All

Un programme pilote pourtant sur l’octroi de bourses à dix doctorants mauriciens dans le domaine scientifique sera lancé cette semaine par la présidente de la République, Ameenah Gurib-Fakim, en sa capacité de vice-présidente de la Planet Earth Institute Foundation.

Le vice-président de la République, Parmasivum Vyapoory, a appelé la communauté marathie à s’inspirer de la lutte de Chatrapati Shivaji, le guerrier marathi, qui avait libéré son pays du joug des Moghols, il y a 300 ans, pour lutter contre l’injustice, et les maux sociaux, dont la criminalité, l’abus des drogues et l’alcoolisme « pour le progrès et le bien-être des générations futures ».

  • Ils réclament des explications sur la manière dont les sommes ont été calculées pour la distribution
  • Possible action légale sur l’accumulation des fonctions du président de la RMS

Les artistes se disent « déçus, en colère et surpris », selon Bruno Raya, concernant la distribution des royalties en cours par la Rights Management Society (RMS). Alors que le cabinet avait avalisé un montant de Rs 12 millions, « seulement 10% » de cette somme a été distribuée aux artistes mauriciens, selon leurs dires, précisant que le solde restant « est allé aux artistes internationaux ». Cet argent représente des droits sur la diffusion de leurs chansons sur les radios, dans les animations à l’hôtel, par Air Mauritius, ainsi que sur la vente de CD. Or, disent les artistes, « il y a un flou sur la manière dont les calculs sont réalisés ». Ils demandent donc que la base des données utilisée pour cet exercice soit rendue publique ainsi que le système appliqué pour les calculs.

La Duchesse 2016 a été l’affaire de Gilbert Rousset. Ses deux engagés ont terminé aux deux premières places. Si la tendance était plutôt du côté de Scotsnog, c’est Night In Seattle qui est venu l’emporter au terme d’une belle ligne droite. Pour Gilbert Rousset, c’est la huitième Duchesse de sa carrière et on ne peut oublier l’apport de Soodesh Seesurrun, qui a été partie prenante dans toutes ses victoires.

Le Front commun des marchands ambulants insiste pour la réouverture des négociations avec le ministère des Collectivités locales et la mairie de Port-Louis concernant leur relogement dans la capitale. Il compte ainsi maintenir la pression, a-t-il fait savoir lors d’un rassemblement à Plaine-Verte hier. De son côté, un des avocats du Front commun, Me Rama Valayden, a demandé aux colporteurs ne pas opter pour une grève de la faim pour le moment, et d’espérer que les autorités rouvrent le dialogue.

Le Mauricien Suren Ayadassen officiera en tant qu'Officiel technique international (ITO) cette année à la fois aux Jeux Olympiques de Rio (5-21 août) et aux Jeux Paralympiques qui auront lieu au même endroit du 7 au 18 septembre. Il a été désigné par l'Association internationale des fédérations d'athlétisme (IAAF) et par l'instance internationale paralympique. Ces nouvelles attributions font de lui le seul officiel technique international de l'IAAF désigné pour officier à ces deux événements les plus importants du sport international.

La 26e journée de la Barclays Mauritius Premier League, samedi, a vu l'ASPL 2000 consolider sa première place au classement, alors que l'AS Quatre-Bornes est le nouveau dauphin des Port-Louisiens. Le Pamplemousses SC, qui occupait jusqu'ici ce rang, a laissé filer des points contre La Cure Sylvester, qui retrouve par la même occasion le sourire.

Pas de réelle surprise lors des finales des championnats nationaux Elite de boxe tenues samedi dernier au Centre de boxe à Vacoas. Les favoris ont émergé, à l'image des Donovan Gérie, Jordy Vadamootoo, John Colin, Jean-Luc Rosalba et Christopher Alberte. Reste que tous les combats au niveau masculin sont parvenus à la limite. Par contre, lors d'un des deux combats féminins, Ansooya Tonta a forcé la décision en sa faveur dès la deuxième reprise.

