société

Lorsqu’en 2005 il perd son père, Kavinen Parasuraman n’a que neuf ans et ses frères un et six ans. Amigo est alors un restaurant coté ayant accueilli notamment des personnalités françaises comme Jacques Chirac, Chantal Goya, Julien Lepers et Emmanuelle Béart. Mais la mère des jeunes garçons peine à tenir la barre. La voyant lutter pendant des années, de surcroît dans un contexte de « concurrence déloyale », le jeune Kavinen n’a qu’une idée en tête : terminer ses études pour reprendre le business. Depuis avril dernier, à 21 ans seulement et formé au Vatel Hotel & Business School et au Royal Monceau, à Paris, il a enfin pris les rênes de ce qui faisait la fierté de son père. Avec des idées les unes plus innovatrices que les autres, le jeune homme, très mature pour son jeune âge, mise sur le « wow effect ». Depuis 2016, Amigo a boosté son chiffre d’affaires par 3,5 fois. La relève ne compte pas s’arrêter en si bon chemin.

En cette Journée internationale de l’élimination de la violence à l’égard des femmes, l’évêque de Maurice invite à un sursaut des Mauriciens devant la multiplication des cas de violence domestique dans le pays. Mgr Ian Ernest constate qu’on ose en parler ouvertement aujourd’hui et que certaines mesures prises par les autorités « ont fait de la lumière sur ce qui se passe dans les quatre murs de nos villas et de nos cases ». « Le tabou est aujourd’hui brisé mais les chiffres qui nous sont communiqués nous démontrent que ce mal ne va pas s’estomper du jour au lendemain et met en péril la cellule familiale », dit Mgr Ernest Maurice dans un message aux fidèles anglicans, qui sera lu lors des messes ce week-end.

« Une mesure historique qui est maintenant une réalité ». C’est ce qu’a déclaré le Premier ministre, Pravind Jugnauth, vendredi après-midi lors de la cérémonie de remise des premiers paiements aux bénéficiaires de la Negative Income Tax (NIT) au siège de la Mauritius Revenue Authjority. S’il dit avoir été « moqué » par ses adversaires au Parlement lors de l’annonce du paiement de la NIT aux familles pauvres, il soutient que Maurice se trouve désormais parmi les pays tels les États-Unis, le Royaume-Uni et l’Australie qui ont adopté cette mesure.

« Il y a certains qui croient que les grands partis ont une assise mais ce n’est pas ce que nous voyons sur le terrain. Beaucoup seront choqués ». C’est ce qu’a déclaré le leader du Reform Party, hier, lors d’une conférence de presse à Quatre-Bornes. Selon Roshi Bhadain, son vécu sur le terrain durant cette campagne lui montre que son parti « se dirige vers une grande victoire ».

C'est quasi confirmé. Le rapport du Fact Finding Committee sur les salaires de Rs 323 000 de Vijaya Samputh, ancienne Executive Director du Trust Fund for Specialised Medical Care, contient des “Damning Findings” sur des entorses aux procédures établies.

Le chairman du Trianon Shopping Park, Danil Ismaël, qui se disait dans l’incompréhension en début de semaine, peut finalement pousser un ouf de soulagement. Le gouvernement a finalement donné son feu vert pour la réouverture du centre commercial. Celui-ci est à nouveau opérationnel depuis ce matin.

Le manque de certaines compétences à Maurice oblige les entreprises œuvrant dans les TIC à se tourner vers l’étranger. C’est ce qui ressort d’une étude menée par le Human Resource Development Council (HRDC), dont les retombées ont été présentées la semaine dernière en son siège, à Ébène.

Le rapport sur le salaire minimum a été hier à l'irdre du jour d’une réunion entre les syndicalistes, le secrétaire financier Dev Manraj et le président du National Wage Consultative Council, Beejaye Appanah. Les représentants des travailleurs ont insisté pour que la compensation salariale ne soit pas comptabilisée dans le salaire minimum. La somme proposée par le conseil étant de Rs 8 500, en y ajoutant la compensation de Rs 360, cela donne donc Rs 8 860. Ces propositions devront être abordées lors des délibérations du conseil des ministres de ce matin.

Daniel Marie s’en est allé sur la pointe des pieds aux petites heures du matin, à 5h32 précisément, soit quelques jours seulement après avoir fêté ses 52 ans. Il s’est éteint progressivement pendant cette dernière semaine et avait choisi de rentrer dans sa demeure de Tamarin pour son dernier grand voyage.

La Judicial and Legal Service Commission a procédé lundi à la titularisation de Mes Mehdi Manrakhan, Sulakshna Beekarry-Sunassee et Rajkumar Baungally comme assistants DPP. D'autres titularisations et nominations ont été effectuées par cette entité au sein du parquet ainsi qu'à la magistrature. Toujours au bureau du Directeur des poursuites publiques, Me Asha Ramano-Egan et Me Denis Mootoo ont été promus Senior Assistant DPP.

De l'avis du député Veda Balamoody, le projet de loi voté hier n'a « aucun sens », dans la mesure où il n'y a « aucun changement » apporté au Certificate of Character. « Le projet de loi est un “non-event”, il s'agit tout simplement d'un “academic exercise”. Le plus important n'a pas été fait. On aurait dû d'abord apporter les amendements à la Certificate of Character Act », a-t-il clamé à plusieurs reprises.

Le Board of Investment (BoI) a obtenu hier le Prix des Nations Unies 2017 pour la promotion des investissements dans les objectifs de développement durable (ODD) de la Commission de l'investissement, des entreprises et du développement de la CNUCED lors d'une cérémonie organisée à Genève. Il partage ce trophée avec les agences de promotion de l'Éthiopie et d'Espagne.

