All

Comprendre la peinture chazalienne, c’est comprendre l’enthousiasme de sa pensée, car toutes ses œuvres écrites et picturales se répondent dans une certaine féerie.

Les Mauriciens sont insensibles au génie chazalien probablement par ignorance ou par méconnaissance du propos esthétique et philosophique de ce géant. Un collégien ayant fait l’école buissonnière le croisera un jour dans Port-Louis. Une rencontre impromptue qui aura grandement marqué Devarajen Kanaksabee.

L’hiver 2011 s’annonce plus calme que les deux années précédentes avec la fin de la pandémie de la grippe AH1N1 annoncée par l’OMS. Mais cela ne signifie pas que le virus ne continue pas à circuler. Les autorités appellent à la vigilance car même la grippe saisonnière peut entraîner des complications respiratoires si elle n’est pas traitée.

Selon une récente étude de TNS Analysis, 90% de jeunes Mauriciens âgés de 12 à 19 ans sont croyants. Alors que ces jeunes découvrent l’indépendance et font de nouvelles expériences de la vie, l’étude menée sur un échantillon de 400 jeunes démontre qu’ils ne délaissent pas les valeurs religieuses pour autant. Rencontre avec quelques jeunes qui ont les pieds sur terre, mais qui n’imaginent pas leurs vies sans religion.

L’entraîneur de la sélection mauricienne de football, Akbar Patel, a arrêté une liste de vingt éléments dont trois expatriés pour le stage de dix jours en Afrique du Sud (7-17 juillet). Le Club M met le cap sur Johannesburg ce matin pour disputer quatre matches, soit un chaque deux jours.

La moisson de médailles aura été plus riche pour les triathlètes mauriciens engagés dimanche dernier aux championnats d’Afrique tenus à Maputo au Mozambique. Outre Fabienne St Louis (U23) et Matthieu Mamet (juniors), Samuel Mariette est aussi monté sur le podium en remportant notamment la médaille d’argent dans la catégorie Jeunes dans le temps de 44’20.

“Son œuvre est une poubelle dans laquelle on trouve des diamants.” Chazal est un visionnaire ayant contribué à modifier le regard sur Maurice à travers une plume féerisant les paysages. Scope propose à ses lecteurs de mieux connaître ce créateur hors du commun, car comme il l’écrivit lui-même : “Jamais le poète n’est plus vivant que quand il est mort.” Retour sur un monument du patrimoine mauricien à l’occasion du premier festival de théâtre chazalien prévu à compter du 8 juillet.

Le ministère du Logement et la National Housing Development Company ont lancé à la Tour Kœnig mercredi un projet de logements sociaux portant sur la construction de 750 maisons dans six localités à travers le pays. Le ministre du Logement Abu Kasenally ainsi que le directeur de la NHDC Osman Mahomed ont effectué ce matin une « site visit » à la NHDC de la Tour Kœnig.

Le consul honoraire de Maurice en Arabie Saoudite, le Dr Hashim Mahdi, est actuellement à Maurice dans le cadre des préparatifs en vue du Hajj 2011. À ce propos il a eu des séances de travail avec plusieurs membres du gouvernement dont le Premier ministre adjoint Rashid Beebeejaun, Abu Kasenally, ministre du Logement et responsable de l’organisation du Hajj, et le président du Centre culturel islamique, Reshad Aumeer.

Le gouvernement mauricien réaffirme son soutien aux autorités indiennes dans le combat contre les opérations de round tripping, de blanchiment d’argent et dans la traque de l’argent sale. C’est ce qu’a déclaré le vice-Premier ministre et ministre des Finances Pravind Jugnauth à l’Assemblée législative. Déclaration visant à rassurer à la fois les autorités de la Grande péninsule et les opérateurs du secteur des services financiers après les divers articles de presse portant sur une éventuelle révision de l’accord de non double imposition signé par les deux pays.

Assad Bhuglah, directeur de la division de politique commerciale au ministère des Affaires étrangères et du Commerce international, a été invité par l’Université d’Oxford et le Commonwealth Secretariat à participer à une session de réflexion sur les contraintes auxquelles les petits États doivent faire face lors des négociations commerciales régionales et multilatérales.

Le président du Mauritius Labour Congress s’insurge contre la décision du National Remuneration Board. Son président Ajay Gungah a demandé au syndicaliste de déposer à nouveau sur les conditions de travail des employés de l’industrie sucrière. Exercice qui a déjà été fait avant mars 2011 devant la même instance alors sous la présidence de Rajpalsingh Algoo.

Dans le cadre de l’Année des descendants africains, le Centre Culturel Nelson Mandela a reçu en don vendredi des manuscrits non publiés de Régis Fanchette par des membres de sa famille. La directrice du centre Danielle Turner a confié au Mauricien son intention d’assurer la publication de ces textes et dédié à l’auteur un coin où ses œuvres seront exposées.

Le liquidateur de la compagnie Infinity BPO Roger Boodhna a déposé hier en Cour suprême deux affidavits contre les compagnies Barclays Leasing Co Ltd et Data Communications Ltd (DCL) concernant les « voidable transactions ». Cela en vue de récupérer de l’argent qui servira à payer les ex-employés du centre d’appel qui ont reçu seulement une partie de leurs salaires des mois de novembre 2010 à janvier 2011 et qui attendent la totalité de leurs dus.

