All

Les Racing Stewards ont encore sévi ce matin : trois semaines de suspension pour l’apprenti Jameel Allyhosain, sanctionné pour sa monte sur Please To Progress, alors que le jockey Swapneel Rama a écopé d’une journée de mise à pied pour careless riding sur Act Of Valor.

Damantee Daby, 72 ans, habitant rue Farquhar, Rose-Hill, a été percutée hier après-midi par un autobus à l’angle des rues Rémono et Gladstone, à proximité du bureau de la Central Water Authority, à Rose-Hill. Grièvement blessée, la victime a été transportée en ambulance à l’hôpital Victoria. Elle a rendu l’âme en route. L’autopsie a révélé qu’elle est décédée suite à de multiples blessures.

Quarante-sept enfants de pêcheurs bénéficieront de bourses offertes par le Fishermen Welfare Fund. À cet effet, une cérémonie est prévue le 27 juillet à la Mauritius Maritime Training Academy, à Pointe-aux-Sables, en présence du ministre de la Pêche, Prem Koonjoo.

Gerjanand Gobin, 41 ans, habitant Boston Lane, La Flora, Bois-Chéri, est décédé ce matin dans un accident de la route survenu dans la localité.

L’Américaine Cassandra de Pecol est actuellement à Maurice dans le cadre de sa tentative d’être la première femme à visiter 196 pays indépendants en moins de trois ans et ainsi figurer dans le livre Guinness des records. Elle est en même temps l’ambassadrice de l’International Institute of Peace through Tourism (IIPT) et milite pour le tourisme durable. Maurice est la 140e étape de son long voyage qui a démarré en juillet de l’année dernière. Rencontre.

« D’après les études faites dans d’autres pays, la répression est un échec. La répression a connu un succès très limité depuis les années 1980. Elle ne parvient à empêcher que 20 % des drogues à pénétrer dans le pays. 80 % parviennent à faire leur arrivée ». Déclaration du Dr Vinod Ramkoosalsing, lors de la conférence-débat sur la drogue ce matin au Rajiv Gandhi Science Centre. Le thème de cet événement organisé par les ONG Cares, Collectif Urgence Toxida, Pils et la Nursing Association était Drug Policies : Impact on Health and society. Selon le psychiatre, « la méthadone a fait ses preuves. Le suboxone et le naltrexone ne marcheront que pour une poignée de patients ». Ram Nowzadick, président de la Nursing Association, a pour sa part rappelé que selon les spécialistes, le traitement à la méthadone n’est pas une option mais un must.

Lizie Dan La Main, l’association qui œuvre pour les aveugles et malvoyants de Maurice, présentera pour la première fois une pièce de théâtre Enn Let Depi Lerwa de Rabindranath Tagore. La mise en scène est assurée par Anon Panyandee et dix comédiens atteints de déficience visuelle occuperont les planches du Théâtre Serge Constantin. C’est ce qu’a annoncé Dan Baboo, ministre des Arts et de la Culture, hier à son bureau. La soirée de gala de cette pièce gratuite aura lieu le 4 août au Théâtre Serge Constantin. D’autres représentations sont prévues les 20 et 22 septembre.

L’annonce du ministère de la Santé de la mise sur pied d’un tribunal pour traiter les cas de négligence médicale a suscité la réaction de la Ministry of Health Employees Union (MHEU). D’autant que dans un passé récent, des allégations de négligence médicale ont été faites à l’encontre de leurs membres, les Health Care Assistants (HCA). Or, pour le président de la MHEU, Amaljeet Setohul, ceux-ci « ne peuvent être tenus responsables ». Il pointe du doigt « les failles dans le système qui en sont la cause » et évoque un « problème majeur de conflit d’intérêts ». Car, alors que les HCA ne sont pas reconnus comme infirmiers, c’est le département des infirmiers qui leur impose certaines tâches ne relevant pas de leurs compétences. Et c’est le même département qui entend leurs plaintes… Ce qui les met, dit la MHEU, dans une situation « dangereuse ».

Une descente de l’Anti Drug and Smuggling Unit (ADSU) à Résidence Barkly, hier, a mené à l’arrestation de Thomas Bryan Labonne, 25 ans, dans le viseur des services de police depuis très longtemps. Ayant obtenu des renseignements selon lesquels le jeune homme s’adonnerait au trafic d’héroïne, les officiers ont débarqué chez lui pour une perquisition, au cours de laquelle ils ont saisi une très grosse somme d’argent. Vu que Thomas Bryan Labonne est sans emploi, la police le suspecte de blanchiment et l’a dès lors appréhendé.

