All

Dans son message de Noël aux Mauriciens, en tant qu’administrateur du diocèse de Port-Louis (en l’absence de Mgr Maurice Piat), le père Jean-Maurice Labour a choisi pour thème “l’optimisme de Dieu” qui rejoint, selon lui, celui des hommes « pour un monde meilleur ». Soit un message très “collé” au nouveau contexte politique local et dans lequel le vicaire général souligne les aspirations et les rêves des Mauriciens. « Le résultat sans appel des élections nous donne un immense espoir que notre pays peut rebondir de ses découragements, sortir de son pessimisme pour réaliser ses rêves et ses aspirations. Dieu vient à Noël se réjouir avec nous », dit le père Labour dans ce message rendu public aujourd'hui.

Sasha Coiffure célébrera l'année prochaine ses 20 ans d’existence. Derrière ce cheminement se trouve un homme : Sasha ! Discret en apparence, il est toujours disponible pour vous apporter les tendances du moment. L'homme a un don, et tout réside en ses mains. Elles sculptent, bouclent, posent des mèches... La mode, il la voit à la fois trendy, classique et selon les goûts de sa clientèle. Avec l’ouverture de son nouveau salon à Trianon, Sasha vient répondre à l’attente des jeunes. Parmi ses grands projets, il insiste sur la formation des coiffeurs et leur proposera deux fois par semaine un cours en Certificate in Hairdressing.

Les revenus bruts du secteur touristique pour les dix premiers mois de l’année se sont élevés à Rs 35,9 milliards, soit une progression de 11,5% par rapport au niveau enregistré pour la période correspondante de 2013 (Rs 32,2 millions).

La Bourse de Maurice a enregistré un désinvestissement net de Rs 436,5 millions de la part des étrangers le mois dernier, soit le plus gros montant noté depuis novembre 2013.

Des importations accrues de produits alimentaires et machines/équipements de transport ont occasionné un approfondissement du déficit de notre commerce extérieur pour le mois d'octobre 2014, déficit qui s'est élevé à Rs 7,3 milliards, contre Rs 6,8 milliards pour le mois correspondant de 2013.

La mère d’un enfant, aujourd’hui âgé de quatre ans, a obtenu gain de cause en Cour suprême, où elle avait logé une plainte contre le père de ce dernier, lequel a finalement perdu son autorité parentale car ayant abandonné son fils avant de disparaître en Australie. Le jugement a été rendu par la juge Gaytree Jugessur-Manna en fin de semaine dernière.

Le ministre de l’Environnement, de la Protection contre les catastrophes naturelles et de la Beach Authority, Raj Dayal, a fait un constat des lieux à Canal Dayot et Chitrakoot hier. Le but était de constater de visu si les mesures nécessaires ont été prises pour éviter des catastrophes dans ces régions. Il a aussi rencontré les habitants des deux quartiers et écouté leurs doléances.

L’enquête policière de la Special Cell du Central CID sur un enregistrement d’une conversation privée de sir Anerood Jugnauth, effectué à son insu et jugé extrêmement diffamatoire contre des membres de la famille du nouveau Premier ministre, a franchi une nouvelle étape depuis la matinée avec l’audition d’un politicien aux Casernes centrales. Comme prévu, le candidat malheureux de l’alliance PTr/MMM Pradeep Jeeha s’est présenté dans les locaux du Central CID à 11 h en compagnie de son homme de loi, Me Viren Ramchurn.

Malgré un déploiement des forces policières rigoureux pour maintenir la sécurité routière en cette période de fêtes, la série noire des accidents de la route s’est poursuivie ces trois derniers jours. La présence accrue d’officiers de police sur les routes n’a pas empêché trois hommes de perdre la vie dans des conditions dramatiques. Thierry Crétin, 36 ans, Deelan Arayon, 21 ans, et Jean-Yves Rateau, 33 ans, sont les trois dernières victimes d’accidents. Cependant, les chiffres de la Traffic Branch Unit (TBU) révèlent une baisse du nombre d’accidents fatals comparés à pareille époque l’année dernière avec 127 morts au 21 décembre 2014, soit sept victimes de moins qu’à la même époque en 2013.

Le leader de l'opposition, Paul Bérenger, a demandé à la mi-journée au Premier ministre, Sir Anerood Jugnauth, de faire une déclaration à la police « le plus tôt possible » au sujet de l'allégation que celui-ci a faite hier lors du meeting de remerciement organisé par l'Alliance Lepep à Vacoas.