Le directeur régional du Bureau mondial du Scoutisme pour la région Afrique, Frederic Tutu Kama-Kama, a exprimé sa satisfaction après sa visite, effectuée du 22 au 27 juin dernier, auprès de la Mauritius Scout Association (MSA).

Le ministère de l’Agro-industrie et de la Sécurité alimentaire a essuyé de sévères critiques du directeur de l’Audit pour sa gestion du patrimoine foncier agricole sous sa responsabilité avec au moins 40 % de la superficie des stations agricoles laissés à l’abandon. Le rapport de Raj Jugurnauth dresse un véritable constat d’échec du démarrage du Food Security Fund d’un montant de Rs 1 milliard. Un projet conçu pour permettre au pays de faire face aux retombées de la crise alimentaire mondiale.

Maurice respectera toutes ses obligations en tant que partie du Statut de Rome et signataire de la Cour pénale internationale, a fait comprendre hier le ministre des Affaires étrangères, qui répondait à une interpellation de Cehl Meeah, député de la circonscription Port-Louis Maritime / Port-Louis Est, concernant la position de Maurice en tant que membre de l’Union africaine, du mouvement des non alignés et du Commonwealth.

Les procédures suivies pour l’allocation de deux bourses de formation en France ont donné lieu à des vifs d’échanges de propos entre le député Raj Hawaldar et la ministre Maya Hanoomanjee hier. Cette dernière devait en fin de compte affirmer qu’importe la décision du Comité de sélection, il revient au ministère de la Santé d’avoir le dernier mot concernant ce choix.

Le dernier rapport de l’Audit comptabilise le montant de la dette publique avec au 31 décembre une moyenne de Rs 135 000 par tête d’habitant. En effet, à la fin du dernier exercice financier, le gouvernement avait contracté des emprunts à Maurice et à l’étranger pour un montant global de Rs 173 milliards. Le Directeur de l’Audit n’a pas manqué de souligner la hausse de l’endettement public au cours de ces cinq dernières années, qui atteint 33 %.

Au chapitre de la diplomatie, la haute commission mauricienne à Londres a été critiquée pour des affaires étranges, dont un contrat pour des travaux de rénovation alloué dans des conditions douteuses. Le rapport de l’Audit se montre également très critique à l’encontre des avances de Rs 825 000 sans garantie pour l’acquisition d’une grosse cylindrée à des fins personnelles et sur le recrutement de deux secrétaires pour le haut commissaire et son adjoint à Londres.

Le dernier rapport du Directeur de l’Audit, déposé “in original” sur la table de l’Assemblée nationale, hier, ne se contente pas de faire un inventaire des gaspillages de fonds publics ou autres gabegies financières. Il propose aussi des mesures en vue de renforcer le contrôle des dépenses publiques. L’une des recommandations, qui retiendra l’attention et qui devra être accueillie favorablement par l’opposition parlementaire, touche aux attributions et au fonctionnement du Public Accounts Committee (PAC), dont l’actuel président est l’un des vétérans de l’Assemblée nationale, le député du MMM Alan Ganoo.

Le principal intérêt du rapport du directeur de l’Audit Raj Jugurnauth pour l’exercice financier se terminant au 31 décembre 2010 était les commentaires sur les procédures adoptées par le ministère de la Santé pour la mise à exécution du projet de National Geriatric Hospital avec le rachat de la clinique MedPoint à Rs 144,7 M. Ce deal a été conclu presque à la veille de la fermeture des comptes mais le rapport de l’Audit laisse plus d’un sur sa faim dans la mesure où les vérificateurs du National Audit Office n’ont pas eu accès aux dossiers de ce projet controversé. Néanmoins, pour d’autres dépenses effectuées par ce ministère, les critiques de l’Audit dénonçant « le laxisme » et « l’absence de contrôle » sont légion.

Le Groupe Mon Loisir (GML) a ravi à Air Mauritius la première place du classement de l’édition 2011 des Top 100 Companies établi par Business Magazine en affichant un chiffre d’affaires de Rs 18,3 milliards pour l’exercice financier 2009-2010, par rapport à Rs 15,1 milliards pour la compagnie d’aviation nationale. GML pointe également en tête en termes d’actifs avec un montant de Rs 58,3 milliards, précédant British American Investment (Rs 30,5 milliards à fin 2009). Dans le classement basé sur les profits, c’est la Mauritius Commercial Bank (MCB) qui se retrouve en pole position avec Rs 4,1 milliards en 2009-2010, devançant nettement Investec Bank (Mauritius) Ltd avec Rs 2,5 milliards.

« Trop, c’est trop ! » Une dizaine de manifestants représentant les 80 familles de la rue Ste-Cécile à Riche-Terre ont exprimé leur ras-le-bol ce matin devant le parlement. Ils s’élèvent contre les promesses non tenues des politiciens et se plaignent de la détérioration de la santé des habitants, égratignant dans la foulée le ministère de l’Environnement. À cet effet, de nombreuses lettres ont été envoyées depuis 2008 aux autorités compétentes mais rien de concret n’a été fait jusqu’ici. Les familles de Ste-Cécile réclament notamment l’aménagement de drains, l’asphaltage et l’éclairage des routes.