Dans une mise en demeure servie à la firme Case Noyale Ltée, des rastas de Chamarel, réunis au sein de l’Association Socioculturelle Rastafari, accusent cette firme, photos à l’appui, de ne pas respecter l’injonction d’un juge de la Cour suprême. Cette injonction, émise le 1er juin dernier, ordonnait au défendeur de ne pas effectuer de travaux sur le terrain situé au site appelé “Le Triangle” ou “La Rousselière”, à Chamarel, en attendant que l’affaire soit entendue par le juge le 29 août prochain.

Les membres du Bureau national (l’équivalent d’un Bureau politique) du Mouvement patriotique (MP), réuni hier à son quartier général de St-Jean, Quatre-Bornes, ont décidé, après de longs débats, de trouver un remplaçant à Joe Lesjongard au poste de secrétaire général du parti. Joe Lesjongard avait jusqu’à samedi dernier pour faire savoir s’il acceptait de regagner les rangs du parti mais n’a pas donné signe de vie.

Poursuivi pour trafic de drogue dans l’affaire de la passeuse malgache Johana Zafera, qui purge déjà 20 ans de prison, Louis Clarel Nicholas Lajeune, un soudeur habitant Quatre-Bornes, a comparu devant les Assises ce matin. L’accusé, étant toujours sans homme de loi, a demandé une nouvelle fois un délai pour retenir les services d’un avocat. La poursuite représentée par Me Shakeel Bhoyroo a fait une motion pour que la drogue saisie dans cette affaire soit de nouveau examinée. L’officer du FSL qui l’avait déjà fait ne sera pas à Maurice pendant un an et ne pourra témoigner lors du procès qui a été fixé pour février 2017.

Poursuivi devant les Assises pour le meurtre de sa petite amie Veronica Milazar, qui était également sa cousine, le Rodriguais Serge Jean a été condamné ce matin à 13 ans de prison par le juge Benjamin Marie Joseph. En prononçant la sentence, le juge est revenu sur les circonstances de ce drame ayant causé la mort de la jeune fille de 17 ans. « Accused got carried away by jealousy, although the intention to kill is not in the element of the offence, taking of life is of much concern », a-t-il souligné.

Le procès pour trafic de drogue intenté à l’homme d’affaires Jean-Marc Yan Teck Ng Man King, alias Ballon, 45 ans, et son jeune complice Muhammad Ashfaaq Khan Mohidinkhan, 19 ans, a été appelé ce matin devant le juge Benjamin Marie Joseph. Me Vikash Teeluckdharry, qui représente le jeune homme, a attiré l’attention du juge sur le fait que sa demande pour que son client soit examiné par un diététicien n’a toujours pas été entendue. Si un officier de la prison a présenté un rapport d’un médecin généraliste qui avait examiné Mohidinkhan, le juge a demandé que le Court Order soit suivi à la lettre et qu’il soit vu par un diététicien et non un généraliste.

Cinq hommes étaient poursuivis en Cour intermédiaire sous des accusations d’abus sexuel sur mineure, relations sexuelles avec mineure et sodomie. Toutefois, Soodesh Samoburthia, le frère de la victime, a été le seul à avoir été reconnu coupable d’une charge de sodomie, ayant admis dans ses dépositions à la police avoir commis cet acte. Le magistrat Azam Neerooa l’a condamné à deux ans de prison. Toutefois, la sentence a été réduite pour voir si le recours aux travaux d’intérêt général est applicable dans son cas.

Le Mauritius Labour Congress (MLC) et la Textile, Garment and General Workers Union (TGGWU) réclament du ministère du Travail, une enquête sur les conditions de travail à l’usine Firemont Textile Ltd de Goodlands. Cela suite à la décision de la direction de délocaliser ses 368 employés vers l’unité de la Tour Koenig, sans qu’il n’y ait eu consultations avec ses derniers et les syndicats. Sont également dénoncées des conditions inhumaines et dégradantes dont des employés se disent soumis. « Nou malad, li koup nou bonis prezans. Depi 30 an mo travay-la, mo gagn zis Rs 5 000 par mwa ».