Dans son homélie hier à l’occasion de la traditionnelle messe du 1er mai, l’évêque de Port-Louis s’est dit « interpellé » et « attristé » par cette tendance au niveau mondial, gagnant de plus en plus les entreprises mauriciennes, selon ses observations, à ne s’intéresser qu’à l’accroissement des profits chaque année au point d’en faire une obsession. « L’obsession du profit uniquement est une maladie de notre époque. Un tel système est criminel, car cela détruit l’humanité des travailleurs et cause beaucoup de souffrances dans les familles ». Mgr Piat a aussi lancé un appel aux travailleurs mauriciens pour « un geste d’amitié et de soutien » envers les travailleurs étrangers, dont les conditions de travail et de vie à Maurice, dit-il, « sont très dures ». « Je voudrais que tout le monde à l’intérieur de l’Église considère cette question avec sérieux ».

Presque 58 mois après les faits dans le bungalow de Roches-Noires, l’ancien Premier ministre et leader du Parti travailliste, Navin Ramgoolam, se retrouve, depuis ce matin, sur le banc des accusés en Cour intermédiaire. En effet, le premier procès au criminel, instruit par le Directeur des Poursuites Publiques (DPP), Me Satyajit Boolell, Senior Counsel, dans le cadre de l’opération Lakaz Lerwa Lion, a été appelé Pro-Forma devant la magistrate Renuka Dabee, siégeant en Cour intermédiaire. Navin Ramgoolam et les deux coaccusés, l’ancien directeur général du National Security Service, le Deputy Commissioner of Police Dev Jokhoo, et l’ancien patron de la VIPSU, l’ex-DCP Ravine Sooroojebally, ont plaidé non-coupables du délit de complot dans l’affaire de Roches-Noires avec Navin Ramgoolam, agressé à coups de tournevis par un individu dans la nuit du 2 au 3 juillet 2011 en présence de Nandanee Soornack.

La députée Danielle Selvon a été interrogée ce matin par la CID Port-Louis Sud suite à ses propos tenus le mercredi 20 avril dernier au Renganaden Seeneevassen Building alors qu'elle s'adressait aux marchands ambulants, qui s'y étaient rassemblés. Aucune charge provisoire n'a été retenue contre elle. Cette dernière a réservé son droit au silence.

La GWF et ses collaborateurs étaient hier à Mahébourg pour célébrer la Fête du Travail. Ashok Subron, le principal animateur, a insisté sur la réintégration d’Alain Édouard. Une rencontre avec le Premier ministre adjoint, Xavier-Luc Duval, est prévue à ce sujet jeudi prochain. D’autres grands défis attendent les travailleurs, selon lui : le rapport Landell Mill sur l’industrie sucrière, le National Wage and Consultative Bill sur le salaire minimal et la privatisation du port. Il a appelé à la mobilisation pour résister contre ces trois projets, précisant que le syndicat n’hésitera pas à descendre dans la rue si nécessaire.

En raison de la présence du secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, qui sera en visite à Maurice du 8 au 11 mai prochain, aucune séance parlementaire n’est prévue le mardi 10 mai.

À l’hôtel Hennessy hier, où le MMM organisait une journée de réflexion consacrée à la réforme de sa constitution, Paul Bérenger a insisté sur le fait qu’il ne faut pas ni se tromper d’objectif ni sous-estimer les valeurs que le MMM a toujours respectées depuis sa création mais qui doivent être améliorées. « Nous avons le droit d’être fier du MMM tel qu’il a évolué depuis 1969 », dit-il.

Le corps de Didier Bruno Armel (42 ans), aussi connu sous le nom de Mélo, a été retrouvé chez lui hier matin à Petit-Verger, Saint-Pierre, gisant inerte dans son atelier. Le menuisier avait le pantalon partiellement baissé et présentait de graves entailles à la tête, au bassin et aux parties intimes.

Tonnerre de Zeus ! Jusqu’où ira encore cette abjecte caste politique qui, dans sa quête infinie de bonheur personnel, tente de rendre gaga ce peuple de Maurice qu’elle dit pourtant « admirable ».

