienveillance d’aucune divinité. Dans ce pays, on devrait donner aux dieux des coups de pied au cul. On n’a pas idée d’être des divinités si c’est pour se plaire de créatures souffrantes qui viennent constamment vous supplier de leur fournir juste de quoi passer le pont de l’aujourd’hui à demain.

Jayvijay Sachan, célèbre comédien de stand-up indien, se produira le 1er octobre à 19h au Mahatma Gandhi Institute, à Moka. Il s'agira d'un show humoristique à la sauce bollywoodienne. L'artiste imitera les voix de plusieurs personnalités du monde politique et artistique. L'événement est organisé par Dveomedia et Zee TV.

Le Collectif Urgence Toxida (CUT), qui œuvre pour le respect des droits des toxicomanes, entre autres, organise sa troisième conférence internationale axée sur la réduction des risques (RdR), la semaine prochaine.

Le Hilton Mauritius Resort & Spa organise son premier Charity Trail. La compétition a lieu ce matin à la Chasse de Wolmar (Flic-en-Flac) où deux courses sont au programme : un circuit de 10 km et un autre de 5 km, ouvertes à tous. Ce trail de bienfaisance est une collecte de fonds au bénéfice de l’École Familiale de l’Ouest, une organisation caritative qui œuvre en faveur de l’éducation et de la formation ainsi que de l’intégration professionnelle et sociale de jeunes âgés de 14 à 18 ans. Pour Jacques Brune, General Manager du Hilton Mauritius Resort & Spa, « à travers le Charity Trail, ce sera l’occasion pour nous au Hilton et aussi pour tous ceux qui participeront au trail de soutenir l’École Familiale de l’Ouest. Cette école située à Bambous forme les jeunes qui sont hors du circuit scolaire traditionnel. J’invite tout le monde à participer au Charity Trail et à venir courir pour une bonne cause. ».

Henraaj et Sanjana Jebodh, âgés de 23 et 25 ans, sont désespérés. Diplômés en dentisterie de la M. Gorky Donetsk National Medical University, en Ukraine, frère et sœur se retrouvent au chômage à Maurice. En effet, leur diplôme n’est plus reconnu au pays. Ils lancent un appel aux autorités concernées afin que leur cas soit pris en considération.

Manque d’autobus sur certaines routes, lenteur des conducteurs, mauvais comportement de receveurs, manque de ponctualité... Pour certains usagers, les griefs contre les autobus ne manquent pas. D’autres, en revanche, estiment au contraire que les services offerts par les compagnies d’autobus et autres transports individuels « s’améliorent petit à petit ». Quoi qu'il en soit, du côté des compagnies de transport, c'est un autre son de cloche qui se fait entendre. Pour leurs employés, les reproches des usagers ne reflètent pas toujours la réalité.

Un troisième bloc opératoire pour la chirurgie des yeux sera opérationnel au New Souillac Hospital à partir de ce 25 septembre. Cette mesure a été prise à la suite de la visite du ministre de la Santé et de la Qualité de la vie, Anwar Husnoo, à l'hôpital de Souillac en août dernier, alors qu'il était venu pour un constat des services et des facilités disponibles pour les patients souffrant de diabète et de problèmes oculaires. L'objectif est notamment de réduire la liste d'attente des patients souffrant de cataracte.

Ils sont 27 nouveaux jeunes à embrasser la profession légale après leur prestation de serment hier en Cour suprême pour exercer en tant qu'avocat. La cérémonie a été présidée par le chef juge Keshoe Parsad Matadeen.

La médaille d'or du tourisme a été décernée cette semaine à Jacqueline Dalais par l'ambassadeur de France Gilles Huberson lors d'une cérémonie organisée à la résidence de l'ambassade de France, à Floréal. Jacqueline Dalais s'est imposée comme un des chefs les plus respectés de Maurice.