Des commerçants de Beau-Bassin/Rose-Hill sont très mécontents et en appellent à la démission du maire, Philippe Boudou. Ils lui reprochent de ne pas avoir répondu à leurs missives et se plaignent de l’impunité dont jouiraient les marchands ambulants en cette période de fêtes. Ils ont tenu une manifestation devant le bureau de poste de Rose-Hill, Place Margéot, à la mi-journée.

« Je veux terminer ma carrière politique dans l’honneur », a lancé le leader de l’Alliance Lepep, Sir Anerood Jugnauth, lors du meeting de remerciement organisé hier à Vacoas, mettant ainsi un point final à la campagne électorale ayant débouché sur la victoire de l’Alliance Lepep lors du scrutin du 10 décembre. Il a assuré que le gouvernement irait « jusqu’au bout de son mandat » et a annoncé que des enquêtes seront ouvertes contre ceux soupçonnés de fraude, de corruption et d’abus de pouvoir. « Soornack, Gooljaury, Ramgoolam et Bérenger ne seront pas épargnés », a-t-il précisé. Outre sir Anerood Jugnauth, Xavier-Luc Duval, Ivan Collendavelloo, Showkutally Soodhun, Pravind Jugnauth et Vishnu Lutchmeenaraidoo ont également pris la parole. La première partie du meeting a été marquée par un spectacle culturel.

Dans une pétition adressée au nouveau ministre du Travail et des Relations industrielles, Soodesh Callichurn, la Fédération des Travailleurs Unis (FTU), par la voix de son président, Atma Shanto, lui demande « de libérer le ministère de l’emprise du secteur privé ». Ils ont tenu une manifestation hier au Jardin de La Compagnie, à Port-Louis, pour dénoncer « l’immunité totale dont jouissent les employeurs du secteur privé à Maurice par rapport au respect des lois du travail ».

Chers compatriotes de Maurice, de Rodrigues et d’Agaléga,
Noël, c’est la fête de l’optimisme de Dieu pour l’humanité. Même si  cette humanité est marquée par la violence, la corruption, l’abus de pouvoir, Dieu est optimiste qu’elle peut rebondir, parce qu’elle possède un potentiel extraordinaire de renouvellement. Si Jésus ne portait pas en lui une immense espérance dans l’humanité, aurait-il pris la peine de venir sur la terre pour partager notre condition humaine? Aurait-il choisi de naître dans une famille modeste de Nazareth, un pays marqué jusqu’aujourd’hui par la violence ? Aurait-il choisi de simples pécheurs comme collaborateurs pour construire son église, s’il ne croyait pas dans la capacité de tous les hommes de donner le meilleur d’eux-mêmes pour construire un monde meilleur ? Aurait-il donné sa vie pour relever l’homme pécheur s’il ne portait pas l’espérance que l’humanité peut se relever de ses erreurs? Noël, c’est tout cela.
Comment comprendre cet optimisme de Dieu dans le contexte particulier dans lequel nous Mauriciens, fêtons Noël en 2014 ? Nous vivons actuellement à Maurice un grand moment de démocratie : les aspirations les plus profondes qui habitent le cœur de chaque Mauricien se sont exprimées, ont été rejoints, se sont traduits par l’installation d’une nouvelle équipe au gouvernement.

Samedi, lors de l'Assemblée des délégués de son parti, Paul Bérenger a considéré que l’alliance PTr-MMM avait perdu les élections « par la faute de Navin Ramgoolam ». Il s’est demandé si « les gaffes » de l'ancien Premier ministre ne faisaient pas partie d’une « stratégie calculée » afin de ne pas obtenir une majorité de trois-quarts au Parlement, tempérant toutefois en disant n'avoir « aucune réponse de façon catégorique ».

Mayotte en masculin et Madagascar en féminin : tels sont les verdicts des finales du Tournoi de la CJSOI en handball. Au Palais des Sports de Mahamasina à Tananarive, samedi dernier, la finale masculine a été indécise, et ce n’est que lors de la deuxième prolongation que les Mahorais ont fait la différence sur le score étriqué de 37-36. Du côté féminin, les Malgaches, menées à la pause, ont renversé la tendance pour s’imposer avec trois buts d’avance (22-19).

Une victoire, trois nuls, un match reporté et sept buts inscrits. Tel est le bilan de la 9e journée de la Barclays Mauritius Premier League. La meilleure «opération» de cette journée du championnat, disputée hier, est à mettre à l’actif du leader Petite Rivière-Noire FC (PRNFC) vainqueur de Chamarel SC 1-0.