Les débats sur le Small and Medium Entreprises Bill, présenté par le ministre des Affaires, de l'Entreprise et des Coopératives Sunil Bholah, ont débuté à l'Assemblée nationale hier soir. Ce texte de loi vise à remplacer la SMEDA par la SME Ltd. Une nécessité au vu du bilan calomnieux de cette entité.

Intervenant hier à l'ouverture d'une conférence de deux jours au Westin Turtle Bay Resort and Spa, à Balaclava, sur le thème “Marine Spatial Planning - Towards Sustainable Use of the Indian Ocean”, le ministre mentor, sir Anerood Jugnauth, a longuement plaidé pour la promotion de l'économie bleue et l'exploitation durable des ressources maritimes.

Le chef de file du Ptr est lui aussi d'avis que l'amendement voté « ne résout en aucune manière » la situation « embarrassante » dans laquelle se trouvent les demandeurs d'emploi ayant un casier judiciaire. « Ce qui est proposé ici ne sont que de jolies paroles pour la postérité et pour le “Hansard” », a déclaré Shakeel Mohamed. 

Le groupe SBM a procédé hier au lancement officiel de la SBM Factors Ltd, une filiale opérant sous la tutelle de la division des activités financières non-bancaires et spécialisée dans les opérations d'affacturage. SBM Factors Ltd vient élargir la panoplie de produits et services offerts par le Pôle non-bancaire et qui comprend, entre autres, les services de courtage (stockbroking), de gestion de fonds, de “Registry” et de bancassurance.

Ce 23 novembre à 18h30 devrait avoir lieu une conférence au Domaine de Labourdonnais par l’organisation OneLife, et faisant la promotion de la crypto-monnaie OneCoin. Mais des protestataires venant de milieux divers lancent un appel pressant aux autorités et organismes de réglementation afin d’intervenir et d’empêcher la tenue de cette conférence, et ce « dans l’intérêt de tous les Mauriciens et résidents de Maurice ».

Une compensation de Rs 360 sera versée à tous les salariés du pays à partir de fin janvier. Ainsi en a décidé hier le comité tripartite présidé par le Premier ministre et ministre des Finances Pravind Jugnauth, et ce en attendant que le conseil des ministres se prononce sur le quantum du salaire minimum après la publication du rapport Appanah et apporte des réajustements nécessaires à la “Negative Income Tax” (NIT) après la fixation du salaire minimum.

L'Independent Commission Against Corruption a démarré depuis cette semaine une enquête sur l’Irrigation Authority (IA). En effet, accompagné de l’avocat Jean-Claude Bibi, deux membres récemment suspendus de cet organisme parapublic, à savoir la comptable Vijayta Gopynauth et l’Internal Auditor Deepa Khedoo, ont consigné des dépositions dénonçant plusieurs cas de mauvaises pratiques au sein de l’Irrigation Authority tout en pointant du doigt l’Acting General Manager (AGM) depuis 2015, Rishi Hauzaree, ainsi que l’Acting Head of Administration (AHA), Yajwantee Dulthummon.

Vingt-six étudiants ont participé hier à une simulation du sommet des chefs d’États et de gouvernements de l’Union africaine (UA) et de l’Union européenne (UE). Une première à Maurice. L’ouverture s’est faite hier à l’auditorium Octave Wiehe en présence de l’ambassadrice de l’UE à Maurice, Marjaana Sall, du haut commissaire britannique Keith Allan, de l’ambassadeur de France Emmanuel Cohet, de la ministre de l’Education Leela Devi Dookhun, du ministre des Affaires étrangères Vishnu Lutchmeenaraidoo, et du chancelier de l’Université de Maurice Jean Claude Autrey.

En dépit des différentes versions de l’opération “Pas Sifon avek Mop Sal”, le Senior Member at the Bar et Legal Adviser du Premier ministre, Raouf Gulbul, a dû soumettre, hier, sa démission en tant que Chairman de la Gambling Regulatory Authority et de la Law Reform Commission.

L’ayurvéda est considéré comme la plus ancienne médecine holistique au monde. Cette thérapie alternative aux multiples vertus est bien ancrée chez nous. Depuis peu, les Mauriciens peuvent également bénéficier d’autres formes de traitements. Aimil Pharmaceutical (India) Limited, spécialisée depuis 1984 dans la recherche, la fabrication et la distribution de produits de soins ayurvédiques est présente sur l’île, en partenariat avec FTM Ltd, représentant local et distributeur exclusif de la marque. Scope a rencontré Sanchit Sharma, Executive Director de cette boîte pharmaceutique.

“Pour un futur plus vert”. Tel est l’objectif du projet Sustainable Use of Natural Resources and Energy Finance (SUNREF), mis en place en 2006 par l’Agence Française de Développement (AFD). Pour encourager les banques de divers pays à profiter de son financement, l’AFD a récemment organisé un atelier à Maurice, incluant une visite guidée dans quelques entreprises mauriciennes ayant investi dans l’énergie verte.

Le soleil a une espérance de vie de dix milliards d'années et a déjà vécu la moitié de sa vie. C'est ce qu'a expliqué hier le Prof Hari Om Vats, Former Course Director, au Space Science (CSSTEAP) Physics Research Laboratory, à Ahmedabad, en Inde. C'était lors d'une conférence placée sur le thème “The Sun as a source of energy and its variability” à l'université de Maurice. Le Prof Hari Om Vats est en tournée académique dans l'île.