Alors que la météo avait émis une alerte de fortes pluies pour vendredi dernier, c’est le lendemain, lorsque l’alerte a été enlevée, que les conditions climatiques se sont détériorées. Le Sud a été particulièrement touché, ce qui a occasionné des inondations à plusieurs endroits. À Rose-Belle, Plaine-Magnien et L’Escalier, notamment, les habitants se demandent pendant combien de temps encore ils vont subir cette situation. Ils dénoncent l’absence des élus de ces circonscriptions et la lenteur mise à prendre des actions appropriées.

Qu'est-ce qu'ils ont les hommes à faire des maisons comme ça?
On dirait qu'ils préfèrent faire l'amour vertical
Parallèle à des fleurs de métal
Plutôt que de s'aimer à l'horizontale
Dans le champ de trèfle à la sortie du bal, du bal
(Qu'est-ce qu'ils ont les hommes? by Alain Souchon)

Des limiers de la CID de la Western Division enquête sur un cas particulier de cambriolage sans effraction à la filiale de CIM Finance à Rose-Hill. Une somme de Rs 2 millions, se trouvant dans le coffre-fort de cette agence depuis la fermeture de samedi, s’est volatilisée. Des membres du personnel de la filiale de CIM à Rose-Hill sont entendus par les enquêteurs de la police en vue d’élucider les circonstances de ce cambriolage.

The month of April seems to have been one of disasters for a few countries. Here we recently had a commemoration for the 11 victims of the flash floods that affected the country on 30 March 2013. Yet two years after this dramatic event, the torrential rain that hit the island in February only illustrates how unprepared we still are to natural hazards. And yes! I said natural hazards and not natural disasters. There is no such thing as natural disasters.

« Nous avons devant nous un monstre à plusieurs têtes. On ne sait plus qui est le Premier ministre dans ce pays, où sont prises les décisions », a estimé hier le président de la Confédération des Travailleurs du Secteur privé (CTSP), Reeaz Chuttoo, lors du rassemblement du 1er mai à la Place Taxis, Beau-Bassin. Il a dénoncé la loi sur le salaire minimum, « annoncée un lundi et passée en première lecture le lendemain au Parlement. C’est soi-disant une loi révolutionnaire mais le salaire minimum sera calculé par heure de travail ».

Avec sa voix puissante, son énergie débordante et sa spontanéité, Vidya Iyer a conquis les cœurs hier soir au J & J Auditorium à Phoenix. Pendant plus de deux heures devant une salle comble, la chanteuse indo-américaine a captivé avec des mash-ups des titres populaires de Shakira, Ed Sheeran et de A. R. Rahman, entre autres. Le clou de la soirée a été la reprise de Lean On de Major Lazer dans un déhanchement de reins sensuel. L’on retient également l’interprétation exclusive de Mere Saiyan.

La Ligue de Défense citoyenne a organisé hier une marche pacifique du Champ-de-Mars jusqu’au Jardin de la Compagnie avec des clients de la BAI-Bramer Assets Management et Super Cash Back Gold. En ce 1er mai, le porte-parole, Salim Muthy, a demandé au gouvernement « de cesser de faire la sourde oreille face aux injustices ». II demande une rencontre avec Roshi Bhadain, ministre de la Bonne gouvernance afin d’obtenir des éclaircissements sur l’argent en suspens des victimes du plan SCBG et de Bramer Assets Management. Si ce dernier ne répond pas publiquement avant le 8 mai, s’engageant à honorer la date du paiement fixé au 30 juin sans couper le bonus, Salim Muthy s’engage à manifester au Centre Swami Vivekananda, le 8 mai lors de la visite de Ban Ki-moon, Secrétaire général de l’ONU.

Tout en réglant ses comptes avec Navin Ramgoolam et Paul Bérenger, le leader de l’Alliance Lepep, sir Anerood Jugnauth, a réitéré sa conviction de réussir son deuxième miracle économique, hier lors du rassemblement du 1er-Mai à Vacoas. Pour se faire, le Premier ministre a réclamé « l’unité et la solidarité » du secteur privé, des syndicats et de tout un chacun. D’ici quelques semaines, a-t-il affirmé, Maurice sera un « vaste chantier » avec les divers projets prévus et énuméré.