Disons-le d’emblée, j’ai voté pour l’Alliance de l’Unité et de la Modernité. Par conviction et presque sans état d'âme.

C’était le dernier tournoi de l’année sans aucun enjeu et comptait seulement pour l’honneur. Et ce sont Aatish Lubah et Aurélie Allet qui ont fait siennes les titres du simple hommes et simple dames samedi au centre national. Les deux jeunes badistes l’ont emporté, le premier 21-16,15-21, 21-16 contre Christopher Paul, le joueur le plus en forme du moment et l’autre 21-16, 21-15 face à un Shaama Sandooyea visiblement en nette progression.

L’élection du prochain maire de la ville de Curepipe et de son adjoint se tiendra cet après-midi. Ce poste, précédemment occupé par Mario Bienvenu, qui a récemment rejoint le PTr, et tenu par Kamla Varmah depuis peu, se verra ainsi attribué à un nouveau conseiller d’ici ce soir. Les bruits de couloirs évoquent une bataille entre Ananda Rajoo, du MMM, Nathalie Gopee, du PMSD, et Kritanand Beeharry, conseiller du PTr.

Avec l’installation du nouveau gouvernement, des changements sont attendus à la tête de différentes institutions publiques et parapubliques, dont à l’aéroport, où les employés espèrent un assainissement. C’est ainsi que la tête des hautes pointures à l’aéroport, tant à Airports of Mauritius qu’à la Mauritius Duty Free Paradise Shop, est réclamée par les employés, frustrés, et lassés de la situation malsaine qui a perduré ces dernières années, et également des magouilles mises au grand jour avec l’affaire Soornack. A ce stade toutefois, ni le Chief Executive d’AML, Serge Petit, ni celui de la MDFPS, Simo Carveri n’ont soumis leur démission. S’ils ont laissé entendre qu’ils ne démissionneraient qu’à la nomination d’un autre chairman à leur poste, Serge Petit se rend comme à l’accoutumée au bureau, alors que Simo Carveric est, lui, en déplacement à l’étranger depuis le samedi 13.

Pour les chrétiens, la fête de Noël célèbre la naissance de Jésus, Fils de Dieu. Selon Danielle Palmyre, Théologienne et Chef de Département de Théologie et Pastorale à l'ICJM, « Jésus est né il y a environ 2000 ans à Bethléem en Palestine. Depuis très longtemps, les chrétiens célèbrent sa naissance, parce que chaque génération redécouvre la merveille de ce cadeau et dit merci à Dieu dans la liturgie. La liturgie, c'est les différentes façons de célébrer la foi. Cette année encore, nous nous préparons à reconnaître le Fils de Dieu dans le petit enfant couché dans la paille d'une mangeoire d'animaux. A Noël, la tradition fait que nous nous offrons des cadeaux pour nous rappeler le Cadeau qu'est Jésus. Ce serait dommage que, au lieu de nous préparer à accueillir ce beau cadeau qu'est Jésus, nous passions tout notre temps dans les magasins à acheter des objets. Offrir des choses simples et avec le cœur est plus important que la valeur marchande de nos cadeaux. A Noël, Dieu nous fait un merveilleux cadeau dans le silence de la nuit, et ce Cadeau n'a pas de prix. C'est un Cadeau qui ouvre le cœur et les mains et nous rend heureux pour longtemps… C'est pourquoi nous échangeons des vœux en nous souhaitant : « Joyeux Noël! », c'est-à-dire « Sois heureux parce que tu as découvert un trésor fabuleux et que Dieu te donne gratuitement… ».

Alors que l'Avent s'annonce, ce verset familier de l'Evangile de Luc résonne partout: "Joseph aussi monta de la Galilée, de la ville de Nazareth, pour se rendre en Judée, dans la ville de David, appelée Bethléem, parce qu'il était de la maison et de la famille de David, afin de se faire inscrire avec Marie, sa fiancée, qui était enceinte." (Luc 2:4,5)

C’est demain que s’ouvre la nouvelle session du Parlement issu des élections du 10 décembre. A l’agenda, la prestation de serment des 69 élus, l’élection du Speaker, du Deputy Speaker, du Deputy Chairperson  of Committees  et l’examen du Additional Remuneration Bill qui donneras force de loi au paiement d’une compensation uniforme de Rs 600 pour tous les salariés à compter de fin janvier 2015.