Maurice occupe une position avantageuse pour faciliter et intensifier les échanges commerciaux et les investissements entre l’Inde et l’Afrique. C’est ce qu’ont soutenu hier la plupart des intervenants lors de la première session du forum organisé par l’India Mauritius Trade and Cultural Friendship Forum (IMTCFF) à l’hôtel Intercontinental, Balaclava. « Le potentiel est énorme, mais les défis le sont également », a indiqué Sunil Benimadhu, Chief Executive de la Stock Exchange of Mauritius Ltd (SEM), alors qu’il concluait sa présentation sur les opportunités offertes par les marchés de capitaux dans le sillage de l’accord signé la veille avec la Bombay Stock Exchange (BSE).

La Governance Review de la gestion de SICOM, présentée comme State-Owned Enterprise and Public Interest Entity, démarre aujourd’hui avec la soumission des dossiers relatifs au ministère de la Bonne gouvernance. Justifiant cette démarche, le ministère concerné souligne qu’elle a été envisagée « with a view to preventing risks of malpractices and irregularities » et qu’elle sera axée sur sept points majeurs.

Après une accalmie d’un peu plus de six mois, l’ancien Premier ministre Navin Ramgoolam effectue aujourd’hui un come-back au QG du Central CID dans le cadre de la Navin Coffers' Saga – Operation Lakaz Lerwa Lion. En compagnie de ses conseils légaux, dont Me Gavin Glover, Senior Counsel, et Me Showkat Oozeer, un des aspirants Senior Counsels, il était attendu par les limiers de la Special Cell du CCID pour la reprise de l’interrogatoire Under Warning axé sur les Rs 220 millions + Rs 4 M, en devises étrangères et en coupures de Rs 2 000 de la Banque de Maurice, recouvrées dans les trois coffres-forts saisis en la résidence de River Walk lors de son arrestation le vendredi 6 février de l’année dernière. Un autre volet de l’exercice du jour sera consacré aux dépôts et retraits bancaires opérés à partir des comptes attribués au Parti travailliste per se.

C’est une onde de choc pour une trentaine d’employés de Fashion Style postés dans les magasins de l’aéroport. Ils ont été licenciés hier, sans préavis, après avoir reçu leur salaire du mois de juillet. Ils affirment que la représentante de Fashion Style, venue à leur rencontre, leur a déclaré que la compagnie n’était plus en mesure de les garder. Pour gérer la situation, la Mauritius Duty Free Paradise (MDFP) a déployé son personnel dans les magasins concernés.

Comme il fallait s’y attendre, la cellule de crise, instituée sous la présidence du Directorate of Shipping, a mis un terme à l’épisode du MV Benita. Ce cargo, construit en 1988, est destiné à la casse et met le cap sur le port d’Alang, au Gujerat en Inde, réputé pour être l’un des plus importants cimetières de navires au monde. Cette décision a été entérinée sur la base d’un rapport soumis conjointement par les spécialistes de Five Ocean Salvage Ltd et des assureurs de London P & I aux membres de cette instance, qui s’est réunie quotidiennement depuis le naufrage du 17 juin dernier pour suivre l’évolution des opérations de renflouage en cours. Dans un autre ordre d’idées, le CGS Barracuda, qui vient de rentrer à Port-Louis après des travaux de maintenance élaborés en Inde, est entré en cale sèche pour un mois suite à des problèmes survenus au réservoir de ballast.

« Au bal masqué, elle danse….elle ne peut pas s’arrêter »; non chers lecteurs, ce n’est pas une nostalgie musicale des années de gloire de La compagnie Créole mais bien de « l’affaire des Chagos » dont il est question – qui se résume à une danse entre protagonistes qui semblent être masqués sur la scène nationale et internationale.

Le festival de badminton organisé par la fédération mauricienne des sports corporatifs (FMSC) a cette fois favorisé les desseins de Shane Ning.

Après son succès en trois sets aux dépens du Quatre Bornes VBC six jours plus tôt, Azur SC partait avec les faveurs des pronostics lors de son duel face aux Tranquebar Black Rangers. Toutefois, au cours de cette rencontre disputée vendredi dernier au gymnase Pandit-Sahadeo à Vacoas, le tenant du titre dans le cadre du championnat féminin 1A de volley-ball a été poussé dans ses retranchements. Mené à l’issue de la troisième manche, il a renversé la vapeur pour faire la différence au tie-break (18-25, 25-21, 21-25, 25-16 et 15-9). Une victoire qui s’est concrétisée après pas moins de 114 minutes de jeu.